Didier de Plaige

© Didier de Plaige

Les Messages
de Anonyme

SUITE 2006 >>>

FIN 2006 >>>

2007 (janvier-avril) >>>

2007 (mai -- ) >>>

LE TOUT DEBUT (2005-2006)

Nous sommes le 6 décembre 2005. Mon intérêt pour la scène ufologique américaine s'est soudain renforcé avec les premiers "messages" diffusés par Victor Martinez à ses quelques 300 abonnés. C'est le début de ce qu'on appellera l'Affaire Serpo.

Je livre ici quelques observations "dans la marge", exposant les circonstances et la chronologie de la diffusion en français de l'Affaire Serpo/Projet Crystal Knight. J'évite de reprendre en citation des fragments de tel ou tel message, qu'il sera plus agréable et profitable de lire in extenso page suivante.

A moins de placer, dans une autre présentation, cette chronologie et ces commentaires intercalés entre les messages.

Il avait suffit d'une allusion sur le forum Ummo-Sciences, fin novembre 2005, évoquant de possibles points communs avec l'affaire Ummo, pour me connecter aussitôt sur le site de Serpo. A ce stade l'unique page n'affichait que les sept ou huit premiers messages de "Anonyme". Le premier remontait tout au plus à trois semaines. Le site venait d'être créé le 18 novembre, par un anglais du nom de Bill Ryan, pour rassembler et mettre en valeur les premiers Messages reçus sur une Liste de Diffusion ufologique, celle de Victor Martinez. Ainsi seraient-ils conservés en un lieu unique, à mesure de leur parution.

Le 10ème Message avait été publié le 2 décembre.

Le 3 décembre 2005, j'annonçais sur le Forum de "Radio Ici & Maintenant!" :

Attention, décoiffante histoire qui se déroule en ce moment sur le web - comme un feuilleton en temps réel.
Nous publions une traduction progressive, en ligne.

La traduction est à jour, les nouveaux éléments sont mis en ligne à mesure qu'ils sont publiés en anglais.

Mardi 6 décembre : Trois commentateurs - Bill Ryan, Richard Doty, ancien Officier du Renseignement militaire de l'US Army, et l'écrivain Whitley Strieber - viennent de participer à l'émission "Coast to Coast" de George Noory. Une station en Ondes Moyennes qui couvre l'ensemble des Etats-Unis.

L'affaire est maintenant suivie avec beaucoup d'intérêt sur plusieurs forums anglo-américains, où même les plus sceptiques se passionnent : "c'est plus fort que Lost ou "24", même si c'est finalement un leurre, c'est très accrocheur"...
Exemple :
Above Top Secret

- Une explication circule pour le moment : "la déclassification de documents qui doit intervenir après 25 ans, selon une loi Clinton, pourrait expliquer la divulgation du Projet Serpo, lequel avait été bouclé en 1980"...

- Comme l'avait déjà évoqué Jacques Vallée à propos de l'affaire Ummo, un critique de l'affaire nous rappelle le livre de Jorge Luis Borges :"Tlon, Uqbar, Orbis Tertius" (1941) qui décrirait une société en partie semblable.

- Quelques observateurs se souviennent que l'enquêtrice Linda Moulton Howe avait déjà - dès 1980 - laissé entendre qu'elle bénéficiait d'informations concernant un Programme d'Echange... Mais sans jamais avoir révélé ses sources.

- Notons aussi une interview en anglais du Sergent Clifford Stone en 1989, où il évoque le Programme d'Echange et la rencontre d'Avril 1964.


Carte dessinée par Betty Hill en 1964 sous suggestion posthypnotique, publiée par John Fuller (The Interrupted Journey - 1966), qui suggère la zone de Zeta Reticuli comme une "base mère" d'extraterrestres intelligents qui auraient visité la Terre en 1961.

Plusieurs forums sur le net ont accueilli les réflexions des observateurs depuis début décembre 2005. Mais de loin le plus foisonnant est certainement "Above Top Secret", qui s'augmente d'une vingtaine de pages par semaine. L'intérêt d'un forum comme plateforme d'observation, à la différence du site web d'une "école de pensée", manipulée par quelque "professeur" et sa bande de prosélytes, c'est dans le cas d'ATS d'avoir affaire à un rassemblement éclectique et spontané de personnes, libres de toute affiliation. La plupart des participants sont ouverts au phénomène ovni, appellent de tous leurs voeux la déclassification des documents secrets, tout en restant extrêmement vigilants quant à la qualité des sources disponibles. Cependant une petite poignée de militants rationalistes, comme nous le verrons par la suite, peut à tout moment se comporter en meneurs, conduire une campagne de diversion, et s'accorder pour tirer des conclusions hatives.

Donc ce sont ici les évolutions de ce forum particulier que nous évoquerons pour commencer, et chaque fois qu'un nouveau rebondissement se produit.

En français, l'ufologue Gildas Bourdais, spécialiste de l'affaire Roswell, a rapidement tranché. Fidèle observateur et participant de la liste UFO Updates, il n'a pas manqué de noter qu'un confrère prestigieux comme Stanton Freidman avait, dès le mois de novembre, estimé péremptoirement que l'affaire, toute juste naissante, ne méritait pas même d'être discutée. Bourdais a publié son propre commentaire désabusé sur la liste Magonie : "C'est ce qu'on appelle une désinformation amplifiante (...) Et je ne tiens pas à en savoir davantage... ".

Je pense néanmoins qu'il garde un oeil professionnel sur le dossier... Et c'est tant mieux car nous verrons que Stanton Friedman aura l'occasion par la suite de revenir prudemment sur sa première déclaration.

Il est heureux que Steven Spielberg, quant à lui, n'ait pas renoncé à tourner "Rencontres Rapprochées du IIIème Type", avec les informations dont il disposait..

Un autre français, sans renommée celui-là, a jugé utile de publier son avis définitif dès le 8 décembre. On voit tout de suite qu'on a à faire à un "spécialiste", quand il confond dès le second paragraphe le "Yellow Book" américain avec ce qu'on nomme en France le très conspirationniste "Livre Jaune"... Autant s'épargner la suite.

Le 8 décembre : le rédacteur Anonyme des Messages vient d'annoncer la publication prochaine de 4 photos des Membres de l'Equipe d'échange en compagnie des E.B.E...

Ensuite, pratiquement deux semaines de silence. Les esprits s'échauffent sur les Forums. Les polémiques se succèdent pour passer le temps. Les croyants comme les sceptiques ne cherchent pas à cacher leur impatience.

De son côté le Projet Révélation (Disclosure Projet) du Dr. Steven Greer ne s'est pas engagé.

A ce stade des "révélations, plusieurs points posent problème :
- les données astronomiques fournies laisseraient penser que le "soleil" local est trop petit pour générer la vie,
- les lois de Kepler ne s'appliquant plus avec deux "soleils", on doit en revenir aux Lois de Newton, mais il serait question ici d'une application "différente" des lois physiques,
- aucune preuve n'a été fournie depuis 6 semaines.

En attendant les participants du forum "ATS" se sont livrés à de laborieux calculs quant au poids des équipements et matériels embarqués. Ils sont nombreux à ironiser sur les rasoirs (électriques), la machine à écrire (électrique) et particulièrement les machines à café. L'ironie cible les fonctionnaires militaires de l'époque... toujours au plus près du règlement, pour garnir les paquetages, même dans le cadre d'une mission totalement inédite.

Bill Ryan, le responsable du site original, a marqué sa présence sur le Forum ATS, et il lui arrive de répondre sur des questions de détails.

Un 11ème Message est publié par Anonyme le 21 décembre 2005. Mais nous n'avons toujours pas les 4 images annoncées. Cette fois nous sont livrés les premiers feuillets du journal personnel (et manuscrit nous dit-on) du Commandant de l'Equipe. On aurait naturellement préféré découvrir les pages originales scannées plutôt qu'une transcription.

Que dire de ces premières pages du journal ? Comme chaque fois maintenant, le nouveau Message soulève encore davantage de questions. Personnellement je ne me vois pas rédiger des notes aussi évasives : ils embarquent, ils dorment, sont victimes de quelques malaises, mangent, s'évanouissent un peu, visitent - rapidement - la salle des machines et le poste de commandement, apprennent à faire fonctionner les ascenseurs... Il me semble qu'un enfant de quatre ans sortant d'une première projection de Star Trek se montrerait considérablement plus pointu dans un devoir de quatre pages.

Ce qui a frappé les esprits d'un bon nombre d'observateurs, c'est cette référence spontanée à J-ROD, l'être cloné par les Ebens, qui aurait séjourné sur l'Aire 51. Anonyme déclarant que ce sujet, à peine esquissé, ne sera plus jamais abordé.

Un bon moyen sans doute de relancer les recherches sur le sujet. Par exemple en nous ramenant vers cette page web déjà ancienne : http://www.boomspeed.com/joseph2/J-Rod.htm

Bill Ryan lui-même reconnait dans un commentaire que les "preuves" se font toujours attendre, et suggère par exemple que nous soient présentées les pages de calculs, de la main de Carl Sagan, concernant l'orbite de Serpo : "Il est impossible de tromper son monde quand on doit produire une démarche mathématique."

Mais à l'inverse, les plus acharnés des sceptiques ne sont toujours pas parvenus à détecter la moindre évidence de fraude, capable de clôturer le dossier à ce stade du déroulement, afin de passer à autre chose.

L'ambiance était morose sur ATS pendant les trois premières semaines de janvier : les quatre photos promises par Anonyme ne venant pas, beaucoup ont commencé à enterrer l'affaire.

Le 13 janvier, Richard C. Doty rédige un long article à la demande de UFO-Magazine, qui sera publié dans le numéro de Février-Mars. A lire ICI.

Après plus de trois semaines de silence, les messages ont repris le 24 janvier (voir pages suivantes). Après quoi une remarque qui me parait inédite a été publiée sur le forum de "Ici & Maintenant!" par Chris, pour qui "c'est un roman...
Je le cite :

"une remarque, si on m'enferme dans une pièce sans repère temporel avec juste une montre, et bien... un simple geste sur ma joue pour évaluer l'état de ma barbe Razz je suis sur que tous les hommes pourront confirmer que l'on peut estimer une barbe de un, deux, trois jours, voir plus."

Un mot de la possible configuration stellaire de Zeta Reticuli : Anonyme n'a pas précisé si Serpo orbitait autour de ZETA 1 ou ZETA 2 Reticuli.. Sous le pseudo de Torjon, et après avoir étudié les données relevées dans les Messages, un contributeur de ATS nous présente son modèle hypothétique :

Le 25 janvier, et à la 108ème page du forum ATS, intervient pour la première un curieux personnage qui se fait appeller Chapman, lequel écrit ceci : "Lecture intéressante. Cependant les choses ne se sont pas passées comme ça, bien que le document d'origine soit authentique. J'ai vu cette information dans les années 69 ou 70 à Whitehall. À l'origine c'était un document de la C.I.A. écrit par une dame nommée Alice Bradley Sheldon. Le but principal était de "semer la panique dans le camp des Soviétiques" en réponse au climat de terreur qu'ils entretenaient face à nous. Dans les années 60, pendant la partie plus chaude de la guerre froide, le KGB avait réussi à amener le gouvernement des USA à croire qu'un certain nombre de dispositifs nucléaires avaient été enfouis dans des mines et cavernes désaffectées près de quatre grandes villes américaines. Ces bombes pouvaient être activées par des agents dormants à tout moment sur ordre de Moscou.

On n'a pas complètement réfuté cette histoire de bombes avant 1990. Le rapport Serpo faisait partie de la riposte de CIA à cette situation et devait tromper les Soviétiques. Son but était de les inciter à croire que nous avions acquis des dispositifs extraterrestres mortels et que nous avions développé des relations amicales avec ces tout-puissants EBENs qui seraient très affectés si Moscou essayait de nuire aux Etats-Unis de quelque façon. À un degré je crois que cet effort a été efficace au début. Cependant il est devenu ingérable quand la C.I.A. a essayé d'amplifier l'information en ajoutant des photographies et en essayant de la faire admettre également à ses alliés tels que nous-mêmes (anglais) qui étaient équipés pour analyser l'information. J'ignore pourquoi cette histoire ressort aujourd'hui. Probablement dans le passé la D.I.A. (Defense Intelligence Agency) pourrait avoir été dupée par la C.I.A. et fut amenée à croire que Serpo était une histoire vraie. Dans ce cas la source anonyme peut de bonne foi vouloir libérer cette information. Alternativement la D.I.A peut l'avoir directement reçue en retour du KGB avec quelques modifications bien délibérées. Je suis désolé de devoir verser de l'eau froide sur votre divertissement ou peut-être j'ai seulement jeté un peu d'huile sur votre feu."

Les contributeurs du forum ATS s'intéressent alors à l'auteur de science-fiction Alice Bradley Sheldon, et notent qu'en effet il peut arriver que des agences de désinformation fassent appel à des conteurs professionnels. A.B. Sheldon est l'auteur de plusieurs ouvrages de SF, mais elle était en fait recrutée à plain temps.

Alors, qui est ce Chapman ? Dès le lendemain un contributeur du forum ATS nous annonce qu'un Chapman Pincher, né en 1914, et vivant dans le Surrey, a été correspondant auprès du Ministère de la Défense du Royaume-Uni (Whitehall) à l'époque, et que cet anti-communiste notoire a aussi écrit quelques livres sur les milieux de l'espionage et du contre-espionnage. Mais nous y reviendrons parce qu'il a publié un nouveau message quelques jours plus tard.

Mais comment va réagir Bill Ryan ? Réaffirmant que son rôle se borne à entretenir le site web, il doute fortement que son propre correspondant anonyme se contente de ressortir par morceaux une histoire fabriquée dans le cadre de la guerre froide. Il s'appuie en outre sur des témoignages annexes qui lui confirment la réalité d'un échange de personnels avec une planète alien.

Le 26 janvier, Bill Ryan souligne que la donne a changé : il est maintenant le destinataire direct des messages adressés par Anonyme.

De plus, lui et Victor Martinez, le premier destinataire, diffusent deux messages qu'ils avaient reçus le 7 décembre 2005 mais s'étaient engagés à garder secrets. Ils auraient très récemment reçu le feu vert pour les publier :

De : "T.G.H."
Date : 7 Dec 2005 09:11:23 -0000
A: "Serpo.org"
Sujet : Contact
Il y a plus, beaucoup dans cette histoire. Une personne, de sexe masculin, est morte pendant le voyage vers Zeta.
Il a été victime d'embolie pulmonaire.En plus, une autopsie a été pratiquée à l'occasion de laquelle de l'ADN de l'individu a été prélevé et stocké. Par la suite, l'ADN a servi dans un processus de clonage qui a permis de créer un être hybride, en partie humain, en partie alien. Grâce à un procédé d'accélération de croissance et ce qu'on appelle le rapid-cycling clonage, plusieurs centaines d'êtres hybrides furent créées. Certains sont restés sur Zeta, mais les autres furent ramenés sur Terre. Ceci peut être vérifié dans les documents rassemblés dans le dossier ZR Repro Factor.

De Victor Martinez
Victor a posté ceci sur sa liste la nuit dernière, qu'il a ajouté en faisant suivre le récent message d'Anonyme sur le clonage. Je l'ai lu rapidement.
[ NOTE SPECIALE DE VICTOR MARTINEZ : Le corps du Membre d'Equipage #308 a été cloné avec une créature appellée un "Archquloid"
"A-R-C-H-Q-U-L-O-I-D"
qui vient d'un autre système solaire et représente l'une des civilisations au nombre de 200 et plus avec lesquelles les Ebens entretiennent des contacts réguliers, que ce soit dans des missions d'exploration et/ou d'échanges.
Cette information ne devait PAS être communiquée au co-modérateur Bill Ryan, mais m'a été confiée par email sur le mode "Juste pour vos Yeux" le Jeudi 8 Décembre 2005 @ 8:17 p.m., et je ne l'ai jamais diffusée, bien qu'à présent je doive considérer être en mesure de le faire. Si "mon" ANONYME me demande de ne PAS révèler/publier les communications privées qu'il m'adresse, je respecterai sa volonté et détruirait l'info.

Donc l'affaire se complique avec cette délirante histoire de clonage. Ensuite deux nouveaux longs messages sont publiés le 28 janvier. Puis Bill Ryan fait savoir sur le forum ATS qu'il va se trouver en déplacements pendant une bonne semaine. C'est dans cet intervalle que les coups bas vont se multiplier. D'abord des allusions à la carrière de certains homonymes trouvés sur internet, publiées par des listeurs sans vérification préalable.

Enfin, c'est le retour de Chapman le 30 janvier : "On dirait que cette fois c'est fini. Je lève mon chapeau à google et à ceux qui ont su trouver les liens. Tout ceci n'a été qu'un jeu que nous sommes 4, basés en Angleterre a avoir lancé. Je ne suis pas un scientologue. Je ne peux parler à la place de Bill de ses motivations mais en ce qui me concerne ça faisait partie d'une thèse universitaire que je suis en train de rédiger sur les rumeurs propagées par internet. Je suis certain que désormais je serai banni de ce forum mais si je peux demeurer encore un peu je pourrai vous donner d'autres détails. J'espère que vous aurez apprécié le jeu."

Donc Chapman revendique la paternité de l'histoire, avec Bill Ryan et deux autres complices. 160 pages de forum sont déjà bien remplies, il y a parfois plus de 200 connectés en simultané sur ATS. Bill Ryan va-t-il répondre, entre deux avions, puisqu'il est en route de San Francisco vers la Suisse ? Beaucoup sur le forum ATS le donnent en fuite. A ce propos il est intéressant de noter les effets de meute sur un forum aussi dynamique. Tout à coup les paris sont ouverts, les forts en gueule viennent aboyer au premier rang : "Je vous l'avais bien dit !" ou encore "Je le savais depuis le début!"... Rares sont ceux comme "Centrist" qui savent encore sérier les questions, rappeller tel ou tel au respect de la vie privée.

Finalement Bill Ryan réapparait avec un message rédigé dans l'avion. Il ne connait pas ce Chapman. Il maintient que l'affaire résiste aux critiques, et s'il concède peut-être 20% d'éléments inconsistants dans les messages, il reprend la main : "Il est possible qu'une part de désinformation soit délibérément glissée dans les messages. Aidez-moi à analyser quels sont les éléments d'intox, et voyons plutôt ce qui tient la route..."

L'ambiance, versatile comme toujours dans ce forum, se retourne à nouveau en sa faveur. Mais tous attendent avec impatience la publication des photos.

Une nouvelle piste avait été ouverte par un listeur depuis quelques jours, celle de la Scientologie. Je dois dire que dans ce cas ça signifiait aussitôt pour moi la fin de toute l'affaire. Et ce n'est pas l'accueil chaleureux de Tom Cruise par Sarkozy, alors Ministre des Finances, qui me ferait oublier leurs nombreuses condamnations en France pour escroquerie. Donc le nom de Bill Ryan apparait sur l'internet de deux manières contradictoires en relation avec la secte : il est à la fois lié d'amitié à un groupe d'anciens élèves du fondateur Ron Hubbard, la Ron's Org, et listé parmi les ennemis jurés de l'organisation sur ses documents officiels. La Scientologie pratique parfois des expérimentations sociales sous forme de "jeux". Il fallait donc que Bill Ryan réponde impérativement sur ce point essentiel. C'est ce qu'il a fait le 30 janvier, de manière très claire, en dénonçant sans appel les dérives de l'EdS, tout en reconnaissant ses liens amicaux avec les membres d'origine. Il n'a pas manqué également de faire remarquer qu'il n'était pas le destinataire original des messages de Anonyme.

Une polémique avait concerné depuis quelques jours le nombre exact des membres du supposé corps expéditionnaire sur Serpo. De savants comptages avaient fait passer l'équipage de 12 à 13, ou même 14 personnes. Le 1er février, Anonyme dans un message laconique a fait savoir qu'il maintenait le chiffre initial de 12. Les incertitudes sur ce point laissent le débat ouvert sur ATS : "Sommes-nous manipulés", se demandent les listeurs, "dans le cadre d'une opération psychologique ?" Dans ce cas la situation est intéressante, parce qu'on passe de l'étude des documents publiés à la traque de ses auteurs.

La présence supposée d'un expérimentateur posté en observation doit modifier en conséquence le comportement des observés... Soit alors l'expérience devient sans valeur, parce que le sujet initial a été supplanté, soit nous arrivons au point souhaité par les initiateurs de l'expérimentation : nous faire accéder aux motivations de l'opération psycho-socio. Le jeu de pistes n'en est que plus stimulant à suivre.

Intéressant de noter également, et pour en revenir au contenu, que cette activité débordante sur le forum ATS pourrait bien piloter l'orientation des prochains messages. Comme le forum dédié d'une série télé peut influencer l'équipe de scénaristes, et je pense à "Lost" ou "ReGenesis" en particulier, il apparaît que l'internet parvenu à maturité soit devenu comme un système auto-régulé : c'est-à-dire qu'il n'est pas seulement le support de diffusion, mais en même temps (en temps réel) le co-rédacteur de son contenu. Et ce nouveau pouvoir, d'investigation, d'interpellation et de discussion, les internautes ne s'en laisseront pas déposséder.

2 février : le forum ATS vient d'atteindre 200 pages, soit 4.000 contributions. Face à cette situation inédite, les modérateurs ont publié de nouvelles règles tendant à limiter les commentaires peu constructifs. On notera que malgré leur volonté d'en terminer avec cette affaire, et pour certains depuis deux mois, aucun participant du forum n'a réusi à débusquer une seule contradiction si flagrante qu'elle justifie de clore officiellement le sujet.

Maintenant quant aux causes de la Désinformation, ce qui revient comme en boucle sur le forum en ce moment, c'est essentiellement le fait de protéger des populations non-préparées : le risque d'effondrement social, économique et.. politique. Dans cette optique les désinformateurs ne sont pas forcément considérés comme des manipulateurs pervers mais comme des garde-fous. Jusqu'au point pour certains listeurs de considérer qu'au stade actuel de notre évolution, la diffusion de la vérité ne soit pas encore souhaitable, sauf à vouloir provoquer l'effondrement de nos civilisations. Un exemple plusieurs fois rapporté est celui de Richard Doty transmettant à l'enquêtrice Linda Moulton Howe de faux documents, pour s'en excuser personnellement quelques années plus tard, en déclarant : "Je ne faisais que mon boulot à l'époque". Donc s'il est d'un côté nécessaire de faire progresser les informations sur les contacts avec des aliens, il serait aussi indispensable d'y mèler des éléments contradictoires pour ménager ceux qui pensent encore avoir des priorités plus personnelles.

Par conséquent les listeurs de ATS - "the open-minded sceptics", comme ils se définissent - mènent en ce moment une réflexion assez subtile, confrontés au paradoxe d'espèrer pour eux-mêmes une révélation prochaine, en même temps qu'ils savent devoir en redouter les effets sur le plus grand nombre. En s'éloignant momentanément de l'analyse des messages, ils s'essayent à évaluer les conséquences soit d'un éventuel contact officiel, soit d'avoir à confronter la révélation que notre humanité ne serait que le produit d'une hybridation organisée... Imaginez tout simplement qu'on vous annonce sans ménagement : "Au fait, tes parents... ce ne sont pas vraiment ni ton vrai père ni ta vraie mère... Il y a eu un échange à la maternité..." Etes-vous de ceux que ça indiffère, ou que ça risque de déstabiliser ? Au moins, si l'affaire Serpo devait pour l'heure en rester là, les participants de ce forum auront déjà produit pour eux-mêmes et leurs lecteurs une réflexion assez poussée sur ce qu'il en couterait personnellement et collectivement d'accéder à une autre réalité.

4 février : le forum dédié à l'affaire Serpo sur ATS a implosé après des débats internes qui ont fait ressortir un parti-pris assez marqué de certains de ses "modérateurs" et "propriétaires". Déjà quelques maladresses "techniques" avaient témoigné de vives tensions, avec le blocage de Bill Ryan pendant quelques heures. Le "messager" placé en position d'accusé, c'est un classique depuis Athènes et sans doute bien avant. Ils viennent de casser le jouet : aucune source supposée fiable ne se risquera plus à leur confier un élément d'information. Ils leur reste à s'interroger sur les abus de pouvoir des petits chefs.

A présent un nouvel espace "Open Minds" est ouvert à cette adresse : http://lucianarchy.proboards21.com/index.cgi

5 février : Bill Ryan vient de rejoindre le nouveau forum. Sur ATS, pratiquement déserté, les administrateurs enchaînent les messages embarrassés, tandis que les accusateurs d'hier tentent sans convaincre de se justifier : "Après tout, le modérateur (Advisor) qui a censuré Bill Ryan n'est qu'un être humain, comme nous tous... Reviens, Bill!". En fait, après 45 pages de dénigrement autour de l'adresse IP utilisée par Anonyme, le bon sens aura finalement prévalu, et tous maintenant reconnaissent que jamais un agent expérimenté de la DIA ne se laisserait piéger par son adresse IP. Au fond, tous reconnaissent, mais trop tard, que le débat sur l'IP était un énorme gâchis.

L'attente se poursuit le 8 février pour les 4 photographies annoncées juste avant Noël. L'image de l'"Objet Eben", postée il y a quelques jours, ne serait-elle qu'un détail d'appareillage sans grande importance, réalisé avec une de ces cartes plastiques ajourées disponibles dans les papeteries terriennes depuis 1932, ou le "poids" du document original (un jpeg de 4 Mo...) permet-il de penser qu'il recèle d'autres informations quelquepart dans sa structure ? Il n'est peut-être pas inutile de rappeller ici qu'un dessin noir & blanc de la même taille, au format Jpeg, ne pèse que 15 ko environ. C'est pourquoi la procédure de publication du document continue d'intriguer les listeurs. Dans le cours du traitement préconisé par Anonyme, Bill Ryan s'est retrouvé face à des éléments mobiles sur le dessin : "les différentes parties pouvaient facilement être accidentellement cliquées et bougées".

9 février : Prétextant du chiffre rond - 250 pages, soit 5.000 contributions - l'un des administrateurs de Above Top Secret a pris souverainement la décision de clore le débat. C'est, entres autres, un moyen de s'épargner le désolant spectacle du reflux des participants. Mais ça suppose aussi de pouvoir affirmer, si l'affaire est entendue, qu'on dispose de preuves bien réelles d'une manipulation. Or, à en juger par les contributions sur le nouveau forum, il ne manque pas d'observateurs que cette prétention n'aura pas convaincus. C'est pourquoi je viens de suggérer à Bill Ryan de publier sur son propre site, Serpo.org, l'adresse de ce nouvel espace que les mauvais perdants s'efforcent de cacher, en tentant d'accréditer leur théorie de sa fuite. Si la saga devait tourner court, sur le fond, au moins quant à la forme chacun aura eu jusqu'au bout la chance d'en connaître tous les aspects. A défaut de percer les secrets des aliens on a pour l'heure matière à s'interroger sur les travers humains.

Certaines railleries sur ATS, au moment de clore le sujet, ont fait ressurgir comme par comparaison le fantôme de John Titor : un prétendu "voyageur temporel" qui avait enflammé plusieurs forums de discussions, pendant quelques mois en 2000 et 2001. La place manque ici pour résumer cette histoire, aussi je l'ai placée en Annexes.

Un élément vraiment intéressant survient à ce moment, c'est l'hypothèse formée par Bill Ryan que le "Journal du Commandant" soit - dans sa forme actuelle, avec ses problèmes de concordances de temps - une retranscription de séances d'hypnose enregistrées... dont les questions n'auraient pas été reproduites. Il soumet en privé cette idée à Victor Martinez, premier destinataire des messages. Le 10 février, BR publie la réponse de V.Martinez : "Les notes du Commandant avaient été perdues en cours de ces 12+ années sur Serpo - Je n'ai pas rendu public tout ce que j'ai appris de Anonyme pendant que j'étais en relation avec lui. Si celà avait été le cas, nous en serions au message numéro 20!". Victor Martinez partage l'hypothèse du récit enregistré sous hypnose, entre autres moyens. Il explique que "son" Anonyme a probablement cessé ses correspondances avec lui pour la seule raison qu'il s'était permis de trop nombreuses corrections et remises en formes en publiant à sa façon les messages reçus.

Exemple donné par Bill Ryan à l'appui de sa récente hypothèse, extrait du 12ème Message. Les questions en italiques, qui n'auraient pas eu lieu d'être conservées, reconstituent la conduite de l'entretien mené par un Hypnotiste militaire s'adressant au Commandant de l'Equipe.
H : Que se passe-t-il maintenant ?
CE : Les couvercles des cuvettes se sont ouverts. Ma montre-bracelet indique 11:00. Je suppose que c'est encore le jour 1. Nous émergeons. Ebe1 est à nos côtés. Il s'adresse à nous : "Posés sur planète mère"..
H : Poursuivez.
CE : Ok, je pense que nous y sommes. Nous rassemblons nos affaires. 700 nous rappelle que nous devons porter des lunettes de soleil avant de sortir.
H : Bien. Continuez.
CE : Nous bouclons notre paquetage et suivons le long vestibule. Puis dans une autre pièce mobile. Le transfert dure une minute. Ensuite ouverture de la porte. Nous sommes dans une vaste salle. Nous voyons nos équipements. Grande pièce, beaucoup de plus petits vaisseaux spatiaux sont stockés ici. Une grande porte s'ouvre. Lumière intense. Nous voyons la planète pour la première fois. Nous descendons la rampe. Un grand nombre d'ebens nous attendent.
H : Que se passe-t-il ensuite? Que voyez-vous ?
CE : Nous voyons un grand eben, le plus grand que nous avons vu jusqu'ici. Il s'avance et commence à nous parler. Ebe1 traduit un message de bienvenue du Chef. Je devine que ce type est le chef.
H : De quoi a-t-il l'air ?
CE : Environ un pied plus grand que les autres.
H : Bien. Que dit-il ?
CE : Le chef nous dit que nous sommes bienvenus sur la planète, il l'a appelée d'un nom que nous ne comprenons pas. Ebe1 ne parvient pas à traduire correctement. Mais nous sommes conduits vers un espace ouvert. Ca ressemble à un lieu de parade.
H : Bien. Décrivez ce que vous voyez.
CE : Le sol est boueux. En levant les yeux, je vois un ciel bleu. Le ciel est très clair. Nous voyons deux soleils. Un plus lumineux que l'autre. Le paysage ressemble à un désert, à l'Arizona ou au Nouveau-Mexique. Nous ne distinguons aucune végétation. Il y a des séries de collines mais rien que de la boue. Ce doit être le village ou la ville principale.
(etc...)

Bill Ryan parait assez satisfait de cette mise en évidence. En attendant d'autres Messages ou Documents, il sollicite les avis sur le Forum.

Dans la dernière semaine de février, Bill Ryan dévoile sa contre-attaque face aux mauvais traitements qui lui furent infligés par les propriétaires de ATS. Ce qui constitue une annexe éloignée de l'affaire Serpo n'en est pas moins l'occasion d'une réflexion intéressante. En l'absence de messages postés par Anonyme depuis le 4 février, accordons-nous un moment pour évoquer cette nouvelle polémique : le forum "Above Top Secret" est-il piloté par une agence gouvernementale ?

"Une annonce importante

Le 25 Février, j'ai créé cette nouvelle page, dont la pièce maîtresse est une longue discussion que j'estime passionnante sur tous les points essentiels et les questions fondamentales soulevées par les révélations de Serpo, rassemblés par une équipe de chercheurs sur le forum (ATS).

Le 28 février, j'ai dû remanier cette page, en m'apercevant que les propriétaires de ATS avaient modifié toutes les redirections que je proposais, vers des pages totalement différentes mises en place par cette équipe, et qui tendent à démontrer que le projet Serpo est un canular.

Above Top Secret est maintenant largement identifié par beaucoup de personnes étudiant de près cette histoire, comme poursuivant un but précis, celui de tout mettre en oeuvre pour pratiquer la désinformation en ce qui concerne le projet Serpo.

Ces moyens incluent la propagation de fausses informations, d'attaques personnelles, de menaces, et le déni de tout droit de réponse aux fausses accusations. Ceci indique un degré extraordinaire de polarisation et d'intolérance envers toute discussion véritablement approfondie... qui nécessite une explication.

Au mieux, il révèle que certains individus au sein même du forum Above Top Secret poursuivent un ordre du jour qui disqualifie leur honnêteté intellectuelle. Au pire, Above Top Secret pourrait bien être un projet de type COINTELPRO (counter-intelligence program), commandité par des agences du gouvernement des Etats-Unis qui souhaitent dépister, contrôler et influencer la pensée des citoyens concernés par les secrets gouvernementaux et leurs conséquences.

C'est une possibilité qui doit être considérée sérieusement, et des visiteurs avisés se sont encouragés à mener leur propre recherche."

Au nombre des preuves rassemblées par Bill Ryan, un grand nombre de témoignages qui lui ont été personnellement adressés au fil des récentes semaines : des internautes se sont aperçus qu'à chaque visite du site ATS leur parefeu ayant été désactivé, leurs disques durs avaient été explorés; d'autres ont constaté sous Mac que l'accès du site ATS leur était impossible tant qu'ils n'avaient pas suspendu leur dispositif anti-intrusif Norton... Mais ne serait-il pas de la plus haute importance, pour une discrète agence gouvernementale, d'infiltrer, de manipuler, voire de susciter et d'entretenir, un forum populaire tel qu'ATS, comme étant le rendez-vous pratiquement obligé de tous les conspirationnistes du pays ?

