Depuis le 6 décembre 2005, mon intérêt pour la scène ufologique américaine s'est trouvé renforcé avec la diffusion des premiers "messages de Serpo" par Victor Martinez, sur sa liste de quelques 300 abonnés. Ensuite, impossible de décrocher. Depuis, beaucoup d'éléments nouveaux sont apparus, relatifs au phénomène Ovni... surtout aux USA.

Après l'Affaire Serpo, l'Ovni de l'aéroport O'Hare de Chicago, nous avons trait& des Drones de Californie, du Programme CARET, de l'incident de Stephenville, Texas...

Didier de Plaige

© Ovnis-USA
1er Octobre au 31 Décembre 2009

Le Forum de "Ici & Maintenant!" développe son interactivité : la Section Ovnis-USA propose aux lecteurs de s'associer au travail de recherche.

La version BLOG est en place ici : http://ovnis-usa.com

Jeudi 31 Décembre - JL Naudin reproduit l'expérience de Steorn

L'ingénieur Jean-Louis Naudin s'est intéressé à la nouvelle expérimentation de la société Steorn, exposée ici le 17 décembre sous le titre "Un moteur surunitaire efficace ?"

Il a consacré tout le temps nécessaire à construire un moteur magnétique de même type, dans son laboratoire, et conduire différents tests 'pour vérifier le bon fonctionnement du moteur de Steorn et des faits présentés dans sa vidéo du 15 décembre, à savoir :

1. Une inversion de la polarité des bobines ne change pas le sens de rotation,

2. Lorsque l'on freine manuellement le rotor, le courant d'alimentation des bobines toriques reste constant,

3. Il n'y a pas de force contre électromotrice (Back EMF) induite dans les bobines du stator lorsque le rotor est tourné manuellement."

Sa reproduction de l'expérience, avec des videos comme celle-ci, a déjà intéressé des milliers de visiteurs. - http://jnaudin.free.fr/steorn/

JL Naudin Steorn demo

- http://www.ovnis-usa.com/2009/12/17/un-moteur-surunitaire-efficace/

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/JlNaudin_Steorn_demo1.flv 320 240]

Sa conclusion : "A ce jour, la reproduction du moteur de Steorn confirme les observations et les mesures présentées le 15 décembre 2009 par Sean McCarthy à Dublin. Ce moteur, d'une configuration atypique, est vraiment très intéressant à explorer et à developper par le fait qu'il présente une caractéristique de non-réciprocité énergétique de la charge sur la source d'alimentation grâce à la rupture de la symétrie (effet de regauging)." - http://www.jlnlabs.org

Le chercheur estime nécessaire de conduire prochainement d'autres expériences "pour mieux comprendre et améliorer ce principe."

Jean-Louis Naudin ajoute : "L'utilisation de l'énergie potentielle des aimants pour produire une énergie propre et gratuite est vraiment une piste à explorer et à développer très sérieusement pour l'avenir de notre planète..." - http://www.gifnet.org/

A Dublin, la démonstration dans un lieu public s'était interrompue pendant les fêtes de fin d'année. Elle reprendra le 5 janvier, et se poursuivra jusqu'à la fin du mois.

Un examen plus poussé peut-il révèler un défaut quelquepart ? Jean-Louis Naudin a répondu à cette question par email. On y retrouve les termes employés sur son site web : "Le moteur de Steorn présenté le 15 décembre par Sean McCarthy a attiré mon attention par son côté atypique et très intéressant du point de vue de la non réciprocité énergétique entre la source d'alimentation et la charge en sortie et qui est une caractéristique très importante pour atteindre l'overunité.

Afin de vérifier les faits présentés par Steorn, j'ai donc essayé de reproduire et de tester moi même ce moteur dans mon labo. Et donc à ce jour je peux dire que ma reproduction du moteur de Steorn est conforme et donne des résultats similaires à la vidéo du 15 décembre dernier de Sean McCarthy.

Aujourd'hui, je continue d'approfondir pour comprendre le ou les phénomènes physiques en présence afin d'améliorer sa performance et son rendement.

Mon but final étant de parvenir à reproduire le modèle présenté à l'expo de Dublin et qui a fonctionné en boucle fermée 24h/24 pendant plusieurs jours (le temps de l'expo) en rechargeant sa propre batterie tampon. A ce jour, je n'ai pas constaté d'artéfacts de mesure et/ou de supercherie dans le dispositif présenté, et tant que le moteur de Steorn continue à présenter ses caractéristiques intéressantes, je continuerai à l'explorer..."

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,7297.60.html

Mercredi 30 Décembre - Après les Exoplanètes, les Exolunes

Extraits d'un article de Charles Q. Choi, pour Space.com, inspiré par le film Avatar. Il a recueilli les commentaires d'une scientifique et enseignante à l'Université d'Harvard. Une occasion de montrer que la recherche des exolunes est quasiment à notre portée :

"L'action du film "Avatar" est censée se situer sur une lune nommée Pandora, en orbite autour de la géante gazeuse Polyphemus, dans le système d'Alpha du Centaure.

Les astronomes n'ont pas encore découvert de telles lunes au-delà de notre système solaire. Mais ils pourraient bientôt être capables de les détecter, et même d'analyser leurs atmosphères à la recherche de signes de la vie telle que nous la connaissons, comme l'oxygène et l'eau.

L'astrophysicienne Lisa Kaltenegger ne doute pas que ce soit possible dans le cours de la prochaine décennie. Jusqu'à présent, on a découvert des centaines d'objets de la taille de Jupiter. Mais on ne pourrait y trouver des formes de vie familières. Puis les scientifiques ont commencé à s'intéresser à la possibilité de trouver des lunes rocheuses, autour de géantes gazeuses.

Avatar

http://www.ovnis-usa.com/2009/05/20/mercredi-20-mai/ - http://www.cfa.harvard.edu/~lkaltenegger/

Lisa KalteneggerCelles-ci pourraient être hospitalières pour peu que leur planète mère se trouve dans la zone habitable. La mission Kepler, lancée en mars 2009 par la NASA, devrait pouvoir trouver des exolunes. Elle se consacre actuellement à la recherche d'exoplanètes selon la méthode du transit. Cela suppose que la planète et l'étoile soient alignées dans notre plan d'observation.

Kaltenegger explique : "Il nous a fallu trouver un moyen de détecter et distinguer la luminosité de l'exoplanète et de ses lunes, parce qu'elles se trouvent très proches, et le signal de la planète, en raison de sa surface, peut être cent fois plus puissant que celui de sa lune."

La masse de l'exolune peut accélérer ou ralentir le transit de sa planète, selon qu'elle la précède ou la suit. C'est cette variation qui révèlera sa présence. Une autre possibilité est de détecter une légère diminution de luminosité de l'étoile lorsque la lune passe devant elle.

Dans un article publié par la revue Astrophysical Journal Letters, Lisa Kaltenegger a évalué les meilleures conditions pour analyser les atmosphères des exolunes. Elle attend beaucoup des possibilités nouvelles qui seront offertes par le James Webb Space Telescope dont le lancement pourrait avoir lieu en juin 2014. - http://fr.wikipedia.org/wiki/James_Webb_Space_Telescope

L'astrophysicienne est optimiste : "Il existe un bon nombre d'étoiles proches, dont les planètes orbitent dans la zone habitable, ce qui en fait autant de 'systèmes Pandora' potentiels. Il suffira d'examiner quelques transits pour découvrir peut-être de l'eau, de l'oxygène, du gaz carbonique et du méthane."

Lisa Kaltenegger
AvatarPour évaluer la possibilité qu'une exolune rocheuse abrite la vie telle que nous la connaissons, on doit commencer par se demander si elle est assez massive pour retenir une atmosphère.

Notre Lune par exemple est trop petite, mais Titan qui orbite autour de Saturne a une taille suffisante.

La chaleur entre ensuite en ligne de compte : "Si on réchauffait l'atmosphère de Titan à la température de la Terre, le satellite perdrait une part de son atmosphère. Donc la masse compte."

Ensuite, il faut découvrir si l'exolune a une magnétosphère, qui puisse la protéger des flux de particules émanant de son étoile et des radiations de sa planète. "Ganymède, par exemple, est la plus grosse lune de notre système solaire, et elle a une magnétosphère".

Les forces de marées s'exerçant sur ces lunes pourraient être très puissantes; c'est le cas de Io, une des lunes de Jupiter, ce qui génère une forte activité volcanique, avec plus de 400 volcans en activité. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Force_de_mar%C3%A9e

"Les interactions entre le champ magnétique d'une exolune et son étoile ou sa planète pourraient produire une aurore polaire saisissante. Sa couleur dépendra de la composition de l'atmosphère, mais on pourrait assister à des phénomènes spectaculaires dans le ciel de cette exolune."

Lisa Kaltenegger conclut sur la possibilité de découvrir des multi-mondes : "Il est tout à fait possible de découvrir une géante gazeuse avec quatre lunes, qui seraient toutes habitables si elles ont une magnétosphère. On s'ouvre alors à des perspectives intéressantes, totalement nouvelles, et potentiellement très étranges." - Source - http://www.space.com/scienceastronomy/091228-extrasolar-moons-pandora.html

Avatar

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,11343.0.html

Mardi 29 Décembre - Mars, support artistique

Un immense dessin dans les sables du Désert de la Roche Noire, au Nevada, a été réalisé en mai dernier. C'est la plus grande création artistique au monde, avec un diamètre de 5kms et une circonférence totale de 15kms.

On peut voir cette figure d'une altitude de 13.000m. Elle attire l'attention des passagers qui survolent le désert en avion pour se rendre à San Francisco.

La réalisation a nécessité 15 jours de travail pour Jim Denevan et ses trois assistants, qui se sont relayés en permanence pour affronter la chaleur intense en plein jour et le froid glacial la nuit.

Ils ont utilisé la technologie du GPS (Global Positioning System) pour déterminer les repères de leur immense tracé.

L'artiste, agé de 48 ans, réside à Santa Cruz. Il est extrêmement fier d'avoir réalisé une figure composée d'un millier de cercles, dont la superficie totale dépasse celle des fameuses lignes de Nazca, au Pérou, avec un diamètre supérieur à la largeur de Manhattan. - http://www.jimdenevan.com/

Jim Denevan Manhattan

Il a utilisé une herse de près de 2m de large, tirée par un camion. Il repassait sur ses traces pour approfondir et élargir les sillons géants creusés dans le sable. Les lignes font parfois 9m de large et leur profondeur peut atteindre 80 cms.

Le dessin a été conçu selon les Cercles d'Apollonius, du nom du géomètre et astronome grec Apollonius de Pergé; ça consiste à former un fractal engendré à partir de trois cercles, dont deux sont tangents à un troisième. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Cercle_d%27Apollonius - http://fr.wikipedia.org/wiki/Apollonius_de_Perga

Deux années ont été nécessaires pour préparer cette réalisation : "Nous avons déterminé un point central, puis travaillé en symétrie. Nous avons du repasser quatre ou cinq fois sur chaque ligne pour laisser une trace profonde. C'était épuisant, mais nous avons quand même pris du bon temps."

Jim créé des figures dans le sable depuis 17 ans. Il est maintenant prêt à proposer ses services à la NASA : "J'aimerais qu'ils me laissent utiliser leurs rovers, afin que je puisse réaliser la première création interplanétaire, en dessinant quelque chose dans les plaines de Mars".

En attendant, il prépare un nouveau projet dans l'Antarctique. Les pluies hivernales ont un peu endommagé cette création du Nevada, mais elle est toujours visible. - Source - http://www.dailymail.co.uk/news/article-1236380/Worlds-largest-artwork-etched-desert-sand.html

Lundi 28 Décembre - Un engin flottant pour explorer Titan ?

Une équipe scientifique a conçu ce projet audacieux qui sera prochainement proposé à la NASA. L'idée est de le faire voguer sur Ligeia Mare, une vaste étendue de méthane liquide située au pole nord du satellite de Saturne. Ce serait une première dans l'histoire de l'exploration spatiale.

Le Dr Ellen Stofan, qui dirige ce projet chez Proxemy Research, s'efforce de vendre le concept en soulignant l'impact médiatique d'une telle opération : "Ca devrait être très spectaculaire. La navigation a énormément compté dans l'histoire de l'exploration humaine sur Terre, et je pense que nous serons tous fascinés de suivre le périple de cette embarcation sur l'océan d'un autre corps céleste."

TIME : le TITAN MARE EXPLORER de Proxemy Research
Le coût d'une telle mission devrait être abordable, inférieur à 425 millions de dollars.
Lancement envisagé en janvier 2016 - amerissage en juin 2023.
Matériels scientifiques embarqués : spectromètre de masse, sonar, instruments météo et d'imagerie.

Titan mare explorer

La mission Cassini, actuellement en orbite autour de Saturne, a permis de confirmer que de grands lacs existent sur Titan, alimentés par des rivières qui creusent des vallées lorsque les pluies de méthane sont abondantes.

Les scientifiques avaient bénéficié des premières données précises en 2004, lorsque Cassini pu prendre des photographies en haute résolution, à seulement 1 200 km de distance.

"Puis le module Huygens, entièrement dédié à l'étude de l'atmosphère et de la surface du satellite, se posa sur Titan le 14 janvier 2005. Il fournit de nombreuses informations au cours de sa chute dans l'atmosphère et, une fois au sol, permit de découvrir que de nombreuses zones de la surface semblent avoir été formées par l'écoulement de liquides par le passé." - Source - http://fr.wikipedia.org/wiki/Titan_%28lune%29

Le concept du Titan Mare Explorer (TiME) est à l'étude depuis deux ans. Les lacs Ligeia Mare et Kraken Mare sont les cibles privilégiées de l'opération parce qu'ils mesurent chacun 500km de large.

Le premier objectif de la mission sera de déterminer la composition chimique de l'étendue liquide; mais on cherchera également à comprendre comment fonctionne le cycle du méthane sur Titan. Le Dr Stofan explique : "L'instrument principal est un spectromètre de masse mais nous devons également nous intéresser à évaluer la profondeur du lac.

Les données radar de la sonde Cassini nous amènent à penser que ces étendues de méthane liquide ont une profondeur de plusieurs mètres, mais nous aimerions en connaître davantage sur leur configuration.

D'autres instruments nous permettront de savoir comment sa densité évolue à mesure que le bateau progresse."

La Nasa et l'Esa (l'agence européenne) peuvent s'associer sur des projets qui représentent des milliards de dollars, vers d'autres planètes, mais elles s'intéressent davantage pour l'instant au système de Jupiter et pas à Saturne. Les concepteurs de TiME vont tenter de s'imposer à l'occasion d'une des opportunités offertes périodiquement par la NASA pour des projets innovants.

"TiME utilisera un générateur nucléaire au plutonium plutôt que des batteries solaires, à cause des pluies de méthane dans l'atmosphère de Titan et de la distance au soleil.

C'est un avantage, parce que la NASA s'intéressera davantage à une mission qui embarque ce type de générateur (ASRG pour Advanced Stirling Radioisotope Generator), beaucoup plus efficace que le RTGs (Radioisotope Thermoelectric Generators) utilisé jusqu'ici pour des missions spatiales telles que Cassini." - Source - http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8409052.stm

La semaine dernière, la NASA publiait la première photo d'une réflexion du soleil sur le lac de méthane liquide Kraken Mare.

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,2390.0.html

Le plus suspect de la vague de Drones en 2007 était celui de Birmingham, en Alabama. Le centre de l'objet ne semblait pas cohérent, et trahissait la création numérique.

Depuis pratiquement le début, plusieurs chercheurs avaient soupçonné un artiste, auteur à l'époque d'une série de faux drones artistiques publiés sur divers forums, d'avoir pu créer cette image.

Il pouvait avoir été tenté de se prendre au jeu et franchir la ligne jaune en produisant un faux témoignage...

On sait aujourd'hui que Leviathan est le prétendu "témoin" qui avait manipulé l'enquêtrice Linda Howe à l'époque.

http://droneteam.com/drt/index.php?topic=199.0 - http://masker333.blogspot.com/

Il avait fourni une autre photo, servant de référence au sol (à gauche). Elle a été prise à Cochran, une petite ville de 5.000 habitants dans l'état voisin de Géorgie : c'est OnTheFence, membre de la DRT (Drone Research Team), qui vient de le découvrir, en s'aidant de la fonction Street View sur Google Maps.. Le groupe des trois pylones a été photographié à quelques centaines de mètres de la maison. - http://en.wikipedia.org/wiki/Cochran,_Georgia

Drone Alabama Cochran

http://www.ovnis-usa.com/2007/05/26/samedi-26-mai/ - http://droneteam.com/drt/index.php?topic=674.0

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,11326.0.html

Samedi 26 Décembre - Avons-nous déjà récupéré un morceau d'Ovni ? 1/2

Cet article publié sur le site web "The Big Study" est seulement signé du pseudo "The Professor", cependant il est rédigé sans prétentions. L'auteur n'apporte pas de révélations mais il présente une suite d'hypothèses qui lui semblent logiques :

"Beaucoup de gens prétendent que nous possédons plusieurs "artefacts" ou débris d'Ovnis, mais relativement peu d'objets prétendument récupérés présentent un intérêt quelconque. J'en retiens cependant deux, qui sont les métaux retrouvés parmi les débris du ranch Foster [Roswell], et les fragments de magnésium provenant d'Ubatuba, au Brésil [à suivre demain].

De nombreuses personnes intéressées par le sujet nous diront qu'à part le témoignage de première main [comme celui du Major Marcel], les débris de Roswell n'ont pas scientifiquement révélé une origine exotique. Elles ont peut-être raison, mais je vais expliquer pourquoi elles peuvent se tromper.

Crash

Les sceptiques de Roswell se contentent le plus souvent d'argumenter : "Si nous avions vraiment un morceau de soucoupe aliène, tout le monde serait au courant. Notre gouvernement n'aurait jamais pu garder ce secret aussi longtemps. Il y aurait eu des quantités de fuites". Cette attitude ne cesse de m'intriguer. Cela fait des décennies que nous constatons des "fuites". J'avais passé un bon moment à consulter des archives dans la cave de Dick Hall [longtemps avant sa mort] et il m'est passé entre les mains un vieux dossier du NICAP, qui contenait une dizaine de rapports antérieurs à celui de Marcel; ils avaient été adressés au NICAP dans les années 50 et 60. Donc ce ne sont pas les fuites qui manquent.

Roswell 1 La seule chose qui nous manque, c'est la reconnaissance officielle de leur validité. L'une des fuites importantes fut lorsqu'un enquêteur de l'Air Force dit à William Fortenberry qu'une épave avait été transportée à Wright-Pat.

Tous les secrets que ce gouvernement détient, et qui impliquent un petit nombre d'intermédiaires, peuvent etre préservés et n'auront aucun impact sur le public, pourront tranquillement continuer à fuiter, parce qu'il suffit aux autorités d'affirmer : "Non, c'est faux !" et le secret sera maintenu.

J'entends aussi parfois ce genre de commentaire : "Pourquoi dépenserions-nous autant d'argent dans des systèmes de propulsion chimique si nous avions réellement récupéré un vaisseau alien ?" La réponse pour moi est simple ...Parce que nous n'avons pas su le faire fonctionner ! Pour moi, les sceptiques qui refusent d'admettre la possibilité du crash de Roswell sont finalement des gens qui, pour une raison que je ne m'explique pas, ne veulent pas que ce soit vrai.

Je vais vous exposer ce qu'on a fait des débris et qui s'en est probablement chargé. OK, ce ne sont que des spéculations, mais j'ai étudié de près la question. Lorsque Schmitt et Randle ont mené leur enquête serrée sur le crash, un témoin leur a raconté qu'une petite partie des métaux fut [rapidement] expédiée à Washington DC [aux services de renseignement de l'Air Force, au Pentagone]. Ca me semble tout à fait logique, et je ne vois aucune raison d'éluder cette piste. Si c'est bien le cas, ces matériaux ont du être remis directement au "National Bureau of Standards", afin d'être analysés très rapidement [puis on a découvert qu'il ne s'agissait pas d'alliages réalisés sur Terre].

Qui aurait pu être concerné ? Nécessairement de hauts responsables du Pentagone [peut-être Hoyt Vandenberg, ou son bras droit, George Schulgen, quelques conseillers scientifiques de toute confiance, probablement Truman, celui qui les avait apportés au NBS, les analystes du NBS - bien qu'on ait surement évité de leur révéler de quoi il s'agissait, mais il auraient fini par le découvrir - et peut-être, mais pas forcément, le patron du NBS, Edward Condon.] Il n'était pas nécessaire d'en parler à qui que ce soit d'autre. Tous les personnages sont représentés sur ces photos.

Aurait-il été utile d'en parler au National Security Council ? J'en doute. Pas avant d'en savoir davantage et d'avoir déterminé si la découverte présentait des implications pour la sécurité. Le bureau Research & Development aurait-il été mis dans la confidence ? Pas nécessairement dans son ensemble - Peut-être seulement quelques personnes plus particulièrement qualifiées. Le Conseil scientifique de l'US Air Force ? Même réponse - il ne pouvait justifier du Besoin de savoir, du moins pas dans l'immédiat.

Je pense que la difficulté de déterminer en quoi consistaient ces débris dépassait largement nos compétences scientifiques, et que nous en sommes restés là. Mais ça ne veut pas dire que les personnes en charge de ce "programme" n'aient pas tout essayé.

Les témoignages recueillis par Schmitt et Randle montrent que la quasi-totalité des matériaux récupérés aboutit à Wright-Patterson - plus précisément à Wright Field. Ca me semble tout à fait logique pour l'époque. Ce sont les équipes de Wright Field [T-3 engineering] qui travaillaient sur la conception des avions, et s'efforçaient de reconstituer les engins allemands récupérés après la guerre.

Roswell 2

Les services de renseignement rattachés à Wright-Patterson n'avaient pas non plus le Besoin de savoir. Le commandant de la base, Nathan Twining, était-il au courant ? Probablement.. Mais surement pas son entourage, à moins qu'il ait parlé.

Alors, qu'ont pu faire les responsables du programme d'étude des débris ? Ils ont mobilisé leurs meilleures ressources, en espérant parvenir à un résultat. En cas d'échec, ils auront laissé ce travail de côté, en attendant que d'autres techniques leur permettent d'avancer, se tenant prêts à fournir un échantillon à la nouvelle équipe qui se proposerait d'effectuer de nouveaux tests. Avons-nous une confirmation de cette hypothèse ? Il semble que oui. A proximité de Wright Field, se trouvent les discrets labos métallurgiques du Battelle Memorial Institute [capables d'occulter totalement un programme si nécessaire]. Battelle et le gouvernement ont travaillé pendant des années sur des quantités de programmes "sensibles", y compris sur les Ovnis. Le fameux "Rapport #14 du Blue Book avait été entièrement rédigé chez Battelle.

http://www.ovnis-usa.com/roswell-linstitut-battelle/

Roswell 3 Bill Jones et Irena Scott, deux ufologues réputés qui vivent à Columbus, dans l'Ohio [tout près de Battelle] ont recueilli diverses rumeurs et quelques témoignages détaillés expliquant que d'évidents débris d'Ovnis ont circulé chez Battelle. L'explication de Bill me parait très "logique", sur la manière dont les choses ont pu se passer.

Le père d'un de ses amis occupait des fonctions importantes chez Battelle. Il l'avait fait rentrer dans l'entreprise. Cet ami avait des liens étroits avec une femme dont le père était également employé chez Battelle, où il testait les métaux.

Cet homme leur avait dit qu'il était très heureux de s'être vu confier un nouveau programme qui consistait à tester des pièces de métal qui [lui avait-on dit] provenaient d'un appareil russe. C'étaient de petites barres en I, qui portaient des inscriptions. Ca se passait vers la fin des années 50. Un peu plus tard, il était rentré chez lui, à moitié saoul, et semblait très perturbé.

Quand il lui avait été demandé de s'expliquer, il s'était contenté de dire que les pièces de métal ne provenaient pas d'un appareil russe, et qu'elles n'auraient pu être fabriquées sur cette planète.

Lorsque Bill a entendu cette histoire [quelques années plus tard], il a téléphoné au père de son ami [le ponte de Battelle] pour l'interroger à ce sujet. L'autre avait opposé un aimable démenti. Mais après qu'il ait raccroché, l'ami lui confia que son père était venu le trouver et lui avait lu l'article de loi sur la sécurité intérieure, lui montrant qu'il ne devait jamais plus aborder ce genre de sujet, surtout à l'oreille d'un ufologue, et même s'il s'agissait de Bill. Là encore, ce récit me semble très cohérent. Le programme sur l'épave d'Ovni justifiait une série de tests chez Battelle, peut-être pour analyser plus finement sa composition métallique.

Les patrons de Battelle avaient accepté cette mission, en connaissant l'origine des pièces, et avaient confié les tests à la personne la plus qualifiée, mais sans lui révéler la vérité [parlant d'appareil russe]. Dans ce cas, l'employé s'était montré à la hauteur, et ses tests l'avaient amené à réaliser qu'on lui avait menti; il s'était rendu compte qu'il ne s'agissait pas de matériaux conventionnels. Même si Bill avait bénéficié d'une "fuite", toute l'affaire était restée "secrète" principalement parce qu'aucun responsable ne l'avait confirmée. En l'absence de confirmation officielle, rien n'avance." Demain : Le magnésium d'Ubatuba - suite et fin.

Source - http://thebiggeststudy.blogspot.com/2009/12/have-we-ever-had-piece-of-flying-disk.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,11319.0.html

Dimanche 27 Décembre - Avons-nous déjà récupéré un morceau d'Ovni ? 2/2

Suite et fin de l'article signé du pseudo "The Professor" sur le site web "The Big Study" : "L'histoire des échantillons de magnésium d'Ubatuba (1957) était d'un autre ordre. A la différence des débris de Roswell, ceux-là ont circulé "publiquement", dans le milieu scientifique.

Les origines de l'affaire sont très mal documentées, puisque les témoins n'ont jamais pu être interrogés.

Cependant, au Brésil, des gens comme Olavo Fontes ont pensé que le cas était assez intéressant pour mériter qu'on examine les matériaux tombés du ciel. Les tests réalisés au Brésil avaient établi que le magnésium était "absolument pur", et la légende a fait le tour de la communauté ufologique que ce morceau de métal était impossible à reproduire avec nos technologies.

Fontes envoya plusieurs fragments à Coral et Jim Lorenzen, de l'APRO. Il se passa alors deux choses : l'analyse métallurgique fut réalisée à lUniversité d'Arizona par Walter Walker, avec le concours extérieur de Robert Johnson. On examina la composition des échantillons, et les détails de la structure cristalline. Par ailleurs, le Project Condon de l'Université du Colorado souhaita également tester le matériau. Les Lorenzens ont remis d'autres échantillons à l'enquêteur principal, Roy Craig [un chimiste], car tout le monde était confiant dans la nature scientifique de ce programme.

Ubatuba 1

http://fr.wikipedia.org/wiki/Magn%C3%A9sium - http://www.ufoevidence.org/cases/case829.htm

Tout avait bien commencé, parce que le Project Condon avait fait appel au meilleur expert du magnésium, la compagnie Dow Chemicals, de Midland, dans le Michigan. Il semblait acquis que ces chercheurs, sous la direction de l'expert renommé R.S.Busk, étaient des gens déterminés à donner le maximum. Tous les tests réalisés aux USA n'avaient pas conclu à une pureté absolue, et Dow possédait déjà des échantillons d'une pureté supérieure.

Le magnésium incorporait d'étranges éléments [le plus inattendu étant le Strontium] mais ça n'indiquait rien d'exotique; de nombreux métallurgistes auraient pu créer un tel alliage. Ca soulignait la difficulté de tester des matériaux et de parvenir vraiment à établir qu'ils ne seraient pas reproductibles [David Pritchard, physicien au MIT, a publié un article remarquable montrant dans quelles limites très étroites on pourrait arriver à cette conclusion].

Ubatuba 3 Dans l'évaluation de n'importe quel artefact dit authentique, l'échantillon doit présenter des critères d'étrangeté assez prononcés pour passer la rampe. Parmi ces critères qui permettent éventuellement de se prononcer, on s'intéresse au ratio isotopique d'un élément donné. Les ratios d'isotopes constituent la signature des matériaux terrestres.

La découverte d'une différence significative permettrait de conclure qu'un matériau vient effectivement "d'ailleurs". Ainsi, l'étude de l'Université du Colorado avait bien commencé. Craig et Busk confièrent le magnésium à un laboratoire fédéral pour l'analyse délicate du ratio d'isotopes. Qu'ont-ils trouvé ?

Les résultats sont intéressants, et différents de ce que le Project Blue Book a publié. Je présente ici une photocopie de pages où j'ai surligné certains points. [cliquer pour agrandir].

Sur les deux pages du haut, Craig remarque que le ratio isotopique du magnésium d'Ubatuba est de 14.37%, alors que le ratio du magnésium "terrestre" est de 11.2%.

Craig a même recalculé les chiffres du labo [sur le document manuscrit] et il les a confirmés; il a ajouté que la marge d'erreur [sur la précision des tests] est seulement de +/- 0.7%, et provient de difficultés à établir les statistiques. Le chiffre de 14.37, même si on lui soustrait 0.7, montre toujours un "décalage" significatif par rapport au standard terrestre, qu'on ne doit absolument pas négliger.

Mais Craig et le Blue Book n'avaient pas souhaité en tenir compte - voyez comment le chimiste s'adresse au couple Lorenzen dans la lettre reproduite ici. Au mieux Craig fut troublé de ce résultat. Au pire, il a simplement menti [précisons que Roy Craig était très intelligent]. Pourquoi Condon et lui auraient-ils menti ? Je pense que ça tient au fait qu'ils avaient un a priori défavorable sur les Ovnis. Ils ont surement pensé que ce résultat ne prouvait rien, et que le fait d'en parler [les chiffres n'ont jamais été mentionnés, ni aux Lorenzens ni dans le rapport officiel] aurait pour conséquence inutile d'inquiéter l'opinion et de causer des remous chez les ufologues.

Ce n'est pas la seule fois que le Projet avait délibéremment fraudé sur les expériences, et fourni des conclusions tronquées. Tout cela pour éviter de nous perturber et, comme on l'imagine, afin de ne pas causer de tort à Roy Craig [soit dit en passant, c'est une personne assez sympathique, mais il est étrangement fermé sur certains sujets].

Par la suite Peter Sturrock, le physicien des plasmas très renommé [qui agit dans l'intérêt de la divulgation et que je connais bien], a effectué plusieurs calculs de ratios d'isotopes, et il a également découvert une nette différence entre le magnésium d'Ubatuba et la référence terrestre.

Ubatuba 2

http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_A._Sturrock - http://www.nicap.org/ubatubanal.htm

Son approche renforce les découvertes de Walter Walker et Robert Johnson, montrant que la cristallisation de ce métal était extrêmement inhabituelle, et très différente des caractéristiques métallurgiques qu'ils connaissaient bien. Alors... Avons-nous déjà récupéré un morceau de soucoupe volante ? C'est à chacun d'en décider, selon ce qu'il nous est possible de savoir. C'est encore un peu flou pour moi, mais je pense que la réponse est Oui." Source - http://thebiggeststudy.blogspot.com/2009/12/have-we-ever-had-piece-of-flying-disk.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,11319.0.html

Vendredi 25 Décembre - Le recueil de témoignages est privatisé

La FAA (Federal Aviation Administration) vient de publier une recommandation, conseillant aux témoins de manifestations d'Ovnis d'adresser directement leurs rapports à l'une des sociétés du milliardaire Robert Bigelow. Un article de Jesus Diaz, publié dans la rubrique 'Sciences' du site Gizmodo :

"Il est l'un de mes héros, un aventurier de l'espace qui peut transformer le monde. Il y parviendra certainement, parce qu'il pense que c'est possible.

Sa compagnie privée - Bigelow Aerospace - a déjà placé deux stations spatiales en orbite basse autour de la Terre : Genesis 1 et 2. Elle a pour objectif de construire un hôtel dans l'espace, et le projet se déroule selon les prévisions. Le type peut avoir l'air d'un excentrique, avec sa moustache à la Errol Flynn, mais c'est avant tout un homme d'affaires. - http://www.bigelowaerospace.com/

Robert Bigelow a une véritable fascination pour l'espace, et tout ce qui s'y rapporte. Il n'a pas seulement investi des millions de dollars pour placer des hôtels en orbite terrestre. Une autre de ses companies est la Bigelow Aerospace Advanced Space Studies.

Parmi les récentes révisions des protocoles de la FAA - un document publié le 10 décembre - BAASS est désormais désigné comme l'organisation à contacter si vous êtes un pilote ou un contrôleur aérien et que vous avez observé Ovni."

Robert Bigelow

L'affaire est réglée en cinq lignes sur un document de 448 pages : "Les personnes qui souhaitent rapporter un phénomène Ovni ou inexpliqué doivent contacter une organisation de collecte des données telle que le BAASS (Bigelow Aerospace Advanced Space Studies)." Puis un numéro de répondeur et une adresse email. - http://www.faa.gov/documentLibrary/media/Order/7210.3W.pdf

FAA BAASS report Jesus Diaz poursuit : "Il n'est nulle part recommandé de s'adresser aux militaires, et on ne nous indique pas un répondeur ou l'adresse email d'un département des Services secrets, ni de la CIA, ou la NASA. Mais uniquement de BAASS. S'agirait-il d'une voie de garage ? Pas vraiment. Voici la note de présentation de la compagnie :

"Nous sommes une filiale de Bigelow Aerospace. C'est une nouvelle structure de recherches qui se consacre à l'identification, l'évaluation, et l'acquisition de technologies innovantes, dans le monde entier, en rapport avec le développement d'engins spatiaux. Son siège est établi à Las Vegas, dans le Nevada. Nous recrutons des scientifiques de haut niveau..."
http://www.bigelowaerospace.com/careers/

"Je n'ai malheureusement pas les compétences requises, mais j'adorerais travailler dans l'environnement protégé d'une base secrète installée au milieu du désert du Nevada. Il doit s'y passer des choses extraordinaires, parce qu'ils recrutent des astrophysiciens, des biochimistes, des microbiologistes, des spécialistes des nanotechnologies, des physiciens, et des experts en systèmes de propulsion et technologies furtives. Mais ce n'est pas tout :

"Les titulaires de maîtrises et de doctorats sont privilégiés. Les candidats devront satisfaire aux conditions requises pour bénéficier d'accréditations au niveau secret et top secret, et devront accepter de se soumettre à un examen minutieux de leurs antécédents." - Source - http://www.gizmodo.com.au/2009/12/faa-issues-order-on-ufo-sightings/

L'agence américaine de régulation de la navigation aérienne vient d'accorder un privilège étonnant à cet investisseur privé, qui cherche à mettre la main sur des systèmes de propulsion exotiques. David Shiga, du NewScientist se souvient d'avoir abordé le sujet avec lui : "Je lui avais demandé si son intérêt de longue date pour les Ovnis avait un rapport avec ses projets de stations spatiales, et il m'avait répondu : "C'est possible, mais je ne vous en dirai pas davantage..."

Bigelow tourism

http://www.newscientist.com/blog/space/labels/Robert%20Bigelow.html

Il est également surprenant de constater que la FAA a totalement négligé de préconiser le MUFON, actuellement dirigé par James Carrion. Robert Bigelow semble avoir court-circuité l'organisation ufologique, bien qu'il la finance déjà en partie. Quelques observateurs y verront la confirmation que les autorités américaines utilisent le milliardaire du Nevada comme façade pour récolter les informations sensibles, et les plus crédibles, sur tout ce qui a trait au phénomène Ovni. - http://www.ovnis-usa.com/le-mufon-les-milliardaires/

Bigelow avait racheté en novembre (pour un forfait de 800 dollars...) les sites web HBCC de Brian Vike, qui drainent chaque année des centaines de rapports. - http://www.ovnis-usa.com/2009/11/13/brian-vike-passe-la-main/

C'est un peu comme si, en France, l'Administration de la Navigation aérienne demandait aux pilotes et contrôleurs aériens de rapporter directement leurs observations d'Ovnis aux patrons d'EADS...

Parmi les premières réactions, celle de MajicBar sur le forum Open Minds. Il rappelle le gouvernement américain à ses devoirs : "La FAA est l'agence gouvernementale qui est chargée de réguler le trafic aérien. Comment peuvent-ils dégager leur responsabilité ? Tout Ovni représente une menace potentielle pour la sécurité du pays, et l'USAF ou la NSA devraient se charger de traiter les rapports pour s'assurer que ces incidents ne présentent aucune menace, avant de les transférer à des organisations indépendantes (comme le BAASS, le MUFON, etc...)."

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,2565.0

Jeudi 24 Décembre - Un nouvel outil pour les astronomes

L'initiative de UAP-Reporting commence à intéresser les chroniqueurs et les forums anglo-américains : ce site web a été créé en octobre pour permettre aux astronomes amateurs et professionnels de rapporter leurs observations de phénomènes inexpliqués :

"Ces observateurs privilégiés du ciel nocturne pourront désormais utiliser un formulaire standardisé pour témoigner et préciser ce qu'ils seraient amenés à constater.

Ce protocole est nommé "Unidentified Aerospace Phenomena (UAP) Observations Reporting Scheme". Il a pour but de fournir aux astronomes un support de signalement et devrait permettre une meilleure compréhension des phénomènes inhabituels qui se produisent dans l'atmosphère. - http://www.uapreporting.org

Le protocole a été conçu par l'astronome amateur Philippe Ailleris, contrôleur de gestion à l'Agence Spatiale Européenne (ESA), dans leurs installations aux Pays-Bas.

A l'occasion de l'Année Internationale de l'Astronomie 2009 (IYA2009), il propose un nouvel outil pour collecter des informations complémentaires et plus rigoureuses sur les UAPs, autrement surnommés Ovnis."

Philippe Ailleris était déjà l'auteur d'un compte-rendu détaillé du Premier colloque international SETI de "l'International Academy of Astronautics" sur la "Recherche de signatures de vie", organisé à l'UNESCO à Paris, du 22 au 25 septembre 2008. - http://www.cobeps.org/pdf/seti_2008.pdf

Philippe Ailleris Pour Philippe Ailleris : "Ces phénomènes sont souvent observés dans le ciel nocturne, où les astronomes se sentent chez eux, et il est important de recueillir des témoignages venant de ces observateurs entraînés. Nous souhaitons aborder cet aspect controversé des UAPs d'un point de vue professionnel, rationnel, et sans idées préconçues.

Chaque observation inexpliquée peut être l'occasion pour les scientifiques d'apprendre quelque chose de nouveau, qui pourra mériter des études complémentaires".

Ce questionnaire mis au point par Ailleris permet de rapporter les détails précis des observations, dont l'endroit, l'heure, l'altitude, la vitesse, la taille apparente et la distance des UAPs, ainsi que la description du terrain et les conditions météos au moment de l'observation. Des photos, dessins, enregistrement vidéo ou audio sont également sollicités.

Une version abrégée ou complète de ce questionnaire peut être téléchargée en anglais et français sur UAP-Reporting.

http://www.uapreporting.org/wp-content/uploads/2009/09/French_Full-sighting-report-form1.pdf

Le site fournit également des informations sur des méprises classiques avec des satellites, ballons météo, fusées, météorites, planètes, et autres phénomènes naturels tels que la foudre en boule, les lanternes, les mirages, etc... Mais les pages explicatives ne sont pas encore bilingues. - Source - http://www.theufochronicles.com/

L'idée est encore assez répandue que les astronomes n'auraient pratiquement jamais observé d'Ovnis. La réalité est différente : "En 1977, Peter A. Sturrock s'inspira des travaux de Josef Allen Hynek et envoya un questionnaire anonyme aux 2.611 membres de l'Association Américaine d'Astronomie en leur demandant s'ils avaient déjà observé un Ovni. Il reçut 1.356 réponses, et on dénombre une soixantaine d'observations (5%)." Le bilan de cette opération est consultable sur le web. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_A._Sturrock - http://www.uapreporting.org/wp-content/uploads/2009/09/jse_08_1_sturrock.pdf

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,11300.0

Mercredi 23 Décembre - Interview de Nick Pope par LMH

L'enquêtrice américaine Linda Moulton Howe s'est intéressée à la fermeture du bureau Ovnis par le Ministère de la Défense britannique :

"Le M.o.D a confirmé que depuis le 1er décembre 2009, il a soudainement et mystérieusement fermé sa ligne téléphonique et son service email qui permettaient de recueillir les témoignages du public, bien qu'une vague d'Ovnis ait été observée au-dessus du pays en 2009. En fait, le nombre de requêtes FOIA n'avait jamais été aussi élevé." Ce sont les demandes de déclassification spécifiques que peuvent formuler les citoyens.

Elle a réalisé cette interview de Nick Pope, qui dure une trente minutes.

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/LMH_Nick_Pope_dec09.mp3]

Linda Moulton Howe

"Il a travaillé pour le M.o.D pendant 21 ans et souligne que les enquêtes n'ont pas été suspendues lorsqu'il s'agit de rapports d'Ovnis provenant de pilotes, de contrôleurs aériens et autres témoins crédibles."

Lord Hill Norton Ensemble ils évoquent la mémoire et les positions de l'amiral Lord Hill-Norton, décédé en 2004 : "Il était absolument persuadé que certains Ovnis sont extraterrestres, et il savait que de hauts responsables étaient déterminés à maintenir le secret. A l'époque, il fut l'équivalent de Colin Powell aux Etats-Unis. Mais son propre niveau d'accréditation ne lui permettait pas d'accéder à des secteurs réservés ni à des informations trop sensibles. Il n'était pas autorisé à rencontrer diverses personnalités." - http://www.nickpope.net/

Nick Pope ajoute : "Fondamentalement, la Grande-Bretagne se plie à toutes les injonctions des Etats-Unis. Mais j'ignore si la fermeture du bureau Ovni répondrait à une de leurs demandes."

LMH remarque que l'attitude des autorités américaines avec le Project Blue Book dans les années 60 était similaire : elle avait consisté à clore officiellement les débats, pour poursuivre ses recherches hors de la sphère publique. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_Blue_Book

LMH - "Nos visiteurs sont-ils hostiles, à votre avis ?"

Nick Pope - "Je l'ignore totalement, et je ne crois pas que Lord Hill-Norton se soit prononcé non plus."

LMH - "Quelle forme de divulgation pourrait se produire ?"

Nick Pope - "Je pense que nous devrions plutôt nous attendre à une découverte scientifique, apportant la preuve que nous ne sommes pas seuls dans l'univers, grâce par exemple au nouveau radio telescope, le Square Kilometre Array." (Sa construction doit commencer en 2013, les premières observations pourront avoir lieu à partir de 2017. Il sera vraiment opérationnel à partir de 2022).

"C'est sur le site web d'un observatoire extrêmement perfectionné comme celui-là que l'information pourrait d'abord être publiée." - http://en.wikipedia.org/wiki/Square_Kilometre_Array

LMH - "Les aliens pourraient-ils prendre l'initiative du contact ?"

Nick Pope - "Si nous sommes actuellement visités, ils en ont certainement la capacité. Je pense également que l'attitude récente du Vatican a été soigneusement calculée : soit ils sont au courant, soit ils ont des raisons de penser qu'il va se passer quelque chose." - http://www.ovnis-usa.com/vatican-let-est-mon-frere/

Nick Pope

LMH ne manque pas de publier ce rappel, extrait d'une interview TV réalisée en 2000 : "Il y a des objets dans notre atmosphère qui ont une avancée considérable sur tout ce que nous possédons, de sorte que nous n'avons aucun moyen de les empêcher de débarquer, et s'ils étaient hostiles nous n'aurions aucune possibilité de nous en protéger." - Lord et Amiral Peter John Hill-Norton, ancien chef d'état-major au ministère de la Défense britannique (1971-1973), Président du conseil militaire de l'OTAN (1974-1977). - Source - http://www.earthfiles.com/news.php?ID=1651&category=Environment

http://en.wikipedia.org/wiki/Peter_Hill-Norton,_Baron_Hill-Norton

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,11055.0

Mardi 22 Décembre - Kevin Smith & l'agence spatiale bulgare

Steve Hammons était vendredi l'invité du Kevin Smith show au sujet de la rencontre évoquée Samedi 19 Décembre qui pourrait avoir eu lieu le 12 novembre sur l'île de Akau, dans le Pacifique. Il venait de publier un résumé de l'histoire dans UFO Digest. http://www.ufodigest.com/news/1209/eben.php

http://kevinsmithshow.com/ - http://www.ovnis-usa.com/2009/12/19/une-rencontre-discrete-dans-le-pacifique/ - http://www.ovnis-usa.com/serpo1.htm

Le chroniqueur ne bénéficie pas d'informations inédites sur la prétendue visite des Ebens. Sa présence à l'antenne permet surtout de faire le point sur les messages de Anonyme et l'affaire Serpo.

A propos des cadeaux offerts par les Ebens, il se demande s'il est possible de rapprocher cet évènement supposé avec la tournée en Asie le lendemain de Steven Chu, Prix Nobel de Physique et nouveau Secrétaire américain à l'énergie, accompagnant le président Obama.

Kevin Smith mentionne alors les déclarations du numéro 2 de l'agence spatiale bulgare, le Dr Lachezar Filipov, directeur-adjoint des Collaborations Internationales.

Kevin Smith Steve Hammons
- http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10952.0 -- http://www.space.bas.bg/astro/eng.html - http://www.space.bas.bg/astrophysics/cvfilipov.html

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/KevinSmithShow_Steve_Hammons_181209.mp3]

Pour comprendre ce qui s'est passé, il faut revenir à cet article publié le 26 novembre par The Telegraph : "Nous sommes actuellement environnés d'Aliens, et ils nous observent en permanence".

C'est ce qu'ont déclaré des scientifiques d'un institut gouvernemental bulgare, le Space Research Institute, qui prétendent être en contact avec une forme de vie extraterrestre. Ils travaillent à déchiffrer une série de symbôles complexes qui leur ont été adressés.

Ils pensent que les aliens ont ainsi répondu à 30 de leurs questions. Lachezar Filipov, directeur-adjoint du Space Research Institute, de l'Académie bulgare des Sciences, a confirmé cette recherche.

Lachezar Filipov Filipov a déclaré que les chercheurs du centre avaient analysé 150 crop-circles relevés dans le monde entier, qui selon eux répondent à leurs questions.

Mr Filipov s'est exprimé dans un media Bulgare, le Novinar Daily : "Les Aliens ne sont pas hostiles, plutôt désireux de nous aider, mais nous ne sommes pas encore assez évolués pour établir un contact direct avec eux." - Source : http://novinite.com/view_news.php?id=110282

Le Dr Filipov a noté que le Vatican, siège de l'Eglise catholique, avait admis la possible existence des aliens. Selon lui, les humains ne seront pas capables d'établir le contact avec les E.Ts par les ondes radio mais par le pouvoir de la pensée. "L'espèce humaine aura probablement un contact direct avec les aliens dans les 10 à 15 prochaines années".

