LE TOUT DEBUT (6 Décembre 2005 - 5 Juillet 2006)

6 Juillet - 15 Novembre2006

15 Novembre - 30 Décembre 2006

18 Mai 2007 - à ce jour

© Didier de Plaige

Didier de Plaige

2007 (1er janvier - 18 mai)...

Un nouveau Sujet s'est ouvert sur le forum OM, le 1er janvier, sous le titre "Un Ovni dans les Nuages"... juste après que le "Chicago Tribune" ait publié un long article de Jon Hilkevitch : "Dans le ciel ! Un oiseau ? Un avion ? Un ... OVNI ?"

L'évènement s'était produit le 7 novembre dernier, sur l'aéoroport O'Hare de Chicago, qui occupe le deuxième rang mondial sur le plan du traffic aérien (le premier étant Atlanta). Je m'y trouvais le lendemain, en correspondance sur United pour Las Vegas, à cette même Porte C17...

"Un groupe d'employés de compagnies d'aviation auraient bien des choses à raconter, mais ils craignent de n'être pas pris au sérieux.

Des employés de United Airlines ont déclaré qu'un objet en forme de soucoupe est resté stationnaire au-dessus de l'aéroport International de O'Hare pendant plusieurs minutes, avant de s'élever dans l'épaisse couche nuageuse avec une telle force qu'il y a formé une étrange ouverture.

Serait-ce un vaisseau alien ? Un ballon-sonde à la dérive dans la zone du second aéroport mondial ? Un engin militaire top-secret ? Ou simplement des reflets lumineux créant une illusion optique ?

Une douzaine d'employés de United Airlines ont témoigné de l'incident, mais les responsables de la compagnie s'abstiennent de commentaires. La FAA (Federal Aviation Administration) confirme que la tour de contrôle de O'Hare a bien reçu un appel d'un superviseur de United, lui demandant si ses contrôleurs avaient repéré un mystérieux engin en forme de disque, immobilisé à la verticale du Satellite C du terminal United.

Elizabeth Isham Cory, la porte-parole de la FAA, a déclaré qu'aucun des contrôleurs n'avaient vu l'objet, et qu'un rapide examen des données radar n'avait rien signalé qui sorte de l'ordinaire. Elle a ajouté que la FAA n'avait pas l'intention de poursuivre d'autres investigations, concluant à un "phénomène atmosphérique".

Certains des témoins interrogés par notre enquêteur se sont montrés agacés que ni le gouvernement ni la compagnie ne semblent vouloir donner suite à cette affaire. Ils s'émeuvent que cet objet, quelle que soit sa nature, ait pu entraîner un risque de collision.

Le premier à constater ce Phénomène Aérien Non-Identifié fut un employé de chez United, occupé à guider un avion vers le parking de la Porte C17; il a confié son récit au National UFO Reporting Center.

L'évènement s'est produit en plein jour, il était environ 16h30, juste avant le coucher du soleil.

Pour l'ensemble des témoins, l'objet était de couleur gris foncé, et ses contours étaient bien visibles sur le fond de ciel. Ils s'accordent à dire que l'engin, d'un diamètre de 2 à 8 mètres, n'émettait pas de lumières.

Certains ont déclaré qu'il tournait sur lui-même comme un Frisbee, pour d'autres il paraissait immobile. Tous s'accordent à dire que l'objet était silencieux et qu'il était stationnaire, juste en-dessous du plafond nuageux à 600 mètres d'altitude, avant de plonger dans les nuages.

Des témoins sous le choc - Un mécanicien de United se trouvait dans le cockpit d'un Boeing 777 qui roulait vers un hangar de maintenance. C'est de là qu'il a observé l'objet d'apparence métallique au-dessus de la Porte C17 : "J'ai une approche scientifique par nature, et je ne comprends pas pourquoi des aliens viendraient stationner au-dessus d'un aéroport aussi fréquenté, mais je sais ce que j'ai vu et ce que des tas d'autres gens ont pu observer très distinctement, et il est rigoureusement impossible que cet engin ait été d'origine terrestre".

Selon un de ses collègues, un autre employé de United a été bouleversé par cette manifestation, et il a connu "une sorte d'expérience mystique".

Un responsable de United est sorti en courant de son bureau du Satellite B en entendant une alerte émise sur une fréquence radio de service : "Je suis resté là, dehors, à me demander ce que ça pouvait être. Je savais que personne n'aurait pu lancer un tel appel sans une bonne raison. Mais si quelqu'un avait laissé dériver un ballon-sonde ou quelquechose de ce genre dans l'espace aérien de O'Hare, il nous fallait absolument intervenir pour règler le problème avant qu'il vienne perturber notre traffic."

Certains plaisantent, d'autres cherchent - Tous les groupes de recherche ufologique ont accumulé d'innombrables témoignages de pilotes qui ont rapporté des interférences sur leurs équipements de vol pendant des manifestations d'Ovni(s). Quoiqu'il en soit de la réalité de ces phénomènes, plusieurs experts affirment qu'il existe un risque potentiel sur la sécurité des équipages et des passagers.

Pour Richard Haines, directeur scientique de l'agence privée NARCAP (National Aviation Reporting Center on Anomalous Phenomena), "Nous avons des exemples bien documentés où la sécurité était engagée, et notre base s'enrichit de témoignages qui laissent percevoir que nous avons affaire à un phénomène intelligent." Haines est un ancien responsable du Bureau 'Space Human Factors' au centre Ames Research de la NASA. Il ajoute : "Nous devons prendre les mesures nécessaires avant qu'un de nos avions s'écrase".

En étudiant l'incident de O'Hare, il est parvenu à la conclusion qu'aucun ballon-sonde n'a été lancé dans les enviirons de O'Hare le 7 novembre. Pour lui, "Ce serait invraisemblable que les militaires effectuent des tests aériens à proximité d'un aéroport".

Tous les témoins de l'incident de O'Hare, dont plusieurs pilotes, ont affirmé avec certitude, en raison de sa forme discoïdale et de ses caractéristiques de vol, que ce ne pouvait être ni un avion, ni un hélicoptère, ni un ballon-sonde, ni aucun appareil connu.

La compagnie United nie toute manifestation Ovni - Personne ne peut dire ce qui a pu être observé pendant plusieurs minutes dans l'espace réservé de l'aéroport, mais tous ressentent une énorme frustration du fait que les pouvoirs en place refusent de prendre en considération cet évènement.

La porte-parole de United, Megan McCarthy, a déclaré qu'aucun rapport d'Ovni n'avait été enregistré. Selon elle, les responsables de United n'ont pas eu à débattre de cet incident : "Je n'ai rien trouvé dans le journal du chef d'escale, où sont consignés les incidents inhabituels, j'ai cherché partout. Rien n'a été enregistré à ce sujet."

Les pilotes de l'avion de United qu'on ramenait de la Porte C17 avaient été prévenus par les employés de la compagnie, et l'un d'eux a déclaré avoir ouvert un hublot de la cabine de pilotage pour avoir un meilleur angle de vue en direction de l'objet qui stationnait apparemment à une altitude de 450 mètres.

L'objet a soudainement pris de la vitesse et s'est enfoncé dans le plafond nuageux, que la FAA avait évalué à 600 mètres ce jour-là.

Pour l'un des employés de United Airlines, "C'était comme si quelqu'un avait perforé un trou dans le ciel".

Les témoins ont déclaré qu'il devint pratiquement impossible de suivre l'objet du regard quand il s'est enfoncé dans la couche nuageuse. L'engin avait laissé un trou béant, qui s'est refermé en quelques minutes.

Les employés d'United qui ont accepté de témoigner pour la Tribune ont réclamé l'anonymat.

Certains nous ont dit qu'ils avaient été interrogés par des responsables de la compagnie, et qu'on leur avait demandé de témoigner par écrit, en dessinant ce qu'ils avaient vu, mais qu'ils avaient également été priés de s'abstenir d'aller raconter ce qui s'était passé.

L'Agence Fédérale se rétracte - Initialement, la FAA s'est comportée comme la compagnie United, en déclarant à la Tribune qu'elle ne possédait aucune information sur la manifestation Ovni. Mais l'agence fédérale est rapidement revenue sur sa position dès lors que notre journal a décidé de former une requète selon le Freedom of Information Act.

La porte-parole de la compagnie United nous a fait savoir que la FAA s'était repassée en interne les enregistrements des communications du traffic aérien, ce qui représente une avancée dans le sens désiré par la Tribune, et a permis de localiser un appel d'un superviseur de United, destiné à un officiel de la FAA dans la tour de contrôle.

Elizabeth Isham Cory, la porte-parole de la FAA, a conclu que la météo peut avoir été la cause de ce que les témoins ont pensé voir : "Pour nous, c'était un phénomène météorologique. Cette nuit-là certaines conditions atmosphériques étaient réunies, avec un plafond bas et beaucoup d'éclairages au sol. Quand les lumières éclairent le plafond nuageux, il arrive qu'on puisse apercevoir des choses étranges. C'est notre explication."

Sauf qu'il était 16 heures 30... Le plus remarquable sans doute serait que des personnels au sol d'un aéroport comme celui de Chicago, ainsi que des pilotes de ligne, aient pu être abusés par quelques reflets lumineux sur des nuages, à 45O mètres d'altitude, alors qu'ils affirment en outre que l'objet n'émettait aucune lumière.

Peter Davenport, directeur du National UFO Reporting Center qui recueille des témoignages depuis 32 ans, a estimé que toute la controverse sur le cas de O'Hare est totalement justifiée :

"Parce que j'apprécie la qualité des témoins, et que j'ai eu connaissance des éléments qui ont circulé, mon opinion est que nous avons là une des affaires parmi les plus sérieuses que notre Centre aura eu à traiter en 2006. Mais il est particulièrement difficile d'identifier tous les témoins oculaires. Je pense qu'il doit y en avoir bien d'autres. Comment les amener à se manifester ?

Quelqu'un a pris une photo du phénomène, mais il hésite à la rendre publique de crainte de perdre son emploi. Ca fait maintenant près de deux mois que nous essayons de le convaincre."

http://en.wikipedia.org/wiki/National_UFO_Reporting_Center

Peter Davenport

A mon sens, on ne risque pas de perdre son emploi en produisant une banale photo de nuages, en revanche celui qui possède la preuve que la compagnie United et les autorités aéroportuaires ont caché la vérité... pourrait effectivement devoir renoncer à son plan de carrière.

Par ailleurs, comme l'a fait remarquer l'une des employées de l'aéroport, "les caméras de surveillance ne sont pas dirigées vers le ciel..."

Outre la FAA, la compagnie United Airlines a elle aussi menti, en affirmant tout d'abord qu'elle ne disposait d'aucune information, puis elle s'est vue contrainte par Jon Hilkevitch, le journaliste de la Tribune de Chicago, de reconnaître le lendemain qu'elle avait procédé à un interrogatoire serré de ses employés.

Hier soir, le 3 janvier, Hilkevitch a été sollicité par Glenn Beck (Headlines News) sur la chaîne CNN, en duplex avec le chercheur et historien de l'ufologie Richard Dolan : "Je n'ai pas encore mis la main sur des photos, mais on m'a raconté que le pilote du Boeing au sol, qui avait ouvert un hublot du cockpit, et identifié l'objet, disposait d'un appareil numérique. Croyez bien que je fais en ce moment tout mon possible pour rassembler ces preuves."

Une semaine plus tard, United finira par admettre que de nombreux employés lui avaient adressé leurs rapports.

Jon Hilkevitch

Richard Dolan : "Ce qui peut expliquer l'attitude des autorités et de la compagnie, ce serait d'avoir à reconnaître "Oui, bon, un Ovni est venu se placer au-dessus de O'Hare et nous étions totalement incapables de gérer la situation.

Vous savez, quand on est à la tête d'une compagnie importante ou d'une administration, c'est vraiment la dernière chose qu'on aimerait devoir assumer. Donc leur attitude ne me surprend pas du tout. En fait, ça s'inscrit dans une longue tradition."

Jon Hilkevitch apparait sur CLTV dans une interview de 2 minutes :
http://video.google.com/videoplay?docid=-8176774718860268701&q=UFO

Je reçois ce message de Bill Ryan le 3 janvier :

"Hi, Didier!
Nous publierons une mise à jour sur Serpo d'ici quelques semaines. Nous avons vu se dérouler toutes sortes de jeux assez complexes. Je pense vraiment que 2007 sera une année très intéressante ! Cependant il n'est pas certain que nous puissions voir les photos. Il y a toujours quelquechose qui se met en travers pour retarder leur publication.... et nous disposons d'un grand nombre d'éléments qui tendent à prouver qu'une faction au sein de la DIA souhaite une divulgation complète, mais que leurs actions sont sabotées de l'intérieur. Nous te tiendrons informé, ainsi que sur d'autres sujets !

Bill et Kerry"

Garuda tente de récapituler l'Affaire Serpo le 5 janvier :

"Il semble qu'on puisse dénombrer 3 Anonymes :

- Anonyme 1 (en fait un groupe, pas un individu), qui a envoyé la première série de messages à Victor Martinez,

- Anonnyme 2 qui a adressé le Journal du Commandant à Bill Ryan,

- Anonyme 3 qui a fait parvenir les derniers messages (17 à 19) de nouveau à Victor.

Il y a eu au moins 1 Imposteur (WJ) qui s'est fait passer pour Anonyme 1.

Nous ne savons pas précisément qui a envoyé le CD avec les fausses images. Ca pourrait être Anonyme 3, ou un 2ème imposteur (ou Anonyme 3 pourrait aussi bien être un imposteur).

En ce qui concerne la divulgation, nous savons qu'il existe un groupe déterminé à y parvenir, un second groupe qui s'y oppose et, plus récemment, il semble qu'un troisième groupe soit apparu, lequel serait favorable à une divulgation partielle pourvu qu'elle serve les intérêts du complexe Militaro-Industriel. Ce troisième groupe aimerait faire passer ce message : "Les E.T.s existent, mais ils ne sont pas bienveillants, c'est pourquoi nous devons nous doter de moyens de protection" ...et c'est ce qui leur permet de prôner la militarisation de l'espace...

Pure spéculation de ma part : se pourrait-il que Anonyme 1 ait souhaité la divulgation d'un programme d'échange, mais se soit trouvé ensuite sous le contrôle de gens liés au complexe Militaro-Industriel ? La diffusion des messages de Anonyme 2 (le Journal du Commandant) pourrait bien aller dans ce sens..."

En réponse à l'interrogation de nouveaux participants au forum Open Minds, GreatWaller a estimé utile de formuler ce rappel le 7 janvier :

"Avant la sortie du classique : 'Rencontres Rapprochées du IIIème Type, avant 'E.T.', avant 'Independence Day' et même avant la divulgation de l'Affaire Serpo, ...il a déjà été question d'un programme d'échange entre les Etats-Unis et une race d'aliens, du moins selon Milton William Cooper, ancien officier naval de l'US Navy......

Son rapport, daté du 23 mai 1989, avait pour titre : LE GOUVERNEMENT SECRET - L'Origine, l'Identité et les Objectifs du MJ-12.

Je pense qu'une autre version du rapport se trouve sur d'autres sites web.

Extrait de ce rapport (Page 6)"

"...Par la suite en 1954 la race des Gris à long nez qui étaient en orbite autour de la Terre se sont posés sur la base Air Force de Holloman. Un accord de principe fut conclut. Cette race prétendait être originaire d'une planète orbitant autour d'une étoile rouge, dans la constellation d'Orion, que nous nommons Betelgeuse. Ils ont délaré que leur planète était en fin de vie et que dans un futur indéterminé ils ne seraient plus en mesure d'y survivre. Ceci a conduit à un second atterrissage sur la base Air Force d'Edwards. L'évènement historique avait été arrangé de longue date, et les termes du Traité avaient été finalisés par avance. Le Président Eisenhower a fait en sorte de passer quelques vacances à Palm Springs. Le jour convenu, le Président fut discrètement amené sur la base, et ont déclara à la presse qu'il était en consultation chez son dentiste.

Le président Eisenhower a donc rencontré les aliens (le 20 février 1954), et un traité formel entre la nation aliène et les Etats-Unis fut signé. Nous avons reçu notre premier ambassadeur alien de l'espace lointain. Son nom et son titre était "Son Altesse Omnipotente Krlll" (prononcer Krill). Ces deux atterrissages et la seconde rencontre ont été filmés. Les films existent encore aujourd'hui.

Le Traité stipulait : Les aliens n'interviendraient pas dans nos affaires, et réciproquement. Leur présence sur Terre devrait être tenue secrète. Ils nous feraient bénéficier de leur technologie avancée et nous assisteraient dans notre développement technologique. Ils ne conclueraient pas de traité avec d'autres nations terrestres. Il leur serait permis d'enlever périodiquement un certain quota d'humains pour mener leurs recherches médicales et scruter notre développement, en précisant qu'il ne serait fait aucun mal aux humains, qu'ils seraient ramenés à l'endroit de leur abduction, que ces humains n'auraient aucun souvenir de leur enlèvement, et que la nation aliène communiquerait régulièrement au MJ-12 la liste de tous leurs contacts terrestres et des personnes enlevées.

Il fut entendu par la suite que chacune des nations recevrait un ou des ambassadeur(s) pendant toute la durée d'application du traité. En outre, les parties se sont entendues pour que la nation aliène et les Etats-Unis échangent 16 personnes des deux camps dans le but de s'instruire mutuellement des particularités de chacun.

Les "hôtes" aliens demeureraient sur Terre et les "hôtes" humains se rendraient sur la planète d'origine des aliens pour une durée déterminée, après quoi l'échange se produirait dans l'autre sens...

Toutes les zones concédées aux aliens sont entièrement sous le contrôle du Département Naval, et tous les employés travaillant dans ces complexes sont prises en charge par la Navy. La construction des bases a aussitôt commencé, mais les travaux n'ont vraiment pris de l'ampleur qu'à partir de 1957 lorsque les fonds nécessaires furent débloqués."

GreatWaller a retiré d'un long texte ce qui lui paraissait essentiel dans la circonstance, mais on peut le rapport intégral ici : http://www.conspirovniscience.com/gouvsecr2.php

Dans son édition du 7 janvier, La Tribune de Chicago revient sur l'article initial de Jon Hilkevitch :

"L'histoire d'Ovni, publiée Lundi, a été la nouvelle la plus populaire sur chicagotribune.com. Elle a occupé la première place sur le site Web de la Tribune pendant quatre jours d'affilée, générant plus d'un million d'affichages, avec des visiteurs du monde entier.

Cette attitude est la preuve que nous vivons dans un monde curieux. Dans un univers peut-être assez étrange également.

La réalité est que les gens veulent entendre un autre discours, à l'opposé des formules convenues. Et il apparait évident qu'un nombre impressionnant de personnes témoignent d'une grande défiance envers le gouvernement, les autorités militaires et l'industrie aérospatiale, quand il s'agit de manifestations d'Ovni(s) et de recherche ufologique."

Le journaliste n'était pas le mieux placé pour dénoncer frontalement l'attitude des medias; mais il ouvre une réflexion dont ses confrères sauront peut-être s'inspirer. A cet égard, le traitement exemplaire de l'incident de O'Hare par la Tribune de Chicago pourrait signifier la fin du dénigrement systématique.

Le 8 janvier, Primeh~UK apporte ce commentaire sur le forum OM : "Je pense que les gouvernements sont en large partie responsables de cette défiance.. Pendant très longtemps une majorité d'individus a soutenu l'idée qu'"ils ne peuvent quand même pas se tromper", ou qu'"ils font de leur mieux", ou encore que : "le gouvernement n'a aucune raison de nous cacher quelquechose". Les théories de la conspiration étaient marginalisées. Depuis quelques temps, la tendance s'est inversée; on voit bien que les autorités nous cachent quantité de choses, il y a tant de questions restées ouvertes concernant le 11 septembre, l'intervention en Irak, l'usage des munitions à l'uranium appauvri, la dissimulation sur les Ovni(s), etc.... Je pense que le public commence à se réveiller et constate qu'il a constamment été abusé..."

Cet article de Techno-Science a été publié le 7 janvier, il rassemble des informations glanées sur "NASA Watch", "The scotman", & "New scientist" :

Atteindre Mars en 3 heures : anti-gravitation et hyperespace à notre portée ?

"Aussi incroyable que cela puisse paraître, le gouvernement des Etats-Unis étudie actuellement un moteur "hyperspatial". Ce moteur pourrait faire des voyages interstellaires à travers d'autres dimensions une réalité.

L'engin hypothétique, dont les grandes lignes du principe sont tracées mais qui est basé sur une théorie controversée sur la structure de l'univers, pourrait potentiellement permettre à un vaisseau spatial de se déplacer de la Terre jusqu'à Mars en trois heures et ne mettrait que 80 jours pour atteindre une étoile située à 11 années-lumière, selon un article du magazine New Scientist.

Le moteur, en théorie, fonctionne en créant un intense champ magnétique qui, selon les idées initialement développées par le défunt scientifique Burkhard Heim dans les années 50, produirait un champ gravitationnel et permettrait la propulsion d'un vaisseau spatial.

En outre, si le champ magnétique produit était suffisamment élevé, le vaisseau glisserait dans une dimension différente où la vitesse de la lumière est plus rapide, ce qui permettrait d'atteindre des vitesses extraordinaires. La simple coupure du champ magnétique aurait comme conséquence la réapparition du vaisseau dans notre propre espace à trois dimensions.

L'US Air Force a manifesté de l'intérêt pour l'idée et les scientifiques travaillant pour le Département de la Défense américain (qui possède un appareil connu sous le nom de "Z machine" susceptible de produire le genre de champ magnétique nécessaire pour piloter le moteur) indique qu'un essai pourrait être envisagé si la théorie est soumise à une analyse minutieuse.

Le Professeur Jochem Hauser, physicien à l'université des sciences appliquées de Salzgitter en Allemagne, ancien aérodynamicien à l'ESA et qui est un des scientifiques ayant proposé l'idée, a fait savoir que si tout allait bien un moteur opérationnel pourrait être testé dans environ cinq ans. Cependant, il prévient que le moteur est basé sur une théorie fortement controversée qui exigerait un changement crucial de notre compréhension actuelle des lois de la physique.

"Rien n'est joué" dit-il, "nous devons d'abord prouver que la science sous-jacente est correcte et certains physiciens ont une opinion différente. Mais si la théorie est correcte, alors ce ne sera plus de la science-fiction, mais un fait scientifique avéré".

L'attention des autorités américaines avait été attirée après que le professeur Hauser et un scientifique autrichien, Walter Dröscher, aient écrit un article intitulé "Guide pour un appareil de propulsion spatial basé sur la théorie quantique de Heim".

Une théorie à prouver

Au début des années 1950, Heim a commencé à réécrire les équations de la relativité générale dans un cadre quantique. Il est parti de l'idée d'Einstein que les forces de gravitation émergent des dimensions d'espace et de temps, mais il a proposé que toutes les forces fondamentales, comme l'électromagnétisme, pourraient en fait émerger d'un nouvel ensemble différent de dimensions. À l'origine il a suggéré quatre dimensions supplémentaires, mais en a éliminé deux, pensant qu'elles n'étaient à l'origine d'aucune force, et a donc finalement rajouté un nouveau "sous-espace" bidimensionnel à l'espace-temps quadridimensionnel d'Einstein.

Dans le monde "héxadimensionnel" de Heim, les forces gravitationnelle et électromagnétique sont couplées. Même dans notre monde quadridimensionnel familier, il existe un lien entre les deux forces par le comportement des particules fondamentales telles que l'électron. Un électron possède une masse et une charge. Quand un électron tombe sous l'action de la gravité, sa charge électrique mobile crée un champ magnétique. Si l'on utilise un champ électromagnétique pour accélérer un électron, alors le champ gravitationnel lié à sa masse se déplace. Mais dans les quatre dimensions que nous connaissons, on ne peut pas modifier la force de la gravité simplement en produisant un champ électromagnétique.

Dans la théorie de l'espace et du temps de Heim, cette limitation disparaît. Selon lui, il est possible de convertir l'énergie électromagnétique en énergie gravitationnelle et vice-versa, et il a prédit qu'un champ magnétique tournant pouvait réduire suffisamment l'influence de la gravité sur un vaisseau spatial pour lui permettre de décoller.

Heim présenta sa théorie en 1957 et il devint immédiatement célèbre dans les milieux scientifiques. Cependant il était réticent à la divulguer sans pouvoir la prouver expérimentalement et peu de gens la connaissent finalement. Il continua ses travaux dont l'un des résultats fut un théorème contenant toute une série de formules pour calculer les masses des particules élémentaires, ce que les théories conventionnelles ne réussissaient pas à faire jusque là. D'une manière très abstruse que peu de physiciens comprenaient, les formules déterminaient la masse des particules à partir de leurs caractéristiques physiques, comme la charge ou le moment angulaire.

Après la publication de ce théorème, Heim n'a plus jamais travaillé sur sa théorie hyperspatiale. Ce n'est que vers 1980 que Walter Dröscher reprit son idée dont il produisit une version étendue: un "espace de Heim-Dröscher", description mathématique d'un univers à huit dimensions, dont les quatre forces fondamentales de la physique pouvaient provenir. Mais ce n'est pas tout. Selon Dröscher, si la vision de Heim doit avoir un sens, alors deux forces fondamentales supplémentaires sont nécessaires. Elles sont de la famille de la gravitation: une force d'anti-gravitation répulsive analogue à l'énergie noire qui semble provoquer l'accélération de l'expansion de l'Univers, et une autre qui pourrait permettre d'accélérer un vaisseau spatial sans utiliser une quelconque fusée classique à carburant.

Cette dernière force résulte de l'interaction des 5ème et 6ème dimensions de Heim et des deux autres dimensions que Dröscher a introduites, qui génère des couples de "gravitophotons", particules médiatrices de la conversion réciproque des énergies électromagnétique et gravitationnelle.

Prouver cette théorie requiert un énorme anneau en rotation autour d'une spire supraconductrice pour créer un champ magnétique intense. Selon Dröscher, si le courant dans la spire est assez élevé et le champ magnétique suffisamment intense, les forces électromagnétiques peuvent équilibrer la force gravitationnelle agissant sur l'anneau de telle façon qu'il puisse flotter librement. Il indique que pour qu'un vaisseau de 150 tonnes puisse s'élever, un champ magnétique de 25 Tesla est nécessaire (soit 500.000 fois le champ magnétique terrestre) avec des impulsions brèves à 80 Tesla.

Dröscher est quelque peu nébuleux dans les détails, mais il indique qu'un vaisseau équipé d'une spire et d'un anneau pourrait être propulsé dans un hyperespace multidimensionnel où les constantes de la nature seraient différentes et où même la vitesse de la lumière serait plusieurs fois plus élevée que celle que nous connaissons."

(http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2224)

Le Jerry Pippin Show propose en ligne le 9 janvier une interview audio du Sergent Clifford Stone, déjà membre du Disclosure Project du Dr Steven Greer. Le site web de Jerry Pippin le présente ainsi :

"Clifford Stone représente un cas unique parmi les témoins et enquêteurs du phénomène Ovni. Pendant 22 ans, il a fait partie d'un groupe d'élite extrêmement secret de l'armée américaine qui était envoyé en urgence sur les sites de crashes pour récupérer des vaisseaux aliens et leurs occupants. Depuis sa mise en retraite de l'Armée, il a consacré son temps à déposer des requètes selon le FOIA (Freedom of Information Act) pour investiguer les archives gouvernementales. Il affirme que nous disposons d'informations selon lesquelles des formes de vie intelligente visitent notre planète, dans des vaisseaux qui sont capables de parcourir très rapidement des distances de plusieurs années-lumière, en s'affranchissant des limites physiques communément admises. De plus, il soutient que la récupération de ces vaisseaux E.T. et de divers artefacts, a permis à notre gouvernement de réaliser des avancées considérables dans le domaine scientifique, qui représentent un énorme potentiel pour l'amélioration de nos conditions de vie. De même que tant d'autres, il révèle que cette connaissance est profondément enfouie dans des programmes secrets qui échappent aux contrôles et garanties Constitutionnels, et qu'en dépit de la fin de la guerre froide, ceux qui maîtrisent ces 'projets confidentiels' (black projects) ont fait en sorte de confisquer ces découvertes majeures dans leurs propres intérêts et pour des raisons connues d'eux seuls.

Le Sergent Stone témoigne aujourd'hui afin d'encourager les citoyens et nos représentants élus à lancer les investigations nécessaires, pour mettre fin à ces contournements de la Constitution, et parvenir à exposer cette organisation puissante et camouflée qui agit sous notre nez et dans nos cieux.

Clifford Stone est né à Portsmouth, Ohio. Il a des souvenirs très précoces de contacts avec des E.T.s, et ce lien perdure aujourd'hui. A l'âge de huit ans, un capitaine de l'Air Force s'était pris d'amitié pour lui, et cette relation s'est poursuivie jusqu'à son entrée dans la vie d'adulte. Pendant la guerre du Vietnam, il a ressenti comme une nécessité de s'enrôler dans l'Air Force, mais il en a été écarté à cause d'une maladie de peau qui lui a valu une classification 4F. C'est son ami, le capitaine, qui lui a conseillé d'intégrer l'Armée, et à la suite d'une visite médicale 'bienveillante', il fut admis à un emploi de sténographe, mais ce job ne fut jamais vraiment le sien."

"Quelques semaines plus tard, il s'est retrouvé embarqué dans un voiture de fonction sous le prétexte d'aller rendre visite à un ami qui occupait un poste subalterne au Pentagone. A leur arrivée, ils ont bénéficié des accréditations de cet ami pour s'introduire dans des sous-sols du Pentagone, puis ils sont montés dans un tram, et peu après, en arrivant dans une pièce, il a eu à connaître des circonstances qui défient l'imagination. Sa carrière n'a jamais été linéaire, et pour une jeune recrue, ce fut une plongée soudaine et inattendue dans les plus lourds secrets du pays, à savoir que les E.T.s sont une réalité, et que nous parvenons à récupérer beaucoup de vaisseaux intacts, de même que des centaines d'artefacts E.T.s dans le monde entier. Mieux, nous sommes en mesure de comprendre la plupart de leurs technologies et nous avons même rétro-conçu certains dispositifs E.T. Après 22 ans à cotoyer les engins E.T., et des E.T.s restés en vie, blessés, ou morts, le Sergent Stone est devenu un expert hautement qualifié dans les technologies E.T.s, les opérations, les organisations, et les procédures secrètes, et tout ce que le contact avec les E.T.s peut apporter à l'humanité." Clifford Stone

"Stone souligne que cette pratique du secret est inconstitutionnelle et qu'elle échappe au contrôle de nos représentants élus qui sont tenus à l'écart. De fait, nous avons affaire à un gouvernement secret, installé au coeur de notre société, qui possède des avoirs, des ressources, et un savoir considérables.

Ce gouvernement illégal opère hors de tout contrôle, et sans l'assentiment des corps Exécutif ou Législatif.

L'attitude courageuse de Mr. Stone, malgré la résistance des forces obscures, consiste à témoigner en réclamant principalement :

- que ceux qui sont au courant reconnaissent que les Ovni(s) qui ont été observés par des millions de personnes à travers le monde sont pour une part des engins aliènes, et d'autre part des vaisseaux rétro-conçus d'origine terrestre,

- la diffusion d'une masse d'information et de matériels qui démontrent qu'une vie intelligente visite notre planète, en connivence avec plusieurs gouvernements successifs depuis des décennies,

- que soit publiée l'information qui permettra à notre gouvernement Constitutionnel de reprendre le contrôle de ces programmes strictement compartimentés, afin de rétablir la confiance dans notre système de gouvernement et les organisations militaires,

- enfin, qu'une pression soit éxercée sur notre gouvernement afin qu'il soit amené à partager, avec ses citoyens et avec le monde, la vérité au sujet de l'existence des E.T.s et de leurs technologies.

En disposant de cette information, nous pourrons commencer à envisager quelle est notre place dans l'univers et le genre de relation qu'il soit possible d'entretenir avec une autre vie intelligente. Le Sergent Stone est la personne qui peut nous fournir la preuve extraordinaire que réclame cette extraordinaire assomption, et stimuler tous ceux qui sont en situation de réclamer la part d'héritage qui est due à l'humanité toute entière."

Le 12 janvier, l'enquêteur George Knapp publie cette lettre qu'il adressait initialement à Jack Sarfatti :

"Jack,

Vous vous souvenez de nos échanges concernant Duncan O'Finioan, le "Guerrier ultime", dont le bras serait en partie artificiel, et auquel on aurait implanté une puce dans le cerveau...? Bill Ryan m'a mis en contact avec lui, après que j'aie proposé de vérifier certaines de ses assertions. Depuis le début du mois de décembre, j'ai adressé trois emails à Duncan, en lui proposant de se soumettre à des tests médicaux. Il ne m'a répondu qu'une fois, mais sans répondre à mon offre.

Il est en fait représenté par un agent de marketing, et refusera toute demande d'interviews en attendant le démarrage d'une sorte de campagne promotionnelle. Au fond, je ne suis pas tellement surpris de cette réaction.

Pour moi cette affaire est maintenant reléguée dans les placards où je range habituellement ce qui concerne un Dan Burisch.

George Knapp"

Toujours à propos de l'incident de O'Hare, le journaliste Jon Hilkevitch de la Tribune de Chicago continue inlassablement de répondre à des demandes d'interviews pour des medias du monde entier. Le 13 janvier la célèbre Liste de diffusion "UFO UpDates" publie de nouvelles pistes, comme cette réflexion de Frank Warren :

"Serait-il possible d'expliquer l'absence de signal radar parce que l'Ovni se serait trouvé dans un 'cône de silence' ?

En outre, le rapport indique que l'objet s'est soudainement éloigné à grande vitesse : ce qui aurait pu être rejeté par le logiciel de surveillance comme une anomalie (selon un mode de paramétrage très répandu).

Si l'objet était bien dans un 'cone de silence' sur O'Hare, il faudrait alors rechercher si d'autres radars, d'autres antennes de la région, on pu en garder une trâce. Quels sont donc les autres relais à proximité de O'Hare ?"

Cette contribution admet par principe que la Tour de contrôle de O'Hare ne dispose pas de relevés anormaux. Plutôt que croire sur parole les responsables de l'aviation civile, ne serait-il pas plus efficace de réclamer une copie des enregistrements à l'heure indiquée par les témoins au sol ?

En ce qui concerne les 'cones de silence' des radars, Martin S. nous apprend qu'ils existent seulement à la verticale des antennes... Il ajoute : "La Tour s'intéresse principalement aux appareils en approche, et aucun contrôleur ne scrute le ciel à la verticale, à supposer qu'un écho stationnaire se distingue du bruit de fond. Nous attendons la réponse à la requète de Dick Haines."

Publiée sur la liste UFO Updates le 14 janvier, cette réflexion de Regan Lee, qu'on pourrait titrer en français : "Comment déjouer les Pièges des Sceptiques".

"Attention, le Monde des Sceptiques bornés est un environnement inhospitalier. Je reviens sur l'une de leurs nouvelles tactiques : ils chercheront à vous piéger, vous enfermer dans une formulation réductrice qui consiste à dire : "Puisque vous croyez aux Ovni(s), c'est donc que pour vous les petits hommes verts existent".

Ici le piège est double : La réalité, c'est que 'OVNI' signifie 'Objet Volant Non-Identifié', par conséquent si on observe quelquechose qu'on ne peut pas identifier, c'est un OVNI. Le second point est que la "croyance" n'a pas sa place ici.

Par conséquent, on peut étudier le phénomène Ovni, sans nécessairement "croire" aux E.T.s.

De plus ces OVNIs peuvent avoir une origine terrestre. Des Entités peuvent avoir co-existé ici avec nous depuis fort longtemps.

En poussant même un peu plus loin, il est possible que ces êtres terrestres soient de nature inter-dimensionnelle, à la fois tangibles et immatériels. A ce stade vous verrez les sceptiques bornés entrer en transes.

On risque aussi de se laisser enfermer à considérer que les OVNI(s) ne relèveraient que d'une catégorie particulière. Les OVNI(s), pour certains, ne devraient avoir qu'une seule explication. Alors qu'en fait, le terme d'OVNI(s) recouvre un domaine extrêmement vaste de manifestations : depuis le plus banal, comme les méprises (phénomènes naturels, avions, etc.) jusqu'aux anomalies et aux phénomènes atmosphériques (nuages lenticulaires, par exemple.) Le terme OVNI s'applique également à des objets conçus par les terriens.

Le terme OVNI englobe aussi, naturellement, l'hypothèse extraterrestre. Il n'est donc pas a priori ridicule d'étudier la question.

Le jeu des sceptiques bornés consiste à formuler une définition erronnée dès le départ, ce qui a pour but de nous divertir de l'essentiel.."

Un autre débat en cours - tant sur la Liste que sur le web, s'interroge sur la réalité de ce qu'on nomme les "ARV" ou Alien Reproduction Vehicules.

Le 16 janvier, le Capitaine Collins est donc revenu sur les mythiques ARV :

"Je vais reprendre les affirmations de Ernie Kellerstrass au sujet des ARVs. Oui, nous avons disposé de tels engins, mais on en a perdu un bon nombre dans le Golfe du Mexique. Non, leur système de propulsion ne devait RIEN à l'effet Biefeld Brown. Oui, ça fonctionnait sur l'Anti-Gravité (un Système produisant une Force négative) mais les dispositifs de contrôle du Vaisseau présentaient des problèmes de stabilisation. Par la suite la source de Los Alamos nous a fait savoir qu'il a fallu tout reprendre à zéro. Nous avons dépensé 74 milliards de dollars sur des fonds secrets pour construire 17 prototypes ARV qui ne fonctionnaient pas correctement....."

"Selon notre source du LANL (Los Alamos Lab), la clé ce sont les matériaux (des Supra-Conducteurs à Haute Température dans l'Espace intersidéral) et une configuration appropriée du système de propulsion. Les OVNI(s) fonctionnent avec DEUX systèmes de propulsion, l'un pour naviguer dans l'Espace intersidéral et l'autre réservé à l'environment Planétaire. Tout ceci est expliqué dans le livre 'Exempt from Disclosure'... C'est également conforme à ce que Podkletnov avait découvert il y a plusieurs années, mais personne n'a réussi à reproduire ses résultats. Hal Puthoff m'a dit que Pod n'avait pas souhaité communiquer ses protocoles expérimentaux, c'est pourquoi la NASA et d'autres n'ont pu parvenir aux mêmes résultats."

Robert Collins ajoute : "Je confirme que les vols ont lieu dans les parages de l'Aire 51, mais les engins ne s'aventurent guère au-delà parce qu'ils sont structurellement instables. Mais il y a d'autres machines sur l'Aire 51 : des trucs qui ne sont pas de ce monde, ainsi que vous le confirmerait Gene Lakes. Parce que McGovern a participé à ces opérations, Gene a déclaré qu'il avait eu la chance de voler dans un Vaisseau Alien (il y a/il y avait une base Aliène au nord-ouest de Groom Lake selon Ernie Kellerstrass). Ces sources sont bien réelles, mais elles ne sont pas accessibles à tout le monde.... Les prototypes n'étaient pas opérationnels. S'ils avaient fonctionné, nous n'aurions pas eu besoin de Navettes Spatiales ni d'assembler des Stations orbitales."

http://www.ufoconspiracy.com/reports/arv.htm

Jack Sarfati confirme à sa manière : "Kirk Hawkins a également révélé qu'il a travaillé sur un "projet de soucoupe aliène" pour le Ministère de l'Energie (DOE), et que les engins étaient 'instables', au point que nous avons perdu plusieurs pilotes pendant les essais. Leur mise en oeuvre a provoqué des surtensions considérables sur le réseau électrique."

Plus étonnante, la reproduction sur ufoconspiracy de cette note attribuée à Einstein en 1952 :

"Au début, nos pilotes ne savaient comment interagir avec le vaisseau.. ALF (Alien Life Form) a corrigé le problème en assurant l'interface avec 3 doigts posés sur le panneau de contrôle en forme de globe, ensuite l'onde s'est formée et le vaisseau a commencé à réagir en générant la force nécessaire à son ascension.".....

De notre amie Marie-Thérèse de Brosses, au sujet du chercheur Mac Tonnies : "Je trouve ce type très brillant (même si je ne partage pas ses vues).

Dans cette vidéo, Mac Tonnies ("The Posthuman Blues", "After the martian apocalypse"), discute de l'hypothèse cryptoterrestre en tant qu'explication du phénomène ovni (nous partageons la planète Terre avec des créatures qui pilotent les vaisseaux que nous pouvons parfois observer...
http://tinyurl.com/y8wgwb

Il est en train de terminer un bouquin (à paraître en 2007) sur la CTH. Son blog : http://posthumanblues.blogspot.com/"

"En tant que membres des services de renseignement militaires, ce sera votre travail principal, de garder des secrets. Ici, dans la 509ème unité de bombardement (Roswell, Nouveau Mexique) cette responsabilité est encore plus lourde puisque nous sommes la seule et unique base autorisée à entreposer des armes atomiques. A n'importe quel moment votre aptitude à garder le silence, si besoin est à mentir avec conviction, pourrait avoir une véritable influence sur le cours de l'histoire." (Taken, 2002 - épisode 1... dont Rick Doty fut consultant pour Steven Spielberg).

Il me semble que Steven Spielberg détient une clé de l'affaire Serpo... Car si Rick Doty fut consultant du réalisateur en 2002 sur "Taken", l'aurait-il été - plus discrètement - dès 1977 pour "Rencontres du troisième type" ? On peut se poser la question, puisqu'à la même époque l'agent de l'AFOSI venait de manipuler Linda Moulton-Howe en lui 'révèlant' une première version d'un programme d'échange, impliquant 3 émissaires terriens.. Sinon, quelle autre source aurait suggéré à Spielberg de montrer précisément 12 militaires (dix hommes et deux femmes) embarquant pour une planète aliène ?

Après une année ou presque d'un fonctionnement assez chaotique, et malgré des recherches diversifiées, usant de moyens parfois inavouables comme nous l'avons évoqué ici, le Gang des 4 du forum 'Reality Uncovered' aura finalement apporté une contribution intéressante à l'Affaire Serpo, en publiant le 20 janvier sous la signature de Shawnna :

"Comme toujours, mon seul objectif en rejoignant RU était de découvrir qui tirait les ficelles de Serpo. Je n'ai RIEN trouvé - et en fait - compte tenu de ce que j'ai pu voir ici dans les coulisses - je ne pense pas pouvoir parvenir à mes fins." - Shawnna Connelly.

Garuda a commenté :

"C'est un retournement de situation assez intéressant, finalement, parce que ça implique qu'elle se désolidarise totalement des prétententions de Tacitus Monroe !!!"

Ce dimanche 21 janvier, une première émission avec Skype - un SkypeCast - a été organisée par les Administrateurs de Open Minds, avec une trentaine de participants, dont Bill Ryan. Le contenu n'a révélé aucun élément nouveau, mais c'est techniquement intéressant de voir se mettre en place des systèmes interactifs où les participants d'un forum sortent de l'anonymat.

Le tandem du Projet Camelot vient de mettre en ligne le 23 janvier cette interview attendue de Gordon Novel : http://projectcamelot.net/interviews.html

La video peut être visionnée sur le site du Jerry Pippin Show :
http://www.jerrypippin.com/UFO_Files_gordon_novel.htm

Bill Ryan ajoute le lendemain : "Si vous n'avez pu accéder au site du Projet Camelot, et à sa page des interviews, c'est parce que nous avons été victimes d'une attaque extrêmement virulente qui provient, selon ce qui nous a été rapporté, du Département de la Défense."

http://projectcamelot.net/gordon_novel.wmv (pour télécharger)
... L'interview est également disponible sur Google video à cette adresse :
http://video.google.com/videoplay?docid=-8497192163273725900&hl=en

Dans cette première interview depuis une dizaine d'années, accordée en décembre dernier, Gordon Novel évoque particulièrement :

- la guerre du Vietnam et le Triangle d'or,
- le siège de la ferme de Waco,
- l'assassinat de J.F. Kennedy,
- Saddam Hussein et l'assassinat de ses avocats,
- Le groupe Majestic et la CIA
- les OVNI(s) et la 'Révolution Extraterrestre',
- le voyage temporel et les paradoxes qui en découlent,
- le Projet RAM (son plan révolutionaire pour reproduire un système de propulsion à antigravité, et le concept de 'whiteworld', une source d'énergie libre susceptible de tranformer radicalement l'économie).
- sa trilogie, KINGDOMS COME, qu'il cherche à faire produire à Hollywood.

Gordon Novel

Gordon Novel avait été identifié par certains, dont le procureur Jim Garrison, comme "l'homme au parapluie" (supposé donner le signal des coups de feu), qui se trouvait sur le bas-côté lors de l'assassinat de JF Kennedy, à Dallas en 1963. Cette interview est une occasion pour le témoin de réfuter cette accusation, comme de nier toute appartenance à la CIA; il se présente seulement comme un collaborateur occasionnel de ces "patriotes intègres", qui l'ont protégé lorsque les hommes du Majestic ont voulu attenter à sa vie. "La CIA est composée d'hommes de grande valeur, et c'est probablement la seule agence qui survivra aux profondes transformations qui vont survenir."

Pratiquement, Novel s'attribue la pose des micros et du système d'enregistrement dans le bureau ovale de la Maison Blanche, mais il regrette que le dispositif ait été retourné ensuite contre le Président Nixon. Il reconnait avoir été en première ligne devant la ferme de Waco, et avoir participé au montage d'une opération uniquement "destinée à faciliter l'établissement d'un état policier".

"La guerre du Vietnam, en faisant 55.000 victimes américaines et tuant 2 millions de vietnamiens, avait pour but de contrôler le Triangle d'Or; le marché de l'héroïne devant servir à financer les projets de rétro-conception sur l'Aire 51, dont les coûts se chiffraient en dizaines de milliards de dollars... - Ils ont rejoué la même partie avec l'Afghanistan, et en Colombie avec la cocaïne... L'opération du Watergate a été montée pour distraire le Sénat américain qui s'apprêtait à lancer des investigations - qui auraient été dévastatrices - sur la guerre du Vitenam... - Le Majestic est maintenant totalement indépendant du gouvernement américain; avec le concours d'autres agences (comme le FBI ?), il contrôle les réseaux de la drogue".

Gordon Novel affirme avoir participé, il y a 17 ou 18 ans, à des expériences de rétro-conception à partir de matériels que les aliens avaient donnés aux américains ou disséminés à Roswell et ailleurs. Au lieu de les nommer ARV, il préfère le terme de RAM (Replication Alien Machines). Il ajoute : "Les Ovni(s) sont ce qu'on pourrait appeller des machines temporelles volantes (flying time ships), capables de naviguer dans les deux sens. Lorsqu'on recourt à l'antigravité, on manipule aussi la composante temporelle : l'énergie ne provient pas d'un quelconque Point zéro, l'énergie et le temps sont une même chose." Plus loin : "Bill Hamilton fait partie de mon équipe scientifique, il est l'auteur d'un ouvrage sur le voyage temporel."

Il annonce un monde où les gens n'auront plus à travailler, d'ici une dizaine d'années, du fait que l'énergie sera abondante et gratuite, sans recourrir au pétrole ni au nucléaire, "Ce qui aura également pour conséquence de priver le système bancaire de 80% de ses tractations". Par ailleurs : "C'est ainsi que nous contrôlerons le réchauffement planétaire, et pourrons réduire la pollution mondiale".

Ce qu'il nomme la 'Révolution Extraterrestre' consiste à en finir avec toutes formes d'autorités gouvernementales : "Si l'on connait le futur, on n'a plus besoin que de gens qui décident à notre place - Le Patriot Act instaure un système fasciste".... - Les néo-conservateurs devraient être traduits en justice pour crimes de guerre (35.000 enfants ont été massacrés en Irak)... - Il nous apparaît que les sociétés futures seront régies par les femmes."

"Je pense que nous ne recherchons pas Ben Laden, mais plutôt que les Etats-Unis ont une conclut une sorte d'arrangement avec lui. En ce qui concerne le 11 septembre, je suis partisan des idées avancées par mon ami et collaborateur Jim Marrs : des moyens de démolition avaient été mis en place dans les Tours".

"Toutes les religions s'accordent à dire que Dieu écrit le script : il connait le passé, le présent et le futur. Si nous sommes amenés à connaître le futur, nous n'avons plus qu'à vivre ce qui est écrit."

"Nous (le groupe des 'Knights Temporals'), construisons actuellement des propulseurs qui pourront nous emmener aux confins du système solaire. J'apprécie également les travaux de Dan Burisch; une collaboration pourraient être envisagée... - "J'ai coutume de dire que c'est consternant d'avoir en permanence affaire à des gens qui ont un QI de 100 quand on a un QI de 200..."

On apprend également que Gordon Novel a été approché par le français Eric Julien, émigré aux Etats-Unis...(*) Il sourit : "Ce type ne fait pas partie de notre équipe, mais nous avons des entretiens; c'est peut être le Copernic du XXIème siècle, mais à ce stade il ne nous a rien appris que nous ne sachions déjà."

Vers la fin de l'entretien, Gordon Novel évoque brièvement Harold Puthoff comme le principal responsable scientique de l'équipe, lequel a maintenu des liens avec les Remote Viewers qui collaboraient à l'époque du SRI et dans le cadre des opérations conduites par les militaires. C'est ce qui leur permettrait de savoir que leurs expérimentations sont dans la bonne voie.

Cette équipe, qui compterait bon nombre d'anciens agents de la CIA, de la DIA, et du Département de la Défense, serait en négociations avec le Gouverneur de la Louisiane pour bâtir un SpacePort, où base de lancement de leurs engins spatiaux, construits selon la technologie initialement rassemblée par le groupe Majestic. Novel se risque à estimer qu'un transports de passagers entre le sud des Etats-Unis et le Japon pourrait durer une vingtaine de minutes. La production en série des vaisseaux est programmée pour la fin de cette décennie.

En attendant, Gordon Novel et ses partenaires se sont tournés vers Hollywood pour produire un film à gros budget par lequel, sous forme attractive, ils entendent exposer l'ensemble de leur démarche, et particulièrement les stratégies de ce qu'il appelle maintenant "le Gang Majestic". Mais si le début du tournage est prévu dans le courant de l'année prochaine, il ne parle pas comme un homme qui aurait eu concrètement une vision du futur, au point de nous annoncer tranquillement la date de sortie en salles...

(*) Le Dr Jack Sarfatti, qui a visionné l'interview, a cru bon d'apporter ce commentaire : "Je n'approuve pas tout ce que Gordon raconte, mais je suis D'ACCORD sur BEAUCOUP de points. Je ne pense pas que Eric Julien soit Copernic. Je pencherai plutôt pour le Professeur Irwin Corey." (Le Prof. I. Corey est un comique du siècle dernier).

"Comment enterrer un secret sous une montagne de documents"

Un événement important est survenu le 31 décembre dernier à minuit, dont personne ne peut encore évaluer les conséquences : environ 700 millions de pages de documents secrets ont été Déclassifiées : 400 millions de pages autrefois classifiées aux Archives Nationales, 270 millions au FBI, 30 millions encore ailleurs, sont soudain devenues publiques.

C'est ce qu'avait souhaité le président Bill Clinton en signant l'ordre exécutif 12958 en 1995 (confirmé par le Président Bush en 2003), qui ordonnait la déclassification automatique des documents au terme de 25 ans, à moins qu'ils relèvent de la Sécurité nationale, ou pour d'autres raisons spécifiques. Mais la situation n'est pas aussi simple.

En fait, il faudra peut-être des années avant que ces documents publics puissent être accessibles. Cinquante archivistes ont les moyens de traiter 40 millions de pages chaque année, mais ils se trouvent maintenant face à 400 millions de documents, soit 4.530 mètres cube. Tous ces éléments doivent être contrôlés et traités selon des instructions de classification propres à chaque agence.

Certaines ont habilité les archivistes pour prendre des décisions de déclassement. Mais chacune a institué son propre système de codage, pour signifier le type de classement souhaité, de même que les opérations successives : par exemple, selon les agences, la lettre "R" signifiera "Restreindre", ou bien au contraire "Réaffecter".

S'adapter à ces différents codes prend beaucoup de temps, et il faut souvent contacter les agences pour se faire préciser la marche à suivre. Mais un responsable fait remarquer : "Ce serait gènant pour nous de déclassifier quelque chose avant l'heure". L'autre point délicat est celui des sources multiples : par exemple, si le Département d'Etat s'est servi d'une information de la CIA, dans ce cas le document devra être doublement validé. Cela signifie aussi qu'un document sera manipulé à plusieurs reprises - ce qui s'accorde mal avec la qualité de papier qu'on appelle pelure d'oignon.

Pour régler ce genre de problèmes, les représentants des agences se concertent longuement autour d'une table commune, en sachant pertinement que de très nombreux documents n'auraient jamais du être classifiés. Dans ce système de secret, la sur-classification est effrénée. Et toutes les parties en conviennent. Le rapport de la Commission du 11 Septembre a d'ailleurs dénoncé cet abus du secret gouvernemental comme une entrave aux intérêts de la Sécurité nationale. Un fonctionnaire du Département de la Défense a témoigné devant le Congrès en août 2004, déclarant qu'environ 50% des documents classifiés n'auraient jamais nécessité cette classification.

La gestion du secret a coûté au pays 7.7 milliards de dollars en 2005. PourSteven Aftergood : "Nous récoltons les conséquences de la négligence passée. Pendant des décennies, on a permis aux agences de classifier à outrance, en négligeant complètement la question du déclassement." Les vieux secrets peuvent également fournir le prétexte de nouvelles crises. Par exemple, les rapports des relations de l'Amérique avec Saddam Hussein dans les années 80 continuent de faire surface. "C'est notre histoire, et souvent, c'est ce qui constitue notre présent", poursuit Aftergood. Plusieurs agences (sauf celles qui sont liées à la Sécurité nationale) ont été contraintes de réformer leur culture du secret lorsque Bill Clinton a signé son ordre exécutif. Ils ont dû passer en revue l'ensemble de leurs documents, et trancher soit pour une classification prolongée, ou accepter de les voir tomber automatiquement dans le domaine public.

Quelques 400 millions de documents ont été déclassifiés avant même la date limite du 31 décembre 2006. Si on ajoute à cela un arriéré de 700 millions, la montagne de papier surpasse le milliard de pages. Les documents déclassifiés du FBI sont conservés dans ses propres dépôts. Les pièces relevant des autres agences et des Départements d'Etat et du Trésor, de la FAA, sont dans ce qui s'appelle les Archives II.

Pour Steven Aftergood, directeur du Projet sur le Secret Gouvernemental, à la Fédération des scientifiques américains, "on doit nécessairement s'attendre à quelques surprises", sans qu'il soit en mesure de préciser davantage.

(d'après le Washington Post, du mardi 23 janvier 2007)

Le 24 janvier, le trop rare Gene Loscowski (Gene Lakes - ancien Chef de la Sécurité du site de tests du Nevada), s'est spontanément relancé sur la Liste de Victor Martinez à propos de Serpo : "Environ 60% de l'histoire de Serpo est appuyée sur des faits. Le reste est poubelle. On peut s'amuser au tri sélectif. Quand Doty aura retrouvé la forme, demandons-lui de nous y aider, parce qu'il aura largement contribué à répandre des saletés."

Le Capitaine Collins répond aussitôt par le même canal : "J'estime la quantité de déchets à près de 90%. Mais Doty lui-même a raconté que vous en avez charrié une bonne part. Comme vous le savez, Doty s'est livré à des opérations de Contre-Intelligence pour l'Air Force, mais tout comme vous il est nul en Physique. Si vous le souhaitez, on peut revenir sur nos échanges du 5 Octobre et repasser en revue tous les détails. J'ai conservé TOUS les emails de nos conversations triangulaires privées. Personne n'en sortira les mains propres. Ah, aussi : Doty N'EST PAS malade; c'est sa mère qui subit des troubles rénaux..... Rmc"

Retour sur l'aéroport O'Hare de Chicago : Parmi les plus récents commentaires sur UFO Updates, cette remarque pertinente : "Il n'est pas dans les compétences de la FAA (Federal Aviation Administration) de conclure, comme elle l'a fait, qu'un phénomène aérien serait un phénomène météo."

Le 24 janvier, c'est le forum ATS (Above Top Secret) qui publie cette image - de qualité médiocre - présentée comme un instantané de l'incident du 7 novembre 2006 :

Et ça marche ! La première victime, Greg Boone, s'enthousiasme déjà sur UFO Updates : "Wow! Peut-être que maintenant les portes vont s'ouvrir toutes grandes et que d'autres images seront publiées."

Victor Martinez parait sur le point de s'emballer à son tour, aussi je lui poste rapidement le lien de l'image originale. Il me remercie d'avoir réfréné son enthousiasme déplacé, et ajoute, dans son style particulier : "C'est la raison pour laquelle je ne publierai JAMAIS rien qui promeut/mentionne/cautionne le site ATS = ALL TRASH SITE qui n'est rien d'autre qu'un repaire de Debunkeurs, de Désinformateurs manipulés par le Gouvernement.
QU'ON LES ENTERRE TOUS ! -
"

La seconde victime n'est rien moins que Linda Moulton Howe... qui a reproduit l'image sur son propre site, EarthFiles, avec ce commentaire de ATS : "Le 15 janvier, un nouveau membre s'est inscrit sous le pseudo 'RampAgentX'. Son adresse IP correspond bien à la région de Chicago. Il a prétendu être un employé, un bagagiste de United Airlines."

Les participants du forum OM sont plus vigilants : "C'est fascinant de voir comment ATS oriente progressivement mais surement ses participants à penser que l'incident de O'Hare est un faux évènement... en produisant des photo-montages grossiers."

Car l'image ci-dessous, nommée "air-congestion", peut être trouvée facilement dans Google-images en tapant les mots "O'Hare+airport". Elle a servi de document de base au faussaire de ATS, avec une légère rotation vers la droite.

La capacité de nuisance de ATS s'est étendue le 25 janvier à l'émission radio de George Noory : Mark Allin (Springer) - l'un de leurs agitateurs - s'est fait inviter sur 'Coast2Coast' pour annoncer comment il entendait maintenant démontrer que l'image était truquée. Donc résumons : le forum ATS publie une image retouchée, puis il envoit l'un de ses membres déclarer que leur quête de vérité suppose d'expliquer comment elle a été manipulée. De ce fait, le doute sera durablement installé dans l'esprit du public envers tout document sur O'Hare susceptible d'être publié par la suite. C'est ce que Smush sur Open Minds, très énervé, appelle une remarquable opération de désinformation ("cointelpro at it's finest").

Une deuxième image est exposée peu après sur Above Top Secret - à gauche - mais la traque au faussaire n'a déjà plus d'intérêt : l'original, à droite, découvert en cinq minutes, provient de l'article sur O'Hare dans Wikipedia.

Puis c'est une troisième image qui est publiée le 25 janvier sur le forum ATS.

Mark Allin, co-propriétaire de ATS, confie à Linda Moulton Howe qu'un second informateur a rejoint son forum le 23 janvier, sous le pseudo '000000'; il aurait utilisé un proxy pour couvrir son adresse IP, et le message d'accompagnement serait le suivant :

"Hi, ça va probablement vous sembler dingue, mais j'étais dans un terminal de l'aéroport o'hair (sic) en attente d'embarquement (mon avion avait été retardé), et j'ai vu l'Ovni supposé. J'ai pris une photo avec mon téléphone portable. ce n'est pas un FAUX.

Ce n'est pas un canular, et ça ressemble assez à la première image que vous avez publiée, bien que je pense qu'il s'agit d'un faux parce que l'objet a l'air plus gros que sur mon image. J'étais en train de regarder par la vitre du terminal à ce moment-là, et j'ai pris la photo. A quelle adresse e-mail pourrais-je l'envoyer ? Je vous demande aussi, SURTOUT, de préserver mon anonymat. vous pouvez remplacer mon nom par un alias, mais ne publiez pas mon identité."

La tache suspecte est tout en haut à gauche.

Linda Moulton Howe a surtitré son article avec cette affirmation catégorique de Spinger (ATS) :

"Les experts numériques David Biedny et Jeff Ritzmann s'accordent à dire que la seconde image, pas plus d'ailleurs que la première, ne présente pas de trâces de montages." - Mark Allin (Above Top Secret)

Les observateurs du milieu ufologique s'accordent depuis des années à saluer les investigations de la célèbre enquêtrice. Je garde un excellent souvenir de son émouvante prestation lors de la 4ème Conférence de Las Vegas sur la récupération d'épaves... J'ai lu ses interviews de personnels militaires, visionné ses videos, et j'apprécie avec quelle habileté elle les amène à se confier. Comment peut-elle encore ignorer la perversité de ce Springer ? Ne rien savoir de sa collusion, par exemple, avec le "Gang des 4" du forum Reality Uncovered ? N'avoir jamais pris connaissance de l'enquête de Laura Knight-Jadczyk sur les liens du forum Above Top Secret avec les pouvoirs en place ? Ne pas avoir été alertée des manoeuvres de l'avocat d'ATS, Wayne Jaechke...

The Shadow résume la situation sur OM : "La crédibilité de Linda Moulton Howe vient d'en prendre un coup, puisqu'elle abonde dans le sens de ATS. Il est pratiquement établi que la première image d'Ovni sur O'Hare est un faux : on a retrouvé l'original, et la superposition que j'ai réalisée est particulièrement convaincante.
En fait l'image animée ci-dessous, retravaillée par Alban Nanty est plus finement réalisée que celle présentée par TheShadow..

La seconde image pourrait être authentique, mais par les temps qui courent je resterai méfiant !"

Linda Moulton Howe tarde à comprendre qu'elle se fait avoir : le 27 janvier, après avoir reçu par email l'image ci-dessus, elle me répond : "L'image que vous m'avez envoyée montre clairement des lumières d'un avion en approche.
Les deux images prises avec un téléphone portable à O'Hare ne sont pas des lumières - ce sont des disques grisâtres de forme ovoïde.
"

Elle n'a donc pas perçu comment la première "image prise par un téléphone portable" a été fabriquée.

En retour, je lui ai posté le montage animé de Shadow... et conseillé de faire un tour sur le forum Open Minds.

Je pense que son article : http://www.earthfiles.com/news/news.cfm?ID=1200&category=Environment
pourrait être révisé dans les prochaines heures..

Jeddyhi (John Hicks) du forum OM, va patiemment reprendre l'affaire depuis le début. Il souhaite visiblement protéger l'enquêtrice, parce qu'il n'aimerait pas qu'on puisse remettre en cause sa capacité d'investigation sur une aussi grossière erreur de jugement :

"Linda,

J'attire votre attention sur le fait que ATS pourrait tenter de faire passer ces fausses images pour des vraies, dans le seul but d'attirer du monde sur leur forum. Leur propre expert en imagerie a bien identifié l'image originale qui a servi à fabriquer un faux. Je vous redonne le lien : http://www.ishilab.net/~ishihara/blog/media/1/20060601-aircongestion.jpg

Une recherche sur Google images, avec les mots "O'Hare airport", nous la montre à la 16ème page des résultats.

Jritzmann a réalisé et publié un montage animé des deux images (l'image Google et celle qui a été envoyée par "0000000"). Elle se trouve ici : http://www.abovetopsecret.com/forum/single/2899674.html

Cette simple démonstration m'a suffit pour comprendre que c'était un faux document! Ensuite un de nos experts sur Openminds, dont le pseudo est "theShadow", a réalisé une autre superposition très convaincante qui se trouve ici :
http://preview.tinyurl.com/38p2ll

Il n'y a rien d'étonnant à ce que de Fausses images soient produites ici et là. Je pense qu'on a pu demander à Jritzmann de ne pas se prononcer trop vite, en rejetant la supercherie, parce que la polémique augmente considérablement la fréquention du forum ATS. Mark Allin a déjà réussi une belle promotion sur Earthfiles. Je fais appel à votre sens critique.