En publiant ainsi ses doutes et ses commencements de preuves, Bill Ryan ne faisait au fond que rejoindre le courant animé par Laura Knight-Jadczyk qui soulevait ici le problème, dès le 1er janvier de cette année sur "Sign of the Times" :

http://laura-knight-jadczyk.blogspot.com/2006/01/is-above-top-secret-forum-cointelpro.html

Dans un registre différent, n'a-t-on pas déjà vu dans tel pays européen, des "associations d'usagers" servir uniquement à identifier, canaliser et tempérer les mécontentements, plutôt que s'occuper de leur trouver une solution politique ?

Les moyens d'un COINTELPRO utilisés dans le cadre d'un Forum : outre la propagation de fausses informations, d'attaques personnelles, de menaces, et le déni de tout droit de réponse aux fausses accusations, déjà cités plus haut, on ajoutera des techniques comme le Trolling, qui consiste à persécuter un participant en particulier, la dispersion, l'accumulation de remarques annexes pour faire diversion, l'association infondée à des personnes ou des faits notoirement dévalués, la surenchère poussée jusqu'au ridicule... Ainsi l'informateur, qui venait en toute bonne foi tenter de partager une réflexion inédite, mais politiquement incorrecte, aura bientôt perdu toute crédibilité et sa démonstration, poussée à l'absurde, sera rapidement disqualifiée.

3 mars : Bill Ryan préparant sa prochaine intervention publique au Congrès ufologique de Laughlin (Nevada) le dimanche 6 mars, il est peu probable qu'il dispose du temps nécessaire pour faire évoluer le site Serpo, voire y publier de nouveaux messages d'Anonyme. Aussi nous pouvons nous étendre encore un peu sur les moyens de la désinformation.

En s'éloignant brièvement du sujet, mais dans le même domaine de l'influence à distance, on connait assez peu le système des tenseurs-dépresseurs dont on peut dire ici quelques mots. Chaque nation moderne dispose de cellules d'analyses, chargées de produire des scenarii à l'usage des politiques. Charles Salzmann, déjà auteur d'une étude, "L' ordinateur, l'Etat et l'Interêt général", fut l'un de ces grands opérateurs, au service de Matignon, du temps de F. Mitterrand. On ne sera pas étonné qu'il soit demandé à des statisticiens de prévoir l'émergence de facteurs nouveaux... de les identifier, les caractériser, et d'être à même de préciser leurs tendances. Ces facteurs de changement sont donc nommés des "tenseurs". Ensuite, s'il peut apparaître nécessaire de les contrer, sans risquer de les amplifier en leur donnant une consistance, une sorte de reconnaissance officielle, l'un des moyens à mettre en place sera de susciter pour chacun un facteur appellé "dépresseur". On assistera alors à la naissance "spontanée" d'un mouvement "citoyen", d'une association à vocation nationale, grâce à un financement ciblé mais discret, d'un courant de pensée, une mode... En cas d'échec toujours possible, la manoeuvre est sans risque direct pour le gouvernement commanditaire.

Le 4 mars, le nouveau Forum "LuciAnarchy" reproduit une lettre ouverte adressée par Bill Ryan à Wayne Jaeschke, Jr. et Victor Martinez sous le titre "Drapeau blanc !" :

(...) "Il y a plusieurs "Anonyme(s)" - je pense que Victor a correctement envisagé qu'ils puissent être six - et je ne me laisserai PAS entrainer dans la recherche de leurs identités ou localisations.

La chose que j'ai essayé de garder pour moi (et c'était devenu presque impossible!) c'était que l'information est toujours directement arrivée sur mon serveur web par FTP. Victor, tu te souviens que tu as transmis mon mot de passe à Anonyme dès le début Décembre, afin qu'il puisse transférer les photos si elles devaient arriver. C'est pourquoi j'ai toujours éludé la possibilité de comparer les adresses IP - l'information a toujours été transférée sur mon serveur, d'où je la téléchargeais pour l'avoir sur mon portable. La vérité, c'est que je n'ai pas reçu un seul email de Anonyme... d'ailleurs si on relis bien tous mes messages, on pourra constater que je n'ai jamais prétendu le contraire.

Je dois bien me résoudre à ce que cette vérité transparaisse, afin simplement d'en finir avec les spéculations et des rumeurs qui sont de plus en plus pénibles. J'avais voulu faire croire que - tout comme toi - je recevais mes informations par e-mail - mais ce n'est pas le cas. C'est pourquoi (et c'est très frustrant!) la communication ne fonctionne pas dans les deux sens avec Anonyme... Je dois me contenter de recevoir, et je n'ai aucun moyen de lui/de leur poser des questions, sauf via la liste de Victor (c'est là où j'ai posé la question concernant la diffusion de ce gros document au format Word). C'est également la raison pour laquelle je ne pouvais pas comparer l'adresse IP... Tout simplement parce que je n'en avais pas.

Est-ce que pour autant l'histoire de Serpo serait un canular ? Absolument pas. Tout ce qui précède explique comment on essaye de garder le secret et de protéger les sources, face à un public avide de nouvelles, qui en demande toujours plus, et qui s'interroge sur la provenance... un désir parfaitement légitime, mais (comme tu nous l'as fait savoir en Décembre, Victor, de la part de Anonyme lui-même) qui n'aide pas vraiment la divulgation, parce que ça menace en permanence de la voir s'arrêter brutalement en chemin.

Il y a aussi cette question, et nous en avons parlé, de la vérification des identités des différents individus qui prétendent être Anonyme. Ca nous éloigne beaucoup de la raison de cet e-mail et, Victor, mais ensemble nous devons trouver un moyen de règler ce problème en toute confiance.

Est-ce que Rick (Doty) est impliqué ? Oui. Il a aidé de différentes façons, et il s'est comporté comme un vrai "membre de l'équipe".... ainsi que tu le sais.

Peut-on lui faire confiance ? Oui, absolument. Qu'est-ce qu'il pense des récents évènements ? Là nous avons un problème, comme je l'ai expliqu.

Il a mis sa tête dans un gros nuage d'orage, et il cherche à en sortir. Ce matin j'ai passé pas mal de temps à parler avec lui, il était furieux et s'est montré inflexible. Il en a assez. (Qui penserait que ce n'est pas mon cas ? Mais je vais rester à mon poste. Je n'ai aucune intention de me dérober. Je pense que c'est trop important. Après avoir fait autant de chemin, je dois aller jusqu'au bout... où que ça me mène.)

Voici quelque chose d'assez intéressant. Hier (ainsi que je l'espérais depuis quelque temps) j'ai reçu de nouvelles informations à diffuser... et d'autres non. C'est arrivé sous la forme d'un paquet qui avait été déposé anonymement pour moi mardi matin à la réception de l'hotel Flamingo à 11h19 du matin. Pour les conspirationnistes : c'était plusieurs heures avant que l'avion de Rick (Doty) se pose à Las Vegas. Le paquet (une grande enveloppe brune au format américain, que j'ai conservée) avait été déposé et n'était pas arrivé par courrier. Le réceptionniste n'a pu me fournir aucune indication quant à la personne qui la lui avait remise. Il a fallu un bon moment pour que le message me parvienne... Je ne l'ai seulement eu en mains qu'hier matin (Mercredi). Il peut avoir été déposé par n'importe laquelle des 500 personnes ou plus, qui me savaient ici cette semaine. Je n'aurai pas le temps de rien entreprendre à ce sujet avant quelques jours (ce week-end ou plus tard).

Pour une part ce sont de nouvelles entrées du Journal (rien de très captivant). Une autre partie, très intéressante, est une image imprimée d'un échantillon d'écriture Eben. Je n'ai pas eu le temps de le passer au scanner et je ne sais pas encore si j'en ferai mention dans ma présentation demain (au Congrès de Laughlin). L'information qu'il m'est demandée de ne pas révéler est très différente. C'est vraiment quelque chose. Je comprends bien que vous aimeriez grandement en savoir davantage, Victor (pour la vérification), mais je dois agir très prudemment sur ce point. Je ressens aussi qu'il est de première importance pour moi de respecter les souhaits de ma source. Ca pourrait être aussi un test de loyauté, parce que c'est la première fois qu'on me remet une chose pareille en me demandant de garder ça pour moi et même de ne pas évoquer en quoi ça consiste. Alors je dois réfléchir très attentivement à tout celà."

Si la réception de ce grand hôtel de Las Vegas est bien dans l'angle des caméras de surveillance, il ne devrait pas être impossible à Bill Ryan (et d'autres curieux) d'obtenir de visionner la séquence enregistrée ce mardi matin à 11h 49.. C'est du moins ce que je viens de lui suggérer sur le Forum.

Il aura donc fallu patienter jusqu'au 9 mars pour voir publié le Seizième message; effectivement, comme annoncé par Bill Ryan, "rien de très captivant" : les commentaires sur le forum se font plus insistants pour réclamer au moins quelques éléments tangibles, car les notes personnelles du Commandant de l'Equipe manquent de consistence. Le lendemain, BR publie une simple image, présentée comme un échantillon de l'écriture Eben.

Le premiers "linguiste" amateur à se pencher sur le document nous expose ses impressions sur le Forum :"La page est divisée en quatre quadrants indépendants - bien que la compréhension globale puisse dépendre d'une lecture de l'ensemble -, l'écriture se lit de haut en bas, comme le japonais, ce ne sont pas des lettres mais des idéogrammes, le texte parait structuré en plusieurs ensembles de phrases, le quadrant inférieur droit présente des caractères plus complexes"...

Une interview video de Bill Ryan a été réalisée à Laughlin, pendant le Congrès ufologique. Elle est naturellement en anglais, et accessible ici :

http://homepage.mac.com/jagbodhi/ufo/iMovieTheater2.html

(de préférence sous Mac, s'agissant d'un format QuickTime).

Le code à entrer : serpo

Bill Ryan

Une intéressante contribution sur le Forum, publiée le 13 mars, nous amène à considérer un concept mis au point par le sociologue Peter Berger, dans les années 60, qu'il avait qualifié par l'expression "plausibility structures". Un exemple nous est donné avec l'enquète sur l'assassinat de JKF : en 1964-65 le procureur Jim Garrison ne pouvait donner corps à une théorie de la conspiration, avant que le Watergate frappe les esprits, parce que le concept même était peu familier dans le grand public. En revanche Oliver Stone, au début des années 90, a pu réussir à faire passer le message parce que le seuil de plausibilité, comme on parlerait d'un effet de "masse critique", avait été entre-temps modifié.
Et le contributeur de conclure : "c'est pourquoi des opérations secrètes sont aujourd'hui encore incommunicables".

Anonyme se fait attendre... Aucun nouveau message depuis le 9 mars, et Bill Ryan lui-même n'apparaît plus sur le nouveau Forum. Personne n'a oublié la promesse, faite avant Noël, de nous communiquer quatre photographies. Quelquechose semble donc avoir contrarié le plan initial. Les observateurs sont partagés. Mais une hypothèse s'est renforcée très récemment, celle que le second infomateur anonyme - s'ils s'agit bien de deux personnes - serait issu du groupe des pré-selectionnés : on se souvient que 16 individus avaient été retenus dans la sélection finale en vue de constituer un équipage de 12 personnes. Je ne parviens pas à tracer l'origine de cette supposition, mais on doit noter qu'elle est souvent reprise dans les discussions.

Au fond, l'affaire pourrait très bien en rester là, comme en suspension, sans que ni les détracteurs ni les amateurs n'aient obtenu la preuve attendue.

Le point de vue de Stanton Friedman était attendu. Il pouvait tenir en trois lignes, mais le respectable observateur américain aime développer, profiter de l'occasion pour revenir un peu sur Roswell... Finalement rien de bien neuf, puisqu'il relève les mêmes incohérences habituellement signalées. En revanche, il fournit quelques exemples concrets sur des manoeuvres secrètes de l'administration et de certaines agences américaines, qui montrent bien comment un secret peut être gardé malgré l'implication de milliers de personnes.

SERPO - 10 Mars 2006  Stanton Friedman

"Pour différentes raisons, il arrive qu'on me demande mon avis sur des thèmes de l'actualité ufologique. Si j'ai une opinion, je peux la partager. Par exemple sur Bob Lazar, Philip Corso, SETI, etc. En d'autres occasions je dois répondre : C'est dans ma corbeille "grise". Je suis trop ignorant pour commenter des sujets scientifiques. Le monde n'est pas toujours blanc ou noir, mais souvent "gris". La théorie des cordes, la matière sombre, l'énergie fossile et d'autres domaines de pointe sont hors de ma portée. Je sais pertinement qu'il me manque des connaissances suffisantes en maths pour suivre ces questions d'assez près. En raison de mon activité professionnelle dans l'industrie, je suis beaucoup plus enclin à privilégier les observations sur la théorie. La Corbeille Grise est en quelque sorte une extension de la catégorie "Information Insuffisante" qui classe 3201 manifestations d'ovnis dans le Rapport Spécial N°14 du Projet Blue Book.

Que ce soit dans le domaine de l'ufologie, de la physique, ou de l'astronomie, je crois utile de rappeller que très souvent de belles envolées théoriques se sont avérées fausses. On nous a affirmé que Mars a toujours été une planète sèche, que Vénus offrait un véritable paradis tropical, qu'aucun avion ne pourrait franchir le mur du son, que les voyages spaciaux étaient des idioties. On m'a interrogé récemment sur SERPO, une planète censée se trouver dans le système bi-stellaire de Zeta Reticulum sur laquelle on aurait secrètement envoyé douze Américains en 1965, et qui seraient revenus 13 années plus tard, du moins ceux, parmi les survivants, qui avaient souhaité rentrer.

J'avais lu quelques fragments ici et là, mais je n'ai pas pu résister quand on m'a adressé un exemplaire du numéro de février-mars de UFO-Magazine avec le mot SERPO en grosses lettres sur la couverture.

Mon attention avait été attirée par l'article de Rick Doty, qui avait été fortement impliqué dans des affaires d'Ovnis à l'époque où il servait comme officier pour l'AFOSI (Air Force Office of  Special Investigations).

L'idée de base d'un Programme d'échange (un E.T. serait resté sur Terre) ne me dérange pas particulièrement. Ca intègre plusieurs rapports d'une rencontre supposée sur la Base de l'Air Force à Holloman, en Avril 1964, entre des visiteurs aliènes et des officiers de l'Air Force. Ca renforce l'hypothèse que Zeta 1 et Zeta 2 Reticuli sont des étoiles au voisinage desquelles vivent des civilisations aliènes avancées. J'ai été le premier à publier un article (dans SAGA Magazine) sur les recherches étonnantes de Marjorie Fish concernant la carte du ciel dessinée par Betty Hill qui était centrée sur ZR 1 et Zr-2 , et j'ai également encouragé la publication d'un travail remarquable de l'auteur et astronome Terence Dickinson (à l'époque éditeur de ASTRONOMY) qu'il avait titré "L'Incident Zeta Reticuli". J'ai même été surpris qu'une brochure de 32 pages - également publiée par ASTRONOMY - qui rassemblait l'article original de Dickinson et un certains nombre de réponses, atteigne un tirage de 18,000 exemplaires.

Nous avons ici plusieurs possibilités. Ce n'est peut-être au fond qu'une histoire de science-fiction. Plusieurs récits bien plus étranges ont été publiés. Ce pourrait être une réécriture d'une histoire de seconde main que l'on doit à des gens qui sont de bonne foi mais ne disposent d'aucune preuve substantielle. Ce pourrait n'être qu'une opération de désinformation très habile destinée à mener les ufologues sur de fauses pistes. Peut-être est-ce un mélange d'informations tronquées et de désinformation. J'ai remarqué plusieurs incohérences. Une fois on vous dit qu'on a fait partir12 hommes entrainés pour cette mission, une autre fois c'est 10 hommes et deux femmes. Ailleurs, il est annoncé que 7 hommes et une femme sont revenus, 2 sont morts sur Serpo et 4 ont choisi de rester. Ca fait un total de 14. Tantôt il est dit que l'accident de Roswell a eu lieu au sud-est de Corona, plus loin c'est au Sud-ouest.

Parfois, des gens s'énervent à m'entendre parler de désinformation, quand j'affirme que les gouvernements peuvent cacher des secrets très importants et mentir au public. Je dois leur rappeller dans quelles conditions s'est produit le premier test nucléaire sur le site de la Trinité, (White Sands Missile Range) dans le sud-est du Nouveau-Mexique, le 16 juillet 1947 à 5:30 du matin. L'explosion a été si puissante qu'on a pu la voir à une distance de 100 miles. Une dépêche a annoncé qu'un dépôt de munitions venait de sauter, sans faire de victimes - un mensonge énorme.  Ils ne savent pas garder leurs secrets ? Fin 2005 le Bureau de Reconnaissance National a réalisé pour la première fois que 7 Satellites Espions avaient été lancés entre 1962 et 1971. Ils étaient très sophistiqués et avaient couté une fortune. Sans aucune concertation publique. Dans le même ordre, le Laboratoire Naval de Recherche a reconnu pour la première fois qu'il avait mis sur orbite un grand nombre de satellites Corona pour le Renseignement Electronique depuis 1960. Le premier lancement réussi avait été suivi de 12 échecs, qu'on avait camouflés en les requalifiant comme des satellites d'expérimentations scientifiques. Il avait permis de recueillir davantage de données concernant les radars Soviétiques et autres installations électroniques que l'ensemble des vols d'avions-espions U-2 qui l'avaient précédé - tout cela dans le plus grand secret, en impliquant des centaines si ce n'est des milliers de personnels, et en engloutissant des sommes considérables.

Un bon exemple d'une contre-information ingénuement véhiculée par une personne sincère a été présenté dans le documentaire de Discovery Channel "Dossiers Conspiration : Roswell", le 2 Mars 2006. Kent Jeffrey, un pilote de ligne, après avoir été un fervent défenseur de Roswell, allant jusqu'à faire circuler une pétition pour contraindre le gouvernment à lever le voile, etc, a fait un virage à 180 degrés. Il a continé à développer 4 arguments pendant l'émission, que j'avais tous démontrés faux depuis bien longtemps. Il a reconnu qu'il n'avait jamais bénéficié de l'accréditation de sécurité, ce qui peut expliquer une démarche aussi naïve.

En résumé, Kent croit probablement à ce qu'il avance pour dénigrer Roswell. Mais il se trompe. Les gens qui s'expriment sur Serpo croient peut-être à ce qu'ils racontent. Mais pourquoi continuellement nous indiquer la distance de 37 années-lumière (estimation qui date un peu) alors que les mesures précises du satellite Hipparcos de l'Agence Européenne Spatiale établissent qu'il s'agit de 39.2 AL ? Pourquoi affirme-t-on que la planète est à une Unité Astronomique (92 Millions de miles) de chacune des 2 étoiles ? Ce serait impossible d'envisager une orbite stable avec 2 étoiles aussi proches. Les mesures de Hipparcos indiquent que leur éloignement est d'environ 9000 UA soit environ 1/8ème d'AL .. ce qui convient pour supposer des orbites stables.

SERPO aurait une population de 600,000 individus, vivant principalement dans des structures assez simples. Pourquoi (et comment) débarquer sur Terre dans un immense vaisseau-mère ?  On nous annonce que ces êtres n'apprécient pas les climats et froids, et ne disposent pas de moyens de réfrigération. Betty et Barney Hill avaient tous les deux remarqué qu'il faisait froid à bord de l'engin.

On nous dit qu'il a fallut 9 mois (pour les embarqués) pour atteindre Serpo, ce qui supposerait de voyager à environ 99.95% de la vitesse de la lumière. Les voyageurs auraient alors du revenir plus jeunes que ceux restés sur Terre. Ce qui n'était pas le cas. Les Serpans (il m'est difficile d'accepter le terme EBEns pour les qualifier) n'avaient pas d'armes. Alors pourquoi, dans bon nombre de cas, des avions de chasse furent apparemment détruits alors qu'ils effectuaient des manoeuvres d'intimidation face au vaisseau alien ?

On nous dit que la communication se fait dans les deux sens en moins d'une année, mais il n'y a aucune indication du procédé, et il n'est pas fait mention de bases-relais dans le système solaire. On parle d'une terrible guerre qui se serait produite il y a quelques milliers d'années contre une autre civilisation, et il est précisé que le Dr. Carl Sagan a signé le rapport final.. peut-être y a-t-il 3.000 pages dans un livre introuvable ? Des preuves ? AUCUNE.

Rick Doty a signalé qu'il avait déjà entendu évoquer un tel projet, et qu'il avait observé des réactions surprenantes de la part d'autres officiers du renseignement quand il leur en avait parlé. Etait-ce parce qu'ils étaient déjà au courant, ou bien qu'ils savaient que c'était une ancienne opération de diversion qui avait été montée pour le cas où la pression publique deviendrait trop forte (peut-être à cause de Roswell) ?

Je suis au regret de vous dire que l'histoire de SERPO reste pour moi dans ma "Corbeille grise". Il est vrai que l'absence de preuve n'est PAS la preuve de l'absence, mais il m'en faudrait beaucoup plus pour me compter dans le camp des supporters."

Quoiqu'il arrive ensuite, l'affaire Serpo aura déjà produit des retombées divertissantes, à la manière de l'arroseur arrosé... Le 25 mars, Laura Knight-Jadczyk du site "Sign of the Times" déjà cité, lassée d'être menacée par ATS, a décidé de régler ses comptes personnels : les propriétaires anonymes du forum, qui s'étaient grossièrement comportés avec Bill Ryan, en l'attirant d'abord, puis le condamnant publiquement quelques semaines plus tard, voient soudain leurs identités révélées, et l'on apprend que l'épouse de l'un des piliers de "Above Top Secret", et l'une des plus virulentes accusatrices, est en contrat avec la fameuse firme de fournitures militaires Halliburton.

Le 28 mars, sur le forum LuciAnarchy, apparait ce message de Victor Martinez, le premier destinataire des Messages. On pourra noter que son retour au premier plan vient combler un manque dans la transmission assurée par Bill Ryan, et que Victor en profite pour souligner que l'informateur de BR n'est surement pas le même que "son" Anonyme.

[ NOTE de Victor Martinez ] : De tous les MESSAGES, peut-être aucun n'a été discuté, contesté, débattu et rejeté aussi passionnément comme "canular" que l'objet mystérieux, incompréhensible et "troublant" nommé l'"Objet Eben" qui figure dans le MESSAGE #15.

Des forums en ligne respectés, de grande audience et influents tels que Above Top Secret, qui considère tout d'un oeil hyper-critique, et les forums de discussion en ligne, comme celui de LuciAnarchy et de Laura Knight, ont consacré des heures et des messages innombrables à se demander ce que représentait - si tant est qu'il ait un sens - l'intrigant 'objet Eben'.

J'ai adressé un email à ANONYME - le VRAI, celui avec lequel j'ai été en contact du 1-11-05 au 21-12-05 - sur ce point, parce que ce sujet a pu tourner en ridicule le '"projet SERPO".

Ce qui suit est sa réponse à mes diverses requêtes. Faites-en ce que vous voulez. Je sais que ça n'apaisera PAS complètement les spéculations et les saines discussions en ligne, MAIS celà nous donne une information de fond supplémentaire et une explication bien nécessaire qui aurait du être fournie à Bill Ryan en premier lieu de la part de ses sources "anonymes"; mieux vaut tard que jamais....

E-mail de : ANONYME : Lundi 27 mars 2006, 11:01 P.m.. (PST+3)

- - - MESSAGE 15a COMPLEMENT - - -

Objet : EXPLICATION DES DESSINS ALIENS à savoir les "OBJETS EBENS l'"

VICTOR : Voici l'explication du Dessin Alien ou "Objet Eben" tel que présenté sur le site web www.serpo.org/ de Bill [Ryan].

La mission de dix ans sur SERPO [devenue 13 ans] avait été rigoureusement planifiée. Plusieurs équipes de spécialistes avaient déterminé quels équipements devaient être embarqués. Ces spécialistes avaient essayé de se représenter toutes les situations imaginables pour lesquelles certains types de matériels et toutes sortes d'équipements pourraient être nécessaires.

Un secteur s'occupait des vues générales et de la manufacture des objets, des créations et des paysages sur la planète SERPO. L'Equipe de Mission disposait d'appareils-photo, 16 (seize) différents modèles d'appareils et du matériel pour le dessin, le graphisme.

Bien qu'aucun membre d'équipe n'ait été formé au graphisme, trois (3) Membres d'Equipe avaient eu une expérience en dessin du temps de leur période universitaire. Plusieurs modèles de calibrage avaient été emportés. Les planificateurs avaient essayé d'envisager chaque situation où un calibreur de dessin pourrait être nécessaire.

Le dessin ['Objet Eben'], réalisé par le Commandant de l'Equipe, décrit la base de la tour solaire [couramment utilisée par les Ebens sur SERPO]. Chaque objet signifiait une certaine portion du jour pour les Ebens. Quand le soleil était dirigé - par la tour solaire - vers un objet à la base de la tour, cela signifiait pour les Ebens l'éxécution d'une tâche spécifique [ou un changement].

Par exemple, il pouvait signaler un changement dans les programmes de travail, un temps de repos, le moment de manger, celui d'une célébration, etc... Après quelques années, l'Equipe avait identifié chaque symbole et compris sa signification.

Ce dessin est une copie du dessin original fait par le Commandant de l'Equipe en 1967. L'Equipe a également pris une quantité de photographies des symboles de la tour solaire.

Je sais que nos détracteurs et sceptiques seront encore remplis de doutes au sujet de notre message et notre incroyable mission, mais ceci devra suffire pour le moment, en l'absence des photographies véritables sur lesquelles les debunkers trouveront toujours matière à problèmes.

Je suis heureux de communiquer avec vous et je reprendrai contact prochainement.

- ANONYME

Un administrateur du forum Lucianarchy a publié cette remarque le 29 mars :

"Ce que nous pensons savoir actuellement au sujet de la source... c'est que Anonyme 1 représente un groupe de membres de la DIA, en activité et retraités. Anonyme 2 représente 3 personnes qui avaient été entrainées pour participer à la mission sur Serpo (en réserve) mais qui ne faisaient pas partie de la sélection finale. Ils ont connu les 12 embarqués.
Jerry Pippin (un animateur radio) qui a réalisé des entretiens avec Bill & Victor a indiqué qu'ils partageaient tous deux ce point de vue. Les deux sources seraient également fiables. Certains pensent que Anonyme 1 ne croit pas à un retour de Anonyme 2.
"

30 mars : OK pour le Cadran, ou la Tour, solaire... Bien qu'ancestral à nos yeux, le dispositif est relativement fédérateur. Mais de quel instrument - personnel - disposent les Ebens voyageurs pour mesurer le temps ? Anon n'a pas encore mentionné que le boitier porté à la ceinture pourrait aussi remplir cette fonction.

Serpo a fait son entrée dans Wikipedia - Edité : 31 Mars 06 :
"Le Project Serpo a été étudié par un groupe d'investigation qui a conclut que l'histoire est un canular monté par les "Three Amigos" de abovetopsecret.com, de concert avec l'avocat de McLean - Virginia, Wayne Jaeschke."

Le forum ATS est donc clairement dénoncé comme responsable de la supposée désinformation. Mais chacun sait que l'encyclopédie en ligne est en permanence manipulable par des auteurs anonymes.

Plus intéressant, le Message17 est diffusé par Victor Martinez le 3 avril. Il présente l'inventaire complet des 90.500 livres de matériels divers embarqués sur Serpo par les Membres de l'Equipage. A nouveau les sceptiques pourront se livrer à d'invraisemblables calculs de poids pour tenter de décrédibiliser l'informateur. Victor n'aura pas attendu la renaissance du site "officiel", animé par Bill Ryan (Serpo.org) qui est en refonte complète depuis plusieurs jours. Bill Ryan a donc intégré ce nouveau Message dans la continuité. Quoiqu'il en soit pour l'instant d'une éventuelle concertation entre les deux hommes, et sans m'attarder sur la multiplicité des sources anonymes, je publie donc ce 17ème Message à la suite des précédents puisqu'il peut présenter des éléments de validation comme contenir éventuellement des erreurs graves, par exemple en listant des matériels qui n'existaient pas encore à l'époque... En déclarant embarquer des explosifs, lesquels devraient représenter un danger considérable lors des variations de gravité. Ou comme cette simple remarque : Simon & Garfunkel n'avaient eu qu'un succès très relatif avant 1966.

Vaine tentative de chantage, ou dérive diffamatoire ? Le 17 avril : une main anonyme, utilisant les services d'une entreprise de couverture, a fait enregistrer le nom de domaine serpo.info pour y publier ce seul message :

"Prochainement : Projet SERPO

La VERITE
Ma patience est à bout. Je vous laisse une dernière chance. Si cette affaire comporte des éléments véridiques et qu'une preuve vérifiable existe, publiez-la maintenant.
Sinon
Une preuve en ma possession concernant Paul McGovern sera rendue publique.
Une preuve en ma possession concernant la source de l'information sera rendue publique.
Si la Divulgation est authentique et que la preuve existe, vous ne souhaiterez pas que mon information soit rendue publique.

Vous avez 4 jours (jusqu'au 30 Avril à Minuit). Faites le nécessaire. Les jeux sont faits."

E-N-T-E-R-T-A-I-N-M-E-N-T

L'auteur de ce site est un nouveau contributeur du forum Lucianarchy, dont le pseudo "Tacitus Monroe" peut se comprendre ainsi : Tacitus=Silence, Monroe étant l'anagramme de No More >>> "Nor more silence"... (Ne plus rester silencieux) ?

Après avoir amusé la galerie pendant les dernières heures de son décompte au 30 avril minuit - heure de la côte Ouest -, le corbeau Tacitus Monroe a finalement publié ceci, en forme de manoeuvre dilatoire, repoussant finalement son ultimatum au 4 mai :

"Projet SERPO : La VERITE

Le moment est venu.
La Véritable Divulgation va commencer.

Je vais fournir la preuve qui démontre ce qui suit :

Richard C. Doty est l'unique source de tous les messages publiés sur Serpo.
Le Paul McGovern impliqué pour corroborer l'histoire de SERPO n'existe PAS.
Je m'attends à ce qu'un certain "Paul McGovern" monte au créneau pour déclarer "Me voici, bande de nuls."

J'ai la preuve nécessaire pour dénoncer ces prétentions.

D'autres personnes sont activement engagées dans l'affaire Serpo. Je connais l'identité de chacun de ces individus.

Je vais commencer à publier progressivement la preuve de ces faits dans 3 jours (le 4 Mai) à moins qu'une explication satisfaisante nous soit donnée."

Serpo Corbeau : 80 Ko

Bien évidemment les participants du Forum ont assez mal supporté ces tergiversations... Quand ils ne commencent pas à s'énerver : "OK, si Anonyme est Richard Doty, pourquoi faire ainsi trainer ?" Si le Corbeau dispose des preuves nécessaires pour réfuter totalement Serpo, qu'est-ce qui nous vaut d'attendre à nouveau quelques jours ? C'est pourquoi les spéculations actuelles mènent à penser que le Corbeau ne dispose d'aucun élément permettant de classer l'affaire. Dans ce cas il ne s'agirait que d'une provocation tendant à précipiter les révélations - ce qui me parait assez enfantin. Comme le constate un participant : "A ce jour, même si on a pu s'interroger ici où là, s'étonner de certains matériels embarqués, personne n'a été en mesure de prouver un éventuel canular, de démonter totalement le processus." Et depuis six mois déjà ce sujet passionne des centaines d'observateurs, qui savent exploiter toutes les ressources du web, parmi lesquels bon nombre de sceptiques plutôt sectaires, davantage motivés par le besoin d'une rassurante normalité que par la recherche de la vérité. Mais un autre participant publie ce commentaire : "Quelle que soit la motivation de ceux qui rejoignent un forum comme celui-ci, ce sont pratiquement toujours des personnes qui admettent a priori la possibilité d'un contact E.T., sinon pourquoi perdrait-on son temps à venir tenter de démontrer que ce serait impossible ?".

A noter ces deux affirmations contradictoires, en seulement 10 lignes de texte : "Richard C. Doty est l'unique source de tous les messages publiés sur Serpo." et : "D'autres personnes sont activement engagées dans l'affaire Serpo." Alors : une source unique, ou bien un groupe de personnes ?

A présent, qui est Richard C. Doty ? Le site français RR0.org nous livre ces quelques lignes :

"Pseudonyme possible. Ancien agent du Bureau de l'AFOSI (Air Force Office of Special Investigations), basé à Kirtland AFB (Nouveau-Mexique).
Doty fut (dés)informateur de William Moore (co-auteur de "The Roswell Incident") sous le nom de code de Falcon, et contribua à la campagne de désinformation menée contre Paul Bennewitz. Doty soutient également qu'un engin, escorté par 2 autres restés en l'air, aurait atterri sur la base de Fairchild. Trois extraterrestres en seraient sortis et auraient parlé avec des officiels de la base."

Michael Salla (Exopolitics.org) rapporte que l'auteur Greg Bishop accuse nommément Richard Doty d'avoir sciemment discrédité le chercheur Paul Bennewitz, et par extension William Cooper ou John Lear, en lui fournissant de fausses informations sur de supposées bases souterraines occupées par des aliens, en particulier à Dulce, Nouveau-Mexique. La question demeure de savoir si Paul Bennewitz n'avait pas déjà découvert l'essentiel par lui-même avant d'être approché par Doty...