"Les extraterrestres condamnent nos agissement immoraux... en soulignant notre interférence avec les processus naturels." Lors d'une émission antérieure, Kevin Smith détaillait le CV du Dr Lachezar Filipov :

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Kevin_Smith_Lachezar_Filipov.flv 400 240]

La publication du rapport des chercheurs du BAS concernant la communication avec des aliens intervient alors qu'un débat a eu lieu à l'époque sur le rôle, le fonctionnement, et la réforme de l'Académie bulgare des Sciences. A la mi-novembre, le Ministre des Finances, Simeon Djankov, et le Président Georgi Parvanov s'étaient opposés sur ce sujet. - Source - http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/bulgaria/6650677/Aliens-already-exist-on-earth-Bulgarian-scientists-claim.html

Kevin Smith & Steve Hammons constatent que le Dr Lachezar Filipov, après une semaine de silence, aurait expliqué qu'il devait maintenant garder le silence : "Si je vous révèle cette information, ils me tueront."...

Kevin Smith revient sur le programme d'acclimatation qui aurait été décidé lors de réunions secrètes à l'ONU en février 2008, pour tenter d'y voir une cohérence.

Un auditeur met en cause l'ex-agent de l'Afosi, Rick Doty, soupçonné d'avoir acheminé certains des messages de Anonyme, et souligne l'impossibilité de vérifier le contact de Victor.

La journaliste Angelia Joiner intervient brièvement, et manifeste son intérêt pour les déclarations du Dr Filipov. Puis ils reviennent au sujet initial.

Steve Hammons évoque la personnalité de Victor Martinez : "Sa liste de diffusion comporte un bon nombre de gens qui occupent des postes intéressants"...

Steve Hammons

http://www.ovnis-usa.com/reunions-a-lonu/

Mais sont-ils toujours attentifs, quand l'essentiel des messages consiste depuis des mois en revues de presse sur l'astronomie ?... Hammons poursuit : "Plusieurs évoluent dans le milieu du renseignement. Victor m'a dit qu'il avait travaillé pour diverses agences.. Il connait bien les principes de la désinformation. Mais comme nous le savons, la désinformation se pratique en mêlant le vrai et le faux."

En conclusion, Steve Hammons ne porte pas de jugement sur cet épisode : "Nous ne pouvons qu'attendre d'en savoir davantage..."

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=1728.0

http://www.youtube.com/watch?v=tPQIcEB1kvk

Lundi 21 Décembre - Pacifier pour conquérir

Le Dr. John Chang livre ses réflexions sur "The Canadian" à propos de certains messages qui accompagnent les appels en faveur de la Divulgation Ovni. Il ne cite personne en particulier, mais sa tribune vise assez précisément les discours et l'attitude du Dr Steven Greer, et des groupes inspirés par des "messages" prétendument reçus en communication spirituelle, ou channeling :

"L'étude des Gnostiques des temps anciens montre que certains de ces mouvements pourraient être involontairement infiltrés par des Extraterrestres manipulateurs."

"Divers animateurs de groupes spiritualistes en faveur de la Divulgation cherchent à susciter un climat favorable pour que l'humanité envisage de prendre sa place dans ce qu'ils évoquent comme la Communauté Galactique.

On constate ici et là qu'ils diffusent des 'messages spirituels' attribués aux prétendus Extraterrestres bienveillants. Ces messages veulent inspirer 'la paix', 'l'amour', et font état de préoccupations environnementales. Tout cela ne semble-t-il pas parfaitement harmonieux ?

Cependant, ce n'est pas parce que le contenu du message parait bienveillant, que la motivation première le soit également.

En réalité, c'est de cette manière que les peuples aborigènes du Canada, et autres peuples indigènes, ont été colonisés : ils avaient été amenés à prendre pour argent comptant des messages de paix et d'amitié, en fait élaborés pour pacifier "l'ennemi", juste avant la conquête.

John Lash Les études du Dr. John Lash, sur les Gnostiques "païens" de l'ère pré-chrétienne, ont montré que bien des 'messages spirituels' sont conformes aux tactiques des 'archontes'. - http://www.metahistory.org/

Pour les Gnostiques, les 'archontes' formaient un groupe d'aliens déchus, qui utilisaient la religion établie, comme semblant de spiritualité, en vue d'asservir et manipuler l'humanité." [Le Wikipedia francophone ne traite pas des Archontes selon les Gnostiques. Voir plutôt les deux interviews en français de John Lash sur Karmapolis.] - http://fr.wikipedia.org/wiki/Archonte -http://en.wikipedia.org/wiki/Archon - http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_lash.htm

"Les empires coloniaux d'Europe avaient envoyé leurs missionnaires chrétiens pour prêcher 'un "Dieu d'amour", juste avant l'arrivée de leurs navires militaires. Au fond, les 'messages spirituels' reçus en channeling apparaissent comme une mutation "New Age" du christianisme."

(...)

"Tels les missionnaires venus pacifier les peuples indigènes en prélude a une invasion militaires, les "nouveaux messagers" qui diffusent de semblables appels dans les communautés ufologiques, en faveur de la Divulgation, semblent suivre un schéma identique. Ils évoquent la "Grande Transformation" à venir avec une ferveur quasi-religieuse. Mais cette "Grande Transformation" pourrait bien dissimuler l'émergence d'un "Nouvel Ordre Mondial".- Source - http://www.agoracosmopolitan.com/home/Frontpage/2008/10/14/02662.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=11271.0

UFOs are Real ! (ou Flying Saucers Are Real!) vient compléter la collection d'archives videos.

Un documentaire de Ed Hunt, sorti en salles en novembre 1979 - Ecrit par Stanton Friedman & Ed Hunt. Durée : 92 minutes. http://www.imdb.com/title/tt0211707/

Classic 1979 documentary providing undeniably strong evidence that many UFOs are extraterrestrial spacecraft.

Avec des interviews de Betty Hill, Bruce Maccabee, Jesse Marcel Sr, Wendelle Stevens, Travis Walton.

Narrateur : Brandon Chase

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Ufos_Are_Real_1979.flv 600 400]

Dimanche 20 Décembre - Qui dirige vraiment ce pays ?

James Quirk est en ce moment très actif; il multiplie les initiatives envers la Maison Blanche et les appels à la mobilisation des citoyens américains, en s'inscrivant comme ici sur une ligne déjà tracée par Ed Komarek :

"La Constitution des Etats-Unis a établi un gouvernement "du peuple, par le peuple, et pour le peuple."

Tout citoyen américain ayant l'esprit ouvert, et qui aura pris le temps de consulter les preuves démontrant clairement la présence extraterrestre sur Terre, aura réalisé que le gouvernement fédéral a attendu bien trop longtemps avant de reconnaître cette réalité et publier au moins quelques informations expliquant ce que font ici ces êtres aliens, et comment ils sont venus jusqu'à nous.

Nous vivons dans une démocratie, et nous votons pour élire ceux qui seront chargés de nous gouverner. Malheureusement, certains de nos élus ont estimé qu'ils devaient garder le secret sur ce que sait le gouvernement à propos des Ovnis et ceux qui les pilotent.

Capitol

Bien que le gouvernement fédéral soit censé servir les citoyens qui l'ont mis en place, il décide au contraire, dès qu'il s'agit du phénomène extraterrestre, de prendre des dispositions afin que les témoins soient ridiculisés, en continuant d'affirmer qu'il ignore tout du sujet.

Jesse Marcel Sr De temps à autre, un responsable gouvernemental ou un ancien employé du gouvernement monte au créneau pour révéler qu'il y a bien une opération de couverture. Un parfait exemple est le cas de Jesse Marcel Sr., ancien major de l'U.S. Air Force, qui a raconté en 1979 comment le gouvernement avait dissimulé la vérité après le crash d'une soucoupe volante dans le désert autour de Roswell, au Nouveau-Mexique. Il était apparu dans le documentaire "UFOs are Real !". - http://en.wikipedia.org/wiki/Witness_accounts_of_the_Roswell_UFO_incident

Cependant aucun de ces informateurs qui se soit mis en avant pour nous communiquer sa part de vérité sur la réalité extraterrestre n'a jusqu'ici apporté la preuve définitive qui ferait sauter le couvercle.

Des millions d'américains attendent que l'un d'entre vous fasse le nécessaire. De nombreuses personnes ont vu des extraterrestres ou leurs vaisseaux, et elles souhaitent qu'un membre du gouvernement fédéral leur explique ce qui se passe.

http://www.ovnis-usa.com/2009/12/01/ufos-are-real/

Un groupe secret au sein du gouvernement, sans doute mis en place de longue date par un décret confidentiel, assure cette couverture depuis 62 ans et devrait être dissout.

Des extraterrestres visitent la Terre, et cette information doit être partagée avec l'ensemble de l'espèce humaine. Cela peut-il causer un état de choc ? Oui. Des mouvements de panique ? Peut-être. Mais les gens ne tarderont pas à accepter la réalité, et reprendront le cours normal de leurs vies. Continuer à prétendre qu'on peut douter de la présence extraterrestre est simplement anti-américain.

Les américains sont collectivement les vrais patrons du gouvernement fédéral, et non cette petite élite qui se réunit en secret pour évoquer les dernières découvertes tirées de la récupération d'épaves, ou des traces radar laissées par les Ovnis. La grande majorité des Américains s'accorderait à reconnaître qu'il n'est pas indispensable de communiquer les détails techniques de leurs systèmes de propulsion extraterrestres, mais elle attend au moins la confirmation officielle de la présence extraterrestre.

L'attitude de déni est une insulte à l'intelligence de ceux qui ont observé de tels engins ou des aliens. Des millions d'américains savent que le gouvernement leur ment à ce sujet. Ils savent aussi que ce pays n'a pas été fondé sur des mensonges.

CIA classified document

Il est possible d'en finir avec le mensonge et de révéler la vérité au peuple américain. Le gouvernement sera finalement soulagé après avoir admis ses mensonges. Cessez de ridiculiser ceux qui ont vu des Ovnis et des extraterrestres. Montrez-nous ce que vous avez, que ce soit un débris de soucoupe, des documents originaux, des films, des photos, un corps extraterrestre cryogénisé ou un être alien actuellement en vie. Apportez-nous la preuve. Nous sommes aux commandes de ce pays. Nous sommes les patrons." - Source - http://blog.thequirkzone.com/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=11009.0

Samedi 19 Décembre - Une rencontre discrète dans le Pacifique

Victor Martinez n'avait rien publié concernant l'affaire Serpo depuis l'été 2008. Il entretenait sa Liste de diffusion avec des communiqués enthousiastes sur les merveilles astronomiques, mais semblait déconnecté de sa Source d'information, surnommée "Anonyme" depuis novembre 2005.

Serpo avait fini par lasser puisque rien dans cette longue histoire ne pu jamais pu être prouvé. En outre, Martinez a été plusieurs fois manipulé, victime à la fois de provocateurs issus du forum RU, et d'un prétendu "Gardien du seuil" qui lui communiqua de fausses images d'une planète aliène.

Le "briefing de Ronald Regan" publié en octobre 2007 n'avait pas davantage fait progresser les recherches. - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=1731.0

Aujourd'hui le Message #32 et ses annexes détaillées se contentent d'évoquer un évènement supposé récent mais tout aussi peu documenté :

Victor s'adresse à sa source : "Vous aviez annoncé que les Ebens reviendraient en novembre 2009 sur le NTS (Nevada Test Site). Est-ce qu'il s'est passé quelque chose le mois dernier ?"

Serpo BD

Anonyme : "Oui, le 12 novembre 2009, les Ebens nous ont fait une visite. Ce n'était pas sur le NTS, mais ils se sont posés sur une petite île méconnue de l'atoll Johnston, dans l'océan Pacifique, en territoire américain. Les Ebens y sont restés 12 heures, entre 6h et 18h - heure locale.

Atoll Johnston La rencontre a précisément eu lieu sur l'île Akau, située au nord de l'atoll. Les Ebens se sont posés au nord-ouest de l'île. Il y avait 18 représentants officiels venus du monde entier, et ils ont rencontré les Ebens : 1 du Vatican, 2 des Nations-Unies, 9 des Etats-Unis, dont 1 envoyé de la Maison Blanche, 2 officiers des services de renseignement, 1 linguiste, et 5 militaires américains.

Il y avait aussi un chinois, un russe, et quatre invités non précisés. Au total, 18 personnalités étaient présentes.

Des cadeaux furent échangés. Les Ebens nous ont offert six objets qui nous aideront dans des applications technologiques. En retour, le Vatican a offert aux Ebens deux peintures religieuses du XIIème siècle.

La date d'une prochaine rencontre a été fixée au mois de Novembre 2012, en plus de celle déjà prévue de longue date, le jeudi 11 novembre 2010, sur le NTS."

Question de Victor : "Possèdons-nous la technologie des téléporteurs que nous aurions pu obtenir par rétroconception ?"

Anonyme : "Les Ebens n'ont pas cette technologie. Ils maîtrisent le voyage spatial et peuvent s'affranchir de la barrière du temps. Je doute que nous-mêmes ayons des téléporteurs façon Star Trek."

Question de Victor : "J'ai cru comprendre qu'un membre de votre groupe, le DIA-6, est titulaire d'un PhD en physique théorique... J'aimerais qu'il nous explique comment les Ebens peuvent parcourir des distances aussi considérables et surmonter le problème du Temps, parce qu'ils semblent capables de traverser notre galaxie.

Anonyme : "Les Ebens utilisent un système de "Grille Universelle". Leurs vaisseaux sont capables d'approcher la vitesse de la lumière. Ca permet à leurs engins de s'enclore dans une bulle où l'espace-temps est modifié. Cela fait que le point de Départ et le point d'Arrivée soient plus proches en temps réel. Ca revient à plier l'espace pour rapprocher ces deux points. C'est le résultat de 50.000 de nos années consacrées à la recherche.

Atoll Johnston

Bien qu'ils nous aient confié les principes de base sur le système de propulsion de leurs engins, et autres dispositifs annexes, nous ne sommes toujours pas en mesure de comprendre comment ça fonctionne. Ils se servent de minerais que nous n'avons pas sur Terre [l'élément 115 de Bob Lazar?]. L'un de ces minerais, semblable à l'Uranium - mais pas aussi radioactif - est utilisé comme carburant pour leur système de propulsion. Ils ont également mis au point un Système de Déplacement de l'Espace, qui produit un Vide en amont de sorte que rien ne puisse entraver la poussée générée.

Atoll Johnston Nous ne savons pas comment ils y parviennent. Ils utilisent une chambre à vide. Elle consiste en un mini-réacteur nucléaire qui éjecte une forme de matière dans l'espace, laquelle supprime les molécules; cela crée le vide dans une petite portion de l'espace.

Ils utilisent également l'anti-matière, de telle façon que leur système de propulsion produit des flux d'énergie devant le vaisseau et lui permet de se déplacer beaucoup plus aisément dans l'espace sans aucun friction atmosphérique. C'est tout ce qu'a pu dire notre physicien."

Dernière question de Victor : "Savez-vous si le 44ème Président des Etats-Unis, Barack H. Obama a reçu le briefing habituel sur le phénomène Ovni ?"

Anonyme : "Je ne sais pas si le Président Obama a été briefé sur le sujet des visites aliènes et nos contacts avec les différentes races aliènes.

Il m'est personnellement pénible de lire les histoires et les mensonges répandus par la communauté ufologique au sujet de nos amis (les Ebens). C'est principalement pourquoi nous ne pouvons l'aider davantage.

Nous apprécions beaucoup vos emails. Nous les lisons avec beaucoup d'attention. Merci de votre aide précieuse. A suivre..." - Source - http://www.serpo.org/release32a.php

Il est facile de rejeter en vrac l'ensemble des échanges rapportés par Victor Martinez et de passer à autre chose. Mais dans le pire des cas - celui d'une opération concertée de désinformation - il reste intéressant de constater qu'un rédacteur s'applique depuis 4 ans à faire rebondir cette histoire. - http://www.ovnis-usa.com/serpo1.htm

Un tel montage bénéficie-t-il d'un financement, a-t-il été planifié dans un bureau du Pentagone ou d'une agence ?

Dans un message annexe, la source Anonyme règle son compte au contacté suisse Billy Meier, déclarant que plusieurs services se sont intéressés à ses témoignages, mais qu'aucun de ses documents n'a jamais semblé authentique.

Discréditer Meier, une nouvelle fois, était peut-être le seul but de cette nouvelle communication à deux étages...

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=1728.0

Billy Meier

Vendredi 18 Décembre - Des exoplanètes en grand nombre

Dix-sept astronomes ont annoncé cette semaine avoir découvert une planète relativement prôche et riche en eau, dont la taille est comparable à celle de la Terre.

Bien que son atmosphère soit probablement trop dense et trop chaude pour abriter la vie telle que nous la connaissons sur Terre, c'est une avancée majeure dans la recherche de la vie sur d'autres planètes.

Pour le canadien David Charbonneau, professeur d'astronomie à Harvard et l'un des principaux signataires de l'article publié mercredi par la revue Nature : "Cette planète, nommée GJ 1214b, a un rayon 2,7 fois supérieur à celui de la Terre et orbite autour de Gliese 1214, une étoile beaucoup plus petite et moins lumineuse que notre Soleil.

C'est ce qui en fait tout l'intérêt, parce que les astronomes ont pensé pendant des années qu'on ne pourrait trouver des planètes orbitant autour d'étoiles aussi petites." - http://www.spitzer.caltech.edu/Media/releases/ssc2005-09/bios/charbonneau.shtml

David Charbonneau

"Pour cette raison, les scientifiques n'avaient jamais consacré beaucoup de temps à cette recherche. La découverte d'une telle planète humide balaie l'idée que des planètes semblables à la Terre ne pourraient se former que dans des conditions semblables à celles de notre système solaire." Il ajoute : "La nature est beaucoup plus inventive que nous ne l'imaginions pour créer des planètes".

GJ 1214b ne fut pas difficile à localiser : les astronomes n'ont pas eu recours à des instruments sophistiqués, montés sur des satellites, mais ils l'ont repérée par la méthode du transit, en utilisant 8 mini-télescopes terrestres de 40cms.

Charbonneau pense même qu'elle aurait pu être découverte bien plus tôt. Elle est assez prôche de notre système solaire - à seulement 40 années-lumière.

Elle entre dans la catégorie des super-Terres parce que sa masse se situe entre 1 et 10 fois celle de la Terre. La découverte de super-Terres est relativement récente pour les scientifiques. Jusqu'ici, les exoplanètes étaient plutôt comparables à Jupiter.

David Charbonneau pense que des formes de vie seraient très différentes de ce que nous trouvons sur Terre : "L'atmosphère très dense empêche la lumière d'atteindre la surface. Si jamais il y a une vie, elle ne peut pas être chlorophyllienne. Sa masse très faible indique qu'elle porte probablement de l'eau, qui pourrait être à l'état liquide". Source - http://edition.cnn.com/2009/TECH/12/16/super.earth.discovery/index.html

Les télescopes spatiaux Hubble et Spitzer vont pouvoir maintenant s'intéresser de plus près à GJ 1214b.

Des noms sont déjà proposés par les lecteurs de Wired magazine. Arrivent en tête : Thalas, Stephen Colbert, Sagan, ou encore Varuna... : http://www.wired.com/wiredscience/2009/12/name-that-waterworld/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=4714.0

Jeudi 17 Décembre - Un moteur surinitaire efficace ?

Après 6 ans de recherches, le système de production d'énergie promis par Steorn, une compagnie irlandaise, est en démonstration publique au Waterways Centre de Dublin. Une batterie rechargeable fait tourner le moteur qui la recharge continuellement. Cette opération se poursuivra jusqu'au 31 janvier.

"Le procédé devrait pouvoir alimenter n'importe quoi, comme un téléphone, un frigo ou une voiture. Cette technologie est largement controversée parce qu'elle serait "surinitaire". Elle prétend produire plus d'énergie qu'elle n'en consomme." - Source - http://pesn.com/2009/12/15/9501594_Steorn_demos_e-Orbo/
Ce clip provocateur a été réalisé par Steorn : - http://www.steorn.com/

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Steorn_orbo.flv 400 300]

Fred Burks présente l'affaire dans The Examiner : "Le dispositif Orbo de Steorn avait causé pas mal de controverses depuis l'annonce initiale de Sean McCarthy, Directeur éxécutif de Steorn, il y a plusieurs années. Il semblait défier les lois de la physique et n'a cessé d'être attaqué par de nombreux détracteurs.

Cependant Steorn a lancé hier sa seconde démonstration publique du mécanisme Orbo. La première, en juillet 2007 avait été un échec. Sur le site web de la compagnie, trois caméras filment l'appareil sous divers angles. Mais ceux qui souhaitent se rendre à Dublin sont également accueillis sur place."

Burks recommande la lecture de l'article rédigé par Nolan Chart : "Il a fait partie du groupe de 300 personnes qui avait été sélectionné pour examiner cette technologie. Il n'a pas été convaincu, mais ne désespère pas de les voir aboutir : Ayant pu voir les choses de l'intérieur, il a bénéficié d'informations qui ne sont pas encore connues, et c'est sans doute pourquoi il les trouve toujours crédibles".

Cette autre video de 10 minutes montre Sean McCarthy et les ingénieurs qui s'expriment en faveur d'Orbo.

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Steorn_Engineers_ View.flv 720 402]

Nolan Chart s'efforce de répondre très posément aux critiques : "L'esprit humain ne s'adapte pas facilement aux changements de paradigmes. Comme un super-tanker, l'ensemble des connaissances présente une forme d'inertie qui ne permet pas de changements de direction très rapides. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose; nous n'avons pas à nous adapter à chaque hypothèse, tant que les preuves indispensables n'ont pas été réunies, et qu'il devient vital de changer de cap. Toutefois, j'avoue que j'ai été choqué par la virulence et la véhémence de ceux qui s'empressent de critiquer chaque fois qu'il est question de Steorn et de ses projets. Les détracteurs devraient bien comprendre que Steorn n'a jamais prétendu que les lois de la conservation de l'énergie étaient remises en cause." - Source - http://www.nolanchart.com/article7094.html http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_conservation

D'après Sterling D. Allan, Steorn aurait finalement réussi à développer son concept initial d'une version 'tout-aimants', mais ses ingénieurs auraient préféré montrer d'abord la version électromagnétique.

Steorn a-t-il découvert quelque chose qui puisse transformer la production d'énergie sur notre planète ?" - Source - http://www.examiner.com/x-6495-US-Intelligence-Examiner~y2009m12d15-Steorn-Orbo-energy-device-demonstration-New-energy-breakthrough

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=7297.0

Mercredi 16 Décembre - Une lettre ouverte à Barack Obama

http://www.ovnis-usa.com/le-gouvernement-sous-controle/ - http://www.ovnis-usa.com/2009/12/13/divers-avis-sur-la-divulgation/

Jim Quirk s'est fait connaître ici avec deux articles rapportés récents : "Le Gouvernement sous contrôle" et "Divers avis sur la Divulgation".

Il s'adresse à Barack Obama dans un courrier daté du 8 décembre :

"Pendant combien de temps encore le gouvernement fédéral va-t-il continuer à cacher au peuple Américain ce qu'il sait sur les Ovnis et les extraterrestres ? Le Président Barack Obama a le pouvoir de briser enfin le silence et de diffuser cette information.

Voici la lettre que je lui ai fait parvenir via email le 8 décembre 2009, pour demander à la Maison Blanche de partager avec tous le privilège d'un petit groupe d'individus au sein du gouvernement."

Barack Obama Ufo

"Cher M. le Président,
De nombreuses preuves accumulées depuis 1947 ont clairement établi que la Terre est visitée par des êtres extraterrestres. Aussi le moment est venu pour le gouvernement américain de remettre les pendules à l'heure en révélant ce qu'il sait à propos de ce phénomène. En tant que Commandant-en-Chef des Etats-Unis, il vous appartient de révéler le fait que pendant des années le gouvernement a tout entrepris pour maintenir le secret au sujet des Ovnis et du phénomène alien.

Il est maintenant établi que le gouvernement a mené une vaste opération de couverture. Tous ceux qui ont pris connaissance des preuves ont été choqués de réaliser que des extraterrestres sont présents sur Terre et qu'une faction au sein du gouvernement fédéral a préféré garder secrète cette information. Nous pouvons comprendre que cette divulgation dès 1947, après la récupération d'une épave et de cadavres E.T.s à Roswell, au Nouveau-Mexique, aurait sans doute causé une panique mondiale, mais il en irait très différemment aujourd'hui.

Roper 2002 Un sondage Roper en 2002 a montré que 74% des Américains sont psychologiquement prêts à ce qu'on leur apporte la preuve de la vie extraterrestre.

Grâce à des livres, des articles, des films et des documentaires présentés par des ufologues depuis le début des années 50, il est devenu évident que partout dans le monde des personnes ont observé des engins volants dont la technologie surpasse tout ce que nous sommes capables de réaliser. Ces objets volent plus vite que nos meilleurs avions. Ces objets peuvent virer à angle droit, et se déplacent souvent de manière totalement silencieuse. Certains ont vu ces engins se poser et des formes humanoïdes en descendre.

Plus préoccupant, plusieurs témoins prétendent avoir été abductés par des extraterrestres et soumis à d'étranges examens médicaux. Les victimes perdent souvent la mémoire de ces expériences mais elle peut être retrouvée sous hypnose. En certains cas, les abductés ne nécessitent pas de séances d'hypnose.

En août 1994, pendant une partie de pêche nocturne, un ami et moi avons vu un objet volant à Beech Mountain Lakes près de Hazleton, en Pennsylvanie. L'engin émettait trois grandes lumières très brillantes, se maintenait stationnaire à une douzaine de mètres du sol, était totalement silencieux, et s'était déplacé comme aucun appareil conventionnel ne pourrait le faire. Cet objet venant du sud-ouest s'était approché, s'immobilisant pratiquement au-dessus de nous, puis s'était éloigné vers l'ouest. Je n'avais jamais vécu une expérience aussi stupéfiante. Nous avons été très secoués, et jusqu'à ce jour je reste persuadé que l'engin n'était pas de ce monde.

Plusieurs fois depuis 1947, des employés de haut niveau du gouvernement fédéral ont affirmé la réalité des Ovnis. Le 23 septembre 1947, le Général de l'Air Force Nathan Twining avait rédigé ce mémo confidentiel destiné au Pentagone : "Le phénomène rapporté est quelque chose de réel et pas du tout une illusion ou une invention... http://fr.wikipedia.org/wiki/Nathan_F._Twining

Il y a des objets ayant une forme quasi discoïdale, dont la taille est assez conséquente, comparable à celle d'appareils volants conçus par l'homme... Les rapports d'observations ont permis de constater des caractéristiques de vol exceptionnelles, des vitesses ascensionnelles élevées, une grande maniabilité... ils réalisent des manoeuvres évasives lorsqu'ils sont repérés... certains de ces engins sont contrôlés manuellement ou automatiquement, soit à distance."

Twining expliquait que les descriptions courantes de ces objets rapportaient des "surfaces métalliques ou réflectives, des contours circulaires ou ovoïdes, un fond plat et un sommet en forme de dôme".

Nathan Twining
Roscoe H. Hillenkoetter En 1960, l'ancien directeur de la CIA, le Vice-Amiral Roscoe Hillenkoetter, avait adressé au Congrès une lettre faisant valoir que "le moment est venu de révéler la vérité (au sujet des Ovnis). A cause du secret officiel, et d'une campagne de dénigrement, de nombreux citoyens sont amenés à croire que les objets volants inconnus sont des absurdités ..."

Il ajoutait que l'Air Force avait "réduit son personnel au silence" afin de "cacher les faits". - http://fr.wikipedia.org/wiki/Roscoe_Henry_Hillenkoetter

Mais ce fut le travail des ufologues de rassembler les preuves de la réalité extraterrestre. "UFOs & the National Security State : Chronology of a Cover-Up 1941-1973" et le second volume qui couvre la période 1973-1991, rédigés par l'historien Richard M. Dolan, montrent clairement que le gouvernement cache la vérité aux citoyens. Je vous conseille de lire ses ouvrages si vous ne l'avait déjà fait.

A signaler également à propos des opérations de couverture : "Flying Saucers & Science" par Stanton Friedman, "Need to Know : UFOs, the Military, & Intelligence" de Timothy Good, ou "Witness to Roswell" de Thomas J. Carey et Donald R. Schmitt.

Il existe d'excellents livres sur le phénomène des enlèvements, dont "The Allagash Abductions" de Raymond E. Fowler, "Captured : The Betty and Barney Hill UFO Experience" par Stanton Friedman et Kathleen Marden, "The Threat" du Dr. David M. Jacobs, et "Communion" de Whitley Strieber. Toute personne un peu curieuse ne peut écarter ces recherches et ignorer que cette planète est visitée par des extraterrestres.

Il ne sera jamais facile de divulguer la réalité extraterrestre, mais cette période ne s'y prête pas moins qu'une autre. Nous sommes en récession économique, et si la divulgation devait avoir un impact négatif sur l'économie, comme certains le pensent, pourquoi attendre de sortir de la crise pour y procéder ? Notons également qu'en retardant la divulgation extraterrestre de quelques années supplémentaires, on ne ferait que diminuer encore la crédibilité du gouvernement fédéral.

La plupart des gens considèrent que les extraterrestres sont déjà là. Pourquoi continuer à priver les citoyens de cette vérité alors que les sondages ont montré qu'ils sont prêts à l'affronter ? Agissez dans l'intérêt du peuple Américain et dites-nous ce que vous savez au sujet des extraterrestres.

Obama disclosure

J'aimerais pouvoir partager votre réponse avec les visiteurs de mon site web, thequirkzone.com. Merci de votre attention." Sincèrement, Jim Quirk - Source - http://blog.thequirkzone.com/2009/12/08/a-letter-to-the-president.aspx

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=11009.0

Mardi 15 Décembre - Enquête sur les Crop-Circles

C'est un documentaire très particulier sur le phénomène des cercles dans les cultures. Pas une nouvelle galerie ni une visite guidée. Avec "Crop Circles : The Hidden Truth", Richard Hall montre une nouvelle fois qu'avec très peu de moyens mais de bons interlocuteurs, il est possible de faire progresser la connaissance sur un sujet très sensible. Sa précédente enquête sur les mutilations animales a été présentée ici le 28 novembre. - http://www.ovnis-usa.com/enquete-sur-les-mutilations-animales/

Robert Hulse & David A. Cayton ont accumulé des années d'expériences en examinant systématiquement les sites. Les chercheurs expliquent que ces formations sont loin d'être contemporaines, et comment ils ont appris à reconnaître les figures qui ont été "mécaniquement" formées par des artistes ou des fraudeurs.

Leur constat est sévère : "Ces deux dernières années, nous pensons que la proportion des faux cercles serait d'environ 95%". Mais ils citent des exemples de formation remarquables, dont l'une en mai 2005 à Alton Priors, dans le Wiltshire, "impossible à recréer avec une planche" parce que tous les bourgeons sont intacts (à 11mns).

Robert Hulse et David Cayton

Une autre date de juin 2003, et se trouvait à Ogbourne St George, où le dessin est apparu à cause de simples variations de niveaux sur la hauteur des épis.

Hulse et Cayton s'accordent avec les précédents enquêteurs pour remarquer que les nodules, renfermant la plus grande quantité d'humidité, ont été détruits, explosant comme s'ils avaient été soumis à la chaleur d'une source d'énergie : "Un épi contraint à une pliure ne céde pas naturellement à cet endroit, qui est le plus résistant."

Ils ont présenté des échantillons au Dr Roland Ennos (MA, PhD) de la Faculty of Life Siences, qui n'a pu trouver d'explication. (à 15mns).

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/RichPlanet_The_Hidden_Truth_2009.flv 356 290]

Roy Dutton, ingénieur de l'aérospatiale, s'est intéressé aux forces qui doivent s'appliquer pour créer des cercles, et il a conçu un dispositif mécanique pour démontrer sa découverte : "Les spirales se forment à partir d'un centre, dans un mouvement à la fois expansif et rotatif."

Son étude mathématique pourrait permettre d'expliquer la plupart des cercles observés : "C'est la preuve indéniable qu'une technologie très avancée de balayage a été utilisée pour produire ces dessins remarquables."

Il ajoute que la source d'énergie doit se trouver au-dessus de la zone où les formes apparaissent. Dutton identifie deux forces en action, l'une de type micro-ondes ou hautes fréquences qui chauffe les épis, et l'autre qui oriente leur pliage.

Le témoignage du fermier Albert Bull tend à confirmer cette théorie, puisqu'il a vu pendant plusieurs minutes, en 1990, des tubes noirs d'une soixantaine de centimètres de largeur, verticalement positionnés au-dessus d'un champ, qui s'élevaient jusqu'à plusieurs centaines de mètres en altitude, et produisaient un mouvement circulaire sur les céréales. Roy Dutton pense qu'un tel faisceau dirigé verticalement peut être programmé pour produire par balayage tous les schémas qui ont été constatés.

Richard Hall présente deux diaporamas, séparant les fraudes avérées et les formations qualifiées d'authentiques. (à 28mns) Les plus complexes ne sont pas nécessairement les plus remarquables.

Parfois, des fraudeurs s'attachent à produire des détails dans le tressage de quelques formes délicates, pour mieux tromper les observateurs.

Peu de crop-circles résistent à l'examen de Hulse et Cayton. Ils écartent sans hésiter les plus récents, qui s'inspirent de l'astronomie ou des prédictions Mayas... Cependant, la figure de Milk Hill en août 2001 est pour eux l'un des meilleurs exemples de création inexplicable.

Sur le terrain, le niveau de radiations electro-magnétiques est 18 fois plus intense dans les cercles qualifiés d'authentiques. Mais leur source n'a pu être précisément détectée.

Dans les années 90, le CCCS (Centre for Crop circle studies) avec à sa tête E. Archie Roy, Professeur émérite en astronomie à l'Université de Glasgow, semblait déterminé à établir la vérité sur les Crop-Circles. Mais il renonça à conclure, et l'organisation fut dissoute en 2005 parce que ses adhérents avaient été désorientés par la profusion de fraudes. - http://en.wikipedia.org/wiki/Archie_Roy

Selon Nick Pope, le gouvernement britannique a commencé à s'intéresser aux Crop-Circles en 1985. Un laboratoire national se livra à des analyses. Quatre ans plus tard, sous la pression de certains parlementaires, les crédits de recherches furent coupés.

Le documentaire rappelle l'initiative menée en 1990 pendant trois semaines, sous le nom d'opération BlackBird, associant la BBC et le MoD ainsi que le chercheur Colin Andrews. Margaret Thatcher, intriguée par le phénomène, avait autorisé cette mobilisation militaire. Le programme avait tourné court après que Colin Andrews ait été abusé dès le deuxième jour par une création humaine.

Richard Hall explique que Andrews avait probablement servi de distraction, alors que l'armée menait secrètement ses recherches à Sillsbury Hill, situé à une trentaine de kms de là. "Après avoir rassuré le public et montré que l'affaire était sans intérêt, les enquêtes furent secrètement poursuivies par les services spécialisés de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis. C'est ce qui explique la présence des hélicoptères et parfois d'un Awacs au-dessus des formations. En certains cas, des hélicoptères ont été vus poursuivant des petites sphères lumineuses." Robert Hulse rappelle qu'un endroit dans la région porte depuis des siècles le nom de Golden Ball Hill - la colline de la boule lumineuse.

A 38mn - L'auteur du documentaire aborde ensuite la question des fraudeurs, à commencer par les célèbres Doug & Dave, en 1990-91. "Les responsables de CircleMakers.org et autres artistes de terrain comme 'Team Satan' font partie de la campagne de désinformation organisée depuis le début des années 90. Nous avons la preuve que le gouvernement britannique les finance, puisque des espaces publicitaires sur leur site web proposaient des offres de recrutement pour le MI5."

A 41 mn - "Mes recherches m'amène à penser que John Lundberg a été recruté par le bureau du MI5 en 1992, alors qu'il terminait ses études artistiques. D'ailleurs son université, le Slade Art College de Londres, jouxte les bâtiments de l'organisation gouvernementale. Le contact administratif de son site web, hébergé aux Etats-Unis, n'est autre qu'un Colonel de l'US Air Force...

John Lundberg

En outre, j'ai constaté qu'il occupe un appartement à Londres qui ne colle pas avec le cadastre officiel. Il y a six autres personnes dans le même immeuble dont les loyers sont pris en charge selon un système totalement opaque."

London_MI5 En conclusion, sur les raisons de cette campagne de désinformation, Robert Hulse & David A. Cayton sont affirmatifs : "Le gouvernement britannique fait autant d'efforts parce qu'il tient à cacher que nous ne sommes pas seuls." Le mot de la fin est offert à Roy Dutton : "Je pense que des entités s'amusent à nos dépens, qu'ils cherchent à nous intriguer."

Quant à Richard Hall, il est persuadé que le MI5 a placé des agents dans les principaux médias pour manipuler l'opinion publique. Il se demande enfin quels intérêts sert le MI5, et nous laisse en tirer nos propres conclusions : "La guerre qui est menée actuellement est celle de l'information. Ceux qui n'en sont pas conscients ont déjà perdu la bataille."

voir également cet article du 13 juillet 2009 : http://www.ovnis-usa.com/crop-circles-boules-de-lumiere/

Au terme de son enquête, le réalisateur expose jusqu'à 7 agents du MI5, les services secrets britanniques, dont la mission consiste à brouiller les pistes et alimenter la confusion dans l'esprit du public. - Source - http://www.richplanet.net/detail.php?dbindex=207

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=11178.0

Lundi 14 Décembre - Les grands aliens bleus de Pandora

Le film "Avatar" sort aujourd'hui, réalisé par James Cameron, douze ans après Titanic. Un spectacle de 2h40 en 3D.

Des Marines sont envoyés sur Pandora, une planète toxique pour les humains, mais qu'ils dévastent pour extraire du minerai d'Unobtainium. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Unobtainium

Ils auront à affronter les Na'vis, des aliens de trois mètres de haut. Les scientifiques de l'expédition, qui veulent préserver l'environnement de Pandora, vont s'opposer aux militaires.

Le réalisateur méle le dessin animé, le film traditionnel et le cinéma numérique. Cette production aurait coûté 500 millions de dollars. Cameron a inventé une nouvelle façon de filmer et les techniques qui lui étaient nécessaires :

"Il imagine alors une salle blanche, The Volume, dans laquelle 120 caméras sont implantées. Les acteurs sont revêtus d'une combinaison qui capte leurs mouvements. Le metteur en scène, lui, est devant un écran avec des joysticks. Le décor est généré sur ordinateur. Quand les acteurs jouent la scène, leurs avatars sont directement insérés dans la jungle, et le réalisateur peut, au choix, les regarder de face, de dos, de profil, d'en haut, d'en bas. Tout est filmé, à 360 degrés. Il ne reste qu'à trier." - Source

Avatar

http://fr.wikipedia.org/wiki/Avatar_%28film,_2009%29

- http://artsetspectacles.nouvelobs.com/p2353/a414698.html

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Avatar_trailer.flv 640 370]

Cameron expliquait lors d'une projection : "J'ai voulu faire quelque chose qui ait toute la saveur de l'action, de l'aventure et de ce qui m'enthousiasmait lorsque j'étais plus jeune, mais je voulais aussi faire appel à la conscience, de sorte qu'en plus d'un divertissement nous soyons amenés à réfléchir un peu sur notre interaction avec la nature et nos semblables [...] Les Na'vi représentent au fond notre moi supérieur ou ce vers quoi nous essayons de tendre, l'image que nous aimerions donner [...] les humains dans le film, même si tous ne sont pas mauvais, représentent la partie de nous mêmes dont nous savons qu'elle pollue notre monde et nous conduit peut être vers un avenir assez sombre". - Source - http://en.wikipedia.org/wiki/Avatar_%282009_film%29

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=9779.0

Dimanche 13 Décembre - Divers avis sur la Divulgation

Jim Quirk, déjà présenté ici pour son article du 25 novembre sur Ufo Digest, a souhaité recueillir quelques avis d'ufologues auxquels il a posé la même question sur la possible divulgation par le gouvernement américain de la présence extraterrestre. - http://www.ovnis-usa.com/le-gouvernement-sous-controle/

Il constate qu'elle risque bien de provoquer des troubles grâves parmi les populations : "Ils ont été plusieurs à envisager qu'elle puisse causer la panique. J'ai interrogé plusieurs spécialistes cette semaine, par téléphone ou via email.

Bruce Maccabee, un physicien réputé en optique qui a travaillé pour l'U.S. Navy, bien connu dans le milieu ufologique depuis les années 60, m'a fait cette réponse : "Globalement, je suppose que ce sera comme si le ciel nous tombait sur la tête. Mais ça pourra dépendre, au moins en partie, de ce que le gouvernement voudra bien nous annoncer. Est-ce qu'il sera question d'amour, de haine, ou bien d'indifférence ?

To Serve Man

S'agit-il de frères de l'espace, ou bien de visiteurs qui aimeraient plutôt 'servir l'homme' dans leurs assiettes, façon 'Twilight Zone' ? Est-ce qu'ils viennent tout juste de nous découvrir (il y a quelques milliers d'années) ou sont-ils en fait nos créateurs ?"

Richard Dolan Richard M. Dolan, qui se consacre à l'ufologie depuis le début des années 90, et auteur de "UFOs and the National Security State" (l'histoire en deux volumes de la couverture gouvernementale sur les E.T.s), nous a répondu que si le gouvernement devait procéder à la divulgation, beaucoup de gens se trouveraient en état de choc : "Ca devrait certainement semer le trouble."

Il a ajouté connaître plusieurs personnes qui le vivraient sans doute assez mal. Dolan pense que le gouvernement serait confronté à une crise politique et financière majeure.

"Il aurait à nous fournir des explications sur le financement de divers programmes en rapport avec le sujet Ovni depuis la fin des années 40. Il aurait à faire face à de nombreuses questions. Bien des Américains voudront savoir comment le gouvernement fédéral a pu maintenir le secret pendant plus de 60 ans, à l'insu des medias, des chercheurs, et de la communauté scientifique."

Bruce Maccabee a essayé d'imaginer la situation : "Les réponses pourront varier considérablement, selon les préoccupations personnelles des individus et leurs traits de caractère.

Certains se réjouiront, d'autres seront déprimés. D'autres encore courront se réfugier dans les collines... avant de réaliser que ces 'aliens' pourraient facilement venir les y chercher.

Beaucoup de gens penseront que les autorités sont encore en train de les mener en bateau.

Ils ne voudront pas croire l'explication qui leur sera fournie à propos des E.T.s, mais se diront que c'est encore une nouvelle manoeuvre destinée ...soit à installer un gouvernement mondial... soit instaurer la paix mondiale en sacrifiant nos libertés individuelles, ou encore justifier des dépenses militaires monumentales et l'extension des prérogatives de l'armée."

Bruce Maccabee
Stanton Friedman Stanton Friedman, ce physicien nucléaire qui étudie le phénomène Ovni depuis les années 60, et a signé plusieurs ouvrages, dont "Flying Saucers & Science", nous a répondu par email :

"La réaction des gens, quand il leur sera confirmé en haut lieu que les extraterrestres visitent la planète, pourra dépendre de ce que le gouvernement aura jugé utile de leur raconter, et de la manière de présenter les choses.

Iront-ils jusqu'à nous révéler des détails techniques ? Je l'espère. Vont-ils annoncer que d'autres gouvernements sont solidaires ? C'est un problème international qui a de nombreuses implications pour la religion, la politique, l'économie. Le gouvernement va-t-il annoncer que des conférences seront organisées pour aborder tous ces aspects ? Pourront-ils fournir la preuve qu'ils nous disent la vérité ?"

Friedman pense que la majorité des gens sera capable de "se faire à l'idée que nous sommes visités par des aliens neutres", mais il ne s'attend pas à une divulgation imminente. Il a toutefois ajouté : "Les aliens auront peut-être leur mot à dire à ce propos."

Thomas J. Carey, co-auteur avec Donald R. Schmitt de "Witness to Roswell", nous a dit n'être pas persuadé que le gouvernement soit jamais prêt à s'exprimer au sujet des Ovnis :

"Les Etats-Unis ne reconnaîtront jamais que les Ovnis sont des véhicules aliens. L'une des raisons est que notre gouvernement ne veut pas avoir à répondre à des questions sur ses pratiques illégales et ses méthodes barbares, notamment au moment de l'incident de Roswell, en 1947 - quand des civils, y compris des enfants, ont été menacés de mort s'ils racontaient ce qui s'était passé."

Dolan estime possible qu'une faction au sein du gouvernement, connaissant la vérité au sujet des Ovnis, puisse encourager une acclimatation du public sur la réalité extraterrestre. Il est ouvert à l'idée que la divulgation devra se produire - soit à l'initiative d'un membre du gouvernement, soit parce qu'un évènement en relation avec les extraterrestres se manifeste, de telle sorte que toute tentative de couverture devienne impossible.

Thomas J. Carey

"Ce sera de toutes façons un choc important; les politiciens et les responsables en supporteront tout le poids parce qu'ils auront beaucoup de choses à nous expliquer.

Plus on attend, plus ça devient difficile pour le gouvernement de divulguer tout ce qui a trait aux Ovnis. C'est toujours la même chose quand on garde un secret assez longtemps : plus ça dure, plus ça devient délicat de le révéler". - Source - http://www.ufodigest.com/news/1209/ufo-experts.php

http://blog.thequirkzone.com/2009/12/08/a-letter-to-the-president.aspx

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=11009.0

Samedi 12 Décembre - Des milliers de galaxies encore jamais vues

Hubble, le télescope spatial de la Nasa, a permis d'obtenir des images de galaxies extrêmement lointaines. Installée en mai dernier, sa nouvelle caméra à champ large (Wide field Camera 3) observe des objets dans le spectre visible et l'infra-rouge. - http://en.wikipedia.org/wiki/Wide_Field_Camera_3 - http://www.nasa.gov/mission_pages/hubble/servicing/SM4/multimedia/WFC3_classic_img.html

Cette image du centre de notre Voie Lactée a été réalisée en conjuguant les données infrarouges et en rayons-X fournies par trois télescope spatiaux : Spitzer, Chandra, et Hubble.

"En 1996, les chercheurs avaient pointé Hubble vers une région de l'espace apparemment déserte, et ouvert les capteurs pendant 10 jours. La zone considérée n'était pas plus grande qu'un grain de sable tenu à bout de bras. Le risque était grand de ramener une image entièrement noire. En fait, ils ont découvert qu'il y avait 3.000 galaxies à cet endroit." Chaque point lumineux de l'image est une galaxie, constituée de centaines de milliards d'étoiles. Cet appareil ultra-sensible a capté dans l'infra-rouge des photons qui ont voyagé pendant 13 milliards d'années.

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Hubble_Ultra_Deep_Field.flv 640 370]

L'expérience avait été renouvelée en 2004, en pointant le télescope dans une direction prôche de la constellation d'Orion. Cette fois 10.000 nouvelles galaxies étaient apparues.

Dans cette région de l'espace appelée le Champ Ultra Profond, elles datent pratiquement de l'origine de l'univers, soit environ 500 millions d'années après le Big Bang. Un modèle en 3D a été réalisé en utilisant les données de décalage vers le rouge de ces galaxies.