En ce qui concerne la seconde photo publiée qui pourrait être "authentique", elle ne correspond pas non plus à la description que les témoins ont rapportée. L'engin a été décrit comme un objet SOMBRE, d'aspect métallique grisâtre, et tournant sur lui-même.

J'ajoute que "000000" a eu recours à un proxy afin probablement de protéger son compte sur ATS. A mon avis, 000000 pourrait bien être un membre de ATS qui a lui-même produit cette image; il a utilisé un proxy pour la publier, et il est revenu sous son identité d'origine pour apprécier le résultat de sa manipulation. Je reconnais ici que c'est une pure spéculation de ma part, mais je ne vois pas d'autre explication au fait qu'un visiteur occasionnel utilise un proxy, si ce n'est pour éviter que les administrateurs de ATS puissent l'identifier par son IP habituelle.

En outre, un autre membre d'ATS nommé Phanton a posté une image qui démontre à quel point il est facile de réaliser un trucage à partir du document trouvé sur Google. J'avais fait savoir que je la trouvais remarquable, mais ATS a fini par détruire cette contribution. J'ai invité Phanton à venir nous rejoindre sur le forum Openminds, où il pourra développer en toute liberté !

Merci de votre attention, je pense réellement qu'un évènement s'est produit à O'Hare ce jour là, mais je ne crois pas que des images authentiques aient commencé à circuler !"

Puis c'est au tour de Ivo5000, Modérateur du Forum OM, de s'adresser à Linda Moulton Howe :

"Linda,

Tout en comprenant l'impatience du plus grand nombre à voir les photos prises le 7 Novembre à O'Hare, je réalise mal pour quelle raison on devrait se précipiter à accepter des photos qui sont aussi peu justifiées dans le cadre de cet évènement.

Je ne suis pas un expert en photographie, mais je suis capable d'examiner ces photos et de relever les détails qui correspondent ou non à l'incident survenu à O'Hare le 7 Novembre. Il y a plusieurs faits à prendre en compte pour se faire une idée, avant même de les analyser pixel par pixel. Voici les éléments que nous avons rassemblé :

- L'heure : il était 16h30 CST.
- Le Soleil s'est couché à Chicago le 7 novembre à 16h38
- Le plafond nuageux était assez bas, soit 650 mètres (1.900 pieds).
- Les rampes étaient allumées aux accès
- L'objet a été décrit comme étant gris sombre
- L'objet a été décrit au-dessus du satellite United, précisément la Porte C-17.

Ceci étant précisé, regardons à nouveau les images :

- les deux objets sont davantage éclairés par le dessus, ce qui signifie que le soleil est relativement haut dans le ciel
- aucun des objets n'est de couleur gris sombre
- Une photo a été prise au-dessus du satellite American Airlines, qui n'est pas à proximité de la Porte C-17.
- L'autre photo a été prise au bord du périmètre de l'aéroport, et elle n'est qu'une reproduction de l'image signalée par John Hicks, sauf que sur l'original on distingue les lumières d'autres avions en approche.

Veuillez regarder à nouveau ces photos à la lumière de ces informations, et demandez-vous si elles répondent bien à la description d'un objet dans le ciel à 16h30 au-dessus de la Porte C-17 sur l'aéroport O'Hare le 7 novembre 2006. Je pense que la réponse est sans équivoque - NON !

J'attends avec beaucoup d'impatience que soient publiées les photos authentiques, et j'espère aussi que d'autres témoins accepteront de se faire connaître pour nous raconter ce qu'ils ont vu. Mais je pense qu'on doit écarter ces canulars, et rester vigilants car d'autres ne manqueront pas d'être publiés.

En conclusion, je vous précise que je suis un des abonnés de votre site Earthfiles.com, et j'occupe la fonction de Superviseur du Forum Open Minds, où je "travaille" avec John Hicks."

Sur UFO Updates, Martin Shough a fait remarquer, en ce qui concerne la seconde image : "Elle montre à l'évidence un ciel lumineux, et les ombres indiquent que le Soleil est pratiquement au zénith".

Quelques heures plus tard, Linda Moulton Howe se retranche derrière les avis des experts numériques. Mais les a-t-elle contactés directement ? :

"Pourquoi vous-même et John Hicks êtes-vous en train de crier au "canular", alors que les experts à ce stade nous apportent la preuve que ces images sont authentiques ?"

Garuda, depuis l'Afrique du sud, s'est lancé à son tour dans un échange avec Linda Moulton-Howe; les mots sont différents, mais l'objectif est le même : tenter d'éclairer l'enquêtrice renommée sur la manipulation dont elle est victime :

"Il m'apparait que Victor, ou John Hicks (ainsi que d'autres sur le forum) ne sont pas en train de prétendre que l'incident de O'Hare soit un canular.
Au contraire, je pense que nous nous accordons tous à dire qu'il s'est passé quelquechose.

Cependant, ces derniers jours, plusieurs images ont été publiées coup sur coup, et pratiquement toutes ont été immédiatement dénoncées comme des supercheries, du simple fait qu'on peut trouver les MEMES images sur Internet, SANS l'élement OVNI.

A ce stade, personne ne s'est encore prononcé sur la seconde image de votre article.

Pour ce qui est de la première, de nombreuses personnes ont penche pour le canular, parce qu'elle est superposable à une photo d'une vue générale de l'aéroport, sans Ovni mais avec des avions en approche.. La démonstration a été faite à plusieurs reprises. (Voir le document animé qui est joint à cet email, et qu'on doit à un contributeur du forumOM, dont l'avatar est 'The Shadow').

La première image est donc, pour moi, litigieuse."

Dans un échange privé, Garuda m'écrit qu'il ne serait pas surpris d'apprendre que les responsables de ATS sont directement impliqués dans la fabrication des fausses images : "En tout cas, ce serait cohérent avec leur objectif stratégique. Au fond, on peut se demander s'ils n'étaient pas également partie prenante dans l'affaire des images truquées pour Serpo."

Brendan Burton, l'Administrateur principal de OpenMinds, enfonce le clou. Remarquons ici que tous les messages reflètent une profonde estime pour l'enquêtrice. Chacun s'efforce patiemment de l'amener à se montrer plus réservée, afin de préserver sa réputation :

"Hi Linda.

Je ne pense pas que John soit en train de "crier". Il attire votre attention, de manière posée me semble-t-il, sur un point précis - à savoir que les Photos ont été publiées sur ATS. Il est un fait que ATS est bien connu pour sa manière de présenter les choses, en faisant monter la mayonnaise pour générer de l'audience, avant de conclure finalement au 'canular'. Nous sommes dans le même cas - il suffit d'exposer quelquechose 'qui parait plausible' - faites-le mousser au point que ça devient VRAI, puis réduisez-le en miettes... Il leur suffit alors de contrôler tous ceux qui pourraient venir exprimer leurs désaccords sur le forum. Je pense que c'est Mark Allin lui-même qui a publié ce commentaire sur ATS où il évoque leur manière d'amener sur la place publique 'le cadavre sanglant' (en parlant d'un cas 'enterré'). Ce n'est pas une nouveauté, et je sais bien que la plupart des gens qui participent à nos échanges ont depuis longtemps la retenue nécessaire vis-àvis d'ATS. En fait, il existe des preuves qui montrent comment ATS a été infiltré par des agents du COINTELPRO.
- voir : http://laura-knight-jadczyk.blogspot.com/2006_01_14_laura-knight-jadczyk_archive.html

Pourquoi des témoins iraient-ils se confier chez ATS pour faire progresser une histoire aussi étonnante ? (en particulier s'ils sont au courant de ce qui précède)...

Tous ceux qui sont en possession d'images authentiques de l'Ovni de O'Hare ne manqueraient pas de prendre directement contact avec Jon Hilkevitch, de la Tribune de Chicago, ou bien CNN - où ils seraient non seulement assurés d'une plus grande audience, mais en plus se verraient certainement rétribués pour des questions de copyright.

Vous faites un excellent travail sur Earthfiles - c'est un de mes sites préférés ! Mais sur ce coup, je pense que vous avez été embarquée dans une opération de COINTELPRO. Ce n'est que mon sentiment personnel !
Bien à vous,
Bren.
"

Enfin (?), une heure plus tard, John Hicks (Jeddhyi sur OM) :

"Linda,

Je n'ai pas crié au "canular". Je vous signifiais seulement qu'à part Mark Allin et ses deux "experts", personne d'autre n'avait reconnu la validité de ces images à propos de l'incident de O'Hare. Il y a même suffisamment de preuves dans le sujet ouvert sur ATS pour démontrer que ce ces fichues images ont été trafiquées. L'original a été trouvé sur Google. Je disais simplement que Mark Allin et ses experts n'y voient d'intérêt que pour la publicité que ça leur amène. Rappellez-vous que l'incident de O'Hare a fait la une des grands medias. Si ATS attire autant l'attention sur ces fausses images, il se pourrait bien que les principaux medias reviennent sur cette histoire de photos et créditent ATS.... Ca me parait une raison suffisante pour expliquer leur démarche avec ces images... Ainsi que Chris Iversen (Ivo5000) l'a expliqué dans un précédent email, l'heure est incorrecte, l'apparence de l'Ovni est incorrecte, la localisation de l'Ovni est incorrecte. D'autres images truquées devraient sortir. Il nous faudra attendre les images authentiques. Nous risquons d'être surpris. Dans le fil de discussion sur ATS qui concerne l'analyse de la première image, j'estime à 98% le nombre des contributions qui concluent au canular. L'expert J Ritzmann, que Mark Allin met en avant, a lui-même identifié la photo originale. A présent nous voyons Mark et ses deux experts déclarer qu'ils ne voient aucun truquage.... Vous pouvez en tirer vos propres conclusions. Merci Linda pour tout ce que vous faites.

Sincèrement,"
John Hicks

Victor Martinez, dont on a souvent constaté les emballements, se félicite d'avoir cette fois gardé la tête froide; il s'adresse à Jeddhyi :

"1) SUPERBE analyse de fond sur l'origine de ces "vraies" photos d'Ovni(s) sur l'aéroport O'Hare de Chicago, qui seront maintenant poubellisées par ceux-là même qui les avaient présentées comme authentiques !

2) Linda Howe te doit une invitation à dîner chez 'The Claim Jumper' ! Je suis bien content de ne pas avoir fait suivre l'article de Linda, bien que ça vienne d'elle.

3) Je sais que je peux toujours compter sur les "OM Boys" pour Débusquer les Truqueurs... HA! -"

On se souvient que David Biedny et Jeff Ritzmann avaient été cités par Linda Moulton Howe comme les "experts numériques" sur lesquels se fondait une large part de sa certitude. David Biedny est animateur d'une webradio, nommée 'The Paracast' (avec Gene Steinberg), qui se caractérise par une agitation superficielle. Ce qui ne le disqualifie pas comme expert... Mais David Biedny vient surtout de publier cette lettre ouverte, avec 50 personnes en copie :

"Linda,

Vous avez publié un échange de courriers dans lequel nous sommes cités sans notre consentement, Jeff Ritzmann et moi, et sans en avoir été même avertis. En lisant votre article consacré à l'incident de O'Hare sur votre site web, certains pourraient s'imaginer que vous aviez au moins parlé avec l'un d'entre nous et que vous étiez autorisée à citer nos travaux. Or, nous n'avons jamais échangé jusqu'ici, et ça me pose un vrai problème de vous voir agir de cette façon. Notre analyse n'est pas terminée, et nous n'avons publié AUCUN communiqué de presse à ce sujet. Jeff et moi n'avons pas apprécié que vous nous ayez cités comme référence à ce stade.

En réponse à votre message vocal la nuit dernière, je vous confirme que mes compétences sont de bon niveau, mais vous avez négligé de prendre contact avec moi et de vérifier les affirmations de Mark Allin, ce qui aurait été naturellement la moindre des choses, en termes d'intégrité journalistique. Je ne vous cache pas que je réprouve ces méthodes qui ne sont pas à votre avantage.

Pour l'heure, Jeff et moi serions heureux que vous enleviez toute référence à nos recherches. Nous rendrons nos conclusions en temps utile, sur ATS et le forum du Paracast. Nous allons consacrer une heure à cette question dans le Paracast qui sera diffusé le 4 février; vous serez peut-être à l'écoute. Il vous sera possible ensuite de reproduire nos exposés, mais jusqu'ici nous vous prions de faire en sorte que nos commentaires n'apparaissent pas comme le résultat de votre investigation. Je trouve déplacé qu'ils soient publiés sous votre copyright. Votre rôle est de vérifier auprès des sources que vous mentionnez, et vous n'êtes pas autorisée, sans accord préalable, à présenter des recherches indépendantes comme étant le fruit de vos enquêtes.

Merci,
David Biedny
The Paracast
"

Je me doutais bien que Linda Moulton Howe serait amenée à revoir sa copie... Ne pouvant plus s'accrocher à cette pseudo "expertise technique" qui lui servait d'unique "preuve", il est probable qu'elle se range bientôt à l'avis général. Il n'empêche qu'elle se serait épargné ce faux pas en retirant l'article aussitôt prévenue, au lieu de répondre : "L'image que vous m'avez envoyée montre clairement des lumières d'un avion en approche."

Le passage incriminé sur EarthFiles.com :

"LES DEUX IMAGES DE L'OBJET VOLANT EN FORME D'OEUF SONT EXTREMEMENT SIMILAIRES.

Nous sommes d'accord avec ça. L'autre point important à signaler, c'est la qualité de nos deux experts - David Biedny and Jeff Ritzmann. Mr. Biedny est l'auteur de plusieurs manuels pour Photoshop."

Pour Industrial Light and Magic (ILM),

Biedny a créé les effets spéciaux numériques pour plusieurs films,

dont Memoirs of an Invisible Man,

Terminator 2:

Judgement Day,

The Rocketeer and Hook.

Donc à présent David Biedny, du Paracast, qui vient de se brouiller avec Linda Moulton Howe, se retrouve à devoir composer un discours qui, le 4 février prochain, risque de contrecarrer l'opération de diversion montée par ATS... et de désavouer publiquement Mark "Springer" Allin.

Autrement dit, le co-animateur du Paracast est-il sincèrement gèné d'avoir été exposé avant l'heure - en continuant de soutenir que "la seconde image, pas plus d'ailleurs que la première, ne présente pas de trâces de montages" - ou bien n'est-ce qu'un prétexte pour se désengager dès maintenant d'une posture devenue intenable ?

Comme souvent, la Liste UFO Updates conserve une distance de plusieurs heures avec les affaires en cours. Les inscrits n'en sont actuellement qu'à prendre connaissance de l'article initial publié par Linda Moulton Howe, et ressasser les commentaires des "experts", placés en exergue, que leur vante un certain Springer...

Peter Davenport, Directeur de UfoCenter.com, déjà cité à l'époque, revient sur UFO Updates :

"Les photos qui sont sorties n'ont probablement rien à voir avec l'incident de O'Hare. Elles ont été montrées à l'un des témoins, et il a déclaré qu'aucune ne s'approche de ce qu'il a vu ce jour-là. Il est bien possible que cette diffusion fasse partie d'un plan concerté de désinformation.

Je suggère que nous évitions de perdre notre temps à discuter de ces images truquées. Il me parait inutile de faire le jeu de ceux qui ne voudraient pas que le Peuple Américain connaisse la vérité sur cet incident.
Peter
NUFORC"

La citation de Mark Allin placée en surtitre sur le site EarthFiles aura finalement été retirée le 28 janvier, sans commentaires de Linda Moulton Howe. Mais pas la référence aux deux "experts", dans le corps de l'article, qu'elle a peut être oubliée pour l'instant. Le fait est qu'elle tarde à reconnaître la manipulation.

The Mirror, en Grande-Bretagne a publié ces quelques lignes, le 26 janvier :

"PLUS de 35 personnes ont téléphoné à la police Mercredi soir (le 24) pour rapporter une manifestation d'Ovni(s) pendant une tempête de neige.
Parmi eux, un agent de la circulation; tous ont déclaré avoir vu 50 lumières de couleur orange en vol stationnaire pendant 15 minutes avant de disparaître dans la nuit.
Moira Dawson, agée de 57 ans, a dit : "Nous avons pensé qu'il s'agissait de feus d'artifice, mais on n'entendait aucun bruit. Les lumières étaient comme en suspension parmi les flocons de neige."
Un autre témoin du West Sussex, près de l'aéroport de Gatwick, a déclaré : "Nous avons cru à une invasion.
"

Mon but n'est pas de rapporter ici chacune des centaines d'observations qui circulent chaque mois dans les medias. D'autres sites se chargent de les recenser. Mais dans ce cas précis, avec l'incident de O'Hare en perspective, on ne devra pas s'étonner que sur les Listes et les Forums cette brève ait particulièrement attiré l'attention.

Toujours le 26 janvier, un prétendu témoin a rejoint ATS sous le pseudo de Eyewitness (témoin oculaire). S'il ne s'agit pas d'une nouvelle forme d'intox... :

Eyewitness : "Allez, je me lance...
J'ai vu l'Ovni en question. J'ai commencé par l'apercevoir quand je me trouvais au croisement de Irving Park Rd. et Mannheim Blvd., et je l'ai revu quand je suis arrivée sur le parking du terminal des vols internationaux. J'habite à une soixantaine de kilomètres de là, et je venais chercher un ami, qui est officier de cabine sur American Airline. Son avion, prévu à 16h55 en provenance de l'aéroport Charles deGaulle, avait été retardé à cause de l'objet
."

[Question de Jbird : "Comment avez-vous su que c'était à cause de l'objet ?"

Witness : "Quand j'ai raconté la chose à l'ami que je venais chercher, il m'a dit que ça concordait avec le fait que la Tour lui avait demandé s'il avait observé "quelquechose d'inhabituel" pendant que l'avion était en attente. J'en ai déduit qu'on les avait mis en attente à cause de l'Ovni, mais dans les dix dernières minutes où l'engin était visible, j'avais pu noter une forte recrudescence d'avions en approche (pendant que j'étais sur le parking). Il m'arrive souvent de venir chercher cet ami, et j'ai des repères de la fréquentation à cette heure de la journée."

"La photo qui circule en ce moment, prise par un téléphone portable, pourrait représenter l'objet, parce que la couleur de l'Ovni était différente selon l'angle d'observation. Quand je l'ai vu depuis Mannheim, il avait l'air plus clair, mais en m'approchant il m'a semblé plus sombre par en-dessous... J'ai eu l'impression d'une surface réfléchissante, la partie supérieure reflétait le ciel plus clair, et la partie inférieure reflétant la zone sombre (outre le fait qu'il était en lui-même plus sombre en-dessous). En fait, "refléter" n'est pas le terme adéquat, parce que la "texture" de l'engin ne semblait pas vraiment polie, mais c'est le seul mot qui me vienne à l'esprit. Je sais qu'il doit y avoir d'autres photos, car j'ai vu bon nombre de gens en prendre, avec des portables et des caméras, même depuis Mannheim.

J'assure que c'était bien un objet, et pas un nuage lenticulaire ou un phénomène météo. J'ai pu m'approcher jusqu'à environ 400 mètres, et je l'ai vu partir. De toute évidence c'était un engin piloté, d'une manière ou d'une autre. Il n'émettait pas de lumières. Le vent était faible ce jour-là... sans influence sur le pilotage des avions.

La photo est assez cohérente avec le temps qu'il faisait, les feuillages alentour étaient encore verts... En fait, il a fait inhabituellement beau jusqu'à cette époque.

J'aimerais être en contact avec les modérateurs de ce forum, en ligne ou par téléphone. Je ne souhaite pas divulguer mon nom et mes coordonnées sur un forum public, mais je serais heureuse de répondre aux questions. Je suis une femme de 52 ans, ancienne correspondante et reporter de nouvelles à la radio pour une filiale de ABC, j'ai travaillé comme chef de cuisine et propriétaire de restaurant, j'ai pas mal d'heures de vol à mon actif sur toutes sortes d'avions. Cet évènement était très inhabituel, et j'ai vraiment le sentiment que ce n'était pas d'origine terrestre.

C'était un évènement spectaculaire, parce que je me trouvais relativement prôche, et je souhaite qu'on parvienne à établir la vérité. J'encourage tous les témoins à diffuser les images qu'ils ont prises - Je pense qu'il en existe de beaucoup plus crédibles que celle qu'on nous a montrée jusqu'ici.

Je l'ai vu partir. Il ne s'est pas élevé tout droit, et sous mon angle de vue on ne pouvait voir le ciel bleu au fond de la trouée... Mais il a bien formé une trouée; il est passé de l'état stationnaire à une vitesse incroyable en une fraction de seconde... sans accélération, il n'était simplement plus là. Aucun bang supersonique. Si j'évalue correctement ma position sur le parking, il est parti vers l'est. Je m'efforce actuellement de me remémorer précisément l'endroit, ce qui ne devrait pas poser de problèmes, puisque je l'ai observé de deux emplacements différents.

Je suis certaine que bon nombre de personnes sur le parking ont pris des photos de l'objet, et je les encourage à les communiquer."

Springer a fait savoir peu après qu'il avait établi un contact téléphonique avec Eyewitness : "Autant que je puisse en juger par téléphone, elle me parait très sincère, et je demande à chacun d'être modéré dans ses commentaires."

Un problème toutefois : Eyewitness semble assurée que la date de "son" évènement était le 6 novembre, à la même heure...

Finalement le 27 janvier :

Jeff Ritzmann, l'un des deux "experts numériques" évoqués par Mark Allin - ("...ils s'accordent à dire que la seconde image, pas plus d'ailleurs que la première, ne présente pas de trâces de montages."), vient de publier sur ATS ce commentaire définitif :

"La Seconde Image est un Canular"

"Nous sommes au regret de vous annoncer que la seconde image est un canular. David et moi ne nous étions pas tellement penchés là-dessus, ayant juste essayé de trianguler la zone où elle aurait été prise (ça restait cohérent avec la localisation de la première photo, et le récit d'un témoin). Elle ne paraissait pas avoir été retouchée, mais nous étions encore concentrés sur la première image.

Elle provient du site 'Taking Flight Photo Gallery'..." (une Galerie où les internautes publient leurs photographies de voyages - celle-ci a pour nom : "A Chicago") :

http://www.takingflight.us/gallery/albums/userpics/10010/At%20Chicago.jpg

"Il ne subiste aucune question, pas le moindre doute, c'est un faux. Ca n'a pas été vraiment facile, mais c'est terminé. Je dois reconnaître au faussaire qu'il avait choisi un emplacement qui nous a paru plausible, afin d'obtenir un cadrage approprié... Alors, que ce soit voulu ou non, je reconnais que c'est bien joué.

J'ajoute qu'en parlant avec "Eyewitness" hier soir, quand elle m'a dit que le première photo était plus conforme à ce qu'elle avait vu, ça m'a amené à me poser pas mal de questions.

Au moins ça vous aura permis de constater qu'on ne s'emballe pas, mais que parfois il faut un peu de temps pour creuser.

L'affaire n'est pas classée pour autant, mais on en a terminé avec cette photo."

Puisque Linda Moulton Howe ne m'a pas semblé très curieuse des recherches en cours sur les différents forums, je lui fais suivre cette mise à jour. Son site EarthFiles.com continue d'afficher cette "seconde" image avec en légende : "prise d'un téléphone portable". Puisse-t-elle fonder ses 'certitudes' sur autre chose, désormais, que les déclarations péremptoires d'un Mark Allin...

Dimanche 28 janvier, une nouvelle image est proposée sur ATS, presque aussitôt dénoncée... La photo originale avait été publiée le 18 Décembre 2000... Elle a simplement été inversée. (http://www.geocities.com/jimsjournal/pix/ohare.jpg)

The Shadow sur OM : "A l'heure actuelle, même si des images authentiques devaient sortir..... toutes ces crasses auront fini par décourager les meilleures bonnes volontés !
Merci aux Truqueurs..
"

Et toujours aucune rectification de Linda Moulton Howe le 29 janvier sur EarthFiles.com : les deux images falsifiées sont encore présentées comme des photos réalisées par des témoins sur leurs téléphones portables... Simple négligence, absence de connexion web, ou une certaine marque d'orgueil, ses abonnés payants apprécieront.

L'admin d'OM s'interroge : "On doit se demander si ce n'est pas Springer qui a contacté Linda au départ en lui disant : 'Nous avons les images authentiques de O'Hare, nos experts les ont analysées !'..."

Nous avons déjà évoqué plus haut comment Linda Howe avait été manipulée il y a des années par l'agent Rick Doty. Mais Marie-Thérèse de Brosses - qui a suivi la plupart de ses enquêtes - dispose de bien d'autres exemples : "Le problème, c'est qu'elle semble incapable de reconnaître ses erreurs."

Le 29 janvier, Ivo5000 se lance sur OM dans une mise en cause du témoin Eyewitness, présenté par ATS deux jours plus tôt :

"Cette 'Eyewitness', à mon sens, ne parait pas très crédible.

-Tout d'abord, elle déclare vivre à Gary, dans l'Indiana, et se rendre plusieurs fois par mois à O'Hare en empruntant les voies secondaires, et se refusant à prendre les autoroutes Inter-Etats. De qui se moque-t-elle ? J'ai vécu à Chicago où j'ai encore de la famille, donc je m'y rends plusieurs fois par an. En prenant les routes secondaires de Gary à O'Hare, il y en a au mieux pour une demie-journée aller et retour. Je n'exagère pas. Ca représente 80 kilomètres d'une circulation par intermitence à 60 km/h en moyenne (quand ça circule), à se taper d'innombrables feux rouges qui ralentissent le traffic.

- Le deuxième point qui m'a troublé, c'est de la voir revendiquer ce statut de 'personne en vue' à Chicago. J'en connais assez peu dans cette catégorie qui iraient s'enterrer à Gary. C'est un bled paumé, et l'une des villes les plus pauvres des Etats-Unis.

- Enfin, je suis étonné de la voir qu'elle parle de dizaines de personnes en train d'observer et de prendre des photos, parce qu'aucune ne s'est fait connaître des agences de presse ou des journaux pour essayer de vendre ou même de donner ses images, où raconter son histoire ?

Il y a quelquechose qui ne sent pas bon dans cette affaire..."

The Shadow, lui aussi, connait bien la région : "N'importe qui ayant séjourné un petit peu dans le coin vous dira qu'il est impensable de faire le trajet Gary-Chicago sans prendre l'autoroute !!"

En attendant la suite, voyons comment l'artiste Carol Renaud, à la demande de CNN, début janvier, a représenté l'objet selon les indications du mécanicien surnommé 'Joe', employé chez United Airlines. Il était occupé à ramener un avion vers un hangar, accompagné d'un collègue... Son témoignage a déjà été rapporté plus haut.

Dans le genre négligent, à signaler également "Ufo Casebook"... qui laisse planer sur son site les pires exemples de trucages d'ovnis sans rien sembler vérifier. Dont ce nouveau montage, avec des ombres qui ne correspondent pas à l'heure d'observation (quelques minutes avant le coucher du soleil) :

http://www.ufocasebook.com/documents2007.html

Le 31 janvier, l'Admin du forum OM est heureux de nous annoncer qu'un contact direct vient d'être établi avec Jon Hilkevitch, le journaliste de la Tribune de Chicago, qui a poursuivi son enquête, et devrait - à son retour de congés - mettre la main sur des images et des videos.

Cependant, le 1er février, le comédien Dan Aykroyd - déjà évoqué ici même - a annoncé qu'il venait d'acquérir les droits d'une video et de photographies de l'incident de O'Hare !

Derrick, du site Alienvideo, ne s'attendait pas à cette réponse quand il a interpellé l'acteur sur un plateau de TV : "Avez-vous d'autres documentaires sur les Ovni(s) en préparation ?"

Aykroyd : "Nous préparons un nouveau DVD pour l'année prochaine. Vous savez qu'il s'est produit un évènement important à Chicago récemment...."

Derrick poursuit : "Dan m'a semblé très mobilisé par cette affaire. J'ai été très supris d'apprendre que des images et une video exclusive de O'Hare seraient diffusés à cette occasion. On se doute bien qu'un témoin peut espérer se faire pas mal d'argent avec ce genre de document. Dans ce cas, il apparait logique qu'il ait pensé à contacter l'équipe de Dan Aykroyd.

La question n'est plus de savoir si le film existe, mais quand il sera rendu public."

Supposons que Dan Aykroyd dispose effectivement d'une séquence inédite sur O'Hare : quelques minutes - même spectaculaires - ne suffisent pas à lancer la commercialisation d'un DVD. D'autant moins que ce court extrait sera très rapidement diffusé sur internet. En attendant, il a fait passer un message fort - les chaînes de télévision (mais les autorités gouvernementales également) savent maintenant à qui s'adresser.

En attendant sa venue en France le 7 mars, et son interview par l'équipe de Radio Ici & Maintenant!" - après une soirée organisée par les Repas ufologiques parisiens - Nick Pope aurait participé ce Jeudi 1er février au James Whale's show sur "Talksport", une radio anglaise en Ondes Moyennes et sur le Web. Mais je ne sais encore si le programme a été annulé.

"J'évoquerai en particulier la manifestation Ovni sur l'aéroport de O'Hare de Chicago, la publication par les français des archives du CNES, ainsi que les évènements qui se sont produits récemment à Hawaï."
http://www1.talksport.net/index.asp

Par ailleurs, la naissance de "Exopolitics Radio", avec Alfred Webre, est confirmée pour le printemps de cette année : http://www.1480kphx.com. Exopolitics Radio diffusera tous les samedis soir.

La Gazette d'Islington, une proche banlieue de Londres, rapporte le 2 février des faits étranges, une nouvelle aussitôt répercutée sur les forums aux Etats-Unis :

"Des DIZAINES de lueurs mystérieuses ont été vues au-dessus de Archway - semant la panique dans la population.

Ce Jeudi, à 17h30, des objets de couleur orangée ont causé l'interruption du traffic, les habitants stupéfaits scrutant le ciel sans pouvoir s'expliquer le phénomène.

La police d'Islington, a reçu quatre appels en quelques minutes.

Alix McAlister, 34 ans, a déclaré : "Je venais de prendre mon fils à la crèche de Bredgar Road. En mettant un pied dehors, j'ai tout de suite vu ce qui se passait dans le ciel."

"Ca formait un groupe - 10 ou 15 objets qui se déplaçaient en formation. Au début j'ai pensé à une escadre d'avions. Mais ils ne paraissaient pas alignés, bien qu'ils volaient à la même vitesse.

Pendant un moment je me suis dit qu'il se passait quelquechose dans le centre de Londres. J'ai pensé à des nombes et des avions. Mais j'ai rapidement réalisé que ça ne ressemblait pas à des avions habituels.

Ils venaient du nord et se dirigeaient vers le sud. A un moment ils se sont arrêtés, ils sont restés immobiles. Ce ne faisait aucun bruit. Il m'a semblé qu'ils disparaissaient au loin, d'autres sont arrivés, qui se sont arrêtés. Ca a duré environ 10 minutes."

La police d'Islington a prévenu un groupe ufologique (Contact International UFO Research). Mais déjà un autre témoin avait alerté cette organisation, basée à Oxford."

Le site du CIUFOR a publié ce complément (http://contactinternationalufo.homestead.com/news.html) :

"Au moment même de ces évènements, mon ami Paul m'a téléphoné pour me décrire ce qu'il voyait. Il était certain qu'il ne s'agissait pas de ces Lanternes chinoises qui sont souvent l'objet de méprises. Il m'a écrit le lendemain pour apporter ces précisions" :

"Un hélicoptère d'apparence assez étrange, noir et massif, est apparu dans le ciel quelques minutes après le passage des Ovni(s), en décrivant des cercles dans l'espace aérien. J'ai noté également une augmentation du traffic, comme si on avait demandé aux avions de ligne de s'écarter du phénomène. Cette manifestation d'Ovni(s) fut un évènement extraordinaire et inoubliable." - Paul.

Si l'on ajoute à celà les rapports émanant de Hawaï, ou du Mexique la semaine dernière... ce commentaire de Musado sur OM résume assez bien ce qui est ressenti sur plusieurs forums : "Est-ce que je suis seul à le penser, ou bien les manifestations d'Ovni(s) se multiplient ces derniers temps ?.."

Garuda est de cet avis, ajoutant : "Ou bien serait-ce que les medias s'y intéressent davantage..." La leçon du Chicago Tribune aurait-elle commencé à porter ses fruits ?

Concernant le Mexique, je ne fais pas référence à l'épisode du Yucatan, le 27 janvier : "Il ne s'agissait finalement que d'une petite montgolfière lancée par un homme pieu, en hommage à son Saint-Patron.".

Mais un autre cas continue d'intriguer les mexicains : le 28 janvier le mécanicien navigant Enrique Morales Piedras, à bord du Boeing 737-200 immatriculé XA-MAC - entre Mexico City et Puerto Vallarta, a filmé sur son téléphone portable un objet sphérique qui a traversé le ciel à environ 200 mètres devant l'appareil, au-dessus de la région des volcans Popocatépetl et Iztaccíhuatl. La video devrait être prochainement diffusée sur http://www.analuisacid.com/

"Le point intéressant est qu'on entend distinctement le système d'alarme anti-collisions TCAS se déclencher dans la cabine de pilotage, émettant le signal sonore : "Traffic! traffic!..." ce qui signifie que le radar de bord avait repéré l'objet volant avant qu'il s'éloigne rapidement vers la gauche."

Une video sera publiée le 9 février.

Un exemple du potentiel d'internet, avec ce message amical publié par The Shadow le 3 février sur le forum OM :

"Il se pourrait bien (la semaine prochaine) que nous ayons des infos EXCLUSIVES concernant O'Hare !! Je viens de téléphoner à ma soeur - pour son anniversaire - qui habite dans la région de Chicago. Elle se souvenait vaguement de cet incident, qui avait été peu développé dans la presse à l'époque. J'ai réussi à piquer sa curiosité. La bonne nouvelle, c'est qu'elle est cadre supérieur dans une compagnie d'assurances qui a pour client United Airlines à O'hare. Elle a même été directement en charge de ce compte! Elle a BEAUCOUP d'amis qui travaillent à O'Hare pour UA, et elle va les appeller dès lundi matin !!!! On verra bien ce que ça donne...."

Toutefois cette tentative ne donnera rien, puisque la soeur du Shadow n'ayant pas de contacts parmi les employés sur le tarmac, elle ne recueillera dans les bureaux que des réponses évasives...

'The Paracast' (avec David Biedny & Gene Steinberg), diffuse ce soir dimanche son émission de mise au point sur les fausses images de l'aéroport O'Hare, prétendument "prises avec un téléphone cellulaire", en invitant Jeff Ritzmann. Le podcast sera téléchargeable quelques heures plus tard... Ce sera peut-être l'occasion pour Linda Moulton Howe d'apporter enfin les corrections nécessaires sur son site web. Dimanche prochain, ce sera le tour de... Mark Allin ("Springer", de ATS).

En attendant, j'ai parcouru le blog de Jeff Ritzmann (http://sunrisehasgone.blogspot.com/) :

"David Biedny et moi sommes en situation d'attente, dans le cas où de nouvelles photos ou videos seraient publiées. Nous en parlerons le 4 février à l'antenne. Tout ce que je peux dire pour le moment, c'est que la première image est l'une des photos parmi les plus intéressantes que j'aie pu d'analyser. J'ai passé 3-4 jours à l'examiner. Nous avons rapidement compris que la seconde était un montage.

Il y a certains éléments de notre analyse sur lesquels je ne peux pas m'étendre, afin de ne pas inspirer d'autres faussaires.

J'ai du mal à m'imaginer qu'un objet resté en évidence pendant 20 minutes au-dessus d'un aéroport aussi fréquenté n'aurait pas été photographié sous tous les angles. Entre-temps, j'ai eu une conversation téléphonique très intéressante avec un témoin oculaire de l'incident de O'Hare."

Jeff Ritzmann évoque "Eyewitness", qui s'est manifestée sur le forum ATS... Il commente également les intentions de l'acteur Dan Aykroyd :

"Je ne suis pas surpris d'apprendre qu'il aurait l'intention de garder ce matériel jusqu'au moment de sortir un nouveau DVD l'année prochaine.

Mais ça me dégoute profondément. Comme souvent dans le domaine Ovni, il y a des gens qui cherchent à faire de l'argent. Ils n'ont pas réalisé l'importance du phénomène, ni ce qu'ils pourraient apporter à la recherche ufologique. Pour ma part, je ne pourrais pas dormir tranquille en gardant pour moi des documents qui seraient susceptibles de constituer une preuve décisive pour l'opinion publique.

En même temps je me demande comment Dan a pu s'assurer que sa video était authentique ? Et si ce n'était qu'un plan marketing ?

Désolé, Dan, j'aime beaucoup ce que tu fais, mais il y a plusieurs choses qui me choquent dans ton attitude.

La communauté ufologique devra donc payer pour obtenir une simple preuve, ou s'affronter à ceux qui veulent la faire payer ?

Ca me parait ridicule, mais on en prend le chemin."

David Biedny a donc reçu Jeff Ritzmann hier soir, le 4 février, dans son émission hebdomadaire "The Paracast". En écartant les publicités et plusieurs commentaires un peu acides à l'encontre de leur confrère George Noory (animateur de Coast2Coast), il nous reste une quarantaine de minutes utiles - concernant l'aéroport O'Hare de Chicago.

http://serpo.fr/Paracast_Jeff Ritzman-040207-40mns-LIGHT.mp3

D'emblée, Jeff Ritzmann a écarté la seconde image, prise d'un couloir de satellite à O'Hare.

L'essentiel de l'émission sera consacré à la 1ère image; l'expert (et membre de ATS) ne manque pas de noter : "Elle a été diffusée AVANT que le témoignage de Eyewitness soit publié sur Above Top Secret."

Jeff Ritzmann reconnaît qu'il a découvert une photo assez proche de cette 1ere image sur le blog d'une internaute japonaise. "Mais j'ai noté un effet de distorsion. Quelques changements mineurs, de petites taches."

"La photo aurait été prise du même endroit que l'image originale nommée 'Air congestion' sur le web."
"
Le cadrage décalé laisse penser à une photo instantanée, prise dans l'urgence."

"Le ciel est nettement plus sombre sur l'image supposée truquée, celle avec l'ovni. Certains ont pensé que le ciel avait été obscurci sous Photoshop, mais plusieurs détails sont nettement différents d'une image à l'autre."

Jeff Ritzmann a procédé à la décomposition de l'image par canaux de couleurs. Il reviendra plus loin sur le sujet.

Au sujet du "témoin" Eyewitness qui s'est manifesté sur le forum ATS : "Elle avait d'entrée écarté la seconde image"... "J'ai parlé avec elle pendant environ deux heures au téléphone. Elle a déclaré se trouver à un endroit qui correspondait pratiquement à celui que j'avais identifié pour la prise de l'image n°1".

"Pour Eyewitness l'apparence de l'objet était semblable à l'image N°1". Elle a précisé à Jeff Ritzmann que la partie inférieure de l'engin évoquait la 'neige' sur l'écran d'un téléviseur en l'absence d'images... "Comme un effet de camouflage, qui reflétait en partie les nuages et le sol. L'objet tournait à très grande vitesse dans le sens inverse des aiguilles d'une montre."

- Jeff Ritzmann : "Comment peut-on voir qu'un objet lisse et métallique est en rotation ?"
- Eyewitness : "Parce que la surface semblait être plus sombre par endroits".

L'expert de Photoshop poursuit :

"Eyewitness m'a expliqué qu'elle était particulièrement concentrée pendant cette observation; en fait elle m'a fait l'un des meilleurs rapports que j'aie entendu depuis longtemps.

Elle a ajouté qu'au départ de l'engin, il n'y a pas eu de phase d'accélération : "il a disparu soudainement, en partant de biais".

- "Quelle taille ferait l'objet si vous l'aviez en face de vous ?"
- "Environ 7 ou 8 mètres de diamètre"

David Bietny : "Un point curieux nous est apparu en examinant de très près cette première image : c'est comme si quelqu'un avait voulu, en la retouchant légèrement, entretenir une sorte d'équivoque."

Au fond, les deux "experts" n'ont pas vraiment tranché : "Si elle est truquée, c'est le travail d'un vrai professionnel", a conclu Biedny, parce que : "Si j'avais voulu produire un effet similaire, je n'aurai pas poussé aussi loin dans le raffinement".

Il était donc nécessaire que je retourne vers The Shadow - sur le forum OM - le 6 février, pour lui demander s'il était à l'écoute... Son montage animé, pourtant convaincant, est à nouveau affiché ci-dessous.

The Shadow me répond dans l'instant, puis nous aurons un autre échange assez bref :

"Hey Nemo,
"Chacun pense ce qu'il veut. Je sais que Jeff Ritzman a prétendu que pour lui la photo avec l'Ovni pourrait être authentique (bien qu'il estime qu'elle a été trafiquée, mais sans préciser comment). Mon opinion est que les similitudes entre les deux photos sont bien trop nombreuses. En outre, on peut remarquer que la photo avec l'Ovni est parfaitement superposable à celle de la piste d'atterrisage. ET l'excellente raison pour laquelle je pense que la photo avec l'Ovni est une manipulation à partir de l'image de la piste d'atterrissage, c'est que...... l'Ovni qu'on nous montre n'est pas du tout à l'endroit où les gens ont observé l'engin. Les témoins ont affirmé qu'ils était juste au-dessus du satellite C... Personne n'a jamais dit que l'Ovni se trouvait dans l'axe de la piste d'atterissage principale ! Bien sûr, je peux me tromper... Mais ce n'est pas le cas LOL
".

- Nemo : "J'ai déjà écrit que ton montage en .gif est 'intéressant/convaincant'.
L'essentiel est que tu aies entendu comment J. Ritzmann avait énoncé ses semi-conclusions.
Mais du même coup ça permet à Linda MH de ne pas bouger de sa position, sauf qu'elle se trompe à 100% avec la seconde image.
"

- The Shadow : "Oui, j'ai vu/entendu ce que raconte Jeff Ritzmann. Cependant quand on entend quelqu'un déclarer que c'est une image authentique de l'incident, tout en reconnaissant qu'elle a pourtant été trafiquée.... alors de mon point de vue, on n'a pas affaire à une image authentique."

Jeddhyi ajoute sa note personnelle :

"Je pense que Jeff est en train d'attiser les feux de la propagande. La photo est un canular, et il n'est pas nécessaire d'être un expert pour s'en apercevoir. Mais il a apparemment choisi d'entretenir l'intrigue et le mystère.

Jeff peut se répandre autant que ça lui chante pour commenter l'absence ou la présence d'éléments suspects. Mais sa démarche n'amène rien.

Je crois l'avoir déjà évoqué ici : si vous étiez présent sur les lieux ce jour-là, et que vous ayez réussi à prendre une photo de l'engin au-dessus de O'Hare.... est-ce que c'est chez ATS que vous iriez la poster de manière anonyme (en utilisant un proxy), pour ensuite disparaître sans jamais plus communiquer ? C'est typique du comportement d'un hoaxer, pas celui d'un témoin. Et le forum ATS récolte bien davantage de témoins sur ce coup que CNN ou la Tribune de Chicago ne sont capables d'en trouver, lol.

Le sujet O'Hare chez ATS vient de se classer parmi les plus fréquentés. Ritzmann a donc bien mené sa barque en faveur d'ATS. Bravo!

Je vous parie un paquet de dollars contre une poignée de cacahuètes qu'au moment choisi par Dan Akroyd pour publier ses documents et sa video, les gens d'ATS feront tout pour nous démontrer que l'image envoyée par "000000" était un trucage. Après quoi, ils inverseront la vapeur, lol."

De son côté, concernant toujours la "première" image, Zaggan relève une contradiction majeure :

"Si elle est authentique, ça implique que l'engin se trouvait dans l'axe de la piste, et c'est une situation que la Tour de contrôle ne pouvait ignorer. Or les contrôleurs disent n'avoir rien remarqué..."

C'est finalement ce 6 février au matin que je reçois une réponse de Linda MH :

"Hi,
Grands mercis pour vos emails concernant les images de O'Hare. Dès le 26 Janvier, les experts numériques qui travaillaient pour Mark Allin de AboveTopSecret.com m'avaient fait savoir que la photo avec la queue de l'avion American Airlines était un faux. En ce qui concerne la première, avec cet objet ovoïde dans le coin supérieur droit et l'aéroport de O'Hare en bas à gauche, ils m'ont annoncé qu'elle était authentique.

J'espère que d'autres photos vont sortir, ainsi nous pourrons vérifier si certaines se révèlent authentiques et peuvent corroborer la première image et le témoignage de "Jane Doe" dans mon rapport sur Earthfiles - un témoin qui se trouvait sur le parking réservé aux vols internationaux.

Meilleurs sentiments,
Linda Moulton Howe
"

http://www.earthfiles.com/news/news.cfm?ID=1200&category=Environment

Mais les deux images sont toujours bien en évidence sur son site EarthFiles.com... Je ne parviens pas à comprendre pourquoi l'enquêtrice a publié au moins une des deux images, le 26 janvier, en affirmant qu'elle avait été "prise avec un téléphone portable", alors qu'elle était déjà convaincue de la tricherie !

En outre, comme le rappelle Garuda, elle n'a pas intégré le fait que "Peter Davenport est revenu trouver l'un des témoins pour lui montrer les prétendues images, et il ne les a pas validées..."

Whitley Strieber s'en est souvenu et l'a publié sur son site, "unknowncountry.com" : http://www.unknowncountry.com/news/?id=5946

Un courrier d'encouragement, de temps en temps, c'est toujours stimulant :

"Bonjour,

Je passe mes soirées à lire les documents du projet SERPO traduit par M. Didier de PLAIGE que je tiens à remercier pour ce travail magnifique de traduction.
Veuillez je vous prie lui transmettre mes plus vifs remerciements accompagnés de mon profond respect.
Ensemble pour le meilleur...
Peter
"

Alors je viens de répondre :

"Je fais en sorte d'ajouter de nouveaux éléments chaque jour, ce qui donne sans doute un résultat inégal, un peu comme un feuilleton - avec des hauts et des bas.

Merci de ces encouragements. Je note que les habitués sont maintenant 250 par jour, le quart seulement l'année dernière.

La preuve va bien finir par tomber, après quoi le plus réticent des gouvernements devra passer aux aveux... !"

Parfois les conversations sur un forum consacré aux manifestations Ovni(s) peuvent mener à des réflexions mystiques, un nouvel exemple le 6 février avec ce commentaire de l'Admin sur Open Minds :

"Si la révélation (disclosure) apporte du même coup la preuve de l'existence de l''âme' & 'la vie après la vie', alors ça peut être d'une importance CAPITALE pour le monde entier..

It brings with it inescapable responsibilities, which, until now have always had an 'out' when the going gets tough. IMO, that will be a good thing though. Imagine those who operate under the 'belief' that there is no spiritual dimension - or those who currently pay it lip-service on a Sunday morning, but go about their business turning a 'blind eye' to their own actions.. imagine if people are forced to accept that there is no ultimate 'getting away with it' - that ALL action has a personal responsibility which is inevitable. . . . . I for one, although I welcome it, do not for one minute think that Disclosure will be all strawberry ice-cream and Tibetan wind chimes."

Les pressions se multiplient sur l'acteur Dan Aykroyd. Certains se souviennent qu'il est membre à vie du MUFON.

Terry Groff, sur UFO Updates, écrit le 7 février : "J'ai contacté James Carrion, le nouveau Directeur du MUFON, pour lui demander s'il avait des informations quant à cette video de l'incident de O'Hare qui serait entre les mains de Aykroyd. Il m'a répondu :

"Nous essayons de contacter Dan pour en savoir davantage, et tâcher d'obtenir une copie. Je pense comme vous que les photos ou la video devraient être analysées le plus rapidement possible."

En attendant, cette video de David Sereda (1h20mns) : "Dan Aykroyd on Ufos" est visible ici, en anglais :

http://video.google.com/videoplay?docid=-8993422112864357113&q=ufos&hl=en

Bill Ryan, dans un email collectif titré "Echelon, une preuve concrète", nous invite à partager cette anecdote :

"Nous souhaitons que ça vous amuse autant que ça nous a divertis. Je suis actuellement en Angleterre, et Kerry et moi, à travers l'Atlantique, avons échangé quelques paragraphes dans le cadre d'un montage video qu'elle est en train de réaliser. Elle m'a adressé ceci... que certains d'entre vous pourront identifier comme un extrait du SOM1-01, le Manuel du Groupe d'Opérations Spéciales Majestic 12, daté d'avril 1954" :

"Toute rencontre avec des entités réputées d'origine extraterrestre doit être considérée comme relevant de la sécurité nationale et donc classifiée TOP SECRET. En aucune circonstance le grand public ou la presse publique ne doivent avoir connaissance de l'existence de ces entités. La position officielle du gouvernement est que de telles créatures n'existent pas, et qu'aucune agence du gouvernement fédéral n'est actuellement engagée dans quelque étude que ce soit au sujet des extraterrestres ou de leurs engins. Il est rigoureusement interdit de s'écarter de cette position."

"Ce simple petit paragraphe a circulé entre nous sans aucune référence contextuelle ni commentaires. Echelon a promptement réagi en l'interceptant. Il a été retenu 3 heures et 40 minutes, et nous venons juste de le voir arriver. Les autres emails que nous nous étions envoyés dans les deux sens - plus anodins - étaient arrivés sans retard.

On peut supposer que l'alerte a attiré l'attention d'un jeune employé, qui a fait remonter son rapport jusqu'à ce qu'un supérieur plus expérimenté reconnaisse ce dont il s'agissait :)

Si cet email vous parvient également avec retard (expédié de Grande-Bretagne à 11h du matin ce Jeudi 8 février) c'est qu'ils n'en ont pas tiré les leçons !"

Après s'être contenté de recopier sur le forum Open Minds un très long entretien avec le nébuleux Dan Smith le 8 janvier, le "Groupe TC - ou Révélation Seinu" se manifeste à nouveau, ce 8 février, avec ce texte daté du 6. Comme souvent chez cet anonyme, le ton est assez condescendant, allusif, et en partie codé :

(enlevé)

"Il est évident que nous sommes parvenus à un embranchement sur la route qui mène à la divulgation. Il nous faut éviter de prendre le chemin semé de bouses par RD, KG, DS, RC et la cohorte de leurs suiveurs. La véritable révélation ne doit PAS être attendue de ces individus, à part quelques fragments ici où là, mais ce n'est pas ce que la majorité espère. Leur contrat de film est une entreprise risquée car un second groupe vient de conclure un accord pour un autre film. Deux films contradictoires - quelle surprise!?!"

RD, KG, DS, RC = Rick Doty, Kit Green, Dan Smith, Robert Collins.

"Nous avons décidé de prendre en compte les avertissements de nos nombreuses sources et avec l'aide d'un nouvel informateur (d'un pays dans un pays) nous avons compris ce qui allait se passer quand la révélation sera proclamée, ce qui devrait intervenir selon lui vers la fin 2010 ou au début de 2011, à moins d'un contre-temps, comme ça s'est déjà produit à trois reprises. Ca ne devrait pas venir de l'internet ni des responsables gouvernementaux comme nous l'avions indiqué précédemment, ce qui n'était qu'un moyen de tester les réactions et remonter les pistes, mais des meneurs de ceux qui nous ont avertis, comme on s'adresse à des enfants du bien et du mal et de la vérité."

"Un Pays dans un pays" suggère le Vatican.

"Notre source nous a informés que nos visiteurs s'impatientent et ne se sentent plus tenus par les accords signés depuis des décennies. Ils vont révéler leur présence de diverses manières, et les manifestations vont se multiplier à mesure qu'on approche de la date. Ceux qui sont vraiment informés sont maintenant pressés d'acclimater le peuple de cette planète à ce qu'ils avaient dénié pendant si longtemps.

"Pressés" dans le sens de sous pression.

"Le processus a déjà commencé et ne pourra être arrêté, seulement retardé. Les responsables gouvernementaux essayeront de s'accrocher au pouvoir et ils se serviront des disques (récupérés) pour nous tromper et nous faire croire que toutes les races aliènes sont malveillantes (bien que nous avons le sentiment qu'une d'elles, et peut-être deux, sont en fait des aggresseurs et nous devrions rester sur nos gardes). Cette situation devrait durer peu de temps, puis tout rentrera dans l'ordre.

Les noms cités précédemment, et leurs sbires, vivent dans un monde illusoire où ils se croient des élus. Comment peuvent-ils ne pas réaliser que d'autres tirent les ficelles qui les font danser?!! C'est pourquoi nous avons pris l'autre chemin, qui nous conduit aux marionettistes (nous avons commencé à cerner le premier, qui se trouve à l'étranger).

Ainsi que nous l'avons déjà évoqué, l'incident de O'Hare était une affaire intérieure (gouvernement). Mais nous avons appris un nouveau tour. Nous avons dit qu'il impliquait deux disques, ce qui est exact. Ils sont manoeuvrés/pilotés par ordinateur, ce qui est également vrai, mais il y avait un équipage à bord. Ces disques sont restés en communication avec ceux qui les contrôlent; leur mission était de rester en vol stationnaire, puis de rentrer à leur base dans l'Utah. Les auteurs de cette manifestation étaient présents à Chicago; ils ont été ravis de voir les gens de ATS brouiller les pistes - bravo à leur complice EYEWITNESS. D'autres tests suivront et le spectacle devrait vous passionner!!!

Attention - un petit site web, à peine visible, va continuer ses jeux puérils; ils sont associés à quelques curieux personnages. Personne n'a toutes les réponses, hormis une poignée de gens, et c'est pourquoi nous continuons nos recherches et nos investigations."

Un coup de griffe envers le site Reality Uncovered de l'ex-Gang des 4, réduit à 2 personnes...

"La recherche doit se poursuivre en évitant les mises en cause individuelles, le vol, les actes malhonnètes, la diffusion d'e-mails personnels ou le piratage. C'est pourquoi nous sommes étonnés de voir que deux individus en quête de notoriété prétendraient nous éclairer en continuant de répandre leurs élucubrations divergentes?!?!?!?!?! Beaucoup de ces individus que vous souhaitez exposer sont de vieilles connaissances, et aucun chercheur sérieux ne leur prête attention depuis des années. C'est pourquoi nous posons la question : Pourquoi les ressortir du placard? Est-ce dans le but d'amuser leurs amis et collègues qu'ils déforment le contenu des e-mails ou se sentent-ils coupables par association? C'est pour celà qu'ils s'impliquent - ce qui parait logique. Ce que vous ne savez pas c'est que beaucoup de noms très réputés (certains que vous connaissez et beaucoup que vous ignorez) sont également destinataires de documents que leur font suivre les costumes bleus. D'où tenez-vous certaines infos???

Félicitations, les amis, vous êtes devenus les animaux de compagnie de ces pantins!!! Avez-vous reçu quelques Os ces derniers temps?!!"

Ici le mot "bones" (os) est une référence directe à un membre du forum OM, inscrit depuis décembre 2006. Extrêmement prolifique dans le domaine 'sciences & nouvelles technologies', il produit chaque jour plusieurs pages de documénts, essentiellement des copiés-collés, au point d'avoir justifié la création d'une rubrique à part entière. L'envahissant personnage s'était lancé en début d'année dans une chasse aux sorcières, soupçonnant ouvertement plusieurs participants d'être des désinformateurs infiltrés...

L'idée que des émissaires E.T.s choisissent le Vatican comme intermédiaire n'est peut-être pas déplacée. Mais certains milieux militaires, comme au Chili par exemple, pourraient s'émanciper de la tutelle américaine et se décider à communiquer plus ouvertement...

Dans son édition du 8 février, le SantiagoTimes titre :
"Au Chili, les forces armées révèlent la présence d'Ovni(s)"

"Plus de 1.000 amateurs et experts se sont réunis à Vina del Mar les 6 et 7 février pour la 10ème Conférence Internationale d'Ufologie, organisée par l'AION - dont le directeur est Rodrigo Fuenzalida. Le point culminant de la réunion fut la présentation de photographies prises par des membres des forces armées chiliennes. La présence de plusieurs membres des forces armées légitimitise la démarche des ufologues.

Pour Rodrigo Fuenzalida la présence des militaires est un évènement important en raison de l'objectivité bien connue de leurs rapports et de la technologie de pointe dont ils disposent pour leurs observations. Parmi les photographies et les videos militaires qui ont été montrées : un objet métallique de forme sphérique en vol au-dessus de l'Antarctique et une vidéo datant de 2000, montrant des navires de la Marine et des hélicoptères poursuivant un objet lumineux.
Un autre évènement eut lieu le 27 mars 2000, à 100 kilomètres de la capitale chilienne, où un avion militaire Citation 2 a poursuivi un objet volant non-identifié de 40 mètres de long, à une altitude de 1.000 mètres.

En outre, Rodrigo Bravo - Capitaine de la 5ème Division Militaire - a présenté un exposé : "Observations par l'Air Force de Phénomènes aériens non-identifiés", qui a été très apprécié.

Rodrigo Bravo ne représentait pas officiellement la position de l'institution sur les Ovnis, mais il avait été autorisé à s'exprimer par son Commandant-en-chef, Oscar Izurieta. "Le Capitaine Bravo a situé sa conférence sous l'angle de l'importance des Ovnis comme phénomène", a précisé Fuenzalida. "Il a parlé de rencontres, comme celle de trois hélicoptères s'approchant de L'union, quand un Ovni a été repèré alors qu'il était posé au sol, et d'un évènement survenu en 2000, quand cinq personnes ont été poursuivies par un objet lumineux qui n'a pas laissé de trâces sur des écrans des radars.

Fuenzalida a nié que 'des investigations secrètes' seraient conduites par les forces armées au sujet de l'activité extraterrestre. En outre la conférence a accueilli Armando Valdes, aujourd'hui retraité, qui est bien connu pour son implication dans l'une des plus fameuses affaires d'abduction au Chili, connue maintenant comme le Cas Valdes.

Le 25 avril 1977, dans la Province de Putre, Valdes patrouillait avec cinq (ou huit) coéquipiers. Il a vu deux objets lumineux descendre du ciel, et s'est avancé seul pour les observer; selon le reste de la troupe, il a alors disparu. Quinze minutes plus tard, il a réapparu, a essayé de parler et s'est évanoui.

Sa montre avait avancé de cinq jours, et sa barbe avait poussé d'environ une semaine. Selon ses camarades, Valdes avait seulement dit : "Vous ne savez pas qui nous sommes, ni d'où nous venons. Mais je vous annonce que nous reviendrons bientôt." L'armée lui avait ensuite ordonné de garder le silence sur cette affaire.

En 2002, il fut question de la publication de son livre "L'Ombre de la Vérité" lors d'une courte interview : "Ce qui m'est arrivé est un phénomène plus terre-à-terre, plutôt d'ici, de la Terre. Et je me suis donné un but, que je suis sur le point d'atteindre. Dans mon livre, je parle des choses du futur. C'est ce que j'appelle l'eschatologie".

Armando Valdes

Le 9 février, la Gazette d'Islington publie une video prise par un passant le 31 janvier, et titre : "Archway UFO Video : A vous de juger !"

"Le cameraman amateur John Zimmerman, de Bredgar Road, Archway, a filmé l'évènement.
La formation d'une quinzaine de lueurs orangées a semé la panique dans les rues vers 17h30 le 31 janvier.
Des gens criaient, certains craignant une attaque terroriste. La Police a reçu des quantités d'appels d'urgence.

Les lumières se sont déplacées vers le sud, puis se sont immobilisées au-dessus de Archway, ont disparu, puis sont réapparues de nouveau. Cette scène étrange a duré une dizaine de minutes.

Mr Zimmerman, agé de 50 ans, a déclaré : "Je regardais depuis Holloway Road. J'ai réalisé que j'avais ma caméra et j'ai commencé à filmer. Ca bougeait lentement, régulièrement, tous à la même vitesse."

Les experts de la Société Astronomique Royale et du Bureau Météo ne sont pas parvenus à donner une explication du phénomène lumineux.

Pour les sceptiques, ça ne pouvait être que des "lanternes volantes" ou de petits ballons à air chaud.

Mais tous les témoins oculaires qui nous ont contactés ont affirmé qu'il ne pouvait PAS s'agir de lanternes - à en juger par leur façon de se déplacer.

James Zafar, habitant à Palace Road, Crouch End, qui a vu la scène depuis Bredgar Road, nous a dit : "Je ne peux m'expliquer ce phénomène, mais je suis sûr que ce n'étaient pas des lanternes."

A présent, c'est à vous de juger... Regardez cette video..."

http://www.islingtongazette.co.uk/video/UFOfootage.aspx

Le temps d'un week-end relativement calme, j'aborde ce livre que je viens de recevoir des Presses du Chatelet : "Troubles dans le Ciel", de Jean-Jacques Velasco (avec Nicolas Montigiani) - qui est une version revue et augmentée du livre "Ovnis, l'Evidence", publié en 2004.

Ce court extrait situe le propos :

"Je suis aujourd'hui en mesure de dévoiler des documents décisifs et souvent inédits qui sont le résultat d'une longue étude scientifique des phénomènes aérospaciaux non identifiés, sur une cinquantaine d'année, large période de collecte, d'enquêtes et d'analyses (France et Etats-Unis).

Résultat de cette longue étude : j'affirme la présence indubitable, dans nos cieux, d'objets volants non identifiés..."

La deuxième rencontre sur Skype des participants du forum OM s'est tenue ce dimanche 11 février, avec Dan Smith (http://www.bestpossibleworld.com/).

Pendant ce temps, les animateurs du Paracast recevaient comme prévu Mark Allin, venu vanter les caractéristiques de son forum ATS, et se perdre en généralités, aussi son intervention d'une trentaine de minutes n'a rien apporté au débat en cours sur l'incident de O'Hare. Juste vers la fin j'ai noté cette anecdote, lorsqu'il a pris contact avec le journaliste du Chicago Tribune, celui-ci lui a déclaré : "Je pourrais considérer que l'incident est clos en ce qui me concerne, m'en laver les mains et me contenter de tenir ma rubrique sur les transports, mais je n'ai absolument pas l'intention de lacher l'affaire. La compagnie United Airlines tente depuis des mois d'échapper à la banqueroute, et ils ont fait tout leur possible pour éviter que leur compagnie soit associée à une problématique Ovnis."

14 Février - Au second jour de son procès en appel, Gary McKinnon a été hospitalisé (ZDNet UK).

"Gary McKinnon, citoyen britannique, est accusé d'avoir piraté 97 ordinateurs de la Nasa en 2001 et 2002, et d'avoir causé 700.000 Livres de dégâts sur ces machines. Mercredi, il souffrait de palpitations cardiaques, et aurait été hospitalisé.

Il avait reconnu qu'il était à la recherche de preuves de la vie extraterrestre, mais pas d'avoir détérioré les ordinateurs. En l'absence de McKinnon, son avocat a déclaré devant la Haute Cour que son extradition devait être suspendue parce que les autorités américaines, lors de négociations secrètes en 2003, lui avaient proposé une réduction de peine - à trois ou quatre ans d'emprisonnement - s'il acceptait d'être extradé, ce qui serait une manoeuvre "inappropriée", et constituerait "une violation de ses droits fondamentaux".

La justice américaine a affirmé que la peine de mort ne serait pas requise contre McKinnon (ce qui aurait pour effet d'annuler l'extradition), tout en reconnaissant qu'un Tribunal militaire US pourrait en décider autrement, une fois que l'accusé serait sur le territoire américain.