Personnage complexe, tel un désinformateur repenti (?), Richard C. Doty a collaboré à l'ouvrage de Robert M. Collins "Exempt from Disclosure" publié en 2005. Sa contribution directe ne représenterait qu'une trentaine de pages. Il y affirme avoir assisté à l'une des entrevues des militaires américains avec EBE2. Mais il avait aussi précédemment avoué avoir manipulé l'enquètrice Linda Moulton-Howe dès 1983. Dans "Exempt from Disclosure", Doty déclare son désaccord avec la pratique officielle du secret, et affirme qu'il soutient le droit du public à être informé. Dans cet extrait il nous explique comment fonctionne la désinformation dans ses grandes lignes :

"Le gouvernement peut maintenir le secret pendant des années en usant de divers moyens. Il peut compartimenter l'information au sein de ses équipes, ou des services de renseignement, ou bien il peut monter des opérations d'intoxication, pour tromper le public, ou destinées à des groupes privés de recherches ufologiques. Il confie à ces groupes des informations erronées, des données invraisemblables, que ces groupes à leur tour publient, ce qui les ridiculise. Le public est donc désorienté, et l'information que détient le gouvernement demeure compartimentée et préservée." (p.86)

Dans une interview qu'il a accordée en Février 2006 à la revue UFO Magazine, dans le cadre d'un dossier consacré à Serpo, Richard Doty cite le Colonel Jack Casey, un ancien Officier des Services de Renseignement de l'US Air Force. Doty affirme que Casey lui a personnellement confirmé la réalité du Projet Serpo, et donc ce programme d'échange avec des aliens. Casey aurait déclaré : "En 1965, 12 militaires américains furent embarqués dans un vaisseau extraterrestre et se sont rendus sur un planète située à 40 années-lumière." Par la suite, Casey a confirmé que tous les membres de l'expédition sont aujourd'hui décédés, et que le rapport final des huit membres revenus sur Terre en 1978 est toujours classifié. Mais Doty ne nous livre rien d'autre qu'un témoignage verbal.

Je cite à nouveau le Dr Salla, avec cette réflexion personnelle : "Il est intéressant de noter au sujet de Richard Doty et de sa récente "émergence", qu'il n'a jamais fait état du moindre harcèlement, ou tentative d'intimidation, ni subi de menaces à la suite de ses révélations. Ceci est particulièrement important à relever, parce qu'il dévoile des informations hautement classifiées et compartimentées sur des sujets tellement plus sensibles que ceux rapportés par la plupart des informateurs qui se sont trouvés menacés pour beaucoup moins que ça. Par exemple, John Maynard, un ancien analyste de la DIA (Defense Intelligence Agency), a signalé qu'il avait été l'objet de plusieurs menaces après avoir révélé des informations bien moins conséquentes que celles de Doty concernant des programmes compartimentés impliquant des EBEs (http://www.surfingtheapocalypse.com/maynard.html ). Celà pourrait signifier que Doty a bénéficié d'un 'feu vert' qui lui permet de témoigner, comme s'il s'agissait d'une manière d'"acclimater" le public en vue d'une prochaine divulgation de la présence extraterrestre."

Souvenons-nous aussi que Richard Doty avait été appellé le 6 décembre dernier à participer à l'émission "Coast to Coast" consacrée à l'affaire Serpo, avec Bill Ryan et l'écrivain Whitley Strieber.

Alors, Doty s'est-il sincèrement réformé, et à quel moment de sa vie a-t-il commencé à parler vrai ? Ceux qui prennent sa défense sur le Forum estiment que le personnage ne serait pas foncièrement pervers : il désinformait sur ordres, et aurait retrouvé une certaine liberté de parole au terme de son engagement militaire (1er octobre 1988). Après sa retraite de l'armée, Richard Doty s'est inscrit dans une école pour suivre des cours de droit, dans l'état du Nouveau-Mexique, où il réside actuellement.

Quant à Paul McGovern, nous avons pour l'instant peu d'éléments, à part cette image datée de 1958.
Elle a été adressée par le fils de Tom Mack au responsable du site Ufoconspiracy

Cette image aurait été prise à Groom Lake (Nevada).

Tom Mack, à droite, est en compagnie de Paul McGovern.

http://www.ufoconspiracy.com/reports/tom_mack_groomlake.htm

Paul McGovern aurait aussi émis un avis dès le début de l'affaire,

lire "Commentaire 2" au début de cette page.

Toujours selon Richard Doty, Paul McGovern est "un ancien chef de la sécurité de la DIA" (Defense Intelligence Agency).

Paul McGovern

Par conséquent si la crédibilité de l'affaire Serpo repose essentiellement pour l'instant sur la parole de Gene Lakes (aka Gene Loscowski), Paul McGovern, Richard Doty, et le Colonel Jack Casey, ainsi qu'un autre Lieutenant-Colonel ayant servi 30 ans dont Bill Ryan connait l'identité, on peut en déduire que ces cinq personnages se seraient entendus soit pour révéler, soit pour tromper le public !

Rick Doty s'était ouvertement confié au producteur-radio Jerry Pippin le 1er avril pour évoquer sa carrière, la désinformation ("les ufologues eux-mêmes comptent un bon nombre de manipulateurs"), les abductions ("Je n'ai jamais vu aucun document officiel sur ces affaires"), les documents confidentiels ("On m'a montré des films classifiés, sur la récupération de corps aliens"), le fameux interrogatoire de EBE ("J'étais dans une pièce voisine, j'ai pu le voir pendant une trentaine de minutes sur un écran video - il a dit venir de Sero, ou Seru..."). Il développe sans davantage de réticences sur les matériels aliens, récupérés de deux accidents à Roswell, entreposés dans une cave de Los Alamos. Concernant Serpo, son unique souvenir est d'avoir lu un document officiel mentionnant un Programme d'échange ayant eu lieu en 1965. Il ajoute :

Richard Doty : "Récemment j'étais en réunion avec une demie-douzaine d'anciens collègues à Washington : tous savaient quelquechose au sujet de Serpo, mais chacun n'en connaissait qu'une partie..".

Jerry Pippin : "La compartimentation, c'est bien comme ça que vous avez tous été formés ! Pourquoi, d'après vous, la diffusion des Messages a-t-elle cessé ?"

Richard Doty : "Je pense que Mr. Anonyme en a eu assez de voir des gens se faisant passer pour lui, ou des centaines d'internautes essayant de le tracer par tous les moyens. En fait, il ne doit pas s'agir d'une seule personne à la base, mais d'un groupe constitué."

Jerry Pippin : "Mais quel était le but de cette désinformation massive à laquelle vous avez participé ?"

Richard Doty : "Nous étions jusqu'à 120 agents répartis à travers les Etats-Unis, et notre mission était de faire que les gens pensent à des manifestations d'ovnis, pour masquer les vols de nos engins secrets, ceux que nous avions été en mesure de faire voler par rétro-ingénierie, à partir de matériels aliens récupérés !"

Jerry Pippin : "Que pouvez-vous dire de l'aire 51 ?"

Richard Doty : "Je l'ai visitée plusieurs fois, je n'ai jamais rien vu là-bas qui ressemble à un alien."

Jerry Pippin : "Un de nos Présidents a-t-il rencontré un E.T. ?"

Richard Doty : "Je pense que Reagan est le plus susceptible d'avoir été mélé à ça. Le gouvernement américain avait semblé prêt à la divulgation dès les années cinquante. Tout était en place pour conditionner le public dans le sens souhaité. Mais certaines forces sont venues s'y opposer. Maintenant, ils ont le dos au mur, surtout depuis leur fiasco en cherchant à enterrer l'affaire Roswell."

Jerry Pippin : "On vous fait parfois des reproches de trop parler ?"

Richard Doty : "Ca m'arrive assez souvent. J'ai fréquemment des accrochages avec des officiels de haut niveau sur leur politique du secret avec Roswell. Ils ne voient pas comment reconnaître publiquement la vérité, après tant d'années de mensonges..."

Jerry Pippin : "Des regrets ici où là, pour des choses que vous avez faites ?"

Richard Doty : "Tout ce que j'ai fait dans ma vie était sur ordres, je n'ai jamais rien fait de ma propre initiative. Si c'était à refaire, je ferais surement en sorte de ménager davantage les personnes."

Jerry Pippin : "En conclusion, pensez-vous qu'il y a en ce moment des EBEs sur Terre ?"

Richard Doty : "Non, je pense que l'époque est révolue : ils nous ont visités, nous avons organisé un programme d'échange, et ça s'est terminé. Ils sont repartis."

Gardons en mémoire que Whitley Strieber et Linda Moulton Howe, chacun de leur côté, avaient déjà précédemment recueilli des témoignages relatifs à un Programme d'échange.

En marge de cette affaire Serpo, le 28 avril et en deux parties, l'enquêtrice Linda Moulton Howe nous présente le témoignage inédit et très récent qu'elle a personnellement recueilli de Thomas C. Sheppard, ancien de l'US Navy. (http://www.earthfiles.com/).

Pendant son service, avec deux autres militaires, il a été amené à voir des documents et des photographies de transferts d'aliens.. Il ne comprend toujours pas aujourd'hui pourquoi la population n'est toujours pas autorisée à connaître ces évènements.

Le silence de Anonyme, ainsi que l'absence de Bill Ryan ont laissé s'installer un climat relativement confus. Chacun s'interroge, après avoir eu tout loisir de remarquer la communication chaleureuse de l'intermédiaire, pour quelle raison Bill n'a pas même pris quelques minutes pour venir donner quelques nouvelles. Enfin, il n'a pas complètement disparu, puisqu'il a fait savoir qu'il participait le 29 avril à la Convention ufologique Retro Ufo - orientée années 50 à70 - à Landers, dans le désert californien (http://retroufo.com/).

Le Webzine Saucer Smear, dans son numéro publié le 1er mai, relève cette énigmatique déclaration de William ("Bill") Moore :

"En ce qui concerne cette histoire de Serpo, l'aspect ufologique seet de couverture pour quelquechose qui est totalement sans rapport, au moins un des joueurs se présente sous un faux jour, et c'est tout ce qu'on peut en dire, du moins pour le moment."

Le 2 mai Bill Ryan se manifeste à nouveau par un e-mail, adressé à "Victor, Anonyme, Tous" :

Je souhaite clarifier la situation à la suite des manoeuvres de Tacitus Monroe, et partager mon point de vue avec vous.

1) J'ai rencontré personnellement Paul McGovern en Mars. Autant que je sâche, il n'est pas mort.

2) Kerry Cassidy et moi avons rencontré Rick Doty à ma demande pendant deux heures, avant-hier (il était de passage en ville). C'était donc la deuxième fois que je le rencontrais, la première étant à Laughlin - et nous nous sommes parlés au téléphone à plusieurs reprises. Je vais donc vous dire ceci :

L'histoire en arrière-plan de la diffusion de Serpo est extrêmement complexe et ne peut être réduite à des explications ou des analyses simplistes. Rick Doty n'est pas à l'origine de l'histoire, et c'est un peu facile de le laisser entendre. Il n'a pas toutes les réponses. De nombreux détails ne sont pas dans le domaine public, et c'est tant mieux. Je perçois les susceptibilités personnelles et ne diffuserai pas cette information. Tacitus ignore ce qu'il ignore... et trop peu de connaissances a ses dangers.

3) La suggestion de Tacitus - publiée sur le forum Lucianarchy - selon laquelle tout ceci ne serait qu'une opération de marketing pour le livre "Exempt from Disclosure" est d'une grande naïveté : celà fait des mois que nous avons abordé cette question, et l'accusation a fait long feu. Mais ça nous permet d'apprécier quel est son niveau de pertinence et sa compréhension du sujet.

4) J'aimerais savoir comment Tacitus peut se justifier de rester caché, et n'avoir pas le courage d'agir ouvertement.

Quidquid latine dictum sit, profundum viditur

(Quoiqu'on exprime en Latin, ça semble plus profond)

Meilleurs souhaits à Tous, Bill

En résumé, Bill Ryan n'avait que faire de la menace du 30 avril... Il se montre tout à fait serein face aux nouvelles allégations du Corbeau, dont il moque les insuffisances et la couardise; en même temps nous réalisons qu'en raison de sa mobilité - Angleterre, Californie, Nevada, en étant présent sur des lieux d'échanges comme les conventions ufologiques... - des rencontres et des tractations se multiplient en dehors d'internet. On apprend également qu'il a récemment rencontré Paul McGovern; mais sans s'attarder à nous confier si celui-ci s'est répandu davantage en commentaires sur les messages de Anonyme. Au moins, si le suspense est publiquement éteint concernant l'ultimatum du 4 mai, grâce au Corbeau nous aurons eu quelques nouvelles de l'intermédiaire.

Et voici ce qu'on découvre au matin du 5 mai :

Deux lignes prétendent apporter des éléments nouveaux. Passons sur la seconde, qui n'offre qu'une rumeur de déstabilisation à laquelle le Corbeau prétend avoir échappé, uniquement destinée à brouiller les pistes. Donc, concernant le premier point - la preuve que Richard C. Doty serait l'unique source de tous les messages publiés sur Serpo - il est assez pauvrement détaillée page suivante :

1. La grande majorité des emails et des paquets d'infos émanant soi-disant de Requête Anonyme conduisent à la personne de Richard C Doty.

2. L'information contenue dans les en-têtes de ces emails conduisent à des ordinateurs utilisés par Richard C Doty.

3. Victor Martinez et Bill Ryan ont dissimulé cette information au public.

Donc tout ce que nous constatons ne sont que de faibles accusations sans aucune preuve réelle. Dans les heures qui suivent ce non-évènement, l'administrateur JakeReason résume l'ambiance générale des 300 messages de déconvenue et d'insultes alors adressés au Corbeau : "Grand-Petit Bonhomme, qui se croit si malin, tu t'es couvert de ridicule"..
Plus sérieusement il ajoute : "...Et quand bien même Richard Doty servirait d'intermédiaire à Anonyme pour la diffusion des messages, quelle importance ? Doty serait même la couverture idéale, après des années de service dans les milieux militaires, ayant été maintenu au simple grade de Sergent (17ème rang dans la hiérarchie de l'armée US) : ainsi les autorités garderaient en permanence la possibilité de le désavouer si les évènements le nécessitaient."

Un autre participant déduit fort justement que le Corbeau ne dispose pas lui-même des éléments dont il réclame la publication. Dans ce cas, il n'a pratiquement aucun moyen d'exercer sa pression contre l'ancien Officier du Renseignement militaire de l'US Army. Comment, enfin, penser raisonnablement obtenir d'un simple intermédiaire qu'il puisse accélérer le cours des révélations ?

8 mai : à 24 heures du 3ème ultimatum, les participants du Forum paraissent maintenant presque indifférents : rien de commun avec la relative effervescence qu'on avait observée à la veille du 30 avril; chacun a bien compris que le Corbeau n'a pratiquement rien en réserve. En attendant, je constate que l'opération lui aura permis de se constituer un fichier des adresses IP des visiteurs de sa page Web : il peut être intéressant pour lui de savoir quelles personnes, à partir de quelles machines, et combien de fois, ont eu la curiosité de la consulter...

Le 10 mai au matin, après qu'il soit minuit sur la côte ouest américaine, il est temps d'aller relever le nouveau courrier du Corbeau. Si l'on s'en tient à sa promesse, nous devrions maintenant découvrir la preuve formelle que Richard C. Doty est l'auteur Anonyme de pratiquement tous les messages... Or qu'avons-nous ici :

Sylvester McCoglin ! La nouvelle "révélation" du Corbeau tient toute entière dans un nouveau pseudonyme. Ce courrier censé avoir été adressé à Victor Martinez le 1er novembre 2005 commence par cette phrase : "Je me présente. Mon nom est Sylvester McCoglin. Je suis un employé à la retraite du gouvernement américain".... Le reste est naturellement conforme à l'ensemble du 1er message déjà publié par ailleurs. Alors, qu'avons-nous appris de l'éventuelle implication de Richard C. Doty ? Tacitus Monroe continue de nous promener, et dans une nouvelle dérobade promet une suite au 13 mai - minuit.

Le Corbeau nous a offert en prime l'en-tête de la cyber-communication :

Received: from smtpin-3305.bay.webtv.net (209.240.205.163) by storefull-3236.bay.webtv.net with WTV-SMTP; Tue, 1 Nov 2005 10:44:03 -0800
Received: from webmail-outgoing.us4.outblaze.com (webmail-outgoing.us4.outblaze.com [205.158.62.67]) by smtpin-3305.bay.webtv.net (WebTV_Postfix+sws) with ESMTP id ABDEFE2DC for <victorgm@webtv.net>; Tue, 1 Nov 2005 10:44:02 -0800 (PST)
Received: from unknown (unknown [192.168.9.180]) by webmail-outgoing.us4.outblaze.com (Postfix) with QMQP id 501411800218 for <victorgm@webtv.net>; Tue, 1 Nov 2005 18:44:02 +0000 (GMT)
X-OB-Received: from unknown (208.36.123.34) by wfilter.us4.outblaze.com; 1 Nov 2005 18:44:01 -0000
Received: by ws7-5.us4.outblaze.com (Postfix, from userid 1001) id 25DC9C612E; Tue, 1 Nov 2005
18:44:01 +0000 (GMT)
Content- Disposition: inline
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Content-Type: text/plain; charset="iso-8859-1"
MIME-Version: 1.0
From: "Sylvester McCoglin" <thewizardofzin@lycos.com>
To: victorgm@webtv.net
Date: Tue, 01 Nov 2005 13:44:01 -0500
Subject: Re: Bomb Shell
Importance: high
Received: from [71.37.144.20] by ws7-5.us4.outblaze.com with http for thewizardofzin@lycos.com;
Tue, 01 Nov 2005 13:44:01 -0500
X- Originating- Ip: 71.37.144.20
X- Originating-Server: ws7-5.us4.outblaze.com
Message- Id: <20051101184401.25DC9C612E@ws7-5.us4.outblaze.com>
X- Brightmail: Message tested, results are inconclusive

Pour résumer : Victor Martinez, le premier destinataire des messages, avait longtemps prétendu qu'il n'avait pas conservé les originaux des premiers courriers qu'il avait reçus. Nous avons maintenant 2 possibilités,

1- VM avait bien archivé les documents : le Corbeau a pu y accèder soit en courrier suivi, soit en fouillant à distance dans son ordinateur.

2 - D'autres destinataires étaient en copie cachée.

Quoiqu'il en soit, avec en pature ce nouveau pseudonyme, Sylvester McCoglin, et une adresse email comme : thewizardofzin@lycos.com, nous ne sommes pas plus avancés et ces deux éléments ne font en rien progresser les révélations sur le fond de l'Affaire Serpo.

Toutefois Xena, sur un autre forum (http://eaglesdisobey.org/Forums/viewtopic/t=907/postdays=0/postorder=asc/start=15.html) a publié sa recherche sur l'adresse IP - 71.37.144.20 - qui pourrait être celle d'un Anonyme bien imprudent :

Pays : United States - Etat : CO Colorado
Host Name : 71-37-144-20.albq.qwest.net

Ainsi l'adresse IP de Anonyme serait-elle aussi transparente ? La société Qwest communications, si elle a bien son siège social dans le Colorado, aurait cependant utilisé son relais de Albuquerque, au Nouveau-Mexique, pour acheminer ce courrier.

Et Xena d'en déduire que Anonyme pourrait bien être Rick Doty, qui selon lui vivrait précisément à Albuquerque.
Une conclusion qui me parait un peu hâtive, compte-tenu du professionnalisme du personnage en question. D'autant qu'un tel traçage est à la portée de tout le monde.

Affirmative mais sans autre forme de preuve, Serpentime nous annonce le 11 mai : "L'IP de l'hébergeur de messagerie pour l'adresse email actuelle de Rick Doty est : "71-213-151-33.albq.qwest.net". Nous aurions affaire à un serveur distinct dans la même ville." Maintenant, si la piste est fraiche qui conduit vers Albuquerque, il est possible que Rick Doty ait plusieurs machines à sa disposition.

Et Serpentine poursuit : "Si albq.qwest.net désigne bien Albuquerque, je pense qu'il va falloir se demander à quelle distance se trouve la ville de Deming, NM (la source de l'IP) - Google Maps montre que c'est probablement le routeur local de cette IP. Quelqu'un sait-il où Mr Doty habite ?"

Je cite ici ces quelques phrases plutôt techniques, pour montrer à quel niveau, parfois, se poursuivent les recherches sur le Forum...

Le lendemain, retour de Serpentine : "Je dois vous signaler que le routage pour l'adresse de Rick est totalement différent des informations concernant 'Sylvester McCoglin'. Les fournisseurs (Lycos et celui de Rick) sont différents."

Alors, ou en sommes-nous avec le Corbeau Tacitus au matin du 14 mai ? Voici ce qui apparait sur Serpo.info

Je vais apporter la preuve concernant ce qui suit :

"Tout ce que "Anonyme" a envoyé à Bill Ryan est diffusé
par Richard C. Doty et Bill Ryan en est pleinement informé.

"Prochainement :
Le but et les gens qui sont derrière Serpo.
La déconvenue continue : Même jeu, different noms.
Serpo.info : Interactive
Dans 4 jours (le 17 Mai) je publierai de nouvelles infomations sensibles
qui ont été cachées au public par les promoteurs de SERPO
"

Et c'est tout... Encore une fois, le Corbeau n'a rien prouvé. Le seul ajout constaté, après un faux suspense de 4 jours, est cette simple affirmation : "Bill Ryan en est pleinement informé." Ignorant le ridicule de sa situation, sans doute devenue très inconfortable, il publie cet ajout deux jours plus tard, commençant par réitérer une allusion antérieure : "Le Paul McGovern supposé valider l'histoire de SERPO N'EXISTE PAS".

"J'affirme les 4 FAITS suivants :

1. On peut tracer des Emails supposés provenir de Paul McGovern comme ayant été envoyés par Richard C. Doty.

2. Le "vrai" Paul McGovern n'est pas impliqué dans l'histoire de Serpo. Il est pratiquement impossible qu'il soit impliqué.

3. "Paul McGovern" a révélé à Victor Martinez une information surprenante concernant le membre de l'équipe 225, qui n'a pas été rendue publique.

4. Richard C Doty a créé tout ceci, ainsi que d'autres personnages en ligne, pour essayer de valider l'histoire de Serpo.

D'autres détails suivront."

Cette simple ligne dans le texte : "Prochainement Serpo.info : Interactive" peut laisser entendre que le Corbeau soit prêt à gérer son propre Forum. Il est facile d'y voir un détournement de l'attention des habitués de Lucianarchy, un élément de dispersion bien éloigné de l'intention affichée à l'origine, qui était seulement de faire pression pour précipiter la publication des Messages.

La dernière communication postée par Anonyme remonte à 40 jours... Bill Ryan est personnellement silencieux sur les forums depuis plusieurs semaines... Pourtant, on a rarement connu une telle effervescence au nom de ce que les américains appellent "Disclosure", c'est-à-dire Divulgation, ou encore Révélation : les émissions de radio un peu spécialisées comme le Coast-to-Coast de George Noory, ou le Jerry Pippin Show, affichent chacune en ce moment "son" correspondant anonyme, qui vient surenchérir au-delà de l'affaire Serpo. Par exemple le récent invité de Pippin affirme, protégé par un brouilleur vocal, avoir travaillé pendant des années à réceptionner et classer des centaines de documents et de photos d'aliens et leurs engins. Il confirme bien sûr le crash de Roswell. On notera parmi ses allégations le fait que les EBEs ne procréent pas comme nous, mais qu'ils fabriquent des corps de rechange. Ils sont à l'origine de notre humanité. L'anonyme de Jerry Pippin nous décrit en outre une race de grands aliens à la peau orange.

C'est dans ce contexte que, le 12 mai, les administrateurs du forum Luciarnarchy dévoilent une autre "révélation" dont ils ont discrètement connaissance depuis mars dernier et qui se nommerait "Seinu Disclosure". L'Affaire Serpo semle avoir enflammé l'imagination de quelques auteurs, qui font dans la surenchère, donnant à lire un ramassis - ou un assemblage - des plus folles rumeurs glanées un peu parout sur le Web... Mais sans le moindre élément de preuve :

TC - Révélations de Seinu - 12 Mai 2006 - 2:40 P.M. - Note des Modérateurs du Forum

Dans le cadre du forum "Open Mind" une équipe de chercheurs s'est spécialisée dans la révélation UFO/Alien. Bien que nous nous soyons occupés par l'affaire SERPO, nous avons également été en contact avec un certain nombre d'autres sources, qui ont également une révélation à apporter. Depuis le début de cette année 2006, la tendance s'est notablement accentuée.

Les révélations exposées ici sont exclusives à OM - et la source, pour le moment sera désignée sous le nom de TC. Nous avions gardé de côté les révélations de TC depuis mars 2006. Rien de gènant à celà, il était nécessaire que nous prenions le temps d'effectuer des recherches discrètes, en évitant de brouiller davantage les pistes de Serpo.

Nous pensons maintenant utile de vous livrer les révélations de TC afin qu'elles coulent ou surnagent selon leur mérite intrinsèque. Nous vous présentons ci-après l'intégralité des révélations à ce jour, et les complèterons au fur et à mesure. Cette publication se fera ici en continu, afin de préserver son intégrité, mais vous êtes libres d'ouvrir de nouvelles rubriques pour y échanger vos analyses. Nous avons souhaité ouvrir un sujet à part, pour ne pas mélanger avec le sujet Serpo.

-----------------------------------------------------------------------------------

Re : TC - Révélations - 12 mai 2006 - 2:44 P.M.

Communiqué originellement à l'Equipe de Recherche d'Open Mind
en mars 2006

"J'ai été chargé de vous transmettre cette information par un ami très proche dont c'était la dernière volonté. Vous devez comprendre qu'en ses derniers jours il était sous médicaments et traité à la morphine en permanence. Il avait parfois du mal à articuler, et sa mémoire défaillait, aussi il arrivait qu'il se réfère à son journal, qui est maintenant en ma possession. Il lui arrivait de somnoler et je devais l'aider à retrouver le fil de son récit. Puisse son âme reposer entre les mains de Dieu.

L'information peut vous paraître assez choquante et vous serez peut-être dans l'incapacité de l'apprécier, comme ce qui est arrivé à ******. Je prie le Tout-puissant de venir en aide aux habitants de cette planète car les prochaines années apporteront beaucoup de misère. Je vous transmets cette information dans l'espoir que vous, en tant qu'observateur impartial, ferez en sorte que le public apprenne la vérité.

Tous les programmes spatiaux sont une couverture qui sert à leurrer les habitants de la Terre. Nous disposons d'une flotte de l'espace, dont le nom de code est "Surveillant Solaire". Il y avait, en 2005, huit vaisseaux, équivalents aux porte-avions et 43 "protecteurs", qui sont des avions spatiaux. L'un d'eux a été perdu récemment dans un accident en orbite de Mars tandis qu'il essayait de réapprovisionner la colonie multinationale sur Mars. Cette base a été établie en 1964 par une collaboration entre américains et soviétiques. Tout n'est pas comme il semblerait.

Nous avons visité toutes les planètes de notre système solaire, à distance naturellement, sauf Mercure. Nous nous sommes posés sur Pluton et plusieurs lunes. Ces vaisseaux sont manoeuvrés par des personnels de nombreux pays, qui ont juré fidélité au Gouvernement Mondial, également connu sous le nom de Bilderberg. La technologie a été mise au point par rétro-ingénierie à partir de l'épave d'un disque alien, et parfois avec l'aide aliène.

La ressource pétrolière sur Terre est et toujours a été renouvelable. C'est devenu une évidence pour nous depuis 1948 (il a pu avoir dit 1958). Les guerres, les maladies et la crise pétrolière ont seulement pour rôle d'empêcher le public de se concentrer sur les vraies questions du contrôle gouvernemental et de constater une présence extérieure à cette planète. Nous maîtrisons la technologie pour débarrasser le monde de la dépendance pétrolière et éradiquer la famine, mais elle détruirait les économies mondiales et anéantirait les bénéfices et le contrôle de certaines de nos familles les plus fortunées. Je trouve horrible qu'une vingtaine de familles puissent gouverner notre monde.

Quelques chefs de gouvernement du monde savaient pour ALF, mais à l'approche de la guerre, c'est devenu une priorité secondaire. ALF a ensuite été renommé ABE et maintenant EBE. (il vérifie sur le journal) Detlev Bronk a proposé le nom d'EBE et il a été conservé depuis. Ces EBE avaient été vus pour la première fois autour de1937 en Suède et par la suite les pilotes Alliées et de l'Axe ont rapporté voir des boules de lumière. C'étaient les sondes d'EBE, plus tard appelées les "Foo-Fighters" pendant la deuxième guerre mondiale. Les Nazis furent les premiers à récupérer un disque accidenté en 1939.

Ces EBE ont installé de nombreuses bases souterraines sur notre planète pour surveiller nos progrès. Nous avons été en contact avec quatre civilisations différentes d'EBE. Trois sont bienveillantes et malheureusement, une ne l'est pas. Les EBE malveillants ont enlevé bon nombre d'entre nous pour tenter de sauver leur race dégénérante. Nous, la population humaine, sommes leur objet d'expérimentation. Ils ont fabriqué des clones humains sans conscience et des hybrides. Pour une raison qu'il nous reste encore à comprendre, ils ne peuvent pas se répliquer. Leur intention est de dominer cette planète et de nous utiliser comme source de nourriture pour prolonger leurs vies en nous réduisant à l'esclavage. Des factions au sein de notre gouvernement essayent même d'aider ces créatures.

Nous avons été en communication avec ces EBEs maintenant identifiés comme hostiles depuis 1953. C'était après plus de dix-sept crashs de disques aliens et leur récupération par nos militaires, avec 68 cadavres d'EBEs et des restes d'animaux terrestres et humains. Le dernier disque alien accidenté a été récupéré aux abords de Laredo, au Texas. Ce disque était énorme et ne pouvant pas être transporté, il a été enterré sur place, là où il se trouve toujours. Un autre être survivant a été capturé en 1951, et nous l'avons surnommée Lucy, également connue sous le nom d'EBE-2. Elle a confirmé l'information apportée par notre premier prisonnier, Charlie.

J'ai oublié d'expliquer comment notre prisonnier, Charlie, est passé sous notre contrôle. Il était l'unique survivant sur deux lieux de crash. (il vérifie son journal) L'un au sud de Roswell, Nouveau-Mexique, à la ferme Pine Lodge, et l'autre près d'Azteca, Nouveau-Mexique, et investigués par nos militaires en 1947. Un civil a découvert les EBEs. Son nom était (il vérifie son journal) Gerald Anderson et il a donné de l'eau aux EBEs, dont ils se sont servis pour frotter leurs corps, mais ils ont refusé la nourriture qui leur a été offerte. Les militaires, par la suite, ont découvert l'emplacement de la ferme Pine Lodge et ont amené M. Anderson et deux des membres de sa famille à la base de Roswell pour interrogatoire. Des menaces de mort ont été proférées pour des raisons de sécurité nationale à ce moment-là.

Les EBEs survivants ont été emmenés à Roswell puis transférés au service YY-ll (je pense que c'est ce qu'il a dit) à Los Alamos. L'un d'eux a commencé à avoir une attaque et il est mort. Les trois autres EBEs ont été soigneusement conditionnés et congelés. Los Alamos était l'endroit le plus proche disposant d'un congélateur pouvant contenir les trois corps. Deux personnels de l'Armée de l'Air postés à la Base Aérienne Militaire de Roswell sont morts dans des jours suivants pour avoir été exposés aux radiations en travaillant sur la mise en caisse de l'épave. Nous avons eu confirmation de ce facteur un peu plus tard. Des précautions ont été prises et les corps et les disques d'EBE ont été déplacés par avion à Wright-Patterson.

Nous avons appris qu'EBE-1, par la suite nommé Charlie, était un ingénieur. Un dispositif cerclant sa tête lui a permis de communiquer avec nous. Au début Charlie n'était pas fiable. Nous avons réalisé qu'il n'appréciait pas les températures inférieures à 77 degrés Fahrenheit, aussi nous avons tourné ce problème à notre avantage et avons manipulé le système de chauffage pour l'obliger à parler. Il a commencé à nous raconter une histoire incroyable. À ce jour, nous ne sommes toujours pas en mesure de dire si tout est vrai, car celà pourrait détruire la foi de l'homme dans la religion et déstabiliser notre compréhension de cet univers.

Leur race est originaire d'une planète nommée Seinu qui se trouve dans le système de Zeta Reticuli (c'est maintenant leur planète d'adoption ?). (J'essaye de l'amener à me préciser d'où ils sont initialement originaires) Leur planète d'origine est dans le Système de Betelgeuse, mais elle est maintenant inhabitable. Ils étaient paisibles et commerçaient avec une autre race dans un système stellaire voisin. La guerre a éclaté entre eux il y a 3.900 ans en temps terrestre (Je n'ai pas bien compris le nom de l'autre race, à redemander plus tard). Ils ont détruit leur ennemi et dans le cours de cette guerre ils ont perdu leur planète-mère à cause de l'utilisation d'armes génétiques. Toute la flore et la faune a commencé à dépérir de même que les individus. Ils ont constaté que sur quelques centaines années, les armes génétiques avaient eu pour conséquence de modifier leur descendance (? Je crois que c'est ce qu'il a dit) et ils étaient devenus incapables de se reproduire ou se nourrir comme auparavant. Leurs caractéristiques physiques s'étaient également modifiées.