La video offre cette conclusion : "L'esprit humain ne peut concevoir ce que représentent cent milliards de galaxies; mais ces découvertes ont encore réduit l'idée que nous nous faisons de notre place dans l'univers." - Source - http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8401374.stm

A partir de lundi, on pourra compter sur un nouvel instrument performant avec le télescope spatial dans l'infrarouge WISE, lancé par la NASA depuis la base militaire de Vandenberg, en Californie. Il s'agit cette fois de cartographier l'univers. L'acronyme WISE est assez bien trouvé puisque le mot signifie Sage et se décompose en WideField Infrared Survey Explorer. - http://nasascience.nasa.gov/missions/wise

Positionné à 525 km d'altitude, WISE aura pour mission de détecter des objets qui émettent de la lumière infrarouge. Cela lui permettra de découvrir des objets poussiéreux, froids et distants souvent non détectables par les télescopes optiques. Grâce à une réserve d'hydrogène solide, ses instruments seront refroidis à 15º C au-dessus du zéro absolu.

WISE accomplira 15 révolutions quotidiennes et prendra chaque jour 7.500 images sur quatre longueurs d'ondes. Il lui faudra six mois pour couvrir tout ce qui peut être vu depuis la Terre. WISE permettra de cataloguer les astéroïdes et les comètes selon leur taille et leur position, signalant ceux qui pourraient s'approcher de la Terre et risquer de la percuter. - Source http://wise.ssl.berkeley.edu/ - http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=7292

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2390.135

Vendredi 11 Décembre - Spielberg reste discret

La journaliste Angelia Joiner révèle sur OpenMinds.tv que James Fox, auteur du documentaire "I Know What I Saw", est très touché d'avoir reçu une lettre d'encouragements de Steven Spielberg. Le réalisateur et producteur a visionné son film, grâce à l'entremise d'un ami commun.

Elle rappelle que Spielberg est l'auteur de films remarquables comme "Rencontres Rapprochées du IIIème Type" (1977), "E.T.: L'Extra-Terrestre" (1982), "La Guerre des Mondes" (2005) et la mini-série "Taken" (2002).

Cependant Fox n'a pas encore été autorisé à publier ce texte. L'agent de Spielberg avec lequel il est en contact, "serait heureux de parvenir à un accord". Mais il lui a fait savoir que Spielberg, auquel il avait transmis sa requête, avait seulement répondu : "Pas maintenant"...

James Fox a essayé de nouveau en lui faisant passer ce message : "Il n'y aura pas d'autre moment plus favorable !"

James Fox

James Fox ne se décourage pas, et maintient la pression pour obtenir l'autorisation de publier le contenu de la lettre, parce qu'il pense que "c'est important". Il ajoute : "Je peux seulement vous dire pour le moment que Spielberg est dans le camp de ceux qui réclament la transparence du gouvernement à propos du phénomène".

"I Know what I saw" présente une partie des images tournées le 12 novembre 2007, où Fox avait rassemblé - au National Press Club de Washington D.C. - des témoins parmi les plus crédibles, venus du monde entier : "Des astronautes, des généraux de l'USAF, des pilotes civils et militaires, des officiels du gouvernement et des FAA de 7 pays nous ont apporté des éléments qui doivent confronter notre réalité"... James Fox rend également hommage à la journaliste Leslie Kean, qui a largement contribué à cette réalisation. Elle se consacre actuellement à la version écrite du documentaire. - http://www.ovnis-usa.com/james-fox-i-know-what-i-saw/ - Source - http://www.openminds.tv/spielberg-knows-what-he-saw-in-ufo-documentary/

Depuis près de 40 ans, Spielberg a toujours réussi à éluder les interviews sur le sujet du phénomène Ovni.

Stephen Spielberg Peut-être veut-il se ménager des contacts utiles ? Ou éviter de concentrer les critiques des détracteurs systématiques ?

Matthew Alford et Robbie Graham avaient publié en novembre 2008 une étude remarquée sur Hollywood & la CIA. Ils avaient été surpris de relever dans leurs archives ce commentaire de Steven Spielberg : "Lorsque la NASA a pris la peine de m'écrire une lettre de 20 pages en 1977, j'ai réalisé qu'il se passait vraiment quelque chose. Ils étaient furieux après avoir lu le scenario de "Rencontres rapprochées du IIIème Type", et pensaient que ce serait un film dangereux."

Les auteurs de l'enquête avaient alors lancé une double requête FOIA, dirigée vers la CIA et la NASA, pour tenter d'obtenir une copie de ce document : "Habituellement, le délai n'excède pas quatre semaines." Ils attendent une réponse depuis plus d'un an. http://www.ovnis-usa.com/hollywood-cia/

Par ailleurs, le Washington Post avait publié cette annonce le 21 mai 2008 : "Le réseau que le réalisateur Steven Spielberg a prévu de mettre en place sur Internet a maintenant un nom, "Rising", ou "The Rising" : "On y trouvera des contenus videos, et un espace d'échanges qui permettra aux visiteurs de partager leurs histoires personnelles et leurs expériences." Ce réseau devait être lancé en juillet 2008... - http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2008/05/21/AR2008052100742.html

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Spielberg_Itw_1977.flv 400 300]

Cette interview date de 1977, avant la sortie de "Rencontres rapprochées". Le réalisateur confiait qu'il s'était isolé dans le désert du Mojave, dans l'ouest des États-Unis, et imaginé quelle serait son attitude à supposer que les passagers d'une soucoupe lui proposent d'embarquer : "J'étais mort de trouille, et je suis rentré à Los Angeles en vitesse."

Il raconte également comment, alors qu'il préparait la réalisation de RR3, il avait recueilli le double témoignage d'un commandant de bord de Eastern airlines.

La séquence se termine sur cet appel à la divulgation : "Le gouvernement finira bien par considérer que nous avons la maturité nécessaire pour qu'il nous révèle ce qu'il a appris depuis quelques décennies."

Spielberg Itw 1977

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=11148.0

Jeudi 10 Décembre - Mars, la preuve par le méthane ?

Une étude scientifique relance l'hypothèse que le méthane soit une preuve de la vie sur Mars. Le blog LunarNetworks a rapidement diffusé l'information, bientôt reprise par des dizaines de medias de langue anglaise :

"Peu après l'annonce des nouvelles découvertes sur la météorite martienne ALH 84001, les résultats d'une autre recherche importante devraient se propager dans les principaux médias. LunarNetworks diffuse rapidement l'information : - http://www3.imperial.ac.uk/

Des chercheurs de l'Imperial College de Londres viennent de montrer que les quantités importantes de méthane constatées dans l'atmosphère de Mars (entre 100 et 300 tonnes) ne pouvaient avoir été apportées par des météorites, lesquelles n'en produisent que 10 kg par an."

Ces travaux ont été publiés par la revue à comité de lecture "Earth & Planetary Science Letters".

"La durée de vie du méthane sur Mars est limitée à quelques siècles, parce que la quantité de ce gaz instable est constamment dégradée par une réaction chimique dans l'atmosphère de la planète, causée par le rayonnement solaire.

http://www.elsevier.com/wps/find/journaldescription.cws_home/503328/description#description

http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6V61-4XJP5XV-3&_user=10&_coverDate=11%2F15%2F2009&_alid=1129478045&_rdoc=4&
_fmt=high&_orig=search&_cdi=5801&_sort=r&_docanchor=&view=c&_ct=16&_
acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=05e154f67653c567da565dc261f68e68

En analysant les données des observations au télescope et celles obtenues par les sondes automatiques, les scientifiques ont découvert que le méthane sur Mars est renouvelé en permanence par une source indéfinie.

Les chercheurs avaient un temps pensé que les météorites pourraient avoir été la cause de la présence de méthane, parce qu'elles sont très fortement échauffées en entrant dans l'atmosphère martienne. Une réaction chimique peut alors libèrer du méthane et d'autres gaz.

Cependant cette nouvelle étude montre que les quantités de méthane qui pourraient directement provenir des météorites sont trop faibles pour justifier les niveaux observés. Des études antérieures avaient également écarté la possibilité que le méthane provienne d'une activité volcanique." - Source - http://lunarnetworks.blogspot.com/

Il reste deux possibilités pour expliquer la résence de ce gaz : soit des micro-organismes vivants dans le sol Martien produisent ce méthane comme déchet de leur métabolisme, soit il est le résultat de réactions causées par de l'eau liquide sur des roches volcaniques.

Selon le Dr Richard Court, co-auteur de l'étude : "Nos expériences permettent de résoudre le mystère du méthane sur Mars. L'entrée des météorites dans l'atmosphère devait être envisagée, mais la reproduction du phénomène en laboratoire n'en a produit que de petites quantités."

Ces travaux devraient aider les scientifiques de la NASA et de l'ESA qui planifient la prochain mission prévue en 2018. Ils pourront maintenant se concentrer sur les deux options qui subsistent.

Le Professeur Mark Sephton ajoute : "Nous avons réalisé un progrès significatif. Comme le disait Sherlock Holmes, quand tous les autres facteurs ont pu être écartés, celui qui reste doit être le bon. La liste des sources de méthane se trouve maintenant réduite, et il est frappant de voir que la piste d'une vie extraterrestre est toujours valide. Le test final devra se faire sur place." - Source

http://www3.imperial.ac.uk/newsandeventspggrp/imperialcollege/newssummary/news_8-12-2009-10-5-57#fni-2

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3346.0

Mark Sephton

Mercredi 9 Décembre - Nick Pope critique le MoD

Comme annoncé samedi dernier, le Ministère de la Défense britannique a fermé sa ligne téléphonique destinée aux témoignages du public sur les Ovnis, ainsi que son poste de courrier électronique. Pour avoir travaillé à ce programme de 1991 à 1994, Nick Pope a été sollicité par la chaîne d'informations ITN : - http://www.ovnis-usa.com/retrait-apparent-du-mod/

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/ITN_Nick_Pope_dec09.flv 640 370]

"Le Ministère de la Défense s'est intéressé au phénomène Ovni depuis plus de 50 ans; or il vient de fermer la totalité du programme de recherches. Le MoD avait accumulé 12.000 rapports pendant cette période. La plupart s'expliquent par des erreurs d'interprétation sur des objets et des phénomènes ordinaires, mais 5% n'ont pas trouvé d'explications. Je considère qu'il est très important de s'intéresser à toute activité dans l'espace aérien de ce pays."

Le journaliste d'ITN donne rapidement en exemple l'affaire non résolue d'une éolienne endommagée en janvier 2009 dans le Lincolnshire : "Mais le MoD prétend qu'il n'a plus les moyens d'assurer la collecte des témoignages."

Nick Pope Nick Pope poursuit : "Le MoD prétend réaliser une économie de 55.000 Euros par an, essentiellement en salaires. Mais c'est une économie illusoire, parce que ces postes ne vont pas être supprimés, les employés seront affectés à d'autres tâches. Même si le service réalisait vraiment une économie, elle serait alors récupérée par le Ministère des Finances. L'annonce n'a même par été précédée d'un débat au Parlement, le public n'a pas été consulté. En fait, le MoD a procédé de manière très sournoise, sous la forme d'un simple amendement à un document intitulé : "Comment rapporter une observation d'Ovni", qui figure dans la section "Freedom of Information" du site web du MoD.

Le service de presse du ministère de la Défense s'est finalement justifié : "L'argent qui était consacré à ce service sera désormais utilisé pour l'équipement des soldats engagés en Afghanistan". Mais pour Nick Pope c'est un faux prétexte : "Le Bureau Ovni était une cible facile pour les gens du Trésor Public."

http://www.mod.uk/DefenceInternet/FreedomOfInformation/

PublicationScheme/SearchPublicationScheme/HowToReportAUfoSighting.htm

- Source The Guardian - http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2009/dec/04/ufo-ministry-of-defence

Au fond c'est peut-être une excellente chose de voir le MoD se désaissir de l'affaire : il suffirait qu'une personnalité populaire comme Nick Pope s'entoure de bénévoles pour centraliser les témoignages du public. On ne risquerait plus d'attendre pendant des années le bon vouloir des autorités, pour voir publiés des dossiers en bonne partie censurés.

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=11055.0

Mardi 8 Décembre - Defying Gravity : le 9ème épisode

Ceux qui n'ont pas l'intention de regarder en entier la série TV "Defying Gravity" évoquée hier ont été relativement frustrés de ne pas assister à la rencontre avec le mystérieux objet fractal.

L'épisode 8 s'arrêtait avant le face à face. Le neuvième devrait répondre aux attentes :

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Defying.Gravity.S01E09.flv 640 480]

D'autres préfèreront attendre sa sortie sur Blu-ray en janvier prochain. La série devrait être disponible dans le même temps via Itunes sur l'Apple Store américain.

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=9844.0

Alan Johnson, Secrétaire à l'Intérieur britannique, a refusé au hacker Gary McKinnon le délai supplémentaire qui lui aurait permis jusqu'au 17 décembre de former un ultime recours contre son extradition aux Etats-Unis. La date fatidique est maintenant fixée au jeudi 10 Décembre. Il pourrait ensuite, à tout moment, être remis à la justice américaine. Le gouvernement anglais a cependant fait savoir qu'il s'efforcerait d'obtenir son retour après le jugement, pour purger sa peine dans son pays. - http://www.ovnis-usa.com/gary-mckinnon/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=1557.0

Lundi 7 Décembre - Defying Gravity : 13 épisodes seulement

C'était une coproduction internationale lancée le 2 août 2009 sur ABC et CTV. Elle s'intéressait à huit astronautes - quatre femmes et quatre hommes - de cinq nations, embarqués en l'an 2052 dans une mission de six ans à travers le Système solaire.

ABC avait maladroitement vendu aux réseaux affiliés le concept d'un "Grey's Anatomy dans l'espace". Un critique francophone n'ayant vu que deux épisodes avait parlé de "romance en scaphandre."

Mais il est facile de suspecter que la vraie raison des commentaires déplaisants soit la tournure philosophique voire "mystique" de cette série. D'autres au contraire auront apprécié des réflexions sur la solidarité et la destinée dont les occasions sont assez rares à la télévision.

Ron Livingston

C'est d'autant plus dommage de s'arrêter aux incontournables péripéties sentimentales entre les personnages que la véritable mission de l'Antares ne se révèle qu'à partir du 3ème épisode, où "Defying Gravity" intègre une composante "Alien" assez spectaculaire.

Les lecteurs qui auront envie de franchir les obstacles pour voir les 13 épisodes de cette unique saison via Internet éviteront peut-être de regarder celui-ci, le huitième, où les enjeux se précisent :

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Defying.Gravity.S01E08.flv 640 480]

Steve Hammons avait essayé de sensibiliser le public en octobre, mais il était trop tard : "Bien que certains critiques aient dénigré l'intérêt d'exposer les relations humaines, on ne doit pas négliger cet aspect de l'aventure spatiale, surtout quand les futures missions pourront durer plusieurs années.

Des astronautes nous ont expliqué que la vision de la Terre depuis l'espace était une expérience capable de changer radicalement nos perspectives.

Puis il y a cette composante qui est tenue secrète pendant plusieurs épisodes, et concerne la psychologie et la conscience des astronautes au niveau le plus profond. Il s'agit de quelque chose qui dépasse complètement leur entendement et le cadre de la mission telle qu'elle leur était présentée initialement.

Au début des vols habités, les astronautes américains et russes furent pour la plupart des pilotes de l'armée. Par la suite, en particulier à bord de la navette spatiale, les équipages se sont diversifiés. Avec l'arrivée des "touristes de l'espace", le facteur humain va probablement compter bien davantage.

Que va-t-il se passer lorsqu'ils connaîtront à leur tour certains phénomènes inhabituels rapportés par les premiers astronautes ? L'aventure spatiale pourrait être considérée comme un voyage à la fois extérieur et intérieur." - Source

La rencontre avec une entité fractale, formée de lave en fusion, et métamorphosable, évoque assez directement les Conformeurs décrits par la Source A des frères Pickering.

L'objet embarqué dans le vaisseau Antares est si pur qu'il renvoie chacun des membres de l'équipage à ses culpabilités plus ou moins enfouies. Seule une femme ne peut le percevoir, et n'est pas victime d'hallucinations.

Le créateur, James Parriott, avait prévu de dérouler son action pendant au moins trois ans. - http://www.cliqueclack.com/tv/2009/10/29/how-defying-gravity-would-have-progressed-straight-from-the-creator/#more-35013

Mais la série n'a rassemblé que 3,83 millions de spectateurs au moment du lancement, et la situation s'est dégradée par la suite. Il n'y aura donc pas de seconde saison.

http://www.ovnis-usa.com/les-freres-pickering-interview/

- Source - http://www.ufodigest.com/news/1009/defying-gravity.php?

http://en.wikipedia.org/wiki/Defying_Gravity_%28TV_series%29

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=9844.0

Dimanche 6 Décembre - Le bon moment pour la divulgation

Michael Salla a tenté cette semaine pour The Examiner de définir les prochains créneaux politiques pour une possible divulgation :

"Concernant la divulgation de la présence extraterrestre par l'administration Obama, une première fenêtre a été manquée fin novembre. Certains en sont venus à douter que la divulgation soit imminente. Toutefois, plusieurs sources indépendantes continuent d'affirmer qu'elle est proche. L'administration Obama doit saisir une opportunité pour divulguer au monde la réalité de la vie extraterrestre.

Une telle annonce est relativement soumise à la contrainte politique du mi-mandat, avec les élections au Congrès, en novembre 2010. Elle devrait donc intervenir bien avant, au plus tard à l'été 2010, avant que les enjeux partisans se réveillent en vue des élections, et que les Républicains se mobilisent pour regagner des sièges au Congrès.

Il y a d'abord eu ce non-évènement du 27 novembre. Cette date avait été avancée par le Dr Pete Peterson, présenté par le Project Camelot et David Wilcock, comme l'un des informateurs parmi les mieux renseignés. Peterson avait prétendu qu'il tenait l'information de trois sources distinctes. On sait comment David Wilcock en avait ensuite parlé le 6 octobre." [Cette histoire a déjà été amplement exposée ici.]

Michael Salla

http://www.ovnis-usa.com/david-wilcock-attire-lattention/

"Wilcock avait déclaré le lendemain qu'une annonce datée compromettait toutes les chances de réalisation.

La prochaine opportunité sera le discours de réception du Prix Nobel de la Paix, le 10 décembre. Selon mes propres sources et mon analyse exopolitique, une nouvelle fenêtre va se présenter peu après la remise officielle du Prix Nobel de la Paix. La période qui suivra est importante à mes yeux pour trois raisons. Tout d'abord, les débats politiques sont habituellement plus calmes jusqu'au Jour de l'an. En outre, une telle annonce sera sans doute mieux perçue alors que se resserrent les liens familiaux pendant la période des fêtes. On peut diffuser des informations sensibles en minimisant leur impact. C'était également le sentiment exprimé par l'activiste exopolitique Stephen Bassett le 4 Novembre sur Coast to Coast AM.

Obama Nobel Prize Ensuite, l'attribution à Obama du Prix Nobel de la Paix, qui a pu sembler prématurée selon certains, était un geste destiné à légitimer le Président Obama dans son rôle de leader, afin qu'il puisse obtenir les soutiens nécessaires au plan international pour traiter des questions urgentes. Ca va dans le sens des réunions secrètes aux Nations-Unis du 12 au 14 Février 2008, destinées à préparer le monde à la divulgation extraterrestre. Après plus d'un an de préparatifs où de nombreux pays ont commencé à ouvrir leurs archives sur les Ovnis, nous sommes passés à l'étape suivante. - http://www.ovnis-usa.com/reunions-a-lonu/

La récente conférence sur l'astrobiologie qui s'est tenue au Vatican, du 6 au 8 novembre, a pour la première fois montré que l'Eglise catholique était ouverte à la discussion sur la vie extraterrestre et ses implications. L'Académie Pontificale s'est placée au premier plan de la recherche scientifique sur la vie extraterrestre. On doit s'attendre, après cette initiative, à de nouvelles confirmations officielles sur la réalité de la vie extraterrestre. Après son discours de réception du Prix Nobel, le Président Obama sera dans la meilleure situation possible pour procéder à la divulgation. - http://www.ovnis-usa.com/vatican-let-est-mon-frere/

Finalement, Obama vient d'annoncer l'envoi de nouvelles troupes en Afghanistan. Il lui faut maintenant prendre une initiative important dans un autre domaine, pour renforcer son crédit diplomatique au plan international. Obama, dès son investiture, avait clairement exprimé son intention de restaurer la stature des Etats-Unis dans le monde, après les effets désastreux de la guerre lancée en Irak par son prédécesseur. Obama a déjà pris des initiatives diplomatiques envers le monde musulman, et engagé les Etats-Unis dans la voie du désarmement nucléaire.

Obama est largement soutenu dans ses efforts diplomatiques par sa Secrétaire d'Etat, Hillary Clinton. Un engagement plus marqué en Afghanistan doit être compensé par une autre initiative politique en faveur de la paix. La divulgation de la vie extraterrestre permettra au Président de réaffirmer sa stature internationale et de faire appliquer son agenda diplomatique, en montrant simultanément qu'il est prêt à utiliser la force militaire lorsque c'est nécessaire. Hillary le soutient, et elle avait montré son attachement à la la divulgation extraterrestre sous l'administration Clinton. - http://www.ovnis-usa.com/hillary-clinton/

Une autre fenêtre : le discours sur l'Etat de l'Union
Le Président Obama prononcera le traditionnel discours sur l'Etat de l'Union devant les deux chambres, vers la fin janvier ou au début de février 2010. Cette période est très favorable à la divulgation. En synchronisant ces deux évènements, Obama symboliserait l'unité du système politique américain face aux difficultés à venir. Il aura besoin de mobiliser toutes les ressources pour relever des défis sans précédent.

I Want You
Hope En conclusion, de nombreuses sources indépendantes continuent d'affirmer que la divulgation est imminente. Il suffit de choisir le bon moment. Ma propre analyse met en évidence ces deux nouvelles fenêtres.

La nature et l'étendue de la divulgation officielle restent imprécises. Ca peut commencer par une annonce de la NASA concernant la découverte de formes primitives de vie extraterrestre. Ou bien que la NASA a mis à jour des ruines sur la Lune, selon le pronostic de Richard Hoagland.

Enfin, il est toujours possible, comme l'indiquaient Peterson et Wilcock, qu'il s'agisse de nous révéler pour commencer que la Terre a été visitée. Cette annonce inaugurera une série de communications destinées à rassembler les citoyens derrière l'administration Obama parce que ses implications concernent notre nation et l'ensemble du monde."

Source - http://www.examiner.com/x-2383-Honolulu-Exopolitics-Examiner~y2009m12d1-Timing-extraterrestrial-disclosure

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10669.0

Samedi 5 Décembre - Retrait apparent du MoD

Nick Pope vient de l'annoncer sur son Blog : "A compter du 1er Décembre 2009, le Ministère de la Défense britannique a mis fin à son programme Ovnis, clôturant plus de 50 ans de recherches et d'enquêtes.

Cette information devait passer inaperçue, sous la forme d'un simple amendement à un document qui figure dans la section "Freedom of Information" du site web du MoD, intitulé : "Comment rapporter une observation d'Ovni".

L'annonce est rédigée ainsi : "Depuis plus de cinquante ans, aucun témoignage d'Ovni n'a apporté la preuve d'une menace potentielle pour le Royaume-Uni". Il est précisé : "Le MoD ne donnera plus suite aux témoignages d'Ovnis et ne procèdera plus à des enquêtes".

Ayant moi-même travaillé pour le programme Ovni de 1991 à 1994, je suis contrarié de voir le MoD se désengager de cette manière. Je pense que les preuves existent de violations de l'espace aérien britannique par des engins inconnus, que ces intrusions doivent automatiquement relever de la Défense, et qu'elles doivent faire l'objet d'enquêtes approfondies.

Nick Pope

En réalité, je suis certain qu'on continuera à s'intéresser aux observations des pilotes et aux objets repérés sur nos radars, même si ça ne doit pas être dans le cadre d'un programme formellement consacré aux Ovnis. Depuis les années cinquante jusqu'à ce jour, le MoD a reçu environ 12.000 rapports d'Ovnis. La grande majorité représente des erreurs d'interprétation sur des objets et des phénomènes ordinaires, mais 5% n'ont pas trouvé d'explications." - Source - http://www.nickpope.net/latest_news.htm

Au fond, le Ministère de la Défense a légèrement modifié un texte destiné au public, mais il n'y a rien de nouveau puisque sa position officielle a toujours consisté à dire : "Nous n'enquêtons pas sur un phénomène qui ne menace pas la sécurité aérienne."

Il existe apparemment des avis divergents au sein du Ministère... Le 17 août dernier The Guardian avait recueilli ce commentaire contradictoire : "Les rapports que nous avons à traiter montrent qu'il se passe des choses étranges dans le ciel".- http://www.guardian.co.uk/uk/2009/aug/17/mod-report-ufo-sightings

Ca se traduit concrètement par la fermeture de la ligne qui était accessible au public : [audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/MoD_hotline.mp3]

Greg Boone s'étonne sur la liste UFO Updates : "Pourquoi veulent-ils se priver d'enquêter sur des objets volants non-identifiés ? Est-ce que ça signifie qu'ils renoncent à surveiller le ciel pour y détecter toutes possibilités d'intrusions d'engins expérimentaux, voire terroristes ? Le Royaume-Uni a-t-il définitivement écarté la menace des vols incontrôlés ou des avions kamikazes ?"

RAF High-wycombe L'information était peu après reprise par The Telegraph : "Les responsables du MoD ont décidé de fermer un bureau dont les frais de fonctionnement se montaient à 55.000 Euros par an, avec une ligne de téléphone publique et un service de courrier."

Le personnel avait été transféré l'an dernier du siège de Whitehall vers le RAF Command de High Wycombe, dans le Buckinghamshire. Un porte-parole a expliqué : "Le MoD n'a pas d'avis sur l'existence des extra-terrestres. Il n'a pas particulièrement la capacité d'identifier la nature des Ovnis. En conséquence, ses ressources peuvent être mieux utilisées."

L'ensemble de la presse britannique résume les commentaires de Nick Pope en une phrase : "C'est scandaleux ! La porte est laissée grande ouverte aux attaques terroristes."

- http://www.telegraph.co.uk/news/newstopics/howaboutthat/ufo/6723067/MoD-department-that-investigated-UFO-sightings-closed.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=11055.0

Vendredi 4 Décembre - Divulgation & Contact

Les Frères Pickering viennent de révéler cette information à l'occasion d'un débat sur le forum Open Minds : "Nous vous avions raconté au printemps 2008 que notre Source A avait effectué une tournée des pays de l'OTAN, après les réunions secrètes à l'ONU. Il avait été chargé d'évaluer les possibles soutiens d'une initiative en faveur de la Divulgation. L'une des nations parmi les plus opposées à la divulgation et au contact était l'Espagne. -http://www.ovnis-usa.com/reunions-a-lonu/

Nous connaissons les difficultés économiques de ce pays bien qu'il soit l'une des destinations touristiques les plus appréciées.

Clay Shawn Pickering

Nous n'ignorons pas que le Sommet Exopolitique en juillet dernier s'est tenu à Barcelone; cet évènement a représenté un défi pour les dirigeants, alors que la majorité des citoyens espagnols est favorable... Les Pays-Bas et l'Allemagne étaient également hostiles à la divulgation." - http://www.ovnis-usa.com/sommet-exopolitique-europeen/

Shawn Pickering ajoute un peu plus tard : "Notre Source A a été mise en suspend pour une période indéterminée. Nous ne savons pas si ça peut signifier qu'on lui prépare une nouvelle affectation. En conséquence, Clay et moi sommes en attente. Mais nous avons déjà suffisamment d'informations pour agir de manière constructive. Il y a beaucoup à faire pour rectifier les erreurs d'appréciation qu'on relève dans les déclarations publiques sur la Divulgation et le Contact. Ce sont bien deux choses nettement différentes.

Wall Street panic La première relève d'une initiative humaine. Quant au contact, il s'impose comme une évidence; il est physiquement inévitable. Le passage de l'une à l'autre suppose une transition délicate, en s'assurant que la Constitution est respectée et que l'ordre public ne soit pas perturbé. Quels soldats auraient à coeur d'obliger les gens à retourner travailler juste après le contact ? C'est une possibilité qui doit être envisagée très sérieusement. Il faut se rendre compte que la famine commence à s'installer dans ce pays une semaine après l'arrêt de tout commerce.

Cet aspect logistique est un obstacle au contact. Serons-nous capable de voir au-delà et nous adapter ? Que faire en cas de panique ? Quel sera le maillon faible dans la chaîne socio-économique de notre société, dont les rouages sont si fragiles ?"

Par ailleurs, Diouf présente sur le forum Ovnis-USA une traduction des points essentiels de leur récente interview par le Project Camelot. Parmi les sujets abordés : Les réunions aux Nations-Unies - Les Conformeurs - Les Reptiliens - La Source A - La Structure Politique du Pouvoir - Les Contacts. - http://www.ovnis-usa.com/les-freres-pickering-interview/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10782.0

Jeudi 3 Décembre - L'initiative de Denver progresse

Jeff Peckman souhaite mettre en place dans sa ville de Denver une Commission des Affaires Extraterrestres. Pour y parvenir, il fallait que cette proposition soit inscrite parmi les questions du prochain référendum populaire. Peckman a rencontré bien des obstacles, mais il vient d'obtenir satisfaction :

"Dans une lettre datée du 30 Novembre, la greffière municipale Stephanie Y. O'Malley a confirmé que notre pétition était enfin recevable : "L'organisme de contrôle a enregistré le nombre de signatures nécessaire... Votre motion sera présentée aux électeurs lors du prochain référendum."

"Nous avions déposé plus de 10.000 signatures et ils ont validé les 3.974 nécessaires. Si elle obtient un vote favorable, la commission sera entièrement financée par des donations, et ne sera pas à la charge de la ville.

La commission aura pour tâche principale de rassembler des preuves que des entités extraterrestres visitent la Terre dans leurs engins volants. Ces preuves seront publiées sur le site web de la municipalité. Les sept membres permanents essayeront également de déterminer les avantages et les aléas d'une interaction avec les visiteurs extraterrestres. - http://www.ovnis-usa.com/linitiative-de-denver/

Jeff Peckman

Les partisans de la divulgation pensent que les citoyens ont accumulé de nombreuses preuves sur le phénomène, et qu'ils tiennent à les faire connaître. Ils sont également d'avis que le Gouvernement refuse de divulguer ses dossiers depuis plus de 60 ans. Des témoignages d'informateurs hautement crédibles, dans le cadre du Disclosure Project, ont permis d'établir que des sommes considérables ont été dépensées pour mener de nombreuses opérations de couverture et de désinformation dans ce domaine. Les gouvernements de plusieurs autres nations ont déjà publié une partie de leurs archives secrètes, et le gouvernement américain est actuellement en retrait.

La Montagne enchantée C'est une première mondiale. Cette initiative a beaucoup intéressé les medias, dans le monde entier, depuis son démarrage en Avril 2008. Des films récents tels que "La Montagne Enchantée", "District Nine", "The Fourth Kind", "Skyrunners", ou "Ben 10 : Alien Swarm", ont montré que le public et les medias sont intéressé par le sujet des Ovnis. Le vote en faveur d'une Commission des Affaires Extraterrestres est suivi attentivement parce qu'il pourrait avoir un impact sur la divulgation des dossiers Ovnis par le gouvernement américain.

Il reste huit mois pour informer la population sur les enjeux de ce vote. Toutes les informations nécessaires sont rassemblées sur le site web ExtraCampaign."

- http://www.extracampaign.org - Source - http://www.examiner.com/x-2024-Denver-UFO-Examiner~y2009m11d30-Extraterrestrial-UFO-ballot-initiative-heads-for-Denver-election

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=8005

Mercredi 2 Décembre - Aperçu de la 4ème dimension

Carl Sagan (1934 - 1996) avait réalisé des petites séquences pour la série de vulgarisation scientifique Cosmos destinée à la télévision, dont celle-ci devenue célèbre :

Il dispose des formes planes sur une table, et il explique que l'épaisseur du papier n'est pas à prendre en compte : "Dans cet exemple, je viens de créer un monde à deux dimensions, plus le temps.

Mes personnages se déplacent librement dans toutes les directions, horizontalement, mais ils ignorent le haut et le bas. Ils n'ont aucun moyen de percevoir cette troisième dimension. Alors intervient un objet (une pomme) qui existe en trois dimensions. Elle demeure invisible du monde qui se trouve sur la table, tant qu'elle n'aura aucun point de contact.

Ce que les êtres en 2 dimensions vont percevoir, c'est uniquement les contours des points d'impact. Aussitôt qu'on la soulève, elle semble ne plus exister, bien qu'elle existe toujours."

Ensuite, Carl Sagan fait intervenir un autre morceau de papier qui se serait aventuré hors du plan de la table : "A son retour dans le monde plat, ses congénères le voient surgir de nulle part. 

Carl Sagan

Il ne peut lui-même comprendre ce qui lui est arrivé, sauf qu'il a eu un aperçu de son monde habituel sous une perspective différente. Les habitants du monde plat aimeraient connaître dans quelle direction il aurait pu voyager. Mais cette autre réalité est indescriptible dans leur monde à 2 dimensions."

En seconde partie, le scientifique tente une représentation de la 4ème dimension à l'aide d'un cube : "C'est un carré du monde plat, auquel on donne une épaisseur égale à ses côtés. L'ombre du cube portée sur la table, autrement dit la projection d'un volume sur une surface, est largement déformée : ici les longueurs des arêtes sont différentes, et les angles ne sont plus droits."

Alors, Sagan propose de se représenter la forme qui serait obtenue en projetant son cube dans une dimension supplémentaire :

"Prenons maintenant ce cube en 3 dimensions, et projetons-le sur une 4ème dimension physique. A angle droit des trois directions habituelles. Dans ce cas nous aurions produit un hyper-cube, qu'on nomme un tessaract. 

Je ne peux vous le montrer, parce que nous sommes piégés dans un monde en 3D, vous ne pouvez qu'imaginer une 4ème dimension. Tout ce que je peux vous montrer c'est l'ombre en trois dimensions d'un hypercube quadri-dimensionnel.

Toutes les arêtes du véritable tessaract en 4 dimensions auraient une longueur égale, et tous ses angles seraient droits. Nous ne pouvons voir le monde en 4 dimensions, seulement le concevoir."

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/CarlSagan_4thDimension.flv

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=4513.0

http://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Sagan

Mardi 1er Décembre - L'avenir de l'exploration spatiale ?

Tom Chivers pour The Telegraph s'est efforcé de rendre plus digeste un long article technique du New Scientist : "L'avenir de l'exploration spatiale : des vaisseaux propulsés par un trou noir, ou par la matière sombre ?"

"Des physiciens de deux universités américaines proposent des solutions radicales pour explorer la galaxie.

Actuellement, l'engin le plus rapide est Voyager 1, qui se déplace à 17km/s et vient de quitter le système solaire. Cependant, à cette vitesse qui nous parait impressionnante, le voyage vers notre plus proche objectif, Proxima du Centaure, à 4.2 années-lumière, durerait quand même 74.000 ans.

La propulsion chimique doit être écartée, car ce type de moteur ne convertissent que 0.000000001% de la masse disponible en énergie. Ca supposerait d'embarquer des milliards de tonnes de carburant pour atteindre la vitesse requise. Les réacteurs à fusion nucléaire ont une efficacité inférieure à 1%.

Black hole propulsion

Les voiles solaires ne permettent pas une accélération suffisante, et la propulsion à antimatière présente des difficultés insurmontables (il en faudrait 1.000 tonnes pour qu'un vaisseau puisse atteindre l'étoile Gliese 581c en 60 ans).

C'est alors que Jia Liu, un physicien de l'université de New-York, a proposé d'utiliser un propulseur à matière sombre, tandis que deux mathématiciens de l'université du Kansas, Louis Crane et Shawn Westmoreland, ont suggéré de recourir à un trou noir artificiel. - Crane : http://arxiv.org/abs/0908.1803 ou Pdf : http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/0908/0908.1803v1.pdf

Selon le New Scientist, de tels dispositifs cadrent avec nos connaissances actuelles en physique. - http://www.newscientist.com/article/mg20427361.000-dark-power-grand-designs-for-interstellar-travel.html

Trou noir L'idée d'utiliser un trou noir supposerait de construire un vaisseau équipé d'un immense réflecteur parabolique. Un minuscule trou noir (d'environ 1 million de tonnes) serait créé par un laser gamma au point focal. L'énergie nécessaire pourrait être obtenue par un panneau solaire de 370km2, placé en orbite à 1 million de kms de la surface du soleil.

La "radiation Hawking" produite par le trou noir, à mesure qu'il convertit sa masse en énergie (ou "s'évapore") pourrait propulser l'engin en quelques décennies à une vitesse proche de celle de la lumière.

En outre, lorsqu'on se déplace à cette vitesse, l'écoulement du temps se ralentit pour les passagers; ils vieillissent moins vite que ceux restés sur Terre.

Louis Crane explique qu'il serait possible d'atteindre la galaxie d'Andromède, située à 2.5 millions d'années-lumière, en une durée de vie humaine.

L'idée de Jia Liu est davantage une spéculation, s'appuyant sur l'une des théories qui concernent la matière sombre. Mais elle permet de se libérer du problème des carburants embarqués.

Liu propose la construction d'un vaisseau disposant à l'avant d'un vaste attracteur, qui pourrait récupérer les particules de matière sombre. La théorie permet de penser que ces particules soient des "neutralinos", qui ont la particularité de s'annihiler mutuellement lorsqu'ils sont en contact. Il faudrait alors les contraindre à s'accumuler dans un réservoir à l'arrière de l'engin, et de les utiliser comme mode de propulsion. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Neutralino - http://arxiv.org/abs/0908.1429v1 ou http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/0908/0908.1429v1.pdf

Trou noir

Plus le vaisseau parcourt de distance, plus il accumule de neutralinos, ce qui lui permet d'augmenter encore sa vitesse. Si ses calculs sont justes, Jia Liu pense que l'engin pourrait atteindre une vitesse proche de celle de la lumière en seulement quelques jours.

Shawn Westmoreland Cependant, même s'l se confirmait que la matière sombre est composée de neutralinos, il demeure quelques problèmes. Tout d'abord, il faudrait pouvoir se situer dans une zone où la matière sombre est abondante, et à l'heure actuelle nous ne connaissons pas d'autre ressource que celle située à 26.000 années-lumière, vers le centre de la Voie Lactée.

Ensuite, les neutralinos interagissent très peu avec la matière connue. Il faudrait concevoir un matériau approprié pour servir de "réservoir". Louis Crane et et Shawn Westmoreland le reconnaissent : "c'est le talon d'Achille de cette solution." - Source - http://www.telegraph.co.uk/science/space/6662603/Future-spaceships-powered-by-black-holes-and-dark-matter.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=11021.0

Lundi 30 Novembre - La fin de la civilisation

Le public américain est actuellement en train de se confronter, avec le film "2012", à la possibilité de cataclysmes de grande ampleur. Il lui est proposé depuis quelques jours d'approfondir le sujet avec "La Route". Comme si le second film venait en prolongement du premier. Mais ce n'est peut-être qu'une coïncidence sur les dates de sortie. http://www.laroute-lefilm.fr/

"Un père et son fils se battent pour leur survie dans un monde post-apocalyptique." La Route est un film de John Hillcoat, tiré du roman de Cormac McCarthy publié en 2006 - avec Viggo Mortensen, Kodi Smit-McPhee, Robert Duvall, et Charlize Theron. - http://en.wikipedia.org/wiki/The_Road

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/LaRoute_trailer.flv 640 480]

"Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s'est passé. Ceux qui ont survécu se souviennent d'un gigantesque éclair aveuglant, et puis plus rien. Plus d'énergie, plus de végétation, plus de nourriture... Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendres.

C'est dans ce décor d'apocalypse qu'un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d'objets hétéroclites - le peu qu'ils ont pu sauver et qu'ils doivent protéger. Ils sont sur leurs gardes, le danger guette. L'humanité est retournée à la barbarie.

Alors qu'ils suivent une ancienne autoroute menant vers l'océan, le père se souvient de sa femme et le jeune garçon découvre les restes de ce qui fut la civilisation. Durant leur périple, ils vont faire des rencontres dangereuses et fascinantes. Même si le père n'a ni but ni espoir, il s'efforce de rester debout pour celui qui est désormais son seul univers."

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10998.0

La réaction de David Wilcock, après le non-évènement du 27 novembre, était très attendue. - http://www.ovnis-usa.com/david-wilcock-attire-lattention/

"En juin 2009, Pete Peterson nous avait révélé beaucoup plus d'informations, hors caméra, que ce qui est montré sur la video du Project Camelot. [...]

Il était d'accord pour que nous annoncions qu'une divulgation formelle sur la présence extraterrestre était en cours, mais il nous avait strictement interdit de révéler la date à laquelle B. Obama devait s'exprimer.

Juste une semaine plus tard, durant la conférence de Bill Ryan à Zurich, j'étais dans l'assistance et je lui ai rappelé le témoignage de Peterson. Mais mon estomac a fait un bond lorsqu'il a indiqué la date précise - soit le 27 novembre. C'était spontané de sa part, et je sus instantanément que ça réduisait dramatiquement les chances que ça se passe effectivement ce jour là.

David Wilcock

Les attaques ont alors commencé, mais je n'ai jamais moi-même annoncé cette date. Le simple fait qu'elle soit diffusée publiquement a rendu presque impossible la réalisation de l'évènement.[...]

Il ne s'est donc rien passé, comme je pouvais m'y attendre. Cela ne veut pas dire que cela n'arrivera pas, mais je ne serai plus jamais impliqué dans la diffusion d'une possible date, si jamais il m'en était indiqué une autre.

Pete Peterson Je rappelle que selon mes données intuitives, cet évènement ira de pair avec un effondrement économique, en comparaison duquel le mois d'octobre 2008 aura l'air d'un apéritif. Nous n'avons pas encore constaté cet effondrement. Donc la divulgation est toujours en attente. Cependant, il y a de nombreux signes montrant que c'est en bonne voie." - Source - http://divinecosmos.com/index.php/start-here/latest-news/518-coast-disclosure-announcement-updates?showall=1

De son côté le "Dr Pete Peterson", véritable responsable du fiasco, n'a pas fait de commentaires : il n'a pas de site web, pas de forum, et personne n'a la possibilité d'en savoir davantage puisque sa biographie n'a toujours pas été diffusée. - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=9019.0

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2402.0

Dimanche 29 Novembre - Les aliens sont-ils aux commandes ?
http://site.thequirkzone.com/

Jim Quirk, sur UFO Digest, a consacré un article à cette hypothèse : "Des intelligences aliènes peuvent-elles contrôler le gouvernement des Etats-Unis au plus haut niveau ?"

"L'entité para-gouvernementale et top-secrète qui a pour mission de contrôler l'information sur la réalité extraterrestre pourrait être en fait sous le contrôle des aliens eux-mêmes. Cela expliquerait pourquoi le gouvernement refuse de communiquer toutes les données relatives au phénomène.

Les citoyens américains rapportent continuellement des manifestations Ovnis depuis 1947, mais les pilotes qui seraient aux commandes de ces étranges machines volantes ont toujours fait en sorte de demeurer en retrait. Les premiers récits d'abductions aliènes datent des années 60 mais, là encore, les ET qui pourraient en être la cause se sont arrangés pour ne nous laisser aucune preuve.

Depuis des années, des chercheurs soupçonnent que des responsables gouvernementaux ont délibérément soustrait des informations sur ce sujet, et les raisons pourraient être multiples.

Jim Quirk

Stanton Friedman est un ufologue renommé qui lors d'une interview en 2002 avait déclaré que la technologie des Ovnis est sans doute ce qui intéresse le plus les autorités : "Le premier pays qui saura reproduire la capacité des soucoupes d'atteindre des vitesses fantastiques et de faire du vol stationnaire, de virer à angle droit à des vitesses extrêmes, de monter et descendre, sans émettre le moindre bruit, tout en dissimulant son mode de propulsion, pourra dominer la planète".

Pour Friedman, une autre raison du secret imposé par le gouvernement sur les Ovnis est d'empêcher que d'autres nations parviennent avant les Etats-Unis à maîtriser ces techniques.

Stanton Friedman Toujours selon lui, le troisième problème qui se pose aux gouvernements est d'ordre politique : "Nous verrions s'accroître l'audience des églises, de même que les cas de dépression. La bourse pourrait s'effondrer." La réaction sans doute la plus forte viendrait des jeunes générations, parce qu'elles se verraient désormais comme des citoyens du monde plutôt que des Américains, des Canadiens, des Péruviens, ou des Chinois, etc... "Aucun dirigeant ne pourrait admettre de voir ses citoyens faire d'abord allégeance une entité planétaire, au-dessus de son propre gouvernement."

Pour Friedman, la quatrième raison du secret imposé par les gouvernements tient au fait que "des fondamentalistes chrétiens sont très attachés à l'idée que l'humanité est l'unique espèce intelligente dans tout l'univers; par conséquent ces affaires de soucoupes volantes ne pourraient être que des manifestations diaboliques."

"Une annonce officielle serait très mal vécue par les fondamentalistes si on négligeait cet aspect".

La cinquième raison évoquée par Friedman est que la divulgation risque d'entraîner un bouleversement économique : "Notre humanité n'a jamais été très à l'aise dans les situations de crises économiques majeures."

Mais Friedman pourrait-il se tromper ? Toutes les raisons avancées n'ont peut-être rien à voir avec la justification du secret... Une autre hypothèse consiste à se demander si des aliens pourraient avoir infiltré nos gouvernements, et seraient en train de tirer toutes les ficelles politiques depuis un vaisseau éloigné de l'orbite terrestre ou d'une base secrète située dans les profondeurs des océans...

Cette supposition me parait plausible, si les êtres qui visitent notre planète ont une avance technologique de milliers voire de millions d'années.

V logo

Ces entités semblent avoir la capacité d'enlever des gens, de leur faire subir des manipulations à bord de leurs vaisseaux, d'effacer leur mémoire, puis de les remettre dans le circuit comme si rien ne s'était passé. Dans ce cas, rien ne les empêcherait de faire la même chose avec nos dirigeants. Je me demande si la divulgation du phénomène extraterrestre aurait déjà eu lieu si les humains étaient maîtres de leur agenda...

Un protocole secret existerait depuis des années, selon lequel le Président des Etats-Unis ne peut être informé que s'il justifie du 'besoin de savoir'. De nombreux ufologues pensent qu'il existe une agence, au sein du pouvoir central, qui est spécifiquement en charge du phénomène Ovni. Si c'est le cas, alors ce groupe pourrait-il avoir été infiltré par des entités aliènes - à l'insu peut-être de ses membres - qui en auraient pris le contrôle ?

Quand on constate la quantité d'information qui circule actuellement sur les Ovnis et les visiteurs extraterrestres, que ce soit à travers des livres, des magazines, ou des programmes de télévision, on ne peut plus exclure la possibilité que notre gouvernement soit contrôlé, ou du moins en partie, par des créatures d'un autre monde.

Les sondages montrent que la plupart des Américains pensent que les Ovnis sont une réalité et que le gouvernement est impliqué dans une vaste opération de couverture. En considérant ces éléments, il parait vain de continuer à poursuivre cette opération. Pourquoi ne pas tout mettre sur la table et confirmer ce que tout le monde pense ?