S'il devait perdre en appel, Gary McKinnon pourrait se tourner vers la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Avec 30.000 cas en attente, l'affaire pourrait alors prendre 7 ou 8 ans."

McKinnon espère seulement être jugé en Grande-Bretagne. Le verdict concernant l'appel sera rendu la semaine prochaine.

Le Forum Open Minds expose le 15 février une polémique sauvage entre le Capitaine Robert Collins et Jack Sarfati :

"L'échange d'emails sur ce sujet a dépassé 200 messages ce dernier week-end. Bob Collins aurait-il publié dans son livre 'Exempt from Disclosure' des éléments pratiquement identiques aux informations que le physicien Jack Sarfati avait déjà publiées dans un article en 1998 ?

Bob Collins prétend avoir été informé par "JA Junior" qui serait le petit-fils de James Angleton (ancien chef des services de contre-espionnage de la CIA), le conditionnel était requis tant que la filiation n'est pas établie. Collins pense que Sarfatti tient son information de la même source, et il a contre-attaqué en soulignant que Sarfati s'est abstenu de créditer son informateur.

Jack Sarfatti menace Bob Collins de recours légal et l'accuse d'avoir détourné ce qu'il qualifie d'information classifiée (Voir : "Les Agendas d'Angleton"). Mais sur le CDrom qui accompagne son livre, Robert Collins avait effectivement produit 5 emails reçus de JA Junior."

Dans cet extrait de l'article de 1998 du Dr Jack Sarfatti, les lignes en gras figurent également dans le livre de Collins :

"Si l'on doit appliquer cette idée à un système de propulsion des machines volantes extra-terrestres, selon le Colonel Phillip Corso, le tableau qualitatif est un champ local de la constante cosmologique positive qui contribue au champ métrique local défini par une mince barrière autour de l'enveloppe du vaisseau spatial. La structure intime de cette couche limite est en quelquesorte contrôlée par les vagues électro-magnétiques cérébrales du pilote, en plus de son champ Q*, et d'autres champs électro-magnétiques auxiliaires et le Q considérable qui est intégré à l'architecture du vaisseau.

Ce que je souhaite souligner ici, contrairement à tout ce que j'ai trouvé dans la littérature ufologique, c'est la description qualitative du Colonel Philip Corso sur le mode de propulsion et de navigation des engins E.T.s Ca tombe pile ! Vous pouvez me citer ! (je m'adresse au Colonel Alexander). Plus concrètement, je me réfère à ses commentaires selon lesquels le fuselage du vaisseau est un supraconducteur à haute température, les passagers ne sont pas soumis à des pressions intenses pendant les virages à angle droit, dans le cas d'accélérations qui peuvent sembler extrêmes à un observateur extérieur, et que le vaisseau est contrôlé par une liaison mentale directe entre le pilote et le vaisseau, grâce à un bandeau autour de la tête et les mains posées sur des panneaux récepteurs. Ceci est conforme à des recherches indépendantes, qui ne peuvent être pleinement comprises qu'en ce début de 1998. Je fais allusion à mon approche quantique Q* <->B, qui intègre étroitement l'esprit et la matière, ainsi qu'à la théorie de Giovanni Modanese, qui a postulé une nouvelle sorte de phase cohérente forte, qui permet d'évoquer un champ "exotique" environnant l'engin. Le champ local de la constante cosmologique effective peut semble-t-il être contrôlé en faisant interagir des champs électromagnetiques plus faibles, le potentiel quantique Q de la coque supraconductrice, ainsi que le potentiel post-quantique Q* du cerveau du pilote. Ceci, bien sûr, n'est qu'une approche qualitative, au stade pré-scientifique."

Pour ma part, en ne considérant que les phrases en gras, je sais avoir lu des desciptions assez semblables en plusieurs endroits, et je ne suis pas sûr que le Dr Sarfati ait intérêt à entretenir la polémique. Ufonaut, à qui l'on doit cette mise en évidence, estime à la lecture des échanges de courriers reproduits sur le CDrom du Capitaine Collins, que celui-ci était de bonne foi. Ces conflits de personnes peuvent-ils nuire au processus de Divulgation ? Ou bien, par un phénomène de surenchère entre ces égos surdimensionnés, des éléments vraiment nouveaux pourront-ils faire surface ? Imaginons, se demande l'Admin du forum OM, qu'un tribunal soit amené à trancher, en imposant à chacune des parties d'étayer ses démonstrations...

Pour l'heure, Robert Collins parait assez serein. Il livre sur la liste de Victor Martinez le compte-rendu de son récent entretien avec Jim Angleton Junior :

"Nous venons d'avoir une agréable conversation téléphonique, qui a duré une vingtaine de minutes. Jim s'est montré très aimable, mais il traverse des moments professionnels assez tendus dans son activité de banquier. Sa femme craint qu'il fasse une crise cardiaque. Pendant que nous parlions au téléphone, il menait jusqu'à quatre autres conversations simultanées.

J'ignore ce qu'il a dit à Sarfatti, mais il a déclaré que celui-ci serait un autre homme après qu'ils se soient parlés. Chaque fois qu'une dispute éclate à travers Internet au sujet des Ovnis, ces agents du gouvernement retirent leurs billes.

Il a ajouté qu'il avait beaucoup de respect pour moi et quelques autres. En ce qui concerne la permission de publier les notes de son grand-père ? Ce SUJET n'a pas été abordé. Il n'en avait pas non plus été question à l'époque où il avait reçu et lu mon livre. Concernant un éventuel plagiat, il a estimé que l'accusation était absurde, et nous sommes passés à autre chose.

Le MAUVAIS côté c'est que l'essentiel des notes de son grand'père ont été détruites suite à un dégât des eaux dans un entrepôt. Seule une petite partie avait été préservée. Une seule personne sur cette liste a pu voir ce qui restait des notes de son grand'père. On m'a donné le nom de cette personne, mais elle a nié devant moi le fait d'être au courant.

Finalement, Jim Junior estime que nous devrions tous coopérer dans l'intérêt de l'humanité, il a quelques projets en vue de monter une organisation, afin que nous cessions de piétiner.

Regards
Robert Collins
"

Nick Pope, le 16 février, nous informe que le Ministère de la Défense brtitannique vient de mettre en ligne sa synthèse des rapports de manifestations Ovnis pour l'année 2006, comme il l'avait déjà fait pour les années 2002 à 2005.

http://www.mod.uk/DefenceInternet/DefenceNews/ ...ensuite il suffit de taper "Ufos" dans la barre de recherche.

On constate également que le Ministère de la Défense britannique a publié en septembre 2006 cette réfutation :

"Le Ministère de la Défense est accusé d'avoir couvert des manifestations Ovnis.
Nous publions tous les documents relatifs aux Ovnis sur notre site web, et nous sommes totalement ouverts pour partager ce que nous savons - mais toutes nos recherches nous amènent à conclure que des explications rationnelles suffisent à expliquer les observations. La raison pour laquelle le Ministère de la Défense examine tous les rapports de manifesfations Ovnis qui lui parviennent, est uniquement d'établir s'il existerait des preuves que l'espace aérien britannique pourrait être menacé par une activité aérienne hostile ou non-autorisée.
"

Le Ministère de la Défense britannique est donc insensible aux arguments des sociétés scientifiques qui souhaiteraient vivement étendre le domaine de la recherche.

Une remarque de Surfer sur Open Minds le 17 février nous amène à citer l'ufologue et conférencier Bill Knell (http://www.ufoguy.com/) qui publiait ce récit en avril 2005 :

"La rencontre de Jackie Gleason avec les Ovnis"

"Jackie Gleason sera longtemps honoré comme l'un des plus grands comédiens américains - acteur, compositeur, producteur, scénariste et réalisateur né le 26 février 1916 à Bushwick, Brooklyn (États-Unis). Il a toujours travaillé très dur, et lorsqu'il s'est vu offrir les plateaux de télévision, il a tout de suite voulu être son propre producteur. Une grande passion motivait toutes ses entreprises, et rien n'échappait à la marque de son style particulier. Cette passion animait tous les aspects de sa vie.

Il était fasciné par les Soucoupes volantes et les phénomènes inexpliqués, au point d'avoir fini par se constituer l'une des plus grandes bibliothèques mondiales sur la parapsychologie, les Ovnis, et le domaine de l'occulte. L'essentiel se trouve aujourd'hui à la bibliothèque de l'Université de Miami.

En 1982 je participais à une émission de radio sur une station locale de Miami, sur le thème des Ovnis et du Paranormal. Après le show, le standardiste m'avait remis une petite note. C'est souvent le cas lorsque des personnes ne souhaitent pas intervenir à l'antenne en direct pour raconter leurs expériences personnelles. Il était seulement écrit : "Veuillez téléphoner à Mister Gleason, à tel numéro..." Quand j'ai appellé, un assistant m'a dit que Jackie Gleason serait heureux de me rencontrer le lendemain à Fort Lauderdale. J'ai bien sûr accepté la proposition !

L'endroit convenu était un bar dans l'hôtel Jolly Roger à Fort Lauderdale. J'ignore si Gleason était le propriétaire de l'hôtel, ou s'il était géré par quelques uns de ses amis, mais j'ai été aussitôt conduit vers un petit bar qui était fermé à cette heure de la journée. Gleason était assis à une table, trônant tel un roi devant sa cour, mais il paraissait plus agé et plus affaibli que ce que je m'étais représenté. Je me demandais pourquoi il avait souhaité une rencontre aussi discrète. Mais je savais que Gleason n'était pas du genre à perdre son temps en futilités.

Après une rapide poignée de mains, Gleason m'a posé une série de questions au sujet de mes enquêtes sur les Ovnis et le Paranormal. La discussion a duré environ une heure et demie. En fait, il posait des questions et je me contentais de répondre. Puis il a ajouté : "Je lis votre bulletin, c'est du bon boulôt !" Il avait une préférence pour le sujet des épaves d'Ovnis. A l'époque les rumeurs allaient bon train sur les confidences d'anciens officiers militaires, qui avaient raconté leur implication dans certaines opérations de couverture autour de crashes d'Ovnis.

Sans liaison apparente, Gleason me dit qu'il entretenait des liens très amicaux avec Richard Nixon. Il s'était beaucoup mobilisé en sa faveur pendant sa course à la Présidence en 1968. En 1971, Jackie Gleason avait participé à un dîner privé à la Maison Blanche. Après quoi, Gleason eut un entretien avec Nixon. Il avait demandé au Président s'il pourrait lui confier quelquechose au sujet des Ovnis ? Existaient-ils vraiment ? S'agissait-ils de Vaisseaux aliènes ? D'après Gleason, Nixon aurait répondu : "Eh bien, Jackie, si vous pouvez vous débouiller pour être à Tampa, sur la base de l'Air Force de MacDill dans les prochains jours, je pourrai faire en sorte qu'on vous montre certaines choses qui pourraient bien répondre à vos questions!"

Jackie Gleason

Un jour et demi plus tard, Gleason était à Tampa, en Floride. Il a d'abord téléphoné à un numéro qu'un membre de l'entourage de Nixon lui avait donné, puis il s'est rendu sur la Base de MacDill. Il fut conduit vers un bâtiment de couleur sombre qui ressemblait à un entrepôt. A l'intérieur, il du franchir plusieurs barrières de sécurité. Finalement, Gleason fut escorté dans une vaste pièce où il put voir des débris étranges à même le sol. Un officier eut ce commentaire : "Ceci provient de Roswell." Il n'y avait aucune émotion dans ses paroles, C'était juste une précision.

L'officier a tendu à Gleason un petit morceau, très flexible, qui ne pesait pratiquement rien. C'est alors que le centre de la pièce fut éclairé. Jackie fut saisi de voir ce qui ressemblait à une grande portion d'un disque abimé, en suspension à quelques dizaines de centimètres au-dessus du sol. Il fut prié de ne pas s'approcher, mais Gleason observa attentivement.

Mais ce n'était pas fini ! Quelques minutes plus tard, Gleason fut amené dans une autre pièce. Là se trouvaient trois conteneurs avec des sortes de couvercles vitrés. "Ce sont les occupants qu'on a trouvés près de objet que vous venez de voir." Ces êtres devaient mesurer entre un mètre vingt et un mètre cinquante. Deux des cadavres étaient sérieusement endommagés, mais l'autre semblait bien conservé. A nouveau, sans émotion particulière, l'officier prononça une phrase qui était lourde de sous-entendus. Gleason regardait le corps intact, et l'officier lui dit : "Celui-ci n'est pas mort sur le coup." Il avait de grands yeux ovoïdes, une peau grisâtre, et pouvait être de sexe masculin. "Est-ce que ce sont des mâles ?" a demandé Gleason. "Nous n'en savons pas plus que vous", répondit l'officier qui accompagna sa réponse d'un léger sourire. Le moment était venu de quitter les lieux.

Gleason fut particulièrement affecté de voir cet objet ainsi que les cadavres. Son émission de variétés était très regardée sur CBS, mais Jackie préféra se retirer pendant plusieurs années pour approfondir le domaine des Ovnis et le Paranormal. Il ne revint sur le devant de la scène qu'en 1975 (comme le confirme sa filmographie).

Note : Beverly McKittrick, l'ex-épouse de Gleason, avait envisagé de publier un livre où elle rapportait ce qu'il lui avait raconté de sa visite à MacDill. Mais elle n'a pas donné suite."

Une autre version circule sur le web (http://www.ovni.ch/), où c'est le Président Nixon en personne qui aurait conduit Gleason sur la base de Homestead pour lui montrer les cadavres aliens dans leurs conteneurs... Elle me semble d'ailleurs improprement attribuée à Larry Warren, qui était un militaire affecté à la sécurité de la base aérienne de Bentwaters (Grande-Bretagne) au moment de l'incident de 1980.

C'est la version de Bill Knell qui est publiée ici; c'est lui qui a recueilli le récit de Jackie Gleason, décédé le 24 juin 1987 à Fort Lauderdale (Floride).

Bill Ryan et Kerry Cassidy ont discuté de leur Projet Camelot chez Kevin Smith, le 20 février : http://kevinsmithshow.com

Ils avaient participé à l'émission Coast2Coast le 17. Henry Deacon, l'une de leurs sources, s'était manifesté pour les rejoindre en direct par téléphone, mais la communication avait été (bizarrement ?) interrompue à deux reprises. Cette fois, chez Kevin Smith, il aura été possible d'entendre brièvement la voix de ce mystérieux témoin. Cependant, la tentative de le faire intervenir en conférence à trois depuis la ligne téléphonique de Kerry n'aura pas été une réussite. Sans jamais développer, le lointain correspondant se sera exprimé par bribes pour confirmer selon lui :

- que l'évènement du 11 septembre était prévu par les autorités américaines,

- que le voyage instantané de la Terre vers Mars est une réalité...

- qu'il existerait des bases souterraines sur la Planète rouge depuis des dizaines de milliers d'années, et qu'elles seraient plus activement utilisées depuis le début des années 60, par des équipes internationales. Leur emplacement serait au fond du lit d'une mer asséchée...

Kerry considèrera assez rapidement que la présence de Henry Deacon ne peut se prolonger davantage à l'antenne, au risque pour lui d'être identifié.

21 février - Victor Martinez nous communique ce message qu'il vient de recevoir : "Les vraies images se Serpo sont-elles encodées dans le Message #22 ?"

"Le Gatekeeper a une autre version concernant les photographies de SERPO. Il a déclaré que les VRAIES images étaient bien sur le CD que vous avez reçu, MAIS elles étaient encodées dans les FAUSSES IMAGES de Serpo, que vous avez diffusées le 12 décembre 2006. Sans les codes appropriés pour les déverouiller, le CD était inutilisable.

XXXX XXXX, XXXX XXXX ainsi que XXXX XXXX sont les vrais acteurs du "Projet SERPO" [membres du DIA-6]; XXXX XXXX a intégré la partie, mais je ne saurais dire quel est son rôle. Comme vous vous en êtes rendu compte, c'est une affaire extrêmement complexe.

ANONYME et Le Gatekeeper ont eu une discussion en toute franchise qui a duré plusieurs heures. Ils ont couvert plusieurs domaines, dont le "Projet SERPO" et le tableau complet de la désinformation au sujet des Ovni(s) et les implications politiques.

Sachez que votre nom a été mentionné à plusieurs reprises par Le Gatekeeper. Il semble que ANONYME est au mieux de sa forme, et qu'il se concentre pour reprendre la main au Printemps/Eté 2007."

- SOURCE du PENTAGONE"

A la suite de ce message, Victor republie l'une des "fausses images" de 14Mo, au format .BMP, contenues dans le CDrom, en soulignant cette fois la totalité du cadre, ce qui fait apparaître un immense fond blanc (équivalent à quatre fois l'image environ). "Dans ce fond blanc, il y a largement la place de dissimuler des données, des feuilles de calculs, d'autres photos, etc..."

L'Admin du forum OM ajoute cette définition empruntée aux archives du Département de la Défense :

"La STEGANOGRAPHIE et les fichiers .BMP

"Hermetic Stego" est un programme qui permet de cacher un fichier de données dans une image au format .BMP ou dans un ensemble d'images, de même qu'il permet d'extraire les données incorporées. Le fichier n'est pas obligatoirement du texte, ça peut être une feuille Excel, ou une autre image.

En outre, le fichier n'est pas limité en taille, pourvu que le fichier image(s) soit assez gros pour le contenir."
© 2007 Dept of Defense

Pour Ivalen, "il existe plusieurs logiciels de stéganographie. Il faudrait donc savoir lequel a été utilisé, et bien entendu disposer du code.
Il y a des outils qui permettent de déterminer si des données ont été cachées dans les images, et selon la méthode il faut utiliser le procédé approprié.
"

Victor Martinez confirme qu'il a chargé l'un de ses experts de poursuivre cette piste.

En attendant ses conclusions, Nightshade 09 nous invite à tester deux autres logiciels de stéganographie :
- http://www.dirfile.com/storm.htm

"Storm vous permet de dissimuler vos fichiers dans des images au format JPEG. Votre information est encodée et cachée dans le JPEG, sans que la qualité de l'image, ni ses dimensions, soient affectées. Storm est facile à utiliser, il ne requiert aucun mot de passe. C'est un freeware, qui tourne sous Windows."

- http://www.dirfile.com/krypt_x.htm

"Krypt-X est un logiciel de stéganographie. Il vous permet de cacher du texte dans des images. Vous pouvez également définir un mot de passe qui sera indispensable pour déchiffrer le message."

Afin de bien se faire comprendre, Victor Martinez s'est appliqué à réaliser cet exemple, avec "Hermetic Stego". L'image centrale renferme la petite image à droite.

Le débat sur l'accusation de plagiat n'est pas éteint. Le 23 février Robert Collins en rajoute une légère couche sur la liste de Victor :

"Albert Einstein fut un VRAI Scientifique. Le génie du XXème Siècle. Mais devinez quoi... selon les Notes d'Angleton, qui a bien pu l'aider ? ALF, bien sûr. [Alien Life Form] Souvenez-vous du film(*) "Le Jour où la Terre s'arrêta" (The Day The Earth Stood Still)... Michael Rennie jouait le rôle de l'alien qui aidait le Savant terrien à faire ses maths. Ce Savant, c'était Albert Einstein, et l'Alien était surnommé ALF. Alors, si Einstein a eu besoin d'un coup de main, pourquoi pas Modanese ?

En fait les termes utilisés par Modanese dans la première partie de son article daté de 1996 sont très semblables à ce qu'on trouve dans les Notes d'Angleton; j'ai remis une copie de ces Notes à Hal (Puthoff) en 2001.

Aussi, il n'est pas nécessaire de croire aux Ovni(s) pour que des informations vous proviennent quand vous êtes plongé dans un problème de physique. C'est une question de Bon Sens....

J'ajoute que je suspecte Sarfatti d'avoir bénéficié d'une source d'information, d'avoir remanié quelque peu les tournures, puis d'avoir affirmé sa paternité sur l'ensemble. Sarfatti a également communiqué avec Angleton, et celui-ci lui a dit qu'il m'avait envoyé une copie de ces Notes.....Rmc"

(*) Une nouvelle version du film "Le Jour où la Terre s'arrêta" (The Day The Earth Stood Still) devrait sortir en 2008...

Cet article provocateur signé Greg Bishop est diffusé le 23 février. En s'appuyant uniquement sur une "vieille" incohérence relevée dans l'un des Messages de Serpo, il va déclencher une tempête sur la liste de Victor :

"SERPO est un énorme canular

Celà fait plus d'un an maintenant que j'ai déclaré (avec quelques autres chercheurs) que l'histoire de SERPO, qui a fait surface vers la fin de 2005 et s'est poursuivie en 2006, était certainement une opération de désinformation visant à piéger les ufologues et ceux qui gravitent autour du sujet Ovni, de manière à pister les connections et définir les zones d'intérêt. On y retrouve pratiquement les mêmes ingrédients qui ont servi contre Paul Bennewitz et la communauté ufologique dans les années 80. C'est d'autant moins étonnant quand on s'aperçoit que pour une part ce sont les mêmes personnes, particulièrement Richard Doty (et autres membres de "La Volière"), qui sont sorties de leur retraite pour venir soutenir le projet.

SERPO serait une planète en orbite autour du système stellaire de Zeta-Reticuli sur laquelle, en 1965, furent envoyés 12 militaires Américains (10 hommes et deux femmes), dans le cadre d'un programme d'échange, tandis qu'un alien demeurait sur Terre. Leur séjour devait durer 10 ans, mais ils seraient revenus 13 ans plus tard. Le récit publié sur le site SERPO ressemble d'assez près à certains des documents et des lettres confidentielles qui avaient été envoyées à Bennewitz entre 1980 et 87. Ce document est rédigé dans un style d'écriture assez prôche de celui de Doty, et il présente des "faits" qu'il avait précédemment évoqués. Le 6 Décembre 2005, Doty a été invité pour la seconde et dernière fois par George Noory chez Coast To Coast, en même temps que Whitley Strieber et le webmaster de SERPO, Bill Ryan. J'ai été surpris de l'entendre, parce qu'il m'avait dit qu'il n'accepterait aucune autre interview après la nôtre.

Je pense maintenant que son intervention avec moi sur C2C le 27 février de la même année avait été une sorte de ballon d'essai pour le projet SERPO. Je pense que Doty avait été briefé avant l'interview sur ce qu'il pouvait ou ne devait pas dire, de même sur la manière de poser habilement les fondations de la future histoire de SERPO. Il est probable que l'AFOSI (Air Force Office of Special Inverstigations) et d'autres agences concernées ont contrôlé la réaction du public, et celle de la communauté ufologique.

D'après certaines conversations privées, en recoupant avec d'autres sources ouvertes, j'en déduis que toute cette campagne a été montée pour couvrir un projet militaire super-secret, qui pourrait concerner les UAVs (Unmanned Aerial Vehicles, ou Engins Volants Automatisés). Victor Martinez, un professeur auxiliaire résidant dans la région de Los Angeles, fut choisi pour assurer l'interface publique de l'histoire de SERPO, et à l'automne 2004 il a commencé à envoyer des emails destinés à des membres choisis de la communauté de chercheurs en Ufologie. L'intrigue s'est bâtie progressivement, peut-être dans le but de tester les réactions, et d'identifier les personnes intéressées, afin de satisfaire à leurs besoins. Quelqu'un se présentant sous le nom de "Request Anonyme" a envoyé par email plusieurs messages à Martinez, en espérant que celui-ci les ferait suivre à ses correspondants, et qu'is seraient publiés sur le site web de SERPO. Le fait que Martinez soit apparemment versé dans l'écriture et l'édition, permet de comprendre qu'il a commencé à modifier le phrasé et la syntaxe des messages. Il parait qu'il lui fut demandé de cesser de retoucher les textes, sous la menace qu'un autre contact prenne la relève. C'était apparemment plus fort que lui, et un certain Bill Ryan, jusque là inconnu, fut choisi pour remplacer Martinez. Ryan a fait ce qu'on lui demandait et il est resté en place pratiquement jusqu'au bout. (Il a poursuivi avec un autre site nommé "Projet Camelot.")

Pourquoi "Request Anonyme" se serait-il soucié de l'orthographe et d'éventuelles erreurs grammaticales ? Est-ce qu'il ne devrait pas se montrer reconnaissant envers Martinez pour avoir fait ce travail en diffusant sa vérité au public ? Tout ça aurait un sens si SERPO avait vraiment pour but de révéler une histoire secrète en matière d'Ovni(s). Mais cet aperçu du site SERPO devrait nous avoir immédiatement alertés. "Request Anonyme" écrit :

"Les 12 sont restés (sur Serpo) jusqu'en 1978, puis ils furent ramenés à leur point de départ dans le Nevada. Sept hommes et une femme sont revenus. Deux sont morts sur la planète aliène. Quatre autres avaient décidé de rester, selon ceux qui revinrent. Les huit qui sont revenus sont à présent tous morts. Le dernier survivant est mort en 2002."

Le compte est faux. Comment est-il possible que huit personnes sur douze soient revenues sur Terre alors que deux sont morts sur la planète et quatre ont décidé de rester ? Pour moi ce fut une erreur délibérée, comme un message adressé à ceux qui étaient censés savoir où rechercher l'information nécessaire quelquepart dans le texte. Martinez fut débarqué parce qu'il dénaturait le message. Pendant ce temps, les Ufologues et les animateurs des radios étaient occupés à déchiffrer l'histoire selon leurs propres préconceptions, ce qui contribua à la diffusion de SERPO dans le cyberspace, sur les ondes, et dans les magazines spécialisés. Des "erreurs" comme celle-ci peuvent être parfois découvertes en pleine lumière, quand les ufologues sont trop occupés à considérer le doigt qui pointe dans telle direction au lieu de regarder vers l'endroit qu'il indique. Les désinformateurs ont recyclé une histoire qui circulait depuis une bonne vingtaine d'années, et ils ont ajouté les éléments nécessaires pour crédibiliser leur campagne.

Un groupe de chercheurs, qui se fait appeller le "Groupe TC", a essayé pendant un moment de remonter aux sources de l'affaire, et ils semblent s'être approchés de la vérité. Reproduit du site UFO Digest :

"D'après l'administrateur de l'équipe de recherche du forum Open Minds, et selon un rapport publié cette semaine, qui émane de sources confidentielles, une première information leur avait été communiquée tendant à conclure que le Projet SERPO n'était pas fiable - ou du moins qu'il n'était pas entièrement crédible :

Le "Groupe TC" aurait été informé que l'histoire du Projet SERPO avait été diffusée au sein des communautés militaire et du renseignement dans le but de protéger une information valide concernant certaines activités dans ces communautés."

C'est pratiquement ce qui s'était déjà produit dans le scénario Bennewitz et la désinformation diffusée par la suite en rapport avec le projet. Certaines informations sur des bases souterraines, des échanges avec les aliens, et les "armes" aliènes avaient été confidentiellement transmises à certains chercheurs comme John Lear et William Cooper. Les fuites furent contrôlées afin de pouvoir tracer leur transmission, et ce qu'ils en feraient. Du fait qu'une large part de l'information relevait de projets secrets qui dépendent de la défense, lorsque les mêmes rumeurs ont commencé à circuler parmi des agents du camp adverse, l'AFOSI et les autres ont pu se faire une idée des liens entre les personnes.

Dans le cas de SERPO, quelques-uns des ténors de la communauté ufologique ont plongé de nouveau."

- Greg Bishop

Lee Nicholson, pour le compte du forum Open Minds, est l'un des premiers à réagir :

"Nous avons quelques bonnes raisons de penser que l'information sur Serpo provient de sources 'bien documentées', qui laissent entendre que celà fait partie d'une campagne de désinformation (ou d'une divulgation contrôlée ?). Je dois également relever que le fait de mettre en avant le "Groupe TC" pour désavouer Serpo est assez dérisoire, parce que cette source est beaucoup moins crédible, et de très loin, que tout ce qui a pu concerner Serpo depuis le début ! Nous-mêmes sur Open Minds avons été les seuls destinataires des messages de ce TC."

Victor Martinez se manifeste deux heures plus tard, avec cette justification virulente qui se termine en dérision :

"Vous m'avez brillamment éclairé... J'ai pris du bon temps, et je vous signale "quelques" corrections :

1) Les diffusions du "Projet SERPO" n'ont PAS débuté "à l'automne 2004", mais le 2 novembre 2005; la différence est telle qu'on peut se demander : si Bishop se trompe à ce point sur des FAITS, quelles sont ses autres erreurs ?

2) Il est VRAI que j'ai été débarqué après le Message #11, MAIS seulement pour les 3 messages suivants; les MESSAGES #15 #16 #17 #18 #19 #20 et #21 sont à nouveau passés par moi. Il y a longtemps que Bill n'a pas été l'intermédiaire dans cette diffusion, et vous devez vous demander... s'il est toujours dans le coup.

QUESTION : si Bishop se trompe ENCORE sur un FAIT aussi bien établi, quelles sont ses autres erreurs ?

Je ne comprends pas pourquoi Jerry (Pippin) ou Larry (Dicken) ont dit que "Bishop a fait un bon boulôt" en exposant les "vrais" acteurs ?!

3) OUI : J'ai retravaillé les messages originaux, mais dans le seul but de clarifier, de rendre la lecture plus agréable et plus fluide. Vous devez savoir que ces messages originaux étaient des transcriptions de cassettes audios, SANS corrections, et ANONYME avait dit au transcripteur : "Ne vous en faites pas pour l'orthographe, la grammaire, la syntaxe approximative, etc... Martinez a un diplôme de journalisme et il s'en débrouillera."

Je ne vois pas comment le fait de corriger l'orthographe de certains mots, certaines majuscules inappropriées, de rétablir la construction de certaines phrases, en conformité avec les règles d'usage, pourrait affecter le SENS des messages... et c'est ce qui importait vraiment.

J'aimerais pouvoir vous expliquer à quel point cette histoire est INCROYABLEMENT COMPLEXE, mais je ne me lancerai pas là-dedans pour ne pas avoir à satisfaire votre curiosité [malsaine] ET compromettre les messages à venir concernant le "Project SERPO", aussi pour aller dans votre sens....

Afin que tout le monde soit CONTENT, détournez votre attention du "Projet SERPO", et soyez enfin libres de vous concentrer sur des sujets qui en valent la peine, j'ai nommé Britney Spears et Anna-Nicole Smith...

OUI : Rick Doty m'a fait des avances, il y a de celà bien des Lunes, il a exhumé devant moi une nouvelle de science-fiction bien poussièreuse sur laquelle il planchait depuis plus de 20 ans. J'ai trouvé cette idée GENIALE : 12 humains de la Terre , des américains, qu'on envoyait vers le système stellaire de Zeta Reticuli I et II, déjà évoqué par Betty et Barney Hill dans le livre "UNINTERRUPTED JOURNEY" de John Fuller.

J'ai répondu à Rick que je serais enchanté de lui donner un coup de main, pour reformuler sa nouvelle, lui donner "un coup de jeune", et il s'est mis à frétiller de joie à l'idée que nous ferions équipe. Nous avons souflé sur la poussière, et le reste, comme on dit, est entré dans l'histoire !

A l'époque nous nous sommes dits qu'on allait se faire un énhaurme paquet de $$$.... mais c'est toujours en attente!

Maintenant, avec ce bouleversant "aveu", est-ce que vous allez lâcher Rick au moins deux minutes ?!

Je suis très déçu de voir que vous vous prenez tous très au sérieux, et comment vous considérez ces messages de SERPO ... combien de fois vous ais-je dit que tout celà n'est que ... D-I-V-E-R-T-I-S-S-E-M-E-N-T ! -"

Robert Collins, le même jour :

"La définition d'un CANULAR, pour les sources, c'est la Désinformation. Chacun sait que ça suppose d'entreméler le vrai et le faux. SERPO renferme une part de vérité." Et il ajoute "Vous réclamez des Faits et non de la Fiction. C'est facile à formuler, mais en réalité ces faits sont enfermés dans un Coffre de la DIA. C'est à ce genre de Coffres que j'étais confronté quand j'avais mes codes TS/SCI. Oui, je peux vous dire que ces Coffres sont remplis de quantité de trésors, mais puis-je le prouver ? Absolument pas. Alors, demander de "PROUVER" SERPO est absurde. Tout ce qu'on peut faire, c'est de collationner les informations des différentes SOURCES, les recouper par des éléments pris ici et là, et tenter d'obtenir une vue d'ensemble qui paraisse cohérente. Puis de faire évoluer cette vision selon les informations nouvelles qui nous parviennent. Face à cette politique gouvernmentale du SECRET, il serait très, très difficile, de prouver quoique ce soit..... "

Pour Gene Lakes l'histoire de SERPO est une fiction à 40%, je dirais 90%...... Chacun doit être à même d'apprécier les faits. La partie a commencé en 1947....Rmc"

Jerry Pippin, qui vient d'être cité par Victor, se justifie à son tour :

"Victor, j'ai dit a Greg qu'il avait faire du bon boulôt. Je n'ai pas dit que c'était un travail remarquable parce qu'il contient plusieurs erreurs factuelles. Ne sois pas autant sur le défensive, Victor, nous t'aimons tous, et la plupart d'entre nous pensent que tu as vraiment accompli quelquechose; mais tu es au service de quelqu'un, probablement la plus inefficace de toutes les compagnies d'agents secrets, le Renseignement de l'US Air Force... Quelqu'un essaye de rendre Collins complètement dingue, et il a plutôt bien réussi... C'est mon avis.
Jerry
"

Robert Collins rectifie :

"Il ne s'agit PAS des services de Renseignement de l'Air Force, c'est la DIA....Apprenez à faire la différence..... Il est INDISPENSABLE d'avoir bénéficié, au moins une fois, d'un niveau d'accréditation, pour comprendre comment fonctionne la politique du secret gouvernemental.... Rmc"

Jerry Pippin :

"Alors, Bob, parlons de l'AFOSI... Ca fait 60 ans qu'ils essayent de caractériser l'invasion Ovni/E.T., et le résultat est maigre... Ils en savent moins que certaines équipes de webradios. Quelques membres de l'AFOSI ont répandu des méchancetés sur toi, et tu prends encore leur défense ? C'est le syndrôme de la femme battue...
Jerry
"

Paul McGovern s'invite :

"Comprenez-moi bien, je ne prendrais jamais la défense de Doty dans un de nos medias habituels, cependant, vous êtes des idiots si vous considérez qu'il aurait l'intelligence de rédiger l'histoire de Serpo. La plupart d'entre vous, êtes atteint du syndrôme divin, qui consiste à penser "Je suis parfait".

Tout le monde se fiche de votre rhéthorique d'imbéciles. L'histoire de Serpo est essentiellement vraie. Je vous accorde qu'elle renferme diverses conneries, mais le coeur de l'histoire est un fait.

J'aimerais qu'une seule personne puisse prouver que tel n'est pas le cas ! Une preuve digne de la Haute cour.
Personne.
Descendez de votre Trône et revenez à la réalité.
"

Quelques minutes plus tard, Jerry Pippin intervient de nouveau :

"J'ai toujours pensé que Steve Hammons avait écrit le script, pas Doty. Doty ne fait que rédiger les emails de McGovern. Enfin, c'est une honte qu'un tel scénario n'ait pas déjà été porté à l'écran. Gros Succès."
Jerry "

L'Admin de Open Minds estime utile de s'adresser directement à Jerry Pippin :

"Jerry, je m'adresse à toi respectueusement, tu mets à disposition un site web très atrayant - mais je ne crois pas que ces insinuations soient bien productives.

Steve Hammons est un type intègre qui a un grand sens de l'honneur - c'est aussi un brillant journaliste et auteur. Merci de ne pas traîner son nom dans la boue.

On nous a déjà fait le coup avec James Tiptree - la boue colle à nos semelles, et dans son cas j'ai multiplié les recherches pour savoir ce que Tiptree avait écrit - et je peux t'affirmer qu'il n'est pas non plus l'auteur de 'serpo' !

On a trop déblatéré sur 'serpo' - surtout les pseudo-skeptiques.

Les faits sont là : malgré toutes les affirmations, les insinuations, les allusions, et soit-disantes convictions des uns et des autres... Personne n'a jamais réussi à prouver que Serpo soit un 'Canular'. Personne n'a prouvé que Doty, Hammons, Tiptree ou Shakespeare ait écrit 'serpo'. Personne n'a prouvé quoi que ce soit.

Je sais que c'est dur à avaler pour certains, mais c'est à 100% la situation actuelle.

Alors, tâchons de nous en tenir aux preuves, et ne restons pas collés à la boue."

A ce rythme de réparties, ont a pu voir comme rarement une Liste de diffusion se transformer en Chat-room... avec près de 300 témoins silencieusement comptant les points. Une folle journée, qui a démarré sur une accusation mal fondée, lancée par le provocant auteur du livre "Project Beta" - Greg Bishop se présente comme un spécialiste de l'affaire Paul Bennewitz, quand il n'est pas lui-même en train d'organiser une fausse manifestation d'Ovni(s).

Egalement ce 23 février, Nick Pope nous fait savoir que le Ministère de la Défense britannique vient de reconnaître officiellement avoir mené une "étude" sur la Vision à Distance (Remote Viewing) pendant les années 2001-2002, pour "explorer des théories sur les capacités de collecte d'information à distance, concernant ce que des personnes peuvent percevoir, et pour déterminer, le cas échéant, la valeur potentielle de ces théories pour la Défense."
En réalité, le document décrit les 18 sessions qui ont été conduites avec des sujets non préparés; ils étaient contrôlés pas des capteurs electriques et magnétiques. L'un des objectifs, non-censurés, de l'opération, était la réalisation d'applications électroniques en électro-encéphalographie.

L'expérience a utilisé la procédure classique, mise au point par Ingo Swann, et une partie des protocoles élaborés par le Stanford Research Institute anciennement sous contrat avec la CIA. Les cobayes, tous novices, avaient été recrutés sur internet. L'étude conclut à la nécessité de faire appel ultérieurement à des sujets entraînés. Les responsables furent satisfaits d'avoir dans un premier temps caractérisé les (faibles) possibilités - soit 28% - d'un 'groupe témoin', qui pourrait donc servir de référence par la suite.

Nous devons cette reconnaissance officielle à une requète qui avait été formulée selon le protocole de la Liberté de l'Information. Les documents étaient classifiés "Secret UK Eyes Only". Pour info, la demande a été formulée fin septembre 2006 par Timothy Good, elle a reçu une réponse fin janvier 2007, la publication intervient donc cinq mois plus tard. http://tinyurl.com/2xb53j

Nick Pope ajoute : "Actuellement, en Grande-Bretagne, les medias sont passionnés par le sujet. J'ai pratiquement passé toute la journée d'hier à répondre à des demandes d'interviews pour les radios, avant d'intervenir sur BBC 2 dans l'émission Newsnight - qui est généralement considérée comme le meilleur programme d'information."

"Il n'y avait que trois copies du rapport. Les tests avaient eu lieu sur le domaine d'une compagnie commerciale, pour cacher le fait qu'il s'agissait d'un programme gouvernemental."

Sur le site de l'émission Newsnight (http://news.bbc.co.uk/1/hi/programmes/newsnight/6391113.stm), et sous le tritre : "Sujets Psys", l'information est incomplètement résumée ainsi :
"Nous avons appris que le Ministère de la Défense était prêt à toutes les solutions pour combattre la menace terroriste, y compris à recruter des sujets psys.

En 2002 ils ont consacré 18.000 Livres pour financer une étude afin de déterminer si certaines personnes possèdaient des donc exceptionnels qui leur permettraient de "voir" des objets invisibles.

L'expérience connu quelques réussitess, mais pas au point de mettre en oeuvre un plan d'action."

Il aurait été plus exact - plus honnète - pour la BBC2 de s'inspirer de cet extrait du rapport, à condition de l'avoir lu :

"Lors d'essais ultérieurs, on devrait faire usage d'un matériel EEG [plus performant] afin de mesurer la corrélation entre les états de l'activité électrique du cerveau et les résultats positifs obtenus dans les expériences de RV. Une autre corrélation pourrait être mise en évidence par les capteurs à distance.

Des recherches récentes à l'Université du Sussex ont montré que l'activité électrique du cerveau peut être mesurée jusqu'à 1 mètre en utilisant de nouveaux capteurs à très haute impédance. Nous devons considérer l'acquisition de ce matériel pour mener des expériences ultérieures.

Cependant, l'essentiel en vue d'améliorer la compréhension scientifique de l'activité en oeuvre dans le Remote Viewing, est d'amener des sujets performants à coopérer avec nos équipes de testeurs scientifiques."

Ce qui montre, comme dans le cas du Rapport Condon par exemple, que les résumés journalistiques vont parfois à l'encontre de l'information originale...

Plus fort que la fausse alerte au tsunami du 25 mai 2006 : un prétendu assistant de recherche à l'Agence Européenne de l'Espace, basé à Darmstadt, en Allemagne, nous annonce un "Tsunami Galactique" le 9 mars prochain... En fait il s'agirait d'un vent solaire et "chaque région du monde devrait être affectée" par des vents gigantesques et dévastateurs. A la différence du faux tsunami de l'an dernier, celui-ci ne semble pas accompagné de la sortie d'un bouquin. Les réactions sur les forums sont assez désabusées, référence au français Eric Julien : "Bof, encore lui ?"

http://www.godlikeproductions.com/bbs/message.php?page=1&messageid=347287&showdate=2/23/07&mpage=1

Le 16ème Congrès de Laughlin : "16th Annual International UFO Congress" - vient de s'ouvrir le 25 février (jusqu'au 3 mars).

(Laughlin se trouve à 80 miles au sud-ouest de Las Vegas - Nevada)

Dr. Steven Greer - Lloyd Pye - Michael Salla - Paola Harris - Patrick Heron (Irlande) - Derrel Sims - Paul Stonehill - John Greenwald Jr. - Sesh Heri - Auteur de "Wonder of the Worlds" - Jun Ichi Yaoi (Japon) - Jim Sparks - Wendelle Stevens - Michael Horn - Ted Loman - Jaime Maussan (Mexique) - Santiago Yturria Garza (Mexique) - Jim Marrs - Richard Dolan - Yvonne Smith - Sean David Morton - David Jacobs, Ph.D - Richard Dolan - Maurice Cotterell (G.B.)

http://www.ufocongress.com/

Revenant sur l'incident de l'aéroport O'Hare de Chicago, la liste UFO UpDates publie cette remarque de la journaliste new-yorkaise Leslie Kean : "La réponse du gouvernement était prévisible. Pour John Callahan, s'exprimant en janvier, "La FAA préfèrera proposer toutes sortes d'explications évasives, préfèrant se voiler la face. Ce sera toujours autre chose, donc ça ne peut être conforme à ce que les gens ont vu".

"John Callahan vient d'illustrer les deux premières Règles des Débunkers, qui selon Bruce Maccabee s'énoncent comme suit :

- Il vaut mieux donner n'importe quelle explication que ne rien dire.
- Si la première explication ne semble pas convaincre, proposez-en une autre.

Stanton Friedman ajoute : "Parmi les Règles des Débunkers, je propose celles-ci :

A. Ne venez pas m'importuner avec les faits, mon opinion est faite.
B. Il n'est pas question de dire au public ce qu'il ignore.
"

C'est le 28 février que le Projet Camelot annonce la mise en ligne de sa propre interview du Sergent Clifford Stone, déjà évoqué ici le 9 janvier pour sa participation au Jerry Pippin Show :

L'INTERPRETE DES E.T.s :

"Nous l'avons rencontré au Musée de Roswell (Nouveau-Mexique), et il a eu la gentillesse de nous accorder plusieurs heures d'entretien. Pratiquement dès le début, il devint évident que nous étions en présence d'un personnage extraordinaire. Cet homme nous raconte très posément une histoire stupéfiante à propos de son ami alien, Korona; comment il a été amené à participer à des missions de récupération d'épaves au Vietnam dans les années 60; comment il a aidé un ET à se libérer quand il était retenu en détention par les militaires.

C'est un homme de très grand coeur, qui offre de vastes perspectives, et parvient à nous donner une vision d'ensemble. Il nous parle des droits de ceux qui visitent notre planète lorsqu'ils sont retenus en captivité; de leur sens du sacrifice pour le bien de l'humanité. Il nous explique que nous devons nous intéresser à l'"autre", et que ce sens de la réciprocité est un concept majeur alors que nous nous préparons à rejoindre la communauté galactique."

La video est téléchargeable ici : http://projectcamelot.net/clifford_stone.wmv

Clifford Stone

L'ufologie mondiale compte une poignée de contactés crédibles, il s'en ajoute parfois de nouveaux, d'autres sont désavoués, convaincus de tricherie.

Mais Clifford Stone est un contacté d'un autre genre : sa sensibilité télépathique, mise au service des autorités militaires, en a fait un contacté "professionnel"..

Il définit son rôle comme celui d'"interface". Lui et d'autres collègues ont été répérés, en général assez jeunes, formés et entraînés par des experts militaires.
Il sest engagé à 19 ans. Quatre années au Vietnam.

Clifford Stone a gardé des liens amicaux avec une entité nommée Korona, qui vient d'une planète située à 100 années-lumlière de la Terre. La durée du voyage est de 1h40 en temps terrestre, en utilisant des "trous de vers réversibles".

Parmi ses déclarations :

- "Ce n'est pas vous qui initiez une relation télépathique : ce sont eux qui vous font savoir ce qu'ils pensent. Mais d'un autre côté, vous ne pouvez rien leur dissimuler."

- "La peur survient avant que vous puissiez voir de quoi il s'agit. Mais ils ressentent également la peur que nous leur inspirons."

- "Parfois on sent les choses avant qu'elles se produisent, mais on ne peut rien faire pour en changer le cours".

- "Il n'y a pas plus grande chose que de servir."

- "L'humanité doit évoluer en conscience, pour préparer la rencontre face à face."

- "Certains disent que le voyage temporel est impossible. Mais il existe une barrière naturelle, qui empêche que des expériences de voyage temporel, remontant vers nous, puissent laisser des traces dans notre ligne de temps, ou réalité matérielle."

- "Nous sommes encore trop portés à considérer les différences (comme dans le cas des 57 races ET). Quand nous serons davantage portés à percevoir les similarités, nous serons plus prôches du contact."

- "Toutes les espèces sont inter-connectées, et à la limite, 'Ils' sont 'nous'."

Par ailleurs, le site du Projet Camelot publie une mise à jour concernant Henry Deacon :

"Ce n'est pas une nouvelle interview, mais une compilation d'informations obtenues lors d'échanges de courriers avec Henry Deacon depuis notre première rencontre en Septembre dernier.

Henry confirme l'essentiel du témoignage de Dan Burisch, y compris les problèmes de lignes temporelles; il évoque la menace de changements qui affecteraient la Terre, suite à des évènements cosmiques de grande ampleur; il révèle l'identité des visiteurs de Roswell. Nous pensons que cette information est fondée et qu'elle revêt une importance considérable. D'autres mises à jour suivront. Il se peut que nous rencontrions de nouveau Henry cette semaine, et nous avons encore quantité de questions à lui poser."

"Cette semaine", ce serait donc en marge du Congrès de Laughlin.... Voici donc les Mises à Jour concernant H. Deacon :

Le témoignage de Dan Burisch

"Il serait utile de se reporter à notre première interview, début septembre 2006 [publiée ici à la date du 7 octobre]. Henry nous avait déclaré qu'il n'avait jamais entendu parler de Dan Burisch. Mais du fait que son histoire recoupait en partie celle de Dan, nous avions insisté pour qu'il prenne connaissance de ses déclarations dans notre interview video.

Le 27 Septembre, soit trois semaines plus tard, nous avions reçu ce très court e-mail :

"Dan Burisch dit toute la vérité.
Je vous le confirme.
les lignes temporelles et tout le reste
meilleurs souhaits
"

C'était d'une extrême importance, et nous étions revenus sur le sujet avec Henry dès notre rencontre suivante. Il en ressortait que les affirmations de Dan - aussi extraordinaires et incroyables qu'elles puissent paraître - étaient vraies.

Henry n'a fait aucun commentaire sur J-Rod, ou les traités, il n'a pas non plus parlé de Lotus, parce qu'il n'était pas versé dans ces domaines. En revanche, il a confirmé que le plus grand des secrets parmi les sujets classifiés - dont beaucoup de personnes habituellement informées ignorent pourtant la nature - c'est qu'il demeure un problème complexe quant aux lignes temporelles alternatives, le fait également que certains de nos visiteurs sont en réalité des humains d'un futur lointain, et qu'un possible évènement à venir risque de perturber sérieusement la Terre et sa population.

Ce dernier point justifie que tout ceci soit classifié au plus haut niveau, et c'est ce qui rend la divulgation si problèmatique."

Roswell

"Les visiteurs de Roswell étaient des humains du futur - ainsi que Dan Burisch l'avait affirmé. Ils ne venaient pas d'une autre planète, mais du futur de cette Terre - faisant un pas en arrière (de préférence au terme "voyager") pour revenir en 1947 afin de tenter de résoudre les problèmes qu'ils auraient eu à affronter dans leur histoire. Apparemment, Dan avait eu raison en disant que les visiteurs de Roswell étaient d'un futur moins éloigné que d'autres visiteurs qui arrivèrent par la suite. Mais Henry ne nous fournit pas d'autres détails ou références temporelles.

La mission des visiteurs de Roswell était purement altruiste. Rien ne les obligeait à le faire, c'était un choix... dicté par la compassion. Mais il advint que la mission tourne au fiasco - pas seulement du fait qu'il y eut ce crash (un accident causé par un radar à haute puissance - par la suite les militaires en ont pris conscience, et ils l'ont adapté pour en faire une arme), mais parce qu'ils transportaient un dispositif qui constituait leur seul moyen d'orientation dans le temps et l'espace, afin de revenir chez eux, dans leur temps d'origine.

Ce dispositif était une petite boîte, beaucoup plus petite que le "Looking Glass" dont Dan Burisch et Bill Hamilton nous ont dit qu'il avait été utilisé dans plusieurs expérimentations conduites par les scientifiques militaires. Mais lorsque la boîte fut entre les mains des militaires et qu'ils commencèrent les expériences, ça tourna à la catastrophe. Le problème des lignes temporelles s'est trouvé décuplé, parce que ça nous conférait la technologie du portail temporel au mauvais moment... en même temps que ça révèlait aux militaires ce qui se passait ensuite.

Henry a énormément insisté sur le désastre qu'à représenté l'incident de Roswell pour chacun d'entre nous. Ce fut une retour en arrière extrêmement préjudiciable, qui intervint juste au moment de nous lancer dans le projet des humains du futur en vue d'aider à solutionner le problème.

Depuis lors, les humains du futur ont multiplié les tentatives pour remédier à cette situation critique. C'est ce qui a causé un chevauchement des lignes temporelles, créant de fait une inextricable complexité qui semble dépasser l'entendement des plus brillants esprits de notre époque.

Nous avons demandé à Henry ce qui provoquait les crashes de disques, pratiquement chaque année. Il a répondu que celà semblait étrange que les visiteurs n'aient pas evalué le risque lié aux radars avant de remonter dans le temps, mais il a expliqué que, pour diverses raisons, leur technologie avancée ne leur épargnait pas d'affronter plusieurs sortes de dangers. Les crashes ont été causé par de nombreux facteurs, y compris des actions offensives. Il est important de noter que Henry a insisté sur le fait que les visiteurs de Roswell n'étaient pas les Gris. (Mais il n'a pas précisé qui étaient les Gris.)"

NOAA, l'Etoile Noire, et le réchauffement climatique

"Henry a collaboré pendant un temps avec le NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration - Administration Nationale Océanique et Atmosphérique) et c'est là qui a entendu parler de qu'il nomme le "second soleil". Il s'agit d'un objet astronomique massif qui gravite sur une orbite elliptique allongée autour de notre soleil, inclinée par rapport au plan de l'écliptique. Il est en phase d'approche, et se trouve responsable de divers effets de résonnance sur notre soleil. Une petite organisation au sein de la NOAA est consciente que c'est la cause du réchauffement de toutes les planètes, pas seulement de la Terre. Cette information est classifiée, mais elle est connue depuis plusieurs années.

Nous lui avons parlé de l'excellent site web 'Dark Star' de Andy Lloyd, qu'il n'avait encore jamais visité. Nous nous sommes proposés de lui envoyer le livre de Lloyd : 'The Dark Star'; mais il a refusé, en nous disant qu'il craignait de se surcharger avant de parvenir à rassembler ses propres souvenirs.

Cette question est en rapport avec la catastrophe de Roswell précédemment décrite. Les problèmes auxquels les humains du futur étaient confrontés seraient multiples, mais principalement - comme Dan Burisch l'a souligné à plusieurs occasions - il s'agit d'un évènement possible, stimulé par un 'pic' d'activité solaire intense qui se produirait dans notre prôche futur.

Henry, tout comme Dan, a quelques difficultés à nous faire comprendre que cet évènement est seulement de l'ordre du possible (pour avoir été observé dans les dispositifs du Looking Glass comme un futur possible)... et on pense actuellement qu'il ne devrait pas se produire.

Henry explique que l'augmentation de l'activité solaire n'est causée qu'en partie par l'Etoile Noire, et de nombreux autres facteurs sont en jeu. C'est une affaire complexe. Certains facteurs sont à l'échelle galactique, et se trouvent associés à des évènements périodiques naturels dont la Terre a souffert à plusieurs reprises dans le passé. Ce qui fait de notre époque un moment vraiment unique pour notre planète, c'est une convergence de facteurs importants - comme les émissions de carbone, la surpopulation, et notre propension à orchestrer les guerres - tout ceci se trouve amlifié par des évènements cycliques et solaires majeurs, qui menacent simultanément notre bien-être et la biosphère."

Mars

"Henry a confirmé l'existence d'une vaste base automatisée sur Mars, approvisionnée par une flotte spatiale alternative, de même qu'à travers les stargates."

Signal non-localisé

"Henry nous a dit qu'il avait été personnellement impliqué au sein d'une équipe qui avait effectivement conduit une réplique de l'expérimentation cruciale de Alain Aspect en 1981, afin de prouver le Théroème de Bell, dans le cadre d'un projet classifié à Livermore vers la fin des années 70'. Les résultats obtenus n'ont jamais été publiés dans des revues - comme il est d'usage dans le cas des recherches menées sur des "fonds secrets".

L'aspect mathématique et physique est complexe, mais la technologie développée est maintenant couramment utilisée pour communiquer instantanément sur de très grandes distances."

Le disk abattu à Hunter Liggett

"Nous avons demandé à Henry de revenir pour nous sur cet évènement. Il nous a précisé l'endroit où s'est produit cet incident : ça se trouve dans un rayon de 1,5 km autour du centre de cette carte."

"Celà s'est produit à la fin de 1972 ou au début de 1973. Son équipe était chargée de tester des armes à laser expérimentales, s'entraînant à tirer sur divers matériels qui se trouvaient sur le champ de tir. Soudain, un engin en forme de disque a surgi de nulle part - qui mesurait une trentaine de mètres de diamètre sur sept ou huit mètres d'épaisseur. Il était à une distance d'environ 150 à 200 mètres. Quelqu'un a turé sur le vaisseau avec un laser expérimental de l'Air Force qui était en phase de tests à l'époque. Le système laser primaire était monté et activé depuis l'arrière d'un camion M-35 de 2,5 tonnes, légèrement modifié, autrement appellé un "Deuce and a Half". Henry ne se souvient pas d'avoir constaté un quelconque dommage apparent, mais l'engin fut abattu. Trois aliens de petite taille (qui ne ressemblaient pas aux "Gris" traditionnels) furent capturés, ils étaient vivants et en bonnes conditions, et ils furent transférés vers une base située dans les collines près de Tilden Park, à l'est de Kensington, Californie. Tout celà s'était passé très vite, et tout le monde était sous le choc."

"Des extra-terrestres pour enrayer les changements climatiques ?"

Agence France-Presse - Ottawa

Un ancien ministre canadien de la Défense a appelé mercredi 28 février les gouvernements mondiaux à révéler ce qu'ils savent sur la technologie des extra-terrestres afin d'enrayer les changements climatiques.

"Il faut persuader les gouvernements de dire ce qu'ils savent. Certains d'entre nous pensent qu'ils en savent beaucoup, et cela pourrait suffire à sauver notre planète", a déclaré au quotidien Ottawa Citizen M. Paul Hellyer, 83 ans.

M. Hellyer demande que soit rendue publique la technologie extra-terrestre obtenue selon lui lors de l'écrasement sur terre d'OVNI, comme dans le cas de l'affaire de Roswell en 1947.

Cette bourgade du Nouveau-Mexique est célèbre dans la mythologie extra-terrestre comme le lieu présumé de l'écrasement d'un engin spatial non-identifié.

M. Hellyer est persuadé que la technologie extra-terrestre permettrait d'éliminer les combustibles fossiles en une génération.

Ancien ministre de la Défense dans le gouvernement de Lester B. Pearson dans les années 1960, M. Hellyer avait surpris ses compatriotes en affirmant en 2005 lors d'une conférence que les "OVNI sont aussi réels que les avions".

Quitte à ressasser un peu quelques informations déjà publiées ici à l'automne dernier, une lettre de Bill Ryan adressée à Dan Smith nous aidera à préciser certains points concernant "le Serponaute survivant" :

Message de Bill Ryan - 28 février

"Hi, Dan

Nous avons vu que tu avais publié le 22 février la merveilleuse petite histoire de notre contact avec la personne qui serait le Serponaute remplaçant. Du fait que c'est un petit biscuit, et que ça va sans doute rebondir, nous avons tenu à rectifier parce que ta version ne correspond pas vraiment à la réalité.

C'est Rick Doty qui nous avait donné ce nom, ça remonte au mois de Février 2006. C'était venu dans le cours de la conversation à une époque où Rick essayait lui aussi de rassembler les morceaux.

Le 21 Avril, soit trois mois plus tard, nous avons décidé de creuser la question, et après réflexions, nous avons lancé une recherche simple sur internet; en quelques secondes nous avons trouvé son adresse postale et son numéro de téléphone. Nous avons alors décidé de lui écrire.

La lettre était signée de Kerry, et fut confiée à FedEx. Kerry exprimait notre soutien, en promettant que son identité et les détails le concernant ne serait jamais révélés à qui que ce soit; elle se disait heureuse de contribuer aux différents effort en vue de la la divulgation, proposant une interview dans les meilleures conditions de confidentialité, et elle cherchait à établir un contact direct dans toute la mesure du possible.

La lettre fut acheminée, et remise contre un reçu, mais rien ne s'ensuivit et il ne répondit jamais. Nous en vinrent à supposer que nous ne nous étions pas adressés à la bonne personne.

Puis, tout à coup, le 8 Septembre, j'ai reçu un an e-mail de xxxxx xxxxx qui me disait ceci :

Es-tu allé à [ ] pour voir Mr. [ ] avec ta compagne et une caméra ?
Qui t'a donné son nom et son addresse ?

Nous avons pensé "Merci, xxxxx." C'est une belle confirmation. Surement une gaffe de la part de xxxxx.

Le décalage entre ce que xxxxx avait cru qu'il s'était produit (et le temps qui s'était écoulé - quatre mois et demi) nous a conduits à nous demander si tout ceci avait pu faire l'objet d'un rapport en suivant les filières de la DIA, contre-examiné par des responsables de la CIA, avant de revenir vers xxxxx, en accumulant des erreurs en chemin. (Nous laisserons à d'autres le soin de déterminer si xxxxx est toujours appointé par la CIA.)

Je n'avais pas répondu à la question de xxxxx (en espèrant qu'il en dirait davantage) - et c'est ce qui arriva.

Le 6 Octobre, dans le contexte d'un échange d'e-mails sur d'autres sujets, avec copie adressée à Victor, Bob Collins, Marilyn Ruben, Brendan Burton, et Larry Dicken (une autre gaffe !) il m'écrivait :

J'admets que vous ne m'ayez pas répondu quant à votre intrusion avec caméra et enregistreur au domicile du vieil homme pour l'interviewer, je reconnais que c'est une affaire privée.

Merci, xxxxx. A présent nous savons que c'est un vieil homme. (Bien sûr, nous ne l'avions jamais rencontré)

En Décembre, en rencontrant de nouveau Victor après un long intervalle, il nous confia qu'il avait également entendu dire que nous avions grandement irrité les gens de la DIA en prenant cette petite initiative - et (le plus important) que CECI était la raison pour laquelle j'avais été brutalement sorti du circuit (peu après la réception de la lettre confiée à FedEx) pourquoi je n'étais donc plus le destinataire des messages de Serpo. (Les étudiants de la Saga se souviennent que Victor était redevenu le canal principal.)

Pendant ce temps, en Novembre, nous avons décidé d'aller directement rendre visite à ce personnage. Nous avons rédigé une lettre extrêmement courtoise, que nous comptions lui remettre en mains propres. Notre plan était d'aller ensuite attendre quelques heures dans un coffee shop, un téléphone portable posé devant nous. Nous nous étions fixés un délai raisonnable avant de rentrer chez nous.

La lettre disait ceci :

Cher [ ],

Nous avons eu votre nom par Rick Doty, et nous avons trouvé votre addresse dans l'annuaire de [ ]. Au mois de Mai de cette année, nous vous avions fait parvenir un courrier recommandé par FedEx.

Nous apprécierions énormément d'avoir l'opportunité de vous parler personnellement, en respectant toutes les conditions de confidentialité que vous jugeriez utile de nous imposer. Nous aimerions envisager avec vous comment nous pourrions contribuer à vos efforts pour diffuser l'histoire de Serpo. Nous sommes conscients que les moyens actuellement mis en oeuvre pour sa diffusion se sont heurtés à de nombreuses difficultés tout au long de l'année dernière.

Nous devons souligner que nous ne souhaitons pas enfreindre vos règles de confidentialité. Nous connaissons votre identité et vos coordonnées depuis plus mois, et cependant nous n'en avons parlé à personne. Ceci pour vous assurer que nous sommes des personnes qui méritent votre entière confiance.

Nous serons à [ ] pour le reste de l'après-midi, jusqu'à 19 heures. Veuillez nous appeller au [ ] (portable) si vous-même ou l'un de vos collègues êtes intéressé à nous rencontrer. Nous serions enchantés d'avoir de vos nouvelles.

Avec nos meilleurs souhaits,

Bill Ryan
Kerry Cassidy

Nous avons porté la lettre, et (c'est intéressant à noter) l'épouse de cet homme se tenait à la grille quand nous sommes arrivés, bien que nous n'ayions mis personne dans la confidence. (Soit nous avions été suivis, soit un mouchard avait été placé sur notre voiture; ce qui ne nous surpendrait pas). L'homme en question était sur le pas de sa porte, nous regardant, à une distance d'une vingtane de mètres. Notre attitude était polie et respecteuse. Nous avons tendu la lettre, et nous sommes repartis aussitôt. Nous avons attendu jusqu'à 19 heures, mais le téléphone n'a pas sonné.

Vers la mi-Décembre, j'ai A NOUVEAU reçu des nouvelles de xxxxx, qui m'a rapporté qu'on lui avait dit (mais qui ?) que nous avions rendu une visite personnelle au vieil homme avec des caméras prêtes à tourner, en lui demandant une interview. (Je ne reproduis pas son message, parce qu'il était marqué 'Confidentiel').

J'ai envoyé à xxxxx le texte de la lettre reproduite plus haut, et je lui ai expliqué que soit sa source était un menteur, soit xxxxx lui-même avait été délibérément manipulé. (Ce ne serait pas la première fois que xxxxx se voit confier de fausses informations à mon sujet de la part de personnes mal-intentionnées que je ne connais pas).