Ils sont de couleur blanc-grisâtre avec un corps écallieux et mesurent entre 1m et 1,50m. Leurs écailles étaient minuscules et semblables à celles d'un serpent blanc. La tête en forme de goutte avec de grands yeux bridés comme ceux des chats, un grand nez saillant et une fente pour la bouche.La bouche semblait dépourvue de lèvres, mais ils avaient des dents minuscules et pointues. Les Seinuviens semblaient fragiles avec un cou mince pour soutenir une si grande tête. Ils avaient aussi deux bras avec quatre doigts à chaque main, avec des sortes de ventouses à l'extrémité des doigts. Leus corps effilés étaient portés par des jambes avec des pieds munis de quatre orteils qui se terminaient par des ongles en forme de griffes, semblables aux ongles d'un chien. Quand ils se tournaient, le corps entier tournait d'un bloc. Je ne crois pas qu'ils pouvaient pivoter leurs têtes. (il s'est endormi)

Ils ont commencé à explorer des planètes dans d'autres systèmes stellaires jusqu'à ce qu'ils aient découvert Seinu, en y installant ce qui est restait de leur espèce. Ensuite, ils ont découvert la Terre et ont voulu construire un avant-poste, mais leurs chefs s'y sont opposés pour des raisons inconnues. Charlie a déclaré qu'ils sont revenus à de nombreuses reprises pour les ressources naturelles et pour observé notre avancement. Nous les appelons les Seinuviens, du moins c'est l'habitude que nous avons prise, parce que nous sommes incapables de prononcer leur nom.

(Il revient de nouveau à Lucy) On a autorisé Charlie et Lucy à se voir, bien qu'ils n'échangent aucun mot. Nous avons été étonnés de voir qu'ils avaient plaisir à se toucher réciproquement la tête. C'était peut être une étreinte ou une marque d'affection chez eux. (il vérifie sur le journal) Nous leur avions accordé deux heures par jour de visite. Quelques uns de nos scientifiques et personnels militaires ont pensé qu'ils pouvaient communiquer par télépathie, quoiqu'ils aient été installés en différents endroits dans le camp. Nos scientifiques ont conçu diverses expériences pour bloquer leurs vagues télépathiques et y sont parvenus en février 52, en utilisant un radar. Cette découverte a été employée par la suite pour provoquer la chute d'autres disques, jusqu'à ce qu'ils réalisent ce que nous pouvions faire et trouvent le moyen de s'en défendre.

Charlie et Lucy ont essayé d'expliquer qu'ils avaient besoin d'un approvisionnement en nourriture liquide pour s'alimenter. Nous avons commencé à piler des morceaux de poulet en les mélangeant avec du sang de poulet. Ceci les a tous deux rendus malades. Alors nous avons essayé avec le porc et je crois du cheval, mais c'est de la viande de vache qu'ils ont finalement trouvée à leur convenance. Lucy et Charlie frottaient le mélange liquide sur leurs corps et nous pouvions voir qu'il était absorbé par leur peau écallieuse. Charlie a dit que les parties génitales et les yeux étaient leurs préférés. (il s'est endormi)

(Après qu'il se soit réveillé, je lui ai rappelé où nous en étions) D'une façon ou d'une autre, (je pense qu'il a dit un groupe dit rouge dans le gouvernement a permis) aux Seinuviens de savoir que nous détenions Lucy et Charlie, et ils les ont réclamés, mais de manière arrogante, nous avons refusé. Les rapports Ufologiques dans la région du Nouveau-Mexique, à cette époque-là, faisaient état de vaisseaux de reconnaissance en quète de leurs survivants. En guise d'avertissement pour démontrer leur supériorité sur nous, ils ont commencé à interférer avec nos essais de missiles (et de fusées ?). Nous avons faillir subir une explosion atomique à NY, où nous avions entreposé deux armes nucléaires dans une université bien connue. Les Seinuviens ont déclenché le mécanisme de minuterie sur un des dispositifs pendant quelques secondes, comme un avertissement.

(il vérifie sur le journal) Après de nombreuses tentatives infructueuses d'intercepter les engins avec nos Scorpions et Starfires, nous nous sommes rendus compte que la partie était mal engagée. Nous avions bien quelques éléments de technologie et d'armement récupérés sur l'épave du disque alien, mais nous en étions toujours au stade expérimental et nous n'étions pas en situation d'assurer. Nous n'avions pas les connaissances mécaniques ou scientifiques pour être capables de reproduire leur technologie à ce moment-là.

En avril 52, Charlie a commencé à avoir des problèmes de santé et il est décédé. Lucy a été autorisée à voir son corps et elle a émis des sonorités aigues en pleurant. Elle donnait l'impression d'être affligée ou de conduire un rituel. Sa santé est devenue préoccupante.

La décision a été finalement prise après qu'une flotte d'engins ait survolé (il vérifie sur le journal) la Maison Blanche, le Capitole et le Département de la Défense le 19 juillet 1952 et, de nouveau, le 25 juillet 1952. Le Président Truman, finalement, a commandé aux militaires d'établir le contact pour organiser la libération de Lucy. Truman, en52, a demandé à la CIA et plus tard au NSA d'adresser un message au Seinuviens déclarant que nous voulions négocier un traité. Ceci a été connu sous le nom de Projet Sigma est c'était une réussite. En 53, les militaires ont formé des "Equipes Alpha" formées pour trouver et récupérer des disques aliens ainsi que tous les occupants trouvés sur les lieux d'accidents. Ca avait pour nom Projet ------- Project Pounce.

Le Président Eisenhower a pris ses fonctions en 53, de même pour moi. Quand il a réalisé que la menace était bien réelle, il a contacté les Soviétiques, les Anglais et quelques autres chefs d'Etat dignes de confiance. Plus tard c'est devenu le groupe de Bilderberg. Ils se sont réunis pour discuter de la menace et ont décidé de travailler sur l'armement pour contrecarrer ces créatures. En 1954, Eisenhower a rencontré la délégation des Seinuviens à Murdoc, en Californie. Lucy leur a été rendue et un traité a été signé qui autorisait l'abduction de quelques milliers d'humains pour un échange de technologie. Une liste devait être établie, afin que nous puissions tracer ces personnes après leurs abductions.

En 55 nous avons réalisé que les Seinuviens avaient rompu le traité. Des dizaines de milliers de personnes avaient été enlevées, certaines à plusieurs reprises. D'autres n'ont pas été rendues ou avaient été retrouvées mutilées, de même que nous avions noté une augmentation des mutilations de bétail. C'est alors que j'ai appris que le sang de la vache est très semblable au sang humain et peut, dans les urgences, être utilisé comme produit de remplacement. Ils ont continué à interférer avec nos installations militaires et nos essais de missiles.

L'Union Soviétique et les États-Unis avaient récupéré 10 autres disques et 27 corps supplémentaires. Un disque a explosé au-dessus du Terrain d'Essais. Certains des corps aliens ont subi des autopsies. Nous avons découvert qu'ils n'avaient pas de système digestif, juste un sac pour le stockage de la nourriture absorbée par leur peau écailleuse. Leur sang était de couleur verte et dégageait une odeur agressive. Ils n'avaient pas de reins ou de vessies.

Eisenhower croyait que la seule manière de battre la technologie aliène était de composer avec eux jusqu'à ce que nous soyons capables de nous défendre. En 56 nous avons eu droit à une visite surprise d'un deuxième groupe alien. Ils s'appelaient les Etheriens, nous les avons surnommés les beaux visiteurs. Ils étaient humanoïdes et grands, entre 2,05m et 2,10m avec des corps athlétiques. Plusieurs de nos militaires masculins ont dû être écartés, car ils ne pouvaient s'empêcher de regarder fixement les femmes Etheriennes. Ils nous ont avertis que les Seinuviens étaient hostiles et essayaient de manipuler génétiquement notre race pour l'adapter à leurs besoins. Ils nous aideraient si nous détruisions tout notre arsenal nucléaire et nous efforcions de devenir une race paisible. Nous les avons refusés et avons remercié. Ils nous ont laissé un dispositif de communication pour le cas où nous changerions d'avis.

Lorsque Kennedy a pris ses fonctions, il n'a pas paru surpris. Il était au courant de la présence aliène et que nous avions des disques aliens en notre possession. Il a contraint nos militaires à distribuer des éléments de la technologie aliène à différentes compagnies à travers les États-Unis pour lancer une rétro-ingénierie. On a dit à ces compagnies qu'il s'agissait de technologies Soviétiques ou Chinoises. Il a par la suite menacé de démanteler la CIA si elle n'arrêtait pas le trafic de drogue et averti qu'il allait annoncer aux américains que les aliens étaient une réalité parce qu'il les sentait prêts à cette révélation. Comme vous le savez, il a été assassiné. Oswald n'était pas le tireur, il n'a pas même tiré une seule balle. C'étaient des membres du Service Secret et de la CIA, sous les ordres du Bilderberg. Kennedy est devenu le deuxième martyre après le meurtre de James Forrestal. Je veux faire savoir que je n'étais pas d'accord avec l'un ou l'autre de ces meurtres et que je n'ai pas été impliqué en aucune façon, et n'ai eu connaissance des complots qu'après ces assassinats. J'ai vraiment apprécié Kennedy; c'était un honnête homme malgré ses nombreuses affaires, pour lesquelles je ne saurais le blâmer.

Il y a beaucoup plus à vous révéler, mais j'en laisserai le soin à ****** pour diffusion après ma mort. J'ai souhaité évoquer ce tas de fumier du Projet Serpo. Le véritable nom est projet Serponia. Je suppose que quelqu'un a cru bon de le raccourcir pour que ça ait l'air plus attractif. Nous avons formé du personnel pour devenir astronautes pendant cette période, mais je souligne qu'à aucun moment nous n'avons échangé nos hommes pour les leurs. Nous avions déjà une idée de ce dont ils étaient capables et n'irions pas mettre nos hommes dans une situation dangereuse. Le projet consistait à duper son monde pour empêcher les gens de découvrir la vérité et pour les mener sur une fausse piste. Vous pouvez remarquer que le groupe qui révéle cette fausse information est uniquement motivé par l'appat du gain et la renommée. Le groupe de la volière et le groupe de désinformation sont les meneurs dans cette charade. Je suis étonné que personne jusqu'ici n'ait investigué dans le passé militaire de Victor Martinez.

Il est tout à fait comique de voir ainsi beaucoup de personnes crédules se faire avoir. Ce brave Ryan n'est qu'un 'patsy' qui a cherché à se placer en arrangeant les événements pour les adapter son projet de culte. La majeure partie de l'information qu'il a publiée du soit-disant Anonyme #2 n'est même pas dans les dossiers de Serponia. Je crois qu'il rédigé le tout ou qu'on l'a aidé. D'autre part, Anonyme #1 a livré des extraits des dossiers de Serponia, ce qui est encore une fausse information avec une certaine part de vérité. ****** transmettra l'information restante que je vous réserve, mais pas jusqu'à ce qu'il soit mis un terme à cette idiotie de Serpo.

Mon cher ami a passé. Il a laissé beaucoup d'autres informations à vous communiquer par la suite. Ceci inclut des copies de son journal. Pour ma propre sécurité, j'ai recopié toute cette information et je l'ai scellée dans des chemises en accordéon pour les remettre à (enlevé) des personnes auxquelles je peux faire confiance. Vous serez # (enlevé) si vous le désirez, mais je dois vous avertir, ça pourrait vous mettre sérieusement en difficultés si un certain groupe en avait connaissance.

[...] Toute information de ma part comportera ce code pour vous montrer que celà provient bien de moi ------ "

On peut maintenant comprendre que les Modérateurs du Forum aient débattu plusieurs semaines en interne, à se demander si ces textes pouvaient présenter un quelconque intérêt. Je n'en suis absolument pas convaincu, mais je n'attendrai pas à mon tour plusieurs semaines pour vous les livrer ici, parce que cette publication présente néanmoins un aspect documentaire. Dans sa construction, on remarque que l'histoire débute comme il se doit par la validation du Crash de Roswell. L'auteur s'appuie sur une affaire éprouvée pour accrocher puis entraîner son lecteur. Ensuite la dramatisation : le vieil homme grabataire qui libère sa conscience à la veille de son trépas, le confident zélé qui redresse son oreiller... Le ton se veut assuré : lui seul bien sûr connait toute la vérité.

Pour le contenu... ça voudrait se présenter comme la synthèse ultime du folklore ufologique américain.

Mais surtout, le texte se termine par une nouvelle forme de chantage : "****** transmettra l'information restante que je vous réserve, mais pas jusqu'à ce qu'il soit mis un terme à cette idiotie de Serpo." Je retiens celà comme la principale motivation de cette supposée "révélation", tourner en ridicule l'affaire Serpo en pratiquant la désinformation amplifiante. En particulier on aura relevé les accusations sans preuves portées contre Bill Ryan et Victor Martinez. Un peu dérisoire de conclure - dans un dernier souffle - par une allusion aussi perfide : "Je suis étonné que personne jusqu'ici n'ait investigué dans le passé militaire de Victor Martinez." A présent, comme le laboureur de LaFontaine, le vieil homme serait mort sur une devinette.

Un autre "document" est publié par les Administrateurs du Forum quelques minutes plus tard. Sur le ton de la fausse naïveté, leur correspondant anonyme nous livre la suite de son récit délirant.

TC - Révélations - 12 mai - 2:48 P.M.

Transmis à l'équipe de recherche d'OM - 3 avril 2006

" (nom enlevé),

Je vous dois des excuses pour le comportement un peu rude de mon fils. Il est inquiet et essayait de protéger ma famille et moi-même. (enlevé)

Ce que mon petit-fils vous a rapporté est correct. Ils peuvent aller fouiner partout, mais ils ne mettront jamais la main sur le journal. Il est dans un endroit sûr. Il y a cette queue, comme dit mon petit-fils, qui nous suit tout autour de la ville et même un hélicoptère a été vu au-dessus de nous à deux reprises. Tout ça pour un vieux bonhomme, quel gaspillage de l'argent public.

J'ai ramené mon épouse à la maison, et notre mission est maintenant de mettre en évidence la vérité mon ami, ainsi que « J » nous l'a transmise. Nous sommes assez fébriles et nous espérons que d'une manière quelconque vous allez pouvoir nous aider dans un proche avenir.

À l'enterrement de « J », nous avons été étonnés de voir beaucoup de personnes distinguées. Pendant que je me préparais à partir, un homme s'est approché et m'a dit, mot pour mot "M. *******, je suis vraiment désolé pour la perte de votre ami. Beaucoup le regretteront." Il a alors pris ma main dans les siennes et l'a secouée. En faisant celà, il a glissé une feuille de papier dans le revers de mon bras de chemise. En s'éloignant il a ajouté "Au revoir M. *******", et il m'a fait un clin d'oeil.

Je n'avais jamais vu cet homme auparavant et j'étais mal à l'aise quant à ses intentions. En montant dans la limousine, j'ai sorti la note et j'ai lu le message. Il y avait une adresse, une date, une heure et une suite de nombres. Mon épouse m'a dit de le jeter. Je dois admettre, (nom enlevé), que j'étais curieux et j'ai ressenti un besoin d'apprendre pourquoi on m'avait remisé ce message, et j'y suis allé.

Vous êtes peut-être trop jeune, mais j'avais l'habitude d'écouter les émissions de mystères à la radio quand j'étais jeune homme. C'était une telle aventure de s'imaginer dans le rôle du héros combattant le mal. Ah, les choses ont bien changé. Je ne regarde pas la télévision, car je pense qu'elle corrompt nos enfants.

Deux jours après l'enterrement je me suis rendu à l'endroit indiqué, avec un ami qui est capitaine de police à la retraite. Il a un permis de port d'arme, ce qui me sécurisait. Nous avons conduit trente minutes jusqu'à la ville et nous sommes arrivés devant un bâtiment de cinq étages avec un portail sécurisé. Mon ami a pris le message et a tapé dans l'ordre les nombres écrits en bas de la note. Le portail s'est ouvert et nous avons engagé la voiture sur une rampe qui menait vers un parc de stationnement. Nous avons marché vers l'ascenseur et mon ami a essayé d'ouvrir la porte menant aux étages par les escaliers, mais elle était verrouillée. L'ascenseur s'est mis en mouvement. Il ne nous était pas possible de l'actionner parce qu'une boîte semblable à un lecteur carte de crédit était fixée sur la paroi. J'ai pensé qu'il fallait une carte spéciale.

La porte de l'ascenseur s'est ouverte et le même homme, qui m'avaient donné le message, nous a fait signe d'entrer dans l'ascenseur. Il devait y avoir une caméra cachée près de l'ouverture. Il a tourné une clef et j'ai évalué que nous montions jusqu'au cinquième étage. Nous avons vu un autre homme qui se tenait sur le palier quand les portes se sont ouvertes. Il m'a demandé de soulever mes bras et a entrepris de me fouiller. Mon ami n'a pas été fouillé et on lui a dit de s'asseoir sur un canapé situé à côté d'une porte d'un bureau. Le premier homme m'a fait entrer dans ce bureau et c'est à ce moment que j'ai remarqué son oreillette. Service secret ?

On m'a fait entrer dans un autre bureau et j'ai ouvert la porte, et deux hommes étaient assis sur un long divan. Je dois vous dire, Luciarnarchy, que je n'aurais jamais pu m'imaginer que j'allais me trouver devant des hommes de l'administration WH. PW et BM m'ont demandé de ne pas les appeller par leurs noms, seulement leurs initiales, à cause d'un logiciel de traçage par ordinateur géré par le gouvernement. Ils se sont levés comme je m'approchais. Nous nous sommes serrés la main et pendant les trois heures qui ont suivi la conversation a porté sur le journal de «J», l'information qui n'y figure pas, et ce qui allait se passer après notre réunion.

Nous avons maintenant des amis qui peuvent nous aider ! Ils étaient au courant pour « J » et savaient qu'il tenait à ce que le public apprenne certaines des choses qu'il avait partagées avec vous. Je suis encore très remué à la pensée de cette réunion. PW m'a remis une feuille résumant les points dont nous avions discuté, afin que je n'oublie rien. Il a également demandé que vous diffusiez l'information que je vous ai déjà donnée, "pour commencer à faire tourner la boule", selon son expression. L'information doit être publiée sur votre forum Serpo. Sur la feuille il est mentionné proboards21, savez-vous ce que ça veut dire ? Je ne possède pas d'ordinateur et je dois m'en remettre à d'autres personnes pour vous transmettre l'information, comme pour ce message.

Ils semblaient savoir beaucoup de choses à votre sujet, ils ont même mentionné que vous étiez un journaliste à temps partiel. Est-ce exact ? De mon point de vue, ils savaient beaucoup trop de choses.

Quoi qu'il en soit, ils m'ont demandé de diffuser ce qui suit :

Ø il y a environ 3.000 ans, un coup d'état a permis aux militaires Seinuviens de prendre les commandes. Ils ont été empêchés de prendre le contrôle de la Terre par un autre groupe d'aliens, mais ils ont établi quelques petits avant-postes militaires.

Ø Les pyramides ont été construites dans le monde entier dans un but sacrificiel pour apaiser les Dieux, qui se sont avérés être les Seinuviens. Le sang et les corps étaient considérés comme des ressources nutritionnelles.

Ø Modifications génétiques de notre approvisionnement en nourriture pour empêcher les Seinuviens d'abducter les personnes et le bétail.

Ø Altération de nos réserves en eau pour les empêcher d'utiliser nos ressources en eau.

Ø Au moins 63 bases souterraines et sous-marines aliènes sur Terre.

Ø Mouvements de troupes et d'armes pour préparer l'invasion aliène qui doit débuter dans quelques années. Mon Dieu, j'espère que ce n'est pas vrai.

Ø Les Seinuviens ont commencé à modifier notre climat pour réchauffer la planète selon leurs besoins. Réchauffement global, fonte des calottes polaires et augmentation du CO2 et de la lumière UV.

Ø Un humain génétiquement fabriqué, créé par les Seinuviens et doté d'une conscience. Il s'est échappé et il essaye de venir en aide à notre monde. Il est extrêmement intelligent et télépathique. Ils le nomment J-Rod. En avez-vous entendu parler ? Ca me dépasse complètement.

Ø Un astéroïde a été envoyé vers la Terre par les Seinuviens, qui ne peut être détruit que part les Etheriens. C'est une autre race d'aliènes, dont je pense que "J" a parlé. Il faudra que je vérifie en consultant son journal.

(nom enlevé), je te ferai parvenir le reste de l'information de "J" dès que j'aurai de nouveau accès au journal. Je me sens comme sur un circuit de montagnes russes. Je suis effrayé, passionné, et je m'interroge sur ce qui va se passer ensuite, en espérant que tout ne soit pas vrai dans ce qui précède . A une prochaine fois, mon ami."

Ce qui est particulièrement affligeant, avec cette histoire, c'est que bon nombre de points qui présentent isolément un haut niveau de plausibilité se trouvent aussitôt affaiblis - du fait d'être resitués dans un tel contexte - en association à des affirmations aussi grossières.

Enfin, ce dernier texte publié le même jour, clôt la première vague des "révélations sénuviennes"... J'aimerais ne pas avoir à traduire des quantités d'autres documents aussi fantaisistes, en estimant que vous aurez déjà un bon aperçu de l'ambiance qui prévaut sur les forums internet en ce moment.

TC - Révélations - 12 Mai - 2:51 P.M.

Transmis à l'équipe de recherche d'OM - 11 mai 2006

« (nom enlevé),

Je vais revenir sur l'information que je vous ai adressée précédemment, vous savez que j'ai mentionné un asteroïde qui a été envoyé vers la Terre. Il a été confirmé depuis que cet asteroïde est la comète SW3. Nos amis ont détourné ce danger en le brisant en morceaux. Si vous consultez le site Web de la NASA, ils confirment que cette comète ne se trouvait pas dans ce secteur ni n'était soumise à une force externe suffisante pour la faire éclater, et ils sont très dubitatifs.

A Tracy, Californie - en Août 98, un "protecteur" a perdu l'un des trois enroulements de son moteur et a commencé à émettre une vapeur verte. Il a commencé à descendre et à glisser en se dirigeant vers la Californie, essayant de se poser à Edwards. Incapable d'atteindre ce point, il s'est orienté vers le laboratoire de Livermore. Pendant qu'il s'approchait, des F-16 ont été envoyés pour intercepter ce fantôme. Les forces de sécurité du laboratoire ont ouvert le feu sur l'avion avec un canon laser, qui avait été mis au point trois ans plus tôt. L'avion a commencé à partir en vrille et les deux pilotes se sont éjectés en toute sécurité. Le lieu de l'accident était situé juste en dehors du périmètre du laboratoire, près d'une école.

Le propriétaire d'une usine voisine de recyclage de pneus a été témoin de l'incident et s'est porté au secours. Les forces de sécurité et les militaires du laboratoire l'ont encadré et lui ont demandé de quitter les lieux. Une demi-heure plus tard, un feu a été déclenché dans son entreprise de recyclage de pneus pour faire diversion afin de tenir le public à l'écart du secteur. Le propriétaire les a vus allumer les feux et a essayé de les en empêcher, avec pour seul résultat de mourir d'une crise cardiaque. Deux grands tracteurs de remorquage furent amenés pour enlever l'épave tandis que d'autres s'activaient à réparer les dommages. Les rapports locaux ont fait état d'une météorite, mais personne n'a pris la peine de vérifier l'histoire. Il y a eu de nombreux témoins, mais tous ont gardé le silence. J'ai reçu cette information de trois sources distinctes, chacune émanant d'une agence différente.

Cap Girardeau - avant Roswell, en 1941. Le premier véritable accident d'un véhicule extraterrestre. Leo Stringfield et par la suite Tim Cooper ont écrit sur cet évènement. Vous pouvez vérifier l'information par vous-même. Ce qui n'a pas été rapporté c'est que le véhicule extraterrestre a été réparé en 1942 et que nos militaires ont pu le faire voler, cependant ils ont eu un accident et l'engin a été détruit. Il devait être utilisé comme une arme psychologique contre les puissances de l'Axe. Ce que les alliés ont ignoré c'était que l'Allemagne avait récupéré un disque en 1939. Les trois occupants étaient de la même race de Seinuviens dont il est question dans mes précédents E-mails. Comme je l'ai expliqué précédemment à (nom enlevé), Sylvester est un alias. Tacitus est un compère.

Plus à venir."

Dans cette attente prolongée d'un message de Bill Ryan ou de Anonyme (#1, "2...), les serponautes s'efforcent de meubler au mieux en échangeant des informations collectées sur des sites d'actualités. Ainsi ont-ils remarqué cet interview du pirate informatique britannique Gary McKinnon, que j'ai placée dans les Annexes. A noter également que la déclaration (publiée le 25 novembre 2005) de l'ancien Ministre de la Défense canadien (1963-67) Paul Hellyer, continue de susciter des commentaires. Il est assez rare en effet qu'un "officiel" de ce niveau s'associe avec trois organisations non-gouvernementales pour demander au Parlement du Canada d'ouvrir des auditions publiques sur le sujet des Civilisations aliènes (Voir Annexes)...

Revenons à l'affaire Serpo. Quelques éclaircissements nous sont donnés le 16 mai par JakeReason, l'un des modérateurs du forum Lucianarchy. Nous savons déjà qu'il circule énormément d'informations entre les protagonistes, qui ne sont pas directement rendues publiques. Ce modérateur nous livre aujourd'hui une partie de ses échanges privés avec Victor Martinez, lequel apparemment s'efforce de contribuer à dénouer les fils. Ainsi, il explique avoir été sollicité de longue date par un cyber-correspondant multi-facettes qui, sous le nom de "wizardofzin", avait tenté de le manoeuvrer en affirmant être l'un des membres du groupe représenté par Anonyme. Afin de faire court, quand même, disons que Victor a volontiers reconnu lui avoir adressé par email une copie du "1er Message" que le Corbeau semblait si fier de publier la semaine dernière. Par conséquent, désormais tout s'éclaire : Tacitus Monroe nous distillait depuis le 27 avril quelques bribes d'infos qu'il avait obtenues de VM, assorties de ses propres conclusions. Voilà pourquoi il n'a jamais disposé d'éléments de preuve.

JakeReason nous livre en conclusion ses remarques personnelles, qui permettent d'apprécier l'impact déstabilisant de tels comportements au sein d'un groupe : "Beaucoup ne gens ne se rendent pas compte que des témoins de premier plan dans le domaine de l'ufologie, des E.T.s, ou des Projets Gouvernementaux Secrets, à un moment de leur vie ont été amenés à prêter serment. Et que beaucoup d'entre eux, ainsi menacés de représailles, n'ont jamais rien confié à leurs proches ou à leur famille.

Certaines de ces personnes parviennent à de hauts niveaux de responsabilité durant leur carrière. Après avoir pris leur retraite, elles peuvent se mettre à penser que le monde devrait informé de ce qu'elles ont appris. Cependant celà suppose de leur part une grande détermination.

Alors quand d'autres personnes (telles que wizardofzin et Tacitus, et d'autres qui nous lisent ici) entreprennent de pénétrer clandestinement dans leur vie personnelle, les premières s'inquiètent naturellement de savoir qui peut bien leur tourner autour. Et du coup elles se referment prudemment sur elles-mêmes au lieu d'aller plus loin.

Des gens comme wizardofzin, tout en essayant de découvrir des secrets cachés, ne font en fait que tarir la source, annuler le processus en cours, et nuire à la Divulgation attendue.

Il est désolant de constater qu'un comportement aussi puéril soit parfois encouragé par des gens qui les croient intelligents. Parce qu'ils ne font que ruiner la démarche de tous ceux qui aimeraient apprendre de ceux qui savent."

La journée se termine par un nettoyage en profondeur, où les administrateurs ayant comparé les adresses IP de tous les contributeurs, ont fait apparaître plusieurs auteurs de diversions issus de l'ancien forum ATS. La question qui se pose est double : pourquoi des individus manifestent-ils un tel acharnement à tenter de compliquer la divulgation de l'affaire Serpo, et comment peut-on être naïf au point de communiquer à partir du même ordinateur en croyant pouvoir afficher des identités distinctes?

Entre-temps, un schisme vient de se produire au sein de Luciarnarchy : deux modérateurs ont décidé d'aller monter ailleurs leur propre forum sur l'affaire Serpo : http://www.realityuncovered.com/forum/, il s'agit de ZepTepi et de Ryan Dube, deux anciens de ...ATS. Apparemment, le divorce s'est déroulé sans accrocs; on apprendra un peu plus tard qu'ils ont emporté une copie de tous les échanges privés etre fondateurs et administrateurs, de même que toutes les précieuses adresses IP des participants..

Quoi de neuf ce 18 mai sur le site du Corbeau de Serpo.info ? Cette fois il se hisse parmi le groupe des Oiseaux (voir en Annexes quelques précisions sur "La Volière") :

"Je vais apporter la preuve concernant ce qui suit :

Tacitus Monroe et "La Volière"

Les extraits ci-dessous proviennent d'un échange d'emails entre moi-même
et un membre de haut-rang de la soit-disante "Aviary" (La "Volière").
Son identité restera "anonyme" pour le moment. Cependant je n'hésiterai pas à publier un lien
vers l'email original, en révélant ainsi son identité,
à moins que le jeu cesse et que la discussion se poursuive.

"Autour des premiers "messages" de "Anonyme", des commentaires attribués à "Gene Loscowski" et "Paul McGovern"
puis "Herb Milton, avaient été publiés." L'un d'eux, et peut-être un deuxième,
faisait référence à "Rick Doty."
"Il a confirmé que, comme indiqué sur la note concernant "Paul" et Gene" et "Herb"...
il les connaissait, et il avait appellé Herb,
mais il ne se souvenait pas des autres... du moins pas au début."

"Par la suite et de manière inexplicable, Paul s'est montré désagréable envers moi.
J'ai toujours été respectueux envers eux, et je devins progressivement perplexe :
l'Histoire de Serpo était ridicule. Mon association avec eux avait été très
solide, sur d'autres sujets. Ils ont commencé à se chamailler
(je ne me suis jamais immiscé) sur des éléments stupides de l'histoire (qui avait vu quel document,
y avait-il oui ou non deux femmes membres de "l'équipe", pourquoi les notes du journal paraissaient-elles si primaires,
avaient-elles été dictées puis transcrites, qui était "Anonyme", etc...)
Ensuite, on m'a indiqué qui était Anonyme, et je l'ai contacté.
Enfin, l'un des Anonymes, théoriquement, le Premier."

"Quelqu'un a dit à Rick en Décembre que beaucoup, beaucoup des emails de Paul et Anonyme
depuis le début (mais pas ceux de Gene, ni de Anonyme II)
permettent de remonter à sa propre adresse IP."

"Naturellement, sur cette base, et pour les mêmes raisons, vous avez correctement indiqué
que Rick est la personne de premier-plan, en ce qui concerne
la "Divulgation / Publication / Arnaque / le Canular" (à vous de choisir)."

"Personnellement, je n'ai absolument AUCUNE PISTE pour déterminer si l'une ou l'autre de ces personnes
est bien celle qu'elle prétend être. Paul ET Herb seraient morts depuis des années."

D'autres détails suivront.
Propagateurs de Serpo : Votre silence est assourdissant.

Cette fois, aucune nouvelle date n'est indiquée. Je pense que Tacitus Monroe a pratiquement fini de vider son sac. Depuis près d'un mois, cet étalage d'assertions sans la moindre preuve aura pratiquement perdu toute audience. Cependant je m'applique toujours à le traduire et publier ici en raison de son aspect documentaire... Une Divulgation, si c'est bien ce dont il s'agit, ne se fait pas sans remous. C'est aussi peut-être ce que nous allons constater sur le Forum dans les heures suivantes. Premier constat, les Administrateurs ont pris la décision d'écarter les commentaires sur ce sujet, pour éviter de se laisser divertir, en ouvrant depuis peu un fil de discussion en marge du débat principal.

Pour ma part je note que notre Corbeau ne manifeste aucun scrupule à envisager de publier des échanges d'emails sans avoir nécessairement l'aval de sa prétendue source. Il n'ignore pas que celà lui vaudra des poursuites légales, c'est pourquoi il préfère différer.

J'espérais en avoir terminé avec la prétendue révélation de Seinu, mais son auteur s'est à nouveau manifesté le 18 mai. Après une laborieuse justification technique sur une redirection d'informations, il adresse aux Administrateurs quelques paragraphes décousus et termine par une devinette GPS...

Re: TC - Seinu Disclosures
Date : Wed, 17 Mai 2006 13:15:31 -0700

[enlevé]
L'information est authentique et vérifiée. On me dit que l'IP est la notre, mais nous n'avons pas autorisé la diffusion. Le logiciel a été virusé, et quelque chose nous a été volé et envoyé à une source inconnue. Dans le processus, un brouillon nous est aussi parvenu. Nous dépistions d'autres témoins (non militaires) qui vérifieraient publiquement que les comptes étaient authentiques quand c'est arrivé. Dans les tuyaux, nous avons des informaticiens très intelligents qui ont travaillé pour ceux qui ont pu avoir fait ça. L'IP qui apparait ne correspond pas à l'endroit d'où l'information est transmise, qui est relayée. Je pense qu'ils appellaient ça un rebond ou ricochet d'IP.