La réponse à cette question pourrait dépendre davantage de ce que veulent les ET, que de la volonté de nos responsables au gouvernement." - Source - http://www.ufodigest.com/news/1109/et-in-charge.php

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=11009.0

"Les Ovnis sont une réalité. Depuis 1947, si ce n'est encore avant, de hauts responsables du gouvernement américain n'ont cessé de dissimuler des données scientifiques sur le phénomène. J'ai vu un Ovni de près en août 1994, et cet engin ne pouvait avoir été conçu sur Terre. Je sais de quoi je parle; j'ai eu cette chance de faire maintenant partie de ceux qui savent." - Jim Quirk - http://site.thequirkzone.com/Announcements.html

Samedi 28 Novembre - RichPlanet enquête sur les mutilations animales

Richard D. Hall s'est intéressé pour RichPlanet au sujet controversé des mutilations animales. Le sujet est parfois associé au phénomène alien. Son documentaire "Silent Killers" peut choquer des personnes sensibles.

Un groupe s'est formé pour enquêter dans la campagne anglaise : "The Animal Pathology Field Unit", composé de chercheurs comme David Cayton, Phil Hoyle et Mike Freebury.

A l'origine, l'un des fondateurs avait placé une annonce dans un journal spécialisé, The Farmers Guardian, pour recueillir les témoignages des agriculteurs. Les cas les plus anciens remontent à 1954. Certains animaux sont entièrement vidés de leur sang, ce qui nécessiterait une intervention extérieure. Des trous sont pratiqués dans le crâne, pour vider la matière grise.

Richard Hall
La cartographie des incidents a permis d'identifier des régions précises, et de remarquer que les fermes isolées sont le plus souvent touchées. Le groupe a soigneusement documenté les attaques des prédateurs habituels, qui n'ont rien de commun avec le phénomène observé, où l'on constate des interventions méthodiques et chirurgicales. Il n'y a par exemple aucune trace de sang au sol.

Dans la région de Bristol, les soupçons se sont portés sur une centrale nucléaire voisine : on a imaginé les techniciens effectuant des prélèvements pour évaluer la radioactivité ambiante. Mais la méthode serait étonnamment peu discrète. En outre, les examens en laboratoire n'ont pas permis d'établir comment les animaux avaient été tués.

Autre exemple, le chercheur David Cayton a constaté, à côté de trois cadavres de moutons, qu'un survivant présentait de petits trous symétriques entre le coin des yeux et les oreilles, sans que l'os du crâne soit entamé : "C'est comme si on lui avait appliqué une sorte de pince pour l'immobiliser." Il remarque que les orifices observés sur les cadavres ont chaque fois la même profondeur.

Mais les animaux de ferme ne sont pas les seules victimes; des exemples sont donnés avec des renards, des hérissons, et même des phoques.

Richard D. Hall a recueilli les avis de l'américaine Linda Moulton Howe, du Nouveau-Mexique. En 1979, un shérif du Colorado lui avait confié : "Je suis persuadé que nous avons affaire à un phénomène extraterrestre." Le Lieutenant-Colonel Philip Corso lui avait de son côté confirmé que des documents dans ce sens circulaient au Pentagone depuis 1951.

Les chercheurs anglais ont consulté des policiers spécialisés dans les affaires de cultes satanistes : non seulement ils ne procèdent pas de cette manière, puisque leurs rituels ont lieu dans des cours d'eau, mais il n'y a pas d'empreintes autour des animaux morts.

Le professeur Donald Kelly, de l'université de Liverpool, consulté sur le sujet, a seulement reconnu que plusieurs cas ne pouvaient être expliqués par des attaques de prédateurs habituels.

Par ailleurs, "Aucun des vétérinaires que nous avons approchés n'a pu reproduire les extractions d'organes qui ont été constatées."

Le groupe estime qu'une opération menée sous couverture gouvernementale n'aurait pas de sens, dans la mesure où il leur suffirait d'acheter des animaux pour conduire des recherches plus discrètes. "En outre, ils ne laisseraient pas les carcasses sur place..."

Richard Hall Contactée à plusieurs reprises par le réalisateur, la Defra (Dept for Environment Food & Rural Affairs) ne s'est finalement pas exprimée sur le sujet.

Toutefois les services gouvernementaux se sont intéressés aux résultats des autopsies pratiquées à titre privé, au point d'espionner les échanges téléphoniques entre les personnes concernées.

En 2001, deux hommes du ministère de l'agriculture avaient profité de l'absence d'un fermier du Northamptonshire pour venir récupérer chez lui deux carcasses de moutons.

Un interlocuteur du ministère avait ensuite proposé un dédommagement pour obtenir le retrait de la plainte déposée par l'agriculteur.

Déjà en 1998, le ministère de l'agriculture et de la pêche s'était débarrassé de ces affaires en affirmant qu'elles relevaient uniquement des services de police locaux. En Grande-Bretagne comme aux Etats-Unis, des traces en forme de cercles ont été souvent relevées autour des emplacements où furent retrouvés des animaux mutilés : "les contours semblent avoir été soumis à des températures extrêmes, et le sol est comme vitrifié, et ces marques peuvent persister pendant plusieurs années."

Quelques témoins rapportent avoir vu des faisceaux lumineux qui se déplacent à des vitesses prodigieuses et semblent guidés de manière intelligente. En d'autres cas, des hélicoptères ont été repérés au-dessus des propriétés.

Mais il s'agit aussi parfois d'objets ou de sphères lumineuses qui se maintiennent à l'état stationnaire pendant une heure.

Le réalisateur Richard D. Hall conclut : "Le gouvernement britannique en sait davantage qu'il ne veut bien le reconnaître." Source - http://richplanet.net/detail.php?dbindex=181

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3583.0

Vendredi 27 Novembre - La météorite martienne portait la vie

ALH84001 avait été découverte dans l'Antarctique le 27 décembre 1984, dans une région nommée Allan Hills. Les analyses conduites en 1993 ont pu conclure à son origine martienne.

"Selon la NASA, elle a été formée sur Mars, à partir de lave fondue, il y a environ 4 milliards d'années, puis, lors d'une collision avec une météorite, il y a 15 millions d'années, a été éjectée de la surface de Mars pour finalement atteindre la Terre il y a environ 13.000 années." - http://fr.wikipedia.org/wiki/ALH_84001

En 1996, des chercheurs de la NASA avaient causé une certaine effervescence en soulignant "la présence de structures microscopiques en forme de tubes", qui ont été considérées pendant un temps "comme des restes de formes de vie bactérienne."

ALH84001
Aujourd'hui, Craig Covault explique dans SpaceFlightNow comment de nouvelles études sur ALH84001 ont apporté la preuve de "l'existence de la vie sur la surface de Mars, ou dans des poches d'eau souterraines, aux débuts de l'histoire de la planète."

La même équipe qui avait utilisé un microscope électronique à balayage il y a 13 ans, disposait cette fois d'un matériel plus sophistiqué. Covault explique que "les nouvelles données contredisent la plupart des théories qui s'opposaient à la thèse biologique."

Cette découverte vient d'être publiée dans la revue de la Geochemical & Meteoritic Society (Geochimica et Cosmochimica Acta).

L'étude est signée de Kathie Thomas-Keprta, Simon Clement, David McKay, Everett Gibson et Susan Wentworth. Tous font partie du Johnson Space Center. - http://tiny.cc/Ie1Oo

Selon Craig Covault, la NASA prépare un communiqué de presse. Le 7 août 1996 l'annonce des premières découvertes sur ALH84001 avait été faite par le Président Clinton depuis la Maison Blanche. - Source

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3346.0

A l'époque, après avoir rappelé l'origine de la météorite ALH84001, Bill Clinton avait déclaré : "Si cette découverte est confirmée, ce sera surement l'une des avancées parmi les plus spectaculaires, concernant notre univers, que la science ait pu réaliser.

Ses implications sont aussi vastes et grandioses qu'on puisse l'imaginer. Même si nous pouvons en attendre des réponses à certaines de nos plus anciennes questions, cette découverte en amène d'autres qui sont encore plus fondamentales. Nous continuerons de suivre attentivement ces recherches".

Structures ALH84001

La nouvelle, publiée dans une revue à comité de lecture, circulait dans les milieux spécialisés depuis quelques mois. Elle ne manquera pas de relancer le débat sur le financement des futures missions spatiales. D'après le Times, la NASA procèdera à l'annonce officielle ce lundi prochain.

http://www.timesonline.co.uk/tol/news/science/space/article6934078.ece

"It is well worth contemplating how we reached this moment of discovery. More than 4 billion years ago this piece of rock was formed as a part of the original crust of Mars. After billions of years, it was blasted from the surface and began a 16 million year journey through space that would end here on Earth.

It arrived in a meteor shower 13,000 years ago. And in 1984, an American scientist on an annual U.S. government mission to search for meteors on Antarctica picked it up and took it to be studied. Appropriately, it was the first rock to be picked up that year - rock number 84001.

Today, rock 84001 speaks to us across all those billions of years and millions of miles. It speaks of the possibility of life. If this discovery is confirmed, it will surely be one of the most stunning insights into our universe that science has ever uncovered. Its implications are as far-reaching and awe-inspiring as can be imagined. Even as it promises answers to some of our oldest questions, it poses still others even more fundamental. We will continue to listen closely to what it has to say".

Source - http://www.spaceflightnow.com/news/n0911/24marslife/ - http://www.nirgal.net/alh84001.html

http://www.universetoday.com/2009/11/25/new-findings-on-alan-hills-meteorite-point-to-microbial-life/

Jeudi 26 Novembre - Nouvelles découvertes sur Mars

Une nouvelle carte détaillée de Mars montre qu'il y avait un vaste océan au nord, et des vallées autour de l'équateur, suggérant que la planète a connu un climat assez chaud et pluvieux.

L'étude de Wei Luo et T. F. Stepinski s'est conclue en février 2009, et vient seulement d'être publiée dans le Journal of Geophysical Research.

Cette carte produite sur ordinateur a été réalisée à partir des données topographiques des satellites de la NASA. Elle montre également que le réseau des vallées sur la planète rouge est au moins deux fois plus étendu qu'on ne le pensait jusqu'ici.

Ocean martien

http://www.agu.org/pubs/crossref/2009/2009JE003357.shtml - http://www.niu.edu/PubAffairs/RELEASES/2009/nov/mars.shtml

Les nuances de bleu sur la nouvelle carte montrent deux hypothèses selon le niveau de l'océan. Wei Luo, professeur de géographie à l'université de North Illinois explique : "En étudiant les reliefs relativement élevés sur des zones étendues, nous avons établi que les vallées sont apparues à la suite d'une érosion due à des précipitations.

Wei Luo C'est le même processus qui avait causé la formation de la plupart des vallées sur Terre."

Il ajoute : "La présence d'un océan unique dans l'hémisphère nord, qui devait couvrir environ un tiers de la superficie de la planète, expliquerait pourquoi le réseau de vallées ne s'étend pas davantage au sud.

Les régions de Mars situées les plus au sud, éloignées de ce réservoir liquide, n'auraient pas été arrosées par les pluies, et c'est pourquoi on n'y trouve pas de vallées. Cela expliquerait aussi pourquoi on trouve des vallées moins profondes en allant du nord vers le sud."

Depuis la découverte de ces réseaux de vallées en 1971, par la sonde Mariner 9, les scientifiques avaient longuement débattu quant à savoir si elles étaient dues à l'érosion par les pluies, dénotant un climat chaud et humide, ou à un phénomène de suintage au sol, lequel peut se produire dans des conditions sèches et froides.

Selon Wei Luo : "Cette étude affaiblit l'hypothèse d'une érosion par de l'eau courant sur le sol en faveur d'une érosion résultant du niveau des rivières."

Il a co-signé cette étude avec Tomasz Stepinski, rattaché au Lunar & Planetary Institute de Houston, au Texas. - Source -

Tom Stepinski

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3346.0

http://www.breitbart.com/article.php?id=CNG.074d0e3c86f338acb1e8b9dc609465ba.c81&show_article=1

Mercredi 25 Novembre - Kevin Randle & Frank Warren confirment Socorro

C'est Frank Warren qui s'est chargé d'animer le programme radio hebdomadaire d'Angelia Joiner le 20 novembre. Il recevait le chercheur Kevin D. Randle.

"Randle étudie tous les aspects du phénomène Ovni depuis plus de 35 ans. De formation militaire comme pilote d'hélicoptère et policier, il a été employé par les services de renseignement et de relations publiques de l'US Air Force. 

Randle connait donc bien le montage des opérations et les protocoles militaires, et comment ont été conduites les enquêtes sur les Ovnis.

Formé à l'Université d'Iowa, mais aussi à la California Coast University et l'Université Militaire américaine, il a étudié l'anthropologie, le journalisme. Il est diplômé en psychologie et dans l'Art de la Science Militaire.

Kevin Randle

Kevin Randle a parcouru les Etats-Unis pour interroger des centaines de témoins. Il a enquêté sur des dossiers conséquents comme le crash de Roswell, ou la vague d'Ovnis sur Washington, D.C. en 1952 qui avait été observée par les radars.

Kevin Randle Il s'est également intéressé aux affaires d'abductions. Kevin Randle fut l'un des premiers à commenter les archives déclassifiées du Project Blue Book, à s'intéresser aux mutilations animales, et aux enlèvements.

Il fut aussi le premier à signaler l'intrusion d'aliens chez les habitants, et à suggérer la possibilité que des humains puissent coopérer avec des aliens.

Randle a commencé à publier sur le sujet Ovni en 1973, en rédigeant des articles pour plusieurs magazines nationaux.

Parmi ses nombreux ouvrages, "The UFO Casebook" paru en 1989, et "Roswell Revisited" en 2007. Son nouveau livre, sur les accidents d'Ovnis, est titré "Crash"; il sortira en 2010.

Randle avait provisoirement laissé de côté ses enquêtes sur les Ovnis quand il a été rappelé par l'armée pour servir en Irak de 2003 à 2004. Il a pris sa retraite de l'armée et de la Garde Nationale d'Iowa au rang de lieutenant-colonel." - Source

http://www.KevinRandle.blogspot.com - http://www.angeliajoiner.com/?page_id=100 http://ufoparanormalradio.homestead.com/Main_Page_version_2.html

The UFO Casebook Rosswell revisited

Kevin Randle, lancé par Frank Warren sur la polémique autour de l'affaire de Socorro, d'avril 1964, rejette toute nouveauté dans les recherches et la démonstration d'Anthony Bragalia. Il reconnait volontiers qu'il avait apprécié ses précédentes découvertes à propos de Roswell.

Il souligne que le Professeur Allen Hynek n'avait pas manqué d'interroger le recteur de l'université locale de l'époque, qui ne croyait pas à un canular monté par ses étudiants. Hynek avait aussi adressé un éloge sans réserves au chercheur Ray Stanford pour la qualité de son enquête. Le principal reproche fait à Anthony Bragalia est d'avoir éludé tout débat, sans tenir aucun compte des réfutations élémentaires présentées par des chercheurs expérimentés. - http://www.ovnis-usa.com/la-polemique-autour-de-socorro/

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/The_Joiner_Report_Kevin_Randle_20nov09.mp3]

L'animateur et son invité se souviennent des efforts de l'US Air Force pour discréditer précédemment ce cas très documenté : "En 1995, ils ont même essayé de propager l'idée que ce pouvait être un test du module lunaire d'Apollo (LEM) à White Sands, qui se serait déporté jusque là... en oubliant que les essais avaient commencé l'année suivante... En outre, les prototypes des LEM restaient attachés au sol."

A propos de l'ordre donné à Lonnie Zamora de ne pas divulguer le vrai symbôle vu sur l'engin (un V inversé avec 3 barres horizontales), mais d'en proposer un autre (à gauche) : Kevin Randle pense que l'Air Force avait voulu se garder un moyen de vérification pour confronter d'autres témoins éventuels.

http://www.theufochronicles.com/2009/11/kevin-randle-joins-guest-host-frank.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10934.0

Mardi 24 Novembre - Nouvelle vague d'Ovnis au Texas

Roger Marsh scrute en permanence la base de données du Mufon et a pour habitude de présenter pour The Examiner une synthèse des cas qui lui semblent les plus intéressants. Il écrivait le 20 novembre : "Le Texas semble être à nouveau très chaud, avec 28 rapports de témoins en 20 jours." - http://mufoncms.com/cgi-bin/manage_sighting_reports.pl?mode=latest_reports

"Parmi ces nombreux témoignages récents, plusieurs séries de lumières orangées parfaitement alignées.

Mais les Texans ont également signalé des boules lumineuses oranges - un objet brillant de couleur verte - des flashs de lumières rouges, blanches et bleues - un triangle immense avec des lumières à chaque extrêmité, dont la taille serait supérieure à celle d'un immeuble de 10 étages - deux orbs de couleur turquoise - un objet stationnaire rouge qui clignotait - un autre objet clignotant qui se déplaçait rapidement - un objet en forme de cigare.

Quelques rapports font état d'une lumière qui se scinde en plusieurs autres, lesquelles semblent se déplacer de manière contrôlée - un objet stationnaire lumineux qui s'assombrit puis évolue comme s'il était piloté - une boule orange brillante qui se dilate et se contracte - une grande lumière orange

Texas 18 novembre 09

Egalement, un objet sombre et silencieux qui se maintenait à 300m d'altitude - un grand objet rond et brillant, immobile dans le ciel - et un objet sombre en forme de disque qui semblait métallique." - Source - http://www.examiner.com/x-2363-UFO-Examiner~y2009m11d20-Texas-UFOs-28-reports-in-20-days

Les rapports soumis au Mufon ne couvrent qu'une partie des incidents. Comme l'explique Frank Warren, depuis les évènements de Stephenville en janvier 2008, les habitants de cette région du Texas ont constitué un réseau d'alerte qui s'avère très efficace :

"Au moindre passage d'engin volant inhabituel, ils s'envoient des textos pour être sûrs de rien manquer. C'était à nouveau le cas mardi soir dernier, lorsque 12 F-16 et des hélicoptères sans feux de signalisation ont patrouillé le ciel près de Carswell puis laché des fusées éclairantes. L'activité aérienne était intense et très inhabituelle ce soir-là."

L'ufologue recevait le lendemain un rapport détaillé d'un père et son fils, habitant à Tira, dans le Comté d'Hopkins... La vigilance des citoyens s'est accrue, et ils se méfient des explications avancées par les autorités.
http://www.ovnis-usa.com/stephenville-rapport-radar-cnn/

http://www.theufochronicles.com/2009/11/my-ufo-experience-multiple-ufo-sighted.html

http://www.theufochronicles.com/2009/11/new-aerial-activity-over-stephenville.html

Ce petit clip de 4 minutes circule depuis quelques jours sur les listes et les forums ufologiques. Il a été réalisé par les studios Disney-Pixar :

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/New_Cars_Toon_UFM_nov2009.flv 406 230]

C'était annoncé ici le 13 novembre : le chercheur canadien Brian Vike, fondateur de "HBCC UFO Research", a cédé la propriété de ses 4 sites web au milliardaire Robert Bigelow. Le site Mysterious Universe vient de révéler le montant de la transaction : 800 dollars, soit à peine plus de 500 euros. Ses responsables ne ménagent pas le financier qui a déjà promis d'aider le Mufon : "Bigelow est soupçonné de liens très étroits avec les opérations secrètes, la CIA, et autres activités cachées." - Source

http://mysteriousuniverse.org/2009/11/update-bigelow-beams-up-canadian-ufo-websites/

http://www.ovnis-usa.com/2009/11/13/brian-vike-passe-la-main/

http://mysteriousuniverse.org/2009/11/the-men-in-the-black-tinfoil-hats-mus-goat-starers-guide/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10839.0

Lundi 23 Novembre - Disclosure Project : la suite

Robert Hastings, qui s'est fait connaître pour ses recherches sur les manifestations d'Ovnis à proximité des bases nucléarisées et Robert Salas, ancien Capitaine de l'US Air Force, préparent une conférence de presse au National Press Club de Washington D.C.

Pour l'instant, une douzaine d'anciens militaires qui étaient affectés sur ces bases et ont vu des Ovnis sont prêts à venir témoigner. Ca se présente comme un nouveau "Disclosure Project", plus spécialisé.

Cependant l'opération n'est pas prévue avant l'automne 2010. Les organisateurs veulent par cette annonce anticipée convaincre d'autres retraités de l'armée qu'ils doivent se joindre à eux et encourager cette initiative en faveur de la divulgation.

Robert Hastings
Robert Salas "Encore récemment, des rapports émanant de personnels de l'USAF, et de civils proches des sites de missiles nucléaires, ou des bases des sous-marins de l'US Navy, affirment que des incursions d'Ovnis continuent de se produire."

Robert Salas a cosigné avec Jim Klotz le livre "Faded Giant", où il raconte en détails comment une vingtaine de missiles Minuteman avaient été désactivés sur la base Air Force de Malmstrom, dans le Montana, en Mars 1967.

Robert Hastings est l'auteur de "UFOs and Nukes : Extraordinary Encounters at Nuclear Weapons Sites", qui présente 36 années de recherches dans ce domaine. - Source

Hastings et Salas comptent prendre leur temps, mais la conférence pourrait être avancée si les soutiens se multiplient rapidement.

- http://www.theufochronicles.com/2009/11/former-us-military-personnel-to-discuss.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2160.0

Dimanche 22 Novembre - "Ovnis : quand l'armée enquête"

Le film de Patrice de Mazery et Michel Despratx a été diffusé le lundi 17 mars 2008, accompagné de ce commentaire : "Le sujet fait sourire ? Il est pourtant des plus sérieux. L'intérêt de l'armée pour ces phénomènes aérospatiaux non identifiés en est la preuve. C'est pourquoi CANAL+ a réuni deux journalistes d'investigation d'envergure, qui ont effectué un travail doublement rigoureux compte tenu des enjeux." - http://www.ovnis-usa.com/quand-larmee-enquete/

Une plus grande capacité de stockage permet maintenant de l'héberger sur le serveur avec une bien meilleure qualité.

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/ovnis_quand_larmee_enquete.flv 640 480]

Jacques Patenet, responsable du GEIPAN, situe à 28% la proportion des phénomènes inexpliqués.

Le Contrôleur aérien Marc Angee commente le rapport du Commandant Ray Brower, qui a observé un objet de un mile de long au-dessus de Jersey en avril 2007.

Jack Krine, ancien de la Patrouille de France, raconte qu’à l’époque où il était pilote de chasse, il a observé le 23 septembre 1975 un engin doté d’un habitacle avec des hublots, d’où émanait une intense lumière rayonnant de l’intérieur. Lui-même et le pilote d’un autre avion à ses côté, ont observé l’objet disparaitre quasi instantanément.

Le Commandant Santa-Maria Huertas, des forces armées péruviennes, se souvient d'avoir tiré 64 obus contre un objet en 1980. il affirme l'avoir approché et observé sa structure métallique à 19.000 mètres d'altitude.

Un professeur norvégien expose comment fonctionnent les postes d'observations installés par les autorités locales à Hessdalen, où une vingtaine de rapports de manifestations d'Ovnis sont enregistrés chaque année.

François Louange examine une diapositive du Petit-Rochain, qui fait partie de la Vague belge de 1990, dont le contraste met en évidence une forme triangulaire.

Charles Halt et Jim Penniston racontent à nouveau l'incident de Rendlesham, avec le renfort de Nick Pope, témoignant des réticences du Ministère de la Défense britannique à communiquer.

L'américain Peter Gersten explique comment il a contraint la NSA à livrer une partie de ses documents classifiés, apportant la preuve que le sujet intéresse la Sécurité Nationale américaine, malgré les démentis de l'Air Force de s'intéresser au phénomène.

Richard Haines, ancien haut-responsable de la NASA, enquête auprès des pilotes civils et constate qu'un nombre important d'entre eux ont observé des phénomènes inexpliqués. Il regrette que les pilotes militaires aient constamment peur de témoigner.

Le Général Denys Letty vient réaffirmer face caméra les conclusions du Rapport Cometa : "L'hypothèse d'engins pilotés par une intelligence est privilégiée par notre rapport. La moins mauvaise et la meilleure explication, c'est celle d'engins qui viennent de l'espace."

L'ancien Gouverneur de l'Arizona, Fife Symington, présente ses excuses d'avoir tourné en dérision les Lumières de Phoenix, en 1997, et livre cette perle : "A l'époque, j'étais un homme politique, je devais surveiller mes propos. Aujourd'hui je suis redevenu un citoyen, je dois être honnète envers le public."

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2519.0

Samedi 21 Novembre - Quel Impact aura la Divulgation ?

http://www.ovnis-usa.com/2009/05/03/dimanche-3-mai/
http://www.dreamingthepyramid.net

Stephane Wuttunee publie parfois sur UFO Digest. Un premier article avait été traduit ici le 3 mai.

"Le fait d'admettre que la Terre est visitée par d'autres formes de vie intelligentes n'est peut-être pas un évènement aussi spectaculaire qu'on l'imagine.

Certains pensent que l'annonce formelle de cette présence par un Président ou un Premier Ministre pourrait entraîner des émeutes, un Krack boursier, et même des suicides, mais je n'en suis pas convaincu. Aujourd'hui, dans la plupart des grandes villes occidentales, on peut voir des quantités d'aliens. Il suffit de se promener sur le Boulevard Ste-Catherine à Montréal, par exemple : toutes sortes d'individus exhibent des chevelures vertes, des visages tatoués, des collants à rayures, des chaussures fluorescentes, des piercing aux lèvres, dans le nez et les oreilles, des lentilles de contact étranges, et autres accoutrements spectaculaires.

Bien sûr, il y a encore des gens "normaux" dans les rues, mais ici au Québec, c'est un comportement culturel de "se montrer", et non un facteur de mode. Visuellement, ça ne changerait pas grand'chose d'ajouter une nouvelle figure à ce tableau. En fait, des visiteurs aliens se fondraient dans le paysage.

Sur le plan social, nous sommes déjà conditionnés à accepter l'existence des aliens. Si vous prêtez attention à tout ce qui vous environne, par exemple, vous verrez des représentations d'aliens cinq à dix fois par jour.

Cyber girl

Les ET figurent sur des produits du commerce, comme des yaourts ou des boîtes de céréales, dans des publicités à la télévision, dans des séries, aux informations, dans les dessins animés et les films, sur les ordinateurs portables, dans l'art, les jeux video, et jusque dans nos expressions quotidiennes. Soyons réalistes; pour ce qui est de la Divulgation, nous y sommes presque.

Comment alors procéder à l'annonce ? Quels mots va-t-il choisir d'employer, et jusqu'où pourra-t-il aller ?

Avec Stephen Bassett, directeur du PRG (Paradigm Research Group), je suis également d'avis que la Divulgation sera relativement brève et concise. Si le Président Obama doit effectivement se prononcer sur le sujet (diverses rumeurs laissent entendre que c'est une possibilité), je pense que son discours à la nation pourrait prendre cette forme :

Obama ufos "Mes chers compatriotes, nous allons franchir une première étape vers un nouvel état d'esprit et une prise de conscience. Nous n'avons plus à nous demander s'il existe d'autres formes de vie intelligentes dans l'Univers. C'est un fait maintenant établi, la Terre a été visitée depuis des dizaines, des centaines, voire des milliers d'années. Je sais que cette annonce réjouira certains et pourra en contrarier d'autres, aussi je vous demande toute votre attention et de garder votre calme. Notre monde et notre civilisation vont faire un premier pas vers un processus d'acclimatation qui sera intense mais progressif.

Je dois vous préciser que la plupart de ces formes de vie semblent être inoffensives et ne sont pas hostiles, par conséquent aucune panique ne serait justifiée. Nous ne sommes nullement menacés, directement ou indirectement, dans notre mode de vie. Toute mon équipe de même que le Congrès sont pleinement conscients des enjeux, et nous travaillons sans relâche pour vous tenir davantage informés. Des conférences de presse suivront prochainement et nous répondrons aux questions des journalistes. Merci."

Voilà qui est fait. Ca dure environ une minute. C'est bref, chaleureux et direct. A mon avis, il risquerait de compliquer les choses en essayant d'être plus précis, ce qui soulèverait bien d'autres questions (je plains ses rédacteurs, parce que ce type d'annonce nécessitera sans doute des heures de relecture, comme jamais auparavant pour un discours).

Quel en sera l'impact ? Il va de soi que les conversations iront bon train pendant un moment sur les lieux de travail, ou dans les collèges... Certaines personnes - parmi les plus âgés - pourraient être choqués et rechercher un réconfort. Mais beaucoup accepteront spontanément cette nouvelle réalité. D'un autre côté, les plus jeunes et la seconde génération nous dirons : "Hah! Je le savais !" ou "Je l'ai toujours su !" Pour la plupart, ça coulera de source.

Sur le plan religieux, le récent colloque qui s'est tenu au Vatican sur la recherche de formes de vie intelligentes constitue une avancée qui conforte cet état d'esprit. La foi catholique s'est clairement positionnée et saura prendre soin de ses fidèles. L'islam n'aurait pas non plus de problème avec la Divulgation, du fait que le Coran fait souvent allusion à d'autres formes de vie placées sous la loi d'Allah.

Le bouddhisme s'accorde par avance de tout ce qui peut exister. Par ailleurs, toutes les cultures indigènes acceptent la réalité et le présence de "peuples des étoiles" et des ET. En fait, la Divulgation serait pour elles un non-évènement.

Dans le milieu scientifique, les chercheurs de pointe n'auront de cesse de mettre la main sur les nouvelles technologies, pour des raisons diverses. Bien sûr, les militaires auront à décider de ce qui peut être rendu public. Il est certain que l'effervescence sera grande, partout dans le monde, dans les départements de recherche et applications.

Mais le plus étonnant sera peut-être de constater que de très nombreuses personnes n'en auront pratiquement rien à faire. Je souligne ce point.

KeepItReal : Anything's Possible

Nous sommes environnés de personnes qui se fichent complètement de l'existence des ET. Elles ne peuvent imaginer en quoi cela pourrait concrètement affecter leur vie ou leur travail, et elles n'auront aucun avis sur la question. Elles se conteront de poursuivre leurs activités comme si de rien n'était. Au lieu de nous en étonner, nous ferions peut-être mieux de l'accepter comme tel. Au fond, c'est sans doute la meilleure façon d'amortir le choc. Dans le cours de la Divulgation, l'indifférence sera un avantage.

Si personne ne procède rapidement à cette Divulgation, je m'attends à ce que les ET forcent la main des gouvernements en décidant de se révéler. Ca me semble une option raisonnable, parce que les observations d'engins se sont multipliées et on assiste à des manifestations de plus grande ampleur.

On peut imaginer que des évènements comme ceux de Phoenix et Stephenville se produisent simultanément en divers endroits du monde. Ca tournerait au cauchemar pour les personnes chargées des relations avec la presse !

Même s'il a été souvent critiqué ces derniers temps, le Président Obama peut très bien se permettre de prendre l'initiative en faveur de la Divulgation (des rumeurs circulent à ce sujet sur Internet). Qu'il se décide ou non à bouger, il est certain que ça doit se produire parce que l'idée de la Divulgation est devenue populaire.

Chaque jour le thème revient sur des centaines ou des milliers de blogs sur le web, des groupes de rock se sont formés sous l'inspiration de l'exopolitique, des t-shirts véhiculent cette demande, etc...

Lorsque le monde aura connaissance de l'existence des ET, on doit alors s'attendre à une accélération. A titre personnel, je me soucie peu de savoir ce qui pourra motiver le Président Obama. Il m'importe surtout qu'un responsable crache le morceau. Nous verrons ensuite ce que nous en faisons." - Source - http://www.ufodigest.com/news/1109/disclosed.php

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10915.0

Vendredi 20 Novembre - Les frères Pickering prennent des risques

http://www.projectcamelot.org/audio_interviews.html
Attendue depuis le 5 novembre, l'interview de Clay & Shawn Pickering par Bill Ryan & Kerry Cassidy est maintenant en ligne.

Les deux frères ne comptaient pas sur le Project Camelot pour se faire connaître : ils sont à l'origine de l'information qui a continué à circuler sur les possibles réunions secrètes aux Nations-Unies, en février 2008, et participent régulièrement aux échanges sur le forum Open Minds. Bill & Kerry ont sélectionné cet extrait de 3 minutes, où Clay & Shawn Pickering rapportent ce que leur Source A leur a confié au retour d'un séjour à bord d'un vaisseau-mère. - Source

Shawn & Clay Pickering

- http://www.ovnis-usa.com/2009/11/05/prochaine-interview-des-freres-pickering/ - http://www.ovnis-usa.com/reunions-a-lonu/

Est-ce une nouvelle et grossière opération de déstabilisation visant la communauté ufologique ? La description de ce groupe de dinosauroïdes secourus sur une lointaine planète, et préservés par les Conformeurs, commence à circuler sur les forums américains. Elle pourrait sérieusement compromettre les efforts en vue de la divulgation. Pourtant, les frères Pickering ne semblent pas craindre de voir leur réputation totalement ruinée. Ils affirment véhiculer les messages d'un gradé de l'US Navy, membre d'une discrète coalition interarmes.

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/Project_Camelot_Clay_Shawn_Pickering_3Nov2009_summary.mp3]

"Les femelles mesurent 2,15m, les mâles 2,5m. Ils ressemblent à des T-Rex. Ils ont une queue, plus développée chez les mâles, et se tiennent debout. Le museau n'est pas aussi proéminent, mais notre Source nous a plusieurs fois répété qu'ils ont des dents impressionnantes. Leurs yeux sont disposés latéralement, comme ceux d'un reptile, ou d'un lézard. Ils sont rouges la nuit, avec la faculté de percevoir dans l'infrarouge. Leur couleur est jaune en lumière du jour.

Des nodosités sont disposées sur la tête, qui leur permettent de capter des signaux électromagnétiques ou des fréquences que nous ne pouvons percevoir.

Leur peau n'est pas grasse ni écaillée, mais très épaisse. Ils pèsent environ 500kgs. Ils n'ont pas d'épaules, leurs bras sont assez longs. Ils ont quatre doigts, avec sept phalanges, ce qui leur donne des facultés de préhension exceptionnelles. Ils sont incroyablement intelligents, et ne souhaitent aucun contact avec les humains. Leurs organes sexuels sont internes. Ils peuvent supporter une accélération de 40G. Ils émettent des gargouillis quand ils se sentent menacés. Notre Source croit avoir compris qu'il existe une hiérarchie au sein du groupe.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tyrannosaurus_rex

Nous ne savons pas précisément où ils vivent si ce n'est dans les vaisseaux des Conformeurs. Notre contact pense que ce pourrait être une espèce secourue par ces visiteurs. Pendant sa première mission auprès d'eux, il avait distingué 16 personnages différents parmi les reptiliens, qu'il avait différenciés par leurs taches sur la peau."

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/Project_Camelot_Clay_Shawn_Pickering_3Nov2009.mp3]

Quant à la description des Conformeurs, elle est très succinte : "Ce sont des cailloux brûlants. Imaginez que vous êtes face à un gros diamant de 2 à 5 pieds de haut, dans un milieu extrêmement chaud, et ça vous en donnera une idée. Mais leur apparence peut se modifier. Notre environnement bien trop froid leur est inaccessible, aussi ils utilisent une ou deux espèces d'aliens comme intermédiaires."

La Source A ferait partie d'une équipe de 6 individus sélectionnés pour aller au contact, pour la première fois en juin 2008, après avoir subi la veille une modification biologique temporaire. Le terme Conformeurs, utilisé par ce groupe pour les décrire, s'applique à leur capacité d'adapter leurs formes selon les nécessités. Ils seraient hautement spiritualisés et très bienveillants.

Clay & Shawn Pickering ne s'attendent pas particulièrement à la Divulgation. Selon eux, le Contact initié par les visiteurs forcera la main des autorités, et c'est ce qu'ils pensent aider à préparer en relayant les informations de leur Source A.

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10782.0

Jeudi 19 Novembre - I Know what I saw, l'intégrale

Le nouveau documentaire de James Fox a été multi-diffusé sur History Channel en octobre; il est aussi disponible en qualité moyenne sur plusieurs sites web. Autant lui donner une bonne visibilité, dans un format capable de supporter le plein écran, parce que ce recueil de témoignages est en passe de devenir une référence incontournable.

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/I_Know_What_I_Saw_(2009).flv 625 353]

C'est l'aboutissement de son initiative du 12 novembre 2007, où il avait rassemblé - au National Press Club de Washington D.C. - des témoins parmi les plus crédibles, venus du monde entier : "Des généraux de l'Air Force, des astronautes, des pilotes civils et militaires, des officiels du gouvernement et de la FAA de sept pays nous ont apporté des éléments qui, comme l'ancien gouverneur d'Arizona Fife Symington d'Arizona l'a déclaré : "doivent confronter notre réalité". - http://www.ovnis-usa.com/national-press-club-12-nov-2007/

"Leurs récits nous révèlent une opération concertée par les autorités pour confisquer les preuves de contacts avec des intelligences extraterrestres, au point que même des Présidents ne sont pas parvenus à connaître la vérité.

Le film expose les raisons du secret gouvernemental, grâce à des personnes qui sont impliquées au plus haut niveau." James Fox bénéficie du soutien de plusieurs grands medias. Larry King a fait savoir au réalisateur qu'il assurerait la promotion de son documentaire sur CNN.

Il y a plusieurs français parmi les participants : le Général Denis Letty (du Rapport Cometa), l'ex-Cdt de bord Jean-Charles Duboc, Jean-Claude Ribes, et Claude Poher... James Fox avait précédemment produit "Out of The Bue". - http://www.ovnis-usa.com/james-fox-out-of-the-blue/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=9011.0

Mercredi 18 Novembre - La série "V" serait-elle réaliste ?

La nouvelle série "V" diffusée sur le réseau ABC attire une large audience. C'est l'occasion pour Steve Hammons, sur UFO Digest, "d'aborder des questions importantes auxquelles notre société pourrait être confrontée." Son approche est comme chaque fois prudente et mesurée.

"La nouvelle de Sinclair Lewis ("It Can't Happen Here") traitait de la prise du pouvoir par les Nazis. L'adaptation diffusée en 1983 évoquait des visiteurs extraterrestres qui seraient mélés depuis plusieurs années aux populations.

C'étaient des êtres reptiliens maléfiques qui cherchaient à s'emparer de la Terre. Ils se dissimulaient sous une apparence humaine, et leur attitude semblait chaleureuse. La série de 2009 suit le même schéma.

Peut-il y avoir une part de vérité dans ce scénario ? Des extraterrestres ou des visiteurs pourraient-ils déjà se trouver sur Terre ? Seraient-ils hostiles, ou bienveillants ? Aurions-nous affaire à diverses espèces ? Quels seraient leurs objectifs ? A quelles activités pourraient-ils se livrer ?

V poster

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/V_trailer.flv

Elizabeth Mitchell interprète un agent du FBI qui découvre chaque semaine de nouveaux éléments sur la nature des visiteurs. Mais les services du FBI tel que nous le connaissons sont-ils également concernés ? Selon certains ufologues, J. Edgar Hoover était très intéressé par le phénomène, et des agents du FBI ont été impliqués dans des enquêtes pendant de nombreuses années. Il a été avancé que Hoover se plaignait d'avoir été tenu à l'écart par d'autres services de renseignement de la branche militaire.

Le "Project Bluebook" de l'USAF, qui avait été conduit depuis la base Air Force de Wright-Patterson, à Dayton, dans l'Ohio, avait enquêté sur les manifestations Ovnis pendant plusieurs années. Mais pour plusieurs chercheurs, ce programme ne servait qu'à couvrir d'autres études et activités sur des Ovnis très réels, et de bien curieux visiteurs.

V trailer Des ufologues pensent qu'un groupe de responsables militaires et de scientifiques avaient formé une structure nommée "Majestic", à la fin des années 40, pour poursuivre des enquêtes et gérer une situation préoccupante concernant des visites d'extraterrestres.

Nombreux sont ceux qui regardent "V" et doivent se demander si certains de ces rapports auraient un fond de réalité, et à quel point le gouvernement peut se préoccuper des Ovnis et des visites extraterrestres.

Cette série, ou les films sur le même thème, les livres qui sont publiés, et autres créations dans ce domaine, ne sont-ils que des divertissements, ou peuvent-ils avoir autre chose à nous proposer ?

Toujours selon certains chercheurs, un effort est entrepris depuis des décennies pour préparer et acclimater le public Américain et tous les peuples du monde.

Si leurs plans sont murement concertés, alors des experts en opérations psychologiques et des créatifs de l'industrie du divertissement ont tout mis en oeuvre pour nous préparer à réagir au mieux face à des évènements qui pourraient se produire par surprise ou s'avérer traumatisants.

Sommes-nous prêts ? Avons-nous bien été préparés ?
L'impact d'une telle situation pourrait être à la fois mental, émotionnel, spirituel, social, gouvernemental, militaire, économique, technologique et peut-être aussi biologique. Il est possible que de nombreux aspects d'un tel scénario soient extrêmement complexes et de nature très subtile; ils nécessiteraient une prise en charge à la fois prudente et sécurisée.

Si de tels évènements devaient se produire, quels sont les bons et les méchants ? A qui pouvons-nous faire confiance ? Quel est le but du jeu ? Ce sont ces mêmes questions et réflexions que la série "V" nous propose.

Nous voyons bien que les films sur le sujet se multiplient, de même que le nombre de livres et autres publications dans ce domaine ne cesse de croître.

V trailer2

Si les rapports et les récits concernant les Ovnis ont un fond de vérité, alors nous devrions peut-être regarder "V" sous un angle particulier qui puisse nous préparer à la possibilité qu'une série TV reflète davantage la réalité que nous l'avions envisagé." - Source - http://www.ufodigest.com/news/1109/v.php

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=8408.0

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/V_trailer_octobre2009.flv

Mardi 17 Novembre - UFOs : The Best Evidence

George Knapp célèbre le 20e anniversaire de son documentaire "UFOs : The Best Evidence", diffusé pour la première fois en plusieurs épisodes au mois de novembre 1989. C'est l'occasion de revoir les arguments présentés par de nombreux chercheurs.

Au générique : Robert Dean, Linda Moulton Howe, Stanton Friedman, William Moore, Timothy Good, Jacques Vallée, le Colonel Wendelle Stevens, le Lt Walter Haut, le Major Donald Keyhoe, le Prof J. Allen Hynek, Clifford Stone, Philip Klass, le Dr Brian O'Leary, Don Ecker, Gordon Cooper, Bob Oeschler, Budd Hopkins, John Lear, Whitley Strieber, le Prof. David Jacobs, et Bob Lazar..

Le film permet de faire le point en 75mns sur les 40 premières années de la couverture et la désinformation gouvernementale. Il souligne les nombreuses tentatives de l'US Air Force et des autorités américaines pour faire croire qu'elles s'étaient désintéressées du phénomène. C'est aussi le premier documentaire qui avait exposé l'existence de la Zone 51.

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/UFOs_Best_Evidence.flv

- http://www.coasttocoastam.com/

Dimanche, l'enquêteur accueillait de nouveau sur Coast-to-Coast AM "le légendaire et insaisissable Bob Lazar". 

George Knapp recevait également ses amis de longue date, Gene Huff, et John Lear.

Bob Lazar débute l'interview en commentant son invention d'une batterie à hydrogène, capable de stocker l'énergie nécessaire pour parcourir plus de 600 kms, sur laquelle il travaille depuis 7 ans.

Bob Lazar Il est rejoint par John Lear et Gene Huff. Arrivé à Las Vegas en 1979, Huff a rencontré Bob Lazar au milieu des années 80, avant qu'il travaille sur la rétroconception d'engins aux laboratoires S-4. Il est l'auteur de plusieurs scénarios, dont "The Lazar Tape & Excerpts from the Government Bible". (*)

Ensemble ils évoquent comment l'histoire de la Zone 51 a fait surface. Huff salue le rôle précurseur de Bob Lazar, qui selon lui prépara le terrain pour les révélations d'Edgar Mitchell en 2008 ou permet de voir aujourd'hui le Vatican se préoccuper des implications de la vie aliène. Il rend un hommage appuyé à George Knapp : "...dont le documentaire, il y a vingt ans, a servi de déclencheur, en révélant pour la première fois l'histoire de Bob Lazar."

Mais l'invité ne souhaite pas être exposé : "J'aurais aimé ne jamais revenir sur le sujet. Après avoir subi toutes ces attaques, je regrette d'avoir témoigné."

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/C2C_George_Knapp_Bob_Lazar_15nov09.mp3]

Les trois invités abordent les aspects controversés concernant la Zone 51, et les commentaires des sceptiques mais aussi de Stanton Friedman, sur son parcours scientifique. Lazar rappelle pourquoi il avait témoigné, à l'origine, en constatant qu'une partie de son parcours scientifique s'était "évaporée" : "J'avais alors commencé à craindre que ma vie soit menacée." Huff souligne que de nombreuses personnes, au fil des années, ont finalement confirmé que Lazar avait effectivement été employé à Los Alamos.

Au début de la deuxième heure, Bob Lazar décrit de nouveau le système de propulsion utilisé par l'engin qu'il avait examiné sur la Zone 51, et revient sur le rôle du fameux élément 115. Vingt ans plus tard, devant ses trois amis de longue date, il s'exprime avec la même assurance.

(*) Curmudgeon Films a acheté les droits en août dernier de son projet "S4, The Bob Lazar Story". La compagnie envisage de confier le rôle principal à l'acteur Matt Damon. - http://www.ovnis-usa.com/2009/08/26/mercredi-26-aout/

http://www.youtube.com/watch?v=gVbQxFPNigI#

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10881.0

http://www.unitednuclear.com/ - http://en.wikipedia.org/wiki/Bob_Lazar

Lundi 16 Novembre - Détecter la vie dans la glace de Mars

Marie Freebody montre dans Photonics.com comment des astrophysiciens se préparent sur Terre, dans des conditions extrêmes, à tester la présence de la vie sur d'autres planètes.

"L'Antarctique pourrait sembler stérile et inhospitalière, peu propice à héberger des formes de vie. Cependant on peut découvrir bien des secrets sous la couche de glace qui recouvre ses lacs.

Le Dr. Michael C. Storrie-Lombardi, directeur de l'Institut Kinohi, et le Dr. Birgit Sattler, de l'Université d'Innsbruck en Autriche, ont mis au point une technique d'imagerie nommée LIFE (Laser-Induced Fluorescence Emission), qui permet d'y détecter des bactéries. Mais leur objectif est d'utiliser cette technologie pour identifier la vie microbienne dans l'environnement extrême de Mars, sur les lunes glacées de notre système solaire, et sur les exoplanètes.

Dr Michael Storrie-Lombardi

LIFE utilise des appareils photo numériques et des lasers du commerce, pour stimuler et enregistrer la fluorescence des pigments photosynthétiques des colonies de microbes qui se trouvent dans les lacs de l'Antarctique. Sur Terre, cette technologie doit assurer à la fois l'observation à distance et l'examen in situ à l'échelle du micromètre, sans détruire les systèmes vivants complexes.

En ce qui concerne l'exploration d'autres planètes, il suffit de mettre au point un dispositif fiable, et assez simple, qui peut être utilisé aussi bien par un explorateur qu'un robot adapté à cette recherche.