(Les lecteurs seront peut-être intéressés de savoir qu'il est possible de connaître l'identité de cet agent de la CIA en lisant attentivement le blog de Dan Smith. Il y est mentionné sous les initiales "SI", acronyme de Salmo Irideus, ou La Truite). [donc : Christopher "Kit" Green].

Voilà donc l'histoire. Ca valait la peine de tout raconter en détails. Rien de tout celà ne prouve que l'homme fut un astronaute, ni que Serpo soit vrai... Mais ça montre bien, de manière assez nette, que nous avons piétiné quelques orteils en établissant le contact avec cet homme, et que le rapport s'est frayé un chemin dans la communauté du renseignement avant de revenir jusqu'à xxxxx (de manière formelle ou informelle).

Il y a bien un feu derrière toute cette fumée. Mais qui l'a allumé, et pourquoi ?

Meilleurs souhaits, Bill"

Le site serpo.info qui servait de vitrine au corbeau Tacitus Monroe l'année dernière, s'est transformé, repris en mains par Shawnna, qui l'utilise pour publier ses confidences.

C'est Jeddyhi qui nous informe dans un message privé le 1er mars : "Après avoir reçu une information récente d'un "électron libre", nous avions publié sur OM quelques commentaires quant à l'identité de Tacitus. Ces récents développements ont entraîné une relance et une modification substantielle du site Serpo.info. Shawnna nous livre enfin la vérité sur Tacitus."

En fait, comme on va le voir, Shawnna balance TOUT sur ses anciens partenaires et complices.

"La vérité de Shawnna dans les coulisses de Serpo"

"J'aurais préféré n'avoir jamais à publier ces pages. J'avais commencé à rédiger ce qui va suivre depuis l'automne dernier, pour mettre mes idées au clair. J'avais toujours gardé en moi l'espoir que Zep et Ryguy, du forum realityuncovered.com, tiendraient leurs multiples engagements de nous présenter la vérité. Malheureusement, le fait que Brendan Burton (administrateur du forum Open Minds) ait un peu précipité les choses, je me suis sentie obligée de publier ces notes dès aujourd'hui, en réponse à la pression. Est-ce que j'ai commis des erreurs ? Absolument ! Est-ce que j'en éprouve du remords ? Imaginez un peu ! Est-ce que j'en ait retiré quelques Leçons de Vie ? Bien sûr - Et c'est vraiment l'essentiel. Selon ma propre expérience, les leçons qui font mal sont le plus souvent les plus profitables.

Est-ce que la fin justifie les moyens ?

C'est évidemment l'une des questions fondamentales dans le domaine de l'éthique et la morale.
Et si la "fin" n'était qu'une illusion psychologique ?
Quand nous nous mentons à nous-mêmes, nous nous inventons des causes nobles.
Ca nous permet de nous justifier en reconnaissant que nous réprouvons nos actes mauvais - ne serait-ce qu'envers nous-mêmes.
Si l'on n'a pas de but, est-ce que nos moyens seraient justifiés ?
Hélas, pour beaucoup de gens, la réponse à cette question est non, et c'est pourquoi nous continuons à nous tromper.
Je pense que la majorité de nos actes malveillants ne sont pas pervers.

A l'inverse, nous nous faisons croire à tort qu'une véritable amélioration peut découler d'une mauvaise action.
Nous trichons avec nous-mêmes, pour nous faire croire que nous avons la conscience tranquille.
Les conséquences inattendues de notre tricherie sont innombrables.
Les amitiés se brisent, les psychismes sont perturbés, et le fossé se creuse entre les âmes.
Pour mettre fin à cette spirale, nous devons cesser de nous mentir, et contribuer à faire émerger la vérité.
C'est dans ce but que je vous propose la vérité de Shawnna en arrière-plan de Serpo.

Première Vérité - Je ne suis PAS Tacitus Monroe.

J'ai acquis le site serpo.info au début d'avril 2006 dans l'intention de dénoncer Rick Doty comme étant la source de tous les messages de Serpo.
C'est ainsi que j'ai été amenée à travailler avec Zep et Ryguy, et que notre amitié s'est développée.
J'ai du temporiser un peu, parce que je croyais que Zep et Ryguy partageaient cette envie d'exposer la vérité.
Peut-être avaient-ils cette motivation - au début. Pour vous montrer que Zep et/ou Ryguy ont maintes fois laissé entendre - directement ou indirectement - qu'ils allaient dévoiler la vérité tout au long de l'année dernière, j'ai procédé ici par ordre chronologique. L'expression "Crier au loup" semble bien appropriée. La suite de cet exposé vous montrera l'ensemble des informations dont je dispose en ce qui concerne Serpo. Vous serez seul juge pour déterminer qui tire les ficelles.

Seconde Vérité - Tacitus Monroe est Zep Tepi.

Ceux d'entre vous qui ont suivi la saga Serpo savent qu'un certain nombre de questions restent en suspend. Par exemple :

* Est-ce que ATS a été impliqué dans le montage de la saga de Serpo ?
* Comment Centriste, Zep Tepi, rdube02/ryguy ont eu connaissance de l'adresse email de l'Anonyme original : "wizardofzin" ?
* Comment avons-nous entendu parler de l'"Equipe des 5" ?
* Est-ce que un ou plusieurs membres de l'"Equipe des 5" serait de mèche avec Doty ?
* Qui se cachait vraiment derrière Tacitus Monroe ?

Je ferai de mon mieux pour répondre à ces questions. Certains seront furieux de voir que j'ai choisi de m'exprimer avec honnêteté - ainsi soit-il.

D'autres aimeront surtout que j'apporte des preuves - ils les trouveront ici.

En résumé - la fin ne justifie pas les moyens. Si vous le pensez, c'est simplement parce que vous avez besoin de justifier votre propre comportement tordu.

Au fond, j'ai toujours su garder une conduite rigoureusement honnête. C'est une attitude qui parfois suscite des réactions virulentes chez les gens qui m'entourent, mais c'est ma façon d'être, même si ça ne m'a pas toujours apporté de bonnes choses en retour.

C'est comme ça que je fonctionne.

Les autres personnes qui ont été impliquées dans cette histoire ont des personnalités très différentes, et elles modifient leur attitude selon ceux qu'elles sont amenées à fréquenter. Elles en subiront les conséquences à mesure que la vérité se fait jour.

Qu'est-ce qui se passe, quand ça tourne court ?

La collaboration avec Zep et Ryguy a évolué avec le temps. J'étais au premières loges pour voir comment deux anciens collègues se sont laissés prendre au 'jeu', au point de perdre de vue le but initial qui était de "révéler la vérité sur Serpo". Je pense qu'un extrait emprunté au blog de Nick Redfern et Greg Bishop pourrait en partie servir à illustrer ce qui s'est passé :

"Ne vous y trompez pas : les planificateurs de la guerre psychologique et les spécialistes de la désinformation dans le monde des responsables officiels savent exploiter les attitudes égotiques tout à fait ridicules qui animent certains joueurs dans le camp ufologique, et ils tirent le meilleur parti de ces faiblesses. Ils font en sorte de valoriser le chercheur; ils maintiennent que c'est le chercheur, et lui seul, qui pourra "faire émerger la vérité".

Qu'est-ce qui se passe ensuite ? Ce même chercheur se voit plongé dans un environnement étrange, fait de rendez-vous clandestins, d'informateurs fantômes, de documents douteux, les apparences les mieux établies sont devenues fluctuantes. Ca se termine pratiquement toujours de la même manière : la relation entre le chercheur et son "agent du gouvernement" finit par tourner court, sans que le monde des officiels n'ait laché quoique ce soit;de son côté, le chercheur aura souvent été manipulé, livrant parfois au passage ses propres informations."

Reprenons au début.

30 Novembre 2005 - "Centriste" crée un fil de discussion sur AboveTopSecret.com intitulé "Projet Serpo : les Messages de "Anonyme" - Des nouvelles stupéfiantes ?

On a déjà beaucoup parlé de "Centriste" - et je ne vais pas répéter ce que d'autres ont déclaré à son sujet.

C'était la seconde fois qu'un participant de ATS essayait de lancer un sujet sur Serpo. On devait le premier à un membre dont le pseudo était 'thirty3', mais il fut mystérieusement effacé. Contrairement à ce que rapporte la Synthèse de Serpo sur ATS, 'thirty3' avait posté 3 messages en tout; deux étant assez sybillins.

Le sujet sur Serpo animé par Centriste se développe rapidement et devient passionné; le 9 février 2006, il affiche 5.000 réponses, quand l'administrateur 'Skeptic Overlord' intervient pour le fermer avec cette phrase :

"Boom, Boom, Extinction des Feux".

Le déroulement de ce sujet sur ATS aura été comme une course sauvage, avec les premières rumeurs de canulars dès les premières pages, les hypothèses d'une divulgation d'arrière-garde, d'autres soupçons de canulars, quelqu'un s'amusant à faire de la surenchère, et finalement ce qui a pu sembler constituer des éléments permettant de conclure à la tromperie.

La CIA visite serpo.org

Un point important à relever, dont peu se souviennent, ou qui reste ignoré des participants chez ATS, c'est l'épisode où 'sdrumrunner' a demandé à Bill Ryan de confirmer l'information selon laquelle Victor Martinez avait adressé un message à "Don D"; (au sujet de Burisch) annonçant qie le site web Serpo.org avait reçu la visite de la CIA, parmi d'autres questions. A voir ici : http://www.abovetopsecret.com/forum/single.php?post=1944277.

Bill Ryan avait répondu à la question de 'sdrumrunner' en proposant à toute personne de ATS d'avoir accès au panneau de contrôle de son site serpo.org, pour l'aider à analyser le journal des connections. Son message est ici : http://www.abovetopsecret.com/forum/single.php?post=1944619.

Naturellement Zep Tepi s'est proposé. Au départ il était prévu que Zep Tepi puisse consulter les relevé de fréquentation afin d'apporter une réponse à 'sdrumrunner'.

Bill Ryan, dans un email que Zep Tepi a publié sur RU le 20 Décembre 2006, a confirmé qu'il donnait à Zep Tepi cet accès réservé, mais du même coup il lui donnait accès à tous les emails destinés à contact@serpo.org. Ceci est important car ça montre clairement que Zep Tepi avait convaincu Bill Ryan qu'il pouvait lui faire confiance. Ca explique aussi comment Zep Tepi alias Tacitus Monroe a été capable de pirater les récentes images. La manipulation de la confiance est la tactique principale utilisée par Zep et aussi par Ryguy, comme nous allons le voir.

La synthèse de Serpo sur ATS

Dans le cours de cette discussion sur ATS, j'avais eu l'opportunité de travailler sur la "Synthèse de Serpo" avec Centriste, rdube02 (alias "Ryguy"); Zep Tepi, Serpentime, Jonke05, Hal9000, et sdrumrunner.

J'étais en quelquesorte la coordinatrice du groupe qui travaillait sur la synthèse. Nous avions défini une ligne directrice, et chacun participait à la recherche sur des éléments de l'histoire de Serpo. J'avais ensuite compilé toute l'information sous la forme d'un document de Synthèse où figuraient les liens appropriés.

Après que nous ayons publié la Synthèse, j'ai poursuivi les discussions avec Centriste, Zep Tepi, Ryguy, jonke05 via MSN Messenger. C'était une époque extraordinairement fructueuse, parce que nous échangions beaucoup et nous avions commencé à mieux nous connaître.

Pendant toute ces discussions, il devint évident que Zep Tepi s'était rapproché de Centriste; et rdube02 travaillait assez étroitement avec Zep Tepi. De mon côté j'étais engagée dans une aventure orageuse avec Centriste.

Personne n'était vraiment sûr de savoir à qui accorder sa confiance - excepté rdube02 qui avait déclaré pouvoir répondre de Zep Tepi "sur sa vie", mais qui ne faisait PAS confiance à Centriste.

J'ai fait tout ce que j'ai pu pour maintenir la cohésion de l'équipe, mais j'étais bien naïve.

Centriste m'avait dit de ne "faire confiance à personne" - et j'aurais du l'écouter.

Alors que nos discussions se poursuivaient, Zep Tepi nous fit savoir que dans le cours de sa surveillance clandestine des messages reçus sur serpo.org, il avait apprit que l'"Anonyme" se servait de l'adresse email - thewizardofzin@lycos.com.

A ce stade, il était devenu clair pour nous que l'Anonyme original de Victor avait été remplacé. Evidemment, Centriste et Zep Tepi tenaient beaucoup à connaître l'identité de l'Anonyme original de Victor. Nous savions tous que Victor avait un égo surdimensionné, et ça devait le perturber énormément que son Anonyme l'ait court-circuité pour se confier désormais à Bill Ryan en lui adressant les messages de Serpo à partir du Dixième.

C'est Centriste qui eut alors l'idée de créer une adresse email presque identique mais chez Yahoo : thewizardofzin@yahoo.com. Il a commencé à communiquer avec Victor dans le but de l'amener à révéler l'identité de son Anonyme original. Victor était évidemment si heureux d'être contacté de nouveau, par celui qu'il prenait pour son correspondant initial, qu'il fut faciler à manipuler. Il ne s'est pas fait prier pour renvoyer le premier message qu'il avait reçu d'Anonyme, vers l'adresse thewizardozin@yahoo.com.

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que Centriste était la seule personne de notre groupe qui avait accès au compte thewizardofzin@yahoo.com à ce moment-là. Il nous tenait informés sur le chat de MSN, mais il ne nous avait transmis aucune des preuves qu'il avait obtenues; il a tout gardé pour lui jusque bien après son retrait.

Lorsque je lui ai expliqué que mon intention était d'en finir avec cette histoire en publiant tout ce que nous avions , il a proposé de me donner accès au compte thewizardofzin@yahoo.com. C'est ainsi que nous avons eu connaissance de l'email original d'Anonyme que Victor avait renvoyé à celui qui l'avait abusé.

Assez rapidement, j'ai collationné tous les emails importants du wizardofzin pour les donner à Zep, afin d'étayer ses articles sur Serpo dans son forum Reality Uncovered.

Black Friday

Pendant cette période, Centriste, Zep Tepi, Ryguy et moi avons poursuivi nos conversations sur MSN. Nous nous échangions de quantités d'emails à un rythme de folie. Pendant un de ces échanges, Zep Tepi a déclaré qu'il avait commis une énorme bétise. Cette "bétise" a marqué la fin de notre travail d'équipe.

Apparemment, alors que Zep voulait faire suivre un email de Centriste vers Ryguy - son programme de messagerie avait automatiquement proposé l'adresse email de Bill Ryan au lieu de celle de Ryguy [le prénom de Ryguy est également Ryan]. Zep avait machinalement tapé sur la touche "envoyer", et le reste de l'histoire est connu. Le courrier de Centriste surnommé "black Friday" était maintenant en possession de Bill Ryan.

Bill Ryan a depuis déclaré qu'il pense que Zep avait agi intentionnellement. [Le courrier de Bill Ryan concernant ce point particulier a été reproduit ici, peu après le 10 Mars 2006].

Mais Zep nous a confirmé par email que c'était un geste involontaire.

Ceci marqua la fin de l'implication de Centriste dans cette saga. En parallèle, ce fut aussi le commencement de la fin de ma relation avec lui.

Bill Ryan avait interprété cet épisode - qui lui révèlait les agissements de Centriste - comme une marque de franchise de la part de Zep Tepi envers lui. Et il en est toujours persuadé. De son côté, Zep Tepi nous avait avoué son énorme bétise, et il nous avait montré comment ça avait pu se passer avec son programme de messagerie.

Ce que je crois dans cette situation, c'est que Zep Tepi jouait, en fait, sur les deux tableaux, et qu'il souhaitait vivement se débarrasser de Centriste. C'est pour cette raison que Bill Ryan a voulu croire à un geste volontaire de Zep Tepi, et qu'il lui a gardé sa confiance.

Open Minds

Après que ATS ait fermé le fil de discussion sur Serpo, les débats sur Serpo se sont poursuivis sur un forum créé par lucianarchy et nommé "Open Minds". Lucianarchy (alias Bren/Admin) pensait à une possible implication de Kit Green, de Rick Doty et Bob Collins; son forum attirait tout le monde, surtout les gens disposés à croire.

C'est sur Open Minds que nous nous sommes tous retrouvés, au début. Puis j'ai été suspendue, et finalement bannie parce que je ne collais pas à l'ambiance "Nous aimons Serpo", et mes tournures sarcastiques irritaient quelqu'un comme "Jakereason" en particulier.

Tandis que Ryguy - toujours dans son rôle de diplomate - m'avait décrite comme une personne intègre - ses actes semblaient démontrer toute autre chose.

Il a pas mal intrigué pour se faire apprécier des modérateurs et de l'Admin de OM, jusqu'à ce qu'on lui propose d'intégrer l'équipe avec le statut de modérateur. Bien sûr, dans le même temps, Ryguy nous avait expliqué, sur notre chat privé, qu'il cherchait seulement à infiltrer leur forum pour obtenir autant d'informations que possible.

Une fois que Ryguy fut dans la place, il ne fallut pas attendre longtemps pour qu'il fasse entrer Zep Tepi. Leur seul but déclaré était d'infiltrer le forum pour collecter de l'information. Ryguy et Zep Tepi s'étaient tous deux comportés selon ce qu'il convenait de faire pour donner confiance et réussir leur infiltration. Pendant ce temps, Ryguy et Zep Tepi continuaient de communiquer assez régulièrement avec moi - à l'insu du gang de OM. Centriste et moi avions encore quelques échanges, mais il était clair qu'il ne voulait plus rien avoir à faire dans ce chaos.

C'est également à cette époque que Ryguy et Zep Tepi ont eut de multiples communications individuelles avec Bill Ryan. Ceci, bien sûr, dans le seul but de glaner toute information émanant de Bill. C'est à l'occasion de l'une de ces conversations que Bill a avoué qu'il avait déposé une enveloppe à sa propre attention, au concierge de l'hôtel de Laughlin, pendant la Conférence sur les UFOs, alors qu'à ce moment précis Rick Doty était dans l'avion - selon lui ça devait lever toute suspicion sur l'implication de Rick. Cette méthode de la "manipulation de confiance", dans le cadre de leur "recherche", est une constante chez Zep et Ryguy.

Serpo.info

En résumé, je rappelle que mon seul objectif était à l'origine de dénoncer Doty commé étant la source des informations diffusées par Anonyme.

J'ai acquis le nom serpo.info avec l'aide de quelques amis du site eaglesdisobey.org. Je pensais publier tout ce que j'avais, et en rester là.

Peu après cette acquisition, Zep, Ryguy et moi avons échangé, et j'ai cru que leur engagement était à peu près semblable au mien, de faire émerger la vérité. C'est pourquoi j'ai mis le site serpo.info à leur disposition.

Mais Zep poursuivait une autre idée, sur la manière de révéler les vrais auteurs de l'histoire de Serpo. Il voulait les forcer à se montrer. Sa méthode ne me convenait plus.

Tacitus Monroe

Zep/Tacitus nous a adressé un email dans lequel il nous demandait de vérifier que son adresse IP, incluse dans la source du message, ne pouvait être tracée : http://www.serpo.info/files/Zep-TMasksustoverifyIPheade.jpg

Tacitus avait un comportement mystérieux. Il est apparu sur le forum OM le 18 Avril 2006 : http://lucianarchy.proboards21.com/index.cgi?board=projectserpo&action=display&thread=1137849572&page=103#1145383862

Et le 23 Avril, Tacitus a mis en cause ceux qu'il pensait être la source des messages de Serpo : Christopher 'Kit' Green, Hal Puthoff, et Rick Doty.

Remarqué pour sa connaissance du Latin, TM s'est rapidement fait détester de "L'Equipe des 5". C'est-à-dire :
Christopher 'Kit' Green, MD
Harold Puthoff
Richard C. Doty
Victor Martinez
Bill Ryan

'Kit' Green avait son idée pour démasquer "Tacitus".

Pour ceux que ça intéresse, j'ai compilé tous les emails concernant L'Equipe des 5 - ceux qui avaient été obtenus par Zep Tepi à l'époque où il espionnait la messagerie de Bill Ryan : contact@serpo.org."

Vous seul pourrez déterminer qui tire les ficelles."

Par sécurité, ie document au format Pdf a été placé ici : http://serpo.fr/Serpogate.pdf

Qu'est-ce RyanDube pourrait bien répondre après le déballage de son ancienne complice ? Surement se mettre en valeur à son tour... Il a publié le 2 mars sur son forum Reality Uncovered : "L'Opération Tacitus Dévoilée"

"Que dire de plus sur Tacitus ? Une seule choseg - Tacitus était une Opération, un groupe, et non une personne en particulier. L'opération était terminée depuis plusieurs mois et ses objectifs remplis.

A savoir :

1. De secouer l'Equipe des 5 (qui à l'époque n'avaient pas été identifiés) .
2. D'observer les réactions individuelles au risque de voir leurs activités publiquement exposées.
3. D'observer où l'information de Tacitus concernant l'équipe allait faire surface.
4. D'initier le processus de la divulgation de données importantes et vérifiées, montrant la complicité au moins de Rick Doty - de nouveau; observer qui réagirait et quelles seraient les réactions.

Ceux qui faisaient partie de l'opération :

Shawnna et Kate (du site Eagles disobey) ont fourni le site web, assuré le financement et la mise en place. Steve, Ryan et Shawnna ont assuré la direction, rédigé les textes, géré les communications sur le forum, les mises à jour du site web, et l'envoi des emails de Tacitus. Tous ceux qui sont mentionnés ici, et d'autres qui étaient au courant de l'opération pendant son déroulement (et qui se sont montrés remarquablement dignes de confiance), ont entièrement soutenu le but et les objectifs déterminés : faire connaître la/les source(s) du canular Serpo. La divulgation de l'opération fait partie (comme pour toute opération) de son processus, en accord avec les données recueillies et les conclusions..."

Le style est prétentieux, et c'est même totalement inexact sur le dernier point : la plupart des opérations restent inconnues du public. En outre c'est se donner beaucoup d'importance, en voulant faire croire que la bande de RU soit parvenue au moindre résultat, sauf à faire imploser leur fragile équipe.

JakeReason, sur OM, ne laisse pas passer l'occasion d'une légère moquerie :

"Ohhhh, Ryan se prend pour un agent secret ! ??? Ce type est un malade. Il abuse des hallucinogènes."

Cartoonsyndicate est un adhérent de RU. Il interpelle RyanDube sur son propre forum :

"Il me semble que l'Admin de OM avait déjà depuis longtemps émis l'hypothèse que Tacitus était la couverture d'un amalgame formé par les administrateurs de RU. A l'époque cette remarque avait été démentie de manière véhémente par les gens de RU - en particulier par Shawnna. Les spéculations sur l'identité de TM a été débattue pendant des mois. Les membres des deux forums ont été pris pour des idiots. Et ceci dans quel but ? .......

Quel est le résultat de la tromperie organisée par RU & TM ? La tactique de TM n'est pas différente de celle de Moore qui avait poduit de faux documents MJ12 pour tenter de susciter des réactions dans la communauté ufologique. Cette tromperie avait été unanimement dénoncée comme telle à l'époque.
Alors je vous pose la question - est-ce que ça valait le coup ?
"

Ryan répond, toujours fièrement :

"Oui, vraiment. Ainsi que je l'ai dit plus haut... "Une grande quantité d'informations est sortie et continue de faire surface, qui satisfait nos motivations, et les identités des individus intérieurs et extérieurs à l'Equipe des 5 qui furent et sont impliqués sont maintenant révélées... "

Cartoonsyndicate réplique :

"Selon Phil Klass, Brad Sparks et même Stan Friedman, Bill Moore avait des motivations similaires. Pour moi la tromperie de TM et celle de Moore sont semblables. Au fond, c'est ta propre crédibilité qui se trouve anéantie.

Et même si ta ruse a semblé fonctionner, je maintiens que la fin ne justifie pas les moyens.

Puisque RyanDube a systématiquement trompé et grossièrement menti à une quantité de gens tout au long de cette année, comment serait-il possible qu'une seule personne puisse à nouveau croire qu'il puisse à nouveau s'exprimer de manière crédible ?"

Zep Tepi s'est contenté de laisser son collègue monter au créneau en improvisant ce prétexte d'Opération. Quant à Shawnna, qui déteste les seconds rôles, il n'est pas certain qu'elle ait fini de vider son sac... Mais on aura constaté que pour la défunte équipe, la divulgation de la présence E.T. n'a jamais été une motivation.

"En réalité", remarque JakeReason, "il apparait bien que le Gang des 4 a essayé de tromper Victor en lui faisant croire que le 1er Anonyme était un imposteur, et que Rick Doty était le seul auteur des messages de Serpo. Ils ont essayé de fermer le canal, et d'empêcher que d'autres messages soient diffusés." Exemple, cet email que Wayne adressait l'an dernier à Victor... et jusqu'ici inédit.

En préalable, ce commentaire de l'Administrateur de OM : "Tout ceci démontre bien une tentative concertée par le Gang des 4 de saboter le canal. Broadbent, Dube et Shawnna Connelly étaient TOUS au courant, et ils avaient encouragé la manoeuvre. De quoi réfléchir..."

(Réponse de l'imposteur (Wayne Jaechke, alias Centriste - l'avocat attitré du forum ATS) - Alias thewizardofzin@yahoo.com) :

"Victor :

J'aimerais que nous soyons face à face devant un burger pour vous expliquer tout ça, mais ce sera pour un autre jour. Ce que je vais vous dire va probablement vous choquer, mais il est temps que vous soyez informé.

1 - Le premier message que vous avez reçu de anonyme provient de la région d'albequerque. L'identification de la messagerie d'origine permet de penser qu'il s'agit de Rick Doty.

2 - Il est pratiquement certain que vous avez été choisi pour jouer ce rôle dans cette opération, en raison de vos connaissances limitées en informatique. Par chance, ils vous avaient sous-estimé. Je suis heureux que vous ayez conservé les messages les plus significatifs.

3 - Les messages supposés provenir de Paul McGovern ont la même origine que les messages de anonyme.

4 - L'email de menaces provenait du même expéditeur qui vous adressait les emails de anonyme.

5 - TOUS les emails de Rick Doty ont la même origine que les emails de anonyme.

6 - C'est Rick Doty qui vous avait laissé entendre que anonyme serait le Dr. Gannon. Je ne suis PAS le Dr. Gannon, et je ne vois non plus aucune raison crédible de croire que le Dr. Gannon soit, ou ait été, impliqué.

7 - TOUS les témoignages que vous avez publiés dans votre message du 14 Février vous avaient été envoyés par Rick Doty, et ils ne comportaient aucune des informations d'authentification qui auraient pu indiquer une autre provenance que les élucubrations personnelles de Mr. Doty.

8 - Rick Doty a contacté Bill Ryan et il l'a choisi comme canal; Bill joue ce rôle de complice en toute connaissance de cause.

9 - Rick Doty a pris contact avec Kelly Neff, entraînant cette innocente personne dans son jeu, ce qui n'a fait qu'aggraver une situation déjà tendue entre Bill et Kelly.

10 - TOUTE l'information sur Serpo provient de Rick Doty, il en a fait état publiquement, et toute l'information qui s'y rapporte tendant à confirmer Serpo a été fournie par Rick Doty.

11 - Je dois vous dire, mon ami, qu'il n'y a jamais eu d'autre anonyme. Toute cette histoire n'est qu'une création de Rick Doty, qui a retravaillé une poussièreuse nouvelle de science-fiction qu'il avait probablement écrite il y a plusieurs années.

Voilà. Il n'y a aucune agitation à la DIA (qui avait parlé de ça ? Oui, c'était bien Rick Doty). Aucune divulgation officielle n'est en cours dont Rick ait été chargé pour le moment.

Il faut que cesse ce faux-semblant. Le peuple Américain ne doit PAS s'attendre à une divulgation de CETTE manière. C'est à travers des gens comme vous, discrets et de bonne réputation, que la vérité fera son chemin, mais il ne faut PAS s'attendre à des attachés de Presse, ou à un discours potentiellement rétractable, il n'y aura pas non plus ce genre de messager qui contredit l'information qu'il délivre (comme l'a fait Rick Doty, quand on compare l'information qu'il a transmise avec ses déclarations publiques).

Finallement, vous devez vous demander qui je suis. Souvenez-vous seulement, mon ami, de mes randonnées. J'ai le projet d'une nouvelle balade, la première de l'année, d'ici 5 semaines. Si tout se passe bien, nous aurons une nouvelle occasion de communiquer à ce moment-là.

En attendant, je compte sur vous pour tirer le rideau sur cette parodie. Et nous vous observerons de près."

La Volière serait donc soupçonnée d'être une équipe de désinformateurs ? Alors remonte à la surface le 2 mars ce message publié par Ufonaut en mai 2006 sur le forum OM, après qu'il ait interrogé les principaux protagonistes à ce sujet. Voici les réponses de ceux que Zep Tepi accuse, avec les commentaires de deux connaisseurs :

Bob Collins : "La Volière est un groupe informel d'individus qui s'efforcent de faire émerger la vérité. Ce groupe devait être secret parce que nous pensions à l'époque que c'était la seule manière d'obtenir des informations "de l'intérieur" et de protéger les sources. Nous n'avons jamais diffusé de fausses informations en connaissance de cause, puisque notre objectif était de faire connaître la vérité.... en délivrant l'information de nos sources....."

Christopher 'Kit' Green, MD, PHD : "Je suis totalement en accord avec la déclaration de Bob. En fait, en tant que membre (je suppose) de La Volière [Blue Jay], je peux vous dire que beaucoup d'entre nous n'ont appris que bien plus tard la raison de cette appellation. Bill (Moore) et Jamie (Shandera) avaient donné naissance à "La Volière" comme une façon en partie amusante de communiquer entre eux, au lieu d'évoquer nos identités en clair. Bob a raison, à l'époque où Bill Moore nous a "inventés", notre seul but était d'échanger sur des sujets que nous trouvions intéressants (et la plupart d'entre nous continuent certainement de s'y intéresser), à la seule condition que ce soient des choses vraies... ayant une certaine importance... et dans la mesure où ce n'était pas de nature à nous mettre en difficultés.

"Nous avons constaté avec un certain amusement que certaines personnes de tendance paranoïaque, se prenant très au sérieux, ont voulu charger La Volière de tous les maux ("cette idée de Désinformation"), qui n'a strictement rien à voir dans notre démarche... mais comme toujours, face à ce genre de délire... il est totalement inutile de chercher à discuter avec cette catégorie de gens pour qui nous sommes des mauvais. Mais ce n'est pas vrai. Nous n'avons pas toujours des vues très conventionnelles, mais nos intentions sont claires, et nous aimons nous confronter au mystère."

Eric Davis, PHD, FBIS : "Le Dr. Richard Boylan, Armen Victorian (de Lobster Magazine), et leur coterie de conspirationnistes de fin du monde à la sauce Ovni sont les inventeurs et promoteurs de cette absurdité qui propage l'idée que La Volière serait un réseau d'agents de désinformation.
Bob Collins a répondu de manière tout à fait sincère et honnête à vos questions.
Cordialement,
"
Eric W. Davis, Ph.D., FBIS (ami personnel et collègue de nombreux membres de La Volière)
Institut d'Etudes Avancées, à Austin.

Hal puthoff, PHD : "Bob, Kit et Eric vous ont donné la bonne réponse.
Il m'a fallu un peu de temps avant de réaliser que j'étais un "membre" de La Volière. J'ai demandé à Bill Moore de quoi il s'agissait, et il m'a expliqué que c'était un truc entre eux, afin que lorsque Jaime et lui se parlaient au téléphone et se mettaient à évoquer des personnes, ils leur avaient attribué des noms d'oiseaux de telle sorte qu'un auditeur potentiel ne puisse comprendre de qui il s'agissait. Qui sait, vous pourriez devenir un membre de La Volière s'ils se mettaient à parler de vous. Des noms d'oiseaux ont été attribués aux Présidents, parce qu'il était nécessaire de les citer, mais vous pouvez être sûr qu'ils n'ont probablement jamais entendu parler de La Volière.

Bien cordialement,"
Hal Puthoff

Bruce Maccabee, PHD : "Je suis tout à fait en accord avec ça..."

Brian Parks- (qui a contribué à l'enquête de Bob Wood sur le SOM 1-01) : "J'ai très bien connu Bill Moore entre 1983 et 94, et je m'en porte garant. Les Noms d'Oiseaux était un moyen pour Bill et Jaime de parler de quelqu'un en public ou au téléphone sans citer son vrai nom. Le bon journaliste est celui qui sait protéger ses sources. J'ai conservé quelques notes les concernant qui commencent par "de la part de Partridge". Quelqu'un serait-il prêt à revendiquer ce Nom d'Oiseau ? Au total ils étaient 12 à une époque, et je crois que tout le monde n'était pas au courant qu'un nom d'oiseau lui avait été attribué... C'est toujours étonnant de voir que des gens aussi peu avertis cherchent à transformer ce groupe informel en une Conspiration de Désinformateurs !"
Brian Parks
Torrance, Ca

L'Administrateur de OM tente, le 3 mars, une première synthèse des nouveaux éléments :

"L'imposteur a tenté d'enfoncer chez Victor l'idée que Doty était responsable de tout. Et c'est ce même discours que RU/Broadbent/ATS/Sinfo etc,. ont essayé d'entretenir tout au long de l'année !

Ici nous sommes au coeur de la théorie du canular. Ils aimeraient prétendre avoir découvert que Doty était la source - mais ils étaient incapables de le prouver - alors ils ont simplement fini par recourir, eux-mêmes, à l'anonymat pour manipuler Victor.

La démarche est spectaculaire. Etant incapables de prouver un canular, ils ont monté leur propre canular ! A présent, nous avons tous les éléments mais il reste une question - pourquoi tant d'acharnement ? Au point de sacrifier leur propre intégrité, leur honneur, afin de parvenir à leur but.

Il y a PLUSIEURS similarités dans ce comportement avec celui des kamikazes. Un certain fanatisme, une mentalité "Messianique" - si extrême dans leur système de croyance rempli de pré-conceptions, qu'il sont prêts à se sacrifier plutôt qu'à supporter une réalité contraire à leur attente.

Et, bien sûr, il reste la possibilité qu'ils aient été 'utilisés'." Le Dr Green n'a pas tardé à cerner le profil psychologique de ce type d'individus, avant de leur offrir - ce qui est dans ses capacités - un dépistage cérébral complet.

Zep Tepi (Steve Broadbent), parce qu'il contrôlait la messagerie de Bill Ryan, a en même temps personnifié le corbeau - Tacitus Monroe - non pas qu'il ait quelquechose à révéler (la suite l'a démontré), mais pour analyser les réactions des principaux observateurs et/ou facilitateurs. L'essentiel des échanges par emails de cette période, rassemblés et divulgués par Shawnna dans un document au format Pdf de 77 pages (le "Serpogate") concerne une demi-douzaine de personnes : Bill Ryan, bien sûr, Victor, Hal Puthoff, Kit Green, Richard Doty, et parfois Bob Collins en copie.

La période court du 24 avril au 4 mai 2006, où le Corbeau délivre ses ultimatums sur Serpo.info (voir quelques dates à cet époque : les messages de Tacitus sur fond noir sont intégralement reproduits).

Au moins s'il n'avait rien à dire, le Corbeau pouvait-il espérer voir ces protagonistes organiser un éventuel camouflage autour de la véritable source de l'information. De ce point de vue, ce fut un échec : aucune de ces correspondances, que leurs auteurs croyaient privées, ne révèle autre chose que la surprise ou l'étonnement d'avoir été suspectés ou mis en cause. L'essentiel des documents reproduits consiste en interrogations et supputations sur la personnalité du Corbeau.

Il y a bien, chez Victor par exemple, l'espoir que Rick Doty aura la capacité et l'envie d'anéantir le serveur du Corbeau. Ou pour Bill Ryan l'idée de suggérer une réunion en petit comité... Ou encore Kit Green remarquant qu'il est toujours extrêmement difficile pour quelqu'un de prouver qu'il n'est pas coupable de ce dont on l'accuse... Mais la phrase attendue qui dévoilerait le véritable auteur des messages de Serpo ne vient jamais.

Au contraire, on y voit le Dr Kit Green estimer personnellement que l'histoire de Serpo est vraie à 5O%, le reste étant "comme d'habitude constitué de faux éléments pour permettre une éventuelle rétractation", et formuler cet aveu d'impuissance : "Nous ne savons pas davantage qui (comment et pourquoi) organise la divulgation."

Encore un exemple ? En espionnant les copies des échanges qui parviennent chez Bill Ryan, Zep Tepi observe que le petit groupe s'interroge les 24 et 25 avril sur le fait que Paul McGovern soit toujours en vie... Alors dans un nouveau message publié sur le site Serpo.info le 1er mai, il va déclarer sous le nom de TM qu'il détient la preuve que Paul McGovern est mort ! Autrement dit, le Corbeau s'alimente des échanges privés entre ceux qu'il accuse...

Quelques jours plus tard, Bill Ryan sera alerté du fait que Zep Tepi possède toujours les codes d'accès de son serveur (et donc de sa messagerie intégrée), et par voie de conséquence, Tacitus Monroe sera réduit au silence.

Alors revient une fois de plus la question des motivations des uns et des autres. Celles de Wayne Jazschke alias 'Centriste', à la fois participant et avocat de ATS, par exemple, qui a consacré tant d'efforts à tromper Victor Martinez... Ou plus généralement on s'interroge sur la fonction même de ce forum, dont les fondateurs ont été les premiers à condamner Serpo. C'est pourquoi JakeReason a ranimé un sujet de discussion sur le forum OM : "Que se passe-t-il chez ATS ?". Son argument est très diplomatiquement présenté :

"Plusieurs membres de OM, et d'autres forums, ne cessent de se demander si ATS a été infiltré par une faction du Pentagone, afin de détourner l'attention du public des véritables enjeux.

Du fait que la plupart des sujets sur ATS ont trait au secret et autres domaines ésotériques... que les membres s'informent mutuellement, il se peut que de temps en temps certains soient amenés à dévoiler des secrets importants qui concernent la Sécurité Nationale. Il ne serait pas impensable que les Opérations Spéciales aient placés quelques membres en observation, ou même parmi les administrateurs, ou les deux à la fois. En fait, si j'étais un stratège du Gouvernement US, c'est ce que je ne manquerais pas de préconiser."

Je partage évidemment cette analyse : face à une telle liberté d'expression sur internet, ne vaut-il pas mieux pour un service de renseignements d'organiser son propre forum 'conspirationniste', afin d'en contrôler les débordements ? La manoeuvre permet en outre d'attirer puis d'identifier les sources 'trop bien informées', de savoir quelle est la nature des documents en circulation... Enfin, ça permet d'évaluer et de canaliser les courants d'opinions, comme de propager des contre-feux déstabilisants.

Chris Rolfe, qui fait partie du groupe "UFO Monitors" de l'East Kent, vient d'informer la liste UFO UpDates le 3 mars :
"Une autre manifestation Ovni en Grande-Bretagne:

Vendredi 12 janvier, dans l'après-midi, le Contrôle Militaire Aérien de Londres a requis l'intervention des F-15 de l'US Air Force de la base RAF de Lakenheath, dans le Suffolk, (Royaume-Uni), pour faire intercepter une cible inconnue qu'ils avaient accrochée sur leur radar, volant entre 3.000 et 4.000 pieds (1.000-1.300 mètres).

Les F-15 ont pu verrouiller la cible non-identifiée. Ils ont effectué deux passages, ont contourné l'objet qui se trouvait à une altitude de 17.000 pieds (5.200 mètres) au premier passage, puis 200 mètres plus haut lors du second passage. Ils l'ont décrit comme un objet de couleur noire, en précisant qu'il ne pouvait s'agir d'un oiseau, et ça ne ressemblait à aucun avion connu.

Nous avons l'enregistrement où l'un des pilotes dit à l'autre :
"Est-ce que tu as vu ça ?"
et l'autre lui a répondu :
"Oui, mais je ne veux pas en parler."

Le fichier audio des comunications en vol entre les équipages des F-15 est en cours d'analyse par UFO Monitors de l'East Kent, et le Magazine UFO Data. Le Magazine UFO Data espère pouvoir mettre ce fichier en ligne sur son site web : http://www.ufodata.co.uk/index1.htm.

UFO Monitors de l'East Kent, en collaboration avec le Magazine UFO Data poursuit son enquête sur l'incident, leur intention est d'introduire une requète au nom de la Liberté de l'Information."

Ils aimeraient également savoir si les pilotes avaient mis en route leurs caméras embarquées.

Une information complémentaire est publiée peu après : "Une agence de recherches américaine réputée [National Resource Defense Council] a déclaré hier que les Etats-Unis ont entreposé plus d'une centaine d'armes nucléaires sur sa base de Lakenheath dans le Suffolk, soit trois fois plus que ce qu'on pensait initialement. [sur un total de 480 armes nucléaires réparties en Europe, selon le chiffrage de 2005]". http://www.nrdc.org/nuclear/euro/contents.asp

La carte peut être consultée ici - Grande-Bretagne, Hollande, Belgique, Italie, Grèce, Turquie : http://home.centurytel.net/cty90143/jpeg/usnwe/Locations_USNWE.jpg

Ce dimanche 4 mars, Victor Martinez diffuse un texte curieusement tourné, qui ne devrait prendre tout son sens que le lendemain matin. Il nous avait habitué à ses effets d'annonce. Visiblement satisfait et détendu, il ne nous épargne rien de son emploi du temps...

Il titre : "Le CDrom des photos cachées au format BMP"

"Lundi 5 mars, 2007 à 8h du matin, heure de la côte Ouest, je vais diffuser un message spécial en deux parties, au sujet des photos du "Projet SERPO" que j'avais reçues le 12 décembre, et qui (parait-il) renfermaient un fichier caché, à savoir les "VRAIES" images.

- la 1ère = neuf (9) parties + une pièce attachée = 10 pages à interligne simple.
- la 2ème = trois (3) parties + une pièce attachée = 2 pages à interligne simple.

AU TOTAL : 12 pages à interligne simple de jargon technique ! Il me faudra environ 4-5 heures pour tout mettre en formes, je vais m'y mettre après le '60 Minutes' de CBS ce soir.

Le Message de Lundi devrait réjouir les techno-maniaques... les dingues du clavier... les pointures en informatique... si vous êtes le Merlin de Magiciens de l'ordi...!"

- - - - -

A L'ATTENTION PARTICULIERE DE "L'EQUIPE DES 5":

Dimanche 8 Avril au plus tard, vous allez TOUS recevoir chez vous, à vos domiciles privés, un colis TRES spécial en rapport avec SERPO, via le service des Postes US, dans une enveloppe affranchie au tarif rapide. Pour le coup vous serez TOUS stupéfaits du contenu... Cette fois, PAS de piratage par les "allumés" du forum de Covington, WA, Shapleigh, ME, ni ceux du Royaume-Uni !

A compter de maintenant, je vais en revenir aux bonnes vieilles méthodes des années 60 -70... en utilisant le courrier postal pour les nouvelles les plus importantes... PERSONNE ne va "pirater" ces documents ! Les fêtes de Pâques de SERPO vous apporteront le meilleur....

* BILL RYAN
* Sgt RICHARD C DOTY
* Dr HAROLD E PUTHOFF
* Dr CHRISTOPHER M "Kit" GREEN

"Quoi de neuf, Docteur ?!"
A présent, je vais me taper un fabuleux buffet
'à volonté' en guise de brunch dominical, et j'irai voir en matinée "Le Nombre 23" [de Joel Schumacher, avec Jim Carrey]... Je vous souhaite également de passer un excellent Dimanche !"
Victor Martinez

Les premières réactions des participants du forum OM sont assez perplexes :

TheShadow : "....qu'est-ce que ça veut dire exactement ? Est-ce qu'on aura droit aux images dès demain matin ? Ou bien est-ce que Victor va seulement publier les codes?"

L'Administrateur : "Ca veut dire qu'il fait d'abord parvenir les clés de codage et les images à Kit, Bill etc..."

Victor n'aura rien retenu des leçons du passé : annoncer à l'avance qu'il se rendra au bureau de poste de son quartier, avec 5 copies de CDroms confidentiels, portant les adresses personnelles de ses principaux intermédiaires... ne sert que sa propre vanité, et pourrait lui valoir de nouveaux déboires.

Trois de ses destinataires sont bien sûr des membres de "La Volière", qui se connaissaient depuis plus de trente ans.

Un autre aspect méconnu des liens qui unissent certains des membres de La Volière, trouve un éclairage dans ces extraits du livre de Jim Schnabel déjà cité : "Remote Viewers - The Secret History of America's Psychic Spies", publié en 1997, et édité en français sous le titre "Espions Psi" (Le Rocher, 2005).

Le nom de Richard Kennett est un des 36 pseudonymes que Schnabel a du utiliser "pour protéger des personnages aux activités multiples", dont certains occupent encore des postes sensibles. La clé du texte qui va suivre est qu'il s'agit en fait de Christopher "Kit" Green. C'est ce que révèle le site http://www.greylodge.org - http://www.greylodge.org/occultreview/glor_005/drgreen.htm

"Un jour de 1973, au cours d'une des visites de Uri Geller au SRI (Stanford Research Institute), Harold Puthoff téléphona à Richard Kennett à son bureau au quartier général de la CIA. Et ils éxécutèrent une petite expérience informelle. Kennett devait choisir une cible et Geller, debout à côté de Puthoff au SRI, devait essayer de la décrire." (p. 165)

(...)

"Selon l'analyste de l'agence de renseignement Richard Kennett, le Remote Viewing était clairement un phénomène authentique. Lui-même avait servi plusieurs fois de "balise" pour les séances de RV de Pat Price et, de ce fait, il ne pouvait plus être un parfait sceptique. Pourtant Kennett se demandait s'il était sage de continuer à financer le programme de RV, au moins sous sa forme actuelle. Pour Kennett, le problème était que de tous les médiums évalués par le SRI et la CIA, seul Pat Price s'était montré suffisamment précis et fiable pour être utilisé régulièrement dans un cadre d'espionnage." (p.227)

(...)

"En 1982 ou 1983, Richard Kennett à la CIA fut consulté par l'armée à propos des relations de cette dernière avec l'institut Monroe. Kenneth conseilla la non-implication, en citant notamment les inquiétudes relatives aux "expérimentations humaines". Il pensait qu'en s'adonnant à la modification des états de conscience, on rendait le cerveau plus instable, plus enclin aux hallucinations spontanées. Il ne voyait pas pourquoi l'armée devait avoir des rapports avec Monroe et, en revanche, il en voyait beaucoup pour qu'elle n'en ait pas.

L'une des raisons du refus de Kennett - non évoquée dans la note qu'il remit à l'armée - était qu'il avait lui-même vécu une OBE, en utilisant des éléments qu'il avait glanés dans les livres de Robert Monroe. Il s'était senti se séparer de son corps endormi, comme un crabe s'extirpant de sa vieille coquille. Se retrouvant libre, il avait parcouru la chambre. Mais il découvrait qu'il y avait d'autres entités dans la pièce. C'étaient des monstres. Des sortes de gobelins, de méchants lutins, qui se dandinaient et le fixaient jusque sous son nez. Jésus ! Kennett est revenu vers son lit, essayant de réintégrer son corps. Il n'était pas sûr d'y parvenir. Le goblin...

Finalement Kennett parvint à réintégrer son corps. Mais il devait recommander à tous ceux qui lui poseraient la question, d'éviter comme la peste les expériences de sortie du corps. Il soupçonnait que les effets sur les émotions et le système nerveux en général puissent entraîner des attaques cardiaques, des traumatismes psychologiques et même la folie chez des sujets déjà instables." (p. 340 - traduction Arnaud d'Apremont).

Christopher "Kit" Green, Pat Price, Hal Puthoff

Les liens de Christopher "Kit" Green et Hal Puthoff remontent ainsi à près de 35 ans...

Bill Ryan passe la main. Dans une "Mise à jour finale" publiée sur son site Serpo.org le 5 Mars 2007, il titre :

"Serpo est mort, longue vie à Serpo"
[d'après Le Roi est mort... longue vie au Roi, une phrase traditionelle de la culture anglaise, qui célébre la continuation de la monarchie, malgré la mort du roi règnant.]

Ou bien :
Un programme d'échange a certainement eu lieu, et les raisons pour lesquelles je me concentre maintenant sur d'autres choses...

*******

Aucune nouvelle information concernant Serpo n'ayant été diffusée depuis Août 2006, je n'en voudrait à personne de penser qu'il n'y en aura pas d'autres, malgré quelques faux espoirs qui nous été donnés récemment. C'est ce que j'ai fini pas me dire également.

En Décembre 2006, j'avais commencé à rédiger le brouillon de cette mise à jour après que Victor Martinez eut reçu un certain nombre de photos qui se sont avérées fausses. Mon intention était de confier la responsabilité de ce site à quelqu'un d'autre, et de concentrer mon attention à plein temps sur le Projet Camelot (plutôt qu'à 95%), cette nouvelle activité servant de support à la divulgation en publiant, gratuitement, des interviews de personnages ayant joué un rôle majeur dans des activités secrètes du gouvernement.

J'ai différé la publication de ce texte parce quil était bien possible que nous soyons amenés à rencontrer quelques témoins ou acteurs discrets, qui auraient été présents au Congrès ufologique 2007 de Laughlin. Mais le Congrès vient de se terminer, et personne ne s'est manifesté - sauf un cas particulier. Il s'agissait d'un homme agé, au profil aquilin et qui portait un blouson de pilote... J'ai noté avec intérêt qu'il avait l'air choqué de me retrouver ici un an plus tard.

Je l'avais rencontré lors du Congrès de l'an dernier, et on m'avait dit qu'il s'afissait de Paul McGovern (un officiel de la DIA désormais retraité, bien connu dans les cercles ufologiques comme un agent très bien informé), qui se serait inscrit sous pseudonyme. L'an dernier, cet homme m'avait porté un intérêt assez particulier, et après le Congrès, un intermédiaire m'avait rapporté qu'il souhaitait me faire passer un message, se demandant si j'avais "acheté son histoire".

Cette année, en le revoyant, je l'ai abordé directement; mais il a farouchement nié toute complicité. J'ai fini par m'en désintéresser, en voyant que nous n'irions pas plus loin. Après avoir analysé toutes les photographies disponibles, je ne crois pas qu'il s'agissait de Paul McGovern, mais je crois néanmoins que j'ai eu affaire à un agent de la DIA. Ce ne serait pas étonnant, parce qu'il est courant que des agents fréquentent les rencontres ufologiques. Mais ça a contribué à renforcer le climat d'intrigue qui entoure Serpo. Comme chaque fois, il n'en est rien sorti de concret.

Avant celà, et ça constitue pour nous un évènement beaucoup plus marquant, j'avais raconté sur la station de radio Coast to Coast AM le 17 février, comment Kerry Cassidy et moi avions établi le contact avec un vieil homme qui, selon ce qui nous avait été révélé confidentiellement, était un des astronautes remplaçants du vol vers Serpo, et qui avait suivi tout l'entrainement avec l'équipe en partance. [Cette anecdote a été publiée ici, à la date du 28 février].

Donc il existe bien un "vieil homme", qui occupe un poste-clé dans cette histoire... et il est très bien protégé.

*********

De manière assez synchrone, Shawnna Connolly a récemment réglé publiquement ses comptes avec ses anciens complices Ryan Dube et Steve Broadbent (à cause de leur comportement déviant), en révélant en détails sur serpo.info les agissements frauduleux des débunkeurs du forum Reality Uncovered. La seule chose qu'elle a oublié de mentionner dans son catalogue des coups tordus, c'est qu'ils ont également forcé ma messagerie personnelle (pas seulement les e-mails concernant Serpo) en Novembre et Décembre dernier. C'est un acte dont un conseil juridique m'a confirmé qu'il était de nature criminelle. A part ce détail, sa narration de leur campagne de calomnies est assez bien fournie, et je n'y reviendrai pas.

Pendant ce temps Kerry Cassidy et moi sommes en train de fêter le premier anniversaire de notre rencontre (lorsqu'elle m'a interviewé), ce qui va nous donner l'occasion d'une nouvelle interview, douze mois plus tard, qui sera bientôt mise en ligne. C'est ce qui m'a fait réaliser que c'était le bon moment de passer la main à un autre webmaster pour gérer ce site, lequel a intrigué tant de personnes et les a fait s'impliquer depuis si longtemps. Comme je l'ai dit plus haut, j'y pensais depuis Décembre 2006; la décision finale fut prise à l'occasion de l'"anniversaire" de Laughlin, et aussi du fait qu'il n'y a aucune nouvelle à publier depuis six mois.

Je considèrerai désormais Serpo avec un sentiment mélé d'affection et de soulagement. Je vais pouvoir me concentrer à plein-temps sur le Projet Camelot, et développer notre site web qui présente des interviews video assez denses de personnages-clés et autres témoins importants en rapport avec la divulgation.

Voici dons mes conclusions, dans la mesure où il est possible de conclure :

1. Comme je l'avais déclaré, le 26 juillet 2006, dans mon interview pour le site American Antigravity, je crois que l'histoire de Serpo est un composé de désinformation (c'est-à-dire de vérité mélée à des éléments fictifs), comportant des erreurs structurelles (telles que les transcriptions des enregistrements du journal du Commandant de l'Equipe)... mais qui recèle un coeur de vérité extraordinaire.

2. Comme évoqué précédemment, un "vieil homme" occupe un poste-clé dans cette histoire... et il est très bien protégé.

3. Mon intuition me porte à penser que cette histoire devait être portée à la connaissance du grand public, et que celà s'est avéré nécessaire.

4. On a vu se monter une extraordinaire campagne de calomnies contre cette affaire, avec son lot de coups tordus, dans le seul but de discréditer l'histoire, mais tout celà n'avait pour origine qu'un petit groupe d'individus parfaitement identifiés.

5. Le concept de "programme d'échange" est maintenant ancré de manière permanente dans le vocabulaire de la communauté ufologique... et un programme d'échange, quelle que soit sa forme, a bien eu lieu (voir le Message 21).

6. Le récit de Serpo ne cessera de nous fasciner, même s'il reste sujet à controverses. Ca concerne un évènement qui s'est produit il y a plus de 50 ans et qui constitue un fondement historique. Mais bien qu'on ait toujours quelque chose à apprendre en étudiant l'histoire ou les évènements du passé, mon attention se concentre maintenant sur une mission d'information et de recherche, qui cherche à illustrer ce qui pourrait tous nous concerner.

7. Les lecteurs qui aimeraient s'impliquer dans des discussions et des débats seront les bienvenus sur le forum Open Minds. Je vais effacer de ce site le formulaire de contact, mais il vous est toujours possible de poursuivre les débats, de publier vos observations, d'apporter vos commentaires et de poser vos questions sur ce forum.

8. Ainsi que je l'ai déjà annoncé, je me concentre maintenant à 100% sur le Projet Camelot.

J'adresse mes meilleurs souhaits à ceux qui ont manifesté leur intérêt pour cette histoire fascinante.

Bill Ryan
5 Mars 2007

La question qui circule maintenant sur le forum OM, c'est ce qu'on pourrait appeller "le paradoxe de Martinez" : pourquoi Bill Ryan a-t-il publié ce texte le jour même où Victor annonce qu'il détient enfin des documents importants ?

La question devient plus complexe, parce que le nouveau message de Victor Martinez le 5 mars au soir est finalement totalement défaitiste et se termine par un appel au secours :

Des efforts intensifs avaient été accomplis en coulisses pendant TRES TRES LONGTEMPS pour essayer de mettre la main sur les photos que nous attendions tous, à la fois par Bill Ryan et moi-même, en fait surtout moi !

Mon [original] ANONYME avait d'abord annoncé l'envoi des ces images le 9 Décembre 2005.

Lundi 19 Février de cette année, une source gouvernementale m'avait dit qu'en fait j'avais déjà les VRAIES PHOTOS DE SERPO, mais qu'elles étaient "cachées" dans les fichiers "BMP" que j'avais reçus.

Puis le Jeudi 22 Février, j'ai reçu un nouvel e-mail d'une autre source gouvernementale, qui de fournissait les CODES de DEcryptage qui me manquaient !

J'ai alors immédiatement appellé mon contact de la NSA, qui est un ami depuis 21 ans, et pour préserver mes sources, je lui ai adressé un copié-collé des codes et des instructions jointes

- Samedi 24 Février, mon ami de la NSA m'a fait savoir qu'il avait travaillé toute la journée précédente sur le CDROM, avec le renfort d'autres retraités du Renseignement. Ils y ont passé Cinq heures et 45 minutes, utilisant les ordinateurs les plus performants de la NSA.

- Dimanche 25 Février : Ils ont rédigé leur rapport de travail [déjà mentionné plus haut].

C'est alors, avec un PROFOND REGRET que je vous informe que les CODES DE DEVEROUILLAGE n'ont RIEN donné ...

Après avoir consulté mes contacts à plusieurs reprises, j'ai pris la décision de publier ici l'email original qui me communiquait les codes et la procédure.

Je pense néanmoins que si cette brillante équipe n'a pas réussi, je doute que parmi mes lecteurs quelqu'un soit capable de parvenir à craquer les fichiers .BMP. Mais ça ne coûte rien d'essayer...

a) Non seulement cette équipe de magiciens informatiques n'ont rien obtenu avec ce code, mais leur conclusion est la suivante :

b) en fait, IL N'Y A PAS DE FICHIERS cachés sur le CD original,

c) je ne peux que formuler diverses conjectures pour tenter de comprendre pourquoi ceux qui me communiquent cette information nous causent une telle DECEPTION... que ce soit une ruse pour DIScréditer la saga du "Projet SERPO", ou bien pour tester la réaction du public à l'idée d'un programme d'échange.... MAIS

d) puisque j'ai été choisi comme premier canal pour la diffusion de ces Messages depuis le 2 novembre 2005, je pense que qu'il me revient de formuler la MEILLEURE HYPOTHESE sur ce qui s'est passé.

e) J'étais en négociations avec mon ANONYME ORIGINAL lorsque ces photos de SERPO m'ont été annoncées le 9 Décembre 2005. Il m'en avait informé avec une telle DISCRETION, parce que son nom figurait sur le "Registre de Contrôle d'Accès" du DOD/DIA, ce qui lui conférait un accès total à chacune des facettes du "Projet SERPO", comme à d'autres programmes classifiés.

Il avait également contribué à l'édition du "Livre Rouge", déjà évoqué ici.

En outre, il avait accès aux images de SERPO, qui étaient conservées dans de volumineux albums, sur la base de l'Air Force à Boling, de même qu'il y avait là des échantillons de terre, de plantes/végétation et d'eau, rapportés de SERPO, etc., dans le voisinage de DC... Il n'y avait PAS de problème pour lui s'il voulait en disposer.

f) Le vrai PROBLEME remonte au 18 Décembre, quand mon ANONYME ORIGINAL m'a adressé deux emails privés , qu'il avait titrés "Problèmes," et "Un autre Point."

A la base, il était la cible d'un intense effort concerté pour le "dénoncé", ce qui l'avait amené à jurer qu'il n'y remettrait plus les pieds... Nous en subissons tous les conséquences tragiques....

g) Ainsi que cet estimé confrère de l'"Equipe des 5", le Dr Green, l'avait pressenti, se sont ensuite présentés ANONYME II and ANONYME III.

ANONYME III ne dispose PAS du même niveau d'accréditation, il n'est PAS basé dans le DC/VA [il est en Arizona] et s'il a peut-être des photos, mais c'est loin d'être certain, elles ne seraient PAS d'AUTHENTIQUES représentations des véritables artefacts. Il doit être désolé, autant si ce n'est plus que Bill et moi, de ne pas être EN MESURE de nous fournir cette PREUVE TANT ATTENDUE de la saga du "Projet SERPO".

h) Larry Dicken, le producteur éxécutif du très populaire "Jerry Pippin Show", m'a adressé un email où il déclare que "je me suis fait avoir", surtout concernant le CDrom censé contenir les photos de SERPO.
Sur ce point précis je suis d'accord avec lui. Mais j'ignore toujours pourquoi.

La P-A-T-I-E-N-C-E est une GRANDE VERTU, et plutôt que "jeter le bébé avec l'eau du bain", nous devrions tous attendre de voir s'il en sort quelque chose.

A mes yeux, ça ne DIScrédite pas l'idée/la notion/l'affirmation qu'un Programme d'Echange a existé. Les Messages de SERPO peuvent être VRAIS, et ce n'est pas parce qu'une pièce importante du puzzle ne s'est pas encore matérialisée, que ces MESSAGES soient pour autant faux.

Copie de l'email reçu le 22 Février 2007

Sujet : On ne m'a pas donné les CODES ! Pourquoi n'étaient-ils pas avec le CD ?

VICTOR:
Vous avez déjà les vraies photographies. Il vous manque les codes. Voici comment faire.

Sous MS Windows XP PRO, ouvrez le CD avec Windows Real Player. Faites une sauvegarde sur le disque, sans l'éxécuter. Quand il est sauvegardé dans un répertoire sur le disque, ouvrez les propriétés. Clicques sur "fichiers cachés." Une fenêtre va s'ouvrir, avec un champ pour le mot de passe. Entrez :
M78TY29UWI85

Une autre fenêtre s'ouvre ensuite, et il faut taper :
S8N5C9D8F

Vous verrez alors une autre fenêtre qui indique : "Fichiers Encodés Activés." Lorsque les fichiers s'ouvrent, vous devriez vous retrouver avec 16 ["Photos Projet SERPO"]. Ce sont les vraies."

Les fichiers au format .BMP furent transférés du CD dans un répertoire du disque dur sur un ordi tournant avec Windows XP Pro, disposant d'un EFS (Encrypting File System), l'autorisation de l'administrateur fut donnée pour encrypter et décrypter les fichiers.

Selon les instructions, les propriétés de chacune des 6 images furent ouvertes et la case "Fichiers cachées" fut activée, mais RIEN ne se produisit. PAS de nouvelle fenêtre. Alors, nous avons appuyé sur le bouton "Appliquer". Toujours aucune nouvelle fenêtre où rentrer les codes. Ce fut la même chose pour chaque image.

Nous avons tenté la même chose dans les propriétés "Avancées". Pour le EFS de Windows, ceci signifait que le fichier n'était PAS encodé. En d'autres termes, IL N'Y AVAIT RIEN A DECRYPTER !

Nous avons par ailleurs effectué quelques essais avec des fichiers que nous avions encodés au préalable. [Victor fournit quelques recopies d'écrans].

Windows EFS les as décodés automatiquement après que ces fichiers aient été recopiés sur un support amovible.

Questions : quelqu'un aurait-il une meilleure connaissance des clés de cryptage avec Windows EFS ? Est-ce qu'il y aurait un autre moyen d'entrer une clé du genre "MH6TRrS5E2pz" ?

Par rapport à ces clés qui comportent seulement quelques caractères alphanumériques, la plupart de ceux qui utilisent EFS se servent de clés beaucoup plus sophistiquées.

Avez-vous des suggestions quant à ce que nous pourrions faire pour extraire les vraies photos de Serpo ? 

Votre assistance serait très appréciée..."
Victor Martinez

Alors pourquoi, Victor, avoir publié avant-hier ce triomphal message, sachant depuis le 25 Février que les "vraies" photos n'ont pas été trouvées ?

A L'ATTENTION PARTICULIERE DE "L'EQUIPE DES 5":

Dimanche 8 Avril au plus tard, vous allez TOUS recevoir chez vous, à vos domiciles privés, un colis TRES spécial en rapport avec SERPO, via le service des Postes US, dans un colis affranchi au tarif rapide. Pour le coup vous serez TOUS stupéfaits du contenu...

"Dimanche 8 Avril au plus tard"
C'est bien le jour de Pâques ?