[enlevé] - [enlevé] a parlé avec quelqu'un dans nos tuyaux la nuit passée et a relayé votre message et proposition. Merci, mais de mon point de vue, les gens ne sont pas prêts à intégrer cette masse d'information. Nous, en tant que race humaine, ne sommes pas prêts. Selon ce qu'on m'a dit, il y a aussi beaucoup de rivalités et de combats entre les groupes d'investigation.Et on peut dire la même chose des forums. De nombreux services de renseignement et des membres de groupes d'enquêtes fréquentent ces forums pour perturber, semer des indices, et vous divertir du sujet principal. Nous ne laisserons pas l'information de « J » être dévoyée de cette manière, en allant à l'encontre desa volonté initiale.

[enlevé], Modérateurs et membres du forum - « J » n'a pas voulu que son information fût divulguée avant l'autre fut connue, mais dans mon empressement et poussé les autres, y compris le PW, je me suis lancé et j'ai envoyé de l'information à Lucianarchy à la demande de « J ». C'était une erreur. On m'a dit qu'au lieu d'étudier les incidents eux-mêmes, certaines personnes ont érigé des absurdités au rang de vérités. Un peu d'approfondissement montrerait que nous sommes corrects, car nous avons passé le temps nécessaire pour étudier et parler à de nombreux témoins.

Beaucoup ont en fait vérifié l'information que nous vous avons envoyée. Nous avons maintenant enregistré plus de 100 témoignages, le nombre s'augmente chaque jour, qui confirment environ un tiers des notes du journal. En ce moment nous pouvons vous dire que l'information libérée jusqu'ici est précise, excepté un détail. Le nombre de races aliènes excède maintenant la vingtaine. Je ne peux pas expliquer pourquoi « J » n'avait connaissance que de quatre. Nous n'avons que des intuitions.

Un exemple de notre recherche de la vérité est le fait que nous possédons 2.027 images, dont 1.623 sont des faux. Le reste a été confié à un expert en vue de réaliser des tests et elle a constaté que 394 ne provenaient pas de la période indiquée, ou avaient été manipulées d'une façon ou d'une autre. Ce qui nous laisse les 10 images originales que « J » m'avait données. Mais nous devons supposer que ce sont également des faux jusqu'à ce que des témoins puissent les confirmer ou que nous trouvions des collaborations probantes. Voyez-vous le problème auquel nous sommes confrontés ? Ou nous accédons à vos désirs et rajoutons au problème ou bien nous diffusons des preuves certifiées par des témoins. Nous choisirons toujours la preuve.

Pour des raisons de santé, je vais passer les derniers mois qui me restent à voyager avec mon épouse pour visiter ma famille et mes amis. Je passerai les commandes à d'autres. S'ils choisissent de communiquer avec vous, alors vous aurez des nouvelles bientôt. Dans le cas contraire, vous pourrez imaginer pourquoi, d'après ce qu'ils m'ont dit. Douter est logique et raisonnable, mais à un certain point vous devez réaliser que la vérité a été devant vous depuis le début.

Ma dernière information :

Seulement un tiers de tous les apparitions et abductions sont le fait des EBEs. Le reste peut être attribué à la moitié obscure de nos gouvernements. Nous avons des caisses de documents qui nous été envoyés, déclarant que des tests et des enlèvements se sont produits principalement la nuit, mais ils ont eu l'audace de considérer que les gens croiraient à des UFOs/aliens pour faire maintenant ces essais et abductions pendant la journée.

Septembre 65 - Exeter, New Hampshire - un des disques récupérés a été testé en vol par un groupe de pilotes militaires américains et britanniques. Après s'être presque heurté à quelques véhicules en mouvement, il a fait un atterrissage forcé derrière une rangée d'arbres et à proximité d'un complexe de voies ferrées. Un pilote s'est rompu le cou et il est mort, deux autres ont été grièvement blessés. Un autre pilote a pris les commandes du disque endommagé et l'a fait voler à un angle d'environ 135 degrés en retournant à la Base Aérienne de Pease. Ce disque n'a pas été réparé et n'a pas volé de nouveau jusqu'en 1975 quand notre technologie a permis de reproduire la technologie de la pièce requise. Cet épisode a eu de nombreux témoins, certains sont d'anciens militaires qui se trouvaient sur la base quand l'engin est revenu, un des pilotes, et huit civils ont été témoins de l'incident.

A partir de tout ce que nous avons pu trouver qui ait été rapporté par des témoins, le sang de J-Rod est la clef. Les équipes de scientifiques, à partir de son sang, ont effectué des manipulations ARN/ADN sur de nombreux humains.

Beaucoup d'abductés sont des enfants, car leurs systèmes sont moins contaminés et ils se défendent moins. Des femmes enceintes sont également examinées pour étudier les effets sur les foetus dans les premiers stades de leur développement. Le sperme des hommes n'a pas été affecté, tous les essais avec les hommes ont cessé et les sujets ont été relachés.

L'important ce n'est pas ce qui est au-dessus, mais ce qui est au-dessous.

49 17 11.20 N
124 10 04.92 W

(les coordonnées correspondent à l'île de Vancouver, au nord-ouest de Nanoose
Harbour, nord de Nanoose Bay, Colombie britannique, Canada.
)

Je vous souhaite plein de bonnes choses dans votre propre recherche de la vérité, mais vous pourriez ne pas apprécier ce que vous allez trouver!

En somme, et si j'ai bien compris, ce correspondant qui se disait prêt à nous transmettre le Journal de son ami mourant, serait lui-même gravement malade, et nous annonce que nous n'aurons plus de ses nouvelles. Ce sont "les autres" qui pourraient éventuellement décider de poursuivre...

Nous apprendrons beaucoup plus tard (le 13 juin) à quoi correspondraient ces coordonnées. Autant placer ici l'information :

TC : "Ces coordonnées nous ont été communiquées par deux pêcheurs Canadiens (qui ont eu l'occasion de voir des lumières étranges, la nuit, pénétrer dans les eaux et disparaître), un militaire Canadien a confirmé, ainsi qu'un officier naval britannique qui se trouvait à bord d'un bâtiment américain à l'occasion d'un essai de torpille U.S./Canadien quand l'alerte a été donnée par radio."

On pourra s'étonner qu'aucun nom ni aucun date ne soient cités.

"Tous les personnels furent confinés à l'intérieur du navire, le sonar et radar interrompus. Le témoin n'a pas pu voir ce qui se passait au-dehors, mais le vaisseau a été secoué, projetant certains contre les parois. Après environ une heure, tous les personnels retournèrent à leurs postes, mais le sonar et le radar ne furent pas remis en route. Cette nuit-là, alors qu'il fumait une cigarette sur le pont, il a vu un petit objet brillant sortir des eaux et disparaître. Alors qu'il faisait son rapport à l'officier américain en charge, il fut placé à l'écart et on lui déclara que c'était une planète, en lui intimant de ne pas colporter une rumeur à bord. Nous ne pouvions pas vous rapporter cet évènement, tant que le militaire canadien ne nous avait pas donné le feu vert."

Une remarque en passant, sur l'un des caractères de ce feuilleton, Shawnna, pilier de ATS, et sans doute l'un des plus acharnées à enterrer cette affaire. Son ego surdimensionné dérourage surtout sa lecture. Aujourd'hui elle se justifie d'avoir été épinglée par un administrateur du Forum qui a repéré deux noms pour la même adresse : "En fait c'était mon fils Jon qui utlisait ma machine... Il a essayé de masquer son adresse IP en recourant à un proxy, mais apparemment il est arrivé qu'une fois ça ne fonctionne pas..." Dans ce jeu d'ombres, il n'est pas rare que des provocateurs se fassent prendre, le fait de vouloir cacher son adresse étant considéré comme une infraction grave au règlement du Forum.

Revenons à l'affaire Serpo, puisque le 20 mai nous apporte quelques nouvelles de Bill Ryan. Rappellons pour éclairer ce qui va suivre que "Centriste" était à l'origine l'un des piliers du forum ATS. Il a finalement été débusqué comme un avocat professionnel, prenant fait et cause pour les fondateurs de ATS quand ils se sont retournés contre Bill Ryan pour le dénigrer...

Réponse de Bill Ryan à Tacitus
- 20 mai - 4:02am »

Administrateur : Bill Ryan m'a adressé cet email en me demandant de le publier sur le Forum afin que chacun soit informé. Tacitus avait provoqué Victor et Bill, aussi Bill a relevé son défi. A ce jour la réponse de Tacitus est "un silence assourdissant". Son message original figure également en rappel, juste en-dessous de celui de Bill.

Bill Ryan : "Je crois que [enlevé] connait déjà toutes les réponses, mais je voulais clarifier un point particulier, à savoir que l'adresse email initialement utilisée par Anonyme (Sylvester McCoglin) était "theziwardofzin@lycos.com". Wayne Jaeschke ("Centrist") a donc créé une adresse "thewizardofzin@yahoo.com" afin de contacter Victor Martinez à la mi-février, et il a réussi à lui faire croire que son adresse précédente chez Lycos étant compromise, ils devaient poursuivre leurs échanges avec cette nouvelle adresse chez Yahoo.

Il est important de clarifier qu'il y a donc eu deux "wizardofzins" et que Wayne n'était pas le premier. Il s'est FAIT PASSER pour le premier... lequel était authentique. "Sylvester McCoglin" est, bien sur, un pseudo, mais afin de protéger cette personne, Victor a effacé ce nom de toutes ses correspondances et autres références.

On peut maintenant se demander comment Victor a bien pu se laisser abuser, et il serait le mieux placé pour répondre... mais Wayne, faisant croire au retour de Anonyme, a manoeuvré de manière habile, rusée et crédible. Une fois la confiance établie, Wayne a persuadé Victor de lui "renvoyer" ses documents qui n'avaient pas été diffusés dans le domaine public, en prétendant qu'il n'avait plus accès à ses fichiers d'origine sur le compte lycos.com.

Il parait évident que Wayne est le meilleur candidat dans le rôle de Tacitus. S'il n'était pas l'auteur du site serpo.info, une grande part des éléments évoqués par Tacitus est bien passée entre ses mains. Le mobile est évident, également : la vengeance... en retour de l'humiliation semi-publique qu'il a subie au moment d'être débusqué (parce que la rumeur s'est répandue), et de constater qu'il avait perdu la main (ce qu'il a surement très mal supporté)."

"Voici le message que j'ai adressé à Tacitus il y a quelques jours - le 14 mai - l'invitant à le publier comme un droit de réponse légitime. IL NE L'A PAS FAIT... et ne m'a pas répondu. Aussi je vous prie de le publier sur le Forum de ma part, en précisant que Tacitus s'est abstenu de publier ma réponse, après m'avoir pourtant mis en cause et avoir insisté pour que je réponde. Je reproduis plus bas cet email par lequel il me lançait le défi de m'exprimer."

Hé, Tacitus :

Grands mercis pour ton message.

Il est dangereux d'en savoir trop peu.

Tu n'as qu'une petite partie d'un ensemble beaucoup plus vaste, dont tu n'as même pas idée. Cette information, que tu ignores, n'est pas dans le domaine public. Elle n'a aucune chance d'être publiée suite à un chantage.

Une personne possédant ton intelligence devrait avoir compris, à ce stade, comment tout celà fonctionne. Est-ce que tu t'es déjà demandé si l'irruption délibérée de Rick Doty dans le cours de la Divulgation pourrait avoir été stratégiquement planifiée pour servir si besoin de rétractation plausible ? - plausible deniability (*).

La question de l'adresse IP n'a aucun sens, et j'ai rencontré Paul McGovern, à Laughlin, il y a six semaines. Je pense que tu sais celà.

Utilise cette intelligence sans doute remarquable pour bien remettre TOUT CELA en perspective... Souviens-toi, on ne sait pas ce qu'on ignore. Et toi-même, en tant qu'individu, tu n'es pas a priori destinataire de cette information.

Tes actes irresponsables peuvent suspendre ou même stopper la divulgation. Je te demande d'y réfléchir. Ce genre d'action apparait bien comme une démarche destructive.

La proposition de Kerry Lynn Cassidy d'organiser une interview où nous pourrions toi et moi évoquer tout ceci publiquement, est toujours actuelle. Elle aimerait connaître ta réponse. Tu peux communiquer avec elle directement, ou par mon intermédiaire.

Meilleurs souhaits, Bill

De : Tacitus Monroe <tacitusmonroe@serpo.info>
Date : Dimanche, 14 Mai 2006 10:44:01 -0700 (PDT)
A : <victorgm@webtv.net>, <bill.ryan@virgin.net>
Sujet : Serpo
Resent-From: <tacitusmonroe@serpo.info.sfcuedrisiyoeav.emsvr.com>
Resent-Date: Sun, 14 May 2006 17:44:02 GMT

Question adressée à Victor Martinez et Bill Ryan.

Contredisez-vous les faits publiés sur le site web serpo.info ?

Vous SAVEZ tous deux que je possède la preuve qui étaye mes affirmations. Vous connaissez tous deux la VERITE concernant Serpo.

Cependant d'autres preuves de la déconvenue ont été dévoilées. Vous n'allez PAS aimer ce que vous allez voir.

C'est la fin de votre partie. Vos SECRETS vont être révélés. Le soutien de quelques supporters complices n'y pourra rien changer.

VOTRE silence est assourdissant.

Tacitus Monroe

(*) Il n'est pas facile de rendre correctement en français ce concept de "Plausible deniability", associé à une procédure de Divulgation. Ca suppose qu'une révélation doive contenir quelques éléments de décrédibilisation, afin d'éviter par exemple un phénomène d'emballement. Autrement dit, un correspondant va introduire quelques éléments inexacts dans ses déclarations. Ce doute entretenu est censé limiter un effet de panique des populations. La Divulgation n'est pas frontale, qui produirait un effet massif, mais elle requiert une approche prudente, mesurée, amenant un débat et procédant par étapes successives au lieu de s'imposer. On peut donc essayer de faire passer le sens en traduisant par "rétro-démenti".

Bill Ryan nous confirme que des emails sont bien échangés en privé. Une offre d'interview a même été formulée... contrairement à ce que le Corbeau continue d'afficher. Il nous est confirmé que Tacitus ne connait que ce qu'il a réussi à soutirer de Victor Martinez. C'est pourquoi ses "révélations" sont si parcimonieuses et ne sont jamais étayées par des preuves. Enfin, la mise en cause aussi directe de "Centriste" aura d'autant plus d'impact chez les survivants de ATS que le personnage avait particulièrement soigné son image de juge-arbitre, qu'on aurait difficilement soupçonné de se livrer à des enfantillages.

"Je suis toujours pratiquement convaincu que Serpo n'est qu'une fiction, lancée par un ou plusieurs ex-employés du Gouvernement US. L'information nouvelle sur serpo.info, ne représente qu'une petite partie de la preuve définitive que Tacitus doit probablement avoir (si TM est bien celui auquel je pense)." - (Wayne J. - 12 mai 06).

C'est donc particulièrement édifiant de relire cet extrait du jeune avocat du forum ATS, en pensant maintenant que Tacitus et lui seraient en effet la même personne !

L'un des modérateurs du Forum (Jakereason) nous apporte cette précision : "Wayne a commencé à se faire passer pour Anonyme avec l'adresse email wizardofzin à partir du 16 février et jusqu'au 10 mars, quand sa couverture a été grillée."

A titre d'exemple de l'incroyable duplicité du personnage, le 2 mars, à 8h14, Wayne publiait sa première contribution sous le pseudo wizardofzin : "Mon nom est Sylvester et je suis professeur. Je ne fais pas partie de la "CIA". Cependant je peux vous assurer que c'était le cas à une certaine époque. Mais c'était il y a longtemps." Puis il revenait à 8h21 avec l'identité "Centriste" pour engager le dialogue avec lui-même : "Wah! Nous avons enfin quelqu'un qui reconnait avoir fait partie des services secrets du Gouvernement Américain... Quelqu'un qui déclare des choses avec lesquelles je peux être d'accord.."

Et Jakereason enfonce le clou : "Le 2 mars, Wizardofzin et Centrist qui semblaient dialoguer sur le forum étaient en fait la même personne. Ce qui est facile à établir en comparant les adresses IP."

Amusant, non ? Instructive en tout cas cette confrontation d'un pervers... La nouvelle commence à se diffuser sur ATS, mais ce qu'il reste de participants dans une sous-rubrique 'Serpo' s'abstiennent de commenter.

Par ailleurs, Bill Ryan s'est lancé depuis peu dans une collaboration avec la réalisatrice K. Cassidy, rencontrée lors du Congrès de Laughlin (Nevada), pour monter un projet intéressant : http://projectcamelot.org/ Leur première production est une interview de "Mr. X.".. qui a travaillé dans les années 80 "comme archiviste d'images et de documents E.T./OVNI(s), en particulier sur l'interaction aliènes-humains sous contrôle du gouvernement américain depuis Roswell en 1947 et qui se poursuit jusqu'à ce jour." C'est ce même "Mr. X" dont Jerry Pippin avait réalisé l'interview audio de 60 minutes au début du mois.

http://homepage.mac.com/jagbodhi/iMovieTheater6.html

"Le PROJET CAMELOT s'est monté en soutien aux chercheurs et "informateurs" qui remettent en question le paradigme actuel. Notre objectif est de leur assurer une sécurité sans failles et d'établir ainsi un climat de confiance, afin de couvrir divers domaines, en mettant l'accent sur la liberté de recherche et se positionnant pour la vérité... où qu'elle nous mène."

C'est un sujet sur lequel nous reviendrons sans doute un peu plus loin.

Un autre aperçu sur la perversité des échanges humains ? Ceci, rendu public le 21 mai, est censé avoir été rédigé par les propriétaires du forum ATS (The three Amigos), et destiné à Bill Ryan, le 16 février dernier. Ce faux document était destiné à salir les deux camps.

De : The three Amigos <admin@abovetopsecret.com>
Reply-To : "admin@abovetopsecret.com" <12884215-1173@sharpmail.co.uk>
Date : Thu, 16 Feb 2006 02:18:13 +0000 (GMT)
A : <bill.ryan*******>
Sujet : tut tut Bill.

"Bill tu t'es rendu ridicule avec ton dernier email. Je ne te conseille pas de cultiver ce style hystérique. Souviens-toi que nous avons le pouvoir de dénigrer aussi fort que tu peux crier. Tu as raté le premier test de confiance. Comme Victor s'y est employé, tu dois décider de quel côté ta tartine est beurrée.

Venons-en au business. Ton site Web et ton livre ne connaîtront jamais le succès tant que nous serons présents sur le Net. Nous sortons en tête dans Google et toutes les recherches sur Serpo ne mèneront en priorité que vers des fils de discussions où l'histoire est tournée en dérision.

Ta crédibilité est nulle. Cependant il existe un remède, au lieu de combattre ATS, pourquoi ne pas travailler avec nous ? Notre proposition est la suivante :

1. Tu offres à ATS le site serpo et tout ce qui va avec. Nous le marquerons de notre propre logo et nous assurerons sa promotion sur le web. Au fond il est déjà à nous, ainsi qu'un parasite géant contrôle son hôte : si nous suçons le sang, tu meurs.

2. Nous commercialiserons le site et les documents, et nous en ferons la promotion. Nous chargerons aussi nos juristes et nos éditeurs de publier le site et de se s'occuper de la gestion des droits pour un livre et un film. Les Royalties seront divisées entre toi et nous. Comme nous sommes 3 et que tu es tout seul, tu recevras 25% de toutes les royalties. Vingt-cinq pour cent c'est mieux que rien du tout, donc c'est une offre correcte. De ton côté tu devras t'arranger pour répartir tes royalities entre tes partenaires. Consacre une partie à l'achat d'un ordinateur convenable pour Victor, ainsi nous éviterons d'autres tracasseries.

3. Toute communication ultérieure sur le thème de serpo devra être validée par l'administrateur de ATS avant d'être publiée sur le site.

4. Des auteurs de chez ATS prendront la relève de cet Anonyme2 défaillant dont tu te sers. Nous avons chez ATS de très bons rédacteurs qui sont capables de rédiger professionnellement pour produire des textes autrement mieux tournés que ceux de tes auteurs faiblards. Beaucoup trop de failles logiques, faible apport de faits avérés.

Ton rôle consistera à plaider pour ces écrits dans la sphère publique, ainsi que tu le fais actuellement, en laissant de côté les administrateurs de ATS, comme des partenaires discrets.

Nous serons heureux de rédiger tes argumentaires, et de les publier sous ton nom. De cette manière tu n'auras plus rien à faire. Dans le futur nous pourrions te confier la responsabilité de modérer le forum consacré à serpo chez ATS, et tant qu'équipier. Beaucoup de nos membres sont d'anciens responsables de sites qui les ont intégrés au notre sur les mêmes bases qui te sont proposées ici.

L'avenir d'ATS est un portail international sur la conspiration, en absorbant des sites comme le tien. Les rares sites qui n'ont pas suivi nos directives ne sont pas restés très longtemps sur le web, nous avons des soutiens puissants qui ont des compétences multiples. Nous attendons ton accord sur cette proposition. Les conséquences, en refusant ce geste compréhensif, seraient l'anéantissement de ton site et de tes efforts laborieux, personne n'aurait envie d'un futur aussi triste."

Ce faux message, revendiqué par "netchicken" (le poulet du net), témoigne de l'ambiance détestable qui est entretenue pour tenter de brouiller définitivement les tenants des différents forums. C'est le genre d'"information" qui est recopiée d'un lieu à un autre et nécessite chaque fois des démentis compliqués.

Au fond, la recherche de preuves concernant une présence "aliène" nous ramène en permanence au plan des relations humaines. Ce contexte passionnel m'aura amené depuis près de six mois à faire ce constat inattendu. On n'est pas dans une oeuvre de fiction, une série TV, mais les rebondissements permanents, les coups bas, les renversements d'alliances, sont quotidiens et assez spectaculaires. Ajoutez à celà au moins un corbeau, latiniste et schizophrène, probablement deux ou trois délateurs maladroits, un amateur de science-fiction qui réussit pratiquement à rendre crédibles et faire publier ses premiers textes en parallèle à l'affaire Serpo, des agents dormants du gouvernement américain qui reprennent du service, des présentateurs de radio et des réalisateurs freelance courant les rassemblements ufologiques à travers les Etats-Unis, un puissant forum commercial concurrencé par une initiative citoyenne, des centaines de participants lancés dans une chasse aux énigmes, des milliers de messages contradictoires à consulter pour se faire une idée, des interviews filmées et des émissions de radio à télécharger, et les principaux protagonistes couverts par l'anonymat d'un pseudonyme... Tout celà sur fond de rivalité supposée au sein du Pentagone, entre les tenants de la divulgation publique et les gardiens du grand secret. Un peu de manipulations génétiques, la possibilité d'interêts divergents entre races extra-terrestres, des laboratoires souterrains, quelques vestiges sur la Lune, l'assassinat d'un Président, un ministre canadien de la Défense qui monte au créneau : chacun peut trouver son compte dans cette saga en direct, et surtout le moyen d'exercer son discernement.

Un message privé de l'Administrateur du Forum est posté le 21 mai à l'attention de quelques inscrits :

Serpo victime d'un sabotage??!!

"Bill Ryan nous a rendu un grand service en 'débusquant' le mystérieux 'Wayne'. Il parait évident qu'il est bien le saboteur de la PREMIERE divulgation de Serpo - celle que nous devions à Anonyme1 - l'anonyme original. Lorsque 'Wayne' a usurpé le rôle de Anonyme et d'une certaine manière a piégé Bill, Victor et les autres, en se faisant passer pour le véritable Anonyme, c'est à ce moment, pour moi, que Serpo est devenu une 'fiction' - Et ça concerne tous les messages qui nous sont parvenus APRES Anonyme1.

Pourquoi quelqu'un voudrait-il à ce point saboter une connaissance aussi cruciale pour le public?

Je l'ignore. Peut-être avons-nous affaire à une désinformation orchestrée, ou bien est-ce le fait d'un ego surdimensionné qui requiert l'attention - mais quel karma peut bien générer le saboteur de NOTRE histoire ? Comment cette personne peut-elle OSER violer notre histoire ? C'est surement un individu totalement infréquentable.

Bien sur, notre prochaine tâche est de dévoiler ce 'Wayne' - comme nous l'avons fait dans cette lamentable circonstance ou nous avons tracé les messages envoyés par 'Shawnna/Jon' pour simplement nous apercevoir qu'ils émanaient de la même adresse IP et que ces gens avaient fait une erreur de manipulation en cherchant à cacher leur routage. Il me semble que ce n'est peut-être pas l'histoire CENTRALE de Serpo qui représente une tromperie, au lieu de ça ce sont peut-être des PERSONNES, sans rapport direct avec la divulgation de Serpo, qui cherchent à CONTROLER ce que NOUS devrions savoir de notre histoire véritable - des personnes qui sont les véritables saboteurs de toute cette saga!"

Le 22 mai, l'un des modérateurs du forum Luciarnarchy nous fait suivre ce tout récent message de Bill Ryan, précisant qu'il est de retour en Grande-Bretagne après avoir longtemps voyagé :

Clarifications importantes :

1) Aucun des messages de "Anonyme 2" n'est d'origine douteuse. C'est un point important pour ne pas faire d'erreur. Wayne a seulement essayé de se donner de l'importance dans cette affaire par des moyens détournés. Il n'a jamais fourni aucune info - il a seulement essayé de l'obtenir auprès de Victor, afin de pouvoir discréditer toute l'histoire.

Le plus important maintenant est de faire que personne n'aille s'imaginer que les messages reçus de Anonyme en 2006 étaient des faux - ils n'émanaient PAS de Wayne.

2) Veuillez préciser que (pour moi en tous cas) Wayne = Wayne Jaeschke = "Centriste"... mais faites-en ce que vous voulez.

Meilleurs souhaits, Bill

Depuis quelques jours, les forums ufologiques anglo-américains se sont fait l'écho d'une nouvelle publiée avec insistance sur le Web par Eric Julien, annonçant un tsunami géant dans l'atlantique, précisément daté au 25 mai, et susceptible de causer 50 millions de morts tout au long de la côte est des Etats-Unis. Auteur de "La Science des Extraterrestres" en 2005, le français s'était déjà illustré l'année précédente dans une vraie-fausse diparition à bord d'un ovni "pour y suivre des cours de pilotage". Il avait entre-temps fièrement rejoint le Comité Directeur de l'Institut d'Exopolitics fondé par Michael E. Salla, PhD. Or celui-ci n'avait pas hésité à se désolidariser publiquement, en publiant le 25 avril dernier le communiqué suivant :

"Je tiens à clarifier ma position concernant la comète 73P dont Eric Julien raconte qu'elle pourrait impacter la Terre le 25 mai."

"J'ai été alerté de sa décision de lancer une campagne publique à ce sujet.... En apprenant que je me désolidarisais de lui sur ce point, de même que bon nombre de mes collègues de l'Institut d'Exopolitics, il a eu la sagesse de présenter sa démission le 23 avril dernier."

"Je pense qu'il a mal interprété les données disponibles et suramplifié ses propres impressions... Il est très peu probable qu'un fragment de comète percute la Terre le 25 mai." (http://www.exopolitics.org/Exo-Comment-43.htm).

Le désaveu est d'ailleurs complet puisque Exopolitics.org a décidé de ne plus publier les articles du français.. http://www.exopoliticsinstitute.org/EricJulien-Fr.htm

Il n'est pas inutile de reproduire la déclaration originale d'Eric Julien: "J'ai reçu le 7 avril 2006 l'information télépathique de la part d'amis extraterrestres selon laquelle, ce que j'avais vu en rêve lucide voici trois ans, à savoir un méga-tsunami dans l'océan Atlantique, devrait se réaliser autour du 25 MAI 2006. Peut-être deux ou trois jours avant, ou après." Egalement ces précisions :

"J'ai reçu une information par voie psychique, et corroborée par des données scientifiques, selon laquelle le 25 Mai 2006 un tsunami géant se produira dans l'océan Atlantique en raison de l'impact d'un fragment de comète provoquant l'éruption des volcans sous-marins. Des vagues allant jusqu'à 200 mètres de haut atteindront les rivages situés autour du tropique du Cancer. Mais l'ensemble des pays bordant l'Atlantique sera affecté à des niveaux plus moins destructeurs et meurtriers. Ce site web est dédié à la vie, à la responsabilité citoyenne et à l'information. Il est toujours temps de sauver des vies. Merci de participer à l'alerte mondiale !"

Si on lit attentivement le texte complet de l'annonce, on découvre que le prophète s'est habilement ménagé une porte de sortie : "...et s'il ne se passe rien ce 25 mai, ce sera donc que les E.T. auront détruit le fragment de comète" pour nous sauver la mise.

Et puisqu'il faut une justification au désastre annoncé, elle est à chercher dans la politique invasive du Président Bush : "le risque d'une guerre nucléaire contre l'Irak", parce que les E.T. seraient particulièrement perturbés - dans leur dimension - par les (dys)-harmoniques de nos explosions atomiques.

Pendant la "pause" sur le forum Luciarnarchy, le modérateur Jake Reason nous livre quelques réflexions personnelles... C'est une des rares occasions de réaliser quelles peuvent être les motivations d'un individu à ce point dédié au "service du public" pour animer et gérer un tel Forum sur le net :

"Nous devons être prudents quant à ce que nous souhaitons...

Toute cette affaire de Divulgation risque bien de créer une discontinuité dans notre perception du monde, au-delà de ce que nous pouvons imaginer.

Je crois que cette histoire est "basée" sur des faits. Je pense que certains éléments de l'histoire et certains témoignages sont douteux.

Je crois que les pouvoirs en place, ont fait le choix raisonnable de disumuler ces faits au grand public pendant des années. Plusieurs secteurs : culturel, religieux, économique, politique & autres domaines n'étaient simplement pas préparés à assimiler cette révélation. Ceci était particulièrement vrai dans les trente années qui ont suivi 1947. Une panique généralisée aurait prévalu.

Je crois qu'une divulgation progressive sert mieux les intérêts de cette humanité. Je suis heureux de n'être pas dans ce rôle, car ça ne doit pas être une tache facile de décider de ce qui convient le mieux quand on connait la réalité.

Cependant le moment semble venu, il s'est produit une accélération dans les cultures mondiales au cours des vingt dernières années, et l'Humanité - je l'espère - doit maintenant être mieux préparée.

Cependant la divulgation a DEJA commencée. Si l'expérience de Bob Lazar a été dénigrée, celle de Travis Walton a pu se diffuser largement.

Je me souviens avoir regardé en direct une émission de tv avec l'astronaute Cooper, de la Mission Appolo, c'était le Merv Griffin Show (il y a environ 25 ans). Merv lui a posé la question, "Croyez-vous aux ovnis?", et Cooper a répondu comme si c'était une évidence, "Oh oui, il y a quelques années nous en avons poursuivi pendant deux heures au-dessus de la Turquie. Ils avaient été repérés au radar et notre unité avait été envoyée au contact. Ils ne nous ont pas laissés nous approcher, ils ont joué avec nous, ils ont disparu à des vitesses incroyables" (je n'ai pas le mot à mot, mais c'est ce qu'il avait dit). Merv a aussitôt lancé l'intermède. Je suis resté collé devant ma télé jusqu'à la fin des pubs, et au retour en plateau il n'était plus question d'ovnis. Plus rien! L'émission était en direct.

Depuis cette époque, Cooper n'a jamais été censuré par les pouvoirs en place. Il ne machait pas ses mots, mais on l'a laissé tranquille (jusqu'à sa mort). Les medias pratiquaient des coupes, mais il n'a jamais été interdit de parole.

Je pense que le principal problème est l'éducation et l'assimilation. C'est le point crucial entre les deux camps, ceux qui sont en faveur de la révélation, et les partisans du silence.

Toute cette affaire (la Divulgation) constitue le plus grand évènement scientifico-technologique depuis l'édification du Sphinx. Il faut remonter à ce qui s'est produit en Palestine il y a 2000 ans pour évoquer un bouleversement (changement) comparable.

A mon avis, la Divulgation s'est toujours poursuivie, bien que les deux camps s'affrontent, et elle opère de manière sélective. Certains témoignages sont censurés, d'autres circulent sans problème.

L'éducation est primordiale.

Quand j'avais une trentaine d'années, j'étais très remonté contre les gradés qui usaient de leur position d'autorité pour discréditer et tromper. Toutefois, un paquet d'années plus tard, je me suis rendu compte que chaque camp avait ses raisons. Cependant je n'ai aucune forme de respect pour les forces obscures qui se trouvent dans le camp des partisans du silence.

L'éducation et l'assimilation peuvent surmonter la tromperie. Pourtant, celà requiert beaucoup de patience afin de toucher tous les différents niveaux de compréhension de l'humanité.

Michael Salla et le Dr. Greer sont d'excellents exemples de la méthode éducative. Leurs approches conviennent particulièrement aux communautés d'intellectuels et de leaders politiques.