Dr Michael Storrie-Lombardi Storrie-Lombardi explique : "A ce jour, la plupart des systèmes en orbite et sur site fonctionnent sur la spectroscopie par absorption ou l'imagerie, dont la représentation multispectrale et hyperspectrale. Cette méthode est très efficace et relativement facile à mettre en place. Par ailleurs, la spectroscopie Raman a bénéficié d'avancées significatives quant à sa robustesse et sa sensibilité; toutefois, la phase de collecte et la destuction des échantillons restent problématiques."

Le phénomène de fluorescence induit par le laser présente une solution intermédiaire qui est relativement facile et peu coûteuse. On obtient rapidement des données exploitables en utilisant très peu d'énergie, et donc le risque d'endommager les molécules ciblées se trouve minimisé.

Cette technique vient d'être exposée dans le journal Astrobiology. Elle consiste à prendre une image de fond en lumière naturelle avec une caméra à capteur CMOS. Ensuite, on émet un rayon laser 532-nm pour susciter une fluorescence, et on prend une nouvelle image.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Diffusion_Raman#Application_.C3.A0_la_spectroscopie_Raman

Il ne reste plus qu'à éliminer le bruit de fond du laser 532 nm, avec des filtres et/ou numériquement - en comparant la réponse obtenue selon différentes longueurs d'onde dans le visible et le proche infrarouge, avec la réponse attendue en l'absence d'émission de fluorescence.
http://expedition.tawanifoundation.org/wp-content/themes/Brightness%20Theme/files/Untersee_LIFE.pdf

Storrie-Lombardi ajoute : "On a déjà utilisé des lasers 532-nm pour identifier et surveiller la floraison de phytoplancton marin, mais c'est la première fois que cette technologie est appliquée pour identifier, à cette échelle, des bactéries photosynthétiques au sein de la glace."

Cette technologie est si peu coûteuse qu'elle est accessible à des étudiants, à toutes sortes de scientifiques, et même à des chercheurs indépendants. Storrie-Lombardi et Sattler partagent leurs découvertes avec des collègues du Mullard Space Science Laboratory à l'University College de Londres, et de l'Université d'Oregon à Corvallis.

Ensemble, ils souhaitent développer une méthode qui pourrait s'appliquer à la recherche de la vie dans les glaces de Mars." - Source - http://www.photonics.com/Content/ReadArticle.aspx?ArticleID=40362

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10870.0

Birgit Sattler

Dimanche 15 Novembre -

Dans son interview accordée en 2006 à Spencer Kelly, journaliste de la BBC, Gary McKinnon expliquait : "Un expert photographique de la NASA a déclaré que dans le bâtiment 8 du Centre Spatial Johnson, à Houston, des techniciens passent leur temps à retoucher les images satellite à haute résolution pour effacer les ovnis : ils ont des dossiers nommés 'filtrées' et 'non-filtrées', 'à traiter' et 'brutes'." - Source - http://www.ovnis-usa.com/gary-mckinnon/ - http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyndon_B._Johnson_Space_Center

DeepCut, sur le forum Open Minds, a fait le rapprochement avec le témoignage public de Donna Hare dans le cadre du Disclosure Project en 2001. C'est une occasion de revenir sur ses déclarations à l'époque : "J'étais dessinatrice industrielle chez Philco-Ford aeropace, un des contractants de la NASA, de 1967 à 1981.

Donna Hare

Mais la plupart du temps je travaillais dans le Bâtiment 8 [du Centre Spatial Johnson]. J'avais une accréditation pour circuler dans les zones réservées. Il m'est arrivé de pénétrer dans un labo photo de la NASA, et de parler avec des techniciens. L'un d'eux attira mon attention sur une tache... Je lui ai demandé si c'était un défaut sur la pellicule, et il m'a répondu en riant : "Les défauts de pellicule ne projettent pas d'ombres au sol !"

C'était une photo aérienne, sans doute de la Terre parce que je pouvais voir des sapins, et cette ombre ronde, légèrement ovale, était orientée dans le même sens que les ombres portées des arbres. C'était pour moi un 'objet non-identifié', qui se trouvait à faible altitude au-dessus des arbres. J'ai réalisé que c'était un secret parce que je lui avais demandé ce qu'il comptait faire de cette information, et il m'avait répondu : "Nous faisons toujours en sorte de les effacer avant de les proposer à la vente."

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Donna_Hare.flv 400 280]

J'ai par la suite interrogé d'autres personnes, mais en-dehors des bureaux de la NASA. Un garde m'a confié qu'il avait été chargé de brûler des photos, sans les regarder. 

Donna_Hare + Karl Wolfe Il était lui-même surveillé par un autre garde pendant cette mission. Il avait cependant vu une des photos, et elle représentait un Ovni. Il avait alors reçu un violent coup sur la tête et s'était évanoui. Il est depuis très effrayé, et mériterait d'être placé sous protection.

J'ai connu également une personne qui s'était trouvée à l'isolement avec les astronautes d'Apollo placés en quarantaine après leur retour; ils lui avaient révélé avoir vu un Ovni sur la Lune pendant leur alunissage. Mais ils lui avaient ordonné de garder ça pour lui."

La seconde interview, extraite du documentaire "Moon Rising" réalisé par José Escamilla, associe le témoignage de Donna Hare et du Sergent Karl Wolfe, à propos de structures artificielles sur la Lune.

http://www.ovnis-usa.com/moon-rising/

Source 1 - http://disclosure.free.fr/rapport/temoins_ovnis_gouvernement_nasa.htm

Source 2 - http://www.ufos-aliens.co.uk/airbrush.htm

[flv:http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Donna_Hare_Karl_Wolfe.flv 400 280]

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10865.0


Samedi 14 Novembre - L'opération Ballons rouges de la DARPA

L'agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) est à l'origine de l'Internet, avec la mise en place du réseau ARPANET en 1969. Elle vient de lancer "une compétition nationale" qui doit durer une dizaine de jours, du 5 au 14 décembre. Au 40ème anniversaire de l'Internet, le développement des "réseaux sociaux" comme FaceBook & Twitter intéresse particulièrement les autorités.

Il s'agit maintenant d'évaluer comment peuvent être utilisés ces nouveaux outils comme système de communication et de recherches. L'agence veut observer de quelle manière des équipes peuvent se constituer au plan national, "pour résoudre des problèmes qui requièrent des actions urgentes".

Le DARPA Network Challenge a pris la forme d'une compétition : "l'opération consiste à fixer 10 ballons météo de couleur rouge, de 3m de diamètre, en des lieux précis du territoire américain. Un prix unique de 40.000 dollars sera attribué au premier candidat qui sera capable de lister les 10 emplacements.

Les ballons seront placés le 5 décembre dans des endroits accessibles, et seront visibles depuis les routes avoisinantes."

DARPA Weather balloon
DARPA logo En cas de succès, malgré la dispersion des cibles, et dans une même situation d'urgence, la Darpa pourrait utiliser les membres des réseaux chaque fois qu'il sera utile de localiser une menace potentielle sur l'ensemble du territoire.

Le reste est affaire d'imagination : la paire de jumelles et le GPS, utiles pour repérer les ballons, pourrait être remplacée par des détecteurs de radiations selon les besoins... Source - http://networkchallenge.darpa.mil/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Defense_Advanced_Research_Projects_Agency

Les autorités sont bien conscientes que la population des réseaux sociaux est bien supérieure en nombre à la totalité des agents du FBI et leurs informateurs, disséminés sur le territoire. Des leaders vont se détacher, qui créeront des sites web pour collecter les renseignements, ils pourront même tracter pour acheter des infos...

La DARPA va scruter le déroulement précis de l'opération, et compte en tirer des statistiques détaillées. Il est ironique d'engager les participants à rechercher un ballon météo, synonyme de leurre, depuis 60 ans, pour les ufologues.

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10846.0

Après que la mission LCROSS se soit écrasée dans le cratère Cabeus le 9 octobre, près du pôle Sud de la Lune, l'équipe scientifique avait déjà pu constater la présence d'eau sous forme de glace.

La NASA a organisé hier une conférence de presse pour confirmer la présence de quantités "importantes" d'eau gelée. Le fond du cratère fut préservé des rayons du soleil pendant des milliards d'années.

Anthony Colaprete, responsable scientifique au Ames Research Center de la mission LCROSS, déclarait peu avant l'impact : "La découverte de grandes quantités d'eau permettrait l'implantation de bases permanentes sur la Lune, ou de réaliser les carburants nécessaires pour l'exploration de régions de l'espace beaucoup plus éloignées."

Il estimait qu'il pourrait y avoir "autant d'eau gelée sur la Lune que le volume total du Lac Erié" (l'un des cinq Grands Lacs d'Amérique du Nord).

Cette annonce intervient peu avant que le Président Obama rende son verdict final sur les propositions très restrictives de la Commission présidée par Norman Augustine.

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10853.0

Moon Base 2 Moon Base 1

Vendredi 13 Novembre - Brian Vike passe la main

Déjà présent au chevet du Mufon, le milliardaire Robert Bigelow, basé à Las Vegas, ancien fondateur du NIDS, vient de prendre le contrôle d'une autre importante ressource documentaire, consacrée au recueil de témoignages sur les Ovnis. Il a racheté les sites web HBCC de Brian Vike, qui drainent chaque année des centaines de rapports.

Passionné d'astronomie, le chercheur canadien Brian Vike avait fondé "HBCC UFO Research" en 2002. Au départ destiné à recueillir les observations dans sa région, la Colombie britannique, le site web s'était rapidement ouvert à l'international. Il avait depuis accumulé plusieurs milliers de témoignages.

Brian Vike assurait également un rapport mensuel sur le Jeff Rense Show, et produisait "The Vike Report" : les témoins s'entretenaient avec lui par téléphone, que ce soit pour raconter leur observation Ovni ou évoquer un 'Temps manquant'.

Brian Vike

Ces rapports audios étaient ensuite disponibles au téléchargement, puis sur CDrom. En 2006 des ennuis de santé avaient amené le chercheur à suspendre momentanément ses activités.

http://www.nidsci.org/
http://www.rense.com/Datapages/vikedata.htm - The Vike Factor - http://the-v-factor-paranormal.blogspot.com/
http://www.ovnis-usa.com/le-mufon-les-milliardaires/

Cette fois, l'annonce est claire et définitive : "Robert T. Bigelow, au nom de sa compagnie Bigelow Aerospace Advanced Space Studies (BAASS), a racheté l'ensemble de mes sites web. La BAASS continuera de mener des enquêtes, de procéder aux analyses, et publiera régulièrement des mises à jour sur les affaires rapportées par le public." Les rapports soumis chez Brian Vike étaient assurés de l'anonymat le plus complet.

Ces nouvelles ressources permettront peut-être la publication d'une compilation des meilleurs cas et la réalisation du documentaire dont il révait. - Source - http://www.hbccufo.org/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10839.0

Jeudi 12 Novembre - Les conditions martiennes en labo

La recherche de preuves de la vie sur Mars se poursuit sur Terre, où des scientifiques cherchent à expliquer ses nuages de méthane. Plus largement, ils contribuent à préparer la terraformation de la planète.

"Dans un souterrain de Berlin se trouve une curieuse 'chambre de torture'. L'air y est constitué de 95% de dioxyde de carbone, 2,7% d'azote et 1,6% d'argon, avec des traces d'oxygène (0,13%) et de vapeur d'eau (0,03%).

La pression à l'intérieur est maintenue à 1/170ème de celle de la Terre, et le thermostat est réglé sur 45°F - soit la température d'une belle après-midi sur Mars.

Les expériences qui y sont menées consistent à voir si des organismes peuvent résister à des conditions aussi extrêmes, et les résultats sont déjà concluants.

Deep freeze

Depuis août dernier, plusieurs dizaines d'instituts de recherche scientifique ont été sollicités pour tester toutes sortes d'organismes terrestres dans des conditions martiennes. Il s'agit d'identifier quelles formes de vie peuvent survivre sur une autre planète, quels mécanismes ils utilisent pour y parvenir, et quels déchets ils évacuent.

Pour Jean-Pierre de Vera, biologiste au DLR (Centre de Recherches Aéronautiques et Spatiales, en Allemagne), ces expériences devraient permettre aux scientifiques de se faire une idée plus précise quant à ce qu'il doivent rechercher quand ils sont en quête de signes de vie aliène.

Deinococcus radiodurans Les scientifiques ont déjà testé le Deinococcus radiodurans - l'organisme le plus radiorésistant connu au monde - le Xanthoria elegans, un lichen qui survit en Antarctique avec très peu d'oxygène, et la bactérie Bacillus subtilis, qui forme des spores capables de survivre dans des conditions extrêmes.

Jean-Pierre de Vera ajoute : "Nous avons été surpris de constater que des lichens, qui sont des organismes composés (résultant d'une symbiose entre un champignon hétérotrophe et des cellules microscopiques possédant de la chlorophylle), étaient capables de survivre dans ces conditions".

Après 22 jours, 80 à 90% des lichens avaient non seulement survécu, mais ils étaient toujours actifs.

"Il semble que des processus complexes peuvent se produire hors de notre planète. Nous tenons la preuve que des organismes pourraient réaliser la photosynthèse sur Mars."

De Vera veut maintenant savoir si des bactéries capables de produire du méthane peuvent se développer également. Ca permettrait peut-être d'expliquer la présence de nuages de méthane sur Mars." - Source - http://www.popsci.com/science/article/2009-10/martian-torture-chamber

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10834.0

Mercredi 11 Novembre - Nouveau colloque scientifique au Vatican

http://www.telegraph.co.uk/science/space/6536400/The-Vatican-joins-the-search-for-alien-life.html

Cet article du Washington Post est signé de Marc Kaufman, chroniqueur scientifique. Il a été repris sous forme condensée par The Telegraph : "A quelques centaines de mètres du Vatican, sur le Campo de' Fiori, se trouve une grande statue de Giordano Bruno, un philosophe de la Renaissance, qui avait été condamné au bucher par l'Inquisition en 1600.

Parmi ses nombreuses "hérésies", il croyait en la "pluralité des mondes" - c'est-à-dire à la vie extraterrestre et aux aliens.

L'Académie pontificale des Sciences organisait du 6 au 10 novembre sa première semaine d'études sur l'astrobiologie, cette nouvelle science qui recherche la vie dans le cosmos et s'intéresse à comprendre comment elle est apparue sur Terre.

La Casina Pie IV accueillait des scientifiques de premier plan, venus du MIT, du CNRS, du SETI, ou du Laboratoire d'Astrophysique de Bordeaux. Il apparait maintenant que certaines des traditions qui reposent le plus sur la foi considèrent désormais très sérieusement la possibilité que la vie existe ailleurs sous des formes multiples.

http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_academies/acdscien/2009/booklet_astrobiology_17.pdf

Jose G.Funes L'astrobiologie s'est imposée, et les institutions sociales et religieuses - dont le Vatican - ont reçu le message.

Le Père jésuite Jose Funes, astronome, et directeur de l'Observatoire du Vatican est l'un des principaux artisans de cette conférence. C'est lui qui dans une interview le 13 mai 2008 avait déclaré que l'immense étendue de l'univers montre qu'il est possible que d'autres formes de vie existent en-dehors de la Terre, même des êtres évolués, et que cette idée "ne saurait être contraire à la foi chrétienne" parce que les aliens seraient des créatures divines.

L'interview reprenait en titre une de ses formules : "L'extraterrestre est mon frère". Selon lui, nier l'existence des E.T. serait comme "imposer des limites" à la liberté du Créateur. "Comme il existe une multiplicité de créatures sur Terre, il peut y avoir d'autres êtres également intelligents créés par Dieu".- http://www.ovnis-usa.com/vatican-let-est-mon-frere/

http://www.catholicnews.com/data/stories/cns/0802629.htm

Cependant cette idée peut heurter certaines personnes qui sont attachées à des "vérités" bien enracinées. De la même manière que la révolution copernicienne nous avait forcés à réaliser que la Terre n'est pas le centre de l'univers, la démarche des astrobiologistes nous conduit à envisager que nous ne soyons pas seuls, et qu'il y ait d'autres créatures plus avancées dans l'univers.

Ce ne serait peut-être pas "contraire à la foi" mais ça pourrait amener un changement radical quant à la perception de notre place dans l'univers.

Cette conférence de 5 jours était présidée par l'Evêque Marcelo Sanchez Sorondo, qui dirige la prestigieuse Académie pontificale des Sciences. Une trentaine de scientifiques (dont beaucoup ne sont pas croyants) ont présenté des travaux sur l'origine de la vie, la découverte de microbes "extrêmophiles" sur notre planète, qui peuvent nous renseigner sur les possibilités de vie ailleurs, comment des formes de vie pourraient être détectées dans notre système solaire, si une biochimie différente peut manifester la vie, ou encore comment découvrir les bio-signatures en s'intéressant aux nombreuses exoplanètes... - http://fr.wikipedia.org/wiki/Acad%C3%A9mie_pontificale_des_sciences

Après avoir surmonté le facteur du ridicule, en ce qui concerne les possibilités de vie extraterrestre, les astrobiologistes ont adapté leur langage scientifique et leur auditoire pourrait un jour utiliser ce discours pour amplifier leur foi.

Marcelo Sanchez Sorondo

L'église catholique n'est pas la seule institution qui se prépare à un tel bouleversement. Par exemple, l'institut National d'Astrobiologie de la NASA, fondé en 1998, avait organisé en février une réunion de savants, de membres de comités d'éthique, de responsables religieux et de philosophes, pour envisager les implications de l'astrobiologie sur la société, et contribuer à réviser la "feuille de route" semi-officielle destinée à répertorier les aspects sensibles d'une possible découverte de la vie extraterrestre. - http://astrobiology.nasa.gov/nai/

Alien icone Cette première étape est considérée par de nombreux scientifiques comme très vraisemblable, elle serait même toute prôche - et consisterait par exemple en la découverte d'une vie microbienne sous le sol martien, ou dans les océans d'Europe (une lune de Jupiter), ou dans les geysers d'Encelade (qui gravite autour de Saturne).

Les astrophysiciens et les astrobiologistes estiment que si l'on découvre une seconde genèse dans un même système solaire, cela augmenterait considérablement la probabilité que la vie soit un phénomène courant dans l'univers. Comme nous le savons, si les conditions sont appropriées, l'évolution peut amener à très long terme des microbes à devenir des dinosaures, des oiseaux, et des humains.

La possibilité de la vie extraterrestre ne pose aucun problème aux religions orientales, qui ne sont pas vraiment géocentristes. L'Islam se soucie assez peu des extraterrestres, parce que le Coran parle explicitement d'autres mondes, et il en va de même pour des communautés chrétiennes telles que les Mormons. L'astrobiologie représente cependant un défi sérieux pour les religions occidentales, qui placent Dieu et les humains au centre de leurs systèmes.

Paul Davies, physicien et cosmologue de l'Université d'Arizona, pense en effet que "la découverte d'une autre genèse aurait un impact énorme dans la sphère spirituelle". Pour lui, les leaders religieux de la Chrétienté en particulier, ont choisi de "minimiser les conséquences".

"La découverte d'une intelligence extraterrestre constituerait une menace, parce que, s'il y a d'autres êtres dans l'univers, ce serait très dérangeant pour les Chrétiens. Ils croient que Dieu s'est incarné sous la forme de Jésus-Christ pour sauver les hommes, pas les dauphins, les chimpanzés ou les petits hommes verts sur d'autres planètes."

Davies a résumé les tensions au sein de l'Eglise catholique : "L'histoire montre que les chrétiens sont divisés en deux camps.

Paul Davies

Certains croient que c'est la destinée humaine d'apporter le salut aux aliens, et d'autres croient en des incarnations multiples". Il fait référence à la croyance selon laquelle le Christ pourrait s'être également manifesté sur d'autres planètes. Mais "l'allusion à des incarnations multiples est une hérésie pour le Catholicisme".. (Et Giordano Bruno en savait quelque chose).

Gary Bates De nombreux érudits Protestants s'accordent avec Funes, pour dire que la découverte de la vie extraterrestre ne poserait pas un problème majeur pour leur foi ou leur théologie, surtout s'il ne s'agit pas d'être intelligents ou conscients. Mais les évangélistes sont bien davantage concernés, et cela nous rappelle les violents débats sur l'évolution.

Gary Bates, responsable du groupe 'Creation Ministries International', à Atlanta, me déclarait récemment, à propos de la conférence du Vatican : "Sous l'angle théologique, la vie E.T. tournerait en dérision la raison principale pour laquelle le Christ est venu mourir, c'est-à-dire la rémission de nos pêchés, notre rédemption".

Bates croit que "cette communauté terrestre est le but ultime de la création", et qu'une vie extraterrestre intelligente, dotée d'une conscience morale, pourrait dévaluer cette conception et la croyance en l'incarnation, l'épisode dramatique de la résurrection et le thème de la rédemption, qui est le point central de la foi. Il m'écrivait : "C'est un problème énorme sur lequel de nombreux chrétiens n'ont pas encore réfléchi".

La grande question concerne la vie intelligente. Les astronomes nous disent qu'il y a des milliards de milliards d'étoiles dans l'univers connu, et on découvre en permanence que des planètes orbitent autour de certaines d'entre elles. Il est de plus en plus difficile de vouloir prétendre que seule la Terre serait capable d'héberger une forme de vie complexe et évoluée - celle dont les Chrétiens pensent qu'elle nécessite d'être sauvée. D'autres questions suivent inévitablement : la Chrétienté et les autres religions ont-elles les seules réponses au sujet de la vie sur Terre ? Et si elles ne peuvent se prétendre "universelles" au sens cosmique, auraient-elles moins de sens pour autant ?

Le Vatican s'était déjà lourdement trompé face à Copernic, Galilée, ainsi que d'autres chercheurs, et il ne souhaite pas commettre les mêmes erreurs.

Pour Pierre Lena, astrophysicien français et membre de l'Académie Pontificale : "L'astrobiologie est une science majeure, qui a des choses intéressantes à dire; elles pourraient transformer la vision que l'humanité a d'elle-même. L'église ne peut rester indifférente." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_L%C3%A9na

Prêtre et scientifique, le Révérend Funes est un peu désabusé. Il n'a pas semblé surpris des réactions mondiales après ses déclarations sur ses "frères extraterrestres" l'an dernier, et de l'attention portée sur la conférence des astrobiologistes. Il ne retire rien de ses propos antérieurs, et ne regrette pas de s'être exprimé. Il m'a confié que les autorités du Vatican ne lui avaient fait aucun reproche.

Mais il a tenu à rappeller qu'il ne s'était pas exprimé au nom de l'Eglise, même si son interview avait fait la une de l'Osservatore Romano. Selon lui l'Eglise n'a pas de position officielle sur la vie extraterrestre ni sur les questions théologiques qui pourraient en découler. Si certains auteurs se consacrent à la science-fiction, Funes quant à lui est intéressé par la "fiction théologique" - et c'est ce qui lui semble important, sur le plan religieux, à supposer qu'on découvre un jour de la vie dans l'espace.

Jesus alien

José Funes a conclu d'un air malicieux : "Pour le moment, l'Eglise n'a pas à s'exprimer sur ce point. Mais ça pourrait certainement changer." - Source - http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2009/11/06/AR2009110601899.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2975.0

Mardi 10 Novembre - Retour sur Rendlesham

Samedi dernier à Las Vegas, Linda Moulton Howe présentait la suite de ses recherches sur l'incident de la Forêt de Rendlesham, qui vont bien au-delà des faits établis jusqu'ici : avant le 25 juin 2009, personne parmi les responsables gouvernementaux anglais et américains n'avait utilisé le terme "extraterrestre" pour qualifier cet évènement.

C'est alors que Charles I. Halt, Colonel de l'USAF, qui commandait la base RAF de Bentwaters au moment des faits, en Décembre 1980, publia ce communiqué : "Les mystérieuses lumières étaient d'origine extraterrestre, et les services de sécurité des Etats-Unis et de la Grande Bretagne ont agi de manière concertée pour essayer de diminuer la portée de cet évènement, en usant des méthodes bien rodées de désinformation." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Incident_de_Rendelsham

Linda Moulton Howe

http://www.ufoconference.com/

Le Colonel Charles Halt avait enregistré la progression de sa patrouille : [audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/Charles_Halt_tape.mp3]

Linda Moulton Howe était accompagnée de John Burroughs, ancien militaire originaire de Phoenix, l'un des témoins de l'incident. John s'était trouvé sur les lieux, aussi bien le 26 que le 28 décembre 1980 :

John Burroughs

"De nouvelles recherches ont établi que les évènements ont bien commencé le 25 Décembre 1980, mais qu'ils se sont poursuivis jusqu'au 9 janvier 1981. Burroughs avait subi un 'temps manquant' de 45 minutes le soir du 2 janvier.

L'enquêtrice a également diffusé son interview de Jim Penniston, le premier soldat qui toucha l'engin. "Il s'agissait d'un triangle d'environ 4 mètres, de l'avant vers l'arrière. Sa température avoisinait les 60 degrés F, dans un air ambiant à 34 degrés F. La coque était de couleur noire. Ca se présentait comme du verre, et juste sous la surface évoluaient des cercles lumineux. Leur diamètre était de 15 à 30cms, et ils ne cessaient de pulser, en changeant de taille. Ils étaient bleus, rouges, oranges et jaunes, jusqu'au moment où le vaisseau décolla. Puis toutes les couleurs sont passées au blanc, et la luminosité s'est accrue.

http://www.earthfiles.com/news.php?ID=1618&category=Environment

http://www.learnoutloud.com/Podcast-Directory/Science/Environment/Earthfiles-Podcast/22822

Il y eut jusqu'à 5 ou 6 objets dans le ciel, simultanément. L'un d'eux s'était positionné au-dessus du bunker renfermant les armes nucléaires, et il 'interagit avec elles'. Personne n'a pu préciser ce point. Burroughs a échangé avec des militaires qui étaient entrés dans le dépôt d'armes; ils en avaient retiré 'quelque chose', qui fut immédiatement transféré hors de la base.

Chose incroyable, le 6 ou 7 Janvier quelques uns des officiers avaient amené leurs familles sur la base pour "voir des soucoupes" !"

Près de 25 militaires qui avaient la garde des armes nucléaires ont été témoins des évènements pendant ces deux semaines. Pour Linda Moulton Howe, "c'est l'une des rencontres ET parmi les plus étranges et aussi les plus crédibles. Il est incontestable que cette affaire a impliqué un engin et des aliens (ou des êtres extra-dimensionnels)."

Le Ministère de la Défense britannique a déclassifié une partie de ses dossiers sur Rendlesham le 18 Août 2009. - http://www.ovnis-usa.com/declassification-britannique/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10822.0

Lundi 9 Novembre - Un moteur pour les Ovnis

Comme chaque année en ouverture de la Conférence de Las Vegas, l'organisateur Ryan Wood a commenté le développement de son moteur de recherches UFOdex : en utilisant pour partie les ressources de Google, il est censé indexer tous les livres, articles, les rapports, les requêtes FOIA, les documents audios et videos, etc..

Selon Wood, l'avantage d'UFOdex est de permettre de retrouver des ouvrages indisponibles ou épuisés, et de les télécharger. Le moteur cherche également dans les Archives Nationales, la Bibliothèque du Congrès, les dossiers du FBI, le fonds des bibliothèques présidentielles...

Mais sa particularité est de faire remonter des informations depuis ce qu'il appelle les données enfouies, ou Deep Web.

Bill Ryan

http://www.ufoconference.com/

UFOdex

"Google explore seulement 16% des archives de l'Internet : le contenu du Deep Web est 1.000 à 2.000 fois plus vaste que le web de surface." (environ 200.000 sites web sont peu exploités). - Source - http://www.ufodex.net/About.aspx

Concrètement, le système lance des dizaines de requêtes simultanées. Il filtre également les données indésirables. Son utilisation est actuellement gratuite, mais nécessite une inscription pour exploiter les résultats. La recherche audio et video est déjà réservée aux donateurs.

http://www.ufodex.net/Default.aspx

Dans cette interview sur KLAS-8, la chaîne locale de Las Vegas, l'argument de Ryan Wood consiste à isoler les Etats-Unis :

"Plusieurs gouvernements dans le monde ont commencé à déclassifier leurs archives Ovnis, y compris le Ministère de la Défense britannique. Seul le gouvernement américain continue de prétendre qu'il n'a aucun dossier à divulguer..."

Il n'ignore rien des récentes rumeurs sur une prochaine Divulgation, mais ne pense pas que le Pentagone soit disposé à changer d'attitude.

Par ailleurs, Ryan Wood considère que l'étude des fraudes peut s'avérer utile : "Nous sommes heureux de pouvoir exposer des affaires qui ne tiennent pas la route, comme les prétendus documents attribués à Edward Teller.

Ce sont des faux, mais ils sont riches d'enseignement, et posent d'autres questions comme par exemple de savoir qui les avait fabriqués, dans quels buts, et ce qu'on peut en retirer comme leçons". C'est son père, le Dr. Robert M. Wood, qui a présenté samedi l'analyse du Mémo de cinq pages attribué à E. Teller. - Source -

http://www.lasvegasnow.com/Global/story.asp?S=11454990

http://en.wikipedia.org/wiki/Majestic_12

[flv:/VIDEOS/KLAS_RyanWood_06nov09.flv 400 280]

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10813.0

Dimanche 8 Novembre - En quête de vérité sur Mars

Kevin Smith vient de mettre en ligne son nouvel Ebook - "Mars : Maximum Mystery". En une cinquantaine de pages, il rassemble des analyses, des photos, des liens vers des sites web, des articles et des videos, pour tenter d'établir la vérité sur l'exploration de Mars. La préface est signée de Robert Morningstar, l'éditeur de UFO Digest : - http://kevinsmithshow.com/

"C'est un privilège de vous présenter cet ouvrage et son auteur, Kevin Smith. Je le connais depuis plusieurs années, pour avoir souvent participé à son émission de radio, s'agissant de parler d'Ovnis, des mensonges du gouvernement, et autres sujets concernant les extraterrestres. Comme animateur, je pense que Kevin fait preuve d'une rare capacité logique, analytique et pertinente.

Kevin Smith

Kevin a un jugement très sain, il connait bien le domaine scientifique. Cet ancien militaire et officier de police a été chargé d'enquêtes criminelles dans des affaires internationales. L'approche de Kevin est particulièrement méthodique, et ses analyses sont rigoureuses parce qu'il veut parvenir au coeur de la vérité. Lorsqu'il s'agit de résoudre "une affaire criminelle", Kevin Smith est devenu (comme il le montre dans ce livre) "un véritable enquêteur interplanétaire".

Comme deux compagnons en route vers Mars, Kevin et moi avons passé des heures à discuter de la véritable nature de la Planète rouge et des diverses manipulations de la NASA/JPL : ses équipes scientifiques n'ont cessé de récuser la possibilité d'une vie actuelle sur Mars.

Ils sont même allés jusqu'à nier la possibilité qu'elle ait pu exister, alors que toutes les preuves rassemblées par l'agence pendant 5 décennies amènent sans équivoque à la conclusion inverse.

Nous savons maintenant qu'il y avait de vastes océans sur Mars, où la vie peut s'être développée. Le livre de Kevin Smith présente ces preuves, et l'auteur pose la question : "Pourquoi n'y aurait-il plus rien ?"

On doit maintenant se demander : "Pourquoi la NASA continue-t-elle de mentir à la face du monde, malgré les preuves qu'elle a elle-même accumulées ?"

Deux exemples permettront de se faire une idée avant de télécharger le livre pour 6 euros :

Extrait 1 : "Montrez cette image à un millier de personnes, elles vous répondront qu'il s'agit d'un lac. Maintenant, si vous annoncez que la photo a été prise sur Mars, vous les verrez chercher toutes sortes d'excuses pour la réfuter.

Nous avons ici la preuve que la pression en surface est bien supérieure à ce que nous affirme la NASA. Elle a toujours prétendu qu'on ne peut trouver d'eau liquide sur Mars, parce qu'elle devrait se vaporiser instantanément.

La présence de lacs démontre qu'on ne nous dit pas la vérité. C'est aussi la preuve que la température est plus élevée que la NASA veut bien le dire." L'auteur ajoute : "Si l'atmosphère était si ténue, on comprend mal que des parachutes soient déployés en haute altitude pour poser les Landers".

Lac
Banyan trees Extrait 2 : "La NASA fut sous le choc quand le 6 juin 2001, Sir Arthur C. Clarke, le célèbre scientifique et écrivain, participa par téléphone, depuis le Sri Lanka, à une conférence du Musée de l'Air et de l'Espace au Smithsonian Institute. Il déclara que le débat à propos de la vie sur Mars était tranché :

"Je suis très sérieux quand je vous dis que j'ai examiné attentivement ces nouvelles images de Mars. On voit bien que selon les saisons des choses se modifient à la surface, ce qui fait penser à une forme de végétation, un peu comme des Figuiers des Banyans." http://www.space.com/peopleinterviews/clarke_mars_010601.html
http://www.space.com/scienceastronomy/solarsystem/

clarke_mars_banyon_010709-3.html

On vit alors les vaillants salariés de la NASA monter au créneau, pour tenter de ridiculiser ce grand écrivain.

Robert Morningstar conclut : "Kevin Smith s'appuie sur ces preuves, et il démontre méthodiquement comment et, peut-être, pourquoi la NASA continue de dissimuler les faits, en niant la conclusion évidente.

En résumé, l'auteur demande : "Que peut craindre la NASA et pourquoi continue-t-elle à nous tromper; combien de temps croit-elle pouvoir entretenir ce mensonge ?"

Je pense qu'après avoir lu cet livre, vous serez d'accord avec Kevin Smith pour conclure que : "La NASA devrait changer de registre avant qu'il soit trop tard."

Robert D. Morningstar - Source

http://kevinsmithshow.com/store/maxmystery.htm

Kevin Smith ne fait pas même allusion à Andrew Bassiago, ce qui me paraît bon signe. Il ne mentionne Richard Hoagland que deux fois, comme invité de son émission.

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3820.0

Samedi 7 Novembre - Une nouvelle organisation ufologique

Alejandro Rojas, ancien Directeur de l'Education du Mufon, a effectivement changé de camp pour rejoindre la société de production financée par le milliardaire John Rao, qui annonçait fin juillet vouloir "rénover le Mufon".

La web-radio 'UFO Think Tank' est devenue "Open Minds radio" en août dernier. Il annonce aujourd'hui le lancement de "Open Minds TV".

Cette nouvelle structure produira des documentaires et offre déjà divers services aux conférences ufologiques. La prochaine étape est la publication d'un magazine. - http://www.ovnis-usa.com/le-mufon-sante-precaire/

L'ambition avouée de la nouvelle société est de surpasser les organisations établies en menant ses propres enquêtes de terrain : "Notre but est de conduire des recherches plus poussées que tout ce qui se fait actuellement."

Alejandro Rojas

http://www.ustream.tv/channel/open-minds-radio

http://www.openminds.tv - http://www.ovnis-usa.com/le-mufon-les-milliardaires/

Open Minds Radio Show

A. Rojas diffuse sur Ustream (ici avec Wendelle Stevens).

Au terme de trois mois de négociations initiées fin juillet à Barcelone, le forum Open Minds a décidé d'ouvrir une section qui permettra de commenter les travaux et les productions de cette nouvelle structure :

"Le forum Open Minds et la société Open Minds Production sont deux entités distinctes. Cependant, nous avons des objectifs communs en ce qui concerne les débats, l'éducation et la recherche."

C'est une opportunité pour OMF de pouvoir offrir son expérience et son savoir faire, en devenant le forum d'une nouvelle organisation ufologique particulièrement ambitieuse.

http://www.ovnis-usa.com/2009/07/29/une-rencontre-inattendue/

Le site web d'Open Minds TV met progressivement en ligne une revue de presse mondiale des manifestations d'Ovnis, des articles originaux, une photothèque et des rapports d'observations, des analyses de videos par une équipe de spécialistes, et l'agenda des Conférences ufologiques.

Open Minds Production propose dès maintenant la retransmission en direct de la "Crash Retrieval Conference" qui se déroule en ce moment à Las Vegas, et jusqu'au 8 novembre. Cependant, le modèle économique de l'organisation pourra surprendre les amateurs : une participation de 100 dollars est demandée pour les trois jours, et 45 dollars la journée, en vue de compenser la diminution des inscriptions sur place. - http://www.ufoconference.com/ Open Minds Production

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10796.0

Vendredi 6 Novembre - Stephen Bassett sur C2C-AM

Stephen Bassett était l'invité de Coast-to-Coast AM le 4 novembre. George Noory résume l'émission : "Il a centré son propos sur le processus de la divulgation ET. Diverses rumeurs circulent actuellement, selon lesquelles cette révélation serait imminente.

C'est en particulier ce que David Wilcock a exprimé à l'antenne de C2C le 6 octobre 2009. Beaucoup auront également remarqué le récent article de Michael Salla dans The Examiner.

Le Directeur éxécutif du PRG (Paradigm Research Group) ne s'attache pas à une date précise, mais il pense qu'une fenêtre est grande ouverte depuis l'élection d'Obama, et 2009 représente pour lui la meilleure opportunité depuis Roswell. - http://www.paradigmresearchgroup.org/

Mais la Divulgation est une partie d'échec très complexe, et il pourrait y avoir quelques fausses alertes avant que la vérité soit révélée.

Steven Bassett

http://www.ovnis-usa.com/david-wilcock-attire-lattention/ - http://www.ovnis-usa.com/michael-salla-la-divulgation-est-imminente/

La divulgation est la reconnaissance officielle de la présence ET par les gouvernements du monde. Bassett souligne que des nations telles que la Russie, la France, la Chine et le Brésil ont fait quelques pas dans cette direction, mais que les Etats-Unis continuent de freiner le mouvement, en maintenant "l'embargo sur la vérité."

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/C2C_Stephen_Bassett_November4th_2009.mp3]

George Noory demande à son invité de se représenter comment les autorités s'organiseront concrètement pour procéder à la divulgation. Stephen Bassett imagine la convocation d'une conférence de presse et la mise en avant d'un intervenant indépendant.

Michio Kaku Il suggère que le rôle pourrait être par exemple dévolu à un scientifique réputé, ayant la stature d'un Michio Kaku : - http://fr.wikipedia.org/wiki/Michio_Kaku

"Quelle que soit la personnalité choisie, elle pourra être chargée de nous expliquer que la présence ET interfère depuis longtemps avec l'espèce humaine, et que le public avait été maintenu dans l'ignorance pour des raisons de sécurité.

Des preuves concernant le mode de propulsion et les technologies ET ont été étudiées en secret au cours des 60 dernières années, et le moment est venu de les partager dans un monde qui recherche désespérément de nouvelles sources d'énergie."

Compléments & Commentaires -

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2921.0

Jeudi 5 Novembre - Prochaine interview des Frères Pickering

Clay & Shawn Pickering ont été interviewés par le Project Camelot pendant 4 heures. Ils communiquent sur le forum Open Minds depuis le printemps 2008, et sont à l'origine de l'information qui a circulé sur les possibles réunions secrètes aux Nations-Unies, en février de l'année dernière. - http://www.ovnis-usa.com/reunions-a-lonu/

Ils reviennent sur leurs nombreux échanges avec un informateur de l'US Navy, surnommé la 'Source A'. Celui-ci leur raconte depuis plusieurs mois que des agences sont en contact avec deux sortes d'aliens : une forme de vie étrange et très avancée, basée sur le silicium, mais aussi des représentants d'un race reptilienne particulièrement impressionnante.

Clay & Shawn Pickering

Déjà le 3 janvier dernier, ils rapportaient cet indice fourni par la Source A en juin 2008, mais qu'ils n'avaient pas été autorisés à publier de suite : "Les 'Conformeurs' représentent des formes de vie basées sur une association Silicium/Carbone. Ils ne peuvent survivre sur notre planète. Ils doivent se préserver dans une Bio-combinaison de type argileux; c'est pourquoi ils se maintiennent en mouvement. Ils projettent des images par télépathie."

Shawn & Clay Pickering La Source A avait ajouté à l'époque : "J'en suis désolé, mais je ne pense pas que la divulgation soit la meilleure des choses qui puisse nous arriver pour le moment."

Le contact de Shawn et Clay leur a fait savoir que ces visiteurs sont au centre de plusieurs programmes internationaux, qui s'occupent actuellement de régler les problèmes et d'envisager les occasions qui se présenteront au moment de la Divulgation.

Bill Ryan & Kerry Cassidy annoncent que l'enregistrement audio sera en ligne d'ici la fin de la semaine.

- http://www.ovnis-usa.com/2009/01/03/samedi-3-janvier/

"Il sera réduit à environ trois heures, parce que nous avons subi de fréquentes interruptions." Source - http://www.projectcamelot.org/

La Source A avait déjà accepté de rencontrer Robert Morningstar, et d'échanger par téléphone avec Michael Salla, puis Stephen Bassett. L'analyste Bruce Maccabee lui a rendu visite dans les bureaux de l'US Navy, où il a ses entrées depuis des années.

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10782.0

Lonnie Zamora, le principal témoin dans l'affaire de Socorro, est mort lundi soir d'une crise cardiaque. Le chercheur Ray Stanford a publié hier cette information sur la liste UFO Updates, assortie d'un commentaire :

"Je suis très attristé de vous annoncer la nouvelle dans ces circonstances. Son décès survient malheureusement dans un contexte extrêmement malsain où sa crédibilité en tant que témoin avait été récemment mise en cause.

Certains avaient laissé entendre qu'il aurait pu être abusé par un ballon s'élevant contre le vent dominant, après la mise en oeuvre de quelques effets pyrotechniques !"
http://www.ovnis-usa.com/la-polemique-autour-de-socorro/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10328.0

Lonnie Zamora

Mercredi 4 Novembre - La première lumière observée

Les astronomes n'en finissent pas de remonter dans le temps : ils ont pu mesurer la lumière d'une étoile qui a explosé il y a 13 milliards d'années, soit peu après la naissance de l'univers. C'est 150 millions d'années plus tôt que le record précédent, et leur découverte vient d'être publiée dans la revue Nature.

Ce sursaut de rayons gamma, dont le code est GRB 090423 (pour Gamma-Ray Burst), émane d'une étoile géante disparue 630 millions d'années après le Big Bang (il y a 13,7 milliards d'années).

Deux équipes ont mesuré à 8.2 la valeur de décalage vers le rouge de l'objet, autrement dit le Redshift. L'image souvent utilisée pour représenter le Redshift est celle de la variation du son produit par un train quand il s'approche puis s'éloigne de l'observateur.

Exploding star

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9calage_vers_le_rouge

Il s'agit de l'allongement de la longueur d'ondes des rayons lumineux. C'est le plus haut niveau enregistré à ce jour, grâce au satellite américain Swift et à des télescopes terrestres. Pour Nial Tanvir et ses collègues de l'Université de Leicester, il montre que l'explosion s'est produite alors que l'univers n'était qu'à 5% de son développement actuel.

Bing Zhang Bing Zhang, de l'Université du Nevada, apporte cette précision : "A cette époque très reculée, l'univers était environ neuf fois moins vaste qu'il ne l'est aujourd'hui."

Il ajoute : "Les explosions de rayons Gamma sont les plus puissantes dans l'univers. On estime qu'elles se produisent lors de la formation de trous noirs de la taille d'une étoile ou de neutrons très magnétisés en rotation rapide, lors d'événements cataclysmiques tels que l'effondrement d'une très grande étoile ou la fusion de deux objets stellaires compacts."

Dans le cas de GRB 090423, l'explosion de l'étoile avait été si brillante qu'elle éclipsa des galaxies entières. Cette étude devrait permettre aux scientifiques de mieux comprendre les premiers âges de l'univers. - Source - http://news.yahoo.com/s/nm/20091029/sc_nm/us_star

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10761.0

Après 22 mois de travail, le physicien Axel Mellinger a réalisé une nouvelle image panoramique du ciel, centrée sur notre Voie Lactée. Ce professeur à l'Université du Michigan, a assemblé 3.000 photographies en haute résolution : "Ce panoramique montre des étoiles dont la luminosité est 1.000 fois plus faible que notre perception visuelle, et des centaines de galaxies, d'amas d'étoiles et de nébuleuses". Mellinger a parcouru plus de 40.000 kms pour aller prendre des photos numériques en Afrique du Sud, au Texas et dans le Michigan : - http://www.phy.cmich.edu/people/mellinger/

"A cause de la pollution lumineuse, de la diffusion atmosphérique, et de la lumière solaire dispersée par des poussières dans notre système, il est pratiquement impossible de réaliser une photo astronomique qui présente un fond parfaitement uniforme".

Pour remédier à ce problème, Axel Mellinger a utilisé des données des sondes spatiales Pioneer 10 et 11. Elles lui ont permis de supprimer les luminosités indésirables sur chacune des photos. Il évite ainsi un effet de mosaïque.

Notre galaxie apparaît maintenant sous un angle imprenable. Mellinger souhaite que les planétariums du monde entier puissent disposer de son image de 648 megapixels. (clic = zoom) - Source - http://www.journals.uchicago.edu/action/showStoryContent?doi=10.1086%2F%2Fpr.2009.010.28.2486 - http://home.arcor.de/axel.mellinger/

http://www.phy.cmich.edu/people/mellinger/research/Publications/2009/2009__PASP__Mellinger__A_Color_All-Sky_Panorama.pdf

Mardi 3 Novembre - L'étrange affaire de Basingstoke

Linda Moulton Howe présente cette interview d'un camionneur anglais, qu'elle a pu réaliser grâce à l'entremise de Kenneth John Parsons, le Président de la British Earth & Aerial Mysteries Society. - http://www.beamsinvestigations.org.uk/

Un condensé de l'incident avait été publié à l'époque sur le site web du B.E.A.M.S., et dans le journal local, accompagné d'un seul dessin du témoin. Son exposition publique avait été minimale.

Elle titre : "Rencontre avec une étrange entité dans un engin volant, à Basingstoke - dans le Hampshire - le 4 août 2007, à 23h."

Kris Reed, aujourd'hui âgé de 31 ans, est chauffeur routier. Il vit maintenant dans l'ouest londonien.

Le samedi 4 août, Kris était rentré chez lui après une journée de travail. Il s'était préparé à dîner sur le balcon de son appartement, situé au dernier étage de l'immeuble, sur Richmond Road.

Kris Reed : "Quelque chose, aperçu du coin de l'oeil, avait attiré mon attention. C'était une orb de couleur pourpre, qui se trouvait à une cinquantaine de mètres et survolait les toits des maisons. Ca semblait surgi de nulle part !

Immédiatement des sens en moi se sont mis en alerte, comme jamais auparavant. J'étais entièrement concentré sur cette orb lumineuse, et elle a commencé à changer de couleur. Il semblait en émaner des flammes. Les nuances pourpres sont passées au rouge vif, au point d'éclairer maintenant le vaisseau auquel elle était rattachée. C'était comme s'il y avait des flammes juste à l'avant du vaisseau - comme une source d'énergie.

Dessin réalisé par Kris Reed en 2007. Les petites ondulations à droite représentent le "champ de force" ou la "bulle d'énergie" autour de l'engin.