Peut-être VM a-t-il simplement prévu d'adresser un colis de chocolats à ses chers collègues, et rien d'autre. Juste pour faire bonne figure et avoir l'air drôle.

Dès le lendemain, quelques artistes ou spécialistes en imagerique numérique vont commencer à proposer des solutions techniques, tels Ufonaut ou Fore, qui pose une question préalable :

"Ce serait bien, pour commencer, que vous puissiez placer une de ces images en évidence sur le web. Je verrai alors si je peux en sortir quelque chose. Mais avant tout.... savez-vous si le procédé relève de la stéganographie, ou bien si l'auteur a eu recours à un encodage standard ?"

En attendant, et à supposer qu'il n'y ait aucune image cachée, cette diversion aura permis à tous les services concernés d'identifier les discrets "analystes en images numériques" de Victor Martinez, ces retraités qui ont encore accès aux ordinateurs surpuissants de la NSA à des fins privées.

Cette réflexion toute personnelle de "NightShade 09" est publiée sur une liste de diffusion le 6 mars :

"Ca fait plusieurs semaines que j'observe vos échanges. Je peux me tromper, mais voici ce que j'en pense :

Je pars de l'idée que le Gouvernement, dont on pense en général qu'il nous cache la vérité sur les Ovni(s), ne sait finalement pas grand'chose. Je me demande si le "Saint Graal" de la connaissance dans le domaine Ovni ne serait pas seulement qu'un amas de théories et de suppositions, qui évoluent au gré des avancées scientifiques.

Si c'est le cas, ça expliquerait que le Gouvernement s'accommode plutôt bien des 'histoires' autour des aliens, parce qu'elles entetiennent l'idée que les USA maîtrisent relativement bien le problème. Le Gouvernement ne peut pas se permettre de paraître incompétent sur le sujet, face à la concurrence des analystes géopolitiques par exemple Soviétiques et chinois; lesquels ne manquent pas de mener leurs propres recherches avancées sur les Extraterrestres.

Ne serait-il pas judicieux pour le Gouvernement Américain d'entretenir le mythe dans les grands medias selon lequel il "cache des évènements Ovni(s)", afin que ses adversaires soient persuadés de son expertise dans le domaine ?

Juste quelques idées...
Nightshade 09
"

A celà l'ufologue francophone Gildas Bourdais, entend répondre :

"Je reconnais immédiatement un thème récurrent de la désinfo américaine, servi notamment par les Vallée, Lagrange, Thouanel et cie. Lagrange sert cet argument dans sa préface du livre de Karl Pflock qui vient de sortir en français. C'est une imposture. S'il y a une chose dont on peut être sûr, c'est que les militaires américains et les agences civiles mêlés au secret n'ont jamais cessé de nier publiquement les ovnis. Ce qui apparaît aussi assez clairement, c'est que les mêmes services ont lancé beaucoup de rumeurs de désinformation amplifiante. Juste un exemple récent : l'histoire grotesque de Nick Redfern sur Roswell dans son livre "Body Snatchers in the desert" (des prisonniers japonais handicapés!), citée en même temps, comme par hasard, par Jacques Vallée dans son très mauvais roman "Stratagème."

Le blog personnel de Dan Smith, le 6 mars, annonce quelques développement sur la piste du "Vieil Homme" : (http://www.bestpossibleworld.com/nexu66.htm)
Son style très particulier le rend difficile à cerner, ce qui ne facilite pas la traduction. Les Modérateurs du forum OM plaisantent sur l'ouverture possible d'un sujet spécifique qui serait titré "Dan Smith pour les Nuls" ("Dan Smith for dummies")...

"[...] Retour sur le Vieil Homme et Serpo. Le rapport adressé par SI à CF au sujet du Vieil Homme n'a pas été jugé utilisable par CF. Il va se retourner vers SI pour lui demander quelquechose qui soit publiable. En partie à cause d'une pléthore d'informations médicales qui ne font que compliquer l'identification du personnage.

Voici ce qu'on m'a raconté. Le Viel Homme a été le protégé de La Volière depuis au moins 1985 lorsque CF a commencé à être impliqué. Cette personne a selon les cas été identifiée comme étant Raven, Falcon, Ocelot, etc... Une autre hypothèse qui m'est venue récemment est que ce pourrait être le soi-disant 'Paul McGovern' qui s'est montré à nouveau à Laughlin, au moins la seconde fois. Cette personne avait été un contractant de la NASA et il est toujours actif dans ce milieu des ingénieurs, il vit en Arizona avec quelques autres individus dont le bagage est similaire bien qu'imprécis.

Ils ont fait appel à SI pour une sorte de consultation médicale, destinée à l'un d'eux ou plusieurs de ce groupe, et cette consultation était en rapport avec leurs expériences professionnelles. Rick Doty a donné ce nom à Bill Ryan dans le contexte de Serpo. Bien sûr, l'information donnée par SI à CF au sujet du Vieil Homme ne contredit en rien un lien de cette nature. Personnellement, CF ne conteste pas ce lien. Il a suggéré de contacter un autre membre spécifique de La Volière afin d'obtenir davantage d'informations quant aux activités passées du Vieil Homme.

[...] On pourrait admettre ce jeu s'il y avait une fin en vue. Ca supposerait que le Vieil Homme soit un élément clé de l'histoire. Les joueurs devraient avoir une idée assez précise à ce sujet. Les membres de La Volière savent déjà surement quelle est la place de cette personne. Alors qu'attendent-ils pour le révéler au public ? Pourquoi Bob Collins n'aurait-il pas incorporé cette information dans son livre EfD ? Il fallait sans doute attendre la diffusion de l'histoire de Serpo. Ce n'était pas le job de Bob d'évoquer ce sujet avant cette diffusion. Nous n'avons pas d'autre piste pour le moment.

Ok, il existe un plan qui nous ramène à Bob Collins pour situer le rôle du Vieil Homme dans le coeur de l'histoire, comment les membres de La Volière ont apprécié son rôle pendant au moins ces vingt dernières années. Il est essentiel de comprendre cet arrière-plan afin de pouvoir décider de la meilleure stratégie pour avancer, et pour s'assurer que les différents joueurs sont arrivés à un consensus sur ce point. [...]

[...] Deux types de OM vont s'entretenir avec les membres de La Volière au sujet du Vieil Homme. Je suggère qu'il se penchent sur l'histoire de La Volière pour gagner du temps, parce que ce personnage s'est maintenu en activité pendant ces vingt dernières années.

L'émergence relative du Vieil Homme est liée à la saga de Serpo. Ca explique le repositionnement des 20. Ca doit servir à remettre les canards en file, et servir de fer de lance à une initiative privée.

Les membres de La Volière prennent peu à peu conscience de l'importance de l'aquarium. Il répugnent encore à le prendre en considération, et traînent un peu des pieds. Ils voulaient agir à leur manière, mais ils se sont montrés incapables de coordonner leurs actions. C'est Bob Collins et son livre Exempt from Disclosure qui s'en est approché au plus prêt, mais il semble que ce soit resté sans suite."

Dan Smith complique le jeu en mèlant à ses récits des surnoms empruntés à La Volière" (The Aviary) à d'autres qui relèvent de l'Aquarium... De fait, une même personne peut avoir plusieurs surnoms, selon le milieu où il évolue. L'Administrateur du forum OM nous apporte quelques précisions :

"Les '20' représentent essentiellement l'équipe de Ron Pandolfi.

Le 'Vieil Homme' est, semble-t-il, le personnage qui détient la clé du ou des programme(s) d'échange.

Mais les 'types de OM' ne sont pas nécessairement des gens d'ici. Je leur laisserai la responsabilité de s'identifier s'il le souhaitent, au moment qu'ils jugeront approprié."

Dan est un Sage, un véritable 'initié' et sous bien des aspects un agent catalyseur. Son style d'écriture requiert un peu de concentration, mais celà en vaut la peine. Je dois insister sur ce point. Si vous êtes intrigué par les manoeuvres de personnes bien intentionnées qui opèrent jusqu'au coeur même de la Divulgation, je vous recommande de vous y intéresser. Tout dépend jusqu'où vous voulez aller. Mais pour ceux qui étudient la Divulgation, il est essentiel au moins d'*essayer* de se familiariser avec ça.

Voici ce que j'ai compris à la lecture des récentes pages de son blog :

Les initiales correspondent à certaines personnes - je vous conseille de faire des recherches sur chacune d'elles.

Chicken Little - Dan Smith lui-même.
CF = Carp Fish / La Carpe / ou CatFish / Ronald Pandolfi.
TF = Trout Fish / La Truite / Christopher (Kit) Green (SI).
GN = Gordon Novel.
Hal Puthof = ? je n'arrive pas retrouver!
Jack = Jack Sarfatti.
BPWH signifie l'Hypothèse du Meilleur Monde Possible (Best Possible World Hypothesis).

Okay - Il y en a bien d'autres ! Chacun peut contriber pour compléter !"

Alors Smush propose en complément son propre Guide de Références, en précisant qu'il avait pris contact avec le Capitaine Collins à ce sujet, et que celui-ci lui avait répondu :

"Soyez prudent avec les descriptions. La plupart sont dues à Richard Boyland, qui n'est pas entièrement digne de confiance, et qui a peut-être de bonnes raisons d'induire quelques erreurs. Les noms sont corrects, mais ses descriptions sont approximatives."

Par conséquent, Smush s'est contenté de réduire la liste aux équivalences.

RD = Rick Doty
R & D = Ron Pandolfi et Dan Smith
JJA = James Jesus Angelton
C/I = Counter Intelligence
Gary B ou GB = Gary Bekkum - de Starstream Research
VALIS = Vast Active Living Intelligence System
OM = Open Minds Forum
RU = Reality Uncovered Forum
Gus = Gus Russo
Sam = un ami de Dan.
JA, Jr. ou JA/J = James Angelton Jr.
NIDS = National Institute for Discovery Science
SI = Salmo Iredius (Latin Genus and Species for Trout) = Kit Green
SOM = Serpo Old Man (le Vieil Homme de Serpo)
RF = Robert Frosch (administrateur de la NASA de 1977 à 1981)
BM = Bruce Maccabee
CI = Chris Iversen

Garuda présente sa liste, mais côté "Volière" :

- John B. Alexander: Penguin
- Kit Green : Bluejay
- Bruce Maccabee : Seagull
- Ron Pandolfi : Pelican
- Hal Puthof: Owl

Le bulletin 'Network World' publie cette dépêche le 8 mars : "IBM souhaiterait-il vous aider à déterminer si les Ovni(s) sont réels ? Il y a un peu de ça. Ayant semble-t-il constaté une récente recrudescence des manifestations Ovni(s), Big Blue s'est associé au réseau 'The Anomalies Network' pour mettre en place un 'UFO Crawler'; il s'agit d'un moteur de recherches spécifique, particulièrement destiné à tracer toutes les informations sur le paranormal, l'inexpliqué, ou l'étrange."

. "L'outil de recherches utilise le logiciel OmniFind Yahoo! Edition enterprise conçu par IBM. L'UFO Crawler devrait aider les utilisateurs à recueillir des informations pertinentes, parmi les milliers de documents et de fichiers rassemblés dans l'énorme base du réseau Anomalies Network, en faisant également appel à de nombreuses autres ressources glanées sur l'ensemble du Web, couvrant des sujets comme les fantômes, les théories conspirationnistes, et les extraterrestres." http://www.anomalies.net/

Bill Ryan examinerait actuellement plusieurs possibilités pour la reprise de son site Serpo.org. En attendant, Open Minds - maintenant reconnu comme le forum officiel anglophone - a proposé son espace pour publier les prochains messages de Anonyme.

C'est le 8 mars qu'un proche de Victor Martinez, intervenant sur le forum OM sous le pseudo de PT Barnum, annonce qu'il vient de publier 2 des 6 images. "Elles proviennent d'une copie du CD de Victor. J'ai déjeûné hier avec lui à Viatellos. Auparavant nous avions fait 2 copies, 1 pour Puthoff et l'autre pour Green. J'ai placé les images sur mon disque dur. Il sait que je les publie sur ce forum, et ça lui est égal."

http://members.dslextreme.com/users/database/serpoimages0001.bmp
http://members.dslextreme.com/users/database/serpoimages0002.bmp

...et PT Barnum ajoute : "Si vous parvenez à craquer celles-là, je vais mettre les 4 autres en ligne..."

Chaque image "pèse" 13,6 Mo, au lieu de 75,2 Ko au format .gif... Le fond blanc, apparemment inutile, est environ trois fois plus grand que l'image visible. L'Administrateur de OM encourage à présent Theshadsow, fore, jeddyhi, graphicsfx et tous les autres à s'essayer au décryptage... A n'en pas douter, d'autres analystes se seront mis au travail de leur côté.

Premier constat, qui est une affaire de spécialistes : le fichier original trouvé sur le web est un .gif, pas un .jpg... TheShadow se demande : "La conversion aurait-elle fait perdre les données cachées ?"

TheShadow a tenté de décoder les deux images avec les différents logiciels suivents :
PictEncrypt - Stego - Cryptix - isteg

Mais sans résultat pour le moment. Il dispose des versions pour Mac... et se demande si les applications Windows conduiraient au même constat.

Pour Ivo5000 : "Le problème avec ces différents programmes, c'est qu'ils ne reconnaissent pas les encodages réalisés avec d'autres algorithmes."

Fore : "J'ai commencé à travailler sur les deux fichiers BMP, et j'ai trouvé des choses intéressantes. Je n'en suis qu'au début, aussi je ne voudrais pas vous donner de faux espoirs."

"En utilisant SpyHunter, également nommé StegSpy, et par comparaison avec une image témoin de même taille, j'ai obtenu le diagnostic selon lequel il existe bien une information encodée sur chacune des deux photos de Serpo... avec 138 sous-fichiers .jpg sur la première, et 37 pour la seconde. A ce stade de la recherche, le recours au logiciel Hiderman a détecté quelquechose, cependant il n'a rien ouvert."

Mais Fore n'a pas encore utilisé la procédure indiquée, en ayant recours aux mots de passe.

En relisant les explications de Martinez, Fore s'étonne que Real Player soit mentionné au lieu de Windows Media Player, puisque Real Player n'est pas un produit Windows (Windows Real Player n'existe pas) :

"Sous MS Windows XP PRO, ouvrez le CD avec Windows Real Player."

Ca n'avait semblé alerter personne en première lecture, mais c'est effectivement incohérent.

Fore poursuit : "En fait, Real player n'offre pas de fonction d'encodage. J'ignore encore si le document original a pu être diffusé dans le but d'égarer les chercheurs... Mais je trouve intéressant que 138 fichiers .jpg soient cachés dans l'image visible (certains ne contiennent pratiquement pas de données)."

Nouvelle contribution, le 10 mars, d'un autre candidat qui se présente sous le pseudo de Agondontor; il n'a pas réussi et apporte ce commentaire :

"Je pense qu'il est important de suivre les instructions à la lettre. Le fait de copier le fichier .bmp ou de le transférerpeut corrompre l'encodage. Il est nécessaire de travailler avec le CD original, d'utiliser le Lecteur indiqué pour le sauvegarder sur le disque dur, et ne pas chercher à le lancer. C'est ce qui préserve l'intégrité du codage. C'est alors qu'on doit pouvoir uriliser les codes fournis."

Quelques lecteurs ont pu se demander si Bill Ryan s'était finalement détourné de l'affaire Serpo. Il est donc utile de rappeller qu'il a seulement souhaité transmettre à d'autres la gestion du site web Serpo.org. Pour preuve que son implication perdure, et qu'il participe toujours aux débats contradictoires, ivo5000, l'un des Modérateurs, publie ce texte sur OM le 10 mars :

"Bill Ryan a été contraint de revenir au Royaume Uni pour des raisons personnelles, et il devrait y séjourner quelques temps. Il m'a demandé de diffuser ce texte qui selon lui présente un bon résumé de sa position et de la situation actuelle.

Juste un point à préciser : il répond ici à un sceptique de choc, nommé Ray Hudson, qui l'avait attaqué dans un échange d'emails réservé à un petit groupe de participants :"

"Hi, All :

Ray, vous n'avez peut-être pas eu le temps de regarder ma très récente interview (16 minutes seulement) sur http://serpo.org/interviews.asp. C'est l'occasion pour moi de déclarer, face à la caméra, qu'en réalité nous ne savons rien.

Toute l'histoire est vraiment trop sinueuse et trop complexe pour permettre des jugements simplistes. Les faits, également, sont complexes et multiples, et dans ce labyrinthe les observateurs occasionnels se perdent facilement. Quand il apparait clairement que les personnes les mieux informées arrivent à s'égarer, ceux qui ne connaissent PAS bien l'histoire seraient mieux inspirés de s'abstenir provisoirement de juger.

Allez donc visiter le blog de Dan Smith : http://bestpossibleworld.com/nexu66.htm. Gardez en tête que SI = TF = Kit Green, CF = Ron Pandolfi, et SOM = le Vieil Homme de Serpo. Vous réaliserez alors la difficulté d'apprécier la vue d'ensemble.

Par conséquent, celui qui tente de réduire la chose à un produit de l'imagination fertile de Rick Doty se comporte lui-même de manière non-scientifique. Il existe de nombreux "faits", et certains se contredisent mutuellement. Ce sont ces anomalies et ces paradoxes, l'implication permanente de factions du Renseignement (à la fois de la DIA et de la CIA), les rumeurs provenant de trois sources indépendantes [Linda Moulton Howe, John Lear, Bill Hamilton] qui remontent aux années 1980 (selon lesquelles un programme d'échange a eu lieu impliquant trois personnes et non pas douze), et le fait que nous avons sérieusement contrarié les Pouvoirs en Place en suivant la piste du Vieil Homme et lui rendant visite, qui fait que cette histoire ne peut être si facilement démontée. Et nous oublions trop facilement ce Colonel retraité du Renseignement de l'Air Force, qui avait été réellement stupéfait quand il a appris que cette affaire hautement classifiée commençait enfin à fait surface. Si vous n'avez pas connaissance de cet épisode, c'est bien le signe que vous n'avez pas toute l'info.

Mais au fond, qu'est-ce que je sais ? Tout celà n'est peut-être qu'un canular de potache du début à la fin. Cependant, je ne crois pas que ce soit aussi simple. Une hypothèse recevable doit expliquer l'ensemble des faits. A ce stade, personne n'a encore formulé une telle hypothèse. Et ceux qui en savent davantage ne parlent pas.

Ma position est que, sans qu'il soit besoin d'y s'étendre indéfiniment, la situation est effectivement impénétrable; tout ceci concerne un épisode qui a pu (ou pas !) se produire il y a près de 50 ans; et il se pourrait que cette histoire pourtant fascinante au plus haut point, ne soit pas aussi importante au regard des évènements cosmiques. Mais je peux me tromper également là-dessus !

Je vous l'assure : je ne suis pas le méchant (ni l'idiot) que vous-mêmes et quelques autres aimeriez voir en moi. Mes intentions sont claires, et je ne suis pas dépourvu d'intelligence. Mais, bien sûr, vous en penserez ce que vous voudrez.

Meilleurs souhaits, Bill"

Le site Serpo.org présente la nouvelle interview Video de Bill Ryan réalisée à Laughlin, Nevada, en Mars 2007... durée : 16 minutes. http://serpo.org/interviews.asp
"... il explique pourquoi il a décidé de transmettre la gestion du site web de Serpo, de se concentrer sur le futur plutôt que le passé, et dévoile une nouvelle information importante concernant le "vieil homme". En fait il n'y a rien qu'on se sâche déjà ici.

La video a été tournée le premier jour de la Conférence de Laughlin 2007... Un anniversaire pour Kerry et lui. En préambule, Bill Ryan résume ce qui l'anime et motive ses démarches :

"Nous avons été visités, le contact a été établi, notre code génétique a été manipulé par des aliens, mais pour quelles raisons ?"

Pour le reste, il raconte une nouvelle fois ce que nous avions déjà lu concernant la rencontre du Vieil Homme..

Il explique la nécessité, pour lui-même et Kerry Cassidy, de réaliser de nouvelles interviews dans ce domaine :

"Il y a d'autres arbres comme Serpo dans la forêt de l'ufologie".

Le concept d'Exopolitique a maintenant sa radio, ou du moins son programme hebdomadaire chaque samedi, sur le réseau en Ondes Moyennes : Nova M, basé à Phoenix (Arizona), qui accorde habituellement une large place à la parole.

"Le terme "Exopolitique" a été consacré comme le Mot de l'Année 2005. Selon l'un des promoteurs du concept, Alfred Lambremont Webre, "l'Exopolitique est la science des relations entre la Terre et les autres civilisations intelligentes dans l'Univers."

Divers experts se succèderont chaque semaine au micro pour développer les différents domaines de l'Exopolitique :

- Les Nouvelles Energies - De nouvelles énergies et de nouveaux systèmes de propulsion, sans le recours au pétrole, et basés sur des principes Extraterrestres, ont peut-être été développés grâce à l'argent des contribuables, et seraient utilisés pour piloter des vaisseaux spatiaux secrets. Si ces Nouvelles Energies pouvaient être utilisées dans le domaine civil, elles pourraient remplacer le pétrole et le nucléaire, elles pourraient ouvrir une ère de prospérité et entraîner la transformation de l'économie actuellement basée sur une stratégie de guerre permanente, en donnant naissance à une nouvelle société de l'Age Spatial, pacifique et pérenne.

- Le Désarmement dans l'Espace - Paul Hellyer, l'ancien Ministre Canadien de la Défense, a déclaré que le Commandement U.S. pour l'Espace poursuit l'objectif de placer des armes dans l'espace, sous le prétexte d'une "Guerre des Etoiles", avec l'intention de lancer une guerre inter-stellaire contre des Civilisations Extraterrestres avancées qui visitent actuellement la Terre. En fait, nous n'avons aucune preuve que ces E.T.s soient hostiles. La "Guerre des Etoiles" pourrait n'être que la dernière invention de l'industrie de la défense. Des E.T.s évolués semblent nous approcher pour aider la transition de la Terre en vue de son adhésion à une société Galactique déjà structurée.

En Octobre 2006, l'Assemblée Générale des Nations-Unies a voté à 166 contre 1, en faveur d'un Traité pour la Préservation de l'Espace, qui devrait bannir les armes dans l'espace (Les USA sont le seul pays ayant voté contre).

- La Divulgation - A la suite de la Conférence de Presse du Projet Révélation, au National Press Club le 9 mai 2001, qui a réuni plus de 20 témoins de la Présence Extraterrestre - qui avaient occupé des postes de haut niveau dans le renseignement militaire et les milieux gouvernementaux - des initiatives en faveur de la divulgation sont maintenant lancées dans le cadre du Congrès américain, au Canada, au Brésil, au sein du Parlement Européen, aux Nations-Unies...

- La Diplomatie - Il s'agit d'exposer une Décade de Contacts avec des cultures aliènes qui visitent la Terre, dans des échanges profitables pour toutes les parties."

http://www.exopoliticsradio.com

Ce sera en particulier l'occasion de réunir le Dr. Michael Salla et le Dr Alfred Lambremont Webre dans une même initiative, avec l'artisan du Projet Révélation, le Dr Steven Greer.

Puisque nous parlions de radio, et que l'antenne de "Ici & Maintenant! a accueilli Nick Pope le 6 mars, ainsi qu'annoncé précédemment, je relève cet extrait du bilan de l'émission par Gildas Bourdais le 11 mars :

"J'en profite pour remercier Nick Pope, que j'avais rencontré plus d'une fois dans des conférences en Italie et en Grande-Bretagne. Cette fois encore, il a été d'une remarquable courtoisie, et nous avons eu plaisir, Marie-Thérèse de Brosses et moi, de l'interviewer.

Un point très intéressant que nous avons pu mettre en lumière avec Nick Pope (ancien chef du Bureau Ovni du Ministère de la Défense britannique), c'est qu'il y a bien eu une opération de cover-up américain lors de l'affaire de Rendlesham. Nick Pope a confirmé ce que lui avait dit, à lui et à Georgina Bruni, le général Williams, ancien commandant de la base de Woodbridge : que le général Gabriel, commandant en chef de l'armée de l'Air américaine en Europe, était venu sur la base, très vite après l'incident, sans s'annoncer, et avait mis la main sur des éléments de l'affaire. Une telle visite sans s'annoncer est contraire à tous les usages, a souligne Nick Pope J'ai signalé à mon tour, et Nick Pope a approuvé, que le colonel Halt, commandant en second, avait vu atterrir de nuit un gros porteur américain Galaxy qui s'était garé à l'extrémité de la base, peu après les observations, et avait déchargé du matériel. Halt était venu pour voir de quoi il s'agissait. Les hommes étaient en uniforme sans insignes et lui avaient interdit de s'approcher ! (référence : article dans "The Unopened Files" numéro 1, 1996, publication du regretté Graham Birdsall). On peut supposer que ça ne plait pas à tout le monde que soient rappelées ainsi de telles opérations."

Le 11 mars, le Capitaine Collins nous fait savoir que Victor Martinez a été hospitalisé; il s'agirait d'une intoxication alimentaire... C'est toujours préférable à un empoisonnement au Polonium radioactif 210 (comme l'ex-agent du KGB Alexandre Litvinenko), et ça reste cohérent avec la passion de Victor pour les "buffets à volonté".

Les medias spécialisés américains commémorent ce 13 mars le Dixième anniversaire des Lumières de Phoenix (Arizona). En particulier le Jerry Pippin Show, qui présente une série d'entretiens, dont cette semaine l'interview du Dr. Lynne Kitei.

Cet article de Leslie Kean nous apporte de nouveaux éléments, puisqu'elle a récemment confessé l'ex-Gouverneur républicain de l'Arizona, qui reconnaît maintenant avoir vu un Ovni

"Dix ans après l'étonnante manifestation du 13 Mars 1997, (The Phoenix Lights Incident), Fife Symington se décide à parler.

Il reconnait avoir vu un étrange Ovni ce soir-là : "C'était énorme et inexplicable, qui sait d'où celà provenait ? C'était spectaculaire. Le phénomène était trop symétrique pour qu'on retienne l'explication des fusées éclairantes. On pouvait distinguer ses contours géometriques, il ne changeait pas de forme."

Il était environ 20h30; parmi des milliers de témoins, le Gouverneur avait observé plusieurs engins triangulaires en forme de V, traversant lentement et silencieusement le ciel de Phoenix.

La surface de l'objet lumineux, qui avait été vu dans toute la région, aurait couvert plusieurs terrains de football, c'est-à-dire qu'il s'étendait sur environ un kilomètre et demi. Son apparence était celle d'un vaisseau manufacturé.

John McCain, un ami de Symington et Sénateur de l'Arizona, avait tenu une conférence de presse en 2000, reconnaissant que les lumières de l'engin avaient été vues dans tout l'Etat : "Le phénomène n'a jamais vraiment été expliqué. Nous n'avons pas non plus la preuve qu'il s'agissait de visiteurs aliens ou d'Ovni(s)".

Le terme Ovni s'applique pourtant bien à la manifestation de ce gigantesque objet non-identifié qui a obscurci le ciel en cachant les étoiles; ce n'étaient pas seulement des lumières dans le ciel.

Il est important de rappeller que plus tard dans la soirée, vers 22 heures, d'autres lumières on été vues dans le ciel, près de Phoenix, et ce sont ces images qui ont été diffusées en boucle par les télévisions locales. Mais cette fois il s'agissait probablement de fusées militaires.

A l'époque, Symington avait tourné l'évènement en ridicule : sous la pression de l'opinion publique, le 19 juin 1997, le Gouverneur avait annoncé à la télévision que tout serait mis en oeuvre pour expliquer le phénomène. Mais un peu plus tard dans la journée, il convoquait une conférence de presse sur un mode théâtral...

Jay Heiler, son chef de cabinet, était apparu escorté de policiers, menotté, portant un masque en caoutchouc et vêtu d'une combinaison spatiale. Le Gouverneur avait alors présenté son adjoint costumé en extraterrestre comme le coupable de l'événement, déclarant sous les rires : "Ceci pour vous montrer que vous prenez trop les choses au sérieux."

Frances Barwood, membre du Conseil de la ville de Phoenix, se souvient : "C'était une insulte à l'intelligence des témoins. Le message qu'il adressait aux citoyens de l'Arizona était qu'on ne doit pas perdre son temps à venir témoigner d'une chose pareille."

"Si c'était à refaire, j'agirais probablement autrement", a déclaré Symington.

A l'époque il avait voulu calmer le jeu, parce que l'Etat d'Arizona était "au bord de l'hystérie".

Ses récentes déclarations marquent un revirement spectaculaire, puisqu'il présente à présent ses excuses à ses administrés de l'époque. Il souhaite qu'une enquète officielle soit ouverte. Le Gouvernement américain n'a jamais reconnu qu'il s'était passé quelquechose cette nuit-là.

Frances Barwood avait été la seule personnalité officielle à conduire une enquète en 1997; elle avait entendu 700 témoins, dont des policiers, des pilotes, et d'anciens militaires, qui avaient fourni des témoignages concordants. Mais aucun responsable du gouvernement ne lui avait communiqué la moindre information : "Le gouvernement n'a jamais interrogé personne, pas même un seul témoin".

Symington avait lui aussi tenté de trouver une explication. Il avait contacté le Commandant de la base Air Force de Luke, le Général en charge de la Garde Nationale, et le Chef du Département de la Sécurité Publique en 1997.

Personne n'avait de réponse à lui apporter, et tous étaient "perplexes", selon lui.

En 2000, à la suite d'une procédure engagée par des témoins devant la cour de justice américaine de Phoenix, le Département de la Défense a soutenu qu'il n'avait obtenu aucune information sur l'object triangulaire,.

Frances Barwood ne s'explique pas "Comment est-il possible que personne n'ait rien à dire quand un objet aussi massif survole un tel centre urbain à base altitude ? C'est inconcevable, Mais c'est aussi terrifiant".

La récente déclaration de l'ex-Gouverneur Symington est accréditée par le fait que des objets volants assez semblables ont été répertoriés par les gouvernements Belge et Britannique.

Le 30 Mars 1990, les forces aériennes de Belgique avaient envoyé deux chasseurs F-16 munis de missiles pour intercepter un Ovni triangulaire de couleur noire sous lequel on pouvait voir des lumières vives. Selon les observations radar, l'objet était parfois stationnaire, ou il accélérait à des vitesses impressionnantes. Il volait à la vitesse du son sans émettre de bang.

Le Ministère de la Défense belge avait communiqué toutes ses données à la presse, après avoir rejeté la possibilité d'un avion furtif américain et toutes autres explications possibles.

La nuit du 30 Mars 1993, trois ans plus tard jour pour jour, un autre engin triangulaire, capable également d'accélérations fulgurantes, avait été observé par plus d'une centaine de témoins en Angleterre, parmi lesquels des officiers de police et des militaires.

Le Ministère de la Défense britannique avait déclaré : "Aucune des explications habituelles en matière d'Ovni ne peut être avancée" et il avait conclu qu'à l'évidence "Au moins un objet non-identifié, d'origine inconnue, s'était manifesté au-dessus de la Grande-Bretagne."

Selon un document du Ministère de la Défense britannique daté d'Avril 1993, une lettre avait été adressée à l'Ambassade américaine, destinée à "toutes les agences US concernées", afin d'établir si l'Ovni du mois de Mars pourrait être quelque prototype américain tel que l'Aurora.

"J'ai reçu une réponse extraordinaire", rapporte Nick Pope, le Chef du Bureau Ovni du Ministère de la Défense britannique, qui avait enquêté sur cette affaire : "Les Américains avaient également constaté des manifestations de grands Ovni(s) triangulaires, et ils nous demandaient si la RAF avait mis au point ce genre d'engin."

Cette déclaration, quatre ans avant l'évènement au-dessus de l'Arizona, contredit l'affirmation du Ministère américain de la Défense en 2000, selon laquelle il n'avait aucune information concernant les triangles.
Jusqu'à ce jour, les officiels américains ont maintenu le couvercle sur l'affaire de Phénix ainsi que sur d'autres manifestations de mystérieux triangles géants aux Etats-Unis, sur lesquelles ont dispose d'une masse d'observations."

Fife Symington, qui est lui-même un pilote chevronné, conclut : "Je souhaite que nos responsables gouvernementaux cessent d'essayer de tourner ces investigations en dérision en nous racontant des histoires qui ne tiennent pas la route".

En disant cela, il fait un parallèle avec la manifestation de Novembre au-dessus de l'aéroport de O'Hare, d'un disque stationnaire attesté par de nombreux témoins du monde aéronautique, que la FAA a tenté de rejeter en le classant comme un "phénomène météo."

Leslie Kean a déjà été créditée ici pour un autre article.

Elle est la co-fondatrice de la "Coalition for Freedom of Information", basée à Washington : http://www.freedomofinfo.org/

Une semaine plus tard, le 21 mars, l'ex-Gouverneur sera interrogé sur CNN par Anderson Cooper ("360 Degrees") :

http://www.cnn.com/video/player/player.html?url=/video/tech/2007/03/22/tuchman.ufo.phoenix.lights.ktvk

ou : http://tinyurl.com/3yqwoe

"Il m'a amené dans un parc de Phoenix [pour me montrer où il se trouvait lors de l'évènement] et s'est exprimé d'une façon totalement inédite chez les hommes politiques américains de cette stature". Fife Symington : "A mon avis, à moins que le Ministère de la Défense nous apporte la preuve du contraire, c'était probablement une sorte de vaisseau alien." Symington serait maintenant prêt à coopérer avec une organisation qui milite pour la levée du secret (la "Coalition for Freedom of Information" de Leslie Kean).

De son côté le producteur de télévision Scott Davis a présenté sur UFO UpDates un témoignage semble-t-il inédit. Le titre de son article est paradoxal, volontiers provoquant :

"Un des nombreux témoins des Lumières de Phoenix aimerait qu'on n'ait jamais montré ces videos à la télé"

Mike Fortson, qui vivait à l'époque à Chandler, nous a déclaré : "J'ai vraiment eu de la chance, j'étais au bon endroit au bon moment; ma femme et moi nous étions aux premières loges. Nous avons pu assister à cette manifestation sous le meilleur angle.

Il y avait trois lumières blanches en forme de triangle, pointé vers le bas. A ce moment-là j'ai pensé que nous allions voir un avion se crasher."

Mais les Fortsons sont certains qu'il ne s'agissait pas d'un avion. Il a suivi une carrière militaire, et il sait reconnaître un avion en vol, même la nuit, et son bruit caractéristique.

"Ca duré environ deux minutes, il était très bas. Les avions en approche vers l'aéroport de Sky Harbor volaient au-dessus de cet objet. Il était de couleur noire, en forme de boomerang, et il venait directement sur nous. Nous sommes restés immobiles, comme paralysés. Il était 20 heures 30."

"Toutes ces videos amateurs qui ont été diffusées depuis Mars 1997 ont été filmées une heure et demie plus tard. La plupart des gens s'accordent à dire que c'étaient des fusées éclairantes lâchées par les militaires."

Fortson et bien d'autres personnes affirment qu'il n'y a rien d'autre sur ces videos, et ils souhaiteraient qu'on les oublie.

"En revanche, c'est ce qui s'est passé après 20 heures qui devrait intéresser les gens."

A présent, 10 ans plus tard, les Fortsons résident à Prescott Valley, et ils scrutent le ciel dans l'espoir d'une nouvelle manifestation.

"Nous avons été très impressionnés, c'est quelquechose qu'on n'est pas censés voir.
Je veux dire par là que ça parait impossible : on nous a raconté durant toute notre vie que ça n'existe pas. Pourtant il y a cette chose énorme qui se dirige vers vous... Et vous êtes stupéfait, figé sur place."

Des pilotes militaires avaient reconnu avoir balancé des fusées éclairantes ce soir-là "parce qu'elles étaient devenues inutiles au retour d'une mission"... On peut se demander si au contraire ce ne serait pas dans le cadre d'une mission de "couverture", deux heures après l'évènement, afin que la hiérarchie, le lendemain, ait une explication à fournir au public.

Agondontor, l'un des candidats au décodage des photos de Serpo ne lâche pas l'affaire. Le 13 mars, il présente quelques réflexions :

"Salut à tous,
J'ai beaucoup réfléchi, et je vous livre de nouvelles idées.

Pour commencer, les instructions spécifiaient bien qu'on devait utiliser le "disque" (cdrom), ce qui pourrait signifier que les images sur ce disque ont été encodées en série. Si c'est le cas, toutes les images doivent être présentes au même endroit avant de lancer le décodage. Les décrypter une par une ne mènerait à rien.

Ensuite, il serait nécessaire de disposer du disque original car la recopie peut endommager les fichiers.

Peut-être aurions nous besoin que Victor nous donne un coup de main. S'il pouvait utiliser Roxio et créer une "image" du disque sous la forme d'un fichier .iso, puis le mettre à disposition pour que nous puissions le télécharger, alors nous serions à même de graver un disque qui serait une copie exacte de son original, avec des images intactes, sans risque de corruption, et toutes présentes au même endroit, au cas où l'encodage aurait été fait en série.

J'espère avoir fait avancer les choses.
Agondontor
"

Cette recherche a stimulé un nouveau venu, nightmaredavid :

"Si vous arrivez à convaincre Victor de nous faire une image de son disque au format ISO, je préconise qu'il ne le propose pas en téléchargement, parce que le site d'hébergement pourrait être attaqué et le fichier serait perdu.

Je suggère également qu'il n'utilise aucune ressource de compression pour créer l'ISO. Certains préfèrent compresser un fichier avec WinRAR avant de créer un tel fichier. Mais les nouveaux paramétrages de WinRAR ne respectent pas toujours les fichiers ISO (compressés ou non). Il arrive qu'on se retrouve avec des erreurs de données.

Il me paraît plus efficace d'utiliser un système de P2P, afin que nous puissions récupérer le fichier. Tout le monde pourrait le télécharger, sans risque pour la source qui serait mise en diffusion."

L'hospitalisation de Victor pour quelques jours encore a retardé l'opération, mais l'administrateur Ivo5000 le confirme le 13 mars : "Nous travaillons actuellement pour obtenir une copie du disque original. Nous vous tiendrons informés.
Merci à tous... Espèrons que tout ceci ne soit pas pour rien !
"

Puis c'est au tour d'un Mortimer de se manifester le 14 mars, avec une approche totalement inédite :

"J'ai gravé le fichier .bmp sur un disque (CDrom) et je lui ai appliqué un logiciel de restauration pour appareils photos numériques. Je me suis retrouvé avec un clip dont Realplayer indique qu'il fait 1mn38, et un fichier .tiff de 500Ko. Les .bmp étaient beaucoup plus légers après l'opération. Cependant je n'ai pas réussi à visionner le film, et je ne suis pas parvenu à ouvrir le .tiff. Alors je suppose que les fichiers .BMP peuvent servir de ressources pour produire un petit film.

Je peux me planter complètement, mais ça peut aussi vous donner des idées. Je pense que si je disposais des 6 images en 6 .bmp, il serait envisageable de reconstituer le film entier. Je peux vous adresser ce que j'ai déjà obtenu, si ça intéresse quelqu'un."

Ce qui va suivre pourra vous paraître indigeste, mais on doit l'inscrire dans la chronologie des évènements, pour mémoire : C'est un nouveau message de Bill Ryan, posté sur OM le 14 mars :

"Ceci est très intéressant.

En parcourant la montagne de données sur Serpo que j'avais archivées, dont une partie n'a pas encore été publiée, ce que je reproduis ci-dessous m'est tout à coup apparu comme extrêmement significicatif... à tel point que je devais le rendre public.

C'est l'une des nombreuses pièces du puzzle, qui n'avait pas retenu notre attention à l'époque, je veux parler de ceux qui suivent l'affaire de très près.

Vers la fin Mars de l'an dernier, ma messagerie sur le compte bill.ryan@virgin.net avait été perturbée - soit que des messages n'avaient pas été acheminés, soit que d'autres ne m'étaient pas parvenus. Ca durait depuis quelques jours, et Rick Doty a finalement tenté un traçage.

Voici ce qu'il m'écrivait peu après :

"Qui est ce David Olson ? Chaque email que tu as fait partir ces derniers jours est revenu dans ta boîte. Quand j'ai effectué un traçage, il est apparu qu'un certain David Olson bloquait tes emails !"

Je lui ai alors demandé des éclaircissement, et il m'a répondu :

"Oui, ils y étaient. Quand j'ai suivi l'acheminement à travers ton serveur, ce nom de David Olson figurait chaque fois comme l'expéditeur. Je te téléphone demain."

Le lendemain, il adressait ce message à l'"Equipe des 5" :

"Voici ce qui me revient quand j'adresse un Email à Ryan. (J'ai fait un traçage de sa messagerie). Je pense que nous devrions nous demander qui est David Olson."
____________________________________

Lateral XP:90.343.982.09/Trapped: 0.000.000.0 ÿÿÿÿ? Khpqthumb,
Version=3.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827?? FileData ?version
Proxy: Set/Keys/Ramp\Revised\David Olson\Trapped\$*???????? ??Zò>s?È?O?? ? ?? (Mar\scan.jpgü? =? ?? BC:\Documents and Settings\David Olson\Gateway\David's\1.tif? ? ÿÿÿÿ? ? Trapped, Version=3.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827??
? ÿÿÿÿ? ? Trapped, Version=3.0.0.0, Culture=neutral,
???????? ?.Oé s?È?â? ? ?? \2006-29 (Mar)\scan0002.jpgü? ????
BC:\.tif? ? ÿÿÿÿ? ? Trapped, Version=3.0.0.0, Culture=neutral,
PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827?? 4HP.CUE.Gallery..GenerateTrapped+FileData
???????? ?O{àÝs?È?¼u? ? ?? (Feb)\scan0003.jpgR? Ò? ?? \1.tif? ? ÿÿÿÿ?
? Trapped\Gateway|, Version=3.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827??
WC:\\2006-02 (Feb)\scan0003.jpgR? Ò? ?? tif? ? ÿÿÿÿ? ? Trapped,
Version=3.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827??
imageFilePath?index dirMapIndex ? ? ? ???????? ?.Oé s?È?â? ???
WC:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\2006-29 (Mar)\scan0002.jpgü???
?? BC:\Documents and Settings\David Olson\Desktop\1.tif? ? ÿÿÿÿ??
SC:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\2006-29 (Mar)\scan.jpgü? =???
BC:\Documents and Settings\David Olson\Desktop\David's Photos\1.tif? ? ÿÿÿÿ?
? Trapped, Version=3.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827??
WC:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My Scans\2006-29 (Mar)\scan0001.jpgi? >
?? BC:\Documents and Settings\David Olson\Desktop\David's Photos\1.tif?
ÿÿÿÿ? ? Version=3.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827?? 4HP.CUE.Gallery.Trapped/Proxy.GenerateThumbnail+FileData?version lastWrite
fileLength?hasAudio isSupported?fromEmbeddedThumbnail?pathName originalWidth?originalHeight
imageFilePath?index dirMapIndex ? ??
???????? ?¶?мr?È?Å=? ? ?? ]C:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My
Scans\2006-29 (Mar)\landscapeserpo.jpg¤? " ?? BC:\Documents and Settings\David
Culture=neutral, PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827??
imageFilePath?index dirMapIndex ? ? ? ???????? ?Úeç.u?È??a???
WC:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My Scans\2006-29 (Mar)\scan0004.jpg®? h?
?? BC:\Documents and Settings\David Olson\Desktop\David's \1.tif ? ÿÿÿÿ?
? Trapped Version=3.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827??0000000000/XP:0.000.000.0
imageFilePath?index dirMapIndex ? ? ? ???????? ??¡cJv?È?rb ???
WC:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My Scans\2006-29 (Mar)\scan0005.jpg¤? "
?? BC:\Documents and Settings\David \Desktop\David's Photos\1.tif ? ÿÿÿÿ?
? Khpqttrap, Version=3.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827??
?? WC:\Documents and Settings\David Olsony\My Documents\My Scans\2006-29
(Mar)\scan0006.jpgÈ? o? ?? BC:\Documents and Settings\David Olson\Desktop\David's
Traced/trapped\1.tifÿÿÿÿ
_______________________________________________

"1) Est-ce que vous voyez ce que je vois dans ce fatras de données ? (Lisez attentivement !)

2) Nous n'avons jamais pu identifier ce David Olson. Je n'avais jamais entendu ce nom auparavant.

C'est juste l'une des nombreuses questions non-résolues sur Serpo. Si ça vous chante, suivez la piste... Ca pourrait vous conduire à la source des photos. (Note : David Olson n'est pas le nom de la personne surnommée le Gardien du Seuil ("The Gatekeeper"), qui a été identifié, et qui a envoyé le CD des photos à Victor.)

Meilleurs souhaits, Bill"

J'ai fait ressortir en gras les noms des fichiers-images concernant Serpo. En attendant une expertise plus poussée des spécialistes, je note que l'ordinateur de "David Olson" contient en février et mars 2006 des images (réduites au format .jpg, ce ne sont pas des .bmp), qui montrent son implication dans la saga de Serpo. Ces fichiers sont classés dans un répertoire nommé "Mes images scannées", là où se classent en général et par défaut les documents produits par un scanner local.

En résumé :

C:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My Scans\2006-29 (Mar)\landscapeserpo.jpg
C:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My Scans\2006-29 (Mar)\scan0001.jpg
C:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My Scans\2006-29 (Mar)\scan0002.jpg
C:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My Scans\2006-02 (Feb)\scan0003.jpg
C:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My Scans\2006-29 (Mar)\scan0004.jpg
C:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My Scans\2006-29 (Mar)\scan0005.jpg
C:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\My Scans\2006-29 (Mar)\scan0006.jpg

C:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\2006-29 (Mar)\scan0002.jpg
C:\Documents and Settings\David Olson\My Documents\2006-29 (Mar)\scan.jpg

Il a en outre dans un répertoire Gateway\David's\, et sur son bureau (David's Photos\) un même fichier-image "1.tif", ce qui peut être le nom donné à un fichier de 1 pixel seulement : ce pixel unique peut paraître dérisoire et sans objet... Mais, on l'a évoqué ici il y a quelques mois à propos des mouchards de courriers utilisés par ZepTepi, c'est le minimum nécessaire qui peut être utilisé pour s'assurer qu'un destinataire a bien consulté sa messagerie. (Le pixel quasi-invisible n'est pas directement placé dans le message, il est appellé sur le serveur de l'espion au moment de l'affichage).

Fore postulera également l'existence d'un fichier malveillant : "Je suppose que ce fichier 1.tif est le Cheval de Troie de messagerie..."

C:\Documents and Settings\David Olson\Desktop\1.tif
C:\Documents and Settings\David Olson\Desktop\David's Photos\1.tif

Mais il s'interroge : "Si ce David Olson ne s'attendait pas à ce que des éléments d'information fuitent de son ordinateur, pourquoi se serait-il ouvert un compte protégé ? Je suppose que la personne (Rick Doty) qui a fait le nécessaire pour le tracer a lui-même utilisé un Cheval de Troie pour que la lecture du courrier active une commande."

A noter vette remarque de Ufonaut : "A part ce fichier nommé landscapeserpo.jpg sur son disque dur, David Olson a aussi SIX jpegs dans son répertoire my documents/my scans folder. Les scans sont préciséments nommés comme le sont les fausses images de Serpo (scan0001/serpoimages0001)."

Ivo5000 : "J'ai communiqué avec certaines des personnes qui avaient participé à cette recherche en Mars 2006 sur ce "David Olson". Elles ont pu remonter jusqu'à un compte AOL en Grande-Bretagne. Il était très protégé, et elles n'ont pas réussi à aller plus loin. Ce nom, "David Olson", était probablement une couverture."

Il ajoute cependant quelques heures plus tard : "Gateway pourrait être le nom de son ordinateur, parce que la marque existe. Si c'est le cas, alors David Olson pourrait être son vrai nom, parce que nous voyons bien comment l'ordinateur a affiché la séquence de localisation de fichiers sur la machine."

C'est ce que Zaggan nous explique à sa manière : "Au moment de l'installation du Système (comme XP) sur un ordinateur, l'utilisateur doit d'abord indiquer le nom qu'il donne à sa machine. Ensuite, il indique son nom d'utilisateur, qui doit être différent du nom de l'ordi. C'est ce qui crée automatiquement un répertoire, comme on peut le voir ici : C:\Documents and Settings\David Olson\.
On peut ensuite autoriser d'autres utilisateurs, ce qui créera autant de nouveaux répertoires dans 'Documents & Settings' du disque système.

Par ailleurs, comme l'indique cette info : 'PublicKeyToken=a53cf5803f4c3827', son ordinateur est de marque Hewlett-Packard."

Chacun aura également remarqué que les 'fausses' images de Serpo, que Victor Martinez recevra sur CDrom le 9 décembre 2006, se trouvaient déjà (au format allégé du .jpg), sur l'ordinateur de David Olson avant même le printemps 2006 : soit qu'elles étaient déjà en circulation depuis neuf mois, soit qu'il ait lui-même scanné ces images à partir de magazines. Il lui restait cependant à les retravailler pour produire des formats .bmp. Dans ce cas, je ne vois pas quel aurait pu être le rôle original du contact de Victor, surnommé "le GateKeeper".

Il est encore plus troublant que le GateKeeper de Victor ait pu introduire la possibilité que ces photos aient été encodées, alors qu'elles avaient été produites neuf mois plus tôt par un faussaire...

En réponse partielle à mon interrogation, et après avoir analysé attentivement les indications de marquage, Fore répond :

"Je viens de remarquer que les dates des photos du disque dur de David Olson (à l'exception d'une seule) et celles qui ont été gravées sur le cd ont exactement 6 mois d'écart. On peut se représenter le processus selon les étapes suivantes :
Le 2 Février 2006, l'auteur scanne l'image Serpo N°3
Il laisse passer 56 jours.
Il scanne les 5 autres le 29 Mars. Plus une image qu'il nomme "serpo landscape" parmi quelques autres.
Il laisse passer 6 mois.
Le 29 Septembre, les images sont gravées sur un CD, à la vitesse de 1x, ou bien il les aura sauvegardées une par une, très lentement, à raison d'une par minute environ.
Il laisse passer 72 jours.
Victor déclare avoir reçu ce CD le 9 Décembre 2006.

Si on n'appelle pas ça de la préméditation, je n'ai pas d'autre mot !"

Bill Ryan écrivait avant-hier : "Le Gatekeeper, qui a été identifié....". C'est donc Bill qui est le mieux placé pour éclaircir ce point.

La Conférence de Laughlin (Nevada) a peine terminée, c'est à Aztec (au Nouveau-Mexique) que vont se retrouver les ufologues et chercheurs, du 23 au 25 mars, pour le 10ème Symposium sur les Ovni(s) :

La ville d'Aztec a été choisie en raison d'un crash célèbre, survenu en Mars 1948, soit 9 mois après celui de Roswell.

Le vaisseau et les corps des aliens auraient été évacués par l'Armée, et l'incident couvert par le gouvernement.

"Le symposium a pour but de rassembler les chercheurs sérieux pour débattre des Ovni(s) - les aliens - manifestations Ovni(s) - abductions et rencontres rapprochées - les opérations de couverture par le gouvernment - les Ovni(s) au Nouveau-Mexique - photos et videos d'Ovni(s) - crop circles - mutilations de bétail - les bases souterraines - et plus encore."

Participants : David Hatcher Childress - Christopher O'Brien - Dennis Balthasar - Travis Walton - Mike Fortson - Farah Yurdozu - Wendelle Stevens - Roy Forbes

A propos de l'incident de l'aéroport O'Hare de Chicago, et parce que des voix s'élèvent contre l'apparent immobilisme de la FAA - surtout en raison des risques pour la navigation aérienne - la liste de diffusion UFO UpDates publie cette réflexion intéressante de Martin Shough le 15 mars :

"Je ne souhaite pas revenir en détails sur cette affaire pour le moment, mais juste vous signaler que s'il est un endroit pratiquement sans risques pour se manifester au-dessus d'un gros aéroport, c'est précisment à la verticale des terminaux, surtout si l'objet arrive et repart verticalement".

La remarque est vraiment pertinente : sur un aéroport à fort traffic, les avions tournent en boucle sur un vaste circuit d'attente avant d'être appellés par la Tour de contrôle à se poser. Le seul endroit vraiment déserté, c'est cette sorte d'"oeil du cyclone", à la verticale de la zone d'embarquement.

Nick Pope sur UFO UpDates le 15 mars nous apprend que la publication de documents officiels du Ministère de la Défense britannique est retardée : "Un certain nombres d'anciennes archives des services du Renseignement de la Défense sont contaminées à l'amiante; celà est du à l'endroit où elles étaient stockées. Leur diffusion est donc retardée jusqu'à ce qu'elles puissent être scannées en toute sécurité. Parmi celles-ci se trouvent des documents concernant les Ovni(s). Les conspirationnistes y voient matière à controverse.

L'opération de scannage aurait du être achevée en Juillet 2007, mais on doit s'attendre à un retard d'environ six mois, compte-tenu du surcroit de travail. Les requètes FOI qui sont sujettes à la contamination seront traitées par ordre d'arrivée, à mesure que les dossiers seront disponibles."

Le même Nick Pope nous signale le 16 mars qu'un Membre du Parlement britannique, Norman Baker - qui avait déjà interpellé le gouvernement au sujet de ses investigations à l'époque où Pope était encore attaché au Ministère de la Défense - a fait enregistrer une nouvelle question au Parlement mercredi, concernant le Projet Condign :

"Nous souhaitons que le Secretaire d'Etat à la Défense, nous dise quelles sommes ont été dépensées pour produire le rapport 'Phénomène Non-Identifié dans l'Espace Aérien du Royaume-Uni'; qui est l'auteur de ce rapport; quelles sont ses qualifications dans ce domaine; quelles sont les personnes qui ont eu accès à ce rapport; quelles mesures ont été prises selon les recommendations du rapport; et nous souhaitons savoir s'il aura l'intention d'apporter un commentaire."

La requète porte le numéro 143, et elle figure parmi les questions en attente, sur le site web du Parlement :
http://www.publications.parliament.uk/pa/cm200607/cmordbk2/70319o01.htm

On imagine encore assez mal un député français interpellant un Ministre, devant l'Assemblée Nationale, pour demander que soit publiée, par exemple, la composition du comité scientifique du Geipan, bien que le financement de cet organisme soit dépendant de l'argent des contribuables...

Victor est apparemment sorti de l'hôpital, et il vient de reprendre, ce 16 mars, la diffusion de ses informations par email.

Son premier sujet concerne le cratère Aristarque, sur la Lune, où diverses manifestations lumineuses sont fréquemment observées depuis le XIXème siècle. Certaines, plus contemporaines, ont été également attestées par la NASA.

"Cette photo du cratère d'Aristarque a été prise il y a quelques mois, à travers un téléscope tesrrestre de 10 pouces.

C'est le point le plus brillant sur la Lune qui puiise être obervé depuis la Terre. Sur toutes les photos publiées par la NASA, sauf une image prise par la sonde Clémentine, cet objet apparait comme une tache blanche et brillante sans définition.

Pour John Lear, le rayonnement d'Aristarque semble produit par une sorte de réacteur nucléaire. Lorsque les radiations rentrent en contact avec des molécules d'air, elles donnent cette couleur bleuté dans la fine atmosphère lunaire.

Cette structure harmonieuse semble soutenue par 5 ou 6 arches. En arrière-plan, on distingue une route qui mène à l'entrée d'un tunnel éclairée d'une lumière vive."

Ce 17 mars, un nouveau texte de Bill Ryan est apparu sur le forum OM. Il n'est pas inutile de rappeller que Christopher "Kit" Green - membre éminent de La Volière - est avant tout un ancien (?) cadre de la CIA. On aura observé ces derniers mois qu'il se comportait comme une sorte de coordinateur au sein de l'"Equipe des 5". Bill et Kerry étaient pratiquement assurés de son accord, à l'automne dernier, pour réaliser une interview sur Serpo dans le cadre du Projet Camelot. Mais leurs relations se sont progressivement détériorées...

"Le Poulain et la Litière

Vous trouverez ci-dessous un email que j'ai reçu de Kit Green il y a quelques jours; il ne manquera pas d'intriguer beaucoup de gens.

Je dois vous montrer comment j'ai tenté d'obtenir des éclaircissements sur l'arrangement personnel entre lui et Rick Doty, après leur avoir demandé par écrit de résoudre ce paradoxe dans lequel Rick prétend que l'histoire de Serpo renferme de nombreux éléments véridiques, tandis que Kit de son côté a publiquement déclaré (sur RU et via le blog de Dan Smith - http://bestpossibleworld.com/nexu66.htm) que Serpo était un 'canular'; cependant Kit n'a cessé d'affirmer que Rick Doty ne mentait pas. Il fallait trouver un moyen de sortir de ce cercle vicieux, parce que - au cas où vous ne l'auriez pas remarqué - la situation était extrêmement confuse.

La réponse de Kit ne manquera pas d'intriguer beaucoup de gens. Kit n'a pas requis la confidentialité, et l'intérêt public justifie que son message soit diffusé. C'est important. C'est de transparence (Glasnost) dont nous avons tous besoin, peut-être même de voir s'instaurer la Perestroïka. Plus de coups tordus; soyons honnètes, je vous prie.

Je ne suis pas en train de me réinstaller dans le fauteuil de Serpo, je souhaite seulement partager avec vous quelques éléments dont j'ai connaissance, afin que je puisse m'occuper d'autres choses. Comme je l'ai dit à Victor et Rick, j'ai été fortement tenté de partager ce que je sais concernant le 'Gardien du Seuil' (The Gatekeeper) - afin que d'autres aillent faire le pied de grue devant sa porte ! Mais Victor et Rick m'ont vivement déconseillé de le faire, parce qu'ils semblent toujours croire que des photos pourraient circuler. Je ne partage pas leur optimisme.

Lorsque Kit m'écrit que 'La confiance se gagne dans les situations confuses', j'aurais tendance à partager ce point de vue. Dans mes excursions en montagne j'ai connu de nombreux moments difficiles, au milieu d'orages terribles, avec de petits groupes de personnes, et l'issue était parfois incertaine.

Toutefois Kit a cessé de m'accorder sa confiance l'an dernier à la même époque, bien que je me soie efforcé de faire tout mon possible pour assurer honnètement mon rôle d'intermédiaire. Je n'avais pas réussi à le faire témoigner publiquement en faveur de Marilyn Ruben (laquelle, vous vous en souvenez peut-être, avait été injustement accusée de complicité par les gens de RU dans une situation particulièrement grotesque), et cette tentative avait joué une large part dans sa décision de me considérer comme un électron libre qui pouvait avoir des comportements imprévisibles de son point de vue - en d'autres termes, j'étais finalement assez peu fiable et désormais difficilement contrôlable, de même qu'on ne pouvait prévoir mes réactions. Quand il a appris, quelques heures plus tard, que Kerry et moi nous avions pris sur nous, quelques mois auparavant, de prendre contact avec le 'Vieil Homme', il a pensé qu'il tenait sa preuve.

Kit et Rick ont tous deux essayé de me 'piloter' et ils n'y sont pas parvenus. Ce qui fait que je ne suis plus dans le circuit. D'autres se rendent maintenant utiles dans le rôle de relais bénévoles... leurs intentions sont bonnes, et je leur souhaite bonne chance. Ils savent où ils en sont. Je pense qu'à leur tour ils réaliseront le moment venu qu'il ont été manipulés pour promouvoir un objectif planifié du renseignement. En ce qui me concerne, je ne suis pas là pour ça.

Meilleurs souhaits, Bill
PROJECT CAMELOT

Christopher "Kit" Green : "Mais enfin Bill, Rick et moi ne sommes pas du tout en désaccord. Tu n'a pas bien compris ce que lui ou moi avons écrit. Ce n'est pas parce qu'il y a un Canular dans l'air, qu'il n'y a pas aussi un Poulain dans l'enclos. Rick et moi sommes entièrement d'accord sur la configuration du facteur Serpo : nous savons ce qu'il en est de la litière, et où se trouve le poulain. En fait, tu n'es pas du tout attentif : un analyste scrupuleux aura bien fini par remarquer (au fil de centaines d'emails même incomplets) que Rick et moi nous sommes en accord jusqu'aux nuances de la robe du poulain. Cesse de vouloir simplifier à l'extrême un sujet aussi complexe. Souviens-toi de cette rencontre (Rick était au téléphone), où j'étais accompagné d'un ami.. Tu as oublié tout ce que nous t'avions dit. Peut-être que tu ne l'a pas cru à l'époque, ou bien c'est maintenant que tu ne le crois plus. Dans tous les cas, c'est de ta faute. La confiance se gagne dans les situations confuses. La paranoïa et la peur de donner une mauvaise impression sont les fruits d'une analyse sommaire. Leçon numéro un du Manuel du Renseignement.

Rick et moi lisons le même livre, mais peut-être pas toujours à la même page."

JakeReason va tenter de ménager les susceptibilités, mais je sens qu'il préserve en particulier la poursuite de ses échanges privés avec Kit Green :

"Tout d'abord, je remercie Bill d'avoir partagé avec nous cet échange très important. Nous comprenons parfaitement ta frustration. Il semble bien qu'il s'agisse d'un objectif planifié du renseignement. En attendant, nous avons tous appris de tes efforts remarquables pour porter si haut le flambeau de la Divulgation.

J'ai lu un bon nombre de réflexions et de commentaires émanant de Kit sur Serpo et la Divulgation en général. Bien que certaines de ses positions puissent apparaître contradictoires, je pense qu'il s'exprime le plus souvent en ayant soigneusement pesé chacune de ses paroles. Il ne m'a pas toujours été facile de déméler ces contradictions apparentes.

Je pense que ça ne relève pas directement de lui, mais qu'il est lui-même soumis à des courants divergents parmi ses sources d'information. Il doit ménager ces influences parfois conflictuelles, ce qui n'est pas toujours évident pour un oeil extérieur.

Il ne doit pas être dans une position confortable. On peut comprendre qu'il ne souhaite pas sortir d'une certaine réserve. Si chaque mot que l'on dit ou écrit doit être scruté et soupesé par des parties adverses, alors s'exprimer publiquement devient un réel fardeau.

Comme nous le savons tous, la Divulgation est un processus extrêmement complexe. Kit est plongé dans ce bain depuis des décennies. Sa charge est pesante. Il se peut qu'il éprouve quelque soulagement à évoquer un 'canular'. Mais je relève qu'il s'est gardé de préciser ce qu'il entendait par là.

J'aimerais comme vous tous que Kit puisse répondre à nos questions. Mais je respecte ses obligations, sa réserve, et son choix de communiquer comme il l'entend."

Il est temps pour moi d'écrire quelques lignes à Bill Ryan : une question, et une remarque... Il répondra le 18 mars.

- La question : Si je comprends bien, tu as finalement rencontré Kit Green (à Washington ?) bien qu'il ait refusé ta proposition d'interview... qu'il avait pratiquement acceptée en novembre dernier ?
Ta réponse me permettra de mettre un peu d'ordre dans la chronologie.

Bill : "Il était d'accord au début, mais il a changé d'avis. Je ne pense plus que la rencontre soit possible !"

- (En passant, le site serpo.fr a été visité par des lecteurs de 44 pays le mois dernier, et il y a aussi quelques signatures IPs qui proviennent des milieux militaires américains (.mil).

Bill : "Fantastique !"

- La remarque : j'ai trouvé une petite photo en noir et blanc, prises dans les années 70 avec Kit Green, Pat Price & Harold Putthof, ça évoque une 'joyeuse camaraderie' au SRI. Hal & Kitt sont de vieilles connaissances, bien plus qu'on imagine...