Mais il faut couvrir d'autres domaines. Je privilégie personnellement les implications religieuses et exopolitiques de la divulgation globale. Mon intérêt pour l'ufologie remonte à une trentaine d'années, à la fois dans l'actualité mondiale et au plan historique. Je suis profondément enraciné dans la théologie chrétienne et je ne vois pratiquement aucune contradiction entre les textes prophétiques et les découvertes relatives aux ovnis. Je souhaite apporter mon aide sous l'angle chrétien au sens large, en diffusant des études et des points de vue (et peut-être aussi des conférences) afin de faciliter la transition que l'humanité va aborder avec cette révélation. J'ai l'espoir de contribuer à combler les brèches - et tempérer les chocs - que cette divulgation va entrainer au sein des communautés Judéo/Chrétiennes." Jake Reason

Ainsi, dans les périodes "creuses", dans l'attente d'un nouveau message, d'une annonce, ou d'une nouvelle piste, un Forum doit survivre au quotidien par les seules ressources de ses correspondants... Ce n'est pas inintéressant à observer, comme un organisme vivant avec ses humeurs et ses moments de sérénité. Mis à part quelques sceptiques de mauvaise foi, qui sont à l'affut du moindre contre-sens, ou qui s'empressent de conclure pour se rassurer, le plus grand nombre est conscient d'être embarqué dans un quète de vérité extrêmement motivante : tous attendent l'émergence du prochain paradigme, de recevoir la clé d'une énergie inépuisable, ou simplement d'obtenir quelques réponses sur l'origine de la vie. Beaucoup nous montrent que leur intérêt pour l'ufologie est une manière d'approcher le mysticisme. Ca commence avec une réflexion sur la télépathie, se poursuit sur le devenir humain, la place de l'homme dans l'univers, pour culminer avec la nature illusoire de nos perceptions, la vacuité des phénomènes. En ce moment précis, les participants débattent de la notion du Temps, dont aucun scientifique connu n'a pu donner à leurs yeux de définition satisfaisante.

Un exemple avec cette contribution de Dragonfire :

- "Qu'en serait-il si notre concept du temps était erroné au départ, comme si on nous donnait à l'école un problème de maths insoluble, et 1 plus 1 égale l'infini ?".

Et Scarz lui répond :

- "Je pense vraiment que si TOUT était parfait et éternel, il n'y aurait PAS de temps."

Dragonfire a poursuivit :

- "Juste une question : si le temps est éternel, comment le mesure-t-on ?"

Alors je n'ai pas résisté, et j'ai publié à la suite :

- "IMO, Eternal does not mean a loooong time that never ends, it means : on a level where there's no time." ("De mon point de vue, Eternel ne signifie pas un loooong temps qui ne finit jamais, mais ça veut dire : sur un plan où il n'y a pas de temps").

Scarz est revenu compléter le lendemain avec cet extrait de l'Apocalypse :

Chap. 10:5 - Et l'ange, que je voyais debout sur la mer et sur la terre, leva sa main droite vers le ciel, et jura par celui qui vit aux siècles des siècles, qui a créé le ciel et les choses qui y sont, la terre et les choses qui y sont, et la mer et les choses qui y sont, qu'il n'y aurait plus de temps..

Comme quoi, en attendant, on passe le temps plutôt agréablement.

25 mai, jour de la prédiction d'Eric Julien : les commentaires vont bon train sur tous les forums dont Luciarnarchy, et la crédibilité relative du français vient de s'effondrer pour un bon moment. Plus grave, a noté Stan : "Vous rendez-vous compte de ce gachis ? Vous connaissez tous l'histoire de ce garçon qui criait au loup... Eric Julien se comporte comme lui. Et lorsqu'il y aura un jour une véritable alerte au tsunami dans l'Atlantique, les gens penseront que c'est encore une de ses prédictions stupides".

Quel avantage pouvait bien avoir ce type à se pousser en avant sur le terrain miné des prophèties, comme s'il n'avait pas déjà collectionné plusieurs échecs à la limite de l'escroquerie : prétendre rassembler puis racheter l'ensemble du fonds documentaire ufologique exposé sur le web (prétendument soutenu par une grande compagnie d'assurances), ou bien tenter de lancer une fondation pour construire sur Terre un vaisseau alien "à l'identique", en collectant des fonds privés... En 2004 il a prétendu avoir été volontairement abducté pour suivre des cours de pilotage à bord d'une soucoupe. Sa dernière prestation médiatique était passée inaperçue du public francophone : en novembre 2005 il s'était montré dans un reportage de la chaîne SkyOne ("The Real 4400") consacré aux enlèvements, faisant examiner par un praticien de Londres une petite boule de graisse derrière l'oreille, qu'il aurait aimé présenter comme un implant extraterrestre... Le médecin, consulté devant la caméra, avait conclut sans appel à un banal kyste. Mais les services de désinformation apprécieront surement cette nouvelle folie qui tourne une fois de plus en dérision tous les chercheurs sincères.

Au fond, Eric Julien n'a fait que reprendre le thème du visionnaire américain Ned Dougherty qui prophétise depuis cinq ans l'arrivée prochaine sur la côte est des États-Unis d'un gigantesque raz-de-marée, lequel "devrait entraîner rapidement la fin du capitalisme mondial". (Son ouvrage titré "Fast Lane for Heaven", a été publié 6 mois avant le 11 septembre 2001).

Eric Julien s'est constitué en quelques heures un fabuleux dossier de presse ! Conséquences de la rumeur (quelques exemples parmi des dizaines) :

"Maroc : Rabat secoué - Panique la veille du "tsunami"...
Bien des habitants de Rabat se souviendront de la clôture de Mawazine... En effet, le feu d'artifice a réveillé en sursaut bien des quartiers loin des Oudayas d'où sont partis les premiers coups qui ressemblaient à des explosions. Les familles qui se sont inquiétées étaient déjà conditionnées par les histoires de Tsunami que la rumeur avait fait courir. Dès que les premières explosions du feu d'artifice ont retenti, des femmes, surtout, sont sorties avec leurs enfants dans la rue, croyant que le malheur prévu le jeudi 25 et dont tout le monde parlait dans les derbs et partout dans la ville, venait d'éclater." (http://www.lopinion.ma/article.php3?id_article=12176)

Sur les forums de ces journaux, on peut lire des centaines de messages de ce genre : "s'il vous plait est ce que c'est vrai que le maroc va avoir un tsunami tout le monde à peur meme les petits veulent partir pourquoi la tele ne le dit pas est ce que c'est vrai : de quelle metre il va etre s'il vous plait reponder si vous etes gentille slp maintenant"

Pour le quotidien de Rabat "L'Opinion", l'Exopolitics Institute du Dr Michael Salla sera quand même éclaboussé, puisqu'il écrit : "l'auteur de ce canular, un certain Eric Julien, qui se présente comme ancien contrôleur aérien et pilote civil, directeur d'un bizarroïde Exopolitics Institute. Il a dédié à son hoax un site Internet pour parler de vagues de deux cent mètres de haut et d'apocalypse !"

El Watan titrait en Une le 24 mai : "Un site internet provoque la panique à Casablanca - Les habitants de Casablanca sont effrayés, depuis quelques jours, par l'éventualité que leur ville sera bientôt frappée par un tsunami. Cette frayeur est entretenue par une rumeur insistante qui continue de circuler à travers les quartiers de Casablanca. Malgré les appels à la raison et au calme, beaucoup de Casablancais, la peur au ventre, ont projeté de quitter la ville avant demain."

"Jeunes du Maroc", le portail des jeunes marocains : "Le Tsunami au Maroc ! - lundi 22 mai 2006.
"La rumeur est sans aucun doute l'un des plus vieux média du monde, peut être même l'un des plus efficace de tous. Ma parole, la rumeur du Tsunami Marocain mobilise nos citoyens plus que n'importe quelle autre information diffusée par nos medias."

Après cette parenthèse sur l'actualité, il est temps de présenter un bilan des six premiers mois d'observation : c'est d'environ 10.000 commentaires publiés sur le web que j'ai tiré ici cette sorte de synthèse. La première moitié était consultable sur le forum ATS, mais n'est plus accessible pour le moment. En ce qui concerne l'"affaire" Serpo, les éléments de preuve font encore défaut, mais personne non plus n'a encore été capable de produire un argumentaire convaincant pour démontrer qu'aucun programme d'échange n'a pu avoir lieu entre les autorités américaines et des émissaires aliènes. Au contraire, par une approche circulaire, nous avons eu à connaître une foule de témoignages sur la présence d'engins et de leurs pilotes en différents endroits des Etats-Unis. D'autres récits privés, totalement inédits, échelonnés sur les 20 dernières années, ont fait surface à l'occasion des échanges sur ces forums. Ils n'avaient jusqu'ici attiré que l'attention d'un reporter local... Je traduis ci-dessous l'un plus plus significatifs à titre d'exemple.

jazzed2bhere raconte : "J'allais vers mes 13 ans à l'époque. Mon père travaillait pour le Département de la Défense comme Ingénieur dans l'Aérospatiale. Il avait travaillé sur le LEM de la Mission Apollo chez un sous-traitant de la NASA . Il avait aussi travaillé avec Rocketdyne et TRW et aussi Northrup Grummond. Aussi l'espace, et les engins volants étaient des sujets assez familiers dans mon enfance. J'aurais sans doute hésité davantage à évoquer ce qui suit si nous avions été les seuls à observer cet objet. Il y a eu des articles dans les journaux et aux informations locales.

1980. Nous roulions en famille pour nous rendre en ville. En descendant une côte, mon père a soudainement rangé la voiture sur le bas-côté. Ma mère s'est alors écriée en s'adressant à mon père : "Mais qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce que c'est que cette chose ?" Elle désignait un objet massif, semblant flotter à environ 150 mètres au-dessus de la route de terre. J'ai regardé très attentivement cet objet. Je me souviens que ma mère à demandé à mon père : "Est-ce que c'est un truc à nous ?" et il a répondu : "Je ne le pense pas".

L'objet avait à peu près la taille d'un avion cargo. Peut-être un peu plus large et un peu plus long.. Il était doré. Il était de forme cylindrique, lisse. On pouvait distinguer deux sections. Il y avait un capot et une soute. Les deux sections étaient bien marquées, ce qui permettait de distinguer un pont d'observation avant et un autre à l'arrière. Sur les ponts, des promenoirs. Et donc, il y avait sur ces ponts ce que à l'époque j'ai reconnu comme des personnes. Je ne pouvais pas les voir en détails, mais elles semblaient vêtues de sortes de combinaisons (Du moins c'est ce que j'ai pensé à l'époque). La Quille (Portion médiane) de la partie exposée de l'objet avait l'air d'être le socle d'atterrissage ou la plate-forme de vol. On voyait toutes sortes de tuyères ou de tuyauteries sur le côté de la quille de cet engin, mais il semblait que ces tubes étaient moulés dans la quille elle-même. Je me suis souvent demandé à quoi pouvaient servir ces structures, et j'en suis arrivé à penser que ça faisait partie de dispositifs de refroidissement. Il émanait de cet objet un peu de condensation ou de vapeur (autant que je me souvienne). J'avais remarqué quelquechose en mouvement sur l'entrepont. Sur la section médiane, une autre personne est apparue (j'ai pensé que c'était une personne à l'époque), qui déplaçait des pièces cylindriques en suspension. Cet objet imposant se tenait juste en l'air à cet endroit, sans produire aucun son, ni bourdonnement, rien.

Nous sommes restés sans bouger pendant une dizaine de minutes, à regarder cette chose. Mon père était très concentré sur cet objet. Il l'étudiait soigneusement. D'autres voitures s'étaient arrêtées sur le bas-côté et leurs occupants regardaient tout comme nous. Après un bon moment (dix minutes ou un peu plus), le mouvement s'est arrêté et la partie située en avant de la quille s'est refermée tandis que l'objet commençait à prendre lentement de la hauteur. L'objet est apparu alors dans une forme quasi rectangulaire, sans hublots, juste une énorme chose en métal doré qui flottait là. Ma famille et moi l'avons regardé s'élever jusqu'à ce qu'il se réduise à un petit point dans le ciel. Ensuite plus rien.

J'ai fait mon service dans une unité de combat, de reconnaissance et d'offensive. J'ai souvent eu l'occasion de me trouver dans des situations d'écouter attentivement ce que les autres avaient à dire dans ce domaine. J'ai écouté leurs histoires. Je connais et j'ai connu des gens avec lesquels j'ai servi, qui avaient des choses à raconter, mais c'était surtout leur truc. En repensant à ce que j'ai vu, c'est autre chose. Ca semble possible.

Je me suis souvent demandé ce qu'était cette chose, mais depuis ce jour je n'ai jamais rien revu de pareil.

Alors pour moi, après avoir vu cet OVNI en 1980, Serpo me parait hautement plausible."

Toujours en attente, le 27 mai, les serponautes en reviennent aux textes déjà reçus, certains refont leurs calculs... Comme Dragonfire qui observe : "En relisant le commentaire N°2, je vois qu'un médecin et un garde sont morts dans les trois premières années. Le premier de pneumonie, et l'autre dans un accident. Maintenant, un peu plus loin, on nous dit qu'un autre était mort pendant le voyage vers Serpo. Deux autres ont décidé de rester sur la planète. Dans ce cas, si l'équipe comptait 12 personnes, pourquoi nous dit-on que 8 seraient revenus sur Terre ? Alors qu'un calcul simple indique le chiffre de 7..."

Stan, de son côté, relance cette question : "Bien que Zeta Reticuli soit un système à deux étoiles, la seconde ne devrait pas être visible en journée dans le ciel de Serpo, si l'on s'en tient à la distance indiquée entre Zeta 1 et 2, qui est 9,000 fois la distance entre la Terre et le Soleil."

Ufonaut relativise : "Bien qu'on puisse être tentés de rejeter les données qui posent problème, il est possible que ces incohérences puissent être levées par la suite (fautes de frappe, erreurs de transmission, ou rétro-couverture?). On doit rappeller que tous les messages publiés sur le site de Bill Ryan proviennent de la même source (les 6 de la DIA). Attendons de voir." On se souvient qu'au début du récit il avait semblé manquer un zéro (de poids) dans la quantité de matériels embarqués.

Je reviens brièvement sur un détail concernant le non-évènement du tsunami Julien : ne voyant rien venir les 25 et 26 mai, l'aspirant-prophète s'est souvenu que ses rèves "significatifs" avaient toujours eu lieu un dimanche. Par conséquent, et puisqu'il n'en démord pas, il a publié un nouveau communiqué dans la soirée du 27 pour prolonger de 24 heures l'angoisse de ses partisans : la date du dimanche 28 mai est surement la bonne!

Un nouveau délai qui ne manquera pas d'amplifier la rumeur dans quelques régions côtières, comme le Maroc, où l'ensemble de la presse s'est déjà mobilisée pour tenter de calmer la vague de panique. Je ne sais si le prophète aura trouvé matière à se réjouir d'avoir suscité une réaction de la "Direction nationale de la météorologie" marocaine, qui, le 24 mai, avait rejeté par l'intermédiaire de l'agence de presse officielle MAP les allégations parues sur le site Internet d'un mystérieux "Centre de recherches ufologiques", comme l'écrit FunnyNews.

"Il n'y aura aucun tsunami ou tempête de feux, affirme l'auteur d'un article paru sur le site de la Nasa en date du 27 avril 2006 en réaction à l'article d'Eric Julien qui prédit un tsunami dévastateur dans les pays autour de l'océan atlantique pour le 25 mai." (http://www.albayane.ma). L'ancien contrôleur aérien serait-il secrètement fier, néanmoins, d'avoir justifié une mise au point de la NASA ? Parce que la sanction de sa bétise, à ce niveau, atteste malgré tout d'une chose, son pouvoir de mobilisation à travers du Web. Il reste que certaines de ses victimes s'étonnent maintenant publiquement que l'information ne soit pas mieux contrôlée sur internet. Merci qui ?

Notons aussi que la tentative d'Eric Julien de maintenir un forum ouvert n'aura duré qu'un jour ou deux sur (Save Lives in May) http://www.savelivesinmay.com. Devant l'avalanche de commentaires désobligeants, voire injurieux, il a préféré laisser les internautes se retrouver "ailleurs", sur un forum d'initiative privée, non-modéré : http://25mai2006.frbb.net/

Il est heureux que Julien n'ait pas tenté de "récupérer" le tremblement de terre survenu en Indonésie le 27 mai, faisant à ce jour 4.000 victimes, mais ce ne serait pas la première fois qu'un visionnaire tente de substituer un désastre à un autre, en invoquant le fait que le bras vengeur ait été "détourné" au dernier moment... La question qui hante les forums : qui peut dire actuellement s'il y a vraiment cru ? Et surtout celle-ci : "Où se cache-t-il maintenant, après le flop ?"; certains esprits compatissants se déclarent même prêts à lui pardonner, pourvu qu'il s'excuse sans trop tarder. A l'inverse, d'autres se demandent sérieusement si des opérateurs de voyages ou des villes côtières de l'Atlantique auraient matière à le traîner en justice..

Un autre allumé a déjà pris la relève en ouvrant un nouveau site http://www.endisnow.com/, qui titre sobrement "The End is Now!" entre deux écrans de publicités, pour nous annoncer quant à lui la date butoir du 31 mai.

Quant à Julien, sans doute un peu amer, il s'accroche toujours à ses rèves et il interroge maintenant les étoiles pour tenter de comprendre ce qu'il ne lui est pas arrivé : connaître la gloire planétaire du prophète authentique. Le 30 Mai 2006 il publiera ceci : "Les étoiles ont-elles la réponse ? - Beaucoup de gens pensent sans doute que l'évènement s'est évanoui et qu'il est temps de retourner à la normale. J'ai beaucoup de mal à ce faire quand je pense à tous les rêves et signes dont j'ai été témoin et qui présagent un cataclysme. Quel sens auraient autrement tous ces avertissements ? Comment discerner un évènement futur? Hier, il m'est venu à l'esprit d'utiliser l'astrologie et en particulier les Symboles Sabiens afin d'évaluer des évènements possibles dans le futur proche. Un évènement majeur semble se détacher." Note : Déception n'a pas le même sens en anglais, où le mot veut dire "tromperie".

Fin de cette parenthèse, et retour à l'affaire Serpo.

29 mai - Rapporté par l'Administrateur de Lucianarchy - Victor Martinez vient de publier cette accusation précise sur ses listes : "Je signale à tous que ces quatre (4) personnes qui sont sur mes listes de diffusion, parmi 1,152 inscrits, forment la "Bande des 4"; à savoir Ryguy, ZepTepi, Shawnna, et Wayne 'JerkOff'. Ce sont ces personnes qui se sont amusées de manière si puérile à fabriquer l'IMPOSTEUR ANONYME." Les personnes en cause sont précisément celles qui se sont distancées du Forum "Open Mind" pour créer leur propre espace, "Reality Uncovered". Or que répondent-elles à cette accusation ? : "Victor raconte ce qu'il veut, mais il est exact que nous avons été associés pour mener des recherches depuis quelques mois"... Le démenti parait faible, et sans doute Victor Martinez a-t-il longuement muri sa réflexion avant de balancer ces quatre noms. (Shawnna est surnommée 'la tueuse susceptible').

Le 30 mai - Robert Collins sort de sa réserve sur la liste de Victor Martinez

"LES FAITS SEULEMENT : Ne nous occupons que des éléments avérés, pas des légendes. Je suis pleinement en accord avec les critiques de SERPO, pour dire qu'il y a beaucoup de fiction dans l'histoire de SERPO, en remontant même jusqu'aux premiers messages.
D'après mes propres expériences au sein de la Communauté du Renseignement, c'était purement intentionnel afin de placer dans l'histoire une possibilité de "rétro-dénigrement." Je pense que très peu de gens ici se rendent compte de ce qu'il en coûte de sang, de sueur et de larmes, pour extraire les faits réels dans toute cette merde. Ces sources ADORENT vous embrouiller la tête, et malgré ce que certains prétendent, ils continuent à le faire des années plus tard. C'est pourquoi je ne ressens aucune culpabilité de continuer à enregistrer les conversations téléphoniques et à conserver les emails depuis 9 ans. Vous auriez du voir ce qu'il nous en a coûté de parvenir à établir les faits au sujet de Wright Paterson Airforce Base, quelle galère! C'est un boulot très difficile messieurs-dames, et ça ne s'est pas arrangé, et puis il y a tous ceux qui voudraient que ça leur tombe tout seul. Duane, qui est producteur sur History Channel pour les Docs Ovnis, en sait quelquechose. Nous allons en parler ici à Dayton ce vendredi 2 juin.....
"
Robert C

JakeReason s'étonne sur le Forum Open Mind : "Je ne comprend pas que Robert Collins ait eut quelques difficultés à rassembler de l'info concernant la base de Wright Paterson, parce qu'il y a travaillé quand il était en service".. Oui, Jake, mais l'information est parfois si bien compartimentée qu'un habitué des lieux peut n'avoir accès qu'à certains emplacements.

Le 31 mai, le schismatique ZepTepi - dénoncé il y a 48 heures par Victor comme membre de la "Bande des 4" - publie enfin ce qu'il avait annoncé comme son "Rapport préliminaire" sur Serpo. Il avait prévenu : "Attention, le terrier est profond"...
En fait il s'agit au mieux de quelques appréciations personnelles, nullement étayées d'un commencement de preuve :

"L'affaire Serpo illustre la rivalité de deux groupes aux intérêts diamétralement opposés : les tenants de la version cool, pour qui 'les E.T. sont sympas', et ceux qui voient en eux une menace pour notre planète. Ainsi le premier groupe aurait inspiré Anonyme1, celui qui s'adressait à Victor Martinez, et le second groupe aurait compris son intérêt de prendre la suite en diffusant sa pensée paranoïaque par le canal de Bill Ryan." Afin de paraître crédible, ZepTepi croit bon de citer une fondation derrière le premier groupe : "Star Dreams Initiative" (SDI - http://www.peaceinspace.net), un projet soutenu par l'Institut pour la Coopération dans l'Espace.

Confronté à une accusation aussi superficielle, Alfred Webre - Directeur International de l'ICIS, a malgré tout répondu le jour même :

"Sachez que STAR DREAMS INITIATIVE (www.peaceinspace.net) est un programme financé par l'ICIS - Institut pour la Coopération dans l'Espace (www.peaceinspace.com) - qui conduit une initiative diplomatique dans l'intérêt général, envers des Cultures extra-terrestres avancées qui visitent actuellement la Terre dans une démarche éthique.

ICIS n'a aucun lien avec le Projet Serpo, et ICIS n'a jamais rédigé de documents pour le Projet Serpo.
(...) nous souhaitons découvrir qui a lancé cette rumeur en vue de discréditer l'ICIS, le SDI, ainsi que SERPO.

STAR DREAMS fait partie de l'Initiative Canadienne d'Exopolitique qui trouve sa source originelle dans le Comité Sénatorial sur la Sécurité Nationale et la Défense mis en place le 10 mars 2005. C'est pourquoi il est important que nous puissions découvrir l'origine de la rumeur. Nous envisageons de publier un rapport public sur ce sujet.

J'espère que ces précisions vous seront utiles.
Avec nos meilleurs souhaits,
Alfred Webre, International Director, ICIS
"

Alfred Lambremont Webre est l'auteur original du concept d'"Exoplitique". Le président Jimmy Carter l'avait chargé en 1977 d'une étude sur la Communication Extraterrestre. Il a contribué à monter cette organisation internationale "en opposition à la militarisation de l'espace, pour transformer l'économie guerrière actuelle en une société pacifique basée sur la coopération, pour l'avènement d'une Ere Spaciale épanouissante, et enfin pour promouvoir la coopération entre toutes les formes de vie dans l'Univers". L'ancien Ministre Canadien de la Défense Paul Hellyer a rejoint cette Initiative Canadienne d'Exopolitique (voir Annexes).

L'objet même de cette Organisation Non-Gouvernementale fondée en 2001 est de parvenir à la signature d'un Traité de Préservation de l'Espace qui aurait force de Loi. Elle se félicite d'ores et déjà que le républicain Dennis Kucinich ait inscrit au Congrès américain en 2004 le Space Preservation Act (Ref. H. R. 3615). Mais les initiateurs du Projet savent que seule une signature des principaux responsables mondiaux pourra contraindre l'administration américaine. Présidée par le Dr. Carol Rosin, la fondation est administrée par l'ancien astronaute Edgar Mitchell, le Dr. Brian O'Leary, Arthur C. Clarke, l'ancien ambassadeur James George, le Conseiller Général Daniel Sheehan et le fondateur de la Journée Internationale de la Terre (le 21 mars), John McConnell.

Le forum "Reality uncovered" lancé par RyGuy, ZepTeti, et Shawnna, n'aurait au fond qu'une influence dérisoire, avec une quarantaine de membres à ce jour (contre 340 inscrits sur "Open Mind-Lucianarchy" dont ils sont issus). Seulement une demie-douzaine de personnes participent régulièrement aux échanges. Mais c'est apparemment suffisant pour que ses initiateurs s'autorisent des provocations, comme celle qu'on vient d'évoquer, à l'encontre de fondations établies. Leur but est de forcer la reconnaissance, en plaçant leur cible dans l'obligation de publier un démenti.

L'administrateur de "Open Mind" quant à lui remarque que ces mêmes personnes étaient déjà à l'origine de plusieurs rumeurs "distrayantes" et concertées, du temps où elles occupaient le terrain sur ATS. Il s'interroge sur ces forces de sabotage, et s'étonne que les manipulateurs identifiés au long des six derniers mois, paraissent ne s'être jamais intéressés à résoudre les problèmes posés : "les saboteurs ne cherchent pas la vérité, ils veulent simplement en terminer avec une affaire, sans chercher à savoir." Il ajoute cependant, en désignant l'un des principaux acteurs :"Peut-on imaginer ce que Victor Martinez a pu ressentir quand il s'est rendu compte qu'il avait été manipulé par une bande de joueurs qui s'étaient travestis en enquêteurs... Et que leur meneur était un avocat, travaillant pour un cabinet sous contrat avec le Pentagone ? Pouvez-vous imaginer ce qui s'est passé dans la tête de Anonyme quand il a réalisé ?"

Victor Martinez est de retour, il publie le 31 mai : "Stephen Broadbent, Shawnna, Ryan Dube et Wayne C. Jaeschke ont mené une opération de sabotage contre le Projet SERPO depuis Décembre 2005. Stephen Broadbent = Tacitus Monroe = Steve Zep Tepi. Toujours cette Bande des 4, également surnommés sur Open Mind 'les Mouches du Coche'".

C'est également le jour où Alfred Webre accorde une interview à Lynne Hickney pour le compte de Reality Uncovered. L'entretien a lieu à Vancouver.

Le 1er juin, le ton est encore monté d'un cran pour dénoncer les manipulateurs. Sous le pseudo de IpFreely, un participant livre ses impressions : "Il y a deux semaines encore, j'aurais déclaré que pour moi Serpo était une histoire assez improbable. Mais cet acharnement, cette campagne de dénigrement, m'amènent à penser au contraire qu'il doit y avoir quelquechose de vrai là-dedans." L'un des Modérateurs se montre quant à lui convaincu que les premiers messages de Anonyme n'ont pu laisser indifférents les services obscurs du gouvernement; il accuse donc implicitement les fondateurs de l'"autre forum" (Reality uncovered) devenus de réels adversaires, d'être les instruments consentants de la désinformation organisée...

De fait, l'Initiative (Canadienne et autres) d'Exopolitique, et le projet de Traité de Préservation de l'Espace, n'étant pas vraiment appréciés des faucons de Washington, on se sera pas étonnés que les désinformateurs cherchent à brouiller l'image pacifiste de l'ICIS et de la STAR DREAMS INITIATIVE, en pratiquant l'amalgame avec Serpo. Comme le laisse entendre Shawnna (l'une des Quatre) pour résumer la méthode : "On commence pas sous-entendre, ensuite on poursuit les recherches"...

Alfred Webre, de l'ICIS, publie cette mise au point le 2 juin :

"Je viens de vérifier l'URL "http://www.realityuncovered.com/serpo.shtml", et je constate que notre démenti a disparu de cette page. De ce fait nous présumons que RU (Reality Uncovered) n'agit pas de bonne foi."

Alfred Lambremont Webre, JD, MEd - ICIS-Institute for Cooperation in Space

Aujourd'hui en effet, ZepTepi (l'auteur de la bavure) a remplacé son accusation initiale par une déclaration alambiquée :

"Dans le cadre de notre investigation, nous avons enregistré une interview avec Alfred Lambremont Webre, JD, MEd, le Directeur International de l'ICIS. Nous espérons pouvoir la diffuser en ligne d'ici deux jours, peut-être davantage. Il en ressort que notre allégation première, la connection entre l'ICIS et l'affaire Serpo est seulement d'ordre idéologique. Ce qu'il nous reste à comprendre, c'est pourquoi les messages concernant Serpo développaient deux thèmes, l'un qui est conforme à l'idéologie de l'ICIS (la paix dans l'espace), et l'autre qui se situe exactement à l'opposé (la menace qui vient de l'espace). Notre interview avec le Dr. Webre éclaire ce point, en remontant sur la chronologie des évènements qui avaient précédé le démarrage de Serpo, ainsi qu'au moment du "changement de ton" observé dans les messages diffusés."

On pourra notrer sans peine le renversement complet de ZepTepi, puisqu'il érigeait en conclusion indiscutable que les gens de l'ICIS avaient rédigé les messages adressés par Anonyme1. Ensuite il évacue son échec en se plaçant par avance dans l'analyse d'une interview encore inédite, caricature en parlant de thèmes opposés, de changement de ton... Pas facile d'assumer maintenant cet échec publiquement, après avoir fièrement claironné deux jours plus tôt : "Nous disposons des preuves suffisantes pour mettre en cause SOIT une implication directe avec l'ICIS, ou avec un prôche de cette organisation." Des preuves suffisantes ? Il était donc clairement affirmé que la piste de l'ICIS avait pratiquement permis de confondre le(s) rédacteur(s) de Serpo.

Concernant ce passage de la rétractation : "la connection entre l'ICIS et l'affaire Serpo est seulement d'ordre idéologique" : ZepTepi nous confie que selon lui "Les Messages publiés dans le cadre de l'Affaire Serpo n'avaient aucune assise réelle. Serpo a été créé dans le seul but de promouvoir l'idée d'une vie extraterrestre bienveillante. C'est le coeur de l'histoire." Cette explication lui aurait donc suffit pour essayer d'impliquer l'ICIS ?

ZepTepi avait ajouté ce commentaire à l'attention de son public : "Je comprends votre frustration, mais sachez que nous ne vous ferons pas patienter plus longtemps qu'il sera nécessaire. L'étendue de cette investigation est très large et nous débusquons les fausses pistes une par une."

Sa fidèle Shawnna n'avait pas manqué de le féliciter : "Et si nous pouvons débarrasser l'Ufologie de ce merdier qui a duré bien trop longtemps - je ferai une petite dance joyeuse !!!" Elle gardera cette dance pour d'autres occasions, peut-être. Mais le poisson canadien était trop gros pour les jeunes enquèteurs. La coïncidence des dates nous révèle surtout que l'envolée de RU contre l'Initiative Expolitique avait surtout pour but de volatiliser l'acusation de Victor Martinez, qui dénonçait deux jours plus tôt cette "Bande des 4". C'est une pratique courante de chercher à évacuer une confrontation en créant une diversion.

Cependant la véritable raison de cette attente sera donnée par Alfred Lambremont Webre lui-même, c'est ce que révèle son courrier en date du 2 juin adressé à Stephen Broadbent, avec Victor Martinez, et Lynne Hickney en copie :

"Votre collègue Lynne Hickney, que j'ai reçue le 31 mai, m'a certifié que l'ICIS aurait un droit de regard avant la diffusion de cet enregistrement.

Par conséquent nous nous en tiendrons à cet accord, et vous ne serez pas autorisés à diffuser l'entretien avant que je l'ai visionné. C'était ma condition préalable. Veuillez noter que je m'absente ce soir jusqu'au 13 juin... Donc rien ne pourra se faire avant cette date.

Si j'ai bien compris, l'avocat qui représente RU est M. Wayne C. Jaeschke, de chez Morrison & Foerster, Associate, Siège : Northern Virginia; j'aimerais prendre contact avec lui pour conclure cet accord entre l'ICIS et RU. Je suis également membre du barreau, inscrit dans le District de Columbia."

Pourquoi ZepTepi alias Stephen Broadbent, n'a-t-il donc pas publié la vraie raison de ce contre-temps ? Parce qu'il retardait le moment de reconnaître que le sulfureux Wayne C Jaeschke, déjà avocat de ATS, est devenu également le représentant légal de leur petit groupe. Un homme plusieurs fois dénoncé comme le corbeau de l'Affaire Serpo peut-il être un négociateur crédible ? Quelques heures plus tôt, il avait pourtant essayé de rassurer son interlocuteur :

2 Juin 06, at 3:50 PM, Stephen Broadbent avait écrit à l'ICIS :
(...) Wayne C Jaeschke n'est aucunement associé à Reality Uncovered en quoi que ce soit, il n'est qu'un membre du forum. (...)

Pourquoi mentir, puisque Zep "Broadbent" Tepi et son forum RU sont bien représentés par l'avocat de ATS ?

En outre, le Forum RU fait maintenant appel à des délateurs, par la voix de son co-fondateur, RyGuy : "Si quelqu'un a des preuves permettant d'étayer toutes sortes de plaintes contre l'ICIS et leur mission, nous serions heureux de les publier."

Depuis le 30 mai, alors que la "Bande des 4" venait d'être exposée par Victor Martinez, leur forum "Reality Uncovered" a salué l'arrivée de deux des trois fondateurs de Above Top Secret : Springer et SkepticOverlord. La compagnie de RyGuy, ZepTepi et Shawnna, en plus de Wayne bien sur, leur est familière depuis décembre dernier. Ils n'ont donc pas de meilleur endroit que le site de leurs anciens "élèves" et maintenant complices pour venir se justifier d'avoir fermé le sujet Serpo sur ATS..."Nous ne voulions pas valider Serpo dès lors que c'est apparu comme un canular"...