LMH - Quelle était la forme, et la couleur de cet engin ?

KR - Il paraissait refléter en partie le rougeoiement des flammes, ce qui lui donnait une apparence rouge métallique. J'ai pu voir des striures en-dessous. Il avait à peu près la taille d'un hélicoptère, l'arrière était plus étroit et remontait. Il y avait des sortes de hublots triangulaires le long de la partie supérieure, mais ils étaient aveugles. Aucun mode de propulsion n'était visible et l'engin évoluait en silence. Il semblait y avoir un champ de force ou une barrière entourant l'objet.

LMH - Qu'est-ce qui vous fait dire ça ?

KR - Parce que je pouvais discerner quelque chose tout autour. Ca formait comme une bulle.

LMH - Comme des ondes de chaleur sur une route ?

KR - Pratiquement... C'est difficile à décrire, mais on aurait dit qu'une charge l'environnait. Ca me rend toujours fébrile d'évoquer cette chose ! Je pensais à un dispositif de furtivité. Ca semblait venir du futur.

LMH - Et les hublots ?

KR - Il y en avait cinq ou six, ou sept, vers le haut de l'engin. Soudain le hublot central est devenu transparent, quand l'objet s'est immobilisé à une vingtaine de mètres au-dessus d'une maison. Puis un faisceau de lumière rouge a été dirigé vers la maison pendant environ cinq secondes. (rires) J'étais stupéfait !

Et par le hublot devenu transparent, j'ai vu cet alien, comme ces Gris qu'on représente avec de grands yeux noirs. Il regardait tantôt vers sa droite, tantôt vers le bas, en direction de la maison.

Cet être a alors relevé la tête, et il m'a regardé. A ce stade ça va vous sembler dingue mais ça s'est vraiment passé comme ça. Il m'a regardé. Puis il a tourné la tête vers la gauche. Je ne pouvais pas distinguer d'autres occupants dans le vaisseau, mais il a eu l'air de communiquer avec quelqu'un d'autre. Puis il s'est tourné de nouveau vers moi, et il a sorti sa langue. Il avait une très longue langue pointue. C'était comme on tire la langue pour plaisanter. (rires) Je sais que ça peut paraître insensé, mais il l'a vraiment fait. Et il a recommencé.

LMH - Il l'a fait deux fois ?

KR - Oui, et il a esquissé un sourire. J'ai pu voir du blanc, comme s'il avait des dents. Je pouvais aussi observer qu'il portait une combinaison - d'un noir assez brillant. Il était très très maigre, et de petite taille, avec des bras très longs et des doigts également très longs. De grands yeux noirs. Ca me donne encore des frissons d'en parler ! (rires)

LMH - Qu'avez-vous pensé à ce moment-là ?

KR - A ce stade, je me suis dit que le monde entier, ou une bonne partie, avait été envahi par ces créatures. Je pensais qu'il devait se passer la même chose un peu partout. Qu'il fallait se rendre à l'évidence. J'observais sans bouger. Je ne voyais pas ce que je pourrais faire d'autre. J'ai aussi marmonné quelques jurons, parce que je ne parvenais pas à réaliser que j'étais en train de voir ça !

Je ressentais aussi une certaine frayeur. J'avais craint qu'en me voyant cet être aurait choisi de filer. Donc je m'étais tenu en retrait, sans cesser de regarder.

LMH - Mais il vous a vu.

KR - Oui, il a regardé droit dans ma direction. Il a sorti deux fois sa langue, et il a semblé sourire. Puis il a fait un geste de la main, et le hublot s'est obscurci de nouveau.

LMH - Que s'est-il passé ensuite ?

KR - J'ai entendu un grondement assez sourd, puis l'engin s'est lentement déplacé vers la droite, sur environ trois ou quatre cents mètres. Le vaisseau s'est arrêté, il s'est tourné vers moi, et les flammes rougeoyantes sont devenues si vives que je ne pouvait plus le voir. Alors, du centre de ces flammes, est sortie une petite boule de lumière blanche, et tout l'engin de même que les flammes se sont dématérialisées en elle. Puis elle a filé comme une balle de fusil, à une vitesse incroyable !

C'était très étrange. C'était comme si une ouverture s'était formée derrière l'engin, comme si quelque chose dans l'atmosphère l'avait suivi dans un tunnel !

LMH - Qu'avez-vous fait ensuite ? Avez-vous essayé de prévenir les autorités ?

KR - Je tournais en rond sur mon balcon en criant. Ensuite j'ai téléphoné à mes parents, à mon frère jumeau, et à tous ceux que je connaissais. J'étais très excité et sous le choc. Je leur ai raconté que j'avais vu ce Gris avec ses grands yeux, à travers le hublot d'un vaisseauKR - I said I'. Je leur ai tout raconté en détails.

LMH - Qu'est-ce qu'ils vous ont répondu ?

KR - Je me suis ridiculisé auprès de ma famille et mes amis. Ce qui m'était arrivé n'est pas très habituel. Vingt minutes plus tard, 8 ou 10 avions en formation sont passés au-dessus de l'endroit."
Source - http://www.earthfiles.com/news.php?ID=1637&category=Environment

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10753.0

=================

Après avoir rapporté l'incident, le journal local de Basingstoke avait recueilli d'autres témoignages. Ils furent publiés 3 semaines plus tard, le 24 août : "Nous avons reçu des appels téléphoniques et des emails de lecteurs qui ont vu un étrange objet volant le 4 août, à la même heure.

Assistante éducative, Helaine Brownhill, de Norden Close, nous a fait savoir qu'elle avait également vu quelque chose qui n'était pas de ce monde : "Il était environ 23h, ce samedi, et une sirène de voiture qui s'était déclenchée dans la rue avait attiré mon attention. J'étais allée dans la chambre de ma fille, pour apercevoir d'où ça venait.

J'ai vu alors une orb très grosse et rougeoyante dans le ciel au-dessus de Houndmills, puis elle s'était déplacée très lentement en direction de la ville. Elle s'était immobilisée et avait décrit un cercle.

Elle se déplaçait bien trop lentement pour être un hélicoptère ou l'avion de la police qui nous survole parfois. J'ai appelé mon mari, mais le temps qu'il arrive il n'y avait plus rien."

Andrew Keeble, est un chauffeur de taxi de 64 ans, habitant sur New Road, à Bramley. Il pense avoir vu le même Ovni 6 jours plus tard. : "J'emmenais deux passagers à Winklebury et, soudain, nous avons aperçu une vive lumière rouge-orangée qui clignotait à travers les arbres.

Nous nous sommes rapprochés, et sommes restés assis dans la voiture à la regarder; elle était pratiquement immobile, presque au-dessus de nous, et nous avons attendu quatre ou cinq minutes. Puis nous l'avons perdue de vue derrière les arbres.

Environ 30 minutes plus tard, j'étais en attente d'un client à Oakridge et je l'ai vue de nouveau.

Je suis sorit de ma voiture pour mieux l'observer, et elle a disparu instantanément." Un porte-parole du MoD a déclaré la semaine derniere qu'ils n'enquêtent pas sur ces affaires, sauf si elles représentent une menace potentielle. - Source - http://www.ufocasebook.com/furtherclaims.html

==================

LMH - EXPLAIN ABOUT HOW YOU COULD NOT SLEEP.

KR - I actually thought because I saw him that night, they were going to come back and I was quite frightened about them coming back when I was asleep, so I stayed awake probably for three days. I stayed awake on my balcony like waiting for it to come back. I really wanted to see them again. I wanted to make contact.

LMH - EVEN AFTER THIS BEING STUCK ITS LONG, POINTED TONGUE OUT AT YOU TWICE AND SEEMED TO LAUGH, YOU STILL WANTED THEM TO COME BACK AND YOU WANTED TO SEE THEM?

KR - Well, yeah, I wanted to understand. Who are they? What are they doing here? More for my questions.

LMH - WHEN THIS BEING STUCK HIS TONGUE OUT TWICE, DID YOU GET ANY MENTAL IMPRESSIONS AS IF HE MIGHT BE CONVEYING SOME THING TELEPATHICALLY TO YOU?

KR - No, it was like he poked his tongue out like, "Oh, you've seen me." He didn't laugh, but he kind of smiled. Yeah, but nothing telepathically. I didn't hear any mental voices or see any pictures in my head.

LMH - WHEN YOU FINALLY DID GET TO SLEEP, DID YOU HAVE ANY DREAMS ABOUT THIS BEING?

KR - Occasionally, I would get a surge of energy in my head sometimes when I'm trying to sleep, just when I'm falling asleep. I don't really know what it is, but it's as if my head is a magnet and another magnet is coming near it.

LMH - DO YOU HAVE ANY RESIDUAL FEELING ABOUT THE INTENT OF THAT BEING?

KR - I don't know what - he was shining a light down on a house. From my research, the Greys have not had a good rap.

LMH - KRIS, BUT YOU DID FEEL AFRAID?

KR - Yeah, I did feel - I mean, when I was looking at him, I felt really cold. I didn't smile back at him. I was actually giving him a really nasty look, like, "What are you doing here?" "Who the hell are you?" - sort of thing. That was the feeling at the time - an alien in the craft - What the hell?! You know? (laughs) At the time, it was that vibe, yeah.

LMH - WHEN YOU THINK ABOUT THAT BEING IN THAT HIGHLY UNUSUAL CRAFT THAT WAS CAPABLE OF PUTTING A PURPLE BEAM DOWN ON A HOUSE, AND THE BEING WENT SO FAR AS TO STICK OUT ITS POINTED SILVER TONGUE AT YOU TWICE ?

KR - It was a lizard-type tongue, yeah. You imagine a lizard's tongue to be pointy. I estimate it was probably 6 or 7 inches long. It looked very unusually long.

I've spoken to one or two people who have had abductions with Greys and have a conscious memory of these beings, have had meetings with them, and the people say the race of Greys they have met do not have these long tongues. So, I don't know what kind of race he was or where it came from. It was a different race - the friendly ones, I think.

LMH - THIS WAS REPTILIAN LOOKING SORT OF?

KR - I don't know. Its skin was very pale in very dim light inside the craft. It didn't look scaly or anything like that. It looked like a very smooth skin. But the tongue was very pointy was very pale or white. Big black eyes. Really something you don't want to see on a dark night! (laughs)

LMH - THAT YOU DON'T WANT TO SEE ON A DARK NIGHT!

KR - No, big black eyes and a big, huge head.

LMH - WEARING A BLACK, SHINY SUIT LIKE A LEOTARD.

KR - It was like a leotard, yeah. Round neck, long that came down to his wrists, like skin-tight. I think he had some kind of emblem on the chest area. A very, very slender being.

LMH - DO YOU HAVE ANY MEMORY OF WHAT THAT LOGO WAS?

KR - Some kind of triangle perhaps. A circle and triangle - I don't know.

LMH - HOW FAR DO YOU THINK THE BEING WAS FROM YOU AT THAT MOMENT IN THE CRAFT?

KR - About 50 yards.

LMH - OK, SO THIS CRAFT AND BEING WERE NO MORE THAT ABOUT 150 FEET FROM YOU ON YOUR DECK?

Yeah. I saw it very clearly, yes.

LMH - HOW LONG DO YOU THINK THAT THE CRAFT AND BEING WERE THERE AT ABOUT 150 FEET FROM YOU?

KR - A few minutes. It was probably 2.5 to 3 minutes. It was a very conscious memory, not like you see a shooting star. It was there for minutes.

LMH - DID YOU TALK WITH THE PEOPLE NEXT DOOR THAT YOU SAW THE PURPLE BEAM COME DOWN ON THEIR HOUSE?

KR - It looked like it came down on a house, but behind the house was a railway line. So I wasn't sure if it came down on the house or came down on the railway line.

LMH - BUT DID YOU GO TO THE HOUSE AND ASK TO TALK WITH THEM?

No, I didn't. I just thought they would have thought I was crazy.

LMH - ISN'T THAT SAD? - THAT WE CAN'T EVEN TALK WITH EACH OTHER ABOUT SOMETHING AS IMPORTANT AS WHAT YOU HAVE EXPERIENCED.

KR - It is.

LMH - WHAT IS IT THAT YOU WOULD LIKE TO SEE HAPPEN BETWEEN HUMANS AND THESE GREYS? AND WHAT DO YOU EXPECT TO HAPPEN?

KR - That's a good question. I just hope they are peaceful beings. My gut feeling is that I just felt protective of the Earth - like, "What are you doing here? Haven't you just turned up unannounced like somebody at your doorstep?" Like, "Who are you? What the hell are you doing here?" That was my feeling at the time.

But he looked at me and kind of smiled and made peace, as if to say, "OK, you've seen me. And he kind of waved. It wasn't like he gave me an evil look.

He had a joke with me, he poked out his tongue - even though I found that kind of weird! (laughs) He didn't offend me. He was kind of trying to make a joke with me.

You know, I wish I'd shown him more emotion or more welcome, which I didn't.

LMH - BUT KRIS, YOU WERE AFRAID.

Yeah, I was in shock. I didn't know what to do. I was just frozen there with, "What are you doing here?" -

Lundi 2 Novembre - La Divulgation est-elle Imminente ?

C'est au tour d'Ed Komarek de révéler : "Je suis en communication avec une personne qui prétend avoir des liens étroits avec un des membres du Congrès américain, déjà très informé du phénomène Ovni."

"J'entretiens cet échange parce que je pense que nous devons contribuer à développer un consensus assez large avec les hommes politiques des deux bords sur les aspects exopolitiques, à mesure que progresse la divulgation. Mon contact souhaite pour l'instant rester anonyme, afin de préserver ses autres activités politiques.

Au téléphone et par email cette personne m'a précisé que ce membre du Congrès rencontre fréquemment le Président Obama. Elle m'a demandé comment ce Représentant pourrait se rendre utile, pour nous aider à faire progresser la divulgation. Je lui ai envoyé cet autre texte dans lequel j'explique comment la gauche et la droite peuvent trouver un terrain d'entente.

La nuit dernière, j'ai eu une autre conversation téléphonique avec ma source, et elle m'a confirmé que la divulgation annoncée par le Dr. Michael Salla était effectivement prôche. Selon elle, le gouvernement craint que l'annonce de la divulgation, si elle intervient trop rapidement, puisse torpiller la nouvelle loi sur les soins médicaux et risque de distraire l'attention sur cette question.

- http://exopolitics.blogspot.com/2009/10/unity-between-left-right.html

Elle a ajouté que la communauté ufologique doit se rendre compte qu'en raison de mesures de sécurité draconiennes, les courriers et les documents destinés aux membres du Congrès doivent être adressés au siège de leurs circonscriptions, et pas à leurs bureaux de Washington où ils ont peu de chances d'arriver.

Barack Obama La rivalité politique pour détenir les postes clés me fait souvenir d'un comportement typique des troupeaux. En Afrique, quand une horde de bêtes sauvages arrive au bord d'une rivière infestée de crocodiles, les meneurs s'immobilisent sur la rive. La pression du troupeau va les pousser à sauter. Après quoi ces meneurs vont se hâter de traverser et d'atteindre le côté opposé, aussi vite que possible, et le troupeau s'empressera derrière eux. :-)

Je peux citer cinq autres initiatives qui vont actuellement dans le sens de la divulgation : 1. Le Disclosure Project de Steven Greer, 2. Le groupe de Clay & Shawn Pickering et leur source militaire, 3. Le PRG de Steven Bassett, 4. L'opération menée par Dan Smith auprès de ses contacts à la CIA, 5. Le Project RAM de Gordon Novel.

De tout ce que je peux entendre ici et là, il me semble que nous assistons à des développements positifs en faveur d'une divulgation prochaine, qui implique le Président Obama, le Congrès, ou les Nations-Unies. - http://www.ovnis-usa.com/michael-salla-la-divulgation-est-imminente/

http://www.disclosureproject.org/ - http://exopolitics.blogspot.com/2009/03/naval-officer-source.html - http://www.paradigmresearchgroup.org/ExopoliticsWorld.htm

Je n'ai rien à redire des vues exprimées par Michael Salla, mais je pensais qu'il pêchait peut-être par un excès d'optimisme. Mon nouveau contact aurait tendance à balayer mes réticences. Il se passe en coulisses des quantités de choses que nous ignorons, et de nouvelles sources viennent conforter les positions de Michael et Greer.

Je peux me tromper, mais il me semble que les principales réticences tiennent au fait que personne ne souhaite porter la responsabilité d'avoir allumé la mèche pour faire éclater la vérité. La situation pourrait rapidement échapper à tout contrôle, du gouvernement et de la CIA, en commençant par les Etats-Unis pour s'étendre dans le reste du monde. Steven Greer et le Disclosure Project ont accompli un autre geste significatif en fournissant un briefing au Président Obama. - http://www.ovnis-usa.com/2009/10/26/une-nouvelle-initiative-du-disclosure-project/

Michael Salla

Il se pourrait bien effet que la situation devienne incontrôlable une fois le processus amorcé. Les responsables gouvernementaux et les bureaucrates devront alors s'impliquer ouvertement afin de maintenir l'ordre et la stabilité sociale. Quand le lapin sera sorti du chapeau, les gouvernements mondiaux n'auront pas vraiment d'autre choix que de divulguer rapidement. En outre, divers groupes d'extraterrestres pourraient perdre patience en constatant l'intransigeance du gouvernement et les promesses non tenues depuis 60 ans. Ils semblent exercer une pression croissante jusqu'au point de rupture.

Brody Maddox Il nous paraît aussi que les extraterrestres et les terriens s'accordent à trouver préférable que l'humanité gère le processus de la divulgation, même si ça doit passer par une augmentation de la pression des extraterrestres sur les gouvernements. Les groupes extraterrestres multiplient les démonstrations publiques, ce qui est une manière d'encourager les autorités mondiales.

Je pense que les politiciens et les bureaucrates vont avoir besoin de s'appuyer sur la demande des citoyens. C'est à nous de pousser nos leaders à franchir le Rubicon, pour parvenir à la divulgation.

Il n'y a rien à perdre en allumant la mêche, pour faire éclater la vérité. Nous n'avons pas une carrière politique à préserver, et il ne peut être question de poursuivre sur la voie qui mène à l'autodestruction.

Il est possible que les gouvernements tentent de temporiser et de réguler le processus, mais leur crédibilité sur cette question sera gravement compromise au point qu'ils ne pourront assurer les conséquences de la divulgation. Cependant, des politiciens de haut niveau ont commencé à prendre position, dans plusieurs pays, et ne craignent pas d'engager leur réputation en réclamant la divulgation.

Le plus récent est le Conseiller Adrian Hicks. Cet homme politique britannique a raconté sa rencontre à Winchester en 2004 avec un extraterrestre, qui a duré neuf minutes dans la rue principale. - http://www.ovnis-usa.com/2009/11/01/le-conseiller-la-ballerine/

Dennis Kucinich Déjà le Sénateur McCain et Dennis Kucinich se sont courageusement exprimés devant la presse sur le thème des Ovnis. Nous présumons que ces hommes politiques en savent davantage qu'ils ne le reconnaissent, et pourraient même faire partie de ceux qui font pression sur le Congrès. - http://www.foxnews.com/politics/2007/10/31/rep-dennis-kucinich-acknowledges-ufo-sighting/

Les gouvernements pourraient bien être contraints de faire confiance à leurs peuples pour s'auto-réguler et donc permettre au public de les décharger de leur responsabilité sur ces affaires, ainsi que dans d'autres domaines où les dirigeants et les élites leur avaient dénié l'accès. Au fond, ce ne sont pas les populations qui nous ont mené dans cette situation entropique, mais il incombe maintenant aux citoyens de réparer les dégâts après la divulgation." - Source - http://exopolitics.blogspot.com/2009/10/is-disclosure-imminent.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2493.0

Dimanche 1er Novembre - Le Conseiller & la ballerine

Adrian Hicks travaille depuis 35 ans comme orthopédiste à l'hôpital Royal Hampshire de Winchester, en Angleterre. Il dit avoir fait une rencontre extraordinaire en janvier-février 2004, dans la principale rue commerçante de la ville, un samedi après-midi vers 13h30.

"Elle avançait très lentement dans High Street, vêtue comme une ballerine, en se balançant telle un pingouin, faisant des moulinets avec ses mains. Ses yeux étaient légèrement roses, et deux fois plus grands que ceux d'un humain.

Elle avait un comportement avenant, souriante, et donnant l'impression d'être totalement détendue. Je l'ai observée pendant neuf minutes, et je me souviens qu'elle portait une grande attention à la pendule qui est accrochée au-dessus de la banque Lloyds."

Toute méprise avec une personne costumée lui semble impossible : "Je sais bien comment les membres humains sont articulés - c'est mon métier de les remettre en place. De toute évidence elle n'était pas humaine."

Adrian Hicks avait vu une passante prendre une photo du personnage, et il espère que son propre témoignage l'amènera à se manifester.

http://www.councillorhicks.co.uk/

Mais ce qui est très particulier dans le cas de Adrian Hicks, c'est la raison de son engagement politique : "J'ai pensé qu'il me fallait d'abord essayer de me faire élire comme Conseiller municipal. Après quoi, je pourrais raconter cet évènement sans craindre le ridicule. Ca n'a pas été facile, mais il fallait que je porte ce message. Si j'échoue, on n'entendra plus parler de moi."

Deux ans après son élection, le Conseiller Hicks a fait réaliser une video, pour témoigner et délivrer un discours, "Judgement & Democracy", destiné aux autorités. Il a été enregistré le 19 août 2009. La video a fuité sur Internet le 13 octobre 2009, alors qu'elle devait être diffusée au début du mois de décembre 2009.

"Elle a été envoyée à de nombreux leaders mondiaux. Judgement & Democracy s'adresse à tous les militaires et employés du gouvernement de Grande-Bretagne, d'Amérique, et d'autres grandes puissances. Il expose ce qui se passe réellement sur certaines bases tout autour du globe." Le Conseiller concentre ses attaques sur le groupe Majestic-12, et s'adresse aux généraux du Space Command.

"Avant cette rencontre dans High Street, Adrian n'avait jamais été concerné par les Ovnis ou le paranormal. Mais il a vu depuis plusieurs objets autour et au-dessus du terrain d'entrainement militaire de Chilcomb."

"Ma vie a complètement changé depuis ce jour-là. Il m'arrive de souhaiter qu'il ne me soit rien arrivé de tel, ce qui me permettrait de mener une vie ordinaire. Mais après avoir vécu ça, c'est devenu tout à fait impossible !" - Source

http://www.dailymotion.com/video/xac5wx_councillor-adrian-hicks-the-intervi_tech

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10730.0

Samedi 31 Octobre - Une source identifiée

En Janvier 2008, Bill Ryan & Kerry Cassidy avaient publié une page web au sujet de l'infiltration de visiteurs extraterrestres dans diverses branches du gouvernement, et de l'armée.

Ils envisageaient les problèmes que cela pouvait poser aux autorités de plusieurs pays.

"Nous avions surnommé notre source John Robie, du nom du personnage interprété par Cary Grant dans le film "La Main au Collet" d'Alfred Hitchcock.

"Nous pouvons maintenant révéler l'identité de notre source. C'était l'enquêteur britannique et ancien policier Anthony Dodd, un chercheur très respecté, qui est décédé le 24 mars 2009 d'une tumeur au cerveau. Il pensait d'ailleurs que sa maladie n'avait pas une cause naturelle."

Les fondateurs du Projet Camelot citent alors cette phrase de Robert Dean : "...sur ces quatre groupes, tous humanoïdes, l'un était si semblable aux humains que ces aliens pourraient passer inaperçus en s'asseyant à notre table au restaurant, et nous serions incapables de faire la différence.

Tony Dodd

C'est ce qui préoccupait le plus les amiraux et les généraux. Qu'ils puissent aller et venir dans les couloirs du Quartier Général du SHAPE... ou du Pentagone... ou de la Maison Blanche." - (Extrait de notre première interview de Bob Dean, 1ère Partie, à 22mn).

Tony Dodd book Tony Dodd était également l'auteur de ''ALIEN INVESTIGATOR - The case Files of Britain's Leading UFO Detective'', publié en 1999.- http://www.colinandrews.net/TonyDoddPassing.html

Si la source n'est plus anonyme, l'information n'a cependant pas gagné en crédibilité. L'informateur n'apportait aucune preuve de ce qu'il avançait. Nous lui avions adressé nos questions par email :

Project Camelot - Pourriez-vous vous présenter ?

Anthony Dodd - Disons que je suis un employé à la retraite d'un gouvernement occidental de premier plan. J'ai des contacts de haut niveau et j'ai enquêté pendant de nombreuses années dans les domaines évoqués par Bob Dean, et dans plusieurs pays.

PC - Quelles enquêtes avez-vous menées ?

AD - Je m'intéresse davantage à la complexité du phénomène et à l'implication du gouvernement. Je pense que certains Ovnis représentent une réelle menace, et que des visiteurs aliens intégrés dans notre société peuvent poser problème. Il est possible qu'ils occupent des fonctions importantes dans notre gouvernement.

Nous ignorons pour quelles raisons ces aliens - qui nous ressemblent - sont installés ici, et ça pose de sérieux problèmes pour ceux qui cherchent à les localiser.

PC - Bill Hamilton nous en a déjà parlé, et comme vous le savez Bob Dean les évoque également. Pensez-vous que ces aliens nous menacent directement, ou bien sont-ils considérés comme une menace par les Pouvoirs en place ? Autrement dit, sont-ils malveillants ou bienveillants ?

AD - Je suis pratiquement certain qu'ils sont là depuis de nombreuses années et qu'il leur est arrivé de rencontrer certaines personnalités de haut niveau. Un haut responsable militaire a rédigé une note sur l'une de ces rencontres. Ce sont les aliens qui choisissent les individus autorisés à participer à ces réunions, qui sont assez rares et se déroulent dans le plus grand secret.

Tony Dodd

Ces aliens agissent à l'insu du gouvernement et ils sont traqués par des tireurs d'élite de plusieurs nationalités, qui sont chargés de les éliminer. Ceux qui sont amenés à réaliser qu'ils existent courent de grands risques comme de finir dans un accident mortel. Ils ne laisseront personne interférer avec eux. J'ai déjà été menacé de mort pour certaines de mes recherches.

Ces aliens sont très intelligents, et ils peuvent être parvenus à occuper des positions stratégiques, ce qui préoccupe nos responsables. - Source - http://www.projectcamelot.org/john_robie.html

Suite, Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10696.0

Anthony Dodd, Colin Andrews, Robert Dean

On m'a raconté qu'ils présentent une déformation sur un de leurs doigts, et que c'est la seule manière de les identifier. Ils portent des gants ou un bandage pour la dissimuler. (*)

Le fait qu'ils nous ressemblent et se mêlent secrètement aux humains amène à se demander : Pourquoi sont-ils ici, et quelles sont leurs intentions ? Pourquoi sont-ils si attachés au secret ? Sans doute parce qu'ils sont considérés comme une menace et qu'on cherche à les éliminer. Nous avons toujours peur de ce que nous ne pouvons comprendre.

(*) PC - Nous sommes d'accord avec Tony Dodd pour constater qu'une information importante sera souvent plombée par des éléments fictifs - empruntés à des séries TV ou des films - pour servir de "fusible". De cette manière, si la vérité émerge, il sera facile de la ridiculiser : "Oh, ça rappelle la fameuse série télé ! Vous n'allez quand même pas croire que c'est vrai ?" On doit reconnaître que c'est un moyen habile de désinformer.

Vendredi 30 octobre - David Wilcock tempère son annonce

L'anecdote suivante fait suite à l'information publiée ici le 14 octobre : David Wilcock attire l'attention.

Dave Haith, qui correspond sur la liste Ufo Updates, raconte :
"Un participant d'un séminaire de David Wilcock le week-end dernier nous a rapporté que Wilcock persiste et signe.

Il a précisé en confidence la date de la divulgation par Obama; ce sera le 27 Novembre.

Wilcock a ensuite déclaré que Bill Ryan, du Project Camelot, avait fait fuiter la date par inadvertance lors d'une conférence, et que cette diffusion pourrait compromettre la divulgation."

Dave Haith conclut avec humour : "Donc si rien ne se passe comme prévu, nous saurons que ce sera la faute de Bill Ryan !"

David Wilcock

http://www.ovnis-usa.com/david-wilcock-attire-lattention/

La version officielle que publiait David Wilcock sur son site web le 23 octobre est légèrement différente de ce qu'il confie aux participants de ses stages : "Souvenez-vous qu'il s'agit d'une guerre. Des évènements pourraient se produire qui modifieraient la ligne temporelle d'Obama, telle qu'elle nous a été décrite par ces divers informateurs.

Obama Security Je n'ai reçu aucune donnée intuitive relative au déroulement de la Divulgation, par conséquent ce ne serait pas un échec de mes propres capacités s'il ne se passait rien de concret aux dates qui ont été précisées.

Les sources de l'informateur [Pete Peterson] ont aussi déclaré que des forces tenteront l'impossible pour essayer d'empêcher cette divulgation... mais fort heureusement la sécurité du Président est tellement bien assurée que nous avons peu de risques de voir se produire ce qui s'est passé avec Kennedy. Cependant nous ne pouvons en avoir la garantie absolue.

Néanmoins, je suis totalement en accord avec le Dr. Michael Salla pour reconnaître qu'un grand nombre de plans convergents sont en place, de sorte que la divulgation puisse se produire entre maintenant et le premier trimestre de l'année 2010. S'il ne se produit rien d'ici, disons, Avril ou Mai de l'année prochaine au grand maximum, alors je pense que les raisons devraient nous paraître évidentes le moment venu. - http://www.ovnis-usa.com/michael-salla-la-divulgation-est-imminente/

De toutes manières, mes données intuitives ASSURENT que nous allons assister à une défaite spectaculaire de l'élite néfaste et à un bouleversement positif dans la sphère économique, et ça concerne aussi le climat politique. Il me semble aussi, d'après ce que j'ai entendu, que cela devrait concourir à la divulgation ou se produire simultanément. Sur ce point je m'engage résolument et sans ménagements." - Source - http://divinecosmos.com/index.php/start-here/latest-news/513-disclosure-update-and-video

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2402.0

Jeudi 29 Octobre - L'extradition du hacker est suspendue

Le hacker anglais Gary McKinnon, agé de 43 ans, avait été interpellé en 2002 à la demande du gouvernement américain. Il risque toujours une peine de 60 à 70 ans dans une prison de haute sécurité s'il est extradé vers les Etats-Unis.

Ses avocats avaient entre-temps réussi à démontrer qu'il souffrait du syndrome d'Asperger, une forme d'autisme. Cependant, début octobre, la Cour suprême du Royaume-Uni rejettait son appel.

Alan Johnson, ministre de l'intérieur britannique, vient de décider de suspendre la procédure d'extradition, afin "d'examiner très attentivement de nouveaux éléments de nature médicale présentés par ses avocats."

Gary McKinnon 2006 Il a "stoppé le compte à rebours" pour laisser le temps à la défense de former un recours auprès de la Cour européenne des droits de l'homme, qui siège à Strasbourg.

Alan Johnson a simplement justifié cette mesure en annonçant : "Nous devons veiller à ce que l'Article 3 de la Convention européenne des Droits de l'homme soit respecté."

Gary McKinnon est accusé d'avoir pénétré dans 97 ordinateurs de la NASA et de l'armée américaine. Il a reconnu que c'était pour y rechercher des preuves de contacts avec les extraterrestres. Il aurait découvert que les Etats-Unis ont bénéficié de technologies exotiques, comme l'antigravité, et entretiennent une flotte secrète en orbite.

http://www.ovnis-usa.com/une-flotte-secrete-en-orbite/

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Gary_McKinnon_details.flv

L'affaire était devenue un enjeu politique depuis plusieurs mois en Grande-Bretagne. Les partisans de Gary McKinnon mettent en cause les accords d'extradition qui seraient trop favorables aux Etats-Unis. - Source - http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/8327179.stm - http://www.ovnis-usa.com/gary-mckinnon/ - http://freegary.org.uk/ - http://www.londontv.net/latestnews.htm

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=1557.0

Le lancement de la fusée Ares 1-X a finalement eu lieu mercredi, après un délai de 24h dû aux conditions météo.

Quatre tests sont prévus d'ici 2012, si le rapport de la Commission présidée par Norman Augustine ne parvenait pas à convaincre le Président Obama de réviser entièrement les objectifs de la NASA.

Mais le lanceur Ares 1 ne serait pas assez puissant pour assurer seul le retour des américains sur la Lune.

Si on leur en donne les moyens, les ingénieurs de la NASA ont prévu qu'un autre propulseur, Ares V, serait nécessaire pour assurer les missions lunaires envisagées vers l'année 2020, dans le cadre du programme Constellation. -

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Arex1-X_launch.flv

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ares_V

Mercredi 28 Octobre - La Résolution 33/426 des Nations-Unies

Ryan Wood et son père Robert organisent pour la 7ème année consécutive leur "Crash Retrieval Conference" à Las Vegas, du 6 au 8 novembre.

C'est une occasion d'entendre et de rencontrer des personnalités comme Richard M. Dolan, Linda Moulton Howe, James Clarkson, Stephen Bassett, ou Michael Schratt...

Peter Robbins est l'un des conférenciers attendus. Chercheur, enquêteur, activiste, et écrivain, il s'intéresse au phénomène Ovni depuis 25 ans. Il est l'un des conseillers de la Fondation Intruders de Budd Hopkins (qui poursuit des recherches sur les abductions), et co-auteur du best-seller "Left at East Gate : A First-Hand Account of the Rendlesham Forest UFO Incident, Its Cover-Up and Investigation."

Robbins va présenter son témoignage sur l'initiative de Sir Eric M. Gairy, Premier Ministre de la Grenade, pour établir aux Nations-Unies une agence consacrée au phénomène Ovni. Cet épisode date de novembre 1978.

Peter Robbins

En février 2009, Alfred Webre a démontré dans une série d'articles que cette Résolution pouvait être réactivée à tout moment. - http://www.ovnis-usa.com/la-resolution-33426-de-lag-onu/

A l'époque, Peter Robbins n'était pas encore familier de la question Ovni. Mais parce qu'il travaillait sur un article dont le Secrétaire Général avait eu besoin, il fut autorisé à assister aux trois jours de réunions.

Sir Eric Gairy "Sa présentation en images nous montrera comment les medias avaient couvert l'évènement. Il nous expliquera quelle succession de 'coïncidences' avait également conduit au renversement du Premier Ministre de la Grenade, Sir Eric M. Gairy, alors qu'il se trouvait à New-York pour animer ces réunions."

Fin Novembre 1978, la Commission politique spéciale de l'Assemblée Générale des Nations-Unies s'était réunie pour plusieurs jours d'auditions, sur un thème assez peu conventionnel : les participants avaient alors pour tâche d'envisager la mise en place d'une agence ou d'un département "pour entreprendre, superviser et diffuser les résultats des recherches sur les Ovnis et les phénomènes associés."

La Commission avait convié le Dr. J. Allen Hynek, Stanton T. Friedman, le Dr. Jacques Vallée, l'astronaute Gordon Cooper et le Lieutenant-Colonel Lawrence Coyne - dont l'hélicoptère de type Huey avait été malmené par un Ovni au-dessus de l'Ohio, en 1973, malgré tous les efforts de l'équipage pour en reprendre le contrôle.

Le Dr. Hynek, s'exprimant au nom de nombreux collègues scientifiques, avait pris la parole en remarquant le courage de ce petit pays qui avait osé aborder le sujet Ovni au sein des Nations-Unies et "s'avancer là où d'autres nations plus puissantes craignaient de s'engager". La Résolution 33/426, décidant d'établir une telle agence, fut adoptée le 18 décembre 1978.

Réunion préparatoire du 14 Juillet 1978. De gauche à droite : Gordon Cooper, Jacques Vallée, Claude Poher, J. Allen Hynek, Sir Eric Gairy - Premier Ministre de la Grenade, le Secrétaire-Général de l'ONU - Kurt Waldheim. A droite : David Saunders.

Mais ces nations plus puissantes qui siègeaient à la Commission politique spéciale s'étaient ensuite assurées que cette initiative historique ne soit pas suivie d'action." - Source - http://www.ufoconference.com

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10695.0

Mardi 27 Octobre - L'avenir incertain de Constellation

Le nouveau propulseur Ares 1-X de la NASA, destiné à mettre en orbite la capsule Orion, doit être lancé aujourd'hui du Centre spatial Kennedy en milieu de journée.

Mais le projet Constellation, voulu par G. Bush en 2004, n'est pas assuré de remplacer la navette spatiale d'ici 2015-2017.

La Commission présidée par Norman Augustine, en remettant son rapport le 22 octobre au Président Obama, ne l'a pas encouragé à poursuivre l'exploration lunaire. Ses conclusions sont déjà publiques depuis quelques semaines. - http://www.ovnis-usa.com/2009/09/10/jeudi-10-septembre/

L'opération qui a été préparée depuis trois ans doit en fait durer 2mns30, parce que seul le premier étage sera testé; 700 capteurs ont été placés sur la fusée de cent mètres de long (contre 56 mètres pour l'actuel lanceur de navettes).

Les conditions météo sur la Floride, qui seraient seulement favorables à 40%, pourraient obliger à reporter le test de 24 heures. Source - http://www.nasa.gov/

mission_pages/constellation/ares/flighttests/aresIx/index.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=9698.0

Razpad a produit pour le forum Open Minds ce condensé de l'actualité qui sert de bande annonce au magazine video dont la nouvelle édition est en place : - http://lucianarchy.proboards.com/

TV-Open Minds présente des clips, des interviews, et des documentaires. -

"I Know What I Saw", de James Fox
"Inland Empire", de David Lynch
Best Ghost Cases Ever Caught On Tape
"Altered States", de Ken Russell
What Happened on the Moon (Part 1)
"Plan 9 From Outer Space"
Dr Brian O'Leary : Barcelone 2009
"Naqoyqatsi", de Godfrey Reggio (musique de Philip Glass)
"Conspiracy X - Government Secrets Revealed" : Roswell
UFO (TV Series) Episodes 1-3
David Lynch : "Consciousness, Creativity and the Brain"

D'autres films & documentaires sont accessibles avec le bouton "On Demand".

http://www.ovnis-usa.com/tv-open-minds/

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/OpenMindsForum_news_Oct09.flv

Lundi 26 Octobre - Une nouvelle initiative du Disclosure Project

Le Dr Steven M. Greer ne se sera pas contenté de lancer le 9 mai 2001 la plus grande initiative qu'aient connue les Etats-Unis en faveur de la Divulgation. Il occupe à nouveau le devant de la scène avec cette nouvelle opération de sensibilisation publique qui vient appuyer le Million de Faxs pour Washington du PRG :

http://www.ovnis-usa.com/un-million-de-faxs-pour-washington/

Steven M. Greer, MD, Directeur et Fondateur du Disclosure Project, vient de publier ce texte : - http://www.DisclosureProject.org - http://www.CSETI.org

"Neuf mois après l'installation d'un nouveau Président, potentiellement rénovateur, nous sommes en attente de progrès significatif sur la Divulgation officielle au sujet des Ovnis/ET.

La Grande-Bretagne, la France, le Danemark, le Brésil et d'autres nations ont poursuivi la publication de leurs archives officielles, mais on constate combien les Etats-Unis sont à la traîne.

Cela tient en grande partie au fait que - jusqu'à ce jour - le Président s'est vu refuser l'accès à ces dossiers. Ce qu'on appelle le groupe Majestic a compartimenté de manière illégale ses opérations secrètes, pour les soustraire aux regards du Président et du Congrès.

Disclosure Project 2001

Ce gouvernement secret et marginal, qui est transnational et ne rend de comptes à personne, doit maintenant apporter des réponses au peuple et au nouveau Président.

Ainsi qu'on peut le voir au sommaire du SPB (Special Presidential Briefing) que nous avons fait parvenir - le 23 janvier - au Président ainsi qu'à ses responsables militaires et du renseignement, le Briefing complet présente une information détaillée sur les programmes, les codes, les noms, les compagnies, les emplacements, etc., en rapport avec le sujet Ovni/ET. (Le briefing complet est trop volumineux pour être reproduit ici).

Dr Steven Greer En résumé, le Président dispose maintenant des informations essentielles dont il a besoin pour agir. Le Président doit maintenant prendre les mesures nécessaires pour surveiller, contrôler, et diriger ces opérations au bénéfice du peuple Américain et du monde. - http://www.disclosureproject.org/EmailUpdateOctober242009.htm

Nous avons également fait remettre ce SPB en mains propres au président d'au moins un pays du G7, aux membres du Congrès les plus influents, et à d'autres personnages clés du gouvernement, par l'intermédiaire de points de contact (POCs) connus et dignes de confiance.

Il est temps maintenant que nous, le peuple, soyons entendus ! Veuillez écrire à ces responsables et demandez-leur d'agir MAINTENANT, de notre part, et selon l'engagement solennel qu'ils ont pris. Veuillez écrire au Président, à vos deux Sénateurs, et à votre représentant au Congrès pour leur demander :

1) Que le Président Obama s'informe dans ce domaine, prenne le contrôle sur ces opérations, rompe une fois pour toutes le secret qui entoure le sujet Ovni, et travaille avec les autres nations pour coordonner rapidement la Divulgation officielle;

2) Que le Président Obama fasse cesser toute action offensive et secrète contre des vaisseaux ET;

3) Que le Président Obama, de concert avec les autres leaders mondiaux, prenne l'initiative d'un Contact transparent et pacifique avec ces Civilisations Extraterrestres;

4) Que le Président Obama s'engage rapidement à divulguer les technologies des nouvelles énergies non-polluantes qui font l'objet de ces programmes secrets et illégaux du Majestic, afin de nous libérer de l'emprise mortelle du pétrole, du gaz, du charbon, et de l'énergie nucléaire sur cette planète;

5) Que le Congrès procède immédiatement à des auditions publiques et transparentes dans ces domaines.

Veuillez nous faire savoir si vous connaissez un POC fiable et digne de confiance qui a accès à un membre du Congrès, ou tout autre haut responsable aux Etats-Unis ou dans un autre pays, qui aimerait recevoir le Briefing complet. Les membres du Congrès peuvent s'adresser à nous directement.

Le Président a été élu pour son aspiration à un véritable changement. Rien ne pourra mieux permettre de transformer le monde que la fin du secret, le contact pacifique et transparent avec les Civilisations Extraterrestres qui visitent la Terre, et la diffusion de ces merveilleuses technologies des nouvelles énergies pour la production d'une énergie non violente. Il suffira de quelques années pour transformer le monde.

Merci d'agir MAINTENANT afin de garantir l'avenir radieux qui doit s'ouvrir pour l'humanité."

Dr Steven Greer

Steven M. Greer, MD
Directeur : CSETI & le Disclosure Project - http://www.disclosureproject.org/
Téléphone de la Maison Blanche : 202-456-1111
Fax de la Maison Blanche : 202-456-2461
Email : president@whitehouse.gov ou comments@whitehouse.gov

Adresse :
The White House
1600 Pennsylvania Ave NW
Washington, DC 20500

Sénateurs américains - http://www.senate.gov/general/contact_information/senators_cfm.cfm
Membres du Congrès américain - http://www.house.gov/

Source - http://www.disclosureproject.org/PDF-Documents/ObamaBriefingIntroduction.pdf

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3568.0

Dimanche 25 Octobre - Michel Salla : La Divulgation est imminente

Le récent article de Michel Salla pour The Examiner a l'avantage de présenter une synthèse de la situation. Mais il n'apporte aucune preuve à l'appui :

"Depuis plusieurs mois, de hauts responsables de l'administration débattent à huit-clos de ce qu'il conviendra de révéler au sujet de la vie extraterrestre. Le mécontentement au sein d'institutions puissantes telle que l'U.S. Navy, après des décennies de couverture, a stimulé les efforts des partisans de la divulgation.

Cette annonce interviendra dans le prolongement de la politique d'ouverture sur les Ovnis et la vie extraterrestre qui est constatée depuis plus d'un an. Du 12 au 14 février 2008, des discussions secrètes avaient eu lieu aux Nations-Unies, où une trentaine de pays s'étaient entendus pour faire progresser la situation en 2009. - http://www.ovnis-usa.com/reunions-a-lonu/

Michael Salla

Cependant, suite à diverses pressions exercées sur les diplomates, ces accords durent rester confidentiels. Ils posaient deux conditions. D'une part que les Ovnis continuent de se manifester dans le monde; d'autre part, que la politique d'ouverture ne provoque pas de mouvements sociaux dans les démocraties. Ces conditions ayant été remplies, il est possible de passer à l'étape suivante, à savoir la divulgation officielle de la vie extraterrestre."

[Ces réunions à l'ONU ont-elles eu lieu ? Les frères Clay et Shawn Pickering sont en contact depuis l'an dernier avec un informateur de l'US Navy, surnommé la "Source A". Sa crédibilité a été évaluée par Salla lui-même, Robert Morningstar, éditeur de UFO Digest, et l'analyste Bruce Maccabee, qui l'ont tous rencontré à New-York. Stephen Bassett nous a révélé lundi dernier sur Radio Ici & Maintenant! qu'il s'était également entretenu avec la "Source A" par téléphone et l'avait trouvé cohérent.] - http://www.ovnis-usa.com/stephen-bassett-a-paris/

Obama Security Council Michael Salla continue : "Obama a présidé le 24 septembre dernier une réunion du Conseil de Sécurité de l'ONU sur la non-prolifération nucléaire et le désarmement. Il a démontré à cette occasion sa stature internationale.

L'attribution du Prix Nobel de la Paix est venue renforcer sa légitimité. Barack Obama a maintenant les moyens de jouer un rôle déterminant au plan mondial, et doit pouvoir procéder à la Divulgation. Il pourrait en faire l'annonce peu après le 10 décembre 2009, date de son discours de réception du Prix Nobel."

[A propos du Prix Nobel de la Paix décerné à Barack Obama, Michael Salla présente cette attribution comme un encouragement préalable plutôt que la reconnaissance de mérites antérieurs.]

L'auteur expose ensuite les récentes déclarations de David Wilcock sur C2C, lequel reprend en fait les propos du Dr Pete Peterson en affirmant qu'un temps d'antenne a été réservé par la Maison Blanche sur les principaux médias d'ici la fin de l'année. Michael Salla pense s'appuyer sur plusieurs sources alors qu'en réalité tout repose sur Peterson et ses trois informateurs inconnus.] - http://www.ovnis-usa.com/david-wilcock-attire-lattention/

"Ajoutons que le chercheur Richard Hoagland a publiquement révélé le 9 octobre, sur Coast-to-Coast AM, que la mission de bombardement du LCROSS sur la Lune avait mis en évidence une ancienne base au pôle sud.

Après avoir analysé les données scientifiques de cette mission, Hoagland a affirmé que "l'opération du LCROSS fait partie d'une campagne soigneusement orchestrée, destinée à préparer la population pour une divulgation imminente."

Il a ajouté que le Président des Etats-Unis doit annoncer prochainement la découverte de ruines sur la Lune : "Personne n'a pu constater le panache de l'explosion parce que les projectiles ont frappé un bâtiment, absorbant les effets de l'explosion."