Bill : "Oui, Kit a bien été impliqué dans les recherches au SRI. Beaucoup de gens ignorent ce fait. Il connait très bien Hal Puthoff, leur amitié semble indéfectible."

- Il me semble donc que Hal Putthof puisse être une sorte de 'dernier recours' si on veut essayer d'y voir clair.

Pourrais-tu envisager de l'approcher, à supposer qu'il accepte une interview dans le cadre du Projet Camelot?
Bien sûr, il aurait quantité d'autres choses à raconter sur ses travaux dans le domaine des énergies libres'...

Bill : "Oui c'est envisageable... Mais ça n'irait pas très loin. Je ne pense pas qu'il pourrait nous dire quoi que ce soit dont Kit n'aurait pas envie de parler.

Les dernières nouvelles : le groupe (basé dans l'Arizona) qui contrôle la diffusion, aimerait "remettre ça" et ils nous ont demandé, à Kit, Hal, Victor, Rick et moi, si nous serions prêts à les assister "sous de nouvelles conditions". Rick a refusé, et Kit également. Je suis sûr que Hal fera de même, parce qu'il n'a jamais été directement impliqué, et il tient avant tout à préserver sa réputation professionnelle. Je n'ai pas non plus l'intention de m'engager, mais je ne leur ai pas dit pour l'instant parce que je suis curieux de voir quelles sont ces "nouvelles conditions".

Ce qui fait que Victor est maintenant isolé. Par ailleurs, tu dois savoir que le "Gatekeeper" (le "Gardien du Seuil" qui avait envoyé le CD à Victor en Décembre) avait commencé par dire à Victor qu'il y avait eu une substitution de CD, pour ensuite lui annoncer que le CD avait été crypté. Apparemment Victor aurait donné le CD original à Rick, lequel l'a envoyé à un de ses amis qui travaille aux Laboratoires Sandia, et cette personne chez Sandia l'aurait remis à un expert de Los Alamos. Cette personne de Los Alamos s'est rendue en Irak, et personne ne sait plus où se trouve ce CD ! (chacun est libre de croire ou non à cette histoire).

En attendant, le CD n'est TOUJOURS PAS décrypté... à supposer qu'il renferme vraiment des informations cachées.

Je connais effectivement le nom, l'adresse et les coordonnées du Gatekeeper, et j'ai dit à Victor et Rick que j'étais très enclin à révéler son nom... parce que je ne pense pas qu'il s'agisse d'une personne digne de confiance. Il n'y a rien dans ce qui précède qui permette de penser qu'il souhaite vraiment la diffusion des photos. Tout ça ressemble à des jeux de gamins... et c'est pourquoi Rick et Kit ne souhaitent plus être impliqués."

- Quelles sont ces "nouvelles conditions ?"

"Ca supposerait qu'ils puissent installer un logiciel de cryptage sur nos machines, les contrôler à distance, et gérer une partie des ordinateurs de chaque personne [un dossier spécifique] - ce que personne ne pourrait accepter. Ces conditions étaient très restrictives, et tout le monde [le Groupe des 5] les a trouvées inacceptables.

Si ces négociations finissent par échouer, on peut supposer que Victor continuera la diffusion de leurs informations sur sa Liste habituelle... Ca pourrait fonctionner comme ça.

Avec nos meilleurs souhaits !"
Bill & Kerry

Je m'étonne que la solution de dédier à 100% un PC à 500 dollars à cette opération, avec un abonnement web spécifique, ne semble pas avoir été considérée...

Bill Ryan nous avait confié ce qui précède de manière 'privée', mais il ne devrait pas tarder à partager ces quelques 'nouveautés' avec son audience habituelle. C'est Victor qui, le 20 mars, lui en donne l'occasion après cette provocation qui se voudrait attractive et amusante : "La GUERRE fait rage ! Bill Ryan se lamente sur le Projet SERPO et Kit Green"

La manchette de Martinez est une fois de plus révélatrice de son manque de finesse :

"Accrochage spectaculaire entre l'Electron Libre, Bill Ryan, et son agent traitant, l'homme de la CIA le Dr Kit Green !!! Bill est-il devenu incontrôlable ? Quels secrets redoutables serait-il sur le point de révéler ? Vous saurez tout sur l'Equipe des 5 en lisant la suite sur le Forum Open Minds !!"

Bill Ryan a aussitôt réagi - "Wow... Une nouvelle carrière dans la presse à scandales ? Quel talent :)

Pour autant, je m'en tiendrai à ce que j'écrivais il y a quelques jours sur OM. Je suppose, Victor, que tu vas maintenant nous détailler la liste des conditions nouvelles édictées par le groupe de militaires et du renseignement qui agit en coulisses ?
Ironiquement, ces requêtes sont si contraignantes que toutes les mésententes dans notre équipe sont devenues insignifiantes, parce que nous sommes à présent tous d'accord pour les rejeter en bloc."

Autre chose : ce qui va suivre est un nouvel exemple de faux documents qui circulent en ce moment même sur l'internet, destinés à décridibiliser un personnage. Je reste pour l'heure sans opinion sur la carrière, les recherches, ou les affirmations de Dan Burisch. A-t-il été microbiologiste sur l'Aire 51, travaillant un temps avec J-rod ? Est-il ou non l'éxécuteur du Majestic 12 ? L'important ici est de constater la perversité, mais aussi le talent graphique, des auteurs anonymes.

Dan Catselas Burisch est ici en train de parapher l'un de ses Affidavits, le 13 avril 2005. Celui-ci document comporte 26 pages avec les annexes. Il en a rédigé un autre le 16 octobre 2006 (l'ensemble est consultable en ligne sur http://www.angelfire.com/pe/peter7/images3/DanBurischAffidavitOct16.html).

A présent, une lecture superficielle du faux document devrait nous faire croire qu'il a sincèrement renié toutes ses déclarations antérieures.

Un Affidavit, selon les usages nord-américains, est une déclaration, un témoignage, etc... réalisé en présence d'un représentant légal (ici, un notaire).

"Écrit dans lequel on déclare solennellement devant une personne autorisée par la loi, comme un commissaire à l'assermentation, que les faits qui y sont énoncés sont vrais. Le terme affidavit, quoique d'utilisation fréquente, est un anglicisme qui devrait être remplacé par déclaration sous serment." (http://www.educaloi.qc.ca/lexique/A/3).

Le signataire d'un Affidavit peut être poursuivi en justice pour parjure.

A gauche se trouve l'un des documents authentiques. A droite, la fausse "confession".

CONFESSION

"Moi, Danny B.C. Burrasch (sic), j'annule tous mes Affidavits antérieurs. En raison de problèmes médicaux, mentaux, et de mémoire, je ne suis pas en mesure de vérifier si ces incidents ont eu lieu ou si c'était le fruit de mon imagination.

Je confesse les faits suivants, pour autant que je sâche :

1. Je suis un agent involontaire du gouvernement israélien. Je ne pouvais m'empêcher de mener toutes sortes d'actions illégales contre le gouvernement des Etats-Unis, parce que le Mossad avait implanté dans mon corps un dispositif de surveillance avec explosif. J'ai travaillé sous un nom de couverture pour ces opérations, au service du Comité de la Majorité. J'étais sous la coupe de ce groupe de 1986 à ce jour. Je suis responsable du développement et de la production d'anthrax aux normes militaires, qui a été envoyé au Sénateur Thomas Daschle ainsi qu'à d'autres personnes. Je me suis procuré la souche au Nevada, et j'ai moi-même raffiné l'anthrax. Je suis également responsable de la mort de Michael A. Dornheim. Avec mon équipe je développe UNE ARME BIOLOGIQUE NON-LETHALE nommée ISIS. Mes références médicales, de même que celles des membres de mon équipe sont des faux. Ces diplômes ont été achetés grâce à une filière française. Je suis un autodidacte. Je n'ai jamais travaillé sur l'Aire 51, n'ai jamais servi dans l'armée, et je n'ai jamais été employé par le Gouvernement des Etats-Unis.

2. Je suis de confession Mormonne. J'ai une seconde épouse, Marci A. McDowell.

3. Je suis en charge de trois sites web de désinformation, dont l'objectif est de détruire la structure religieuse traditionnelle.

Je m'occupe plus particulièrement du nouveau forum Eagles disobey, et un autre membre de l'équipe, Don Deppeler, est en charge du forum Danburisch. Nous sommes partenaires dans les rôles du bon et du méchant. Nous nous renvoyons la balle.

4. J'ai été en charge d'une opération psychologique sur le long terme, conçue pour être auto-suffisante.

5. Je transmets tous mes biens, mes propriétés, et mes marques déposées, à nightshade 09, alias Edgars Friebergs**

Je prête serment sous peine de parjure, et je persiste

23 Février 2007

Danny B.C. Burrasch"

** Le faussaire pourrait avoir signé de son pseudo dans le corps du texte - "nightshade 09" - suivi d'une identité invérifiable. (nightshade 09 a déjà été cité ici pour une autre intervention sur une liste de diffusion en date du 6 mars). La victime du canular en sera-t-elle moins affectée ?

Les documents du Sepra/Geipan (Groupe d'Etudes et d'Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non-identifiés), relatifs au phénomène Ovni en France, sont disponibles sur le net à compter de ce 22 Mars sur le site du CNES. Soit 6.000 témoignages portant sur 1.600 affaires depuis 1977. http://www.cnes.fr/web/4461-geipan.php

Cette nouvelle, présentée comme une 'première mondiale', fait bien des envieux dans la communauté ufologique anglo-américaine. Il en serait autrement s'ils avaient commencé par lire le Rapport Cometa de 1999, intégralement consultable en anglais sur plusieurs sites, qui lui n'a pas d'équivalent dans le monde. Nous l'avons déjà évoqué ici.

http://www.esnips.com/doc/9e58360e-d708-40f4-83af-2e550721a8bb/COMETA_part1
http://www.esnips.com/doc/a6deaef9-1bb7-426a-91c2-5b1f9e08135c/COMETA_part2

Mais davantage que le contenu de ces archives, dont les groupes ufologiques ont déjà publié l'essentiel depuis des années, (comme ici : http://baseovnifrance.free.fr/) c'est peut-être, pour les medias à grand tirage, une occasion de réviser leur approche du phénomène (comme l'Express du du 21/03/2007). Et en laissant par exemple Jean-Jacques Velasco passer son message à des heures de grande écoute sur les chaînes de télévision.

Jacques Patenet, le responsable actuel du Geipan : "Si les ufologues ne doivent pas s'attendre à des révélations, nous espérons que ce fonds servira aux scientifiques et que le phénomène ovni deviendra, enfin, un objet d'études comme un autre. Sans croyances aveugles ni préjugés."

Au sujet des photos de Serpo, l'administrateur de OM révèle le 22 mars qu'il s'impose une certaine réserve avant d'annoncer quelque rebondissement :

"Félicitations à tous pour vos recherches :o 8-)

Vraiment très impressionné par les recherches que certains d'entre vous ont conduites - il me semble que vous avez bien mieux analysé le problème que les 'spécialistes' de Victor, pourtant censés faire partie des milieux du Renseignement US. :o

Nous pouvons vous assurer que si toutefois d'autres données nous parviennent, (et nous avons de bonnes raisons de penser que ça pourrait se produire), vous aurez une nouvelle occasion de montrer vos talents."

Je rappelle que Mortimer avait abouti à la conclusion qu'il était nécessaire de disposer des 6 images avant de lancer le décodage, et qu'alors une séquence filmée pourrait apparaître.

Musado vient d'aboutir au même constat : "Quelqu'un aurait-il essayé de voir ce que ça donne avec S-Tools ?
Je l'ai utilisé avec les deux fichiers .bmp, & il a commencé le processsus de décodage, puis ça s'est arrêté..
Il semble bien qu'il faille l'ensemble des .bmp disponibles pour extraire (à supposer qu'il y ait quelquechose) toutes les infos cachées
".

Si l'on en croit le site Cinemovies.fr : "Les studios Paramount Pictures ont engagé Jonah Nolan pour qu'il écrive le scénario de Interstellar, un film d'aventure spatiale que Steven Spielberg produira et dirigera.

Interstellar relate l'expérience d'un groupe d'explorateurs qui ont voyagé à travers un trou noir puis une autre dimension.

La trame d' Interstellar a été nourrie par la théorie du scienifique Kip S. Thorne, un expert de la relativité, théorie selon laquelle les trous noirs existent et qu'ils peuvent être utilisés pour voyager dans le temps.

Cette théorie a fortement intrigué Spielberg, qui a mis en place une cellule de recherche sur le sujet, avec Thorne et d'autres scientifiques."

Les plus récentes mises à jour sont à la date du 13 mars, à propos du 10ème anniversaire des "Lumières de Phoenix"... et du reportage diffusé le 23 mars sur CNN : l'interview de l'ex Gouverneur Fife Symington, qui se lâche pour la première fois.

Un récapitulatif assez complet de l'évènement se trouve ici : http://benzemas.zeblog.com/102689-lumieres-au-dessus-de-phoenix/

En ce qui concerne l'évènement du 13 mars 1997, il y aurait toute autre chose à considérer, qui surpasse de très loin la grandiose manifestation publique... Le site "Lights over Phoenix" nous laisse entendre à mots couverts que ce soir là, un autre évènement se serait produit dans une église de la ville, impliquant un prêtre et deux témoins, ou assistants, d'origine mexicaine. L'équipe d'enquèteurs anonymes s'efforcerait depuis dix ans de recomposer la scène, et aurait recueilli pour 'preuve' une sorte de boîte blanche, contenant un linge tâché de sang humain.

Ensuite chacun s'efforcera de rassembler les morceaux du puzzle : pour ma part j'ai constaté qu'une page du site expose les déclarations de Monseigneur Balducci, lequel s'exprime au nom du Vatican et reconnaît l'existence des visiteurs extraterrestres. Dans cette ville qui évoque la renaissance, et s'agissant d'un évènement "susceptible de changer la face du monde", ne serait-on pas en train de nous parler d'un accouchement quasi-clandestin - avec cet énorme objet lumineux en forme de V dans le ciel qui pourrait évoquer une certaine naissance à Bethléem il y a 2.000 ans...

http://www.lightsoverphoenix.com

Un troisième OMcast a été organisé ce dimanche soir, le 25 mars, cette fois centré sur Bill Ryan, Kerry Cassidy, et les thèmes abordés par le Projet Camelot. J'adresse quelques mots à Bill dans l'espace de 'chat', juste avant le début :

Nemo492 : "Alors, où en est-on de cette proposition d'un ordi 100% dédié au groupe de l'Arizona?"

Bill : "J'ai transmis ta proposition aux gens de Open Minds... Ils m'ont dit qu'ils avaient des ordis disponibles. Nous allons peut-être en parler ce soir... Je n'en sais pas plus !"

Nemo492 : "Ca serait un geste positif, au moins pour voir ce que le groupe pourrait (éventuellement) prétexter pour s'éviter de poursuivre la divulgation.."

Bill : "Je suis d'accord - Ce serait un moyen de savoir s'ils bluffent !"

Mais la discussion publique tourne pendant un bon moment sur Arthur C. Clarke, puis le concept d'une base sur Mars, et les recherches en Kabbale de Stan Tenen (de la Fondation Meru)...

C'est aussi beaucoup de temps perdu en spéculations sur les vols dans l'espace qui seront organisés par des compagnies privées... ou l'influence des cycles solaires sur nos télécommunications. Je relance ma question dans l'espace de 'chat' :

Nemo492 : "Comment le groupe de l'Arizona a-t-il répondu à l'idée de consacrer un PC à 100%, qu'il pourront entièrement contrôler, pour servir à collecter la suite des messages et des documents qu'ils auraient encore à diffuser ?"

Epo3 va dans le même sens : "Est-ce que Bill Ryan pourrait nous parler des nouvelles conditions imposées par le groupe qui pourrait continuer la divulgation en cours ? Et nous dire pourquoi faudrait-il attendre d'eux quelquechose d'autre, dès lors que Dan Burich obtiendrait le feu vert pour poursuivre la divulgation ?"

Peine perdue. La conversation se poursuit sur quelques écrits de Terrence McKenna, dans les années 70, l'éventualité d'entrer dans une nouvelle ère en 2012... Puis elle dévie sur le fonctionnement des 'Stargates', auquel visiblement Bill & Kerry n'ont pas été initiés... Bref, il y avait 14 participants, mais la discussion a dérappé vers une foule de sujets annexes, qui n'autorisaient que des suppositions.

Bill a fini par s'impatienter : "Les Stargates sont sans doute un sujet très intéressant, mais nous aurions surement d'autres choses plus importantes à évoquer ici..."

Environ deux heures trente après le début, la communication chez Skype est rompue. Vous n'aurez rien manqué.

Selon PrimehUK, le 27 mars, le Dr.Steven Greer a déclaré qu'il avait obtenu le soutien d'un pays du G8 pour la Révélation sur les Ovni(s)... Attendons de voir quelle est sa source. Il ajoute : "Après tout, le Projet Révélation n'a pas beaucoup fait parler de lui depuis un bon moment... En ce qui concerne le pays en question, et compte-tenu de ce qui vient de se passer avec la mise en ligne de leurs archives - dans un souci de transparence - je serais prêt à parier sur la France".

On peut réver, en effet, que le gouvernement français ait adopté cette attitude (dès 2005 *) dans l'intention délibérée de se positionner face aux américains. Une sortie "par le haut" ne serait-elle pas finalement préférable pour tout le monde, dans l'actuelle situation politique internationale ?

* C'est en janvier 2006 que Jacques Patenet avait annoncé que son nouveau GEIPAN publierait les archives du précédent SEPRA.

Nick Pope communique le 27 mars la réponse du Gouvernement britannique à une interpellation - précédemment rapportée ici, à la date du 16 mars - émanant du Député Norman Baker... et concernant son activité dans le cadre du Project Condign :

"Il n'est pas possible de fournir précisément le détail du coût de production du rapport sur les Phénomènes Aériens Non-Identifiés, parce qu'il faisait partie d'un ensemble de tâches commanditées au titre d'un même contrat, et le détail de chaque tâche n'est pas disponible.

Toutefois, une évaluation permet de situer le coût autour de 50.000 Livres.

L'auteur du rapport était un contractant employé par le DIS (Defence Intelligence Staff) selon un contrat de longue durée.

D'autres détails concernant l'auteur, y compris son nom, ne peuvent être communiqués, selon le protocole de Protection des Données - 1998.

Le rapport était destiné à l'usage interne du DIS, et d'autres départements du Ministère de la Défense et de la RAF (Royal Air Force). Suivant les recommandations du rapport, le DIS a cessé de prendre en compte les rapports de Phénomènes Aériens Non-Identifiés (ce qui a représenté une économie du temps consacré par le personnel à ce sujet), parce qu'ils ne comportaient aucune information susceptible d'intéresser le Renseignement de la Défense, et aucune autre action n'a été entreprise."

Le journal en ligne Somali-net publie cette information le 28 mars, aussitôt reprise sur les forums américains :

"Un engin inconnu qui ressemblerait à un satellite tombe en Somalie

Lundi dernier, des témoins ont rapporté sur radio Shabelle qu'un engin étonnant, qui pourrait ressembler à un satellite, en tous cas un Ovni, s'est posé dans une zone rurale proche de la ville de Buulo-Burde, à 220kms au nord de Mogadishio, la capitale somalienne.

Les villageois ont déclaré que l'objet était tombé dans un endroit reculé de la brousse, à environ 40kms au nord de Bulo-Burde, tuant un chameau. Aucun expert ne s'est pour l'instant rendu sur place.

L'objet mystérieux occupe une surface de 100 mètres carrés, et la population craint une éventuelle contamination ou un risque d'explosion.

L'engin serait intact et il émet comme des signaux d'alarme. Personne n'est en mesure de dire d'où il provient.

"Mercredi dernier, dans la soirée, nous avons été survolés par un objet assez grand, et quelque temps plus tard, nous avons entendu un grand BAM !". C'est ce qu'a déclaré Ilyas Ali, un villageois qui habite dans les environs du point de chute.

Ilyas a précisé qu'en journée il apparaît brillant mais à la nuit tombée, des lumières s'allument et on entend des propos dans une langue inconnue des villageois.

La nouvelle de cet évènement n'a pas été connue tout de suite, en raison de la distance et du manque de moyens de communication. D'autres détails suivront."

http://somalinet.com/news/world/Somalia/8920

En raison de l'instabilité chronique dans la région, il ne peut être exclu que l'engin soit un drône de surveillance...

Le 2 avril, Somali-net ajoutera ce commentaire : "Nous attendons le retour des reporters que nous avons dépéchés sur place pour publier une actualisation. Nous pouvons seulement déclarer qu'à l'heure actuelle, ils n'ont pu retrouver aucun témoin direct de cette histoire. Nous devons présenter nos excuses aux lecteurs de n'avoir pas recoupé l'information avant de la mettre en ligne."

Vendredi 30 mars, sur France 5, à 17:50 (hertzien et TNT),
rediffusion à 22:30 (câble, satellite et TNT)

http://www.france5.fr/programmes/concepts/actu-societe/15-c-dans-l-air.php

Yves Calvi a abordé le sujet des Ovni(s) avec ses invités :

- Jacques PATENET, Président du GEIPAN

- Gildas BOURDAIS

- Alain CIROU (Ciel & Espace)

- Pierre LAGRANGE (détracteur du crash de Roswell)

Ce dernier, qui aime se placer en donneur de leçons, s'est encore illustré par une contradiction : il n'avait cessé de reprendre les autres participants sur la tentation de l'anthropomorphisme dans l'analyse du phénomène, et il clôt l'émission en se prenant les pieds dans le tapis :

- Question d'un spectateur : "Les fameuses pistes de Naszca, au Pérou, auraient-elles pu servir à l'atterrissage d'engins aliens ?"

- Lagrange : "Ces signes ont été formés par des empilements de cailloux... Comment alors imaginer que des engins propulsés par des réacteurs (sic) aient pu les utiliser pour se poser?"

A propos de cette émission, G. Bourdais révèle le point suivant :

"Lors de plusieurs interviews, Jacques Patenet a développé deux idées principales. Déclarant tout d'abord : 'Il n'y a pas de secrets, et nos diffusons tous nos dossiers. Nous voulons en finir avec les allégations selon lesquelles nous aurions quelquechose à cacher. Ensuite, l'hypothèse extraterrestre est concevable, mais nous ne disposons pas de la moindre preuve dans ce sens; ni d'ailleurs pour prouver le contraire.'

Pour ma part, j'ajoute que les dossiers du GEIPAN ne sont bien sûr pas "secrets". Ce sont principalement des témoignages d'observations rapportées par des civils, enregistrés et traités par les Gendarmes. S'il existe des dossiers secrets en France, ils sont à rechercher ailleurs, probablement dans le milieu militaire. Lorsque nous avons poussé M. Patenet dans ses retranchements, c'est ce qu'il a fini par reconnaître. Aussi, sa déclaration première devrait être amendée : s'il existe des dossiers secrets, ils ne sont simplement pas en sa possession !"

A quelques mois du 60ème anniversaire de l'incident de Roswell, les sites et les émissions se multiplient qui tentent de faire le point sur ce qui s'est passé. Ce 31 mars, il m'a semblé utile de revenir aux sources avec le témoignage des Wilmot et les deux articles publiés à 24 heures d'intervalle dans la presse :

Roswell Daily Record - Mardi 8 Juillet 1947.
La RAAF Capture une Soucoupe Volante sur un Ranch dans la Région de Roswell
Un quincailler de Roswell et son épouse disent avoir vu le disque
Aucun Détail n'est donné sur la Nature du Disque Volant

Le Bureau du renseignement de la 509ème Unité de Bombardment du Camp Militaire de Roswell a annoncé à midi aujourd'hui, que la base est entrée en possession d'une soucoupe volante.

Selon une information diffusée par le bureau, sous l'autorité du Major J. A. Marcel, officier de renseignement, le disque a été récupéré sur un ranch dans les environs de Roswell, après qu'un fermier non-identifié ait prévenu le Shériff Geo. Wilcox, sur place, qu'il avait découvert l'engin sur sa propriété.

On nous a déclaré que le Major Marcel accompagné d'un assistant s'est rendu au ranch et a récupéré le disque.

Après que l'officier de renseignement local ait inspecté l'engin, il a été transféré par les airs vers les "quartiers généraux de la hiérarchie."

Le Bureau du renseignement a déclaré qu'aucun détail quant à la structure de la soucoupe, ni son aspect, n'avait été révélé.

M. et Mme Dan Wilmot ont été apparemment les seules personnes de Roswell a avoir vu ce qu'elles ont pensé être un disque volant.

Ils étaient assis sous leur véranda au 105 South Penn. Mercredi dernier vers 22 heures, quand un grand objet brillant a surgi dans le ciel dans la direction du sud-est, et se dirigeant vers le nord-ouest à grande vitesse.

M. Wilmot a attiré l'attention de Mme Wilmot vers ce phénomène, et il ont tous deux couru sur leur terrain pour mieux observer. Ce passage a duré moins d'une minute, peut-être 40 ou 50 secondes, selon M. Wilmot.

M. Wilmot a déclaré que l'objet lui avait semblé se trouver à une altitude d'environ 500 mètres, et qu'il se déplaçait rapidement. Il a estimé sa vitesse entre 700 et 800 kms/heure.

L'objet lui avait semblé de forme ovale, comme deux assiettes creuses placées face à face, ou comme deux cuvettes d'autrefois qui auraient été assemblées de la même manière. L'ensemble du corps de l'engin brillait comme s'il était éclairé de l'intérieur, pas comme si on avait éclairé l'intérieur, pas non plus pas comme s'il était éclairé par en-dessous.

De l'endroit où il se trouvait, M. Wilmot a estimé que l'objet devait faire visuellement environ 1,5 mètres, mais compte-tenu de sa distance par rapport au centre-ville, il a évalué son diamètre à peut-être 5 ou 7 mètres.

M. Wilmot a déclaré qu'il n'avait entendu aucun son, mais Mme Wilmot a dit qu'elle avait remarqué brièvement un son de glissement.

L'objet était apparu du sud-ouest et il a disparu au-dessus de la cîme des arbres vers les faubourgs de Six Miles Hill.

M. Wilmot, qui est l'un des citoyens les plus estimés et les plus respectés de la ville, avait gardé cette histoire pour lui, en espèrant que quelqu'un d'autre viendrait témoigner d'avoir vu la même chose, mais c'est aujourd'hui qu'il a finalement décidé de sortir de sa réserve et de raconter ce qu'il avait vu. L'annonce que la RAAF était en possession d'un disque intervient seulement quelques minutes après qu'il ait décidé de raconter les détails de son observation

Roswell Daily Record - Mercredi 9 Juillet 1947.
Le Général Ramey Descend la Soucoupe de Roswell
Le Général Ramey Déclare qu'il est Inutile de S'emballer
Le Général Ramey Déclare que le Disque n'est qu'un Ballon Météo

Fort Worth, Texas, 9 Juillet (AP) Un examen conduit par l'armée a révélé la nuit dernière que les mystérieux objets découverts sur un ranch isolé du Nouveau-Mexique n'étaient que (les morceaux) d'un inoffensif ballon-météo de haute altitude - et non pas un disque volant tombé du ciel. L'excitation s'était amplifiée, jusqu'à ce que le Brigadier Général Roger M. Ramey, commandant de la Huitième Armée de l'Air dont les quartiers généraux sont installés à Fort Worth, annonce qu'il a résolu le mystère..

Après que des rapports aient circulé sur le crash d'un disque volant, un paquet renfermant des feuilles de papier métallisé, des tiges de bois cassées et des morceaux de caoutchouc, vestiges d'un ballon, a été convoyé ici dans la journée d'hier par les moyens de transports aériens militaires.

Mais le général a déclaré que les objets étaient ce qui restait du crash d'une cible de type ray wind [Rawin] utilisée pour connaître la direction et la vitesse des vents à haute altitude.

L'officier spécialisé Irving Newton, prévisionniste à la station météorologique des forces aériennes de l'armée sur cette base, a dit : "Nous les utilisons parce qu'ils vont beaucoup plus haut que l'oeil peut voir."

Le ballon météo a été trouvé il y a plusieurs jours près du centre du Nouveau Mexique par le fermier W. W. Brazel. Il a déclaré qu'il n'avait pas d'avis particulier sur sa découverte, jusqu'à ce qu'il se rende à Corona, N. M., samedi dernier, où il a entendu parler de disque volant.

Il est retourné sur son ranch, à 85 miles au nord-ouest de Roswell, et il a récupéré les restes du ballon, qu'il avait disposés sous un buisson.

Puis Brazel était revenu rapidement vers Roswell, où il a remis sa découverte au bureau du shérif.

Le shérif a appellé la base aérienne de Roswell, et le Major Jesse A. Marcel, officier du renseignement du 509ème groupe de bombardement, a été affecté à cette affaire.

Le Colonel William H. Blanchard, commandant-en-chef de l'unité de bombardement, a référé au Général Ramey de cet incident, et l'objet fut immédiatement expédié par avion vers la base militaire de Fort Worth.

Ramey s'est exprimé sur la radio locale la nuit dernière pour annoncer que la découverte du Nouveau Mexique n'était pas un disque volant.

Newton a déclaré que l'instrument, une fois déployé, "ressemble une étoile à six pointes, de couleur argentée et il évolue dans les airs comme un cerf-volant."

A Roswell, la découverte a passionné la population.

Nous avons appris que les lignes téléphoniques du shérif George Wilcox avaient été saturées. Trois appels provenaient d'Angleterre, dont un du London Daily Mail.

Un officier des relations publiques nous a dit ici que le ballon se trouvait dans son bureau "et qu'il n'en bougerait probablement pas."

Newton, qui a examiné l'objet, a indiqué qu'environ 80 stations météorologiques aux Etats-Unis utilisaient ce type de ballon, et qu'il pouvait provenir de n'importe laquelle d'entre elles.

Il a déclaré qu'il avait lancé des ballons identiques pendant l'invasion d'Okinawa pour en retirer des informations balistiques utiles au bombardement.

Le Général Ramey est à gauche - Le Major Jesse A. Marcel à droite.

L'agrandissement informatique de ce message du Général Ramey au Pentagone a été réalisé par le Dr. David Rudiak, titulaire d'une Maîtrise en Sciences Physiques et Docteur en Optométrie, diplômé de Berkeley, Université de Californie.

Le Dr. Rudiak a rélevé dans ce mémo le mot "DISC" et "THE VICTIMS OF THE WRECK YOU FORWARDED..."

Ce qui contredit l'explication "officielle" d'un crash de ballon-météo près de Roswell, NM.

L'examen détaillé du Dr. David Rudiak se trouve ici : http://www.roswellproof.com/

La chaîne britannique "Channel Five" a réalisé un nouveau documentaire sur Roswell, "L'Incident de Roswell - La Véritable Histoire", qui sera diffusé Mardi 10 Avril de 20h à 21h. Sur la liste UFO UpDates, on relève ce commentaire ironique de Greg Boone :

"J'ignorais qu'on avait mis un point final à cette affaire !
Avec un titre pareil - "La Véritable Histoire" - on serait amenés à penser qu'ils ont enfin déniché une preuve irréfutable, qui devrait avoir un impact mondial.
Est-ce qu'ils ont fait intervenir des spécialistes de Roswell comme Mr. Friedman ?
"

Outre Nick Pope, la chaîne à fait appel à Stanton Friedman, Frank Joyce, Toby Smith, Dennis Balthasar, Don Schmitt, Michael Shermer, Jesse Marcel Jr, Seth Shostak, Ray Santilli et B D Gildenberg.

Finalement, à quelques détails de montage près, il apparaît que ce documentaire avait été réalisé par la chaîne National Geographic et diffusé aux Etats-Unis en janvier dernier. Dennis Balthaser et Stanton Friedman avaient chacun rédigé un article de protestation contre l'orientation partisane de la production, dénonçant son parti-pris en faveur de la théorie des ballons Mogul.

Par ailleurs les préparatifs sont en cours dans la ville de Roswell pour une série de rencontres publiques, organisée du Jeudi 5 au Dimanche 8 Juillet, dans le cadre du Musée ufologique de Roswell, avec les intervenants suivants : Stanton Friedman, Don Schmitt, Dr. Bruce Macabee, Tom Carey, Derrel Sims, Freddy Silva, Ron Regehr, Robert Wells, Paul Davids, Yvonne Smith, Steve & Mary Moore, Richard Phillips, James Carrion.

A partir du 1er Juillet, Derrel Simms conduira une recherche de débris sur les deux sites de crash; il est en train de former une équipe de volontaires, encadrés par Ron Regehr, Rob Wells, et James W. Monzel, qui seront équipés de magnétomètres sophistiqués.

Un nouveau sujet s'est ouvert sur Open Minds, qui tente d'approfondir une réflexion sur l'impact possible de la Divulgation :

C'est la contribution de Zaggan, le 1er avril, qui me paraît pour l'instant la plus pertinente : "Dan Smith vient d'évoquer le fait que la Divulgation avait été envisagée une première fois en 1991. En rassemblant mes souvenirs, je penche plutôt pour 1993 ou 1994. J'étais plongé dans les livres de Jacques Vallee, deux étaient sortis, un troisième allait paraître (vers la fin de 1991) quand ces évènements sont survenus. A l'époque nous étions déjà nombreux à communiquer par Fidonet. Je ne pense pas avoir jamais utilisé Compuserve. Voici certaines des choses dont je me souviens : de nombreux témoignages rapportaient que des véhicules militaires de l'ONU circulaient par ferroutage à travers tout le territoire des Etats-Unis, ce qui a été abondamment documenté et photographié. Au sein de l'ONU certains avait multiplié les efforts pour permettre à l'institution d'assurer une présence militaire face à N'IMPORTE QUELLE situation autour du globe. Quelques Marines de Twenty-Nine Palms (Californie) étaient prôches des chercheurs que je fréquentais, et ils nous avaient fait savoir qu'un questionnaire avait circulé demandant à chaque Marine quelle serait son attitude si on lui commandait d'aller au porte à porte pour désarmer des Américains. Certains avaient répondu qu'ils refuseraient d'obéïr. Plusieurs grands secteurs avaient été récemment clôturés dans la Californie profonde, les faisant ressembler à des camps de concentration. Il pouvait y en avoir d'autres dans le reste des USA, mais je n'étais au courant que des sites Californiens. Ensuite, un 'canular' avait circulé, laissant entendre qu'un atterrissage des E.T.s allait se produire au Nouveau-Mexique, à une date connue d'avance. Cette histoire a fait apparaître pas mal de problèmes. Pour résumer, il semble que s'il était question de Divulgation à ce moment-là (c'est ce qui avait circulé), alors les autorités s'attendaient clairement à un soulèvement populaire. Je ne pense pas que la question qui se posait était 'comment les gens vont-ils le prendre ?', mais 'pourrions-nous les contenir ?' Il me semble que les conditions ont changé maintenant, je ne pense pas que la foule se révoltera comme elle l'aurait probablement fait en 1991."

Le 3 avril, Haktan Akdogan diffuse massivement par email le lancement de cette PETITION Mondiale adressée au Secrétaire Général et à l'Assemblée Générale des Nations Unies. Le propos, traduit en 9 langues, est largement semblable aux objectifs du "Projet Révélation" du Dr. Steven Greer.

"La 'Campagne Mondiale pour la Divulgation des OVNIS' est une campagne à but non-lucratif, dans le monde entier, dont le premier objectif est d'obtenir de l'Assemblée Générale des Nations-Unies l'ouverture d'auditions ouvertes et libres de tout secret sur la présence OVNIS/E.T. sur la Terre. Et de tenir des auditions ouvertes sur les systèmes avancés d'énergie et de propulsion en liaison avec le sujet, qui, lorsqu'elles seront rendues publiques, apporteront des solutions au défi global de l'environnement et autres questions.

A ce jour, des milliers de témoins ont été identifiés à travers le monde, et ils recouvrent toutes les branches des forces armées, et agences dans tous les pays. Le poids des témoignages, auxquels viennent s'ajouter des documents gouvernementaux et d'autres éléments de preuve, établit au delà du doute la réalité de formes de vie extraterrestres, des OVNIS et des technologies avancées de production d'énergie et de propulsion qui résultent de l'étude de ces véhicules.

Des éléments de preuve montrent que des civilisations extraterrestres sont préoccupées par nos systèmes d'armes nucléaires, d'armes spatiales, et par les conflits humains. Nous partageons l'espace avec d'autres civilisations, et il est crucial que soit faite une divulgation complète de cette information qui a été longtemps refoulée .

Une divulgation peut être l'un des moments les plus mobilisateurs et transcendants de l'histoire humaine. Nous croyons que la 'Campagne Mondiale pour la Divulgation des OVNIS' sera un point de départ pour une nouvelle ère sans précédent de l'histoire mondiale, qu'elle unifiera l'humanité dans un nouvel esprit de paix et de fraternité, et qu'elle lancera un nouveau processus qui conduira l'humanité vers un ère de communication et de sagesse intergalactiques.

Nous avons besoin d'une action urgente de l'ONU pour permettre à tous les témoins, quels qu'ils soient, de témoigner sous serment , de sorte qu'une divulgation complète, honnête et ouverte puisse avoir lieu dès que possible. Nous attendons de l'ONU qu'elle entreprenne cette mission cruciale pour le bien de l'humanité.

A travers la 'Campagne Mondiale pour la Divulgation des OVNIS', nous avons l'intention de collecter des millions de signatures de personnes enthousiastes et actives dans l'ufologie, qui demanderont toutes d'une seule voix que les gouvernements des nations de ce monde mettent fin à leur politique de secret sur les OVNIS/E.T. et révèlent la vérité.

Avec la plus grande participation possible du public dans le monde, nous projetons d'attirer l'attention des autorités sur cette question, et d'obtenir que l'Assemblée Générale des Nations Unies ouvre des auditions affranchies du secret sur la présence des OVNIS/E.T. sur la Terre."

"LA PLANETE EST ARRIVEE À UN MOMENT CRUCIAL !

Nous croyons que la Divulgation Mondiale des OVNIS par l'ONU et par les gouvernements à travers le monde est la seule chance qui nous reste de réaliser la paix sur la Terre et de prendre conscience de ce que nous sommes tous des peuples de la Terre et la famille de la Terre.

S'il vous plait, faites passer ce message, impliquez-vous et joignez-vous à 'La Campagne'.
Nous espérons avoir votre contribution et votre soutien

Puissent la vérité et la paix prévaloir sur la Terre.

Nous, soussignés, citoyens de nombreuses nations, nous joignant à la 'Campagne pour la Divulgation mondiale des OVNIS', demandons que vous encouragiez les nations membres des NATIONS-UNIES à prendre certaines mesures élémentaires concernant leurs études officielles et activités relatives au phénomène connu sous l'expression d'Objets Volants Non-Identifiés (OVNIS).

En premier lieu, c'est un fait bien établi que les OVNIS (en référence à des objets ayant l'apparence de véhicules en provenance de l'espace qui ont interagi étroitement avec des êtres humains) constituent un phénomène mondial. Pratiquement chaque pays a mené des enquêtes officielles sur les OVNIS, mais les résultats sont typiquement enrobés de secret.

Nous demandons que vous agissiez pour encourager les Nations Membres;

1 - Faire que l'Assemblée Générale des Nations-Unies tienne des auditions ouvertes et affranchies du secret sur la présence OVNI/E.T. sur la Terre.

2 - Déclassifier et rendre publics les dossiers OVNI ou archives en leur possession; il est important que des informations vitales ne soient pas cachées au public.

3 - Promulguer des règlements et des lois obligeant les personnels militaires, les pilotes professionnels, les officiers de police, et les personnels maritimes, à produire des rapports sur tout OVNI observé dans le cadre de leurs activités professionnelles, et de rendre ces rapports accessibles librement au public.

4 - Tenir des auditions sur des systèmes avancés de production d'énergie et de propulsion en relation avec ce sujet, qui, lorsqu'ils seront divulgués publiquement, apporteront des solutions aux défis globaux que posent l'environnement et d'autres problèmes.

Une divulgation peut être l'un des moments les plus mobilisateurs et transcendants de l'histoire humaine. Nous croyons que cette divulgation sera un point de départ pour une nouvelle ère sans précédent de l'histoire mondiale, qu'elle unifiera l'humanité dans un nouvel esprit de paix et de fraternité, et qu'elle lancera un nouveau processus qui conduira l'humanité vers une ère de communication et de sagesse intergalactiques.

Nous attendons des Nations-Unies qu'elles entreprennent cette mission cruciale pour l'avenir de l'humanité.

Respectueusement"

http://www.worldufodisclosure.org/index2.php?dil=fr

Le site a été enregistré le 24 Septembre 2006 par Haktan Akdogan (Président de Sirius Danismanlik, basé à Istanboul).

Le quotidien 'The Guardian' annonce le 3 avril que Gary McKinnon, citoyen britannique, vient de perdre son appel devant la haute cour pour empêcher son extradition vers les Etats-Unis, qui le poursuivent pour avoir mené "le plus grand piratage d'ordinateurs militaires de tous les temps".

L'affaire, qui remonte à 2001, a été largement rapportée dans nos Annexes.

"Parmi les faits reprochés à McKinnon, cet incident - peu après les attaques terroristes du 11 Septembre 2001 - qui aurait causé une panne sur un réseau de 300 ordinateurs de l'arsenal naval à Earle, dans le New Jersey.

Une autre de ses intrusions aurait déconnecté 2.000 ordinateurs à Washington.

Mr. McKinnon faisait appel d'une décision du Ministre de l'Intérieur, John Reid, de le livrer aux Etats-Unis. Mr Reid avait décidé l'an dernier que Mr McKinnon devait être extradé, en dépit du fait qu'il risquait d'être jugé par un tribunal militaire et qu'il pouvait être interné à Guantanamo en tant qu'ennemi de l'état. Il encourt une peine de 40 à 70 ans si sa culpabilité était établie."

"Tout ça parce que j'ai démontré que les systèmes militaires américains sont dépourvus de mots de passe et de firewall..." a commenté Gary McKinnon.

Pour Garuda, le 4 avril : "Il a encore la possibilité de s'opposer à cette extradition devant deux autres instances :

- la Chambre des Lords,
- La Cour européenne des Droits de l'Homme, mais à condition d'y être autorisé par la Justice britannique.

Cette affaire est assez tordue : il avait opéré à partir du territoire britannique, donc ça ne posait aucun problème de le juger en Angleterre. Il est assez étrange qu'ils aient considéré la possibilité de l'extradition... Du simple fait que les Etats-Unis aient voulu en faire un cyber-terroriste ? (De cette manière il ne leur était pas nécessaire de présenter la moindre preuve. Il leur a suffit de le caractériser comme tel). Même du point de vue légal cette extradition ne tient pas la route..."

Le pirate informatique Gary McKinnon perdra finalement son appel en Grande-Bretagne, il risque maintenant l'extradition aux Etats-Unis.

La nouvelle a été publiée fin mars, mais c'est le 5 avril qu'elle se propage sur les forums ufologiques :

"Un satellite d'observation de la planète Mars (Mars Reconnaissance Orbiter) vient de découvrir sept taches sombres près de l'équateur : les scientifiques pensent qu'elles pourraient indiquer l'entrée de cavernes souterraines.

Ces orifices de la taille d'un terrain de football ont été observés par le système THEMIS (Mars Odyssey's Thermal Emission Imaging System) et ont été surnommés les Sept Soeurs - Dena, Chloe, Wendy, Annie, Abbey, Nikki et Jeanne - des prénoms chers aux chercheurs qui les ont découverts. Ces possibles cavernes sont situées près d'Arisa Mons, un énorme volcan martien. Leurs ouvertures mesurent de 100 à 250 mètres de large, et l'une d'elles, Dena, pourrait s'enfoncer à environ 130 mètres sous la surface de la planète."

Les sept ouvertures ne présentent pas de marques latérales pouvant expliquer la formation de ces cavernes par effondrement. Il n'y a pas non plus de projections de matières comme autour des cratères. Elles pourraient témoigner de la présence d'un réseau souterrain.

Pour Glenn Cushing, de l'Université de la région Nord de l'Arizona :

"Les cavernes de Mars pourraient servir d'habitat pour les futurs explorateurs, elles pourraient aussi être les seules structures capables d'avoir préservé les signes d'une vie microbienne passée ou actuelle". C'est lui qui a le premier remarqué ces taches en analysant les photographies.

Seven Sisters

http://www.space.com/scienceastronomy/070402_mm_mars_caves.html

Un Ovni au-dessus de l'Illinois
L'internaute epo3 a lancé un 'nouveau' sujet le 5 avril sur OM : "Nombreux sont ceux d'entre nous qui ont entendu parler de cet évènement. Il devrait être aussi populaire que les Lumières de Phoenix... Mais beaucoup, en dehors de la communauté ufologique, ignorent encore ce qui s'est passé. Je pense que la mise à disposition de ce documentaire de 42 minutes est une bonne occasion d'y revenir.."

"Celà s'est produit il y a un peu plus de sept ans : quatre officiers de police et deux civils ont vu un énorme Ovni en forme de triangle, peu avant le lever du jour le 5 Janvier 2000, en vol au-dessus de l'état de l'Illinois.

Depuis, cet incident est généralement considéré comme l'une des manifestations parmi les mieux documentées dans histoire du phénomène, en raison de la qualité des témoins."

(http://www.youtube.com/watch?v=UzsTd53Rvqs)


Le documentaire est un modèle du genre, on ne se contente pas de camper les témoins en situation, levant un bras vers le ciel... La production s'est offert les services d'une agence spécialisée dans les animations en 3D qui, à la suite de reconstitutions très minutieuses - utilisant des instruments optiques et des faisceaux-lasers - a restitué l'apparence et les évolutions de l'engin.

Il se déplace très lentement, pratiquement sans bruit, accélère parfois soudainement, et la confrontration des témoins a permis d'établir précisément son parcours au-dessus de l'Illinois.

Dimanche 8 Avril - "Des Ovni(s) Sèment la Confusion En Chine"

"Vendredi, de mystérieux objets volants ont été photographié dans le ciel chinois. Le journal du Parti Communiste a tout d'abord publié les images, mais les a rétractées deux heures plus tard. A présent, la population s'interroge et les rumeurs vont bon train.

Traditionellement, les chinois sont superstitieux. L'Etat n'encourage pas les croyances, mais dans la vie courante, la population est sensible au monde des esprits et à l'interprétation des présages.

Les gens sont prompts à interpréter les signes du Ciel. Il a toujours été d'usage que de tels signes soient aperçus lorsque l'Empereur est sur le point de devoir renoncer à son Mandat Céleste, autrement dit à devoir quitter son trône.

Donc ce Vendredi, un mystérieux objet lumineux a été vu à Changchun (à gauche), au Nord-Est de la Chine. Peu après, l'objet a été photographié à l'Université de Jilin, 200 km plus au Sud, puis au-dessus de l'aéroport de Shijiazhuang (à droite), situé à 1.000 km de distance. Le Quotidien du Peuple a tout d'abord publié les photos, en reconnaissant ouvertement que les autorités ignoraient de quoi il s'agissait. La possibilité qu'il s'agisse d'un Ovni n'avait pas été écartée.

Les images ont été retirées environ deux heures plus tard."

Changchun

La Liste UFO UpDate nous présente le 9 avril ce bilan publié par 'The Toronto Star' :

"L'intérêt pour les Ovni(s) ne se dément pas."

WINNIPEG - "L'un des chercheurs parmi les mieux documentés ici au Canada a recensé 736 manifestations Ovni(s) à travers le pays dans l'année écoulée.

Chris Rutkowski a déclaré que l'étude ufologique pour 2006 au Canada avait établi que cette année était l'une des trois plus riches en évènements de ces 17 dernières années (882 en 2004).
La Colombie britannique et l'Ontario ont totalisé le plus grand nombre de manifesfations, mais le Saskatchewan a établi un record historique avec 98 manifestations, dont plus de la moitié dans la région de la petite ville de Maidstone.

http://www.thestar.com/News/article/201119 - http://www.spprc.org/

A signaler parmi les plus mystérieuses, un imposant objet noir en forme de V, qui se déplaçait lentement au-dessus de côte du Newfoundland en Août 2006."

Smokey attire notre attention le 10 avril sur ce message posté la veille par RyGuy sur son forum RU :

"Bon - nous avons peut-être trouvé le moyen de rebondir.

Il se pourrait que nous puissions enfin obtenir une sorte de confirmation publique, de la part de Ron Pandolfi (*) - à savoir que Dan Smith est sain d'esprit, que le contenu de son blog est réellement fondé et sincère, et qu'il apporte son soutien à la démarche de Dan.

Il est question qu'il confirme l'un ou l'autre de ces points, ou même la totalité, à moins qu'il publie un démenti total. La chose est devenue possible. Aussi, je souhaite personnellement que ça prenne tournure, d'une manière ou d'une autre.

Nous avons vu passer une quantité d'échanges par email, et je me prépare à les publier dès demain. Nous verrons ensuite ce qui se passe.

- RyGuy"

(*) Ronald Pandolfi = CF, pour Carp Fish / La Carpe / ou CatFish / & aussi Pélican, du côté de La Volière... Son rôle, avec l'Equipe des 20, est évoqué ici à la date du 6 mars.

Le commentaire de Smokey : "On dirait que c'est une question d'heures."

Une contribution qui ne laisse pas insensible ivo5000, Co-Administrateur de Open Minds :

"En effet, il y a eu de nombreux échanges d'emails, et de conversations téléphoniques au cours de ces derniers jours, autour de cette hypothèse. Il a semblé pendant un moment que nous étions prôches d'une révision de protocole pour Ron Pandolfi, en ce qui concerne la diffusion de l'information au public. Cependant cette possibilité est apparue moins probable au cours des 12 dernières heures.

Un intermédiaire que nous connaissons bien va essayer de s'entretenir directement avec Ron Pandolfi, mais si nous pouvons en juger par ses précédents efforts, je doute qu'il parvienne à le faire changer d'attitude.

Toutefois, il semble bien qu'on ait assisté à une accélération ces derniers jours. Nous verrons prochainement si ça nous mène quelquepart, et si nous avons progressé vers une 'annonce officielle'."

L'intention de RyGuy, quant à publier prochainement de nouveaux échanges d'emails privés, aura peut-être suffi à court-circuiter cette éventuelle initiative. Quelques heures plus tard, RyGuy aura effacé son message initial de son forum RU.

Pour Garuda, le 11 avril : "J'ai entendu cette information de différentes sources.
Mais ce n'est pas RP/CF qui prend les initiatives. Quelqu'un d'autre est aux commandes, et c'est pourquoi Ron Pandolfi parait reculer... C'est un comportement réactif, et non pas une attitude déterminée.
"

Je cherche en vain quelques éléments dans les récentes mises à jour du Blog de Dan Smith. Il n'a rien écrit depuis le 6 avril... http://www.bestpossibleworld.com/nexu68.htm

12 avril : Après la transcription d'une première interview de l'ingénieur David Adair datant de 2002 et publiée dans le Nexus australien, puis sur le site Karmapolis.be (http://www.karmapolis.be/pipeline/adair.htm), les anglophones vont maintenant pouvoir visionner un autre entretien assez semblable, réalisé en 1999 par Christopher Toussaint et récemment mis à disposition sur Google-video.

David Adair raconte qu'à l'age de 17 ans, passionné de technologies et constructeur de fusées expérimentales, il a été invité par le général LeMay - un ami de sa famille - à tester l'un de ses engins, propulsé par un moteur à fusion électromagnétique confinée, sur la base de White Sands. Le lancement a eu lieu le 20 juin 1971; il lui fut demandé de programmer la fusée afin qu'elle retombe dans la région de Groom Lake (Nevada), à près de 700 kilomètres. Elle atteignit la vitesse incroyable de 14.000km/heure en 4,1 secondes.

A l'époque, le jeune inventeur ne disposait par de moyens informatiques. Il affirme que les solutions lui sont venues en rèves, de manière ordonnée et consécutive. A l'age de 15 ans, présenté par l'un de ses professeurs au chercheur Stephen Hawking, celui-ci lui a confié que ses découvertes procédaient de la même manière.

Après avoir réussi son lancement, en présence de plusieurs Colonels et du Dr Rudolph (ancien responsable nazi, devenu architecte en chef des moteurs des Saturnes 5 et des fusées Apollo pour les missions lunaires), il a été aussitôt conduit dans les profondeurs de l'Aire 51, où visiblement l'état-major avait besoin de son expertise, pour tenter de comprendre le fonctionnement d'un énorme engin de propulsion qui n'était visiblement pas de fabrication terrestre.

David Adair

- "Cet engin était capable d'atteindre la vitesse de la lumière. Et nous en possédions un exemplaire dès 1970. Il ne provenait pas de Roswell, parce qu'il était déjà en lui-même très volumineux"

- "Le Gouvernement américain ne craint pas tant que le peuple soit terrorisé par la vérité sur les aliens : il craint surtout la réaction du public en apprenant qu'on lui a menti depuis plus de cinquante ans."

David Adair décrit en détails l'aspect et la structure de cet appareil, et affirme qu'il s'agissait d'une machine symbiotique, réactive et consciente, dont le pilotage devait être assuré par les commandes mentales de son pilote. Il ajoute que la compagnie McDonnell-Douglas travaille actuellement (en 1999) sur un système de pilotage interactif sur le F-22, qui serait inspiré de cette technologie avancée.

http://video.google.ca/videoplay?docid=148004506625128048&q=%22David+Adair%22

Le schéma technique de son moteur est à 27 minutes du début.

David Adair fait partie du panel de 120 témoins mobilisés autour du Dr Steven Greer et de son Disclosure Project.

JakeReason se préparait depuis 48 heures. Ce 13 avril, il publie enfin sur OM la 'mise à jour' attendue : "Je souhaite partager avec vous certaines informations particulièrement intéressantes. Ce pourrait être le début de la Divulgation. Qui peut le dire ? Lisez attentivement, et essayez de rassembler les morceaux du puzzle."

"Hier soir, j'ai passé deux heures au téléphone avec Dan Smith.

La conversation faisait suite à un long échange d'emails (+ de 300) qui a impliqué entre 15 et 40 personnes la semaine dernière. Nous avions abordé plusieurs sujets, en groupes restreints, puis l'essentiel était répercuté de temps en temps vers l'ensemble des participants. Cependant le point central était la BPWH véhiculée par Dan Smith, (Best Possible World Hypothesis - l'Hypothèse du Meilleur des Mondes Possibles), ainsi que son rôle potentiel dans le cours de la "Divulgation". Le débat fut relativement sinueux, et a donné lieu à certains approfondissements. Tous ceux qui ont été impliqués dans ces échanges sont ancrés dans des domaines de l'ufologie comme l'Exopolitique et l'étude des activités paranormales des E.T., sous bien des formes.

Dan a accepté de me communiquer ses points de vue sur le thème " La Divulgation : Que se passe-t-il ?" Et il m'a encouragé à vous en faire part sur ce forum. . . .

Tout d'abord, la question qui revient souvent est la suivante : Qui est Dan Smith ? Beaucoup se sont demandés pourquoi il attire à ce point l'attention. Qu'a-t-il de si particulier qui amène des gens dont l'agenda est déjà bien rempli, à s'engager avec lui dans des domaines parfois ésotériques, aux contours mal définis, dans une approche dont l'importance est souvent très subjective concernant les Ovni(s), les E.T.s, la Science, la Religion et les implications Politiques ?

Quelle est sa place dans le tableau ? C'est un personnage relativement inconnu, qui n'a jamais occupé la moindre fonction parmi les instances ufologiques. N'est-ce qu'un nouveau venu, fraichement débarqué dans le quartier, qui cherche à attirer l'attention vers la fin de sa vie pour satisfaire son égo ? Un psychotique qui se donne de grands airs ? Ou bien serait-il une sorte de veilleur qui a passé des années dans les coulisses, à recueillir les propos des mieux informés, et qui soudain émerge pour nous proposer une vision éclairante ?

Où en est Dan Smith ? Qui est ce type ? Pour ma part, j'en suis encore à m'interroger...

Après avoir parlé avec lui, je le ressens comme un homme intègre. C'est une personne aimable, qui s'exprime posément, de manière détendue, il n'essaye pas de faire impression en étalant un vocabulaire recherché. Il sait quand il est nécessaire de marquer une pause pour être à l'écoute, il ne cherche pas à mener la conversation.

Dan Smith est né avec une cuillère en argent dans la bouche. Son père avait été averti du "Jour J" du Débarquement, parce qu'il avait la qualification nécessaire. Le père de Dan était un économiste. Il était le Secrétaire-adjoint de la politique fiscale des USA et il avait beaucoup de contacts à haut niveau et des relations personnelles, dont Lawrence Rockefeller.

Dan est-il également favorisé de ce côté ? Qui sait ? Pour ceux qui veulent en savoir plus, je recommande la lecture de son blog.

En quoi ça consiste ? Ce n'est pas facile à résumer. Le blog de Dan présente une réflexion sur une quinzaine d'années, sous forme d'un dialogue intérieur, qui consiste à appronfondir une hypothèse philosophique dont il croit qu'elle pourrait enfin donner sens à cet éternel questionnement... "Qui suis-je, et pourquoi suis-je Ici ? Et quelle est la nature de cet 'Ici' ?" Ceci pour l'essentiel. L'autre partie est constituée de ses échanges avec ses correspondants.

Alors, concernant la Divulgation, où en sommes-nous ?

Dan Smith estime que nous sommes actuellement au seuil de la Divulgation, que c'est maintenant une question de semaines, ou de quelques mois. Et si ça ne devait pas se produire cette fois, nous aurions tout au plus deux années à attendre.

Dan me rappelle que la Divulgation devait initialement survenir en 1991, mais le processus a été interrompu. Peut-être à cause de l'opération Tempête du Désert - quand il a fallu intervenir pour empêcher Saddam Hussein de s'emparer du Koweit ? Les Etats-Unis et les forces de la coalition avaient estimé que les plans de Saddam ne servaient pas leurs intérêts.

Comment Dan pouvait-il être au courant pour cette année 1991 ? Il m'a répondu qu'il avait été impliqué dans une manoeuvre politique à l'époque, mais il n'a pas souhaité développer.

Rappellons-nous que tout le blog de Dan Smith est centré sur l'Hypothèse du Meilleur des Mondes Possibles et le phénomène d'un changement mondial radical, selon l'idée que "nous ne sommes pas seuls, que les E.T.s sont dans les parages, et que nous avons eu des échanges avec eux ! Il est question de "Divulgation", afin de nous amener au "Coeur de l'Histoire".

Dan pense que nous avons été visités trois fois par les extraterrestres au cours des 60 dernières années. Il y fait parfois allusion en parlant des "trois Mages", une façon d'évoquer "les Rois d'Orient" qui étaient venus honorer la naissance de Jésus en lui offrant trois présents. J'ai demandé à Dan, quels étaient les cadeaux des E.T.s ? Il n'en était pas très sûr, mais il a répondu : la science, la technologie, et un message.

Pour Dan, la Divulgation doit bouleverser l'histoire plus profondément que l'avènement de la Chrétienté. Il en déduit que la Divulgation doit cette fois affecter le destin de l'humanité toute entière. Ce doit être la marque d'une transformation de l'espèce. Il veut y voir une sorte d'achèvement.

Dan est un "Chrétien" convaincu, et il est persuadé que le 'Message du Christ' est destiné à rassembler et unifier toutes les croyances. Mais il pense aussi que certains aimeraient le considèrer comme un hérétique.

En fait, une grande partie de l'échange des 300 emails auquel je faisais allusion au début, concernait sa vision selon laquelle - dans le monde tel qu'il sera après la Divulgation - son Hypothèse du Meilleur des Mondes Possibles est comme la "Seconde Venue", ou la Révélation de la Vérité ! S'il en est ainsi [ou du moins s'il voit les choses comme ça], alors ça nous amène à lui demander : Mais dans quel rôle est-il lui-même ? Est-ce que la Seconde Venue est centrée sur lui ? Croit-il être le Messie? Un Messager choisi ? Ce genre de questions reviennent fréquemment. L'Hypothèse du Meilleur des Mondes Possibles de Dan Smith est sans doute une idée brilliante, mais il n'est qu'un être humain parmi les autres. Peut-être n'avait-il lancé cette idée que pour susciter le débat et attirer l'attention sur son Hypothèse du Meilleur des Mondes Possibles. Seul Dan connait la réponse. Une chose est sûre pour moi, Dan Smith est un philosophe, et le futur pourrait bien retenir son nom parmi les plus importants.

Mais revenons à la Réalité, et cette imminence de la Divulgation. Dan m'a expliqué que la mise en place et le partage des rôles est maintenant assuré entre les différents tenants du pouvoir, les gens du Bilderberg et les principaux gouvernements, tout est coordonné de telle sorte qu'une fenêtre est ouverte pour la Divulgation, et que le moment est approprié.

Il m'a raconté qu'on savait depuis 1996 qu'un scénario à la manière du 11 Septembre devait être agencé. Pourquoi ? Il avait l'air assez catégorique en m'expliquant que les religions Occidentale et Orientale n'avaient pas d'autre choix que de se confronter sur l'état de la conscience mondiale et la réalisation spirituelle. On ne se bat pas en Irak pour du pétrole, mais autour de la Divulgation. Les Pouvoirs en place sont concentrés depuis des décennies sur cette délicate question ! Les croyances Juive, Chrétienne et Islamique, n'accepteraient jamais de fusionner sans un pôle d'attraction aussi puissant. D'où le 11 Septembre et l'Irak. La propagande nous amène à croire que les guerres et les rumeurs de guerres, ont pour but le contrôle des ressources, les partages de territoires, et poursuivent des objectifs politiques. Mais tout celà n'est qu'une manière de préparer le monde à la Divulgation !

Dan Smith communique depuis des années avec CF, qui est actuellement en poste à un rang élevé de la CIA. Ils échangent énormément sur ce sujet, et son blog rapporte leurs dialogues.

La Divulgation est un phénomène complexe, puiqu'elle doit affecter l'ensemble du monde sur tous les plans. C'est pourquoi Dan nous explique qu'il est persuadé qu'elle sera programmée en rapport étroit avec les prochaines élections américaines de Novembre 2008.

Les campagnes politiques sont déjà entamées, comme le public Nord-Américain peut déjà s'en rendre compte. Les candidats des différents partis font déjà la une des principaux journaux. Pourquoi se lancent-ils déjà dans la bataille, alors que l'élection n'est que dans 19 mois ? En tant que Canadien, je trouve celà étrange. Mais pour les Américains, c'est juste le scénario habituel. Après tout, les USA occupent une position dominante. Certains pays peuvent contester le fait, mais c'est la réalité. Le dollar US est toujours la principale monnaie d'échanges dans le monde.

Les "primaires" n'auront pas lieu avant Janvier 2008, mais c'est ce qui se joue en ce moment qui prépare le terrain.

Dan m'a expliqué que le Vice-Président n'est pas le seul Président de rechange, ils sont 15 en tout. Ceci afin de permettre une succession en douceur, pour faire face à toutes sortes de scénarios-catastophes. C'est pouquoi, bien que le processus politique actuel paraisse assez lent à se mettre en place, c'est en partie justifié pour former les différentes équipes qui se retrouveront au pouvoir, lesquelles devront gérer l'administration et assurer la succession de la Présidence. Je résume cette explication de Dan, en fait c'est plus compliqué que ça. Quoi qu'il en soit, si la Divulgation doit se mettre en place, alors il est bien nécessaire que des gens s'activent en coulisses, et il devient crucial de se demander "qui" va tenir les rênes au moment de la Divulgation.