L'argument n'aura pas convaincu. L'impertinent JayKew a osé répliquer : "Je trouve totalement incongru que ATS s'arroge le droit de bannir tout ce qui à trait a SERPO quand il accueille aussi généreusement des sujets aussi débilitants que "mes rencontres avec 218 races d'aliènes", ou qu'il ouvre un salon d'honneur pour David Icke, ce type qui propage l'idée que les membres de la Famille Royale Britannique sont des reptilliens. Pour l'amour du ciel !!!
Personnellement je n'ai pas le temps de m'investir sur Serpo, et en fait je suis probablement plus sceptique que SkepticOverlord lui-même, mais j'aimerais bien qu'on m'explique pourquoi ATS assure une telle promotion pour David Icke ou Earth Sister, quand il interdit aux gens de parler de Serpo. Serait-ce une question d'argent ?
"

Springer élude en répliquant que, finalement, David Icke n'a pas donné suite à l'offre de ATS. Une façon commode de noyer la question. Nous aurons eu juste eu le temps de nous voir confirmer une nouvelle fois que "Centriste", c'est-à-dire Wayne C Jaeschke, est bien l'avocat officiellement recruté par ATS. L'explication de la fermeture du sujet Serpo n'est finalement peut-être pas ailleurs : comment un forum pouvait-il maintenir un sujet ouvert quand son propre avocat - qui mène anonymement le débat public sous l'hypocrite pseudo de Centriste - s'introduit en même temps de manière frauduleuse dans le circuit et tente de manipuler la source de l'information ? Que fait-il ensuite, après avoir identifié l'informateur, et en supposant qu'il s'agit bien d'un ancien haut-fonctionnaire de la DIA ? Selon la stratégie de ses employeurs, est-ce qu'il publiera le renseignement, ou il le communiquera aux services du gouvernement...? Et que penseraient alors les participants du forum en découvrant qu'ils avaient été promenés en surface, et tenus à l'écart pour l'essentiel ?

Le forum ATS sur Serpo a bien été fermé au moment où l'avocat Wayne C Jaeschke finalisait son approche du trop candide Victor Martinez. On peut comprendre qu'il lui devenait inconfortable de continuer à assumer son rôle d'animateur sous le nom de Centriste.

Un certain Michael Horn a par ailleurs témoigné d'un véritable harcèlement calomieux dont il avait été autrefois victime sur ATS, mais dans une autre affaire, mené par ce même Wayne J. pour détruire sa réputation.

Au soir du 2 juin, Victor Martinez adresse cette injonction à Alfred Lambremont Webre : "N'autorisez pas le site Reality Uncovered à diffuser votre video !"

"Ne SIGNEZ PAS l'autorisation de diffuser cette interview !!! Leur site n'est qu'un ramassis de rumeurs à trois sous, de vieilleries dépareillées, rapiécées... VOUS n'avez RIEN à y gagner ?!

Vous ne ferez PAS avancer votre cause d'un iota en vous adressant à ces 25 allumés désoeuvrés, masqués comme au Carnaval, qui traînent en peignoir à longueur de journée en attendant leur chèque d'allocations-chômage !

RAPPEL : Leur SEULE possibilité de vous approcher était d'attirer votre attention en publiant une absurdité grossière : c'est d'une manière délibérée et uniquement dans le but de tromper qu'ils ont affirmé que les Messages #1 à #11 du "Projet SERPO" avaient été rédigés par un membre de votre organisation.

Ont-ils apporté UNE seule preuve que ce pouvait être le cas ? Bien sûr que NON!

Le simple fait qu'ils vous aient approché en diffusant une telle contre-vérité -- un MENSONGE -- devrait leur oter toute crédibilité à vos yeux.

Pourquoi leur video-productrice (qui est en réalité la femme d'un gardien de parc à caravanes !) s'est présentée à vous sous un pseudo?! Soit dit en passant, saviez-vous qu'elle ne croit PAS DU TOUT à l'existence des OVNIs ?! Elle est à l'image du défunt Philip Klass! Etiez-vous au courant de CE FAIT, Mr Webre?! Elle réfute TOTALEMENT l'idée que des formes de vie visitent notre monde ! Et c'est cette PERSONNE qui vous a interviewé !
Quelle ironie !

DRAPEAU ROUGE! OUBLIEZ-LES!"

Ambiance... Plusieurs centaines de correspondants, parmi les principaux acteurs et observateurs de l'ufologie anglo-américaines ont reçu simultanément, par email, une copie de cet avertissement. Au passage c'est maintenant au tour de Shawnna-Lynne Hickney, "la tueuse susceptible", d'être dévoilée. C'est elle qui s'était rendue à Vancouver pour réaliser la video avec le Directeur International de l'ICIS.

A propos de la 'Bande des Quatre' et de Shawnna en particulier qui "...à l'image du défunt Philip Klass, réfute TOTALEMENT l'idée... etc", on peut s'interroger une nouvelle fois sur les motivations de ces militants. Depuis des mois ils s'investissent si complètement, ont consacré une telle part de leur vie à dénigrer la moindre avancée, que la "recherche de la vérité" ne peut aucunement leur servir de moteur. Il a été évoqué ici leur possible engagement ou recrutement par les forces "obscures" des services du gouvernement, radicalement opposés à toute divulgation publique. Mais si ce n'était le cas, une autre explication reste possible : on retrouve chez eux la même implication de certains scientifiques TOTALEMENT réfractaires à la parapsychologie - au lieu d'examiner les faits, de procéder à des contre-expériences, leur première attitude est de refermer le couvercle, de regarder ailleurs. La seconde consiste à mobiliser tous les moyens à disposition, comme les tribunes mediatiques - jusqu'aux freins de carrière, pour ridiculiser les chercheurs émergents.

Dans les deux cas, c'est un réflexe sécuritaire : il est absolument hors de question de laisser un nouveau paradigme se substituer à la perception que nous aurions actuellement de l'univers. Sinon toutes ses certitudes accumulées s'effondrent, il faudrait se remettre en question, en tirer les conséquences, et laisser la place à d'autres découvreurs, plus audacieux et surtout plus pertinents.

J'apprenais récemment qu'un ami devait subir trois semaines de convalescence en restant allongé la tête en bas, après un décollement de rétine. Une situation infortable, heureusement assez peu fréquente après une opération de ce genre. Je lui ai alors proposé de recevoir la visite totalement désintéressée d'un magnétiseur parmi mes connaissances. Au pire ils passeraient une heure à bavarder, mais j'ai pensé que la séance aurait quelque chance de stimuler ses fonctions cicatrisantes... Sa réponse, qui me parut embarrassée, fut cependant catégorique : "Non, ce n'est pas la peine, je vais patienter, tu sais bien que je ne crois pas à ça...". Dommage qu'il ne se soit même pas donné une chance d'expérimenter.

Le 3 juin, IPFreely revient chez RU publier son défi. Il se situe dans la trajectoire de ma remarque précédente :

"Je lance un défi à l'ensemble des participants, et en particulier à la petite Mlle "Je-sais-tout" (Shawnna). Juste après ce court préambule.

En ayant observé attentivement tous les aléas de Serpo, j'ai toujours pensé qu'à ce stade il n'y avait aucun moyen de trancher dans un sens ou dans l'autre. Et je reste persuadé que 99% des gens ici seront d'accord avec moi, même si certains esprits forts s'empresseront de les railler. Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est cet acharnement que vous mettez à vouloir imposer l'idée que Serpo serait un canular (et ça pourrait être le cas). Mais je n'ai encore jamais vue rapportée la moindre preuve dans ce sens, pas plus que dans l'autre.

Et ce qui me parait délirant dans cette situation c'est qu'un groupe (ce forum) soit aussi combattif pour essayer de convaincre un autre groupe (l'autre forum) qu'ils ne doivent absolument pas croire ce en quoi ils n'ont pas encore décidé de croire. POURQUOI.... Pourquoi se donner autant de mal en vous persuadant d'être plus malins ? Pour incarner la vérité ? Parce que vous ne supportez pas de voir votre prochain se faire abuser ? Du moins ce sont quelques uns des prétextes que j'ai entendus.

Alors disons par exemple que je sois à 100% un fervent supporter, encarté à vie, des Ebens et de Serpo. En quoi celà pourrait vous affecter ? Après tout, ça ne regarderait que moi. Est-ce que ça vous causerait un quelconque préjudice ? SI la petite Mlle "plus-sainte-que-toi" ou tous les autres avez tellllllement de compassion pour le genre humain, qu'est-ce qui vous retient d'aller au secours des enfants qui crèvent la dalle dans ce monde ?

Bon, alors voici mon défi : j'offre à n'importe lequel d'entre vous 5 dollars pour chaque personne qu'il aura trouvée qui croit à 100% à la véracité de Serpo, s'il accepte de me donner1 seul dollar pour chaque personne qui estime comme moi qu'on ne peut absolument rien conclure à l'heure actuelle au sujet de Serpo, parce que nous n'avons pas les éléments nécessaires. 5 contre 1, ça me parait une affaire. Qui va relever ?

En fait, beaucoup de participants sur ce forum ne font que dénigrer leurs contemporains - vous devriez avoir honte de ce comportement. Vous n'êtes pas meilleurs que moi ou qui que ce soit d'autre."

Je reçois ce message privé de JakeReason (modérateur de Open Mind), le 3 juin : "Content de voir que tu publies ces extraits de la liste de Victor. Ne t'inquiétes pas si je dois modérer de temps en temps pour que nous restions conformes à notre règlement. C'est OK, continue . . ." Ca inaugure en effet une relative implication de ma part, en quittant si nécessaire le rôle d'observateur, quand par exemple je peux bénéficier d'une info "latérale", reçue par email.

En ce 4 juin, allons-nous voir se préciser le profil de Tacitus Monroe ? Springer vient d'annoncer sur RU qu'il connait son identité, "et ce n'est pas un membre d'ATS ni une personne avec laquelle je serais en relations d'affaires." Il en dit suffisamment pour dédouaner son ami Wayne, et peut-être relancer momentanément ce forum assoupi. L'administrateur de ATS serait un vieil habitué des espaces de discussion, puisqu'il affirme avoir géré pendant près de 15 ans toutes sortes de forums alternatifs et conspirationnistes. Donc je serai étonné qu'il s'empresse de balancer "son" Tacitus, "sa" version de l'histoire, avant d'avoir au moins doublé son audimat... La rumeur de cette révélation prochaine a déjà couru sur "Open Mind"; il pourrait bien maintenant se laisser désirer un jour ou deux.

Peine perdue... Dix minutes plus tard le vétéran revient avec un long commentaire sur l'intégrité, l'honneur, la parole donnée. Nous n'en saurons pas davantage. D'ailleurs, il n'est pas certain que Springer ait eu quelquechose à vendre : il est dans son rôle de prétendre savoir des choses que le commun ignore, mais personne ne pourra prouver qu'il aura menti.

Un argument développé par les opposants à Serpo, depuis plusieurs mois, et par Springer en particulier, c'est d'y voir une possible opération de marketing "pour un livre ou un DVD quelconque"... Cependant, si l'accusation porte avec insistance sur Richard C. Doty, il leur reste à nous expliquer quelles retombées personnelles l'ancien agent pourrait en attendre : il a contribué pour une trentaine de pages au livre publié l'an dernier par Robert Collins "Exempt from Disclosure". Lui serait-il bien utile de dévaloriser ce dernier en apparaissant maintenant aux yeux de tous comme un vulgaire faussaire ?

Ryguy, sur RU, résume ainsi sa démarche le 4 juin : "Ma première hypothèse était que Doty mentait, que c'était un manipulateur capable d'avoir créé Serpo pour des raisons de profit personnel. La recherche en cours, si la preuve peut-être vérifiée et re-vérifiée, devra nous permettre de prouver qu'il était un simple intermédiaire - et non le créateur de l'histoire."

5 juin : Le problème avec Victor Martinez, c'est qu'il ne place pas les destinataires de sa Liste de Diffusion en "copies cachées", contrairement à l'usage; chacun peut disposer à son tour de ces adresses personnelles pour communiquer ses propres messages... c'est ce que vient de faire RyGuy pour annoncer sa réplique :

"Reality uncovered vient de passer un accord avec le forum ATS pour la distribution non-commerciale de notre précieuse interview avec le Dr. Webre. Dès que Mr. Webre et ses collègues auront eu l'occasion de visionner la video que nous lui avons fait parvenir - nous serons en mesure de la rendre accessible au plus grand nombre, conformément aux règlements qui régissent les documents éducatifs. Le Dr. Webre retirera grand avantage d'une aussi large diffusion, et de collaborer avec des gens hautement responsables."

Le prétexte pour le "petit" forum serait de n'avoir pas à supporter des frais de bande passante. Le grand frère ATS participe donc à piéger l'ICIS, qui se trouve placé devant le dilemme d'avoir peut-être à refuser une généreuse promotion gratuite... Il faudra attendre une dizaine de jours avant de savoir si le Dr. Webre se laissera séduire et manipuler.

Sur le fond de l'Affaire Serpo, Ivo5000 garde le moral : "Nous avons connu quelques déboires, mais nous espérons que la Divulgation n'aura subi qu'un peu de retard. Restons en ligne, ça ne fait que commencer!" Le forum LuciAnarchy vient d'atteindre 5.000 messages, faisant aussi bien que ATS au moment de sa fermeture.

La question ne me parait pas avoir été abordée jusqu'ici, alors plutôt que de solliciter un avis "intermédiaire" sur le forum, je me décide à solliciter directement la source, et j'adresse cet email à Robert M. Collins : "Plusieurs opposants de Serpo continuent d'affirmer que Richard Doty en est soit l'auteur, soit le canal. Ma question toute simple est la suivante : Quelle serait pour vous la retombée publique d'être associé à un auteur de canulars ? Je veux dire un type "qui recommence à propager des faux" ?

(Je rappelle ici que Doty et Collins ont très récemment collaboré pour "Exempt from Disclosure", puisque c'était en 2005. Ils ont tous deux été affectés à la base de l'Air Force de Kirtland, au Nouveau-Mexique. Respectivement surnommés "Falcon" et "Condor" dans la 'Volière').

Soit il me répond qu'il assumera tant bien que mal pour l'image de son bouquin - et sa propre réputation, soit il se désolidarise par avance de son co-auteur, soit encore il m'affirme que c'est impossible... Et là, ça devient intéressant. Il m'amuse d'amener le Capitaine Robert M. Collins, ancien de l'US Air Force, au centre du débat sur Serpo, acceptant de déclarer par exemple : "Richard Doty m'a personnellement assuré qu'il n'était aucunement impliqué, et il a toute ma confiance"... Ou bien : "Hélas, c'est sans doute plus fort que lui : mon co-auteur n'a pu s'empêcher de pondre une nouvelle connerie, je croyais pourtant sincèrement qu'il s'était amendé"... Ou encore : "Mon collègue Doty a en effet accepté de transmettre une information de haut niveau, en pensant qu'elle serait utile pour la Divulgation; une manière sans doute de se faire pardonner les manipulations qui lui avaient été commandées dans le cadre de ses activités militaires"... (affaires Weitzel, Ellsworth AFB, Linda Moulton Howe, MJ12, telles que racontées, notamment par Robert Hastings : http://www.sacred-texts.com/ufo/hastings.htm).

Dix minutes ! Il a suffit de dix minutes, et voici la réponse de "Figaro" - avec Bruce Maccabee, Bill Ryan, Victor Martinez, Hal Puthoff, Kit Green, Jerry Pippin, Steve Hammons, Dr Bob Wood, Carl Day et Caryn Anscomb en copie :

"Hi Didier,
Those stories you've heard about Richard Doty hoaxing or forging the SERPO Story is patently wrong, dead wrong in fact. Rick knows a lot of US Government and ex Government people who can vouch for the SERPO story. Most of those anti-Doty stories are coming from an Internet Forum called "Above Top Secret" or ATS. They are just that, unfounded stories. I've worked with Rick since 1987 and know just about everything there is to know about him. Please past that on to your associates and if you have anymore questions please ask. There are just too many unfounded rumors going around the Internet. You also might want to get the book and read it for yourself.
The SERPO story has a lot of True/False information in it which is NOT the fault of Rick Doty but of the people who put out the story. In the intelligence business that's called "plausible denial." All that can be said to be true is the CORE SERPO STORY which is contained in the book. The rest of the SERPO information is unsubstantiated and a mix of true/false.

Regards,
Robert Collins"

"Bonjour Didier,
Toutes ces histoires que vous avez entendues concernant le fait que Richard Doty ait pu fabriquer ou monter de toutes pièces l'Histoire SERPO sont clairement fausses, absolument fausses en fait. Rick connait un grand nombre de gens du Gouvernement, ou ayant fait partie du Gouvernement, qui peuvent se porter garants pour l'histoire SERPO. La plupart de ces racontars contre Doty proviennent d'un Forum Internet nommé "Above Top Secret" ou ATS. Ce ne sont que des histoires sans fondement. J'ai travaillé avec Rick depuis 1987, et je sais pratiquement tout ce qu'on peut savoir de cet homme. Veuillez passer le message à vos partenaires, et revenez vers moi si vous avez d'autres questions. Il y a bien trop de rumeurs infondées qui circulent sur Internet. Vous pouvez aussi vous procurer mon bouquin et vous faire une idée par vous-même.
L'histoire de SERPO contient beaucoup d'informations Vraies/Fausses, qui ne sont PAS du fait de Rick Doty mais des gens qui ont diffusé cette histoire. Dans les milieux du renseignement c'est ce qui s'appelle "plausible denial". Tout ce qu'on peut considérer avec certitude c'est LE COEUR DE L'HISTOIRE qui est présenté dans le livre. Le reste de l'information concernant SERPO n'est pas documenté et se présente comme un mélange de vrai et faux.

Sincèrement,
Robert Collins
"

La publication de cette correspondance devrait aider à clarifier les esprits, je l'ai précédée d'un commentaire personnel sur le forum LuciAnarchy : "J'en avais assez de voir TM, Springer, & la Bande des 4, répandre en permanence leurs conclusions hatives sans le moindre commencement de preuve, désignant Rick Doty comme étant nécessairement soit "la source soit l'intermédiaire". J'ai donc écrit directement au Capitaine Robert M. Collins, et je suis autorisé à publier cette déclaration, nouvelle et sincère, que j'ai reçue en réponse la nuit dernière."

L'administrateur du Forum n'a pas manqué d'apprécier la démarche, qui nous vaut cette envolée lyrique : "Mes amis, nous vous avons prévenu maintes et maintes fois, et ça reste d'actualité - ne laissez pas les gens de ATS / RU penser à votre place - mais recherchez par vous-mêmes. La révolution ufologique viendra de la base - pas de l'"autorité".

Je pense qu'on est en train d'assister à un désaveu complet des fouineurs et nous avons l'espoir l'élargir la voie pour une Divulgation prochaine, débarrasés des Imposteurs, des Comploteurs et des Fanatiques. A Hard Rain is gonna fall...."

Pour Ufonaut, l'information sur Serpo qu'on trouve dans "Exempt from Disclosure" est pratiquement conforme au contenu du 1er message de Anonyme (avec ajout de commentaires). Ce qui inclut le Programme d'Echange, mais pas le journal du Commandant de l'expédition. "Je pense que Mr Collins ne considère que la part d'information qu'il est en mesure de corroborer. Souvenez-vous, Gene Lakes et Paul McGovern furent des 'sources' pour Robert Collins bien avant Serpo!"
Il ajoute : "Mon point de vue est que Mr Collins vient de balayer une grande part de la mythologie qui était utilisée par les détracteurs de Richard Doty, pour prouver leur croyance dans le fait que Serpo soit un canular."

Victor Martinez contre-attaque: il nous confie qu'il n'en pouvait plus d'être harcelé personnellement par Wayne Jaechke. Il a décidé de réagir contre l'avocat après avoir été à nouveau appellé sur sa ligne privée mercredi dernier... Il a donc à son tour téléphoné chez son employeur, la compagnie Morrison & Foerster : Victor a été extrêmement surpris quand une collègue avisée, après l'avoir écouté attentivement, à entrepris de lui énumérer tous les recours légaux, juqu'au moyen de formuler une plainte auprès du batonnier :

"Mr Martinez, si même une petite partie de ce que vous me confiez était vraie (comme le fait de participer à des forums pendant ses heures de travail), cet employé serait certainement considéré comme un risque potentiel pour notre société QUI GERE DE NOMBREUX CONTRATS GOUVERNEMENTAUX".

Victor Martinez est donc bien décidé à s'offrir la tête du Corbeau de Serpo. Il pressent que Morrison & Foerster ne sera pas disposé à couvrir l'un de ses avocats dans ce genre d'activité parallèle. C'est pourquoi il a commencé à leur communiquer un certain nombre de preuves, et il invite d'autres victimes à en faire autant. Il résume son objectif dans cette phrase : "Le problème n'est pas de savoir qui a tort ou raison, le problème est de savoir pourquoi cet avocat manifeste-t-il une telle obsession dans le domaine des Ovnis... à moins que son employeur l'ait mandaté pour celà."

Dans cette seconde hypothèse, il ne serait pas inintéressant de voir si le cabinet Morrison & Foerster peut se permettre de sacrifier son employé, alors qu'il opère en fait pour le compte d'un client..

Les choses se compliquent un peu plus pour les gens du forum Reality uncovered, dont je crois avoir dit plus haut qu'ils avaient surévalué leurs moyens. Nous avons la chance d'être informés en temps réel, sans dépendre d'une publication sur l'un ou l'autre des forums. De même, nous avons droit aux échanges in-extenso. Donc, les dossiers ressortent. Et nous n'aurons pas à attendre le 13 juin pour connaître la position de l'ICIS. Cette fois c'est un aspect méconnu de ATS qui va refaire surface, à savoir l'attitude des propriétaires du Forum après les évènements du 11 septembre 2001. (Seule, à ma connaissance, Laura Knight Jadczyk - de Signs of the Times - avait développé sur ce point). Comme on va le voir ci-dessous, le trop zélé forum Above Top Secret avait étouffé toute explication qui ne soit conforme à la version officielle.

Pour : Ryan Dube (RyGuy) - Sujet : A propos de Above Top Secret (ATS)
De : "ICIS-Institute for Cooperation in Space"
Date : lundi 05 Juin 2006
Copie : VM

Cher Mr. Dube - Concernant votre intervention ce jour, nous serions heureux que vous cessiez d'interférer dans le processus en cours au sujet de notre interview video. Je suis en voyage actuellement, et j'ai communiqué mes instructions à Mr. Broadbent (ZepTepi) pour que l'enregistrement nous soit adressé par courrier afin de le visionner et pour approbation avant d'aller plus loin. Celà ne pourra pas se faire avant le 13 juin. J'ajoute que cette démarche a été validée par notre Conseil d'Administration.

Je vous fais suivre ici un article très désobligeant qui concerne ATS (Above Top Secret), et particulièrement son avocat Wayne Jaeschke, Jr., de  Morrison & Foerster. L'article établit comment ATS et cet avocat ont agi contre l'intérêt public dans l'investigation des évènements du 11 Septembre 2001 ("9/11"). Mr. Jaeschke s'y montre dans un rôle qui est en totale discordance avec les valeurs purement constitutionnelles que nous soutenons ici à l'ICIS.

En outre, ATS et le rôle de Mr. Jaesche apparaissent en conflit avec l'esprit de la résolution du Congrès américain pour laquelle j'ai agi en tant que Conseiller - SEPTEMBER 11 TREASON INDEPENDENT PROSECUTOR ACT (http://peaceinspace.blogs.com/911/).

Vous avez présumé publiquement que l'ICIS et/ou moi-même pourrions apprécier de voir Above Top Secret (ATS) diffuser mon enregistrement video. Ceci est incorrect et sans fondement.

Meilleurs souhaits,

Alfred Lambremont Webre, JD, MEd
INSTITUTE FOR COOPERATION IN SPACE (ICIS)

Le document qui a trait au comportement de ATS et de son avocat - après le 11 septembre - est fourni à M. Webre en pièce jointe. C'est un très long article de Laura Knight Jadczyk, où l'on voit le même Wayne J., déjà amplement cité, tenter de faire pression pour empêcher la publication d'une enquète de Joe Quinn sur Above Top Secret. Il est un fait que M. Quinn, à l'appui de sa démonstration, devait citer des extraits du forum; et c'est sur ce point sensible qu'il a été attaqué. Les propriétaires de ATS ont voulu détourner l'attention sur une affaire de copyright, mais il est démontré qu'ils préfèrent voir le public adopter la version officielle.

"ATS s'est offert les services de l'un des cabinets parmi les plus cotés du pays (peut-être même au niveau mondial) pour essayer d'empêcher que la vérité éclate. Ce n'est pas une affaire de 'copyright', ils veulent cacher la Vérité."

L'information est donc nouvelle pour Alfred Webre. Elle ne l'est pas pour nous, puisque je l'avais largement abordée plus haut (voir la "dernière semaine de février").

Victor Martinez s'amuse beaucoup : "Above Top Secret" est devenu pour lui : "All Trash Site"...
"Qui pourrait nous citer une seule conspiration que ATS ait pu contribuer à dévoiler ?! A l'instant où leurs participants s'approchent un peu trop près de la vérité, ils s'empressent de FERMER le fil de discussions."

Il adresse ce conseil amical à Alfred Webre : "Quand vous serez de retour de Hawaï, sachez que c'est ce qui arrive quand on accorde une interview à la femme d'un gardien de parc à caravanes qui n'a aucune formation/qualification d'aucune sorte en journalisme. Il est impératif de bien connaître les motivations et la démarche de ceux qui prétendent vous interviewer!"

Je peux comprendre que la reproduction de certains échanges d'emails pourrait encourager chez le lecteur un certain voyeurisme, mais n'oublions pas les enjeux : il s'agit de faire apparaître une partie de ce qui se trame dans la marge, quand un petit groupe malveillant utilise des moyens parfois frauduleux pour manipuler des témoins. Nous sommes en train de voir que la justice pourrait à tout moment devoir s'intéresser à une affaire au départ ufologique.

On se souvient que l'ICIS du Dr Webre venait de rejeter l'offre de RU que son interview soit diffusée sur ATS...

Le 4 juin, RyGuy - qui sent le vent tourner et la video lui échapper - tente un nouvelle approche avec l'ICIS. Comprenant que ZepTepi était grillé dans cette affaire, il croit utile de se mettre en avant. Puisqu'il fallait un prétexte de relance, il a choisi cette fois d'aller poliment se plaindre, auprès du Dr Webre, du fait que Victor Martinez soit systématiquement co-destinataire des précédents échanges au sujet du fameux interview video...

De : ryguy@realityuncovered.com
Date : Dimanche 4 juin
A : Peaceinspace
Sujet : Above Top Secret (ATS)

Cher Dr. Webre,

J'ai apprécié votre réponse, toutefois je m'étonne que vous ayez choisi de placer M. Victor Martinez en copie, dans une affaire qui ne le concerne pas. C'est sans doute pour cette raison que la plupart de vos arguments émanent en fait de cette personne.

Mais je me demande si vous avez connaissance de sa réputation comme diffuseur de contre-vérités.

Je m'étonne que vous ayiez accepté qu'il "interfère" ainsi dans nos discussions autour de cette video. C'est d'autant plus gènant que Mr. Martinez est l'un des principaux activistes oeuvrant à la propagation du Projet Serpo.

Steve Broadbent et moi sommes étroitement associés et je suis informé des instructions que vous lui avez communiquées. Cependant, avec cette interférence évidente de Mr. Martinez - qui va jusqu'à diffuser sur sa liste vos propres échanges avec Mr. Broadbent, il est devenu nécessaire de mettre les choses à plat. Nous sommes parfaitement en mesure de diffuser très largement cette video, et nous vous offrons une réelle opportunité de populariser vos idées.

Cependant les agissement de Mr. Martinez, et le fait qu'il vous ait transmis un article aussi médiocre et mal documenté sur ATS, nous confirment qu'il a terriblement peur que cette interview soit rendue publique, pour une raison ou une autre. Nous sommes d'accord pour vous envoyer cet enregistrement. Je sais que vous ne pourrez pas le voir avant le 13 juin. Si, à cause de l'interférence de Mr. Martinez, il ne vous semble pas correct de le diffuser via ATS, nous pouvons vous proposer d'autres options.

Nous avons le même but, Dr Webre, diffuser la vérité auprès du public. Tout ce que nous vous demandons en retour, c'est d'exlure Mr Martinez de toute prochaine correspondance entre notre organisation et la votre. Son implication dans cet échange crée une atmosphère de défiance et non-professionnelle. Ses attaques sont injustifiées et inutiles.
Nous souhaitons vous avoir convaincu sur ce point. Mr. Broadbent et moi-même nous réjouissons de travailler avec vous dans un avenir proche.

Sincèrement,
Ryan Dube

La réponse de l'ICIS est particulièrement cinglante, avec - toujours - Victor Martinez en copie :

Sujet : Above Top Secret (ATS)
De :"ICIS-Institute for Cooperation in Space" <alw@peaceinspace.com>
Date : Lundi 5 juin
A :ryguy@realityuncovered.com

"Cher Mr. Dube - Merci de votre email.

Veuillez noter que nos précédentes réflexions par email n'étaient dues qu'à la seule attention de l'ICIS. Aucune tierce partie n'est intervenue pour nous permettre de qualifier les agissements de Above Top Secret, leur avocat, et la recherche dans l'intérêt du public concernant les évènements du 11 septembre 2001.

L'ICIS ne partage pas votre opinion relative à l'article sur ATS. Ainsi que nous l'avions précisé à Mr. Broadbent dans un précédent courrier, nous plaçons Mr. Martinez en copie dans un souci de transparence.

L'ICIS préfère continuer à correspondre dorénavant avec le seul Mr. Broadbent.
Meilleurs souhaits, Alfred Webre"

Le 6 juin, s'amusant à en remettre une couche, Victor Martinez adresse une nouvelle lettre ouverte à Alfred Webre :

"Quelques commentaires complémentaires concernant un gamin de 31 ans, Ryan Dube (RyGuy, de RU) :

SI vous deviez avoir le moindre problème de harcèlement avec Wayne C. Jaeschke, l'avocat de ATS, et/ou avec certains de ces inconscients chez ATS -- "les 3 Amigos" -- je vous supplie -- et ça peut concerner aussi bien d'autres abonnés de cette liste -- à ne pas hésiter un instant à contacter son superviseur direct au siège de Washington DC, chez Morrison & Foerster. Il se nomme G B Bxxxxx. Le fait que vous soyez vous-même inscrit au barreau ne devrait pas manquer d'attirer particulièrement leur attention.

Mon avocat et moi, accompagnés de Bill Ryan, projetons d'organiser une rencontre dans les bureaux de Los Angeles du cabinet Morrison & Foerster, afin de présenter nos preuves du harcèlement opéré par Steve ZepTepi, alias Steve Broadbent, alias Tacitus Monroe.

Jeudi dernier, j'ai pris contact avec le bureau de mon représentant au Congrès, en lui faisant savoir ce qui m'arrivait. Ils m'ont répondu aujourd'hui, et bien que l'affaire Serpo leur semble un "tissu de conneries", le fait qu'un important cabinet d'avocat - en charge de contrats avec le Gouvernement - puisse éventuellement couvrir de tels actes pendant les heures de travail, et par conséquent sur des fonds publics, leur a paru 'extrêmement choquant'."

A propos du 3ème paragraphe, je me demande si le nom de ZepTepi n'a pas remplacé par erreur celui de Wayne. Dans le cas contraire, celà pourrait vouloir dire que Victor Martinez est sur une piste différente...

Un concept déjà relativement exposé ici en plusieurs endroit, mais semble-t-il peu connu en France, est celui de l'Exopolitique. Le mot a été forgé par Alfred Labremont Webre dans son ouvrage, "Exopolitics : Politics, Government and Law in the Universe" publié en 2000. Quatre années pus tard, le Dr. Michael Salla publia "Exopolitics : Political Implications of the Extraterrestrial Presence". Première définition : l'art et les manières d'établir un contact extraterrestre. Ce qui peut conduire à élaborer des protocoles.

Il s'agit donc de dépasser le stade décrit dans l'hypothèse du Zoo, où les E.T.s se contenteraient d'observer notre évolution sans intervenir, en attendant que nous soyions en mesure soit au minimum de signaler une meilleure "disponibilité", soit de présenter les signes d'une maturité suffisante.

Des échanges entre le Dr. Michael Salla, le Dr. Steven Greer et Michael Horn, par exemple, ont amené Ed Komarek (co-Directeur de l'Institut) à proposer l'adoption préalable du Modèle de la Diversité Intelligente (reconnaissance d'une grande variété de formes de vie intelligence avancées, présentant un champ très vaste quant à leurs programmes, leurs motivations, et critères éthiques. De plus, certaines de ces formes visitent la Terre en utilisant une technologie avancée et interagissent avec notre humanité), et le Modèle de l'Etendue Complète de l'Evaluation des Témoins (qui prend en compte la fragilité psychologique, afin de ménager quelques désordres qui sont susceptibles d'affecter la psyche humaine, confrontée à une réalité inhabituelle).