[audio:http://ovnis-usa.com/SONS/C2C_Richard_Hoagland_16oct09.mp3]

http://www.enterprisemission.com/

"Enfin, deux sources indépendantes m'ont révélé que des responsables militaires américains avaient récemment rencontré physiquement un ou plusieurs groupes de visiteurs extraterrestres. Il s'agissait de renforcer la confiance en vue de la future coopération avec les extraterrestres, qui sera formellement annoncée au monde, soit vers la fin de 2009, ou au tout début de 2010."

Michael Salla conclut : "Plusieurs évènements nous confirment la mise en place de la divulgation extraterrestre. Elle pourrait se dérouler selon deux scénarios. Dans le premier cas, le Président Obama annoncera l'existence des visiteurs, et nous exposera leurs caractéristiques.

C'est le scénario de Peterson et Wilcock; il est conforme à mes propres sources. L'autre scénario, de Richard Hoagland, consiste à annoncer que des structures artificielles sur la Lune ont été mises en évidence par la mission LCROSS.

Qu'il s'agisse de révéler l'existence de la vie extraterrestre ou de sa technologie, le Président Obama devra jouer un rôle de premier plan. En coulisses, de puissantes institutions s'assurent que rien ne vienne perturber l'annonce planifiée de la divulgation.

Elle sera le point d'orgue d'une année de plus grande transparence sur les Ovnis, en accord avec les accords secrets conclus aux Nations-Unies.

Si la divulgation extraterrestre intervient vers la fin de 2009, ou au tout début de 2010, le Président Obama conduira un effort sans précédent pour promouvoir la gouvernance mondiale à travers les Nations-Unies. L'administration Obama et ses partisans devront s'engager résolument à faire que notre planète s'ouvre à la culture interplanétaire, et relever les nombreux défis posés par la présence extraterrestre. - Source - http://www.examiner.com/examiner/x-2383-Honolulu-Exopolitics-Examiner~y2009m10d21-Official-disclosure-of-extraterrestrial-life-is-imminent#

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10669.0

Les passages entre crochets [ ] sont des ajouts personnels - ils ne font par partie du texte original.

Samedi 24 Octobre - Une découverte scientifique majeure après une RR3

Whitley Strieber a reçu "un membre éminent de la communauté scientifique", sur DreamLand-radio le 17 octobre, mais il ne peut révéler son nom : "Il nous a raconté ses Rencontres rapprochées avec des visiteurs qui ont fait progresser ses recherches. Il doit cependant garder l'anonymat, parce que le phénomène est encore très mal perçu.

Il est d'origine américaine, mais travaille en Europe. J'ai du le surnommer Mike. Je ne pense pas avoir réalisé une émission aussi extraordinaire sur DreamLand. C'est quelqu'un que je connais bien, il est très respecté dans le milieu scientifique.

Nous pouvons seulement espérer que d'autres se décideront à parler, et que les mentalités continueront d'évoluer vers une plus grande ouverture." - Source -

http://www.unknowncountry.com/dreamland/?id=467

Whitley Strieber regrette que la communauté des chercheurs soit aussi fermée, "parce qu'une attitude plus rationnelle amènerait certainement d'autres contacts de ce type, et ferait progresser nos connaissances." Mais son invité ne peut apporter les précisions nécessaires sans compromettre sa carrière.

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/Dreamland_17oct09_MikeRR3.mp3]

Mike évoque une première phase de "contact alien" à son domicile, mais l'essentiel est raconté à partir de la 22ème minute. Il aura passé un bon moment à expliquer comment lui et sa compagne s'étaient plus ou moins perdus sur une route du Wyoming, en pleine nuit, en direction de Gillette. L'évènement se situe à la fin de septembre 1991, quelques semaines après le premier contact dans sa chambre.

Wyoming map La route était totalement déserte aux abords du Thunder Basin National Park. Au loin ils aperçurent une lueur rouge, très vive. Il devait être aux environ de 23h. En approchant, il constatèrent qu'il s'agissait d'un immense vaisseau en suspension, juste au milieu de la route, de forme parfaitement carrée. Mike avait arrêté la voiture à une trentaine de mètres de l'objet. Il ressentait clairement que l'engin se trouvait là pour l'intercepter.

Le couple est resté immobile dans la voiture pendant une quinzaine de minutes. Puis le vaisseau, sans un bruit, s'est élevé d'une vingtaine de mètres : "Mon domaine de recherches scientifiques me permettait de savoir qu'il s'agissait d'une technologie qui n'est pas de ce monde. Alors qu'il tournait sur lui-même, nous nous sommes aperçus qu'en réalité l'objet était bien plus grand, puisque nous n'avions vu que la partie arrière, de forme carrée. Ce vaisseau devant nous était magnifique."

"Au bout de cinq autres minutes, l'objet s'est éloigné latéralement de la route, et dirigé vers le nord. Ironiquement, nous étions à une centaine de kms de la fameuse 'Tour du Diable' où Spielberg avait situé l'action de "Rencontres du troisième type".

Nous étions très calmes, en reprenant la route, mais ma compagne s'est mise à trembler, puis à hurler de frayeur, en voyant qu'une autre source émettait des flashs rapides devant nous, et chaque fois qu'elle éclairait la zone, nous pouvions voir dix, peut-être quinze personnages tout autour.

Ils étaient noirs, très frêles, et mesuraient environ 1,20m. Cette fois j'étais à mon tour très effrayé. Nous nous sommes éloignés, même si j'aurais au fond souhaité aller au contact. A quelques mètres au-dessus de nous j'ai remarqué une boule de lumière qui nous a suivis pendant un moment.

Bien plus tard, j'ai réalisé que nous étions arrivés dans un hôtel environ 4h plus tard, alors qu'il était situé à seulement une vingtaine de minutes de cet endroit."

DevilsTower

"Quelques mois ont passé et, après avoir avoir emménagé dans ma nouvelle maison, je rédigeais un article sur mes travaux scientifiques, et j'ai alors réalisé qu'une expérience essentielle pour ma carrière, qui était en cours à l'époque, avait précisément abouti le jour même et à l'heure précise de cette évènement.

Je ne peux rentrer dans les détails, mais je vous assure que ce succès avait représenté une contribution importante dans le milieu scientifique. J'en conclus que ces êtres avaient joué un rôle, en me donnant la solution." Whitley Strieber, qui sait de quoi il s'agit, confirme que cette découverte avait eu un impact mondial à l'époque.

Mike se risque à quelques hypothèses sur la nature de ces êtres, dont l'idée qu'ils seraient des voyageurs temporels ou des entités vivant dans une autre dimension :

"Leur rôle serait peut-être d'établir très discrètement un contact avec des humains qui sont à même de réaliser des choses utiles au progrès de notre société. Je serais très curieux de savoir combien de chercheurs ont été dans mon cas, mais je doute qu'ils aient envie de le révéler."

Tout ce que nous pouvons savoir de la découverte de Mike est qu'elle a "favorisé notre prise de conscience collective pour réaliser qu'on pouvait approcher les problèmes autrement."

Mike n'est pas opposé à l'hypothèse de visiteurs d'autres planètes "parce qu'il est possible que nous découvrions un jour un moyen très pratique de nous affranchir du problème des distances, même s'il nous semble insurmontable aujourd'hui."

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10639.0

Un participant du forum DreamLand est persuadé d'avoir déjà entendu ce scientifique dans cette série d'émissions, et sous sa véritable identité.

Vendredi 23 Octobre - La fin du monde en 2012 ?

La campagne de promotion du film "2012", qui sort début Novembre, contribue à focaliser l'attention sur les "prédictions" tirées du fameux 'calendrier maya'. Le Los Angeles Times montre que plusieurs scientifiques ont pour une fois décidé de se mobiliser afin de rassurer une partie de l'opinion :

"Habituellement, ce genre d'hystérie propagée sur Internet les laisse indifférents. Mais quelques chercheurs ont décidé de monter au créneau parce qu'ils sont préoccupés de constater un phénomène inquiétant.

David Morrison, un scientifique de la NASA qui anime le site web "Ask an Astrobiologist" est sorti de sa réserve pour rassurer de nombreux lecteurs : "Deux adolescents m'ont écrit qu'ils préfèraient se suicider que de voir la fin du monde... J'essaye de leur démontrer que leurs craintes sont sans fondement". - http://www.astrosociety.org/2012/ab2009-32.pdf - http://astrobiology.nasa.gov/ask-an-astrobiologist/answered/2/

Son article titré "Apocalypse 2012, la Planète Nibiru & la Cosmophobie" remonte à la source de cette hystérie, et il affirme que les anciens n'avaient pas, sur le cosmos, des connaissances plus avancées que les nôtres.

E.C. Krupp, directeur de l'Observatoire Griffith de Los Angeles, a jugé lui aussi utile de sortir de sa réserve pour rassurer : "Le monde ne va pas disparaître le 21 décembre 2012".

Morrison pense que cette agitation résulte d'un amalgame entre différentes tendances : la première est cette rumeur persistente sur Internet qu'une planète nommée Nibiru ou Planète X pourrait percuter la Terre.

Il y a ensuite le fait que le calendrier Maya s'arrête en 2012, ce qui permettrait de supposer que les Mayas savaient quelque chose que nous ignorons. Enfin, les mouvements apocalyptiques se sont emparés de la date de 2012 pour alimenter leur discours sur la fin du monde.

David Morrison

Morrison est à la tête de l'Institut des sciences de la Lune au Ames Research Center - en Californie du nord. Il a créé le terme 'cosmophobie' pour évoquer ce phénomène. La peur du cosmos. Selon lui, "pour les plus vulnérables d'entre nous, toutes les connaissances accumulées sur l'univers n'ont fait qu'augmenter le nombre des menaces potentielles sur nos existences.

Bon nombre de personnes craignent également qu'une éruption solaire gigantesque risque d'atteindre la Terre. D'autres redoutent qu'une sorte d'alignement de notre planète avec le centre de la galaxie puisse produire une catastrophe."

Rosemary Joyce Pour Rosemary Joyce, professeur d'anthropologie à Berkeley, les Mayas n'ont jamais rien prédit. La date de 2012 est approximativement celle qui marque un changement de calendrier; c'est tout au plus le début d'un nouveau cycle :

"Certains auteurs ont essayé d'interpréter la mythologie Maya, selon laquelle la Terre a traversé différentes phases depuis la création, qui se sont toutes terminées par un désastre. Mais ils n'ont pas prédit la fin du monde."

Morrison n'est pas sûr que ses correspondants représentent une minorité du public américain. Il constate qu'un grand nombre de personnes se méfient des sources d'information habituelles, et ne font plus confiance aux autorités.

Dans ce contexte, "la campagne de promotion du film "2012" apparaît davantage comme une confirmation de l'apocalypse, plutôt que l'annonce d'un divertissement."

Morrison accuse les distributeurs du film qui auraient alimenté la "panique" en créant certains des sites web servant à propager des concepts non scientifiques. "La plupart sont conçus par des auteurs qui cherchent à vendre des livres."

L'auteur explique que les astronomes devraient avoir depuis longtemps identifié une planète censée se diriger vers la Terre : "Même s'il le souhaitait, le gouvernement ne pourrait cacher la vérité à propos de Nibiru."

Il ajoute que les photos de la "Planète X" publiées sur Internet ne sont absolument pas crédibles.

2010

Morrison conclut : "Le calendrier de mon ordinateur se termine le 31 décembre 2009. Mais ça ne veut pas dire que le monde cessera d'exister à cette date." - Source - http://www.latimes.com/news/nationworld/nation/la-sci-movie17-2009oct17,0,4123180.story

Mais le site web "Astrobiology Nasa" n'est peut-être pas le mieux placé pour restaurer la confiance, quand un autre de ses articles affirme péremptoirement que les astronomes "qui sont les mieux placés pour étudier le ciel" n'auraient jamais observé d'Ovnis. C'est un argument souvent utilisé pour désinformer, et il a été amplement réfuté. - http://www.bufora.org.uk/Articles/Astronomers_and_UFOs.pdf

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=8752.0

Jeudi 22 Octobre - Combien d'Univers dans le Multivers ?

Un article de Lisa Zyga pour PhysOrg.com - "Des physiciens ont calculé le nombre des Univers parallèles" - Depuis quelques décennies, l'idée selon laquelle notre univers pourrait n'être qu'une des multiples possibilités dans un multivers géant relevait de la science-fiction, mais elle a trouvé sa place légitime dans les approches théoriques.

Plusieurs théories en physique et en astronomie ont postulé l'existence d'un multivers constitué de nombreux univers parallèles. La question qui se pose alors est d'évaluer le nombre d'univers possibles.

Andrei Linde et Vitaly Vanchurin, deux physiciens de Stanford, ont présenté une étude qui avance le chiffre de 10^10^16. Ca peut paraître énorme, mais ils expliquent que nos capacités d'observateurs sont limitées; sinon, il peut en exister 10^10^10^7. - http://www.stanford.edu/~alinde/ - http://cosmos.phy.tufts.edu/~vitaly/

shooting the multiverse

Pour parvenir à ce résultat, Linde et Vanchurin ont considéré l'instant d'après le Big Bang, considéré comme un processus quantique qui a produit des quantités de fluctuations quantiques.

Andre Linde Ensuite, pendant une période d'inflation, l'univers s'est rapidement étendu et ces fluctuations furent "gelées" sous la forme de perturbations classiques dans différentes régions.

Aujourd'hui, chacune de ces localisations pourrait constituer un univers distinct, qui aurait ses propres lois physiques en basse énergie.

En analysant le mécanisme (nommé "slow roll inflation") qui avait généré les fluctuations quantiques originelles, ces scientifiques ont pu parvenir à établir ce chiffre de 10^10^10^7 (en fonction du modèle utilisé). Il est cependant limité par d'autres facteurs, notamment les limites du cerveau humain. - http://en.wikipedia.org/wiki/Inflation_%28cosmology%29

Sachant qu'un individu peut absorber environ 10^16 bits d'information au cours de sa vie, ce qui équivaut à 10^10^16 configurations, la conclusion est qu'un cerveau humain ne pourrait différencier plus de 10^10^16 univers.

Simulation informatique du multivers, où chaque rayon coloré représente un autre cosmos en expansion.
(image de Andrei Linde).

Il peut sembler dérisoire d'utiliser le cerveau humain à chiffrer le nombre d'univers parallèles, mais Linde et Vanchurin expliquent qu'il est différent d'avoir affaire au monde quantique ou de mener nos vies quotidiennes - où on ne prend aucun risque en ignorant les effets quantiques.

La limite ultime du nombre d'univers possibles est la capacité humaine de discerner leurs différences.

Ils se sont particulièrement consacrés à l'étude des effets quantiques à des échelles supergalactiques.

Dans ce type de scenario, l'état du multivers et les constats de l'observateur sont corrélées (comme dans l'expérience du chat de Schrödinger, où le résultat ne peut être déterminé qu'après le constat de l'observateur).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schr%C3%B6dinger

Les deux scientifiques écrivent : "Lorsque nous analysons la probabilité de l'existence d'un univers d'un type donné, nous devrions parler d'une paire indissociable : l'univers où se trouve un observateur qui 'anime' le reste de l'univers, et la fonction d'onde du reste de l'univers qui dépend du temps".

Ils expliquent que le calcul du nombre d'univers est une étape importante vers un objectif plus vaste : découvrir la probabilité de vivre dans un univers qui dispose d'un ensemble de propriétés particulières. Quelles sont nos chances de vivre dans un monde où les lois de la physique sont celles que nous observons ? Pour répondre à cette question, nous devons découvrir des probabilités qui supposent de connaître d'autres univers, et ce n'est qu'une des nombreuses difficultés." - Source - http://www.physorg.com/news174921612.html

http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/0910/0910.1589v1.pdf

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10626.0

Mercredi 21 Octobre - Découverte : 32 nouvelles planètes extra-solaires

L'ESO (l'Organisation européenne pour la recherche astronomique dans l'hémisphère austral) vient d'annoncer la découverte par le spectromètre de HARPS de 32 nouvelles exoplanètes. L'annonce a été faite par Stéphane Udry (de l'Université de Genève), lors de colloques internationaux à Porto et Madrid. C'est un membre de l'équipe d'astronomes qui ont conçu HARPS sous la direction de Michel Mayor.

HARPS (High Accuracy Radial Velocity Planet Searcher) est un spectromètre de haute précision qui équipe le télescope de 3,6m installé à La Silla, dans le désert d'Atacama au Chili, lequel a déjà permis d'identifier 75 des 403 exoplanètes connues à ce jour. Certaines se trouvent dans la zone habitable autour de leur étoile. Les découvertes concernent une trentaine de systèmes solaires différents.

Exoplanets
Michel Mayor - Stephane Udry La méthode consiste à mesurer l'influence qu'exerce une planète sur la vitesse de déplacement de son étoile. Mais elle ne permet pas d'observation directe des objets identifiés.

Stéphane Udry (à droite sur la photo, avec Michel Mayor) a fait ce commentaire : "HARPS est un instrument unique, d'une extrême précision, qui est idéal pour découvrir d'autres mondes.

Nous avons maintenant achevé notre programme initial de cinq ans, à raison de 100 nuits d'observation chaque année, qui a réussi bien au delà de nos espérances."

Les recherches vont se poursuivre pour découvrir des "super-Terres" (jusqu'à 20 fois la masse de la Terre) qui orbitent autour d'étoiles semblables à notre Soleil, et des planètes en orbite autour d'étoiles de faible masse. - Source - http://www.dailygalaxy.com/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=4714.0

Lawrence Warren, retraité de l'US Air Force, était affecté sur la base américaine de Bentwaters, en Angleterre, au mois de décembre 1980 - à l'époque du fameux incident de la forêt de Rendlesham.

Il avait déjà témoigné dans de nombreuses émissions de radio et de télévision. Son livre, rédigé en collaboration avec Peter Robbins, "Left at East Gate", a été publié en 1997.

Cependant c'est la première fois qu'il se décide à montrer un film qui aurait été tourné le troisième soir. - http://en.wikipedia.org/wiki/Rendlesham_Forest_Incident

La 4ème vague de déclassification du Ministère de la Défense britannique, en août dernier, l'aurait-elle libéré d'un devoir de réserve ?

Il a en tous cas promis de diffuser ce film dans le cadre de la 'Semaine du Paranormal' qui se déroule en ce moment à Runcorn.

Lawrence Warren
Left at East Gate L'évènement est annoncé pour la soirée du vendredi 27 octobre.

Larry Warren fut l'informateur du magazine News of the World, qui publia son récit le 2 Octobre 1983 sous le titre accrocheur : "UFO lands in Suffolk - and that's official".

Il avait préféré utiliser le pseudonyme de Art Wallace à l'époque. Mais il ne comptait pas parmi les premiers témoins :

"Larry avait pu constater, depuis un point d'observation sur la colline, que des officiers inspectaient un objet au sol, avec des compteurs geiger, alors que des hélicoptères tournaient dans le ciel. Puis un objet rougeoyant était descendu vers le champ où se trouvaient une quarantaine d'hommes. C'est en les rejoignant qu'il aurait assisté à un face à face de ses supérieurs avec des aliens..."

Son témoignage avait été corroboré par le Sergent Adrian Bustinza et plusieurs autres militaires. Source - http://www.rendlesham-incident.co.uk/larry-warren-story.php

http://www2.halton.gov.uk/content/tourismandleisure/libraries/events/paranormalweek/?a=5441

http://www.ovnis-usa.com/2009/08/18/mardi-18-aout/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3598.0

Mise à jour le 22 octobre : Peter Robbins raconte sur la liste UfoUpdates qu'il a parlé avec Frank Warren au téléphone :

"Larry a été surpris d'apprendre que cette annonce avait été faite sur le site web de la "Semaine du Paranormal", il était furieux et dégouté parce que l'information est totalement fausse.

Il ne prend pas souvent la parole dans des conférences, ou des réunions ufologiques, et m'a raconté qu'il avait accepté cette invitation d'un petit groupe pour la seule raison que ça permettrait aux participants de bénéficier d'un programme de lecture.

Il a simplement prévu de revenir sur l'incident de Rendlesham, et de faire entendre la cassette du Colonel Halt, puis de répondre aux questions de l'auditoire."

Mardi 20 Octobre - A propos de Divulgation 2009

Gildas Bourdais a diffusé ce communiqué sur les listes ufologiques francophones : "La conférence de Sephen Bassett à Paris a été un beau succès. Elle a fait salle comble à l'Espace St-Martin, avec 330 participants, selon son organisateur Didier de Plaige.

Cette réunion, après celle de Rennes il y a quelques jours, était la dernière étape d'une tournée de conférences en Europe.

Stephen, dont j'ai assuré la traduction, m'a dit qu'il était très content de cette tournée - qui lui a permis de développer ses contacts sur le "vieux continent". Rappelons qu'il anime le "PRG" ("Paradigm Research Group") aux Etats-Unis, qui fait du "lobbying" pour la levée du secret sur les ovnis.

Une émission est prévue mardi à 23h sur Radio Ici & Maintenant! [95.2 FM en Ile-de-France mais aussi sur le web]. Elle sera rediffusée le dimanche suivant, de 14h à 16h."

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?board=53.0

http://www.paradigmresearchgroup.org/ - http://icietmaintenant.info/

Alain Kremski Avec Alain Boudier - Alain Kremski - Christel Seval

Gildas Bourdais - Jean-Charles Duboc

Jean-Gabriel Greslé - Joël Mesnard

Marie-Thérèse de Brosses

(crédit photos : Egon)

Le DVD de la conférence devrait être prêt

d'ici quelques semaines, le temps de numériser

puis monter une douzaines de cassettes video.

Lundi 19 Octobre - Vrais et faux Trous noirs

Geoff Brumfiel présente dans la revue Nature les travaux de deux scientifiques chinois : "Le 'trou noir' artificiel qui aspire les micro-ondes". La comparaison avec les trous noirs naturels - puisqu'il en ressort de la chaleur - n'est cependant pas du goût de tout le monde.

"Des physiciens ont créé un trou noir de poche. Leur dispositif, qui mesure seulement 22 cms de diamètre, peut avaler des ondes lumineuses courtes et les convertir en chaleur.

C'est la plus récente utilisation des 'métamatériaux', qui peuvent courber la lumière de façon inhabituelle. Les scientifiques avaient déjà utilisé ces métamatériaux pour concevoir des 'tapis d'invisibilité' et des lentilles ultra-claires. Ce trou noir a été réalisé par Qiang Chen et Tie Jun Cui de l'Université du Sud-Ouest à Nanjing, en Chine.

Les trous noirs sont habituellement trop massifs pour être domestiqués. Par exemple, la masse de celui qui se trouve au centre de la Voie Lactée représente environ 3,6 millions de fois celle du Soleil, et déforme l'espace environnant. Il capte et retient la lumière qui passe à proximité.

Le nouveau meta-trou noir courbe également la lumière, mais de manière très différente. Au lieu du principe de gravité, leur trou noir utilise une série de 'résonateurs' métalliques, disposés en 60 cercles concentriques. Les résonateurs affectent les champs électrique et magnétique de l'onde lumineuse, la forçant à se courber vers le centre du trou.

Elle effectue une spirale qui la rapproche du 'coeur' du système, jusqu'au moment de parvenir au 20 dernières couches internes. Celles-ci sont constituées d'un autre ensemble de résonateurs qui convertissent la lumière en chaleur. Le résultat : ce qui est entré ne peut ressortir. Tie Jun Cui explique : "La lumière est totalement absorbée dans le coeur".

Portable black hole John Pendry, physicien théoriste à l'Imperial College de Londres, s'est déclaré "très impressionné". Il pense que ce trou noir est le dernier exemple en date de nombreux dispositifs étranges qu'on peut construire avec des métamatériaux. Mais il ajoute que l'analogie avec un trou noir n'est pas adéquate.

La gravité énorme des vrais trous noirs les amène à émettre un rayonnement connu sous le nom de radiation Hawking : "Le système optique dont il est question dans cet article n'a pas de source d'énergie interne et ne peut donc émettre la radiation Hawking".
http://fr.wikipedia.org/wiki/Stephen_Hawking#La_radiation_Hawking

Cependant, Cui estime que que cette découverte devrait avoir des applications intéressantes. D'ici la fin de l'année, son équipe espère mettre au point une version qui pourra aspirer des fréquences lumineuses. Si tout fonctionne, les capteurs solaires pourraient en bénéficier. Source - http://www.nature.com/news/2009/091015/full/news.2009.1007.html - Référence : http://arxiv.org/abs/0910.2159v1

Quoiqu'il en soit, les techniques d'invisibilité progressent très rapidement depuis quelques années. Il devrait un jour être possible de concevoir des machines volantes discoïdales, capables de changer d'aspect, et totalement furtives en cas de nécessité, disposant de la lumière comme source d'énergie inépuisable.

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10588.0

Dimanche 18 Octobre - Une Rencontre très rapprochée

Dirk Vander Ploeg est le fondateur et éditeur de UfoDigest.com. Il a reçu et publié ce rapport de Ed et Gloria Towers. Leur observation d'un Ovni date du 13 juillet 1979, alors qu'ils habitaient Santa Clarita Valley, en Californie. - http://www.questformiddle-earth.com/

Dirk Vander Ploeg : "Ce cas me semble exceptionnel, parce que les témoins ont fourni de nombreux détails et quelques dessins de l'objet, qui s'est trouvé très près au-dessus de leurs têtes. A cette époque nous n'avions pas encore d'appareils numériques ni de téléphones portables avec caméra.

Il était 22h quand il ont vu cet engin discoïdal d'un diamètre d'environ 25 à 30 mètres, et ils ont estimé son altitude à 15-25m. Il était de couleur blanc-argenté, d'apparence métallique. L'évènement avait duré environ 45 secondes."

Ed Towers m'a écrit : "C'était une chaude soirée d'été. J'étais occupé à nettoyer la piscine, afin que les enfants puissent en profiter le lendemain. J'étais monté sur une plateforme d'environ un mètre de haut, pour manier le long manche du rateau, et en le remontant j'ai aperçu un objet dans le ciel qui venait de l'ouest en direction de la maison; il suivait une trajectoire vers le sud-est.

Dirk Vander Ploeg

J'ai tout de suite constaté que ce n'était pas un hélicoptère ni un avion. Il était aplati et assez étendu, avec des lumières en cercle vers l'avant. J'ai couru vers la maison, et j'ai appelé ma famille, mais seule ma femme est sortie me rejoindre. L'objet était alors à la verticale de la maison et de la piscine, à 15-25m au-dessus de nous. Il ne faisait aucun bruit, et il s'est maintenu stationnaire pendant environ 40 secondes. Il avait seulement oscillé légèrement, puis il s'est incliné.

J'en avais déduit qu'il prenait acte de notre présence. Durant toute la scène, nous sommes resté figés en ne parvenant pas à réaliser ce qui se passait. C'est une sensation étrange de réaliser qu'on regarde une chose qui n'est pas censée exister, et n'est pas d'ici. Imaginez un autocar volant, au-dessus de votre maison !"

Ed a décrit de petits hublots et des lumières placées autour du dome supérieur. L'objet était métallique, et brillant. Il semblait fait d'une seule pièce, sans soudures apparentes. La partie inférieure de l'objet était de forme concave vers le centre, qui était encadré de deux formes rectangulaires de la même longueur que ce renflement.

Ces formes rectangulaires devaient faire environ 3m de large. "J'ai également remarqué des sortes de skis vers l'avant et de chaque côté du rebord du hubot situé vers l'avant. Mon attention avait été attirée par le fait que ces dispositifs n'étaient pas au "centre de gravité" de l'engin, mais vers l'avant. Les skis étaient en forme de S, pointant vers l'avant, mais d'une manière que je ne saurais représenter.

Lorsque l'engin s'était incliné, nous avions pu voir une sorte de fenêtre, comme un cockpit vitré situé en-dessous. Il se trouvait placé sous le rebord frontal.

Cette fenêtre rectangulaire devait faire 1,20m de haut sur 4 ou 5m de large. Une lumière orangée et bleutée émanait de l'intérieur, mais nous ne pouvions distinguer ni pilote ni machine à l'intérieur.

Il est resté incliné vers l'avant pendant une dizaine de secondes. Nous avions tous les deux la sensation d'être observés. A ce moment-là j'ai remarqué qu'une lumière émanait de la partie supérieure, qui n'était pas dirigée vers la piscine. Il m'avait semblé qu'il irradiait sa propre lumière par son enveloppe. Les premières lumières qui avaient d'abord attiré mon attention étaient dirigées vers l'avant, et elles venaient de la partie inférieure de l'engin.

Illustration Towers 2

Ma femme et moi ne nous sommes pas parlés pendant cette expérience, mais elle n'avait cessé de se répéter "Oh mon Dieu !". L'engin s'est ensuite éloigné tranquillement à 50 ou 60km/h. J'ai sauté sur un muret d'enceinte pour continuer à l'observer s'éloigner d'une dizaine de kilomètres.

J'ai demandé à ma femme de garder le silence tant que nous n'aurions pas chacun dessiné ce que nous avions vu, afin de pouvoir comparer. Nos croquis coïncidaient, sauf que les miens étaient plus détaillés."

Ed Towers a travaillé pour une compagnie qui produit des systèmes de propulsion; il a ensuite dirigé plusieurs sociétés informatiques. Il a ajouté : "J'ai vu de très près un engin très concret, extrêmement bien profilé. Mon bagage d'ingénieur aéronautique me permet d'affirmer que les humains ne maîtrisent pas ce genre de technologie".

Ed et Gloria Towers résident maintenant à Oceanside, en Californie. Ed a co-fondé une société de conseil en entreprises qui traite avec d'importantes sociétés européennes, et un cabinet spécialisé dans l'immobilier. Il est aujourd'hui retraité.

Mise à jour du 20 Septembre 2009 : "J'ai du oublier de vous dire à l'époque que j'avais contacté le SETI l'année suivante, et nous avions fini par nous accrocher parce que j'avais affaire à une personne qui occupait de hautes fonctions. Elle n'avait cessé de nier la possibilité que la Terre puisse être visitée.

Elle m'avait semblé surtout préoccupée d'empiler des rapports sans aucune ouverture d'esprit ou curiosité scientifique. Elle s'était comportée comme un agent du gouvernement, essayant de me convaincre que c'était impossible. J'avais trouvé cette attitude particulièrement choquante.

J'ai eu d'autres entretiens, avec un chercheur de la NASA qui faisait des études sur l'automatisation des aéroports, du moins c'est ce qu'il m'avait dit. Nous avons eu plusieurs conversation au téléphone et des échanges par email. C'est lui qui m'avait téléphoné, et je l'avais rappelé pour vérifier qu'il travaillait bien à la NASA. Il était vivement intéressé par notre témoignage, et m'avait posé toutes sortes de questions sur les caractéristiques de l'engin.

J'ai lu beaucoup de témoignages, et je pense que peu de gens se sont trouvés comme nous aussi près d'un engin."
Sincèrement, Ed Towers - Source - http://www.ufodigest.com/news/0909/backyardufo.php

Ed Towers précisait hier par email : "Ca ne me dérangeait pas de publier mon identité à l'époque, parce que je pense que trop de gens hésitent à parler, ou craignent le ridicule. Ce n'est pas notre cas. Cette observation nous a convaincus que le gouvernement cache la vérité. Les autorités doivent redouter des mouvements de panique et l'impact de cette réalité sur notre société."

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10556.0

Samedi 17 Octobre - Préambule à Divulgation 2009

Ce résumé devrait faciliter la compréhension de la première partie de l'intervention de Stephen Bassett ce dimanche à l'Espace Saint-Martin.

"Sans risquer de créer un incident diplomatique, la France avait envoyé un message fort aux Etats-Unis en publiant le Rapport Cometa dès 1999." Extrait de ses conclusions : "Il parait naturel que, dans l'esprit des chefs militaires américains, le secret doive être gardé le plus longtemps possible. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_COMETA

Seule une pression croissante de l'opinion publique, éventuellement soutenue par des résultats de chercheurs indépendants, des divulgations plus ou moins calculées ou encore un accroissement brutal des manifestations d'OVNI, pourraient, peut-être, amener les dirigeants et les responsables américains à modifier leur attitude."

S. Bassett commente : "Mais la plupart des medias américains, à part le Boston Globe, avaient simplement considéré que la position française ne mettait pas directement en cause les Etats-Unis.

Puis d'autres pays ont commencé à déclassifier leurs archives : le Canada, le Mexique, le Brésil, l'Australie, la France, l'Angleterre, le Danemark...

Cependant l'embargo sur la vérité n'est toujours pas levé. Steven Bassett évoque ensuite l'Uruguay et la Suède en 2009. Dans certains cas, les dossiers ont été obtenus par des groupes privés de recherches ufologiques. En Russie, la marine a diffusé cette année ses archives d'Ovnis aperçus en mer. Deux mois plus tard, Obama décidait de renoncer à l'installation de missiles balistiques en Europe... Il se passe bien quelque chose, comme si des aménagements discrets se mettaient en place."

Nous assistons à une partie d'échecs internationale, où le perdant va devoir déposer son Roi avec élégance, pour sauver les apparences. L'une des pièces essentielles sur l'échiquier est pour moi l'initiative Rockefeller, 1993-1996." Le conférencier recommande de lire les détails sur le site web de Grant Cameron. http://www.presidentialufo.com - http://www.ovnis-usa.com/hillary-clinton/

Laurance Rockefeller Laurence Rockefeller avait demandé à son avocat, Henry Diamond, d'adresser une lettre au Dr. John Gibbons, conseiller scientifique de Bill Clinton. Le milliardaire envisageait en mars 1993 de publier une pleine page dans tous les principaux journaux. Bill et Hillary Clinton lui avaient rendu visite sur son ranch.

Parmi les principaux acteurs de cet épisode, l'avocat Webster Hubbell - auquel Bill Clinton avait demandé d'enquêteur pour lui sur les dossiers Ovnis, et Melvin Robert Laird, ancien Secrétaire à la Défense.

C. B. Scott-Jones, le journaliste Dick Farley, et le sénateur Claiborne Pell faisaient partie de l'entourage direct de Rockefeller. Egalement concernées à l'époque, la Sénatrice Patty Murray et la Secrétaire de l'US Air Force, Sheila Widnall.

S. Bassett a également identifié un groupe, qu'il nomme les Watchers (observateurs) parmi lesquels Al Gore, Léon Panetta, Bill Richardson, et le sénateur républicain Steven Schiff. C'est lui qui demanda à la Commission du Congrès de publier tous les documents relatifs à l'affaire de Roswell mais l'US Air Force répondit finalement que l'essentiel des documents demandés avaient été égarés...

Bassett termine cette seconde liste en évoquant John Podesta, "l'un des personnages parmi les plus importants, que Barack Obama avait placé l'an dernier à la tête de son équipe de transition présidentielle. Il ne faudra pas le perdre de vue, parce qu'il a réclamé publiquement la Divulgation en 2002."

L'activiste présente ensuite le groupe des chercheurs : Don Berliner, son co-auteur Antonio Huneeus, Richard Hall, Robert Teets, John Mack, Dr Leo Spinkle, Steven Greer, Bruce Maccabee, Linda Moulton Howe, Dr Jacques Vallée, Colin Andrews, Victoria l'épouse du Colonel John Alexander, Karl Pflock, et le Dr Richard Boylan. Tous étaient impliqués à des degrés divers dans l'Initiative Rockefeller.

John Podesta

Pourtant, un article de Todd S. Purdum publié le 29 août 1995 dans The New-York Times avait préféré parler de la météo le jour de la visite des Clinton sur le ranch. Tous les documents de référence sont publiés sur le site web du PRG. - http://www.paradigmresearchgroup.org/Rockefeller%20Documents/Rockefeller_Initiative_Documents.htm

Après ce rappel historique, indispensable pour comprendre ce qui se passe à Washington, le conférencier va décrire les manoeuvres sous les trois dernières présidences américaines. Il exposera surtout pour quelles raisons la Divulgation lui parait imminente avec Barack Obama.

Le lendemain, Stephen Bassett sera présent à Paris pour des entretiens privés.

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?board=53.0

Vendredi 16 Octobre - Le LHC victime d'une remontée temporelle ?

The Telegraph a titré cet article provoquant pour exposer la rétrocausalité quantique : "Le LHC (Large Hadron Collider) du CERN qui tarde à se remettre en route a-t-il été saboté par son propre futur ?"

"Il n'est plus question cette fois d'un risque de voir la Terre dévorée par un gigantesque trou noir, mais aujourd'hui deux physiciens renommés évoquent la possibilité qu'il ait été victime de son développement ultérieur.

Leur théorie rappelle le célèbre film "Retour vers le Futur". Le danois Holger Bech Nielsen, et le japonais Masao Ninomiya ont émis l'hypothèse que les découvertes du LHC furent "si détestables pour la nature" qu'elle s'est arrangée pour stopper leur création.

Ils ont développé leurs idées depuis 2007 dans deux articles : "Tester les effets du Futur au LHC" et "Recherche sur l'Influence du Futur au LHC."

Higgs simulation

http://en.wikipedia.org/wiki/Holger_Bech_Nielsen - http://en.scientificcommons.org/masao_ninomiya

Holger Nielsen Leur hypothèse commune concerne le Boson de Higgs, cette minuscule particule qui serait l'élément clé de la vie et que le Large Hadron Collider est censé mettre en évidence.

Ils ont échafaudé une théorie selon laquelle une "remontée temporelle" aurait stoppé le collisionneur avant qu'il parvienne au résultat attendu, comme un voyageur du temps qui reviendrait tuer son grand'père.

Pour le Dr Nielsen : "Nous en sommes venus à proposer que toutes les machines conçues pour chercher à produire le boson de Higgs joueront de malchance".

Ces scientifiques pensent qu'il ont établi un "modèle pour Dieu".

Soit il "déteste les particules de Higgs, ou bien cherche à les éviter". Le LHC, qui a nécessité les efforts de 10.000 chercheurs depuis 15 ans, n'a pas d'équivalent au monde de par son envergure et sa complexité.

Il s'agit de recréer les conditions qui ont existé quelques fractions de seconde après le Big Bang, en faisant se rencontrer des particules dans un anneau d'accélération de 27 kilomètres de circonférence.

Il est question de traquer une mystérieuse particule nommée le Boson de Higgs, ou Particule divine, qui confère à chaque chose sa masse. Mais le projet a soulevé de nombreuses controverses, et rencontre des difficultés inattendues.

Masao Ninomiya
The Telegraph LHC Quelques scientifiques avaient tout d'abord prétendu qu'il pourrait créer un trou noir capable d'anéantir le monde.

Puis en Septembre 2008 des circuits sur l'un des aimants ont surchauffé, provoquant des dégâts et causant une fuite d'hélium.

A la veille de sa remise en route, ces deux physiciens théoriques font maintenant entrer le voyage temporel en ligne de compte." Source - http://www.telegraph.co.uk/science/science-news/6318034/Could-the-Large-Hadron-Collider-be-held-back-by-its-own-future.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10558.0

Le New-York Times a repris les grandes lignes de cet article dans sa rubrique 'Space & Cosmos', en ajoutant une remarque intéressante : "Il y a bien un paradoxe dans le fait de revenir tuer son grand'père, mais les physiciens estiment que ce n'est pas le cas s'il s'agit d'empêcher qu'il se fasse renverser par un camion." - http://www.nytimes.com/2009/10/13/science/space/13lhc.html?_r=1

http://www.ovnis-usa.com/stephen-bassett-a-paris/

Jeudi 15 Octobre - Précisions sur "Divulgation 2009"

La phase des réservations pour la Conférence qui a lieu ce dimanche à Paris est terminée. Les délais postaux ne permettraient plus de recevoir un chèque puis de confirmer éventuellement sa réception. Il est donc possible de venir directement avec les plus grandes chances de trouver une place.

En résumé :

Conférence "Divulgation 2009" - Dimanche 18 octobre - 12h30-18h

Signatures de livres : Marie-Thérèse de Brosses, Gildas Bourdais, Jean-Gabriel Greslé, Joël Mesnard, Christel Seval, avec Alain Boudier et Jean-Charles Duboc.

Marie-Therese de brosses Gildas Bourdais Christel Seval Alain Boudier Jean-Charles Duboc

Alain Kremski, Bols chantants du Japon & Gongs de Birmanie,

Stephen Bassett : Exposé, Questions & Réponses,

Dr Edgar Mitchell, en duplex video de Floride,

"Out of the Blue", un documentaire de James Fox.

Participation : 15 euros, sauf difficultés financières.

Espace St-Martin, 199bis rue Saint-Martin - 75003 Paris

Détails : http://www.ovnis-usa.com/stephen-bassett-a-paris/

Edgar Mitchell - X-Conference, avril 2009 - http://www.youtube.com/watch?v=FOO-o6QDmWw

=>>> http://ovnis_usa.com/VIDEOS/Edgar Mitchell_UFO_Disclosure_Press_Conference 09.flv

+>>> http://ovnis-usa.com/VIDEOS/EdgarMitchell-Oneness.flv - traduire

Out of the Blue is a feature-length documentary on the UFO phenomenon.

Out of the Blue (2002 film)
The film is narrated by Peter Coyote and attempts to show, through interviews with members of the scientific community, eye witnesses and high-ranking military and government personnel, that some unidentified flying objects could be of extraterrestrial origin and that secrecy and ridicule are used to shroud the UFO issue.

Directed by James Fox Tim Coleman Boris Zubov
Written by James Fox Tim Coleman Boris Zubov Charles Fox
Starring Narrated by Peter Coyote
Distributed by Hannover House
Running time Appox. 90 min.
Language English
Source: http://en.wikipedia.org/wiki/Out_of_the_Blue_(2002_film)

Site officiel: http://www.outofthebluethemovie.com/news/news.html

Mercredi 14 Octobre - David Wilcock attire l'attention

Qu'est-ce qui a poussé David Wilcock à se mettre en avant et risquer d'être totalement discrédité ? Jusqu'ici, ses interventions recevaient un accueil généralement favorable.

Un participant du forum Open Minds surnommé OnLookerDelay s'est intéressé à son émission sur Coast-to-Coast AM le 6 octobre : "George Noory recevait à nouveau David Wilcock, chercheur intuitif et conférencier.

Au début de le 2ème heure, l'animateur a demandé à David s'il pensait que la divulgation était proche. Wilcock a répondu par l'affirmative, puis il a développé :" - http://divinecosmos.com/

1.) David pense que nous avons atteint la masse critique : il y a maintenant suffisamment de personnes qui sont conscientes de la réalité, et la divulgation devient un fait accompli. Elle fait partie du cours naturel des évènements. La Divulgation est inévitable.

David Wilcock

2.) Les Pouvoirs en place, au plus haut niveau, sont maintenant disposées à cette révélation, mais ils veulent attendre qu'une réduction de la population soit intervenue, parce que la réaction pourrait être catastrophique pour la Terre.

3.) La divulgation "officielle" lui a été confirmée par "quelqu'un" en qui il a toute confiance, qui a appris de trois sources différentes qu'un créneau de 2 heures avait été réservé sur les réseaux de télévision d'ici fin 2009. Ses sources, sans se connaître, lui auraient indiqué la même date (27 novembre ?).

4.) David préfère ne pas encore révéler la date de cette émission, de crainte de représailles.

David Wilcock 5.) Obama annoncera que nous ne sommes pas seuls dans l'univers, et que d'autres formes de vie d'apparence humaine ont "évolué" sur d'autres planètes. Il devrait nous présenter quatre types de visiteurs galactiques.

6.) Wilcock nous dit qu'ils communiquent par télépathie, mais qu'ils s'exprimeront de manière audible grâce à des dispositifs placés au niveau de la gorge.

7.) L'économie devrait être sérieusement perturbée par la divulgation, mais à terme ça ne devrait pas être négatif.

8.) Cet évènement devrait considérablement affecter notre monde, et modifier en profondeur la façon dont nous percevons toutes choses. Nous devrons ré-évaluer tout ce que nous croyons connaître.

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/C2C_GeorgeNoory_David_Wilcock-6oct09.mp3]

OnLookerDelay, qui a lancé le débat, constate pour sa part : "David s'est beaucoup avancé, et je lui reconnais une certaine audace. Mais il pourrait bien terminer comme Blossom Goodchild, avec sa fausse prédiction d'octobre 2008." Le 'canal' australien avait ensuite présenté des excuses très embarrassées.

David Wilcock ne craint apparemment pas de perdre la plus grande part de ses lecteurs, même ceux qui voient en lui la réincarnation de Edgar Cayce. -http://www.ovnis-usa.com/2008/10/16/jeudi-16-octobre/

Ivo intervient alors : "Je ne vois pas bien comment une réduction de la population, de quelques millions ou même davantage, pourrait diminuer l'impact... Nous serions encore quelques milliards !"

Edgar Cayce - David Wilcock

Les participants du forum Open Minds n'ont pas tardé à constater que la prétendue source de Wilcock est le Dr "Pete" Peterson, qu'il interviewait avec le Projet Camelot en juin dernier. - http://www.projectcamelot.org/pete_peterson.html - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=9019.0

Ils s'attendent bien sûr à ce que l'évènement annoncé soit finalement "reporté pour une raison inattendue", mais se demandent pourquoi Wilcock s'est engagé dans cette voie.

Extrait de la présentation sur le site web de C2C : "David Wilcock évoque ses rèves prophétiques qui confirmeraient de profonds bouleversements dans la société cet automne, et la divulgation de la présence E.T. Il apporte de nouveaux éléments selon lesquels des champs d'énergie galactiques affectent l'évolution. Il a vu en rève un astéroïde qui se place sur la trajectoire de la Terre et pourrait anéantir une large part de sa population, puis une apparition de la Vierge Marie, étendant sa main pour l'arrêter.

Decembre 2012 Il interprète cette image symbolique en déclarant qu'elle représente le plan des Illuminatis pour réduire la population mondiale, à travers la faillite économique, le virus H1N1, et la guerre. Ses "sources" l'ont informé que nous verrions prochainement le démantèlement de la Reserve Fédérale.

Mais les objectifs des Illuminatis pourraient être contrés par la divulgation de la présence E.T. Parmi eux, les Annunakis, qui sont d'apparence reptilienne, constituent la force qui anime les Illuminatis.

Wilcock affirme que le système solaire est soumis à des transformations du fait qu'une vague d'énergie galactique se répand actuellement, causant le réchauffement des planètes, les rendant plus brillantes et plus magnétiques.

Cette vague pousserait l'humanité à évoluer sur une fréquence plus élevée. Mais selon ses sources, un vaisseau a été envoyé secrètement pour étudier cette vague, et il a été constaté qu'elle produirait un cataclysme planétaire entre 2012 et 2017."

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2402.0

Mardi 13 Octobre - Les Ovnis & la Crise des missiles cubains

Le chercheur Robert Hastings s'est consacré depuis 30 ans à recueillir des témoignages sur les manifestations Ovnis dans les parages des installations nucléaires, et les bases de lancement de missiles. - http://www.ufohastings.com/

"En certaines occasions, ceux qui pilotent ces engins ont délibérément désactivé nos ICBMs. Cependant, je me suis toujours étonné de n'avoir rien trouvé concernant la Crise des missiles cubains, en octobre 1962. Parce qu'à cette époque le monde avait failli basculer dans une guerre thermonucléaire.

L'activité Ovni m'avait même semblé très ralentie pendant cette période. Finalement, en 2006, j'ai pu consulter un rapport qui avait été envoyé au CUFOS.