Alors, quel est le meilleur moment pour abattre la carte de la Divulgation, si ce n'est dans les prochaines semaines ou mois à venir ? Celà laisserait le temps nécessaire aux différents candidats pour se préparer à cette prochaine transformation mondiale, au stade où ils constituent leurs équipes. Le Public américain ne sera-t-il pas mieux à même de se déterminer, en situation de Divulgation, pour le groupe capable d'assurer la relève ?

L'Hypothèse du Meilleur des Mondes Possibles suppose que les Etats-Unis ne prennent pas la Divulgation en charge, car elle concerne le monde entier. Mais du fait que les enjeux politiques sont fortement enracinés dans nos vies quotidiennes, la situation politique américaine est à prendre en considération.

Pour Dan Smith, le Moment serait parfaitement opportun pour que les Pouvoirs en place plantent la graine - La Divulgation est à notre Porte.

Comment vont-ils s'y prendre ? Est-ce qu'on va faire appel à Hollywood pour sortir un nouveau film ? Est-ce que ça se fera par la diffusion d'un Documentaire qui balance toutes les preuves irréfutables que nous ne sommes pas seuls, que les E.T.s sont là et que nous avons eu des échanges ? Est-ce que l'un des Leaders mondiaux devra prononcer une proclamation solennelle ? Comment ça va se passer ensuite ?

Mon interlocuteur a son idée là-dessus. Il pense qu'il suffirait à CF soit de reconnaître que Dan Smith est crédible, ou bien que son Hypothèse du Meilleur des Mondes Possibles est actuellement envisagée comme une bonne manière d'accéllérer le processus de la Divulgation.

Il peut vous sembler que cette formulation tourne en boucle sans vraiment permettre de conclure, ni de nous donner la moindre assurance. Cependant, quand on connait le personnage, et ce que représente sa PBWH, alors Dan pourrait bien être la clé. Il est possible que cet article ait contribué à progresser dans ce sens.

En conclusion, Dan m'a expliqué que si la Divulgation ne devait pas se produire très rapidement, elle serait alors reportée après les élections présidentielles. Il pense que celà devrait arriver environ neuf à douze mois après la mise en place de la nouvelle Administration Présidentielle. Mais en aucune façon nous n'aurions à attendre davantage.

Je vous remercie, Dan Smith, d'avoir échangé avec moi. Je souhaite que vous soyez dans le vrai. Si c'est le cas, ça ne va pas être triste !
Jake Reason"

Mais ce n'est pas tout : Ivo5000, Co-Administrateur de OM, nous rapporte quelques heures plus tard :

"Hier, j'ai eu une conversation avec Ron Pandolfi, celui que Dan Smith appelle son "principal interlocuteur". La conversation a pu avoir lieu parce que Dan avait proposé qu'un tiers indépendant puisse s'adresser à RP, pour valider sa santé mentale. J'ai eu l'extrême honneur d'être choisi, et j'en ai profité pour poser quelques questions à RP. Ce qui a donné lieu à une longue conversation, couvrant plusieurs sujets que RP n'avait jamais abordé publiquement. J'ai remarqué que certains points sont en contradiction avec des choses que RP avaient précédemment déclarées. Chacun pourra se demander pourquoi RP a choisi ce moment et cette occasion pour faire ces remarques. Celà pourrait marquer un tournant dans l'attitude du gouvernement à notre égard, et dans le contenu de l'information qui nous était donnée jusqu'ici, à moins que ce ne soit que la poursuite du jeu habituel, et dans ce cas nous aurions seulement changé de niveau. A chacun de voir.

J'ai donc commencé par interroger RP afin de connaître son opinion sur la santé mentale de Dan Smith. Il m'a dit que bien qu'il ne soit pas un professionnel qualifié dans ce domaine (RP possède un doctorat en Physique), son opinion est que Dan n'est pas fou. Il a déclaré que Dan est un homme brilliant, et il a ajouté qu'il le connait depuis plus de 10 ans. Quand je lui ai demandé pourquoi, depuis plusieurs années, il lui était fréquemment arrivé - dans des emails et des échanges verbaux - de dire que Dan est fou, RP a répondu qu'au pire, tout ce qu'on pouvait dire de Dan était de le qualifier d'excentrique, du genre de ceux qui, à l'occasion aiment recourir à un langage imagé, ou bien énoncent des propos par pure provocation, afin de marquer un point et d'attirer l'attention, afin de lancer des débats sur des sujets familiers. Il m'a ensuite répété que Dan n'est pas fou. Je lui ai ensuite demandé s'il avait fait ces commentaires afin de placer un "fusible dans le système", ou pour se ménager une "plausible rétractation" concernant l'information que Dan publie sur son blog, quand il a recours, assez souvent, à des sortes de paraphrases en référence à des choses que RP a dites, ou qu'il tient de responsables gouvernementaux. Il m'a répondu qu'il considère Dan comme un philosophe, puis il a répété ce qu'il m'avait dit précédemment, et il n'a pas profité de l'occasion pour désavouer le contenu de ce que Dan avait publié sur son blog concernant RP.

La question suivante que j'ai posée à RP concernait une déclaration qu'il avait faite dans le cours d'un long échange par email la semaine dernière, dont les principaux participants étaient Dan, Jack Sarfatti et David Gladstone. Dans ces emails nous avions abordé le fait que Dan se présente parfois comme un messie. Dan avait demandé à David et à Jack de lui indiquer ce qu'est le "messie" pour un rabbi et la place de ce terme dans l'histoire de la foi Juive. RP était intervenu par email en écrivant, "...Pourquoi demandes-tu à un rabbi juif de qualifier ton rôle en tant que le messie...?" Il a ri, et il m'a dit que ça ressemblait en effet à quelquechose qu'il avait écrit. Je lui ai demandé si le fait que Dan se considère comme le messie n'était pas le signe d'un délire, et ce qu'il pensait de cette déclaration sur le fond ? RP m'a répondu que c'est une façon pour Dan de raconter une histoire, avec ce genre de référence, et il m'a pratiquement ressorti la même explication précédente. Alors j'ai dit que Dan pouvait être considéré comme un messager mais pas nécessairement comme "LE Messie". RP a répondu : "Oui, Dan utilise l'image du messie pour faire passer son message".

La troisième question que j'ai adressée à RP concernait quelquechose que Dan m'avait dit pour voir si je pourrais me le faire confirmer. C'était en rapport avec deux personnes dont les noms de codes sont "Ocelot" et "Ferret". Il s'agit de plusieurs voyages mensuels que faisaient ces personnes de Washington DC à Los Alomos il y a plusieurs années, soit pour rencontrer directement "Les Visiteurs" ou pour s'entretenir avec les gens qui étaient responsables de leur environnement et des communications avec eux. Le but supposé de ces voyages était de déterminer quel message "ils" souhaitaient nous adresser concernant le processus et la meilleure opportunité de la Divulgation. RP m'a répondu qu'en effet, ces voyages avaient bien eu lieu, mais que ça remontait à plus de 15 ans et que ce n'est plus le cas aujourd'hui. (Note : ceci coïncide avec la première tentative de Divulgation, qui avait été abandonnée en 1991-92). Il m'a dit qu'un élément à ce sujet avait une valeur particulière, à savoir que les noms de codes n'étaient plus empruntés à La Volière - mais au monde des félins, et qu'on pouvait y voir un sens dans le fait que les félins sont par nature des prédateurs des oiseaux. Il a ajouté que les missions n'étaient pas effectuées par deux personnes en particulier, mais que ces noms de codes étaient donnés à tous ceux qui faisaient ce type de voyage.

La conversation s'est poursuivie sur divers sujets, que je vais rapporter ici sans ordre précis.

Tout d'abord, j'ai souhaité connaître l'affectation actuelle de RP et son rôle au sein du gouvernement. Je lui ai dit que je savais qu'il avait été Assistant-Directeur à la CIA, mais je ne savais pas où il en était à l'heure actuelle, et je souhaitais savoir qui était son supérieur dans le gouvernement. RP m'a répondu qu'il est maintenant sous les ordres de Mike McConnell (le Directeur du Renseignement National - http://www.dni.gov/). Il m'a précisé que son rôle est actuellement centré sur la communauté étrangère du renseignement. Il m'a invité à lui transmettre toute information qui pourrait le concerner, sur laquelle nous pourrions tomber en effectuant nos recherches et enquêtes. Il a répété cette invitation/demande pendant notre conversation.

Ensuite nous avons évoqué plusieurs personnes dont il est souvent question ici. En particulier Bob Collins. Ca peut paraître étrange, parce que RP a parlé de Bob à plusieurs reprises ces dernières années, et pratiquement chaque fois c'était pour le critiquer. Cependant, cette fois ce fut différent. Il a parlé de Bob, de sa carrière et de ses réalisations, dans des termes extrêmement élogieux; il a déclaré que Bob s'était élevé au rang d'officier, qu'il avait obtenu un diplôme de Physique, et avait pris sa retraite avec le grade de Capitaine de l'Air Force. RP a dit qu'il qu'il ignorait ce que Bob était devenu ces derniers temps, alors je l'ai mis au courant, du fait que j'avais communiqué avec Bob à plusieurs reprises. Je lui ai raconté que les choses n'avaient pas été faciles pour lui, du fait qu'il avait décidé de se publier à compte d'auteur avec "Exempt From Disclosure". RP s'est montré très élogieux quant au travail que Bob avait effectué, et ce qu'il avait accompli dans le cours de sa vie. Bien qu'il ne l'ait pas expressément souligné, cet éloge pouvait laisser entendre qu'il était en accord avec le contenu de son livre. On ne doit donc pas sous-estimer ce revirement de RP au sujet de Bob.

La conversation s'est prolongée, et je vous livrerai la suite plus tard."

Une parenthèse d'Ivo5000 dans son récit : "J'ai eu par ailleurs une conversation avec quelqu'un qui connait Ron Pandolfi depuis 25 ans. Cette personne s'est montrée très surprise de constater son ouverture en évoquant ces choses, en précisant qu'il n'avait jamais lui-même abordé certains aspects avec lui.

Celà étant dit, il pense que RP s'est exprimé sincèrement, au mieux de ce dont il est lui-même informé, et il est très heureux du fait que RP ait accepté de traiter sérieusement ces questions, sans détours, pour informer quelqu'un qui cherche authentiquement à comprendre.

Cette personne m'a également fait savoir qu'elle se réjouit de voir que RP ne considère pas Dan comme un malade, et qu'il en parle dans les termes qui sont rapportés plus haut : un philosophe excentrique et brillant qui est sérieusement engagé dans la poursuite de ses buts et objectifs."

Le débat s'organise ensuite sur OM, à savoir si Ron Pandolfi a clairement confirmé ou non que des émissaires de Washington auraient établi un protocole d'entretiens avec des E.T.s à Los Alamos. Ses changements d'attitude paraissent pour le moins suspects.

JakeReason le 15 avril, retranscrit cet email de Ronald Pandolfi à Jack Sarfati & Caryn Anscomb (*) daté de la veille :

"Je me suis entretenu avec Chris [Ivo5000] pour clarifier certains points dont il avait pu faire une interprétation erronnée. C'était probablement de ma faute parce que j'ai voulu me montrer compréhensif quand nous parlions de ... . A l'attention d'un public plus large, je précise les points suivants - comme Quatre balles d'argent :

* Le Blog de Dan et ces histoires de messie sont faux.
* Les allusions par lesquelles Dan prétend que je lui transmet de l'information sont fausses.
* Le livre de Bob est une absurdité.
* Ces histoires de rencontres ou de discussions à Los Alamos avec des aliens, sont fausses; elles proviennent de Rick Doty ou de l'un de ses potes de la Volière.
"

------------

(*) Le site de Caryn Anscomb : http://www.starstreamresearch.com/

JakeReason : "Quel contraste avec la précédent récit de Ivo ! Mais ça ne s'est pas arrêté là..."

Ivo5000 n'estime pas avoir été piégé : il nous dit qu'il avait prévu un revirement public de Ron Panfolfi :

"Il y a eu plusieurs échanges ces derniers jours au sujet de ma conversation avec RP, et certains ont émis toutes sortes de suppositions mais ils ne disposaient que d'informations de seconde voire de troisième main sur le contenu de cette conversation.

Afin que les choses soient bien claires, je vais maintenant publier quelques emails parmi les plus significatifs, afin que chacun ait une idée précise de ce qui s'est réellement dit. L'essentiel des emails sont ceux que j'ai échangés avec RP.

Je précise qu'au départ je n'attendais pas autre chose de cette conversation avec RP que de voir s'il avait un commentaire à apporter sur ses précentes remarques concernant la santé mentale de Dan Smith.

Il n'y avait pas non plus de naïveté de ma part en publiant cette conversation; je savais que ça donnerait lieu à une sorte de rétraction de sa part, qu'un écran de fumée allait s'installer afin que RP puisse prendre une distance confortable par rapport à ce qu'il m'avait confié. Et c'est exactement ce qui s'est passé.

Les copies des emails qui vont suivre devraient apporter quelques lumières sur le sujet. Je vous conseille de les lire très attentivement, parce que les termes sont soigneusement choisis.

Samedi après-midi, j'ai appris que RP avait désapprouvé le fait que j'aie publié mon récit, la veille, après qu'il ait déjà fait connaître ses objections à Jack Sarfatti et une autre personne bien connue dans ce milieu.

Jack a très rapidement diffusé cette information à chacune des personnes qui se trouvent sur ses différentes listes, sans même avoir interrogé RP au préalable ni même pris la peine de me contacter.

J'ai donc adressé cet email à RP dès que j'ai été au courant :"

"De : Christopher Iversen
Envoyé : Samedi 14 avril 2007 3:56 PM
A : 'RP'
Sujet : Secousse sismique virtuelle de force 9.0 - l'épicentre serait la confirmation par le DNI des allégations de Bob Collins !

Ron,

Veuillez m'excuser si j'ai mal interprété certains passages de notre conversation. Si je vous ai posé des questions complémentaires, c'était uniquement dans le but de savoir si j'avais bien compris. Tout ce que j'ai reproduit sur mon forum est un souvenir aussi fidèle que possible de ce que vous avez déclaré; le cas échéant, j'ai précisé quand il s'agissait d'une opinion personnelle. En aucune manière je n'ai intentionnellement déformé ou détourné le sens de notre conversation. Quelles seraient éventuellement les extraits que vous estimeriez déformés ?

Je serais très heureux d'avoir une autre conversation avec vous si celà était nécessaire pour clarifier quelque détail que ce soit.
Chris
"

Sa réponse est reproduite ici :

Email #2
"De : RP
Envoyé : Samedi 14 Avril 2007 4:08 PM
A : 'Christopher Iversen'
Sujet : RE : Secousse sismique virtuelle de force 9.0 - l'épicentre serait la confirmation par le DNI des allégations de Bob Collins !

Chris,

Merci de cette réponse. Je suis sûr que vous n'avez pas intentionnellement déformé ou détourné le sens de notre conversation. Les communications sont parfois compliquées.
R
"

A ce moment, c'était comme si Jack Sarfatti faisait tout son possible pour alerter le monde entier avec sa propre version de l'histoire. Dans ces flux d'emails et dans ses remarques sur les forums, le nom de RP apparaissait en clair. J'ai alors contacté Jack pour lui demander de prendre en considération les autres aspects de l'information. Les trois emails sont reproduits ci-dessous :

E-mail #3

Les quatre points détaillés par R ne font pas référence à son échange avec moi. Ils sont destinés "A l'attention d'un public plus large" et sans rapport avec les communications qui ont eu lieu entre lui et moi, ce qui est clairement souligné ci-dessous. C'est sa prérogative de dire une chose en privé et une autre en public.

Cependant, à mon humble avis, je ne vois pas en quoi le 'réclamant' ait fait référence à une erreur spécifique de compréhension quand il s'adresse directement à l'auteur, n'est-ce pas ? RP a pris bien soin de tourner ses réponses, à toi aussi bien qu'à moi. Alors je fais de même.

J'ai invité R à reprendre ses notes dans une prochaine conversation avec moi, afin que chacun puisse peut-être 'aider' l'autre à se souvenir précisément de ce qu'il a dit.

---------------------------

"De : Jack Sarfatti
Envoyé : Samedi 14 Avril 2007 6:02 PM
A : Christopher Iversen
Copies : 'RP'; DS; 'XX'; RD; 'CA'
Sujet : Re : Secousse sismique virtuelle de force 9.0 - l'épicentre serait la confirmation par le DNI des allégations de Bob Collins !

Oui, J'ai déjà vu tout ça. Ca n'est pas inconsitant avec les Quatre balles d'argent apportées par RP. Au contraire. Je pense que Dan s'imagine que les emails ci-dessous sont inconsistants avec elles ? A mon humble avis, ce n'est pas le cas.

>>> Le 14 Avril 2007 at 2:57 PM, Christopher Iversen a écrit :

>>> Jack,

>>> Il semble qu'il y ait un autre versant à cette histoire. Merci de prendre en considération les deux emails que Ron m'avait adressés, ça devrait avoir sa place dans ce mélange d'informations que tu viens de propager.
Chris
"

La reproduction des échanges risque d'être interminable, parce que Ivo5000 est accrocheur, que Ron Pandolfi tient surement un double discours, tandis que Jack Sarfati a trouvé là une bonne occasion de récupérer une part de l'attention portée vers Dan Smith, lequel était finalement le point de départ du débat. En outre la journaliste et webmestre Caryn Anscomb, est l'autre témoin privilégié de ce déroulement.

Quelle est la position de Caryn Anscomb ? C'est au début de ce mois qu'elle avait décidé d'affronter Dan Smith :

"Arrête de me gaver avec ces trucs messianiques, Dan. J'ai eu ma dose.
Dan, tu avais écrit : "Je ne vais pas demander à Ron P. de confirmer qu'il me soutien. Pas encore. Ce jour viendra."
"Est-ce que tu te rends compte de ce que tu dis ?

Si tu mènes le show avec Ron P., pourquoi ne lui demanderais-tu pas de confirmer ? Je soupçconne, et je ne suis pas seule dans ce cas, que tu ne le fais pas, parce que tu es terrifié à l'idée que sa réponse puisse faire exploser ta bulle. Je suis sûre que tu es parfaitement conscient que 'le jour venu' son refus de te cautionner te laissera complètement asséché et décontenancé. Ton seul espoir est d'arriver à convaincre un maximum de gens dans le peu de temps qui te reste, dans l'idée qu'il pourrait en rester quelques uns pour te réconforter quand le Chat n'aura pas d'autre choix que de tailler la route.

A moins que Ron Pandolfi te manfeste son soutien, il reste très peu de gens pour te prendre au sérieux. Tu as été percé à jour, Dan. Qu'est-ce que tu envisages pour te sortir de là ?"

Le 16 avril, nous avons la suite :

Ivo5000 : "Après bon nombre d'aller-retours, RP m'a finalement répondu ceci :

De : RP
Envoyé : Samedi 14 Avril 2007 7:42 PM
A : 'Christopher Iversen'
Sujet : RE : Chris est entre deux chaises ;-) et Jack ne perçoit pas les nuances ;-)

"Mes Balles adressées à C [Caryn Anscomb] et Jack [Sarfati] étaient en réponse à ce que d'autres avaient déclaré au sujet de vos messages [sur votre forum]. Veuillez me les adresser, et j'apporterai éventuellement quelques commentaires sur les points à éclaircir. __R"

La réponse (finale ?) de Ron Pandolfi apparaît donc peu après, en quatre nouveaux points :

{J'ai dit que Dan n'est pas gravement dérangé. Il est toujours capable d'un comportement sociable. Ca ne veut pas dire que Dan est totalement d'aplomb, mentalement ou physiquement. Kit Green et moi avions l'habitude de plaisanter en disant que si une personne peut se livrer à quelques excès et se remettre sur les rails avec une tasse de café, cette personne est en ordre de marche.}

{Je voulais dire qu'en tant que philosophe, Dan rédige son Blog selon ses perceptions de la réalité. Les scientifiques acceptent la réalité et ils s'efforcent de la comprendre. Toutes les références de Dan à mon sujet, selon lesquelles je lui fournirais de l'information ou que je le guiderais, sont fausses.}

{J'ai dit que cette histoire [des navettes pour Los Alamos] remontait à 15 ans, et qu'elle venait probablement de Rick Doty, de Bob Collins, ou d'autres oiseaux [membres de La Volière], et que dans le contexte de l'histoire il était intéressant d'observer que celà met en scène un prédateur des oiseaux et un autre qui convoite leurs oeufs.}

{Mes commentaires positifs au sujet des avancées de Bob ne concernaient que les six premiers mois après qu'il ait pris sa retraite de l'Air Force...}"

Ma conclusion (provisoire ?) concernant cet épisode, est que Ron Pandolfi aura donc publiquement désavoué Dan Smith, le prophète de Baltimore, et nié tout rôle d'importance que celui-ci aurait aimé se donner. Rien à ce stade ne laisse entendre que la Divulgation annoncée puisse survenir de ce côté-là.

Mais je ne regrette pas d'avoir retranscrit tous ces échanges sans aboutissement, parce qu'ils sont révélateurs du comportement des participants, et témoignent des efforts qui se déploient dans les coulisses.

Alors : avons-nous assisté à une malencontreuse série d'incompréhensions entre Ivo500 et Ron Pandolfi, ou à une acrobatique rétractation de ce dernier ?

JakeReason a jugé utile de renforcer la position - sans doute inconfortable actuellement - de son collègue Ivo5000 :

"Merci Ivo d'avoir publié l'ensemble des échanges.

Tout ça me rappelle un passage du livre de Bob Collins "Exempt from Disclosure", en fait il consacre un châpitre à l'histoire édifiante de Richard Helms, qui avait occupé le poste de Directeur de la CIA.

Collins rapporte cette citation de Rick Doty ;

"Richard Helms avait été informé au sujet des Ovni(s) dès les premiers temps. Il était au courant pour Roswell, et sur l'implication de la CIA from de 1950 aux années 1970. Helms savait que la NSA conduisait des programmes visant à capturer les signaux aliens."

Richard avait son franc-parler. En 1977, il fut condamné à une amende maximale et à une peine, qui fut suspendue, de deux ans de prison.

Une génération plus tard, il semble que certaines des règles aient été modifiées. Il n'y a aucun doute que RP est pleinement conscient de ce qui est arrivé à ses prédécesseur/ses pairs, et pourtant il a choisi de s'adresser à un administrateur (Ivo) d'un forum de discussion consacré à la Divulgation concernant les Ovni(s). Et la conversation portait sur des gens qui sont impliqués dans la Divulgation sur les Ovni(s). Précisément, Bob Collins et Dan Smith.

Je ne m'attarde pas sur les commentaires particuliers ni les interprétations des uns et des autres, les thèmes abordés ne sont pas remis en question ici.

Je suis un témoin privilégié qui atteste que cette conversation avait été préparée et que les questions de même que les thèmes avaient été convenus.

Si RP ne devait pas être soumis au même traitement qui avait condamné Richard Helms, alors c'est que nous venons d'assister au PREMIER signe d'assentiment, qui marque le Commencement de la Divulgation."
Jake Reason

Résumée par Jeddyhi, la situation est la suivante : "Dan Smith n'est pas fou, il semble être fonctionnel. Ron Pandolfi nie publiquement qu'il informe DS."

Je ne suis pas certain que Dan Smith se soit vraiment senti conforté à l'issue de ce débat, ni qu'il en sorte grandi. Pour paraphraser R. Pandolfi : "il ne présente certes pas de signes cliniques, mais... au fond c'est un sympathique excentrique, dont on aime bien se moquer de temps en temps. En fait, il est libre de se raconter des histoires, de jouer son rôle messianique si ça l'amuse... En aucune façon nous n'irions lui confier quelques secrets..."

Ce témoignage de RyGuy sur le forum Ru est plus précis :

"J'ai parlé au téléphone avec Ron Pandolfi. Il m'a demandé :"

- "Pourquoi faites-vous constamment allusion à Dan Smith et moi, comme si nous associés et partagions un but commun ? J'ai très peu de rapports avec lui, tout au plus une partie de pêche à l'occasion".

- Moi : "Um...Ron, j'ai vu passer plusieurs emails que vous lui aviez adressés qui contredisent ce que vous venez de me dire..."

Il a ri en me répondant : 'C'est un jeu.. Mais si vous le laissez vous imposer ses règles, et si vous le croyez mot pour mot, vous passerez certainement pour un idiot'."

Pourquoi un haut responsable de la CIA aurait-il alors quelque intérêt à communiquer avec un individu aussi folklorique ? Sans doute parce c'est sa manière d'observer le milieu, d'être introduit - comme on vient d'en avoir un long exemple - sur les Listes restreintes des militants de la Divulgation. Dans le même temps, le Dr. "Kit" Green est notoirement présent en tant qu'observateur sur le forum Reality Uncovered.

Toujours le 16 avril, OM publie ces "Dernières nouvelles du 'Groupe' TC". Le contenu manque toujours autant de substance, mais on y retrouve la marque de sa vantardise habituelle. Le fait que l'auteur commence par dénoncer les manipulations et la mentalité des organisateurs du forum RU est une manière de se faire apprécier sur OM. De ce fait, les administrateurs de Open Minds s'abstiennent de toute exigence critique :

[enlevé}

"Nous avions l'intention de vous adresser un message, mais nombre d'entre nous devaient se remettre des péripéties de nos déplacements qui ont été couronnés de succès.

Nous vous avions mis en garde, il y a plusieurs mois, et c'est toujours d'actualité. Ils ont recommencé avec leurs manipulations psychologiques, et ils sont passés maîtres dans ce domaine. Ne vous laissez pas abuser par les commentaires "bienveillants" de ces oiseaux à la langue fourchue et leur chien de compagnie, celà ne vous mènerait qu'à de nouvelles désillusions. Ils jouent des deux côtés, et prennent du recul pour observer jusqu'où les choses iront et combien de temps ça va durer. Selon les communications dont nous avons eu connaissance, la partie va bientôt se jouer sur un autre niveau. L'une d'elles montre à l'évidence que RU était cette fois le centre d'intérêt, mais le jeu a été stoppé. VOUS AVIEZ ETE AVERTIS, UNE FOIS DE PLUS !!!!

Beaucoup pensent, y compris le nouveau contact, que les membres du groupe précité sont très peu au courant et semblent prendre du plaisir à persécuter ceux qui recherchent la vérité. Nous les considérons comme des lâches et des manipulateurs qui accaparent les esprits innocents, mais les tables sont sur le point de tourner.

Une nouvelle que nous pouvons partager avec vous : nous avons été interrompus dans le cours de notre rencontre avec notre plus récent contact. Trois représentants bien connus d'un autre groupe qui travaille pour la divulgation avaient souhaité que notre contact leur apporte également son aide. A présent la question est la suivante : Qui se trouvait à l'époque dans la ville située dans la ville ? Ce contact est une personne étonnante et très intelligente. Toutefois, il a poliment refusé de leur venir en aide, à moins qu'il organisent une réunion pour mettre toute l'information sur la table à l'attention du public; ils ont aussitôt changé de ton. Il devint évident qu'ils n'étaient là que pour vendre des DVDs, organiser des séminaires et toutes autres opérations qui génèrent la précieuse monnaie.

Par la suite ce groupe a localisé notre hôtel, il nous a semblé qu'ils s'intéressaient à l'information dont nous disposons et souhaitaient former une alliance. Nous avons décliné l'offre, et nous devons maintenant nous demander quelles étaient les motivations de leur invitation. C'est très étrange. Comment ont-ils su où nous trouver, nous et notre contact ? Ont-ils perdu leurs soutiens ?

L'homme d'affaires allemand a été perspicace et il a été mis au courant de nos intentions. Soit il y a un traître parmi nous, soit ils nous surveillent de différentes manières. Son service de sécurité a déclaré que les dispositifs électroniques n'auraient pas fonctionné à l'étage où ils se trouvaient, et tous les porte-documents, les sacs, les vêtements et les portefeuilles avaient été fouillés (pourquoi les portefeuilles ???). Après quelques brefs pourparlers, l'Allemand a informé les membres de notre comité que nous sommes très chargés et devrions nous trouver une autre activité. Une menace voilée était implicite, et il a fait escroter nos membres hors de l'immeuble par six de ses gardes armés. Celà nous indique au moins que nous sommes sur la bonne piste, bien que certains d'entre nous ne soient pas persuadés que c'était lui, mais seulement un remplaçant.

C'est une info intéressante. Souvenez-vous, à l'époque, avant que je rejoigne le comité, lorsque [enlevé] a rencontré un admin officiel dans un immeuble avec une boîte matellassée et le numéro qu'on lui avait donné ? Eh bien, il apparaît que cet officiel a quitté le jeu et qu'il s'est confié à l'une de ses connaissances au sujet des visiteurs. Depuis, on cherche à lui faire payer cette erreur. Celà montre simplement que certains ne sont pas prêts à renoncer à contrôler.

Nous avons de nombreuses décisions à prendre et à intégrer, dans les prochaines semaines. Une dernière chose : le contact et ses assistants ont accès au plus incroyable réseau de renseignement qu'on puisse imaginer. C'est surprenant.

Nous reprendrons contact.
Okay pour publication sur le website.
"
[enlevé]

Une fois de plus, le soit-disant 'Groupe' TC - qui a évacué sa précédente référence à Seinu - aura brillé par l'extrême pauvreté de sa communication. Pour l'auteur toujours anonyme, le jeu consiste à prétendre parcourir des milliers de kilomètres, pour s'informer aux meilleures sources, vivre des moments exaltants, encadré par des gardes du corps, subir des fouilles et déjouer des écoutes... Mais sans jamais lâcher une parcelle d'information. Navrant.

Dès le lendemain, Victor Martinez a annoncé cette publication, l'occasion pour lui de plaisanter :

"The CLUES/SEINU" REVELE TOUT CE QU'IL/ELLE SAIT ... OU PLUTOT CE QU'IL IGNORE ... !"

L'administrateur de OM nous informe le 17 avril : "Nous sommes sans nouvelles de Henry Deacon".

"La dernière rencontre, ou du moins sa dernière intervention par téléphone, remonte à notre 3ème OMCast - ou SkypeCast. Bill & Kerry attestent qu'ils n'ont eu AUCUN contact avec lui depuis environ deux semaines, malgré toutes leurs tentatives pour reprendre le dialogue."

Il fallait bien s'attendre à ce que Bob Collins nous présente ses propres commentaires des récents développements; c'est chose faite par l'intermédiaire de l'admin de OM, le 18 avril...

Admin : "Bob semble réticent à publier ici de sa propre initiative - et il a sans doute de bonnes raisons pour celà - aussi j'ai accepté de servir de relais" :

"[...] Je suis surpris de ces allers et retours de Pandolfi, mais quoi qu'il en soit, il n'avait accès à rien de plus que le Renseignement de base, ainsi que Rick Doty l'a déclaré. Il n'avait aucune des accréditations TS/SCI/SAR, ni accès au matériel Ovni, etc, etc.... Et Bill Moore avait vu juste, en disant que Pandolfi et Dan Smith n'ont jamais été reliés à nos propres activités...... Pandolfi m'a dit que le Blog de Dan est un tissu d'âneries dès lors que ça concerne Pandolfi.

L'allusion [de Ivo5000, qui tiendrait l'info de CI] à Ocelot et Ferret n'est pas correcte. C'étaient des noms de code attribués par Jaime Shandera à deux de ses sources. Ils étaient associés à l'époque (1988-1991) à une démarche en faveur de la divulgation qui a tourné court. J'ai rapporté les détails de cette tentative avortée dans mon livre EfD au châpitre concernant Raven. Le reste [la navette de Washington à Los Alamos] semble avoir été entièrement fabriqué par Dan....." Rmc - Bob Collins

Après avoir entretenu des liens amicaux pendant près d'un an avec les administrateurs du forum RU, Dans Smith vient seulement de réaliser qu'il n'avait rien à attendre d'eux, seulement des moqueries à la suite de son fiasco avec Ron Pandolfi. Cependant, sa récente déconvenue ne semble pas avoir entamé son moral. Le voici, le 19 avril, en train d'échaffauder son plan B :

"J'ai compris que des intermédiaires décidés à entreprendre la prochaine étape ont été remis à flot par un informateur notoire. Si les choses avancent, ce sera l'avant-dernière marche avant le Jour-J. C'est ce jour-là que je serai publiquement exposé.

Lors de la prochaine étape l'informateur devra répondre aux questions très directes qui lui seront posées sur un forum, en étant à peine dissimulé. Je suggère qu'on ne procède pas à cette prochaine étape avant que la personne ait été préparée à l'interview par un journaliste reconnu, en vue d'une publication immédiate. L'étape suivante pourrait alors très facilement survenir quelques jours plus tard."

On peut voir que Dan Smith se place en grand ordonnateur de la Divulgation dont il serait lui-même le point focal. Je regrette que les administrateurs de Open Minds continuent de le ménager, comme ils semblent avoir décidé de ne jamais contrarier le manipulateur du Groupe TC. C'est leur souhait de préserver toutes les pistes, mais nous avons là deux exemples de désinformation en action.

En 1996 déjà, Richard J. Boylan rapportait dans le magazine australien Nexus :

"Dans la perspective des multiples pressions relatives à la divulgation de la realité des Ovni(s), et compte tenu des exigences politiques en cette année d'élections présidentielles, le Congressiste Phil Graham et le Sénateur Bob Dole ont été approchés par un enquêteur ufologue, nommé Dan Smith, qui a entrepris des pourparlers avec leurs équipes de campagne, en leur offrant ses services pour les informer sur les Ovni(s), afin de préparer le Sénateur Dole et le Congressiste Graham pour qu'ils aient une claire vision des enjeux en ce qui concerne la Divulgation et les opérations de couverture, qui pourraient bien constituer l'un des tournants de cette campagne présidentielle de 1996."

http://www.nexusmagazine.com/articles/boylan.html

Ce Dan Smith a de la suite dans les idées; on constate qu'il nous ressert les mêmes arguments à plus de dix ans d'intervalle.

Revenons à des exposés plus traditionnels, avec cet article de Norm Starks, mis en ligne le 19 avril par GazetteExtra, un journal du Wisconsin :

Un expert en Ufologie : Des témoins sur leur lit de mort dénoncent l'opération de dissimulation à Roswell

BELOIT- C'était un soir d'orage dans le désert du Nouveau-Mexique le 3 Juillet 1947, lorsque quelquechose d'inhabituel s'est produit à proximité de Roswell.

Est-ce un vaisseau interplanétaire qui s'est écrasé, déclenchant l'une des plus fantastiques opérations de dissimulation de toute l'histoire ?

Donald R. Schmitt en est convaincu.

Schmitt, qui a fait un exposé Mardi soir au Beloit College sur "Le Crash de Roswell : Qu'est-ce qui s'est vraiment passé ?" est l'ancien co-directeur du CUFOS (Center for UFO Studies), institué par J. Allen Hynek à Chicago, et il a mené des recherches sur l'incident de Roswell depuis 1989.

Schmitt nous a déclaré avant sa conférence : "J'étais totalement sceptique dans ce domaine, j'avais exprimé publiquement mes doutes que le gouvernement puisse garder un secret de cette importance pendant aussi longtemps."

Mais après avoir interrogé des centaines de personnes, il est maintenant convaincu que ce qui s'est passé en 1947 a fait l'objet d'une dissimulation par les militaires pendant 60 ans. Après avoir parlé avec les témoins qui avaient eu en mains des débris rapportés du site du crash site, il a conclu : "Nous devrions probablement reconsidérer notre approche et traiter cette affaire comme si celà s'était réellement produit."

Dans l'Auditorium Richardson rempli d'une assistance attentive, Schmitt a rappellé que le gouvernement avait échaffaudé quatre histoires au sujet de ce qui avait été trouvé en 1947. Au début, un communiqué officiel avait annoncé qu'ils avaient récupéré un "disque volant." L'annonce avait été rapidement réfutée par les haut-responsables du Pentagone qui ne parlaient plus que d'un ballon météo et d'une cible de bombardement. Deux autres explications avaient été officiellement fournies, la plus récente en 1997.

"Je sais de bonne source qu'il en préparent actuellement une cinquième", a déclaré Schmitt.

Il a ajouté qu'une seule de ces explications peut être confirmée par les témoins qu'il a interrogés au cours de ses recherches.

"La question reste de savoir quelle explication confirmée par les témoins correspond à la vérité ? Le gouvernement nous demande de croire que la plus éminente unité de l'Air Force de tout le pays, le 509ème Groupe de Bombardement basé sur le Terrain d'Aviation Militaire de Roswell, aurait été incapable de faire la différence entre des morceaux de caoutchouc collés ensemble, une poignée de batonnets de bois, et quelquechose qui soit vraiment extraordinaire."

Schmitt a déclaré que des témoins sur leur lit de mort avaient fini par révéler que ce qu'ils avaient vu "n'était pas un ballon - ça n'était pas d'ici."

"Beaucoup de ces témoins ont été menacés, intimidés, ou rémunérés, et on leur a fait prêter serment au nom de la sécurité qu'ils ne révèleraient jamais ce qu'ils avaient vu. C'est seulement au soir de leurs vies que certains d'entre eux ont révélé la vérité à des membres de leur famille, ou bien se sont confiés à nous. Ils nous disent aujourd'hui : "C'était une couverture; le ballon était une supercherie."

Pourquoi le gouvernement veut-il nous cacher un tel évènement ?

"Je pense qu'il ont voulu couvrir leur propre ignorance", a répondu Schmitt. "Ils n'avaient pas la moindre idée de qui il s'agissait, d'où ils venaient, ni la nature de ce qui s'était écrasé. Alors, plutôt que d'admettre leur ignorance, il leur a été plus facile de glisser la poussière sous le tapis."

Schmitt a dit qu'il n'essayait pas de convaincre qui que ce soit, et qu'il n'avait rien à prouver. Il a simplement invité l'assistance à tirer ses propres conclusions.

http://www.gazetteextra.com/schmitt041807.asp

Donald R Schmitt publie un nouvel ouvrage le 30 juin prochain : "WITNESS TO ROSWELL : UNMASKING THE 60-YEAR COVER-UP" - avec Thomas J Carey. Victor Martinez le présente en quelques points :

"- L'Air Force a eu recours à des menaces de mort sur des témoins civils et leurs enfants pour s'assurer de leur silence;

- L'Air Force a dévasté une petite ville du Nouveau-Mexique ... pour retrouver un ballon-météo?

- La prochaine explication 'officielle' de l'Air Force au sujet de Roswell sera la cinquième !

- Le véritable nombre des témoins qui penchent pour un évènement extraterrestre à Roswell, rapporté à ceux qui admettent l'explication du ballon de l'Air Force : c'est comme de comparer l'Empire State Building à un immeuble.

En résumé : Les témoins de Roswell affirment que la vérité ne peut pas être éternellement camouflée : c'est bien un vaisseau alien qui s'est écrasé, des corps ont été récupérés, et ils n'étaient pas d'ici !"

Victor Martinez nous propose également de revenir au 9 janvier 2006 avec cet article de Dwayne A. Day qui lui avait échappé à l'époque : "Les Astronautes & L'Aire 51 : L'Incident du Skylab"

"Le problème est survenu du fait que la récente mission de Skylab a photographié par inadvertance le terrain de Groom Lake.

Il y avait pourtant des instructions spécifiques pour éviter de le faire," qui étaient précisées dans un protocole, et Groom "était le seul endroit qui comportait cette restriction."

En d'autres termes, la CIA considèrait qu'aucun autre point du Globe n'était aussi sensible que Groom Lake, et les astronautes l'avaient pris en photo.

http://www.thespacereview.com/article/531/1

Aire 51

L'anonyme qui se faisait passer pour le 'Groupe TC', renonce finalement à publier sur OM, ou tout autre forum américain ! Je dois produire encore un effort pour traduire et publier ici ses dernières inepties - bien que je doute que l'auteur tienne parole. Ceci a été diffusé le 21 avril sur Open Minds :

"[enlevé]

Il nous a été demandé de pas vous envoyer cet email avant ce jour. Je suis certain que vous en comprendrez la raison.

Un contact, auquel nous ne pouvons parler que deux fois par an, nous a fait passer trois pages dont nous pensons qu'elles sont extraites d'un volumineux rapport. Nous savons maintenant que c'est à cause de cette information que l'autre groupe s'est manifesté dans la ville qui est dans la ville, pour tenter de mettre la main dessus. Cette information, ajoutée à ce que sait notre autre contact à l'étranger, et à ce qu'un tiers (l'explication va suivre) a en sa possession, nous a ouvert une porte jusqu'ici bien verrouillée et elle ne pourra jamais être refermée.

Cette information nous amène directement à ceux qui tirent les ficelles au sein du MIC. Nous avons découvert le premier dans notre ville de résidence, mais ceci nous a montré qu'il y en a quelques autres, répandus à travers le monde.

C'est pourquoi les gouvernements diffusent en ce moment de l'information au public, (France, Brésil, Mexique); beaucoup n'ont pas idée de ce qui est vraiment en train de se passer. La France est l'exception parce qu'ils ont gardé pour eux quelques éléments, et nous tenons cette info de la bouche du cheval de notre contact. D'autres pays vont s'engager à leur tour, parce qu'ils n'ont pas le choix de faire autrement. Les cinq grands tarderont un peu, parce qu'ils s'imaginent qu'ils peuvent contrôler la situation, mais ils ne pourront y parvenir. Ceci finira par causer du tort aux populations et leurs responsables en subiront les graves conséquences.

En ce qui concerne Serpo, l'affaire a tourné court sauf qu'elle nous a apporté deux éléments d'information que nous avons évoquées précédemment. Trois groupes distincts reliés à des sources différentes, plus le pilote, sont parevnus à la même conclusion : La seule preuve qui a été découverte est que trois colonels se sont "envoyés en l'air" dans notre système solaire. A leur retour cette nuit-là, l'un s'est suicidé, un autre est devenu fou et devait mourir quelques mois plus tard. Le troisième colonel a poursuivi une carrière appréciable comme agent de liaison entre l'AF et le MIC, et il a pris sa retraite avec le grade de général. Nous sommes tous d'accord pour considérer que cette race aliène est originaire du système d'Alpha du Centaure, la planète Seinu. A noter également que les signaux qui n'ont pas été interprétés par SETI, et qui sont en augmentation de puissance, proviennent du même endroit. Alors vous pouvez en penser ce que vous voulez, mais c'est trop pour être une simple coïncidence.

Notre comité a manifesté son accord pour s'associer avec notre contact à l'étranger ainsi que son groupe, ainsi qu'avec un troisième groupe basé dans un autre pays. L'un dispose d'incroyables ressources dans le renseignement, l'autre bénéficie d'un soutien financier, et nous avons de nombreux collaborateurs.

Ce groupe tricéphame sera sous la direction d'une personne qui vit dans un autre pays, et qui a décidé de s'identifier comme Ciconia Ciconia [Cigogne blanche]. Il prétend qu'après avoir suivi bon nombre de fausses pistes, ménagées par des spécialistes de la désinformation un peu partout à travers le monde, tel que le groupe qui a manipulé OM/RU, il a réalisé que ces gens ne connaissent pratiquement et rien et que le seul but est de s'amuser à embrouiller les chercheurs. C'est pourquoi il a choisi ce nom pour se moquer d'eux, mais c'est également une manière d'apporter un nouveau message d'espoir.

Notre groupe ne diffusera plus d'information sur votre website, ça sera fait depuis l'étranger où les médias ne sont pas contrôllés par leurs gouvernements.

Nous tenons à remercier l'Admin, Jeddyhi et les membres du forum pour nous avoir permis de partager de l'information avec vous, à mesure que nous apprenions à jouer dans cette arène. Votre site compte un nombre impressionnant de personnes qui savent beaucoup de choses et sont d'une grande sincérité.

Soyez prudents avec le groupe qui est en rapport avec vous, nous savons que vous n'êtes pas naïfs, mais ils connaissent bien leur boulot.

Bonne chance à tous !!!

[la dernière partie a été enlevée]"

La mythomanie conduit souvent à l'escalade. L'auteur, qui se vante de "partager de l'information" sans jamais rien apporter de tangible, se targue maintenant de monter une structure "mondiale"... Au moins le lecteur aura constaté dans quel contexte la Divulgation doit faire son chemin.

Un autre curieux personnage qui s'active dans les marges est Gary S. Bekkum, animateur du site "Starstream Research"; il se définit comme un 'journaliste solitaire', qui se manifeste occasionnellement sur le web, "pour tenter de discerner le vrai du faux".

Gary Bekkum est fasciné par le monde du renseignement et la 'phénomènologie appliquée'. Il prétendrait décoder pour nous les signes précuseurs de la Divulgation.

Bekkum

Curieusement, ses papiers restent essentiellement allusifs, même quand les protagonistes qu'il évoque sont largement identifiés. Exemple le 22 avril avec son nouveau communiqué, qui me parait seulement destiné à garder la main :

"Certains officiels ont confirmé qu'ils étaient en relation avec Mr. [Dan] Smith, mais ont rapidement fait savoir que les milieux officiels ne cautionnaient pas les activités de Mr. Smith."

Il conclut magistralement son exposé de deux pages avec ces deux lignes :

"Nous ne sommes pas parvenus à retirer quoique ce soit des différents rapports, sauf à constater des inconsistences dans les rapports personnels de nos sources, qui sont impliquées avec le gouvernement."

Le jeu de Gary Bekkum consiste à laisser entendre qu'il connait des choses trop importantes pour se permettre de citer des noms - dans un autre papier, sur http://stargate007.blogspot.com/, il évoque un certain "Espion Nu" - mais le jeu est totalement vain puisque tous les observateurs auront reconnu l'agent Pandolfi. En résumé, Bekkum s'inspire du nébuleux blog de Dan Smith, pour construire un récit en forme de jeu de pistes.

Il y a un moment déjà que cette video http://serpo.fr/VIDEOS/Italie.avi - 4,5Mo - ("Ovni au-dessus d'une rivière en Italie"), circule sur les principaux forums et les listes ufologiques, comme UFO UpDates où elle est à nouveau évoquée le 22 avril. Paola Harris avait jugé utile d'apporter quelques précisions :

"Je diffuse ce document depuis 3 ans; il a été donné aux chercheurs italiens, mais nous ne le devons pas à l'Air Force... C'est un exemple de notre Technologie terrestre. J'ai fait analyser ce film à Hollywood. Il s'agit d'un objet bien réel. Je l'ai montré dans mes conférences au MUFON en 2005 et à Laughlin, et quelqu'un l'a mis en ligne sur U-TUBE et google ! Ca a été tourné dans la région de Veneto, en Italie, à un endroit nommé Ponte di Giulio, près de la base de l'OTAN de Aviano. On y voit le lit asséché d'une rivière où les militaires ont l'habitude de manoeuvrer, et le cameraman disposait d'une caméra montée sur un trépied, attendant que l'objet sorte de la forêt. Je doute que des aliens se soient montrés ici !"

Pour un nouveau venu sur OM, sous le pseudo de 10538 :

"Le fait de dire qu'il s'agirait d'une technologie terrestre ne résoud rien. De quelle technologie parlons-nous ? Celle des rotors et des réacteurs ? Si l'on en juge par la séquence finale, cette explication ne serait pas satisfaisante. Ce genre d'accélération ne peut être réalisée par des moyens conventionnels.

Pourrait-il s'agir d'une fabrication terrestre à partir de concepts aliens ? Dans ce cas, n'aurions-nous pas la preuve d'une coopération qui a toujours été démentie ? Est-ce que ça ne fait pas sauter le couvercle d'une vaste entreprise de couverture ?

Notre technologie conventionnelle ne permet pas davantage d'expliquer le reste de la video. Nous n'avons jamais vu un de nos engins manoeuvrer de cette manière. Le Hawker Harrier à décollage vertical est incapable de ces évolutions. Pas plus que nos plus récents F-35."

Quoiqu'il en soit, s'il est bien question d'un appareil américain inconnu, on peut s'étonner qu'il soit déjà expérimenté dans la campagne italienne, même à partir d'une base de l'OTAN.

Une intox des militaires reste donc possible, qui consiste à montrer une sorte d'engin gonflable, tout juste manoeuvrable, pour faire croire qu'ils poursuivent des recherches avancées. La disparition soudaine de l'objet pourrait s'expliquer par une retouche, un effacement sur quelques images de la vidéo.

Plusieurs observateurs sur OM se souvenaient de la prédiction de l'ufologue et ésotériste Jan Van Ellam : Fin avril approche, et la cause est pratiquement entendue - l'écrivain est déjà surnommé sur quelques forums "le Eric Julien brésilien" pour avoir imprudemment diffusé cette annonce en novembre dernier : "Le processus est en cours et des centaines de vaisseaux s'approchent de la Terre pour se manifester publiquement dans les six prochains mois. Tout se produira entre novembre 2006 et avril 2007". (http://www.orbum.org/web/).

Ce genre de prédiction chiffrée, comme celle d'un Tsunami qui devait dévaster la côte Est des Etats-Unis en mai 2006, renforce la pression des sceptiques sur les chercheurs ouverts.

La principale information ce 25 avril, c'est l'annonce de la découverte d'une planète habitable, selon nos critères, qui tourne autour de l'étoile Gliese 581, une 'naine rouge' située à 20 années-lumière.

Selon l'astrophysicien genevois Stéphane Udry, qui dirige une équipe à l'Observatoire européen du Sud (La Silla, au Chili) : "La planète serait rocheuse, sa taille est d'environ cinq fois la Terre, son orbite est de 13 jours. Elle est 14 fois plus proche de son étoile que nous le sommes, mais celle-ci est 50 fois moins brillante que notre Soleil. Par conséquent la température de cette planète est probablement située entre 0 et 40 degrés Celsius."
Il y a encore quelques années, les astronomes ne pensaient pas que ce type d'étoiles pouvaient compter des planètes capables de voir éclore la vie.

A ce jour 227 exoplanètes avaient été découvertes, mais il semble que ce soit la première planète tellurique.

La chaîne BBC News rapporte le 25 Avril : "Un Pilote voit des 'Ovni(s)' au-dessus de Guernesey"

"Le pilote d'une compagnie commerciale a signalé avoir vu deux objets volants non-identifiés dans le ciel, près de Guernesey."

La taille de ces objets jaunes et brillants en forme de disque plat, avec des taches vertes, a été estimée à deux fois la taille d'un Boeing 737. Ils ont été observés lundi dernier, à une distance de 12 à 15 miles nord-est de l'île.

Le Capitaine Ray Bowyer était aux commandes d'un Aurigny à une altitude de 4.000 pieds (1.300 mètres), il a remarqué ces objets qui étaient stationnaires à 2.000 pieds (650 mètres) en utilisant ses jumelles. L'observation a duré neuf minutes."

Mr Bowyer a déclaré qu'il avait été "assez bouleversé" par cette observation : "Ce n'est pas quelquechose qu'il nous est donné de voir tous les jours - c'était assez effrayant - Franchement, je préfèrerais ne jamais me retrouver dans cette situation.".

Il a pensé au début que c'était une réflection du soleil sur les serres de Guernesey. Le commandant a déclaré que les objets brillaient comme le soleil, mais que les lueurs n'affectaient pas sa vue. Un moment, il a envisagé de s'approcher des objets, mais en réalisant leur taille impressionnante, il a privilégié la sécurité de ses passagers.

Les objets stationnaires ont également été observés par l'équipage et les passagers d'un autre avion venant en sens inverse. Les témoignages des deux pilotes apparaissent parfaitement concordants.

Un porte-parole du Ministère de la Défense a déclaré que l'espace aérien était sous surveillance, dans le cas où des objets inhabituels pourraient représenter une menace.

Cependant, il a ajouté qu'il n'était pas envisagé de mener une enquète pour savoir s'il s'agissait d'un Ovni, parce que leur mission consistait à "maintenir la sécurité de la Grande-Bretagne"."

La règle habituelle stipule que : "A moins que des témoignages concordants suggèrent que l'espace aérien de la Grande-Bretagne soit menacé par un engin hostile ou non-autorisé provenant d'une puissance militaire étrangère, le Ministère de la Défense britannique ne lance aucune investigation ni ne s'emploie à donner une explication détaillée pour chacun des 200 à 300 'rapports d'Ovni(s) reçus chaque année."

http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/europe/guernsey/6591365.stm

En fait le lendemain, sans doute en raison d'une large couverture mediatique, on apprenait que le Ministère de la Défense britannique avait décidé d'ouvrir une enquète.

Channelonline.tv titre le 26 avril : "Le Pilote et les passagers on vu un Ovni d'un Mile de large, enregistré au radar."
http://www.channelonline.tv/videoplayer/itv_channel_report_wednesday.htm

L'enregistrement radar n'est pas confirmé, puisque le contrôleur de la tour de Jersey affirme n'avoir rien remarqué. Il ajoute : "Si l'objet était stationnaire, nos équipements ne l'auraient pas repéré, parce que le radar ne l'aurait pris en compte."

Pour John Spencer, Vice-Président de l'Association britannique de Recherche Ufologique : "Une rencontre similaire a eu lieu en 1978 au-dessus des Bass Straits en Australie, le pilote était en contact radioavec le sol pendant tout le durée de l'évènement, puis on n'eut jamais plus de ses nouvelles. C'est pourquoi il est important d'étudier ces phénomènes."

Deux jours plus tard, les sceptiques ont ressorti l'explication récurrente des 'lanternes chinoises'... Ainsi le doute s'insinue, malgré plusieurs dizaines de témoignages au sol, tous concordants, qui commencent à se faire connaître.

Plus raisonné, le Capitaine Troy Queripel, qui a rencontré le Commandant Ray Bowyer moins d'une heure après l'évènement, et qui atteste de son état de choc, apporte deux éléments de réflexion :

"Ma théorie est qu'il a pu s'agir d'un prototype militaire en phase de test.
Le bombardier furtif et l'avion-espion U2 ont été testés pendant des années à l'insu du grand public. Le bombardier furtif a été opérationnel pendant 25 avant d'être révélé. Le U2 n'a été identifié qu'après avoir été abattu en photographiant le territoire de l'Urss.
"

Il a ajouté qu'il est impossible de savoir quels sont les appareils actuellement en phase de tests.

Mais Fore, sur OM, répond : "Vous imaginez l'étendue de territoire nécessaire à la construction d'un engin qui ferait un mile (1,6 km) de diamètre ? Comment cet espace ne serait-il aussitôt repéré sur les images prises par satellite ?".

Sur la liste UFO UpDates, Don Ledger réfute en particulier l'hypothèse déjà avancée d'un nuage lenticulaire : "Pas au-dessus de la mer, et surement pas à une altitude de 2.000 pieds." Il ajoute : "D'autres sceptiques ont avancé l'idée d'un ballon ou d'un dirigeable... Mais les proportions indiquées par le Commandant Ray Bowyers, telles qu'il les as dessinées, sont de l'ordre de 1 pour 10 (épaisseur sur longueur). Un engin gonflable qui aurait ces proportions ne pourrait même pas réussir à décoller." Enfin, cette remarque : "S'il s'agissait d'un prototype militaire, ce serait parfaitement stupide de le tester au-dessus de la mer, et risquer de le perdre définitivement."

L'interview du Commandant Ray Bowyer est disponible ici, avec Windows Media Player :
http://cdn.streamcdn.com/cdn.asp?c_id=channeltv&mt=channeltv&fn=ufovt.wmv

Le 26 avril, Victor Martinez attire notre attention sur le site web http://www.ufoevidence.org qui publie cette photographie d'une rencontre sur les Ovni(s) aux Nations-Unies, le 14 Juillet 1978.

En Novembre de cette même année, le Premier Ministre de la Grenade, Sir Eric Gairy, a proposé une résolution demandant la mise en place d'une agence consacrée à l'étude des Ovni(s) à grande échelle.

de gauche à droite : Gordon Cooper, Jacques Vallée, Claude Poher, J. Allen Hynek, le Premier Ministre de la Grenade, Sir Eric Gairy, le Secrétaire Général des Nations-Unies, Kurt Waldheim, et (au premier plan à droite) David Saunders.

Un nouveau magazine trimestriel, le "Journal of ABDUCTION-ENCOUNTER RESEARCH" vient de sortir. Pour fêter l'évènement, le premier numéro de 34 pages est offert en téléchargement au format Pdf (2,20 Mo) : JAR_N°1.pdf

On y trouve les signatures de Barbara Lamb, Budd Hopkins, Helen Littrell, Craig Lang, John Carpenter, Elaine Douglass, Derrel Sims, et David Jacobs.

JakeReason publie sur OM ce 26 avril un email censé provenir de Paul McGovern :

De : Paul McGovern
Envoyé : Mercredi 25 Avril
A : ******
Cc : lucianarchy; Bill Hamilton; Bill Ryan; Bruce Maccabee; Ivo5000; DR B. Wood; George Knapp; Hal Puthoff; JakeReason; K. Green; * Winkler; MJ R****; Steve Hammons; Victor Martinez

"Serpo n'est pas mort. On doit s'attendre à ce qu'une nouvelle importante soit publiée la semaine prochaine.
Le Groupe <de Anonyme> n'attend plus que Doty.
"

Le destinataire principal nous est caché; le forum Open Minds est placé en tête des destinataires des copies. Les autres apparaissent par ordre alphabétique.

Cette formulation laconique intrigue les participants de OM. Elle peut laisser entendre qu'après le retrait de Bill Ryan et les maladresses répétées de Victor, le 'Groupe' s'est finalement souvenu que Rick Doty, rencontrant Ryan à Laughlin en mars 2006, lui avait dit : "Si j'avais été chargé de cette Divulgation, ça aurait pris une autre tournure"...

Je note que Victor Martinez n'a pas diffusé le message sur sa liste, perturbé sans doute de pressentir qu'il ne sera pas cette fois le canal privilégié.

En fait, le protocole de la diffusion vient d'être modifié. C'est ce que nous explique JakeReason le 27 avril, "afin de s'assurer que les perturbateurs habituels (RU/Gang of Four/Tacitus Monroe...) ne puissent interférer. Désormais, Anonyme sera assuré que ses 'Messages' seront acheminés ainsi qu'il le souhaite."

En clair, c'est le forum Open Minds qui assure maintenant la gestion du site Serpo.org. Les messages seront quand même transmis à Victor, qui pourra les diffuser sur sa liste, mais cette fois "avec la certitude qu'ils proviennent réellement de Anonyme."

L'équipe des Administrateurs de OM les archivera ensuite sur le site Serpo.org, "sans changer une virgule de l'original".

Cette annonce qui fait directement suite au message posté la veille et supposé provenir de Paul McGovern, pourrait confirmer que celui-ci est l'un des membres du groupe des six personnes qui incarnent le personnage de Anonyme (l'équipe de l'Arizona ?). Celà signifierait qu'ils ont entériné le choix du forum OM - et de ses Administrateurs - comme successeur(s) de Bill Ryan.

Le 27 avril, Victor Martinez nous a fait suivre un résumé d'un long article, publié sur le site New Scientist :

"Un dispositif hyperdrive qui permet de voyager à travers d'autres dimensions, grâce auquel la planète Mars serait à seulement trois heures de la Terre."

http://www.newscientist.com/channel/fundamentals/mg18925331.200-take-a-leap-into-hyperspace.html

"Chaque année, l'Institut Américain d'Aéronautique et d'Astronomie décerne un prix pour le meilleur exposé présenté lors de sa conférence annuelle. L'armée américaine se montre très intéressée."

Mais la nouvelle date un peu, puisqu'on la trouvait déjà en janvier 2006 sur le site francophone Silicon.fr : http://www.silicon.fr/fr/silicon/special-report/2006/01/09/hyperdrive-larmee-americaine-voyage-8-dimensions

Pas d'autres informations ce dimanche 29 avril, alors autant reproduire cette réflexion intéressante de l'Admin du forum OM :

"James Randi - l'ultra-sceptique bien connu, qui a lancé le défi de 1 million de dollars pour piéger tous ceux qui aimeraient se couvrir de ridicule, déclare maintenant que les E.T. n'entrent PAS dans le cadre du paranormal, et il semble même disposé à reconnaître que l'existence des aliens est du domaine du possible. Il reste persuadé que la preuve ne sera pas apportée d'ici le terme de sa vie. Mais il pourrait bien se tromper."

"Considérant le nombre quasi infini de possibilités dans l'ensemble de l'univers, je ne pense pas que nous soyons seuls dans l'univers. On pourrait bien découvrir une nouvelle forme de vie, qui soit simplement un peu d'humus, ou bien une sorte de monstre avec un oeil d'insecte."

James Randi poursuit :

"Les bookmakers britanniques, qui sont censés bien connaître les ressorts du monde réel, sont en effervescence depuis l'annonce de la découverte de la nouvelle planète. Ils ont connu un moment de panique. Vous comprenez, au début des années 1960, ils prenaient des paris à 1000 contre 1 sur le fait que l'homme irait marcher sur la Lune avant 1970, et ils ont perdu très gros sur ce coup. Aujourd'hui, ils offrent le même rapport sur la découverte d'une intelligence extraterrestre. A l'annonce de cette nouvelle planète, ils viennent de rabattre le gain à 100 contre 1. La condition requise pour payer l'enjeu, c'est que le Premier Ministre confirme officiellement l'existence d'une vie extraterrestre intelligente, et au plus tard dans l'année qui suit le pari.
Mais je pense que ces bookmakers britanniques n'ont pas de soucis à se faire...
"

L'Admin d'OM conclut : "Comme d'habitude, l'amuseur pourrait se tromper lourdement, et les bookmakers seraient alors les premières victimes de la divulgation (Si vous avez envie de parier, je vous suggère d'aller récolter vos gains tout de suite après la divulgation - ET AVANT qu'ils ferment boutique !). Mais il est intéressant de constater que même les sceptiques qui aiment parader sont favorables aux E.T.s... Randi n'est pas fou. Il exhibe son million de dollars pour les besoins de sa publicité personnelle, sa 'carrière médiatique' - mais il est assez malin pour éviter de le mettre en jeu, au risque que les E.T.s finissent par se montrer." (http://www.randi.org/jr/2007-04/042707chop.html#i8
).

Après la mise en ligne par la France de ses archives du Gepan-Sepra, le Dr Dave Clarke vient d'annoncer qu'il a reçu le mois dernier une lettre du Ministère de la Défense britannique, selon laquelle la Grande-Bretagne allait faire de même. (http://www.drdavidclarke.co.uk/news1.htm)

Pour le Dr Dave Clarke, qui vient de publier "Flying Saucerers : A Social History of UFOlogy":
"Le Ministère de la Défense britannique a l'intention de publier ses archives secrètes de rapports d'Ovni(s), afin d'en finir avec les allégations qui l'accusent de cacher la possible visite d'aliens en Grande-Bretagne ..."

"Bien que le Ministère de la Défense affirme qu'aucun rapport d'Ovni(s) n'a pu être estimé significatif pour relever de la Défense, un petit nombre ont fait l'objet d'enquêtes détaillées par la RAF et le DI55. La nature de ces enquêtes, et leurs conclusions, ont jusqu'à présent été entourés de secret. Durant la même période de trente ans qui a été considérée par la France, plus de 7.000 rapports d'Ovni(s) ont été collectés par le DI55, une discrète officine dont le rôle et les responsabilités envers le Gouvernement britannique n'ont jamais pu être précisés. Jusque très récemment, on avait craint que l'ensemble des 24 répertoires du DI55 concernant les Ovni(s) aient pu être détruits, parce qu'ils avaient été exposés à de la poussière d'amiante pendant leur stockage, de même que 63.000 autres répertoires jugés 'sensibles' dans le domaine du Renseignement au cours de la Guerre Froide. Mais finalement grâce à un financement de 3 millions de Livres sur fonds publics, tous les dossiers ont été décontaminés et scannés puis gravés sur des CDroms.

La décision a été prise au début de cette année de considérer comme une tâche prioritaire la mise en ligne des archives Ovni(s) sur le website du Ministère de la Défense, qui héberge déjà les rapports sur l'incident de la Forêt de Rendlesham ainsi que le Rapport Condign. Les premiers scannages électroniques des fichiers Ovni(s), qui avaient été entrepris au milieu des années 1970, seront ajoutés sur le site web au cours de cette année. Le dossier du DI55 renferme de nombreux rapports rédigés par des fonctionnaires, mais également des pilotes de la RAF et de la Royal Navy, et des équipages civils. Il comporte aussi les éléments utilisés par l'auteur du Rapport Condign qui a analysé plus de 3.000 rapports rassemblés par le Ministère de la Défense pendant la période 1987-97.

On pense que certains dossiers ont fait l'objet d'une enquète, conduite par les militaires, mais les détails n'ont jamais été rendus publics. Vingt-quatre dossiers seront déclassifiés; chacun contient 200 à 300 rapports d'observations, plus des notes internes du Ministère de la Défense, des compte-rendus, et des échanges de correspondances."

10538 ne semble pas du tout convaincu :

"Quoi de neuf ? Ils nous balancent un os à ronger (mais rien de substantiel) pour tenter de calmer le jeu. C'est juste une désinformation. Quand allons-nous réaliser qu'on ne peut pas faire confiance aux gouvernements sur ce sujet ? L'idée même qu'il existe des pouvoirs qui les dépassent est incompatible avec leurs objectifs."

Bill Ryan & Kerry Cassidy viennent de mettre en ligne ce 1er mai une nouvelle video : "Une amitié peu ordinaire - David Corso et Duncan O'Finioan"

"Nous avons interviewé Dave Corso chez lui, à Pahrump, dans le Nevada, en présence de Duncan O'Finioan. Tous deux ont fait partie du PROJET TALENT, un discret programme militaire relatif à MK-ULTRA. Ces amis atypiques ont un parcours étonnamment similaire au Vietnam, sur une mystérieuse base militaire sur une île au large de St Thomas, et fréquemment les mêmes symptômes de PTSD (post-traumatic stress disorder). Ils ont en commun de conduire les aveugles, et de veiller dans la nuit avec un fusil chargé, armés contre quelque menace indiscernable, tapie derrière la porte d'entrée...

On ne manquera pas de remarquer que le témoignage de Corso valide des points importants de l'histoire de Duncan. Leur témoignage commun renforce l'idée que les militaires américains mènent un programme d'entrainement de super-soldats, pas seulement des combattants comme Duncan - avec des capacités psychiques et une force peu commune - mais aussi des hommes de commandement, qui ont été formés à identifier les meilleures recrues, et qui avaient des dons psychotroniques, c'est-à-dire dans le domaine du contrôle mental. Contrôleur et soldat ? Lequel à sauvé l'autre au fond de la jungle Cambodgienne ? Leur relation est imprécise. Mais quelquepart dans les eaux troubles du passé, deux hommes, de formations très différentes, se sont révélés de vrais amis, en se rendant compte que ce qui les avait rapprochés était beaucoup plus chargé de mystère et d'effroi que tout ce qu'ils se croyaient prêts à affronter."

Il n'était sans doute pas inutile que le tandem du Projet Camelot ait pu recueillir un témoignage concordant, parce que l'histoire de Duncan O'Finioan paraissait jusqu'ici assez fantaisiste. Après cette présentation textuelle de Bill & Kerry, il nous reste à visionner la nouvelle interview.

On l'a constaté chez Dan T. Smith, dans sa forme la plus caricaturale, chez Gary S. Bekkum également, ou l'animateur du 'Groupe TC' : Il y a cette fascination, chez les plus ardents partisans de la Divulgation, pour l'usage des noms de codes. Ceux qui dénoncent les 'jeux psychologiques', les manipulations des services gouvernementaux, se complaisent volontiers à manier eux-mêmes le langage 'chiffré'. Les noms d'oiseaux ou de poissons de la légendaire 'Volière' ou de l'Aquarium servaient à évoquer des personnages dont l'appartenance à un groupe était à peu près cohérente. Tous sont maintenant identifiés, et le jeu n'aurait plus de sens. Mais la tentation est forte pour les nouveaux venus de s'affubler d'un nom de guerre. Comme le supposé chef du 'Groupe TC', qui rève de se faire appeller désormais 'La Cigogne blanche', tandis que Dan Smith se verrait bien en 'Chicken Little'...

L'Administrateur du forum "Open Minds",
Brendan Burton, connaitrait l'identité
de son correspondant du "Groupe" TC.

Il vient de rédiger un article
sur le site "American Chronicle",
qui privilégie la piste italienne,
plus précisément vaticane :
La Cigogne blanche' lui suggère
une référence au Pape,
du moins à son entourage.

http://www.americanchronicle.com/articles/viewArticle.asp?articleID=25379

Un retour rapide le 2 mai sur le témoignage du Commandant Bowyer, dont l'aventure au-dessus de Guernesey a eu les honneurs de la presse mondiale.

Les medias francophones font encore une fois exception, bien que Guernesey soit à moins d'une heure (en bateau) des côtes normandes : une simple recherche sur Google-actualités avec les mots "ovni+Guernesey - ou Jersey" ne donne qu'un seul support, "24heures.fr", qui réagit très tardivement puisque son article est daté du 2 mai :

http://signes.blog.20minutes.fr/archive/2007/05/02/les-ovni-se-font-la-manche.html

Par ailleurs, le Commandant Bowyer a déclaré avoir reçu le soutien d'une vingtaine de pilotes : "Dans cette profession, tout le monde sait bien que si vous commencez à raconter des évènements pareils, vous vous retrouvez rapidement sans emploi. Mais je note que mon récit a délié pas mal de langues"
Parmi ses soutiens, le Commandant français Jean-Charles Duboc qui avait observé un immense objet près de Taverny le 28 Janvier 1994 alors qu'il pilotait un Airbus 320 sur la ligne Nice-Londres.

Le Commandant Bowyer a tenu à féliciter ses employeurs d'Aurigny pour leur compréhension.

"Je pense que si je n'avais pas eu huit ans d'ancienneté, on n'aurait pas parlé de ce qui m'est arrivé. Mais j'ai eu de la chance que Aurigny m'accorde sa confiance, et je tiens à les remercier de leur soutien.

C'est vraiment une bonne chose que d'autres personnes aient osé témoigner qu'elles avaient eues le même genre d'expérience."

Le 7 avril 2001, la NASA avait lancé la sonde Mars Odyssey, pour établir une carte minéralogique de la planète rouge, rechercher la présence éventuelle d'eau et mesurer les radiations frappant la planète. En ce qui concerne la présence d'eau, l'évaluation qui nous est rapportée ce 2 mai permet de penser que l'eau ne se situe pas forcément à de grandes profondeurs, mais par endroits à seulement 2 mètres sous le sol martien. En août prochain, la NASA enverra vers Mars sa première Mission Scout : "Phoenix". Cet atterrisseur doté d'un bras de forage va analyser la glace du sous-sol martien à la recherche de traces de vie. La tendance est maintenant En 2007, la NASA enverra vers Mars sa première Mission Scout : Phoenix. Cet atterrisseur analysera la glace du sous-sol martien à la recherche de traces de vie.chez les commentateurs à nous dire qu'en raison de la présence d'eau, il serait improbable qu'on n'y découvre pas des traces de vie.

Bill Ryan vient de mettre en ligne, ce 3 mai, une synthèse et Mise à Jour de tout ce que lui-même et Kerry Cassidy ont appris de 'Henry Deacon' - le physicien de Livermore, dont ils sont toujours sans nouvelles :

http://projectcamelot.net/livermore_physicist_3.html

Il est curieux de noter que la page est à nouveau difficilement accessible : "Le site est peut-être temporairement indisponible ou surchargé. Réessayez plus tard."

De notre amie Wladzia, cette info reçue le 3 mai : "Un outil assez génial sur http://www.ufomaps.com/ associé à Google Earth permet de visualiser par année un grand nombre des lieux d'observation d'ovni aux USA.

De plus en cliquant sur la petite soucoupe, on accède au rapport d'observation !!!!

Sur la page du site se trouve le lien : "See Ufo Map in Google Earth" qui permet de charger l'utilitaire .kmz".

Un message personnel rédigé par JakeReason est adressé le 4 mai à l'ensemble des participants du forum Open Minds :

"L'équipe des Administrateurs s'est trouvée particulièrement mobilisée ces derniers temps.

Je constate que nos contributeurs ont été relativement sollicités par une quantité d'autres Sujets ouverts sur ce Forum.

Cependant, depuis quelques jours, l'histoire de l'Ufologie est en train de s'écrire. Et nous avons eu la chance d'être activement impliqués dans le processus. Nous ne croyons pas simplement que l'histoire de l'Ufologie est en train de s'écrire. Nous en sommes pratiquement certains.

Le plus étrange est que notre Forum soit en première ligne. Souvenez-vous de la Découverte des documents du MJ-12 qui ont fait l'Histoire... La même chose est en train de se produire, qui nous rapproche bien davantage de la Divulgation qu'à cette époque.

Nous voyons en ce moment pousser les germes de la Divulgation. Le mot "germes" n'a pas été choisi au hasard. Je ne vous dis pas que la Divulgation a commencé, seulement que les véritables 'graines' sont actuellement plantées, et nous sommes aux premières loges !

Vous pourriez très bien passer à côté si vous regardez ailleurs. Dans ce cas, "l'histoire de l'Ufologie" vous rattrapera probablement en marche. Vous serez alors surpris de constater que les graines ont été plantées Ici-même, sur OM, sous votre nez, à votre insu, parce que vous êtiez divertis par d'autres sujets.

Nous devrions y prêter attention. Je pense que c'est plus fort que Serpo. Les interprêtes sont connus, ils occupent des postes clairement identifiés, ils s'engagent vraiment !

L'histoire de l'Ufologie est en marche - ici et maintenant."
Jake Reason

L'animateur Jake Reason (image) est généralement pondéré, il ne s'est encore jamais emballé sur une simple impression. Je souhaite seulement qu'il ait d'autres assurances ou références sous la main que le Blog de Dan Smith, parce que je le lis régulièrement et n'y trouve toujours pas matière à s'enflammer. Jake commente :

"On y découvre aujourd'hui de nouveaux éléments qui sont potentiellement très importants. Dan reproduit les déclarations de la 'Gorge Profonde' surnommée "CoR25" (un Collègue de Ron pendant 25 ans), montrant qu'il serait prêt à témoigner sur la nature des liens d'amitié qui unissent Dan et Ron Pandolfi."

Selon ce que j'ai pu lire, si CoR25 a bien confirmé que Dan et Ron échangent des points de vue depuis pas mal de temps, je n'ai rien vu qui le montre prêt à s'engager davantage. Le fait qu'il ait choisi le forum OM pour attester prochainement de ces liens d'amitié ne me paraît pas faire progresser la Divulgation...

Smokey exprime la même chose en ses termes : "Je suis bien d'accord. Ce nouveau venu - qu'il s'appelle R2D2 ou ce que vous voulez - serait en position de corroborer le fait qu'il arrive à Dan Smith d'échanger avec Ron Pandolfi. Et alors ? Pas de quoi en faire les GROS titres ! Pardonnez mon scepticisme..."

Il y aurait donc autre chose qui se prépare en coulisses, pour que Jake Reason ait manifesté un tel enthousiasme. S'il n'y a rien d'autre, alors ce qui pourrait expliquer l'emballement de l'animateur c'est son érudition chrétienne - qu'il a détaillée par ailleurs : ce qui intéresse Jake Reason chez Dan Smith, c'est sa vision eschatologique; non qu'il considère sérieusement que Dan soit le nouveau Messie, mais peut-être une sorte de Jean-Baptiste, chargé de préparer le terrain. Dans cette optique, la Divulgation signifie, pour lui, la fin du Monde tel que nous le connaissons.

Dan Smith a reproduit le 3 mai cette phrase ambigüe de Ron Pandolfi : "Je suis préoccupé par les motivations de ceux qui constamment cherchent à piéger Dan et l'amener à faire des déclarations publiques assez étranges. Si vous aimez lire son Blog, tant mieux, mais prenez-le pour ce qu'il est."

Le parti de Jake Reason est d'y voir un signe encourageant, quand je n'y vois qu'un commentaire charitable.

D'ailleurs, que répond CoR25 quand on lui demande un commentaire ? :

"J'ignore ce que vous attendez comme confirmation de ce que vous appellez le show Ron&Dan... J'ai déjà dit que Ron et Dan entretiennent des liens amicaux, et je pourrais le confirmer publiquement, ils échangent sur des tas de sujets depuis des années, ils sont en désaccord profond sur pratiquement toutes les questions essentielles, ils ont tous deux beaucoup d'humour, et ils se connaissent bien : leurs conversations sont fréquentes, à l'occasion de rencontres, au téléphone, et par email, mais aucun des deux ne sait vraiment où en est l'autre... et moi non plus. Si c'est CA que vous appellez le "show Ron&Dan...", c'est facile : je le confirme... en fait, ça fait des années que je suis en mesure de le confirmer !"

Fore partage l'idée d'un éventuel dérappage de Jake Reason : "Jake, je pense que tu devrais faire attention à ne pas projeter sur quelqu'un ce que tu aimerais entendreParce que cette phrase de CoR25 :

...''Je vais confirmer publiquement qu'il m'arrive d'échanger avec Dan Smith, je suis conscient de son intérêt pour ce qu'il nomme l'eschatologie, et je m'efforce de me situer dans un rôle de soutien..."

...ne constitue pas précisément un engagement ni une caution !"

L'intéressé lui répond : "On ne doit pas isoler une phrase de son contexte, il faut prendre en compte le sujet, le destinataire, l'occasion où la chose a été dite. A moins de suivre attentivement le Show Ron&Dan, d'être au courant de toutes les conversations récentes qui ont été publiées, de bien connaître l'histoire de Serpo, Doty, Collins, TC Seinu, on ne peut avoir une image complète de ce qui est en train de se produire."

La répartie n'est pas forcément convaincante. Il va falloir que les Administrateurs de OM se décident à livrer tout ce qu'ils ont rassemblé ces derniers jours, à supposer qu'ils disposent vraiment d'éléments nouveaux.

Le 5 mai, c'est Ivo5000, Co-Administrateur de OM, qui intervient dans ce sens :

"Les différents joueurs se mettent en place, et rien n'est encore joué à ce stade, mais il semble bien qu'on avance. Nous comprenons que c'est assez frustrant de ne pouvoir vous donner une vue d'ensemble, mais c'est tout ce qu'il nous est possible de mettre en ligne à l'heure actuelle."

C'est finalement Gary S. Bekkum qui revient au premier plan dans ce nouvel article. Saura-t-il se rendre plus accessible cette fois ?

"Est-ce que le Ciel est en train de tomber sur la Tête de Chicken Little ?

Son nom : Dan T. Smith.

Dan Smith a rencontré toutes sortes de gens, dont un certain nombre de représentants de la Communauté du Renseignement américain, qu'ils soient actifs ou retraités, ainsi que leurs contacts politiques, comme Chris Straub, un ancien membre de la Commission du Sénat sur le Renseignement.

Il apparaît que Mr. Smith évolue à son aise au sein du corps d'élite des principaux partenaires du jeu mental "Espions, Mensonges, et Détecteur de mensonges." Il prétend être à la recherche de "La Vérité" concernant "Le Meilleur des Mondes Possibles", et dénigre tout ce qui se trouverait en travers de sa route. Son évangile s'oppose aux pouvoirs en place; il affirme qu'il est conseillé par une personnalité qui serait prôche des hommes de savoir dans le gouvernement.

Les activités de Mr. Smith apparaissent sous un jour nouveau tandis que les Etats-Unis d'Amérique s'éveillent aux dangers de l'échange informel des informations sur Internet. De nouvelles règles sont en place, et le petit jeu des espions évolue rapidement.

A présent le Ciel semble tomber sur la Tête de Mr. Smith tandis qu'il se livre à sa pratique du Blog en forme de jeu de pistes énigmatique.

Ainsi que nous l'avons déjà évoqué, le modus operandi de Mr. Smith consiste en partie à dévoiler, avec subtilité, mais ouvertement, la nature de son contact, l'exposant dénudé à la face du monde. L'Espion Nu a donc été identifié (*), mais qui lui prête attention, à part les incontournables membres des services de renseignement de ces agences dédiées au contre-espionnage international ?

Pour bien comprendre le dilemme de Mr Smith, il faut revenir une vingtaine d'années en arrière, pour retrouver une situation aussi énigmatique qui avait généré une confusion extrême et des dénonciations en tous sens entre organisations du renseignement, tout en impliquant des personnes privées, dans un effort délibéré pour saboter des enquêtes au sujet de l'intervention extraterrestre dans les affaires humaines. Bienvenue dans cet univers en demies teintes constitué de ruses et de chausses-trappes communément dénommées "les Véritables X-Files."

En toile de fond, il y a eu cette opération de couverture montée par l'AFOSI (Office of Special Investigations) de l'US Air Force, une discrète conspiration destinée à réduire au silence un homme qui s'intéressait aux phénomènes et aux signaux qu'il avait détectés au-dessus de la Base Air Force de Kirtland (**), et une séries de programmes top-secrets recourrant aux pouvoirs psychiques pour espionner les adversaires de l'Amérique. L'histoire a ensuite explosé avec l'arrivée d'un paquet contenant des reproductions photographiques de documents secrets concernant le MJ-12, qui le présentaient comme un groupe d'individus constitué pour résoudre le "problème aliène" peu après la fin de le IIème Guerre Mondiale. Un groupe de travail secret du gouvernement s'était attellé à la tâche d'examiner les implications d'une présence aliène, telle que le suggéraient les données ufologiques, y compris les anomalies enregistrées sur les radars braqués en direction de l'espace, qui avaient détecté les "Fastwalkers"; à la suite de quoi une investigation officielle du FBI avait été lancée pour déterminer si les documents MJ-12 étaient authentiques.

Alors, pour Mr. Smith, l'histoire allait pouvoir se dérouler, à commencer par l'exposition de sa relation avec l'Espion Nu. Par coïncidence, et selon une interview par téléphone avec l'Espion Nu, enregistrée par un chercheur basé en Grande-Bretagne, l'Espion Nu apparut en réalité comme un membre actif du Groupe de Travail du Gouvernement US sur les Ovni(s).

Pour ajouter au mystère, pendant l'interview téléphonique, l'Espion Nu a également livré l'identité d'un collègue qui fut le fondateur du groupe de travail, un homme que Smith affuble du pseudo de "CoR25." "CoR25" affrime n'avoir participé qu'à une seule réunion du groupe de travail, une affirmation qui est contredite par le témoignage de l'Espion Nu. Curieusement, l'Espion Nu prétend lui-même n'avoir assisté qu'à la première réunion.

"CoR25" a confirmé à des partenaires de Starstream Research qu'il était pratiquement certain que le contact avait eu lieu avec les aliens, en se basant sur des conversations avec quelques-uns des plus hauts représentants de la communauté du renseignement qu'il avait eu le plaisir d'approcher. Nous avons remarqué qu'il se trouvait parmi eux plusieurs anciens Directeurs de la CIA.

Ensuite est survenue cette affaire de l'examen au détecteur de mensonges (***), et une opposition a divisé les officiers de la CIA et représentants de l'USAF. Le recours au détecteur de mensonges a tout d'abord été nié par l'Espion Nu, puis il a laissé entendre que sa mémoire pouvait être défaillante lorsque "CoR25" a confirmé que la confrontation avait eu lieu.

Si un détecteur de mensonges est vraiment fiable, dans ce cas l'Agent Spécial de l'AFOSI Richard C. Doty, qui a publiquement prétendu que le Gouvernement US avait été en contact avec des représentants d'un autre monde, disait bien la vérité. Malheureusement, il se pourrait bien que cette question ne puisse être résolue qu'en ayant recours au procédé dernier cri de l'Imagerie par Résonnance Magnétique. Oh, et nous devrions mentionner au passage que Mr. Doty a été impliqué dans l'opération de couverture mentionnée plus haut, et qu'il a récemment été impliqué par l'Espion Nu comme étant l'homme qui se trouve derrière quelques récentes fraudes d'emails pour mouiller John Gannon, un membre du comité TIGER. TIGER, qui signifie 'Technology Insight Gauge Evaluate Review', est une démarche commune qui est née d'une requète de la DIA auprès de l'Academie Scientifique Nationale par le biais de l'AFSB (Bureau d'Etude de l'Air Force).

Si Mr. Doty est cette fois le bouc-émissaire, alors que fait Mr. Smith, alias "Chicken Little" dans cette désormais célèbre VOLIERE, qui rassemble des Officiers du Renseignement unis pour (ou contre ?) la divulgation de secrets gouvernementaux au sujet de nos amis et ennemis extraterrestres, est-ce qu'il s'aperçoit que le ciel lui tombe sur la tête ?

Si Mr. Smith a perdu la boussole, est-il une victime de la conspiration d'un TIGER de papier, impliquant des joueurs de haut-niveau dans le Gouvernement américain, dotés d'un solide sens de l'humour ? Ou bien Mr. Smith est-il balotté dans les vents de sa propre folie des grandeurs, devenant une fâcheuse épine dans le pieds de ces hommes qui seraient mieux employés à servir le pays et protéger la nation ?"

Commentaires : le Bekkum comme le Smith nécessitent malheureusement un lexique :

(*) L'Espion Nu est naturellement Ron Pandolfi, c'est un jeu élitiste que de sembler le dissimuler.

(**) Pourquoi Bekkum ne cite-t-il pas en clair les noms de Rick Doty et de Paul Bennewitz ?

(***) Pourquoi cette parenthèse voilée sur cet épisode du Détecteur de Mensonges, épreuve qui avait été imposée à Ron Pandolfi en 1985, suite à une affaire politico-commerciale avec la Chine ?

La seule avancée, me semble-t-il, est noyée dans un discours inutilement délayé :

"CoR25" a confirmé à des partenaires de Starstream Research qu'il était pratiquement certain que le contact avait eu lieu avec les aliens, en se basant sur des conversations avec quelques-uns des plus hauts représentants de la communauté du renseignement qu'il avait eu le plaisir d'approcher. Nous avons remarqué qu'il se trouvait parmi eux plusieurs anciens Directeurs de la CIA."

L'administrateur de OM a jugé opportun de republier ce jour un long document assez ancien du chercheur Bruce Maccabee, dans lequel celui-ci explique comment, le 13 avril 1993, il a reçu un appel téléphonique impromptu : "C'était Ron Pandolfi, un employé de la CIA que je connaissais depuis une dizaine d'années. Il m'a expliqué que j'étais sollicité pour rédiger une synthèse sur les Ovni(s) pour le Dr. John Gibbons, le conseiller sientifique du Président Clinton".

Note : Les noms de codes 'COR25' et 'COK25' utilisés par Dan Smith, qui désignent des agents du Renseignement de la Défense, correspondent aux noms de Volière "Bluejay" et "Pélican".

Un auditeur de la radio prénommé Peter vient de me transmettre ce lien vers un site web qui présente une video étonnante, celle d'un prototype de plate-forme volante individuelle :

http://www.youtube.com/watch?v=lV4H6on1-14&mode=related&search=

Jake Reason, le 6 mai, nous offre un résumé de la pensée de Dan Smith; ainsi nous verrons plus précisément ce qu'il entend par "Divulgation", et nous saurons s'il encore nécessaire de s'intéresser au personnage :

"Ce qu'il appelle la "Divulgation" est ce moment où l'humanité se trouve face à face avec l'eschaton. La prise de conscience globale de la réalité extraterrestre (la Divulgation) est le moyen d'ouvrir la porte. La Divulgation dévoile automatiquement la vraie nature de l'univers. Ce qui doit ensuite très rapidement révèler collectivement notre destinée finale - l'unité avec Dieu.

Le Meilleur des Mondes Possibles (BPWH) de Dan Smith est la description/l'explication détaillée de cette réalisation, là où toutes choses sont renouvellées. Dan croit que chaque individu devrait être en mesure de comprendre l'Hypothèse du Meilleur des Mondes Possibles. Ceci peut être réalisé sur une génération, ou durer peut-être deux siècles au maximum.

Ainsi, dans la vision de Dan, la période de la Divulgation revient à la "seconde venue" telle qu'elle a été prophétisée - l'eschaton. En poussant plus loin, et en conséquence, l'Hypothèse du Meilleur des Mondes Possibles reflète la "seconde venue"."

En fait, la Divulgation selon Dan Smith apparaît d'autant moins crédible qu'il envisage la première étape en ces termes :

"Un dossier de presse sera rédigé d'ici la fin du mois, il sera distribué vers la mi-juin. Ca pourrait être publié dans la rubrique 'Style' du Washington Post. C'est l'un des scénarios envisagés à l'heure actuelle."

"Sir Paul McCartney, David Bowie les Rolling Stones, Sir Elton John, Aerosmith, et Michael Jackson se préparent à établir le contact avec les aliens", c'est ce qu'annonce l'auteur Michael C Luckman.

Plusieurs performances ont été programmées sous la forme d'une série de concerts en vue d'établir un contact pacifique avec les aliens.

Luckman, auteur de "Alien Rock : The Rock 'n' Roll Extraterrestrial Connection", a pour projet d'organiser ses concerts 'Signaux vers l'Espace' depuis Berlin, Tokyo, New York, la Chine, la Russie, Mexico et Londres, et il espère que les extraterrestres interfèreront avec les différents spectacles.

Il a déclaré au magazine BANG Showbiz : "L'objectif des concerts est de diffuser de la musique en direct vers les confins de l'espace, mais plus particulièrement notre système solaire, Mars et la Lune, afin d'essayer d'établir un contact pacifique avec des civilisations extraterrestres. Chaque spectacle aura l'envergure de Woodstock. Pete Bennett, le légendaire manager des Beatles devrait être également impliqué dans le projet." (http://www.stuff.co.nz)

C'est toute la force des forums et des réseaux, dont les participants fouillent en permanence le Web : voici ce qu'on nous signale sur le site de la radio Coast2Coast-AM, publié ce 7 mai sous le titre "Un Etrange Vaisseau" :

"C'était en avril dernier, ma femme et moi étions en train de nous promener lorsque nous avons remarqué un très grand "vaisseau" dans le ciel, d'apparence très érange. Ma femme a pris une photo avec son téléphone portable (c'est la première ci-dessous). Quelques jours plus tard, un ami (et voisin) m'a prêté son appareil et il m'a accompagné pour prendre des photos de cet "engin". Nous l'avons retrouvé, et nous avons pris plusieurs images très bien définies. La photo N°4 a été prise juste en dessous de cette chose, et je dois remercier mon ami parce que je n'aurais pas eu le courage de m'approcher suffisamment pour la prendre moi-même !

L'engin est pratiquement silencieux et il se déplace en douceur. Il se déplace habituellement lentement, jusqu'à ce qu'il décide de décoller. Il se déplace alors TRES rapidement et on le perd de vue en un clin d'oeil. Je souhaite PLUS QUE TOUT comprendre de quoi il s'agit, et pourquoi cette chose se trouve là ?

Nous avons découvert votre radio grâce à Google et j'ai déjà suivi plusieurs de vos émissions. J'ai pensé que si quelqu'un pouvait me venir en aide, ce pourrait être un de vos animaeurs ou de vos auditeurs. J'ajoute que je suis profondément choqué par cette chose. Je n'ai jamais rien vu de tel de toute ma vie... En ce qui concerne l'endroit : je préfère ne pas le préciser pour le moment."

Signé : Chad (http://www.coasttocoastam.com/gen/page2022.html?theme=light)

Ovni Californie

Ovni Californie

Ovni Californie

Ovni Californie

Quelques heures plus tard, un participant du forum ATS apporte ses commentaires personnels :

"Tout d'abord, je n'ai rien posté sur ce forum [ATS] depuis bien longtemps, parce qu'il est fréquenté par un grand nombre de désinformateurs et d'agents que j'y ai vus à l'oeuvre
Mais ces images sont parmi les plus belles qu'il m'ait été donné de voir
dans le domaine des Ovni(s)

Je souhaite partager cette information avec les personnes concernées; vous n'êtes pas tenus de me croire sur parole, mais voici ce que je sais :

- Il s'agit d'une sonde opérée par les Gris (aliens)
- la sonde recherche les zones particulièrement magnétiques (hotspots) et elle a la capacité, après les avoir trouvés, de transférer l'énergie magnétique au vaisseau-mère qui la contrôle
- la sonde est contrôlée par un vaisseau de grande taille et son système de propulsion dépend en partie de cette énergie.
- le dispositif possède plusieurs bras repliables, dont on peut discerner les charnières, afin qu'ils puissent se replier dans le vaisseau-mère.
- les inscriptions sur le dispositif indiquent à quel vaisseau-mère il est rattaché, elles signalement également d'autres particularités de la sonde.
- habituellement de tels engins sont invisibles à nos yeux, mais ici ce n'est pas le cas parce que : la sonde opère à une grande distance, et les gris et autres aliens ont maintenant une plus grande assurance dans la réussite de leur invasion. Il arrive également, parfois, que des erreurs se produisent lors d'une activité accrue, et il s'en produira bien d'autres à mesure que leur stratégie progresse..
- cette sonde est probablement l'un des nombreux engins dont disposent les gris, et qu'ils font manoeuvrer sur Terre.
- il y aurait des centaines d'autres endroits sur Terre où de telles sondes captent le champ magnétique selon une fréquence particulière (cependant le nombre en est inférieur à un millier).
- l'énergie ainsi captée par les gris est plus puissante que celle des rayons cosmiques, et d'un usage plus pratique que la ressource de dispositifs artificiels embarqués, mais celà dépend aussi des besoins en énergie à bord des vaisseaux.
- ces vaisseaux-mères sont des engins d'exploration et de reconnaissance, et servent aux communications autour de la Terre.

Au sujet des photos :
- si vous les agrandissez, vous constaterez qu'on ne peut relever aucun trucage, etc...
- l'objet est bien réel, vous pouvez déterminer sa taille par rapport aux arbres.
- l'objet n'est visiblement pas suspendu par des fils, il serait extrêmement difficile de le piloter en téléguidage.
- l'objet révèle de nombreux détails quand on l'examine de près
- les inscriptions sont cohérentes avec la structure générale.
- la nature de l'objet est cohérente avec un usage fonctionnel.
- la taille, le poids, et la difficulté de réalisation ne pourraient justifier qu'on réalise une telle maquette pour les besoins d'un canular.
- l'objet laisse apparaître des capteurs à l'intérieur de l'anneau, et une surface d'observation.
- en ce qui concerne les bras : le plus long fait office d'antenne, les autres servent à l'orientation et au guidage.
- les antennes courbes servent à focaliser l'énergie sortante après qu'elle ait été puissée en-dessous.

* On peut observer sur deux des images deux points sombres, l'un est le vaisseau-mère, l'autre est semblable à ces ovni(s) en forme de vers qu'on a pu voir en différents endroits dans le monde. Agrandissez les images et le vers, vous verrez la forme de soucoupe devenir évidente.

Je publierai d'autres informations, ou j'essayerai de répondre à des questions, si elles sont formulées dans un réel besoin d'approfondissement, dans la mesure de mes moyens."

Le lendemain, 8 mai, le site Coast 2 Coast publie ce nouveau message de Chad :

"Merci infiniment d'avoir publié mes photos ! J'espère que quelqu'un pourra nous dire de quoi il s'agit... Pour commencer, j'observe cette chose TRES souvent. Depuis qu'elle est apparue, j'ai du la voir environ 8 fois. Mon ami et moi sommes retournés le lendemain du jour où nous avions pris les photos, mais la chose n'était plus là. Alors nous avons essayé le jour d'après, et nous l'avons vue de nouveau au bout d'une trentaine de minutes, et nous l'avons suivie pendant un moment. La plupart du temps je peux la voir de chez moi par les fenêtres, assez éloignée. et je tombe dessus une fois sur deux, dans mes balades, il m'est arrivé de la voir de très près. C'est très facile de la photographier et... de nombreux voisins, à part mon ami, l'ont vue également.

L'engin est presque totalement silencieux, mais pas tout à fait. Il produit une sorte de bruit comme des "crépitements". Ce n'est pas facile de les décrire, c'est par intermittence et assez faible, juste assez pour qu'on le remarque. Parfois on entend un léger bourdonnement, assez mécanique, un peu comme lorsqu'on s'approche de lignes à haute tension. Mais ça n'a rien de commun avec les moteurs à réaction, la plupart du temps c'est très régulier.

Il se déplace comme un insecte. Si vous avez déjà observé une araignée d'eau, c'est à ça que ça ressemble. Le plus souvent c'est TRES lent et très régulier, mais de temps en temps il se met à tourner très rapidement et change de direction TRES vite pour aller dans une autre direction, puis il s'arrête, et le processus se répète. Il y a quelquechose d'assez peu ordinaire dans ses déplacements.

Je dois dire également que j'ai eu des maux de tête à 4 reprises la semaine dernière, ce qui ne m'arrive pratiquement jamais. Mon épouse se sent très fatiguée depuis peu. Elle est enceinte d'environ un mois, et le médecin lui a dit qu'il est normal pour elle d'être fatiguée, mais je m'inquiète quand même parce que sa fatigue me semble trop grande. Au fond je me demande si cet "engin" ne dégagerait pas une sorte de rayonnement ou quelquechose de ce genre. Comme je vous l'ai dit, c'est un peu comme lorsqu'on s'approche de lignes à haute tension. Je suis donc préoccupé pour notre santé, surtout à cause du bébé. J'ignore s'il y a un rapport avec cette chose mais, à nouveau, je souhaite vivement que quelqu'un ait la réponse à ces questions !" --Chad

Bones, sur le forum OM, estime cohérente l'idée que l'exposition à un champ électro-magnétique puisse provoquer des maux de tête. D'autres participants, dont Kenticus, rapprochent la structure de l'objet à un Ankh égyptien, ou à cet "UFO-Lifter v1.0" réalisé et présenté en 2001 par le français Jean-Louis Naudin... (http://jnaudin.free.fr/html/ufolift1.htm)

Pour Victor Martinez, à première vue c'est un "Canular Ovni 2007 tiré des fichiers de la Désinformation sur le MJ-12". Mais sans autres commentaires... Le 9 mai, se rendant compte qu'il a été maladroit, Victor diffuse l'intégralité des messages et des images déposés par Clad sur le site Coast 2 Coast, laissant ses lecteurs se faire une opinion. Parmi eux, Bill Ryan, qui s'est amusé à agrandir la photo des inscriptions : "A mon avis, un faussaire se serait au moins arrangé pour qu'elles soient plus lisibles; il est prématuré de conclure à une falsification."

L'affaire n'a pas encore été propagée sur la liste UFO UpDates, et les fouineurs de Open Minds piétinent.

J'écris alors à Jean-Louis Naudin le 10 mai :

"Il y a 48h, un auditeur de la radio américain Coast to Coast-AM a fait publier sur leur site
http://www.coasttocoastam.com/gen/page2022.html?theme=light
une série d'images étonnantes et très précises, sans pour l'instant indiquer l'endroit où il les aurait prises.

Votre nom a été plusieurs fois cité sur ce forum :
http://lucianarchy.proboards21.com/index.cgi?action=display&board=ufosandextraterrestrial&thread=1178524844&page=4
par des participants américains, parce que vous seriez pour eux l'un des seuls à pouvoir donner une explication à ce phénomène, s'il ne s'agit pas d'un canular.

J'aimerais connaître vos impressions à ce sujet, et avec votre autorisation, je pourrais leur transmettre votre avis."

L'inventeur m'a répondu quelques heures plus tard, déclarant qu'il avait déjà connaissance de cette affaire. Mais il réserve ses commentaires, attendant de savoir si les images peuvent éventuellement être authentifiées, parce que "le problème de nos jours est que la technologie informatique permet de réaliser simplement une telle photo de manière totalement artificielle et donc il est très difficile de savoir si les photos représentent un objet réel."

Toujours le 10 mai, ces mêmes images ont été publiées par drdil sur son forum UFO-Blog.com (http://ufo-blog.com/forum/YaBB.pl?num=1178746040/3#3), et l'un des participants a tenté d'établir un rapprochement avec le langage Klingon inventé pour la série Star Trek, ou bien l'alphabet Aurek-Besh créé pour l'épisode 'Le Retour du Jedi' de la saga Star Wars :

En réalité ce n'est précisément aucun des deux. La conclusion - un peu hâtive - de drdil : "Pour moi, c'est une sorte d'hybride entre les langages Klingon & Star Wars". Or un français confronté à des idéogrammes inédits pourrait de la même manière conclure : "Ca m'évoque quelquechose entre le japonais et le chinois", mais il n'aura pas vraiment progressé.

De même, drdil a remarqué dans les propriétés des images le marquage du logiciel "Photoshop Eléments, Version 2.0", ce qui lui semble signer le canular. Mais, sur OM, Fore nous a expliqué que cette méprise était due aux méthodes habituelles de l'équipe de 'Coast 2 Coast' :

"Ils utilisent Photoshop Eléments 2.0 pour ramener les images à un format qui soit publiable. Dans cette course aux images en millions de pixels, je pense qu'on peut les comprendre.
De nombreuses Images de leur website sont marquées de la même façon. C'est une version déjà très ancienne du logiciel, c'est pourquoi je doute qu'un faussaire contemporain en soit encore à l'utliser pour fabriquer de fausses images. A moins bien sûr d'un phénomène de synchronicité tout à fait surprenant...
"

CaliKid n'est pas non plus convaincu par l'alphabet Star Wars :

"En ce qui concerne le style Aurek, je ne suis pas preneur. Ca ressemblerait plutôt à ce qu'on écrirait dans notre alphabet avec les lettres "Ay07+" et"+CXAY+" .... mais qui peut dire si nous lisons ces signes à l'endroit ?
J'ai même essayé la semaine dernière de les comparer aux caractères retrouvés sur les poutrelles "en I" de Roswell. Deux lettres seulement s'en approchaient.
Désolé, je pense que nous ne devons pas conclure trop rapidement. Il nous faut y regarder de plus près.
"

Quelques jours plus tard, c'est Rodin - du forum OM - qui va nous proposer un rapprochement avec un autre exemple d'écriture, le Katana (dérivé du japonais ancien) :

Le Katana avait déjà été appellé en renfort l'année dernière, pour tenter d'expliquer l'origine de l'échantillon d'écriture Eben.

Il nous est aussi proposé, par Zeitlos, de considérer l'alphabet Assyrien :

A présent nous connaissons la région où se serait manifesté cet engin, puisqu'un nouveau témoignage vient d'être publié le 12 mai sur le site du Mufon. A moins qu'il y ait plusieurs objets de ce type en circulation... (http://mufoncms.com/cgi-bin/manage_sighting_reports.pl?mode=latest_reports) :

"J'ai parlé avec quelques amis pendant la semaine écoulée, parce que je me demandais à qui je pourrais envoyer ce rapport, et un collègue m'a suggéré le Mufon, alors vous êtes les premiers auxquels je m'adresse."

MUFON, Cas 7013 - Lac Tahoe-05.05.07

"Mon mari et moi étions allés pour le week-end au Lac Tahoe. Nous sommes partis le Vendredi après-midi, et sommes revenus Lundi matin. Ce Samedi vers 19 heures, je sortais pour aller chercher un pull dans la voiture, quand j'ai vu cette chose dans le ciel. Je pense qu'elle était asssez prôche, mais au-dessus du sommet des arbres. Elle se déplaçait lentement en tournant, vers ma droite.

J'étais très surprise et sous le choc au début, et j'ai voulu prendre une photo, mais notre appareil était dans la maison, alors j'ai utilisé mon cellulaire avant que l'objet disparaisse derrière le toit de la maison. J'ai couru pour faire le tour, et j'ai crié à mon mari de sortir pour me rejoindre. Nous sommes parvenus à l'arrière de la maison et nous l'avons aperçu où moment où il disparaissait derrière une rangée d'arbres. Mon mari ne l'a pas bien vu, mais suffisamment quand même pour se convaincre qu'il s'agissait d'un phénomène très étrange."

Lake Tahoe

"Nous avons décidé de faire un tour en voiture dans les environs, pour tenter de l'apercevoir à nouveau, mais ça ne s'est pas produit. Nous ne l'avons pas vu le lendemain. Du fait que nous avions loué le châlet pour le weekend, nous ne connaissions aucun des autres vacanciers dans le coin, mais j'étais prête à parier que d'autres personnes avaient du le voir. Il avait été bien visible, et son aspect ne devait pas manquer d'intriguer. J'étais un peu effrayée, mais mon mari n'avait pas l'air de s'en inquiéter. Il était davantage intéressé par le phénomène, mais plutôt serein."

Lac Tahoe

"Il avait souhaité prolonger l'excursion pour tenter de le retrouver; j'aurais pour ma part préféré rentrer ! L'objet n'avait fait aucun bruit, sauf que j'avais pu distinguer un son très très faible, difficile à décrire, mais comme une sorte de vibration. Nous avons tous les deux entendu ce bruit, mais assez brièvement. Il s'est déplacé en ligne droite en passant au-dessus de la maison, mais lorsque nous l'avons observé de l'autre côté, tandis qu'il disparaissait derrière les arbres, il a effectué un virage très serré. Ca ne se déplaçait pas pas comme un hélicoptère ou un avion, il était très "précis".

Pendant notre excursion nous avons rencontré quelqu'un qui se promenait à quelque distance et nous lui avons demandé s'il l'avait vu, mais ce n'était pas le cas. Ensuite, nous lui avons demandé s'il avait entendu un bruit étrange, en essayant de lui représenter au mieux ce que nous avions entendu, et il a répondu que c'était bien possible, mais sans être sûr de rien. A ce moment-là, ça faisait bien 20 minutes que nous avions vu cette chose."

Le lac Tahoe est un haut-lieu touristique, situé dans les montagnes de la Sierra Nevada, entre la Californie et le Nevada.

Ce témoignage est repris et popularisé le 13 mai sur le site : http://www.ufocasebook.com/strangecraftlaketahoe.html

Rien n'indique si 'Chad' est l'auteur du second envoi - à moins d'une concertation entre les administrateurs de Coast2Coast et du site du Mufon, nous ne saurons pas si les adresses IP sont approchantes ou non. Si c'est le cas, en produisant un récit totalement différent, il aura décrédibilisé son affaire. En revanche, il se peut que Chad soit un témoin sincère, et qu'il se manifeste à nouveau pour confirmer qu'il se trouvait lui-même dans la région du Lac Tahoe en avril dernier.

Je viens d'écrire aux administrateurs de Coast2Coast et du Mufon pour leur demander s'ils pourraient envisager de se contacter, pour comparer les adresses IPs de leurs expéditeurs...

Les nouvelles images présentent un engin dont 4 bras sont visibles, qui forment des angles droits, au lieu de 5. Mais les premières photos avaient mis en évidence des sortes de charnières qui permettent de penser qu'un bras pourrait avoir été replié.

Fore a agrandi très fortement l'une des deux images, et il ne paraît pas satisfait :

"Il me semble que les images ont été retournées, parce que les bras de l'engin sont inversés. La seule façon de se faire une idée serait d'avoir accès aux originaux de la version en haute définition, afin de pouvoir apprécier la source de ces images. Cet "objet" semble avoir les mêmes dimensions que sur les premières photos. Mais je me demande pourquoi la personne qui s'est servi de ce téléphone cellulaire a choisi une faible résolution et si peu de profondeur de couleurs. Il m'apparaît aussi que l'image a été dégradée. (ramenée à 256 couleurs ?)"

Musado semble plus expert dans ce domaine :

"Fore, c'est toujours comme ça avec les caméras de téléphones ;)
J'ajoute que les zones de diffraction & les "effets de bandes" sont dus au zoom numérique qui est monté sur les caméras des cellulaires. Le zoom numérique procède par une "estimation" des pixels manquants, d'où les "irrégularités" constatées.
"

L'intervention de 10538 valide le contexte géographique :

"Je connais bien le Lac Tahoe. C'est à environ deux heures de chez moi, et j'y vais chaque été. Les images de Chad peuvent avoir été prises dans la région. Le paysage et la végétation coïncident bien. Le site de Tests du Nevada et l'Aire 51 sont à une distance d'environ 300 miles de Tahoe."

Quant à l'éditeur du site Ufo CaseBook, il ne manifeste aucun étonnement en nous livrant cette explication limpide :

"Je pense que c'est une sorte de dispositif servant à mesurer à distance les champs magnétiques terrestres."

Plus technique, RockSolidBrain sur le site ATS dispose d'informations précises :

"J'ai pu avoir accès aux données EXIF(*) des deux images. La caméra était un modèle MSM6500; en fait ça n'indique pas la caméra, mais la puce qui est utilisée dans les téléphones cellulaires.

La date de prise de vues est bien le 5/5/2007. Ma conclusion est que ces images ont bien été prises avec un téléphone portable. Les deux images ont été prises à un intervalle d'environ 5 secondes. La qualité est si basse qu'il n'est pas possible de déterminer si c'est une maquette ou un objet réel. La résolution 512x384 est un format standard pour les caméras miniaturisées. (4/3 en proportions).

J'avoue que je suis assez perplexe, parce que l'accès aux données EXIF n'est pas évident pour tout le monde, c'est difficile de le modifier, et il est très improbable que l'auteur du possible canular ait été au courant pour la puce et son matricule, etc..
Il est toujours possible de trafiquer les images par la suite, mais habituellement ça efface les données EXIF. C'est un cas très étrange.

Certes, la manipulation des données EXIF serait abordable pour un vrai connaisseur. Mais la plupart des gens ne sont pas au courant de ces choses. S'il s'agit d'un canular, alors nous avons affaire au plus génial expert que nous aurions rencontré. Dans ce cas ce serait un professionnel. Mais quel individu aussi talentueux risquerait de se griller dans une telle aventure ?

A ce stade, nous n'avons rien qui constitue une preuve TANGIBLE de fabrication. Je suis par nature un sceptique, et j'accorde à ces photos le bénéfice du doute."

(*) Wikipédia : L'Exchangeable image file format ou Exif est une spécification de format de fichier pour les images utilisées par les appareils photographiques numériques. Cette spécification repose sur des formats existants tels que JPEG, TIFF version 6.0 et RIFF format de fichier audio WAVE, en y ajoutant des balises de métadonnées. L'Exif n'est pas supporté avec les formats JPEG 2000 ou PNG.

La version 2.1 des spécifications date du 12 juin 1998 et la version 2.2 a été publiée en avril 2002.

Les balises de métadonnées définies dans le format Exif standard couvrent un large éventail de données, dont :

- Information de la date et de l'heure. Les appareils numériques enregistrent la date et l'heure de la prise de vue et l'insèrent dans les métadonnées.

- Les réglages de l'appareil. Cela comprend des informations statiques telles que la marque et le modèle de l'appareil et des informations variables telles que l'orientation, l'ouverture, la vitesse d'obturation, la longueur de focale, la sensibilité...

- Des informations géographiques provenant d'un éventuel système GPS connecté à l'appareil. En 2005, seuls quelques rares appareils supportent cette fonction.

- Description et information des droits d'auteur.

Cette affaire n'est pas sans rappeller un évènement survenu le 26 Octobre 1967, et signalé par Angus Brooks, un ancien employé administratif de la BOAC (British Overseas Airways Corporation) et ex-analyste photographique pendant le IIème Guerre mondiale :

"Avant qu'il se stabilise à l'horizontale, l'engin avait la forme d'un anneau circulaire central, d'où émergeaient de longues pales, l'une vers l'avant et trois autres vers l'arrière.

Lorsqu'il a ralenti pour se mettre en vol stationnaire, deux des pales arrières sont venues se placer sur les côtés de l'engin, au point que les quatres 'bras' se sont trouvés alignés en forme de croix autour de l'anneau central.

Quand il s'est immobilisé, l'engin a tourné de 90 degrés dans le sens des aiguilles d'une montre, puis il est resté statique, sans paraître affecté par un vent très fort."

http://www.nicap.org/ar-671026se.htm

Le constat des observateurs sur le changement de position des pales, entre les clichés de Chad et les deux nouvelles images du Lac Tahoe, ne serait donc pas une raison suffisante pour discréditer l'ensemble... S'il s'agit de la même technologie - terrestre - il faudra qu'on nous explique un jour comment la technique de vol de cet engin a pu être maîtrisée bien avant 1967.

Un retournement est en train de s'opérer concernant Dan Smith. Depuis quelques jours son blog se nourrissait presque exclusivement des réflexions qu'il a suscitées sur Open Minds. Pendant ce week-end, il s'est spontanément prêté au jeu des questions-réponses en temps réel, transformant le Forum en un salon personnel. Un jeu sans intérêt, puisqu'il ne répondait à aucune des demandes un peu trop précises des participants, limités toutefois à sept ou huit personnes : smokey, garuda, dan, admin, starryeyes, krazyken, et PrimehUK. Ce non-évènement à fini par insupporter Caryn Anscomb, son ancienne compagne, qui nous montre le 13 mai comment il convient de relativiser le Prophète de Baltimore :

"Juste quelques points, et je vous laisse réfléchir :

Si seulement Dan se contentait de proposer qu'on discute de ses THEORIES Métaphysiques, il n'y aurait aucun problème. Chacun a le droit de croire à ce qu'il veut - surtout en ce qui concerne Dieu et la Création. Vous êtes libres de philosopher tant que ça vous chante, et je n'y vois rien à redire.

Ce qui semble vous échapper, c'est que l'interlocuteur n'est jamais en mesure d'étayer ses prétentions par des faits précis. Un exemple :

Les trois Mages (3 visiteurs Aliens) ainsi qu'une caballe au sein du Gouvernement des Etats-Unis, auraient validé les prétentions Messianiques de Dan Smith, et l'auraient choisi pour être le point focal de la Divulgation.

Je vais essayer de clarifier.

Dan Smith (image) n'a jamais reçu un message Alien qui lui soit personnellement destiné. Doty a raconté à Dan, ainsi qu'il me l'a rapporté, qu'un des messages était particulièrement dérangeant [pour l'humanité] - Point final ! Considérant la source de cette nouvelle déstabilisante, je ne voudrais pas que les spectateurs se mettent à grimper aux rideaux.

Même si on devait découvrir une parcelle de vérité dans l'histoire de Doty concernant ce message, du fait que Dan Smith a seulement été informé par Rick Doty qu'il y aurait un élément 'déstabilisant' - je ne vois pas en quoi ce seul mot pourrait permettre d'aller proclamer que "les visiteurs et le Gouvernement des Etats-Unis ont validé les prétentions Messianiques/Eschatologiques de Mr. Dan Smith".
Le fait que Ron Pandolfi communique avec Dan Smith ne valide pas systématiquement les élucubrations de Dan.

Dan Smith

De telles assertions requièrent des preuves irréfutables. Je ne suis pas en train d'évoquer les considérations philosophiques des uns et des autres, car personne n'a de réponse définitive à ce sujet, et toutes les suggestions sont potentiellement recevables, je veux parler des preuves nécessaires qui devraient étayer les prétentions. Certains ici se laissent entraîner dans une confusion entre la théorie et les preuves tangibles. Il conviendrait de faire le tri, parce que ce n'est pas la même chose.

Oui, Bren, j'ai eu plusieurs expériences de 'rencontres', bien au-delà de ce qui est arrivé à Mr. Smith, et elles ont eu un profond retentissement sur moi et les autres personnes impliquées - mais ça ne m'autorise pas à proclamer que je détiens toutes les réponses, comme le fait Dan. Le chien est en train d'aboyer, alors je dois lui faire écho.

Nous avons le droit de mettre en question ceux qui se mettent en avant pour être les arbitres de la vérité, particulièrement quand celà contredit ce que nous connaissons comme la réalité objective (les faits et la preuve qu'on nous apporte) et/ou subjectivement sacrée !

Dan mène sa propre campagne électorale.... certains d'entre nous laissons entendre qu'il y a des alternatives."

A certaines occasions (quelques éclairs de lucidité ?), Dan Smith s'est interrogé sur son Blog : "Au fond, je ne suis peut-être que le nouveau Paul Bennewitz de Rick Doty"... Mais très vite il se rassure en considérant que son ami Ron Pandolfi - 'ce haut-responsable de la CIA' - ne l'a encore jamais ouvertement désavoué. Sourd aux demandes de preuves, Dan Smith s'accroche :

"Le rôle de la Communauté du Renseignement dans son ensemble est de procéder à des préparatifs clandestins qui nous mèneront vers la Divulgation.... Voyez comment, depuis quelques mois, les politiques ont 'repositionné' les principaux acteurs.... Ils ont placé ceux qui savent à des postes sensibles..... mcconnell, gates, clapper & cispes, parmi ceux que je connais..."

Une discussion de près de cinq heures (!) s'est organisée sur le Chat-room de OM, avec neuf participants. J'ai fait cette proposition parce que le Chat se prêtait mieux aux réparties (il faut constamment raffraîchir les pages d'un forum pour voir s'afficher les réponses). En outre, mobiliser le forum autour d'un seul individu pourrait décourager les autres chercheurs de publier sur les autres sujets en cours, dont l'affaire de cet "Etrange vaisseau". Je pense en particulier à ceux qui, comme moi, consultent en priorité la liste des "40 derniers sujets publiés", en attendant avec une certaine impatience les toutes nouvelles contributions...

Dan Smith s'est sans doute amusé, mais il n'a apporté aucune réponse originale et/ou intéressante. Après quoi il retourne sur le forum et demande : "Est-ce que c'est un record ?". Et l'Admin lui répond : "Sans doute, mais on se demande toujours dans quelle catégorie..." C'est peut-être l'intérêt de certains experts de la désinformation au sein du Renseignement américain : faire monter en première ligne un individu délirant, sur le terrain de la Divulgation, capable d'attirer un moment l'attention des medias - mais qui sera tôt ou tard sacrifié - afin seulement de miner/vider le concept.

C'est pourquoi je viens de publier cette sorte de provocation sur Open Minds :

"Et si c'était l'intérêt des services de Renseignement de la Défense US de promouvoir l'identification "Divulgation=Dan Smith", dans le cadre d'une opération de désinformation ?
Voyez comment il a réussi à occuper le terrain, ces temps-ci, au point d'éclipser tous les autres activistes de la Divulgation, tels que le Dr Greer...
"

Autrement dit : entre les mains d'un Ron Pandolfi, qui l'entretient parait-il de son amitié depuis des années, mais sans jamais lui révéler quoique ce soit d'important, Dan Smith serait depuis toujours une innocente marionnette, de celles qu'on sacrifie comme un contre-feu - le moment venu - pour créer une diversion devenue nécessaire.

Bones - qui avait charitablement envisagé de prolonger le dialogue avec Dan Smith - vient finalement de renoncer : "En fait, poursuivre la discussion avec un homme qui est visiblement dérangé, et qui souffre de la folie des grandeurs, c'est lui faire courir le risque d'un effondrement de personnalité. Je ne tiens pas à me voir responsable d'une telle chose, autant pour vous que pour votre entourage."

Nouvelles en vrac :

- Victor Martinez est heureux de nous annoncer le 14 mai qu'un nouveau documentaire anglo-américain est en cours de tournage : "Les producteurs de "The Mirage Men" ont déjà réalisé des interviews exclusives de personnalités de la Communauté ufologique et quelques membres des agences de Renseignement à travers tout le pays, parmi lesquelles Curtis Peebles, Victor Martinez, Bill Ryan, Tracy Torme, Robert Emenegger, Gabe Valdez, et même Richard Doty."

- 10538 nous a annoncé le 15 mai : "J'ai invité quelqu'un à nous rejoindre sur OM, qui pourrait bien avoir des informations de première main sur cet objet du Lac Tahoe."

- Le 60ème anniversaire du Crash de Roswell, du 5 au 8 juillet, se précise : http://www.roswellufofestival.com/
avec la participation confirmée du français Gildas Bourdais parmi les conférenciers.

Linda Moulton-Howe s'est à son tour intéressée à l'affaire du Lac Tahoe (http://www.earthfiles.com.vsd18.korax.net/news.php?ID=1247&category=Environment)

Elle nous signale avoir participé le 15 mai à la plus récente émission de radio sur le sujet, présentée par George Norry (Coast to Coast AM) : "Des 'Drônes' étranges au-dessus du Lake Tahoe et du Centre de la Californie ?"

Linda Moulton Howe est un peu confuse sur les dates des courriers de Chad adressés à Coast2Coast (6 et 8 mai), et parle d'images prises le 10 mai : elle ne semble pas se souvenir que Chad a déclaré qu'il avait pris ses photos vers la fin Avril...

Mais elle écrit :

"J'ai adressé un email à Chad pour lui dire que l'analogie avec un insecte (l'araignée d'eau) a déjà été employée par des gens que j'interviewais à propos de manifestations d'Ovni(s) - ils avaient observé à la fois des déplacements lents, suivis par des mouvements rapides, saccadés, dans différentes directions, puis des déplacements à nouveau réguliers. Ce serait très important de pouvoir réaliser un enregistrement video des mouvements de l'objet aérien, et Chad a promis d'essayer."

Ce qui signifie qu'un réel contact a été établi. Chad accepte de communiquer. C'est également comme ça que nous avons enfin appris qu'il réside dans le Centre de la Californie.

Linda Moulton Howe apporte de nouveaux éléments :

"A ce stade, un spécialiste des drônes volants, que j'ai contacté en Californie, n'a rien trouvé de semblable parmi les drônes qui sont actuellement construits. Mais il y a toujours l'hypothèse d'un projet "secret", qui serait affranchi des contraintes habituelles, et par conséquent il n'a pas connaissance de tout ce qui existe ou qui se trouve à l'état de prototype.

Mais le son, tel qu'il a été décrit, est cohérent avec des décharges d'un champ électrostatique. Les anneaux de Tesla, par exemple, libèrent des charges électrostatiques qui crépitent et produisent un bourdonnement. De tels champs ne sont pas radioactifs. Cependant, des ions chargés positivement dans des champs de plasma sont réputés donner des maux de tête et provoquer des nausées. L'une des hypothèses concernant le mystère des cercles de cultures relève que les formations présentent davantage d'ions chargés positivement que négativement, ce qui pourrait expliquer pourquoi certains enquêteurs tombent malades ou ressentent des maux de tête, subissent des nausées, et que les chiens ou d'autres animaux se tiennent à l'écart. Des ions chargés négativement sont produits par les éclairs d'orages, par exemple, qui ont un effet énergisant sur la plupart des personnes.

Chad apporte aussi un commentaire très intéressant sur le déplacement de l'objet volant. Il écrit : "Il se déplace comme un insecte. Si vous avez déjà observé une araignée d'eau, c'est à ça que ça ressemble. Le plus souvent c'est TRES lent et très régulier, mais de temps en temps il se met à tourner très rapidement et change de direction TRES vite pour aller dans une autre direction, puis il s'arrête, et le processus se répète. Il y a quelquechose d'assez peu ordinaire dans ses déplacements."

Le 16 mai, CaliKid nous dit : "C'est amusant, je VIS en Californie centrale, à une heure de route de la Sequoia Forest (Kings Canyon) ou bien de la Sierra National Forest (Yosemite). Je pourrais sortir mon Camcorder et aller faire un tour dans les collines ! :)

Je lui réponds sur Open Minds :

"Qui sait ?.. Linda MH pourrait peut-être t'aider à établir le contact avec Chad, puisque c'est apparemment le genre de gars qui recherche des appuis".

L'Admin d'OM ne sera pas en reste; il encourage a son tour le Californien, puis lance un appel à Chad :

"Tout le monde est avec toi, et je suis persuadé que tu sauras convaincre Chad qu'il sera traité ici avec le plus grand respect.
Il lui arrive probablement de parcourir notre Forum, alors Chad ? Il te suffit de s'inscrire, et nous te garantissons l'anonymat, nous pourrons t'aider à gérer ton expérience. C'est une offre sincère.
"

Cette ouverture contraste avec la condescendance des 'propriétaires' du forum ATS, ou le dénigrement systématique de 'Reality Uncovered', et c'est pourquoi - par son approche et ses méthodes - "Open Minds" est un lieu convivial. En outre, la puissance d'un tel forum tient au fait que ses participants couvrent une vaste étendue géographique.

En effet, le lendemain, nous apprenons que 10538 vit également en Californie Centrale : "Si j'en juge par la nature du terrain sur les images de Chad, il doit habiter les collines. Quand j'ai vu les photos de Tahoe, j'ai pensé que je pourrais prendre une semaine de congés pour aller voir sur place avec mes caméras. Mais il se peut bien que la zone de Chad soit encore plus prôche de chez moi, à une trentaine de minutes, en fait. Malheureusement, nous sommes un peu débordés de travail en ce moment."

Ne connaissant pas, bien évidemment, les arcanes de la législation américaine, j'ai posé ouvertement cette question le 17 mai sur OM : "Est-il possible pour un Site web enregistré aux Etats-Unis, ou tout citoyen américain, de formuler une requète FOIA uniquement fondée sur des documents photographiques ?"

Exemple :
"Je vous adresse 5/6 photos, qui ont été prises en Californie Centrale, en Avril 2007... J'aimerais savoir si ces objets doivent être considérés comme des sortes de drônes militaires...
...ou pas ?
"
http://www.gwu.edu/~nsarchiv/nsa/foia_requestsA.html

Il me paraît peu probable que l'association Lucianarchy, enregistrée en Grande-Bretagne, puisse agir légalement aux Etats-Unis; mais n'importe quel participant américain pourrait prendre l'initiative de formuler la demande. L'essentiel est de savoir si la Loi sur la Liberté de l'Information permet de formuler un questionnement à partir d'images.

Fore, dont on avait déjà remarqué les compétences dans le domaine de l'image numérique, a poursuivit ses recherches. A tous ceux qui ont grincé des dents en découvrant qu'un marquage de la première série d'images révèle un traitement sous Adobe Eléments version 2.0, il est maintenant à même de répondre :

"Toutes les images présentes sur le site Coast2Coast, dans toutes les catégories, ont subi le même traitement - c'est l'équipe de C2C qui ajoute ce marquage lorsqu'ils formatent les images qui leur sont envoyées, et toujours avec leur vieille version du logiciel. Ce qui règle définitivement, pour moi, la théorie du bidouillage sous Photoshop."

Il ajoute :

"Je ne suis pas une pointure dans le domaine, et c'est pourquoi je suis d'autant plus géné pour les experts auto-promus qui sont prêts à déclarer n'importe quoi sans avoir effectué la moindre recherche."

Après quoi, Fore nous indique où télécharger un logiciel qui permet de vérifier par soi-même ce qu'il avance, et d'examiner le marquage de toutes sortes d'images - http://www.sno.phy.queensu.ca/~phil/exiftool/

La recherche du canular est nécessaire, le problème n'est pas là. Mais il arrivera bien un moment où il faudra se rendre à l'évidence, et reconnaître qu'un gouvernement maîtrise en secret des technologies aussi avancées. Ou pire : que de tels objets pourraient bien être être conçus et manoeuvrés par des intelligences aliènes. La lecture de certains autres forums montre bien que le dénigrement, ou la dérision, constituent aussi pour beaucoup de gens le dernier rempart avant l'effondrement des valeurs, et la crise d'identité,

Une dernière remarque pour aujourd'hui : si l'engin est un prototype terrestre, dans quelle intention aurait-il "identifié" par des caractères aussi indéchiffrables ?

M.A.J. au 17 mai 2007

serpo_at_icietmaintenant.com

© Didier de Plaige

La fameuse Liste de Diffusion de Victor Martinez : http://serpo.fr/Serpo-liste.htm

En mars 2007, des internautes de 44 pays visitaient Serpo.fr - Les principaux sont représentés ici :