La source était un sergent retraité de l'Air Force - que je préfère nommer "John Smith"; il avait servi comme mécanicien au 42ème FMS (Field Maintenance Squadron) à Loring AFB, dans le Maine.

Il racontait un évènement extraordinaire qu'il situait en 1961. J'avais pu m'entretenir avec lui, et je l'avais trouvé parfaitement crédible (bien qu'un élément de son histoire puisse paraître incroyable).

13 Jours
Castro_Khruschev

Mes recherches ultérieures ont montré qu'il s'agissait en fait de l'automne 1962. Smith évoquait des missions spéciales des B-52 (code Chrome Dome), qui consistaient à les envoyer en "tandem".

Ces missions supposaient d'effectuer deux sorties chaque jour, en alternance avec les vols du SAC. J'ai rassemblé tous les détails de ces opérations.

En outre, un colonel qui pilotait à Loring m'a confirmé que les missions en tandem avaient cessé au début de Novembre 1962, après la fin de la crise qui avait duré deux semaines.

Les deux B-52 rentraient à la base, et se trouvaient en approche finale, quand un Ovni était apparu au-dessus de la piste.

J'ai ensuite identifié et interviewé un collègue de Smith à Loring (il doit également rester anonyme), qui m'avait confirmé la première partie de son témoignage. La base était en alerte parce qu'on avait craint une collision en vol. Il se souvenait que les gradés avaient ordonné aux hommes de se rassembler sur le tarmac.

Il avait ajouté : "J'ignorais avant cela qu'il y avait autant de colonels sur la base!" D'après Smith et son ancien collègue, les bombardiers s'étaient posés sans incident.

Cependant, alors que je lui demandais d'être plus précis, ce collègue m'avait déclaré qu'il s'était endormi à l'arrière d'un camion de la maintenance et ne pouvait confirmer l'irruption d'un Ovni.

J'avais trouvé ça très étonnant, parce que les personnels qui se trouvaient mobilisés dans l'urgence auraient tous dû se tenir prêts à intervenir en cas de crash. Alors que je cherchais à en savoir davantage, l'homme était devenu évasif et avait souhaité mettre fin à l'entretien.

En fait, Smith se souvenait que ce mécanicien se trouvait dehors, à scruter le ciel comme tous les autres, alors que l'Ovni était en l'air.

Missile launch site

(Nous avons eu l'explication en apprenant que ce collègue avait ensuite été formé pour devenir mitrailleur à bord des B-52, et son commandant lui avait dit qu'il était interdit de mentionner d'éventuelles observations d'Ovnis). J'ai dit plus haut qu'un élément du récit de Smith pourrait paraître incroyable, mais il y a eu des précédents. Smith a dit qu'après le départ très rapide de l'Ovni, lui-même et les autres témoins avaient repris leurs activités habituelles comme s'il ne s'était rien passé !

Nations-Unies

Bien qu'ils aient tous assisté à cet évènement spectaculaire, qui avait duré quelques minutes, personne n'avait fait le moindre commentaire. Smith ne s'explique toujours pas pourquoi.

"J'avais une idée très claire de ce qui s'était passé, mais je n'avais absolument pas envie d'en parler avec les autres. Je sais que ça n'est surement pas rationnel comme attitude. Je n'ai jamais oublié cet incident. Mais je ne m'étais pas vraiment étonné que nous ayons gardé le silence. Je ne l'ai raconté à ma femme qu'en 1976."

Le groupe de mécaniciens n'avait pas non plus échangé à propos des B-52, malgré l'importance des risques encourus. "En temps normal, sans même parler d'Ovni, cette mise en alerte aurait suscité bien des discussions !

Mais à l'époque, je n'avais même pas réalisé que nous nous étions comportés de manière étrange. C'était comme si nous avions révé, bien que ça se soit réellement passé."

Certains pourront se dire que cet aspect suffirait à conclure que l'incident n'a pas eu lieu. Mais je détiens cependant d'autres éléments corroborants, que je dois pas vous livrer pour le moment.

Cette affaire doit être recoupée de diverses manières, et elle est d'autant plus importante qu'elle semble rattachée à la Crise des missiles cubains. Pour l'heure, en vous livrant ce témoignage, je ne souhaite qu'en susciter de nouveaux.

Robert Hastings D'après Smith, de très nombreux militaires sur la base Air Force avaient vu cette manifestation. Si c'est le cas, je ne souhaite pas influencer leurs récits quand ils prendront contact avec moi. Je ne dois pas non plus révéler d'éléments trop précis qui permettraient à des fraudeurs de nous désinformer.

En résumé, j'aimerais recueillir les témoignages d'autres retraités de l'U.S. Air Force qui se trouvaient en service à l'époque de la Crise des missiles cubains - en particulier s'ils se trouvaient sur des bases disposant de l'arme nucléaire. Je m'intéresse aussi bien à constater qu'il y a eu une activité Ovni pendant cette période, ou que ce fut au contraire le calme plat. Je respecterai l'anonymat si on me le demande." - Source - http://www.theufochronicles.com/2009/10/military-ufo-sightings-during-cuban.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10543.0

Lundi 12 Octobre - L'antigravité testée au CERN ?

Après l'incident du 19 septembre 2008, le LHC aura été révisé pendant plus d'un an. Il doit redémarrer "en douceur" le mois prochain, mais il faudra attendre encore un an avant qu'il fonctionne au mieux de ses possibilités.

Le physicien Franklin Felber compte parmi les chercheurs impatients de l'utiliser pour vérifier leur théorie. Il aimerait démontrer que les particules massives se déplaçant à des vitesses relativistes peuvent produire une sorte d'antigravité. Le physicien vient de faire connaître ses intentions le 6 octobre 2009. - http://arxiv.org/abs/0910.1084

Il avait présenté un premier exposé au STAIF (Space Technology and Applications International Forum) en 2006, mais il compte procéder à une vérification expérimentale avant de publier dans une revue à comité de lecture. - http://www.physorg.com/news10789.html

LHC Muon chambers

Felber a cependant présenté un article détaillé en mai 2006, dans le cadre de la 25ème Conférence Internationale sur les innovations spatiales, à Los Angeles - http://arxiv.org/abs/gr-qc/0604076 - http://arxiv.org/PS_cache/gr-qc/pdf/0604/0604076v1.pdf

Le magazine PopSci s'intéresse de nouveau à l'hypothèse de Franklin Felber : "Après sa remise en route, le LHC pourra également servir à tester la propulsion de vaisseaux spatiaux."

David Hilbert "Le mathématicien allemand David Hilbert (1862-1943) avait publié en 1924 un article dans lequel il remarquait un effet secondaire assez étonnant de la relativité d'Einstein : une particule relativiste qui se déplacerait à environ la moitié de la vitesse de la lumière devrait être repoussée par une masse stationnaire (ou du moins c'est ce qu'un observateur extérieur pourrait observer). - http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Hilbert

Le concept de cette force extraordinaire fut ensuite plus ou moins oublié, mais Franklin Felber, un physicien qui travaille aux laboratoires Sandia, s'est attaché à le ressusciter et il émet l'hypothèse que ça pourrait fonctionner dans l'autre sens également : Felber envisage que la particule pourrait propulser la masse stationnaire à une vitesse bien supérieure. En fait, il pense que si nous en venions à propulser des masses stationnaires à 57.7% de la vitesse de la lumière, la même recette pourrait aussi bien s'appliquer à un vaisseau.

L'idée qui sous-tend la "propulsion hyperveloce" de Felber repose sur la notion que la particule relativiste peut fournir une impulsion supérieure à son propre déplacement dans l'espace.

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Franklin_Felber_2006.flv - http://www.youtube.com/watch?v=19lPODYQywE&hl=fr

Felber pense également qu'on peut atteindre ces vitesses fantastiques sans provoquer de contraintes excessives sur un vaisseau et ses occupants.

En fait, l'engin poursuit une trajectoire géodétique, ce qui revient à dire que seuls les effets secondaires de la gravité (tidal forces) pourraient l'affecter. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_g%C3%A9od%C3%A9tique - http://en.wikipedia.org/wiki/Tidal_force

Felber veut prouver sa théorie grâce aux tunnels du CERN, parce que le LHC est capable d'accélérer des particules aux vitesses qui peuvent produire cet effet de répulsion.

Ces tests sur la force de répulsion pourraient être menés en marge des flux de particules, sans perturber les expériences en cours.

Franklin Felber

Si les expériences au LHC pouvaient confirmer l'hypothèse de Felber, les voyages dans l'espace lointain pourraient s'en trouver facilités. Il ne s'agit pas cette fois de maîtriser l'hyperespace, mais ce serait un progrès notable." - Source - http://www.popsci.com/technology/article/2009-10/lhc-test-could-lead-hyperdrive-space-propulsion-well-theory

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10535.0

Dimanche 11 Octobre -

C'est dimanche prochain que l'activiste Stephen Bassett achève sa tournée de 18 villes européennes. 

Une rencontre est organisée à Paris, qui sera également l'occasion d'approcher Gildas Bourdais, Jean-Gabriel Greslé, Christel Seval, Marie-Thérèse de Brosses, Joël Mesnard, Alain Boudier, & Jean-Charles Duboc.

Le compositeur Alain Kremski avec ses Bols chantants précèdera la conférence, qui sera suivie du documentaire "Out of the Blue" de James Fox.

L'astronaute Edgar Mitchell, le 6ème homme qui a marché sur la Lune (Apollo XIV), interviendra en direct depuis la Floride.

Plan d'accès & Infos complémentaires

On doit cette création video à "Walex E-DEY". Les sites web qui soutiennent cette initiative peuvent l'afficher sur leurs sites web en utilisant cette adresse : http://www.youtube.com/watch?v=-sxViIn6JrU#

(Des badges d'entrée seront envoyés sur demande à tous les partenaires).

Edgar Mitchell : "Steven Basset fait actuellement une tournée en Europe parce qu'il est très intéressé, comme nous le sommes tous, de voir tous les pays reconnaître la présence des Ovnis et des aliens sur notre planète, et de déclassifier leurs documents. Parce que nous savons qu'ils sont là.

Les pouvoirs en place ne parviennent plus à maintenir le secret, les populations sont au courant.

Nous voulons savoir de quoi il s'agit exactement, et ça suppose un effort concerté de toutes les nations.

La France, l'Angleterre, le Brésil, la Belgique et d'autres pays, ont déclassifié leurs dossiers sur la présence aliène et celle des Ovnis.

Nous pensons que tous les pays doivent faire de même, afin que les citoyens sachent vraiment ce qui se passe."

Il ne tient qu'à vous de témoigner de votre intérêt, comme dans les autres villes européennes, pour encourager les gouvernements à lever le secret.

Plan d'accès & Infos complémentaires. - http://www.ovnis-usa.com/stephen-bassett-a-paris/

Moins de neuf mois après le début de sa présidence, Barack Obama a été distingué par le Prix Nobel de la Paix, "pour ses efforts extraordinaires en faveur du renforcement de la diplomatie internationale et de la coopération entre les peuples".

Obama Prix Nobel Au-delà de la polémique sur ses mérites, le milieu exopolitique se prend à réver qu'il saisisse l'occasion de recevoir son prix, le 10 décembre à Oslo, pour divulguer la présence extraterrestre.

Michael Salla rappelle dans The Examiner que le Président est entouré de personnalités favorables à la divulgation, et conclut : "Barack Obama pourrait évoquer les technologies très avancées de nos visiteurs extraterrestres, et la nécessité d'établir des relations pacifiques. L'ancien sénateur de l'Illinois aura désormais la stature nécessaire pour procéder à cette annonce." - Source - http://www.examiner.com/x-2383-Honolulu-Exopolitics-Examiner~y2009m10d9-Is-Obama-Nobel-Peace-Prize-prelude-to-extraterrestrial-disclosure

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10511.0

Samedi 10 Octobre - David Clarke : The UFO Files

David Clarke UFO files Maître de conférences à l'Université de Sheffield, il a été choisi depuis deux ans par le MoD (Ministère de la Défense britannique) pour présenter chaque nouvelle vague de déclassification. - http://www.ovnis-usa.com/declassification-britannique/

Sa position se trouve confortée du fait que les Archives Nationales viennent de publier son quatrième ouvrage sur les Ovnis : "The UFO Files - The Inside Story of Real-Life Sightings". - http://drdavidclarke.blogspot.com/

Extrait de la note de présentation : "Ce livre raconte cent ans d'observations, s'appuyant sur des rapports qui avaient été classifiés aux Archives Nationales.

Il révèle des cas extraordinaires exposés par des témoins mais démontre aussi que les autorités ont enquêté sur le sujet bien avant la Première guerre mondiale, même si les termes Ovni et Soucoupes volantes ne sont apparus qu'au milieu du XXème siècle."

David Clarke a retrouvé des rapports et des enquêtes conduites dans les années 20 par les Services météo (le Met Office) qui suggèrent des manifestations d'Ovnis. Il lui arrive de signaler que les rapports publiés par le MoD ne sont pas complets.

http://www.ovnis-usa.com/2009/03/28/samedi-28-mars/

Linda Moulton Howe s'est surtout intéressée au chapitre qui expose le 'Project Condign', et pense que "c'est un sujet qui devrait motiver la presse britannique." Cette étude conduite de 1997 à 2000 concernait les UAPs (Unidentified Aerial Phenomena).

"Le M.o.D avait cessé d'utiliser le terme UFOs (Unidentified Flying Objects) au début des années 50, parce que le sigle était devenu synonyme pour le public d'engins extraterrestres.

Condign ("punition adéquate") concerne l'étude d'un phénomène politiquement inacceptable mais qui persiste à se manifester dans le ciel, sur les mers, et aussi sur terre. - http://www.ovnis-usa.com/2009/03/28/samedi-28-mars/

L'équipe d'analystes des services de renseignement du MoD, dans le cadre du Project Condign, avait rédigé un rapport SECRET de 465 pages sur les UAPs constatés dans l'espace aérien britannique, entre 1997 et 2000.

En page 3 du Sommaire, ils avaient utilisé cette photographie en couleurs comme exemple d'UAP. Elle provient de la vague belge qui a été observée en 1990.

Petit Rechain
Project Condign Le rapport du Project Condign sur les UAP/UFO fut déclassifié et publié pour la première fois le 15 mai 2006. Il rangeait les phénomènes aériens non-identifiés dans la catégorie des plasmas et autres phénomènes naturels inexpliqués, bien que d'autres analystes, restés anonymes, aient estimé que des intelligences extraterrestres pouvaient être impliquées." Source - http://www.earthfiles.com/

Le rapport original de 465 pages est consultable ICI. - http://tiny.cc/79OFf

"David Clarke ne manque pas de revenir sur l'incident de la forêt de Rendlesham, et raconte plusieurs cas d'abductions, de rencontres rapprochées, d'avions fantomes, et aborde les crop-circles. L'auteur a conduit ses propres interviews, et rassemblé des témoignages de pilotes civils, et de nombreux militaires."

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10507.0

La déception est grande chez ceux qui avaient tenté d'observer les impacts de Centaur (l'étage supérieur de la fusée Atlas), puis du LCROSS (Lunar CRater Observation & Sensing Satellite) dans le cratère lunaire Cabeus A.

Le LCROSS, équipé de cinq caméras et d'instruments de mesures, était censé filmer le premier tir pendant 4 minutes avant de s'écraser à son tour. Il avait été annoncé qu'un panache de matériaux lunaires pourrait s'élever à une dizaine de kilomètres d'altitude.

Cette video présente toute l'opération en 8mns. Il ne s'est apparemment rien passé.

Tony Colaprete, responsable de l'équipe scientifique, se disait malgré tout satisfait : "Nous avons des résultats très intéressants, le spectromètre de LCROSS a renvoyé de très bonnes mesures et il faudra du temps pour analyser tout cela. Nous avons assez de données pour répondre à la question qui était posée : y a-t-il ou non de l'eau"..

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Moon_Impact_9oct09.flv

http://www.nasa.gov/mission_pages/LCROSS/multimedia/index.html

http://www.geoeye.com/CorpSite/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10378.0

http://www.ovnis-usa.com/2009/10/01/double-impact-sur-la-lune/

Vendredi 9 Octobre - Je Sais ce que J'ai Vu

Le nouveau documentaire de James Fox, "I Know What I Saw", récemment diffusé sur History Channel, s'ouvre sur l'affaire des Lumières de Phoenix. Le premier segment présente de nombreux témoins, et ne manque pas d'exposer le revirement du gouverneur de l'Arizona de l'époque, Fife Symington, devenu l'un de ses meilleurs avocat de la divulgation.

Symington avait d'abord ridiculisé l'incident. Il expliqua l'an dernier qu'il "craignait des réactions de panique dans la population."

Pour mémoire, la bande annonce a été diffusée ici le 7 juillet. James Fox devrait être prochainement invité par Larry King sur CNN, ce qui ne manquera pas d'amplifier son audience. Il négocie actuellement les droits de sa diffusion mondiale.

http://www.ovnis-usa.com/2009/07/07/mardi-7-juillet/ - http://iknowwhatisawthemovie.com/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=9011.0

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/I_Know_what_i_Saw_ 1of9.flv

Roswell Museum Le 8 juillet 1947, c'est le Lieutenant chargé des relations publiques sur la base de Roswell, Walter G. Haut, qui fut chargé de publier le premier communiqué de presse - à la demande du Colonel William Blanchard - révélant au monde que l'armée avait récupéré une soucoupe volante sur un ranch près de Roswell.

Il fut démenti le lendemain par un second communiqué, émanant cette fois du Général Roger Ramey, affirmant qu'il s'agissait d'un ballon météo.

Au début des années 90, Walter Haut eut l'idée de faire construire un centre d'information sur l'incident de Roswell. Il s'associa à Glenn Dennis, et le musée fut ouvert à l'automne 1992.

http://www.ovnis-usa.com/affidavit-de-walter-haut/

Il est actuellement dirigé par sa fille, Julie Shuster Haut. Elle vient d'annoncer qu'une nouvelle structure sera achevée au printemps 2011, pour accueillir les visiteurs des festivals qui se déroulent en juillet.

Roswell Museum projet 2011

Un article de Larry Rimbert pour "The Examiner", daté du 5 octobre 2009. - http://www.examiner.com/x-8442-Denver-Phenomenon-Research-Examiner~y2009m10d5-Roswell-UFO-Museum-to-close-No-lets-build

site internet du musée ovni de Roswell --> http://www.roswellufomuseum.com/

Jeudi 8 Octobre - Norio Hayakawa & la Divulgation

La diffusion sur le History Channel du nouveau documentaire de James Fox, "I Know What I Saw", a inspiré quelques réflexions au chercheur Norio Hayakawa, qu'il vient de publier sur le forum Open Minds :

"Pourquoi est-il pratiquement impossible que les gouvernements procèdent à une Divulgation complète du phénomène Ovni."

"C'est certainement l'une des meilleures réalisations qu'il m'ait été donné de voir.

Cependant, je pense que même si un film est particulièrement convainquant (et d'autant plus pour les "amateurs"), il nous reste énormément de chemin à faire avant que les principaux medias se décident à répertorier les incidents Ovnis dans la catégorie "Vie quotidienne" plutôt que "Insolite".

Les récentes "divulgations" par la France, la Grande-Bretagne, etc. vont certainement dans le bon sens. Mais la déclassification de ces archives ne suffira pas seule à faire que l'immense majorité du public accepte la réalité des Ovnis et ses conséquences.

Le public aura surtout besoin que le gouvernement procède à une annonce officielle sur la réalité des Ovnis. Aucun gouvernement n'est allé jusque là. La difficulté de procéder à une telle annonce n'est pas seulement d'ordre logistique. Quelle agence s'en chargerait ? Que doit-il se passer ensuite ?

Norio Hayakawa

Après une telle annonce, le public voudra en savoir davantage. Il ne pourra se contenter d'apprendre que le phénomène Ovni est bien réel. Des explications seront nécessaires.... Je pense que AUCUN GOUVERNEMENT (y compris le nôtre) n'osera les fournir, pour la simple raison qu'ils sont eux-mêmes, depuis toujours, désorientés par les aspects paranormaux, non-physiques, et le comportement incompréhensible de ce phénomène. Il leur est impossible de percevoir la nature insondable (ou facétieuse, illogique, et même parfois malfaisante) de ce qui est censé piloter ou manoeuvrer ces objets.

Stephenville symbols Les gouvernements pourraient avoir réalisé que ces "entités" puissent être bien autre chose que des visiteurs extraterrestres "avancés", mais représenteraient une force inconnue, ultra-dimensionnelle, occupée à jouer sans fin au chat et à la souris avec nous, en manipulant nos systèmes de croyance pour une raison indéterminée.

Certes, depuis tant d'années, nous avons accumulé des milliers, voire des dizaines de milliers de rapports d'observation très crédibles, particulièrement depuis la fin de la Seconde guerre mondiale mais aussi avant.

Mais un grand nombre de témoins oculaires ne prouve pas nécessairement que les Ovnis soient de nature physique, qu'il s'agisse de vaisseaux extraterrestres ou que nous soyons visités par des êtres évolués venus de l'espace.

Depuis 60 ans, nous attendons toujours la preuve physique concrète, tangible, irréfutable, que nous soyons visités par une civilisation extraterrestre.

Les récits de crashs de quelques objets (comme l'incident supposé de Roswell en 1947) n'apportent pas cette preuve. A titre personnel, je doute que des civilisations avancées puissent être victimes de crashs.

Par exemple, si le crash de Roswell a bien eu lieu, il est possible que ce ne fut pas seulement un incident matériel, ce qui aurait totalement stupéfait les autorités. Il pourrait même avoir été "mis en scène" par une force inconnue (peut-être en collusion "obligée" avec un petit groupe occulte proche du gouvernement, qui pourrait avoir été choisi et contacté).

Crash

Ca serait une manière de contribuer à une acclimatation graduelle du public, servant à conditionner ses systèmes de croyance en vue de réaliser des objectifs ultérieurs qui seraient plus vastes. Mais rien ne me permet de m'avancer sur ce sujet.

Quoi qu'il en soit, le phénomène Ovni est une réalité.

Norio_Hayakawa Je pense que le reste du gouvernement (la majorité qui ne partage pas ce genre de secrets), n'est pas suffisamment préparé et continuera d'hésiter à révéler que le phénomène n'est pas seulement physique et, de surcroit, qu'il n'est pas nécessairement d'origine extraterrestre. La grande majorité du public n'est surement pas prête à accepter ces réalités, à moins que se produise une prise de conscience qui affecte collectivement l'ensemble de l'humanité.

Pour faire simple, le gouvernement ne sent pas qu'il serait de son devoir d'expliquer les réalités paranormales, en particulier si elles sont d'ordre ultra-dimensionnelles. De tels phénomènes sont intermélés avec nos systèmes de croyance, y compris d'ordre religieux .

J'espère vivement une Divulgation complète. Certaines crises eschatologiques sans précédent peuvent être l'occasion d'une prise de conscience inattendue, qui pourrait susciter l'occasion d'une Divulgation pour le plus grand bien de l'humanité."
http://www.myspace.com/noriohayakawa

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10472.0

Mercredi 7 Octobre - 2012, le film

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/2012_Trailer2.mp4

Le film américain de SF post-apocalyptique "2012", réalisé par Roland Emmerich, avait été annoncé pour juillet dernier.

L'auteur est surtout connu pour "Independance Day" ou "Le Jour d'après".

Une troisième bande annonce vient de commencer à circuler. Elle fait cette fois près de 5'30, et présente une scène d'action très spectaculaire.

Le film, avec Danny Glover et John Cusack, a bénéficié d'un budget de 200 millions de dollars. La sortie est maintenant prévue en France le 13 novembre prochain.

Roland Emmerich se serait engagé à produire "Fondation", d'après Isaac Asimov, en 2011. - - http://www.2012lefilm.fr/

2012

Il ne doit pas être confondu avec "2012 : Doomsday (jour du jugement dernier)" réalisé par Nick Everhart en 2008, où quatre aventuriers exploraient un temple Maya au Mexique... - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3251.0

http://fr.wikipedia.org/wiki/Roland_Emmerich

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=6315.0

Ray Stanford était au micro du Paracast, pour revenir sur l'affaire de Socorro (1964). L'auteur Christopher O'Brien est intervenu dans la seconde moitié de l'émission. - http://www.ourstrangeplanet.com/

Pendant ce temps le chercheur Anthony Bragalia publiait sur UFO Digest la suite de son enquête sur une éventuelle blague d'étudiants, mais il n'apportait pas d'éléments nouveaux à l'appui de son hypothèse. Au terme de quatre nouvelles pages, il concluait simplement : "J'espère dans un prochain article parvenir à identifier de manière certaine les étudiants qui auraient, etc..." - http://www.ufodigest.com/news/1009/socorro5.php - http://www.ovnis-usa.com/la-polemique-autour-de-socorro/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10328.0

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/Paracast_Ray_Stanford-5oct09.mp3]

Mardi 6 Octobre - La fausse affaire espagnole

Depuis le 29 septembre, une video de pêcheurs espagnols, en Galice, faisait le tour de tous les forums concernés par le sujet Ovni, et les américains n'étaient pas les derniers à s'y intéresser.

A l'origine, une première séquence a été mise en ligne par le portail Terra Noticias, et présentée comme une exclusivité de la rédaction.

Les auteurs nous faisaient croire dès le premier jour qu'en dépit de "pressions extérieures", ils s'étaient résolus "au nom de l'éthique journalistique" à la publier. - http://noticias.terra.es/especiales/mundo-insolito/actualidad/pesquero-gallego-graba-persecucion-ovni-aviones.aspx

La fausse video nous montrait des pêcheurs en mer auxquels un hélicoptère militaire intimait l'ordre de "quitter la zone immédiatement et rentrer au port", alors qu'un prétendu objet volant venait de plonger en créant une gerbe spectaculaire.

Le soir même, les chercheurs du forum Ovnis-USA commençaient à lister les incohérences, en étudiant les expressions des pêcheurs, les reflets de l'objet sur la mer, le floutage des marins et des marquages d'identification du bateau.

Le rendu CGI du plongeon de l'objet était même jugé "assez médiocre". D'ailleurs, les participants avaient peine à croire que des pêcheurs aient eu la nécessité d'emporter un camescope...

Galice fake

Puis l'analyse du son a révélé d'autres trucages, parce que "ça ne collait pas avec la qualité d'un micro de camescope, et des transitions mono/stéréo posaient problème".

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Galicia_fake_start.flv

Le lendemain la video, placée dans la catégorie 'Science & Technology' de YouTube, arrivait en tête des consultations dans la plupart des pays du monde.

Le 2 octobre, un rédacteur d'Inexplicata, le Journal of Hispanic Ufology, expliquait comment la scène pouvait avoir été filmée : "Angel Rodriguez, directeur du GEIFO, est un ancien officier de la marine espagnole; il pense que la video a été tournée alors qu'un bateau de pêche était fermement invité à quitter les lieux d'un exercice militaire." - http://inexplicata.blogspot.com/

Au fil des jours la tension a été entrenue par Terra Noticias, qui a ensuite fait publier deux videos censées montrer une équipe de quatre hommes venant récupérer une petite capsule argentée sur une plage espagnole.

Elle est tranquillement emballée dans une housse de protection d'une taille adéquate, et chargée à bord d'un 4x4. - http://noticias.terra.es/especiales/mundo-insolito/actualidad/descubren-capsula-no-identificada-playa-sablon-asturias-ovni-cazas-helicopetros-pesquero-galicia-ufo.aspx

Après avoir titré quelques jours plus tôt sur "la terreur d'un pêcheur face à un objet extraterrestre", Terra Noticias laissait entendre le 4 octobre que la rédaction "préparait un document qui serait publié le lendemain matin", ajoutant : "Il répondra à toutes les questions soulevées ces derniers jours."

On nous expliquait finalement que toute cette histoire était destinée à commémorer l'adaptation de "La Guerre des mondes" de Herbert George Wells, par Orson Welles, diffusée sur CBS le lundi 30 octobre 1938... Source - http://fr.wikipedia.org/wiki/Orson_Welles

Angel Rodriguez concluait pour le Journal of Hispanic Ufology : "Ce sont en fait de telles fraudes qui ont amené à suspecter toutes les photos, les films, et les videos; mais ces documents avaient déjà perdu toute fiabilité pour prouver la réalité du phénomène, parce qu'il est maintenant à la portée de tout le monde de les réaliser sur un ordinateur personnel."

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Galicia_fake_end.flv

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10360.0

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Galicia_fake_MakingOf.flv

Il n'est pas certain que le portail Terra Noticias ait gagné en crédibilité auprès de ses lecteurs habituels.

Déjà près de 500 commentaires ont été déposés sur le site du portail espagnol. La revue Inexplicata remarque qu'ils sont assez désobligeants :

"Le portail Terra.es a déçu la grande majorité de ses lecteurs, même ceux qui ne s'intéressaient pas au phénomène Ovni"...

"Vous avez réalisé un tournage pathétique, qui n'apporte rien au débat." ... "Je n'ai pas apprécié cette coûteuse campagne de désinformation"... "Je ne lirai plus vos nouvelles en toute confiance",... "Je choisirai désormais une autre page d'accueil pour m'informer" - Source

http://noticias.terra.es/Actualidad/FichaComentarios.aspx?itemUrl=/especiales/mundo-insolito/actualidad/ovni-gallego-capsula-bosque.aspx#Comentarios

Lundi 5 Octobre - L'Immobilisme et la Divulgation

Un extrait d'une des tables rondes du Sommet de Barcelone, filmée le 23 juillet 2009 par le Projet Camelot. Stephen Bassett parle de l'immobilisme et de la divulgation. Il expose en 2'30 ses motivations :

"Je pense que la divulgation va stimuler la plus grande ère de réformes de toute l'histoire. Cela va créer un effet domino; partout dans le monde l'attention va se focaliser pratiquement dans la même direction. C'est ce qui se passe à certaines époques. Tout va jaillir en même temps et sera posé sur la table.

Il existe un peu partout des quantités de mouvements réformateurs. Ils vont soudain s'animer, se réveiller, disposer de moyens importants. Ils mettront en pratique toutes ces réformes qui nous surprendront par leur ampleur.

Est-ce qu'ils nous conduiront vers des réalisations extraordinaires ? Est-ce que ça va marcher du premier coup ? Est-ce que ça risquera de dévier comme la Révolution française, où de grandes idées commencent par émerger, puis on se met à couper des têtes... je l'ignore.

Mais je sais que ça nous offrira de multiples opportunités. Et c'est ce qui me motive pour agir comme je le fais. Ce n'est pas seulement pour qu'on nous révèle la présence E.T.

Depuis deux siècles, nous n'avons cessé de dissimuler la poussière sous le tapis, évacué bien des choses au grenier, pour ne pas avoir à nous occuper de l'essentiel. Il arrive un moment où il faut affronter la réalité. On doit alors se décider à faire un grand ménage, en profondeur, et exposer tous ces secrets accumulés : filmer une réunion des Bilderbergs, chasser les Skulls & Bones des campus universitaires... Il y a tant de choses à faire.

immobilisme... Il nous faut une réforme monétaire, apaiser les tensions entre les chrétiens et les islamistes. Nous devons agir parce que la situation est devenue ridicule. Actuellement nous sommes dans une position totalement bloquée, et ça dure depuis 2.000 ans.

Aujourd'hui, vous essayez d'interpeller le Congrès, mais la réponse est toujours la même : nous ne pouvons rien faire !

Vous vous adressez aux responsables musulmans, en leur suggérant de réformer deux ou trois petites choses, afin d'éviter un clash... Même réponse.

Les catholiques ne veulent rien changer quant à leurs positions sur la natalité. C'est l'immobilisme dans tous les domaines. Et soudain, boum, survient le plus grand évènement de tous les temps.

Alors, il ne tient qu'à nous d'en faire quelque chose. Mon activité consiste à montrer aux gens ce qui devient possible, et ils décideront s'ils veulent jouer leur rôle dans le monde qui se mettra en place après la divulgation. Je pense que nous avons acquis le droit de nous faire entendre."

http://ovnis-usa.com/VIDEOS/Stephen_Bassett_Disclosure.flv

http://www.youtube.com/watch?v=gIVVlVIkiVM

A l'issue d'une tournée européenne de 18 villles, Stephen Bassett vient à Paris le dimanche 18 octobre. Les traductions seront assurées par Gildas Bourdais. Le compositeur Alain Kremski avec ses Bols chantants précèdera la conférence, qui sera suivie du documentaire "Out of the Blue" de James Fox. L'astronaute Edgar Mitchell - le 6ème homme qui a marché sur la Lune (Apollo XIV) - interviendra en duplex video depuis la Floride. - http://ovnis-usa.com/edgar-mitchell-et-la-divulgation/

Divulgation 2009 - 18 octobre à Paris

http://ovnis-usa.com/stephen-bassett-a-paris/

Précisions utiles : l'ouverture des portes se fait à 12h30. Bar & signature de livres :
Gildas Bourdais - Jean-Gabriel Greslé - Christel Seval - Marie-Thérèse de Brosses - Joël Mesnard.
Avec également la participation de Alain Boudier & Jean-Charles Duboc.
Réservations : 15 euros, à l'ordre de Ici & Maintenant! - 8 rue Violet - 75015 Paris

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10402.0

Dimanche 4 Octobre - Quelles formes de vie extraterrestre ?

Hadley Leggett présente cette enquête sur le magazine en ligne Wired : "Certains scientifiques pensent que notre recherche de la vie extraterrestre dans l'espace est trop focalisée sur l'existence telle que nous la connaissons.

Nous pourrions passer à côté de formes de vie étranges qui ne dépendent pas de l'eau ou du métabolisme carboné.

Des chercheurs autrichiens ont entrepris une étude systématique d'autres solvants qui pourraient permettre à la vie de s'épanouir sur d'autres planètes. Ils espèrent que leur recherche amènera à réformer ce qu'ils appellent "l'attitude géocentrique" qui caractérise aujourd'hui nos tentatives de détecter la vie extraterrestre.

extra solar planet

Pour l'astrobiologiste Johannes Leitner, de l'Université de Vienne : "Nos stratégies pour évaluer les possibilités de vie sur d'autres planètes nous permettent seulement de détecter des formes de vie qui se réfèrent pratiquement aux mêmes paramètres que ceux de la vie terrestre".

Il a présenté ses travaux au Congrès européen sur les sciences planétaires (EPSC), qui s'est tenu le 17 septembre en Allemagne. Il a précisé dans un email : "Nous ne serions pas capables à l'heure actuelle de détecter une vie exotique, parce que nous n'avons aucune idée de ses propriétés potentielles, et de ce fait les sondes que nous envoyons dans l'espace n'emportent pas les instruments qui permettraient de l'identifier."

anticorps Par exemple, explique Leitner, nous pouvons poser des rovers sur Mars, avec des anticorps de détection qui sont un moyen de trouver des traces de produits chimiques et des bactéries qui seraient signes de la vie.

Mais parce que nous ne réalisons que des anticorps relatifs à des substances connues, cette méthode ne nous permettra pas de trouver des formes de vie différentes de ce que nous connaissons sur Terre.

Il ajoute : "Le plus souvent, lorsque nous tentons de définir la vie, notre définition consiste à lister les propriétés spécifiques de la vie terrestre". Parce que la vie sur Terre nécessite la présence d'eau, l'essentiel de la recherche de vie extraterrestre s'est concentrée sur la 'zone habitable', c'est-à-dire une bande relativement étroite autour d'une étoile où l'on a des chances de trouver de l'eau liquide.

L'eau n'est liquide qu'entre zéro et 100 degrés Celsius, mais d'autres solvants sont à l'état liquide sur une plage de températures beaucoup plus étendue. Par exemple, l'ammoniaque demeure liquide à une température plus basse; il est donc possible de trouver un océan d'ammoniaque sur une planète beaucoup plus éloignée de son étoile.

En s'intéressant aux propriétés d'autres solvants potentiels, tels que l'acide sulfurique et l'acide formique, les chercheurs espèrent étendre la zone de vie potentielle. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ammoniaque - formamide

Les scientifiques autrichiens ne sont certainement pas les premiers à considérer qu'une vie exotique puisse être entretenue par des solvants autres que l'eau. Selon Ariel Anbar, responsable du programme d'astrobiologie à l'Université d'Arizona, l'idée remonte au moins à 1954 : lors d'un symposium sur l'origine de la vie, J.B.S. Haldane avait envisagé que l'ammoniaque puisse être capable d'entretenir la vie. - http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Burdon_Sanderson_Haldane

Contacté par email, Anbar a répondu : "Cette idée de solvants alternatifs est certainement recevable, mais elle n'a jamais été prouvée". Mais puisqu'il est particulièrement complexe d'étudier des formes de vie dont nous ignorons tout, il est d'avis que le sujet n'a pas encore reçu toute l'attention qu'il mérite.

J.B.S. Haldane

L'équipe de Leitner a commencé à rechercher la vie exotique en étudiant les propriétés thermiques et biochimiques des solvants potentiels, en se concentrant particulièrement sur les capacités de chaque substance d'entretenir un métabolisme non-carboné. Leitner a précisé : "Nous savons par exemple qu'un métabolisme basé sur l'association carbone-oxygène ne fonctionne pas dans un solvant d'ammoniaque ou d'acide sulfurique. Si la vie existe dans l'atmosphère de Vénus, elle n'aura probablement rien de commun avec la vie sur Terre."

Ariel Anbar Pour l'heure, Anbar pense que notre recherche de la vie extraterrestre est davantage limitée par la difficulté d'accéder aux environnements ciblés que par nos possibilités d'envisager d'autres formes de vie.

"Toutefois, alors que nous formons des projets pour de futures missions vers Mars et ailleurs, en particulier Titan, et que nous commençons à envisager que la vie puisse exister dans d'autres systèmes solaires - que nous découvrons de plus en plus fréquemment - il est important de commencer à penser que la vie pourrait se présenter sous des formes étranges.

On risquerait moins de passer à côté de quelque chose qui serait juste sous notre nez"." - Source - http://www.wired.com/wiredscience/2009/09/weirdlife/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10424.0

Samedi 3 Octobre - Une Appli Iphone pour créer des Ovnis

Un faussaire a cherché à abuser l'enquêtrice Linda Moulton Howe en inaugurant une nouvelle application pour l'Iphone, qui permet d'incruster des Ovnis sur ses photos.

Kersten S., de Norwalk, lui adressait un premier email le 30 septembre, où il se disait chauffeur de limousine. Il racontait qu'il se trouvait vers 13h à Stamford, dans le Connecticut. Kersten voulait que son histoire paraisse crédible : "J'avais parqué ma voiture pour remplir quelques papiers. Le véhicule était alors orienté vers Long Island Sound, à l'est.

J'ai alors levé les yeux et vu ces 3 objets à travers la vitre teintée, formant un triangle, et complètement stationnaires. J'ai été si choqué que je suis resté un moment à regarder. Puis j'ai attrapé mon iPhone, j'ai pris une photo, et j'ai obtenu ces trois disques immobiles.

J'ai voulu faire une autre vue plus rapprochée, mes yeux ont quitté les disques pendant un court moment, mais lorsque j'ai pointé à nouveau la caméra vers le ciel, les disques n'y étaient plus." (cliquer pour agrandir)

Stamford, Connectitut
UFO Camera "L'ensemble a pu durer une trentaine de secondes, mais ces objets n'ont absolument pas bougé. De quoi s'agissait-il ?" Source - http://www.earthfiles.com/news.php?ID=1621&category=Environment

Le lendemain, Kersten expliquait dans un nouvel email : "Je n'ai pas utilisé un logiciel de retouche, mais UFO Camera. C'est une application à 1 dollar pour l'iPhone qui permet d'ajouter des Ovnis sur des photos. Ca donne des images assez semblables aux photos d'Ovnis habituelles." - http://www.apptism.com/apps/ufo-camera

L'application permet de choisir parmi 19 formes d'Ovnis différents. Un faussaire pourra se contenter d'utiliser les images de la bibliothèque associée. Il est possible de modifier l'emplacement et la taille de l'Ovni, d'ajuster la transparence et de faire pivoter l'objet.

Ce nouveau gadget ne devrait pas trop compliquer le travail des chercheurs, parce que nous publions ici toutes les formes proposées par UFO Camera Gold. Elles pourront servir de référence :

UFO Camera ovnis

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10401.0

Vendredi 2 Octobre - Nouvelle déclassification au Brésil

A. J. Gevaerd, éditeur de la revue brésilienne UFO Magazine, présente cette mise à jour sur la divulgation progressive au Brésil : "Le gouvernement brésilien vient de déclassifier une nouvelle série de documents Ovnis de ses archives secrètes. 
Il s'agit maintenant des années 80. Des documents très importants concernant les années 50, 60 et 70 avaient déjà été rendus publics. C'est la troisième vague depuis le début de l'année 2009. Nous en sommes maintenant à plus de 4.000 pages.

Cette divulgation récente livre en complément des dizaines de rapports d'Ovnis du 19 mai 1986, considéré officiellement comme "la Nuit des Ovnis", lorsque 21 objets sphériques, d'environ 100 mètres de diamètre - selon les sources militaires - avaient été détectés par les radars et signalés par des pilotes civils.

SIONI 034

Le trafic aérien étant perturbé au-dessus des principaux aéroports du pays, comme Sao Paulo et Rio de Janeiro, plusieurs Mirage et des F5 furent lancés à leur poursuite.

Le lendemain matin de cette 'invasion', le brigadier-général Octavio Moreira Lima, ministre de l'Air Force, s'était exprimé publiquement sur le réseau de la télévision nationale, en expliquant sans détours ce qui s'était passé. Les pilotes ayant pris part à la poursuite s'étaient également exprimés, ainsi que leurs commandants, racontant que ces incidents avaient duré plusieurs heures.

Nous avons eu plusieurs déclassifications depuis 2007. Elles sont à mettre au crédit de la campagne "UFOs : Freedom Of Information Now", qui est animée depuis 2004 par le CBU (Brazilian Committee of UFO Researchers). Ce sont 2.200 nouvelles pages de documents Ovnis qui viennent d'être remises au CBU et simultanément versées aux Archives Nationales brésiliennes.

SIOANI 063 Fin Juillet, des centaines de documents du SOANI (Brazilian Air Forces official System for the Investigation of Unidentified Aerial Phenomenon) avaient montré comment les autorités militaires du pays s'étaient occupées du Phénomène Ovni dans les années 60 et 70.

Le SIOANI n'est pas une agence top secret, et des chercheurs civils ont également participé à ses travaux. De ce fait, sa structure et son fonctionnement démontrent que le Brésil est le premier pays au monde qui reconnaît publiquement la réalité du Phénomène Ovni.

 Il est aussi le premier à reconnaître officiellement qu'il mène de telles enquêtes.

Aviez-vous déjà vu des dessins en couleurs de soucoupes, réalisés par des témoins, qui ont fait l'objet d'enquêtes pas des militaires ? Ceux qui sont présentés sur cette page font partie d'une série de croquis récemment divulgués, qui concernent des observations au Brésil dans les années 60 et 70, et ils figuraient dans les dossiers du SIOANI. Nous attendons des quantités d'autres documents.

Le site web de la revue brésilienne UFO Magazine - http://www.ufo.com.br - présente déjà des milliers de pages, accessibles en téléchargement, dont 1.200 pages de documents, 200 photos concernant les études du SIOANI dont l'Operation Saucer, qui avait été menée en Amazonie en 1977, ainsi que des dossiers remis au CBU par d'autres sources militaires." - Source - http://www.theufochronicles.com/2009/09/brazil-declassifies-new-set-ufo-secrets.html

Autres documents téléchargeables :

http://www.ufo.com.br/documentos/sioani/Novos_documentos
http://www.ufo.com.br/documentos/sioani/
http://www.ufo.com.br/documentos/prato/
http://www.ufo.com.br/documentos/extra/
http://www.ufo.com.br/documentos/geral/

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=7965.0

Documents traduits - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=8276.0

Les déclassifications précédentes. - http://ovnis-usa.com/declassification-au-bresil/

Jeudi 1er Octobre - Double impact sur la Lune

Le point d'impact du LCROSS de la NASA, qui doit s'écraser sur la Lune le 9 octobre, vient d'être modifié. Un nouveau cratère a été choisi, qui augmente les chances de trouver de la glace d'eau.

On sait maintenant qu'il est possible de trouver un peu d'eau sur la surface lunaire, mais des chercheurs pensent que les cratères situés dans la zone d'ombre des poles en recèlent de grandes quantités. C'est une ressource dont ils aimeraient s'assurer pour couvrir les besoins des futures bases.

Le LCROSS (Lunar CRater Observation and Sensing Satellite) a été programmé pour s'écraser au pôle sud de notre satellite, à près de 9.000km/h, afin que les chercheurs puissent détecter sa présence dans le panache de l'impact. Le 9 Octobre, l'engin dirigera vers sa cible les 2.400kgs de l'étage supérieur de son lanceur, puis il s'écrasera à son tour 4 minutes plus tard. - http://lcross.arc.nasa.gov/

LCROSS

Début septembre, le choix s'était porté sur un cratère de 48kms d'envergure nommé Cabeus A. Selon les données du Lunar Prospector, qui se trouvait en orbite autour de la Lune en 1998 et 1999, l'endroit devait présenter de hautes concentrations d'hydrogène.

Cabeus Mais des mesures plus récentes, réalisées par le LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) ont montré que les quantités n'étaient pas très élevées. Cabeus A n'était finalement pas une cible intéressante, parce que le cratère n'est pas totalement dans l'ombre.

Le LCROSS va maintenant cibler un cratère de 98 kms de diamètre nommé Cabeus. Anthony Colaprete, du Ames Research Center de la NASA, basé à Moffett Field, en Californie, a fait savoir que les données fournies à la fois par le Lunar Prospector et le LRO "montrent une quantité importante d'hydrogène".

Cabeus n'avait pas été choisi initialement parce qu'une falaise cache en partie la vue sur le cratère depuis la Terre :

"Il y a une montagne qui culmine à environ 6 kms sur le côté nord du cratère. Par conséquent les éjections ne pourront être observées qu'en atteignant une certaine altitude". Or la plupart des débris devraient culminer à 10 kms d'altitude.

Depuis quelques jours, "il est maintenant démontré, avec la plus grande certitude, que Cabeus présente les plus fortes concentrations d'hydrogène au pôle sud". Vendredi dernier, les propulseurs du LCROSS ont été activés pour viser la nouvelle cible.

L'équipe a constaté qu'une petite vallée dans la montagne qui fait obstacle, devrait permettre à un rayon de soleil d'éclairer le panache créé par l'impact du LCROSS.

Après l'abandon de la mission indienne Chandrayaan-1 en Août dernier, le LCROSS et le LRO seront les seuls observateurs directs depuis l'orbite lunaire. Le télescope spatial Hubble, de même que le GeoEye (un satellite privé d'imagerie à très haute résolution), ainsi qu'un bon nombre de télescopes terrestres, seront mobilisés pour observer l'évènement.

La surface éclairée montre la zone privilégiée d'observation.

Source - http://www.newscientist.com/article/dn17870-moonsmashing-probe-aims-for-new-target-crater.html

Compléments & Commentaires - http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=10378.0