Plus "politique" est la démarche de l'ICIS : le signal requis en préalable au contact pourrait être la signature unilatérale d'un Traité international de pacification de l'espace. Toutefois à titre personnel Alfred Webre décrit notre humanité comme placée en quarantaine par des êtres autrement plus évolués sur le plan spirituel.

On aura noté la visite à Toronto le 9 mai 2006 du Dr. Steven Greer (Disclosure Project), et l'organisation d'une projection de témoignages, suivie d'une conférence de presse.

En ce moment se prépare donc à Hawaï la première conférence sur les Civilisations Extraterrestres et la Paix Mondiale (9-11 juin 2006), à l'instigation de l'Institut d'Exopolitics de Michael Salla.

Parmi les participants, on retrouve diverses personnalités, dont Paul Hellyer, ancien Ministre Canadien de la Défense, le Capitaine de l'USAF Robert Salas, le Lt Col. Wendelle Stevens, Philip Corso Jr, J.Z. Knight, l'Ambassadeur John W. McDonald, et bien sur des représentants de l'ICIS.

Au terme de la Conférence seront publiés une 'Déclaration' et un 'Plan d'Action' en vue de la coopération de l'humanité avec les civilisations extraterrestres qui nous visitent, afin de promouvoir la paix mondiale.

Michael Salla

Le 6 juin, les échanges chez LuciAnarchy-Open Mind se poursuivent sur Serpo sans aucune référence aux malversations du "Gang des 4", comme si une page était tournée. Vanstraat : "Mon sentiment profond est que les révélations de Serpo devaient être présentées de cette manière assez disparate pour une bonne raison; le groupe concerné ne pouvait pas courir le risque d'être identifié, c'est pourquoi ils ont ajouté des trucs ici et là, autour du thème central, afin que personne ne puisse tracer l'origine de la fuite de manière trop précise.

Si l'information avait été communiquée mot pout mot, je me doute bien que les Anonymes auraient été identifiés, arrêtés, et auraient disparus pour de bon."

De son côté l'activité intellectuelle est proche de zéro chez Reality Uncovered. Profil bas. L'administrateur ZepTepi a bien annoncé en quelques lignes que des "accusations graves" avaient été portées contr lui sur la liste de diffusion de Victor Martinez, mais il s'est donné un peu de temps avant de trouver une réplique : "Juste un mot sur les emails reproduits par VM le 5 juin, ils sont remplis de mensonges et d'absurdités. Ce n'est qu'une manière de détourner l'attention. Il est aidé en celà par des responsables de l'autre forum. Victor Martinez aura la réponse qu'il mérite le moment venu." Les abonnés de RU n'en sauront pas plus. Mais on ne pouvait pas attendre de l'éditorialiste qu'il publie le détail de ses échanges laborieux avec le Dr Webre, encore moins qu'il annonce le fiasco de l'interview video.

Encore une fois je n'ai ici aucune hésitation à bien marquer la différence d'approche entre les deux forums. Open Mind regroupe à mes yeux des gens de bonne volonté, en attente - souvent depuis des années - d'une révélation publique. Il y a chez la plupart une authentique aspiration à voir s'épanouir la conscience humaine, ils s'intéressent à la parapsychologie, aux NDE, à la spiritualité. En revanche les rescapés de ATS, regroupés sur RU, sont manoeuvrés par de vieux routiers de la désinformation comme Wayne, Springer, ou Shawnna. Ceux-là n'attendent rien, ne considèrent aucune possibilité de visite d'aliens, quand ils n'ont pas été simplement recrutés pour faire diversion. Un exemple récent avec la manière Shawnna ("la femme d'un gardien de parc à caravane"... je plaisante), se faisant passer pour une journaliste, sous une fausse identité - le nom d'un premier mari - afin d'obtenir une interview délicate, ou s'inscrivant sur un forum sous le nom de "rickcdoty" après avoir été bannie deux fois sous d'autres pseudos.

Une autre image pour caractériser les deux forums que j'évoque en ce moment : l'un serait du type "regroupement de citoyens prêts à échanger, confronter, examiner" même si tout le monde n'y est pas tout blanc, l'autre est inspiré par des professionnels du bandeau publicitaire, hantés par la croissance et l'augmentation du traffic internet, en étroite collaboration avec un avocat retors : "Mieux que la moyenne des gens, je connais des mots qui impressionnent" (Wayne J.).

Un Administrateur de OpenMind publie son sentiment sur la question : "Je pense qu'assez rapidement la communauté ufologique dans son ensemble va se rendre compte de ce que sont les Fouineurs, et comprendre leur mode opératoire qui consiste à piéger, décevoir et tromper. Il semble bien que nos Amis de ICIS ont pigé assez vite!

A mon avis, il est scandaleux que la croisade de ces 'Fouineurs' empressés et autosatisfaits abuse la communauté ufologique et puisse saboter la divulgation. Je frissonne à l'idée de ce qu'un tel sabotage peut donner sur le long terme pour l'humanité."

Suite du non-évènement évoqué le 25 mai avec le "Tsunami Julien". Le personnage sera ravi d'être cité, même quand il atteint comme cette fois encore, les sommets du ridicule. Voici ce que titre et développe Craig Boswell sur le Web le 6 juin, l'un des plus fidèles porte-paroles de Eric Julien :

"Des dizaines de millions de vies ont été sauvées le 25 mai 2006, gràce à l'annonce d'un tsunami géant ce jour là!

Eric Julien proclame la plus grande opération exopolitique de l'histoire!!!

Le tsunami géant (qui devait dévaster la côte est des Etats-Unis) devait être provoqué par des éruptions volcaniques, suite à la chute de fragments de la comète SW-3. Une civilisation extraterrestre hostile avait fragmenté la comète en 1995.

Les signes avant-coureurs de ce possible évènement furent nombreux, et divers gouvernements en ont secrètement pris acte... Un responsable du NOAA donna l'alerte le 23 mai sur CNN à propos d'un nouveau type "d'ouragan" devant frapper de façon imminente toute la côte Est des USA, y compris la partie littorale normalement épargnée par les ouragans. Il baptisa ce curieux phénomène "splosh model". Par ailleurs, au matin du 25 mai, un mémo d'exercice d'évacuation aurait été adressé aux membres du congrès américain, pour la journée en cours. De même, la FEMA – organisme gérant les catastrophes naturelles - avait programmé un exercice d'alerte au tsunami du 23 au 25 mai.

Contrairement aux déclarations de la NASA, des fragments sont bien tombés dans l'Atlantique, comme Julien l'avait prédit dans un article publié le 11 avril. Malgré des vagues de 80 mètres (le record est de 34 mètres) aucun tsunami n'a frappé les côtes atlantiques. L'alerte de l'ancien pilote de jets était seulement conditionnelle.

Dans ses articles publiés sur www.savelivesinmay.com Julien avait expliqué les raisons de cette alerte, à savoir le projet de recourir à des armes nucléaires - affectant les plans sur lesquels vivent les ETs - dans une possible guerre contre l'Iran. L'auteur de 'La Science des Extraterrestres' affirme avoir établi le lien entre l'arme atomique et la présence de civilisations de l'espace sur Terre.

Le 25 mai 2006, le gouvernement américain aurait décidé de repousser l'opération 'Divine Strake' un test qui devait avoir lieu en préalable à une attaque préventive contre les installations nucléaires iraniennes. Depuis le 25 mai, les relations entre l'Iran et les Etats-Unis se seraient miraculeusement améliorées. Le spectre d'une troisième guerre mondiale est donc momentanément écarté, et des dizaines de millions de vies ont été épargnées gràce à la diffusion de cette information!

La menace d'un tsunami géant provoqué par des extraterrestres hostiles, relayée par les medias internationaux, a donc eu pour effet d'apaiser les tensions internationales. D'après Julien, une civilisation extraterrestre bienveillante est intervenue pour minimiser les effets attendus de cette alerte.

Cependant, tout danger n'est pas écarté. Eric Julien déclare : 'Une catastrophe sans précédent, ayant son origine dans de soi-disantes causes naturelles, pourrait se produire dans les prochains jours si les medias du monde entier n'informent par le public immédiatement de la réalité de la présence extraterrestre sur Terre, de manière détaillée et objective, avec une ouverture d'esprit qui caractérise les civilisations avancées, afin d'élever la conscience du public'."

Voilà donc comment le prophète apocalyptique s'en tire avec une nouvelle menace, en reportant de quelques jours sa catastrophe annoncée.

A présent pour moi tout s'explique en 5 points :

1- Eric Julien est déjà bien connu pour ses aspirations prophétiques ("Message télépathique des E.T." appellé le  "Référendum mondial" en 2003) et pour ses vantardises jamais prouvées ("je suis invité à un stage de pilotage en soucoupe" en 2004)..

2- Avant même la traduction de son livre en américain, mais pour la ligne générale de son propos, il a été honoré de rejoindre le Comité directeur de l'Institut d'Expolitique de Michael Salla, basé à Hawaï.

3- Il savait que la 1ère conférence sur la Paix mondiale organisée par l'Institut aurait lieu du 9 au 11 juin à Hawaï. Il a donc cherché un moyen d'attirer l'attention sur lui d'ici la fin mai.

4- Mais le grand bluff de sa nouvelle "Opération Tsunami" n'a pas été validé par l'Institut, dont il a du démissionner en avril dernier.

5- Faire le rapprochement avec la politique des Etats-Unis dans un possible conflit avec l'Iran en donnant un caractère exoplitique à ses prophéties, c'est essayer de coïncider avec certaines des idées de M. Salla, pour tenter de rentrer en grâce auprès de l'Institut qui l'avait désavoué.

Depuis des années j'observe avec intérêt les développement de l'Affaire UMMO. A l'été 2002 est née une liste de diffusion en français, gérée par des modérateurs attentifs, et sauf quelques accrochages égotiques, elle suit discrètement son cours sur des sujets extrêmement variés : physique, langage, biologie, métaphysique... Un second forum est apparu fin 2005, à l'initiative de Jean-Pierre Petit. Parfois un chercheur isolé rédigera quelques pages exprimant des points de vue divergents sur un site web personnel... Mais personne ne pourrait s'imaginer que l'histoire s'enflamme au point où nous en sommes autour de Serpo. Je ne me chargerai pas de développer davantage sur Ummo, puisque des auteurs comme Christel Seval le font très bien par ailleurs.

Le 6 juin, un abonné de la liste de VM reprécise ma précédente question adressée à Robert M. Collins :

Christen Wxxxxxx :

Vous avez répondu récemment : "Toutes ces histoires que vous avez entendues concernant le fait que Richard Doty ait pu fabriquer ou monter de toutes pièces l'Histoire SERPO sont clairement fausses, absolument fausses en fait."

"Mon commentaire :
La crédibilité de Richard Doty a été bien entamée à cause de tout ce temps passé à répandre sa désinformation. Je sais qu'à une époque son boulot consistait à to confabulate and confuse, et je réalise que les gens peuvent changer.

C'est pourquoi il est normal que des questions s'élèvent concernant tout ce que Doty peut raconter ou prétendre. Qu'est-ce qu'il nous dit CETTE fois ? La vérité, un mélange d'information et de fausses pistes, ou bien est-ce encore une désinformation totale ?

Les chercheurs et le public sont toujours sceptiques envers Doty, mais le fait que vous vous portiez garant peut nous aider."

Salutations,
Christen

Robert Collins lui répond le jour-même :

"Salut Christen,

Il faut comprendre que Rick Doty n'est plus actif dans le circuit de la Désinformation depuis 1988. En fait il a quitté l'Air Force le même mois et la même année que moi (Novembre 1988). J'étais bien informé de toutes ses pratiques de désinformation avant qu'il prenne sa retraite. Je connaissais ces affaires au cas par cas, y compris celle avec Linda Howe. Pour citer Tom Mack au sujet de Doty, voir ce lien :
http://www.ufoconspiracy.com/reports/tom_mack_groomlake.htm

Le premier emploi de Doty a consisté à protéger de l'information concernant des programmes hautement sensibles et il s'en est très bien sorti, d'après ce que m'ont rapporté Paul McGovern, Gene Lakes et quelques autres en plus de Tom Mack. Quelle preuve concrète avons-nous qu'il dit bien la vérité aujourd'hui ? Bien, je vous cite Wright-Paterson par exemple, et le Batiment 45. Rick m'a fait une visite guidée de WPAFB en Mai 1982. Nous avons tout passé en revue, jusqu'au dernier détail qu'il soit voit possible d'imaginer, la construction, les couleurs, l'agencement, le nombre de marches, les couloirs, les Mezzanines, les tunnels, la disposition des caves, les emplacements de parking, etc, etc. Avec tous ces détails et avec l'aide des Ingénieurs Civils affectés à WP, nous avons confirmé tout ce que Richard avait décrit. Il ne nous a pas été possible de pénétrer dans les caves, parce qu'elles avaient été murées, et le sont restées, depuis fin 1982 début 83. Ernie Kellerstrass a corroboré le récit de Rick en y apportant d'autres détails. Ernie a développé davantage à propos du Batiment 620. Egalement, CE a vérifié les détails de cette histoire rapportée par Ernie sur le Batiment 620 et il a constaté que tout collait. Tout ceci et bien davantage se trouve dans le livre EfD au châpitre consacré à WP. J'ai été récemment interviewé pour un magazine de "History Channel" qui sera diffusé à l'automne 2006 sous le titre Hangar 18. Les producteurs étaient si confiants au sujet de WP qu'ils ont envisagé de reprendre près d'une dizaine d'illustrations qui se trouvent dans le châpitre sur WP.

Concernant SERPO. Rick n'est pas responsable de l'information sur SERPO. Quelque chose me dérange dans cette affaire parce qu'elle contient des informations erronées, de l'information inexacte et de la désinformation. Le COEUR de l'histoire sur SERPO est-il Correct? Je le pense, parce que mes sources qui remontent jusqu'en 1985 me disent bien que c'est arrivé. Est-ce que d'autres morceaux ou parties de l'histoire de SERPO sont véridiques? A nouveau, je le pense parce que ces morceaux s'imbriquent dans ce que les "autres" sources m'ont raconté. J'ai exposé ce que je pense être vrai de l'affaire SERPO dans un ultime chapitre de la 2ème Edition et je laisse les lecteurs seuls juges. En fin de compte, ma seule critique envers Doty et d'autres à l'intérieur ou l'extérieur du gouvernement, c'est qu'on voit bien que beaucoup n'ont aucune formation scientifique, et ça peut entraîner des confusions et des discussions superflues dans de nombreux domaines.

D'autres questions? N'hésitez pas."

Salutations,
Robert Collins

Ivo5000 réume ainsi pour ce chapître: "Si on lit le livre du Capitaine Collins, "Exempt from Disclosure", il déclare quil a exposé ce qui dans cette histoire ne fait pas de doute. Le corollaire est que ce dont il ne parle pas serait ce qu'il considère comme '...information erronée, erreurs d'interprétation et désinformation'."

.J'ajoute : "Ou bien encore il a préféré omettre des choses qui peuvent être vraies mais qu'il ne pouvait pas corroborer."..

7 juin : le "Gang des 4" vient d'officialiser l'"étroite collaboration" de Tacitus Monroe, déjà maintes fois évoqué. On avait bien remarqué le "silence assourdissant" de TM depuis près d'un mois sur Serpo.info. Aujourd'hui, en rejoignant Reality Uncovered, il fera l'économie d'un site web laissé à l'abandon. Reste à se voir confirmer si le Corbeau est un seul personnage, Wayne, ou s'il aura incarné tour à tour les membres du groupe.

Le signe de cette fusion est la publication sur RU de la toute première manoeuvre d'approche de Victor Martinez par Wayne J. le 16 février dernier. Quelqu'un (ZepTepi) l'avait aidé à remarquer le pseudonyme de "Wizardofzin" associé au pseudo "Sylvester McCoglin" sur la liste de diffusion pendant la période de réception des messages de Anonyme1; et constaté sa disparition à un moment-clé. Nous avons vu que Victor a cette (mauvaise) coutume d'afficher ouvertement tous les co-destinataires de sa liste. Donc, ouvrant un compte chez Lycos sous ce pseudo, Wayne a manipulé V. Martinez en lui adressant ceci :

Victor :
Soyez très prudent. NE FAITES CONFIANCE A PERSONNE!!!
Vous n'avez pas été VIRE.
Nous avons été VIRES.
Je dois maintenant vous demander de m'aider à identifier les imposteurs.
NE MONTREZ CE MESSAGE A PERSONNE
Envoyez-moi une copie de TOUS les Messages que vous avez reçus de moi-même et de l'imposteur.

JE DOIS LES MONTRER A MES SUPERIEURS AFIN QUE NOUS PUISSIONS AVANCER.

Les explications suivront. L'adresse chez lycos est compromise.

Ne communiquez cette adresse à PERSONNE
et ne dites à personne que nous sommes en contact.

Réponse urgente attendue. J'aimais bien nos conversations.

SM

Plusieurs points sont intéressants à relever sur la "manière" du Corbeau, qui bien sûr ignore les tournures habituelles des précédents échanges entre le "vrai" Anonyme et Victor. Pour justifier une évidente rupture de style, celui qui se fait passer pour le véritable "Sylvester McCoglin" doit jouer l'urgence, quasi télégraphique : nous sommes dans une situation presque désespérée, le complot a été découvert, des têtes vont tomber... Des supérieurs menaçants doivent être rassurés, l'ennemi est partout, notre meilleur ami pourrait nous trahir... Le climat de peur presque panique est installé, mais tout espoir n'est pas perdu. Le Corbeau amène sa victime à penser qu'il est encore temps de sauver l'essentiel. Mieux, il reste un ultime espoir de rétablissement en confondant les imposteurs; et c'est dans ce rôle salvateur que Victor est poussé à réagir avec précipitation.

Sur le fond : le manipulateur (Wayne, aidé des trois autres) annonce à Victor Martinez que "son" Anonyme original est de retour ("Nous avons été VIRES"). VM avait été un temps supplanté publiquement par Bill Ryan et son Anonyme "Deux", le voici rassuré ("Vous n'avez pas été VIRE".) Ce retour sur le devant de la scène doit le flatter, d'autant mieux qu'il est appellé à jouer un rôle important ("Je dois maintenant vous demander de m'aider à identifier les imposteurs") consistant à démasquer les "fausses sources" de Bill Ryan.

[La réponse de Victor, 30 minutes plus tard]

SYLVESTER :

WOW! J'avais essayé d'envoyer des messages à CETTE adresse chez lycos mais ils sont TOUS revenus, c'est pourquoi je vous avais enlevé de ma liste de diffusion depuis deux (2) semaines. Qu'est-ce qui s'est passé?! QUI m'envoyait les messages? Bill Ryan a reçu TOUS les courriers, mais pas MOI, donc je n'ai AUCUN de ces messages à vous faire suivre!!

Egalement, conformément à votre demande, j'ai EFFACE TOUS vos emails qui dataient d'avant les 19/20 décembre, du coup il n'y en a pas UN SEUL qui puisse servir de compaison! J'AI RESPECTE VOS INSTRUCTIONS.

BEAUCOUP de gens ont suspecté que Bill était en rapport avec un IMPOSTEUR parce que les courriers qu'il recevait ne donnaient pas la même "impression" que les miens. Ce que je peux faire c'est vous envoyer les messages reçus depuis votre départ,... voulez-vous ceux-là?

REPONSE IMMEDIATE!

Cette toute première réponse de Victor démontre bien si nécessaire qu'il a toujours été dans le flou depuis le début : s'adressant à un correspondant crédible, il avoue candidement n'avoir jamais été autre chose qu'une boîte aux lettres. Ceux qui l'auraient imaginé forgeant toute cette affaire Serpo seront édifiés. En outre, mais le point est plus subtil, Victor Martinez confirme involontairement ce qu'il affirmait depuis le début : il n'avait pas cherché à identifier l'adresse IP de son correspondant, et puisqu'il n'avait sincèrement gardé aucune trace des premiers courriers, cette recherche a posteriori - ou la compaison de ses sources avec celles de Bill Ryan - était effectivement impossible.

Je souligne ce point, parce qu'un possible mensonge sur ce détail avait soulevé beaucoup de railleries de la part de ses détracteurs : Comment Victor avait-il pu détruire ces précieux Messages ? Pourquoi voulait-il nous faire croire qu'il n'avait pas cherché à tracer la source...? Le fait est qu'il avait scrupuleusement suivi les consignes, et qu'il ne pouvait plus tracer et comparer avec Bill Ryan l'adresse IP de leurs expéditeurs.

[Victor, deux heures plus tard]

SYLVESTER :

Je suis CERTAIN à 99.99% CERTAIN que c'est "vous" à cause d'une phrase-clé à la fin de votre courrier : "J'aimais bien nos conversations." [moi aussi!]

Mais vous avez aussi écrit : "NE FAITES CONFIANCE A PERSONNE!" alors ça devrait vous inclure VOUS AUSSI, n'est-ce pas?

OK, alors pour être 100% CERTAIN que vous êtes bien le "vieil" ANONYME, laissez-moi vous poser deux (2) questions "triviales" auxquelles vous devriez pouvoir facilement répondre :

1) A quand remonte le DERNIER message que vous m'avez envoyé, qui incluait les notes du Journal pour le MESSAGE #11?

2) Choisissez une question quelconque dans votre ANCIEN compte chez lycos.com et envoyez-moi la réponse depuis votre NOUVEAU compte yahoo.com,... Ma MEFIANCE est-elle à la hauteur de votre attente?

Je viens de vous envoyer une rafale d'e-mails, pour vous mettre au courant de TOUT ce qui est arrivé.

FLASH : "Projet SERPO" fait la COUVERTURE du numéro de Fév/Mars de "UFO Magazine", et c'est quasiment un numéro SPECIAL presque entièrement consacré à l'affaire! IL FAUT LE VOIR! Je vous enverrai des exemplaires si vous le souhaitez, pour vous et vos collègues du DIA-6 !

NOTE: Je ne vais PAS inclure cette nouvelle adresse e-mail dans mes prochains envois , pour être SUR de ne PAS compromettre votre identité; je vous adresserai les prochains courriers, en destinataire UNIQUE; pas de "CC". OK?

Je rappelle qu'à ce moment les enjeux paraissent cruciaux, dans l'esprit de Victor Martinez : il pense communiquer avec le représentant d'un groupe d'anciens agents de la DIA (Defense Intelligence Agency), qui encourent actuellement de très graves conséquences, puisqu'ils sont sur le point d'être arrêtés pour haute trahison, ou pire encore...

Malheureusement le Corbeau, qui diffuse vingt reproductions de correspondance, couvrant moins d'une semaine (du 16 au 21 février), ne communique pratiquement aucun de ses propres courriers. On aurait aimé apprécier comment il a suscité une telle confiance chez sa victime. Il va de soi qu'en incarnant un mystérieux agent de la DIA, très agé de surcroit, qui serait sans doute un peu dépassé par les nouvelles technologies, en retrait de la scène publique, le manipulateur n'a sans doute pas eu beaucoup d'efforts à fournir pour entretenir son "bavard".

On découvre en effet un Victor Martinez extrêmement attentionné envers ce supposé vieillard un peu isolé, probablement incapable de consulter un magazine sur internet, et il l'entretien des faits et gestes de toutes les personnes qui gravitent autour de Serpo, comme on raconterait le monde extérieur à un ermite. J'aurai noté également chez Victor une préoccupation assez égotique mais peut-être légitime, d'avoir été écarté fin décembre 2005, au profit de Bill Ryan.

J'écrivais que Wayne ne reproduit pratiquement rien de ses propres messages, mais il ne peut pas non plus se montrer sous un trop mauvais jour : c'est seulement à travers les discours de Victor qu'on réalise comment le Corbeau a tenté de monter les uns contre les autres, pour semer le doute, atteindre Bill Ryan, impliquer Richard Doty, ainsi que d'autres membres de la "Volière" un peu moins connus du public. Il s'est offert un petit tour dans la cour des grands. Il ne me semble pas que l'avocat de ATS ait souhaité griller spontanément sa dernière cartouche : l'élément déclencheur pourrait être, il y a deux jours seulement, la démarche de Victor Martinez auprès de son employeur - l'important Cabinet Juridique en contrat avec le Gouvernement, suivie d'un avertissement professionnel.

Pour le contenu, à savoir si ce déballage de correspondance apporte en réalité quoique ce soit de neuf sur le fond de l'affaire, je laisse JakeReason apporter son commentaire :

"J'ai lu tous les emails que ZepTepi a publiés. Et en toute honneteté, je ne vois pas ce que ça nous apprend. On voit bien comment Victor s'est fait piéger et manoeuvrer par Wayne. Mais je n'y trouve rien qui nous mène aux éventuels auteurs d'un canular Serpo. Ca pourrait venir plus tard. Pour l'instant, ça nous démontre seulement les turpitudes de Wayne J. Et je ne peux m'empêcher de penser que c'est une manière très opportune de détourner notre attention du fiasco de RU avec l'ICIS."

En effet, le Rapport Préliminaire de ZepTepi sur l'implication de l'ICIS aura soudainement quitté l'avant-scène, alors même que des preuves incontournables nous étaient triomphalement annoncées... C'est dire une nouvelle fois la gestion capricieuse de cette affaire par le forum Reality Uncovered.

Ce qui vient de se passer est conforme à ce que Bill Ryan avait annoncé le 20 mai dernier. Aucune surprise non plus de ce côté là. Mais un constat en ce qui concerne Victor Martinez, à l'épreuve de cette manipulation, il est apparu comme un personnage sans doute bavard et impulsif, mais nul n'aura pu remettre en cause sa grande sincérité face à l'origine des documents Serpo.

Jeddyhi ajoute peu après :

"Je ne peux pas m'exprimer à la place de Victor ou Bill, mais je n'arrive pas à voir en quoi la diffusion de ces correspondances peut nous aider à progresser. Ca n'amène nulle part de publier des échanges privés qui ne servent pas à valider Serpo ni le réduire à un canular. Tout ce que nous apprenons c'est la manière par laquelle Victor a été abusé, et le fait qu'il attend la reprise des révélations."

JakeReason, modérateur sur Open Mind, estime qu'il n'est plus tenu par une parole donnée, et que le moment est venu de nous révèler quelques dessous de l'histoire :

"En fait c'est Zeptepi qui a découvert qui était à l'origine du premier email de Anonyme#1. C'est lui qui nous l'a confirmé. Cependant il a refusé de nous dire comment il l'avait découvert. Il m'a expliqué dans un email que lorsqu'il a fait cette découverte, il l'a partagée avec son équipe, et ensemble ils ont décidé de monter un coup pour tromper Victor en se faisant passer pour Anonyme.

Victor m'a fait suivre le premier email qu'il avait reçu de Wayne, Zeptepi, Ryguy & Shawnna. Wayne a réussi à masquer l'adresse IP d'origine, par une astuce de re-routage, de sorte que Victor n'a pas eu le moyen de tracer la source."

A mesure que ZepTepi & Ryguy avançaient leurs pions, ils ont pris conscience que Bill risquait d'être écarté. Leur but consistait seulement à manipuler Victor - pour identifier ses sources - mais pas à éliminer Bill. Alors voici ce qui s'est passé : tout en continuant d'animer le Groupe des Quatre, l'un d'eux a prévenu Bill de l'opération en cours. Ca s'appelle jouer sur les deux tableaux..

Ensuite, de manière inattendue, Wayne & Shawnna se sont rendu compte que l'un de leurs deux autres partenaires, Zeptepi ou Ryguy, avait prévenu Bill. Mais sans pouvoir déterminer lequel avait laché le morceau. La coalition a éclaté. Ryguy & Wayne se sont séparés sur une grave mésentente.

Tout cet épisode de correspondance truquée aura duré du 16 Février au 10 Mars. Je dispose de tous nos propres échanges par email, en cas de contestation. Mais ne comptez pas sur moi pour faire comme eux en les publiant.

Le procédé était si monstrueux, assorti de telles menaces, que Bill & Victor ont préféré garder ça pour eux. Dans l'espoir que le véritable Anonyme continue à diffuser ses documents sur Serpo.

Quand les manipulateurs ont créé Tacitus Monroe, il est devenu évident que leur but était de monter un chantage pour forcer l'identification de Anonyme."

Parfois le moyen de faire cesser un chantage est de prendre l'initiative de dévoiler son contenu... Ainsi Victor en avouant à Bill Ryan comment il avait été manipulé, lui a exposé l'ensemble des échanges avec le Corbeau. De ce fait, Wayne venait de perdre son unique moyen de pression.

JakeReason conclut pour cette fois :

"Bill & Victor sont tous les deux convaincus que cette intrusion du "Gang des Quatre" a modifié le processus et le calendrier de la Divulgation.

Il n'y a pas de rivalité entre "Victor et Bill". Ils forment une équipe. Chacun conserve son indépendance, mais ils sont associés, quoi qu'on en pense. Serpo.org est le site officiel. Bill se charge de la communication, et Victor gère la liste de diffusion. Ils ont traversé une période assez trouble, mais principalement à cause des manoeuvres frauduleuses du "Gang des Quatre". Les choses sont rentrées dans l'ordre dès qu'ils ont su ce qui s'était passé. Jamais ils ne se sont opposés, malgré les efforts de ce petit groupe pour les diviser. Bill & Victor partagent ce même désir de contribuer à une véritable Divulgation.. Ils sont en communication permanente."

En deux lignes, Jeddyhi résume la journée : "Ce n'est pas l'exposé d'un éventuel canular qui concerne Serpo, mais c'est seulement le récit d'un canular de Wayne se faisant passer pour Anonyme afin de manipuler Victor Martinez..."

Le 8 juin, ZepTepi publie sur RU trois ou quatre emails supplémentaires. Le volume des échanges m'empêche de tout traduire et publier ici. Mais heureusement pour moi, le contenu n'apporterait aucun élément nouveau qui ne puisse être résumé en quelques paragraphes. Pour un autre modérateur de Open Mind, Ivo5000 :

"Nous avons bien compris la tentative de chantage pour débusquer le véritable Anonyme. Mais comme ça n'a pas fonctionné, tout ce qui nous est rapporté maintenant n'est que la chronique d'un échec.

RU veut nous faire croire que cette manipulation n'aurait pas stoppé la Divulgation parce que Anonyme était déjà silencieux depuis un mois quand ils commencé...

Le fait de monter les uns contre les autres, et d'impliquer des personnes qui n'ont rien à faire dans cette histoire, ne va pas aider à ce que la vérité soit connue. Alors, qu'ils ne viennent pas nous vanter la sincèrité de leur démarche."

Jeddyhi, lui, s'intéresse à la ditribution des rôles :

"Tous les emails de Sylvester à Victor émanent du compte wizardofzin@yahoo.com qui avait été ouvert par Wayne Or chacun sait qu'il suffit de connaître le mot de passe pour l'utiliser. Donc je pense que Zep aussi bien que RyGuy ou Shawnna ont très bien pu s'en servir à tour de rôle."

Amusant, DragonFire est allé demander aux administraurs de RU : "Puisque vous avez été capables d'usurper des identités, comment voulez-vous maintenant qu'on accepte vos documents pour des vrais ?"

D'ailleurs, Surfer a remarqué que le dernier courrier publié ne comporte pas l'en-tête habituelle : "Ils ont même osé nous présenter un faux email ! (celui qui désigne Richard Doty)."

Maintenant c'est au tour de la "Bande des Quatre" de se voir appliquer une forme de soupçon systématique. Chaque document qu'ils viennent de publier est observé à la loupe.

Je suis désolé du contenu parfois technique de certains passages, mais il est nécessaire de les citer pour apprécier la complexité et les subtilités de la manoeuvre...

Bon, admettons maintenant que l'adresse découverte par le Corbeau conduise bien à la machine, l'ordinateur personnel, de Richard Doty... Très bien. Je publie ceci sous le pseudo Nemo492 :

"Ca ne me pose pas de problème que Doty soit le conduit, ce serait même une manière très sécurisée pour des agents de la DIA : faire passer les messages par une adresse-tampon, celle d'un ancien agent de renseignement."

Ivo5000 me répond trois minutes plus tard :

"Il se pourrait bien, Nemo492, que tu viennes de formuler la meilleure réponse dans cette situation."

La seule question qui pourrait continuer d'agiter les "fouineurs" serait de savoir si Doty lui-même n'aurait pas tout inventé ! Encouragé à risquer une hypothèse, je tente cette image :

"Une chose : je ne peux pas imaginer le Capitaine Robert Collins appréciant que son co-auteur Richard Doty fabrique de toutes pièces une Affaire Serpo, pour le seul avantage d'augmenter le tirage de leur bouquin...

Ensuite : imaginpns que je fais partie d'un groupe de vieux agents retraités de la DIA, et nous avons beaucoup d'éléments à communiquer.. mais nous sommes assez peu familiers avec les ordinateurs et le traçage des adresses IP - Le mieux ne serait-il pas de s'adresser à un pro comme Doty pour s'en charger ?"

DragonFire :

"OK j'achète ! Mais pourquoi ?"

Nemo492 :

"Ainsi, à moins d'aller fouiller dans les disques durs de Richard Doty, la transmission et la diffusion publique de nos Messages seront sécurisées."

DragonFire :

"Ca me va !"

Belle soirée : le modérateur "global" - Jeddyhi - témoigne que je viens de ramener le bateau au port ("Very good points, Nemo!!"). L'ambiance devrait être plus sereine dans les prochaines heures, les éléments dépareillés se retrouvent imbriqués de nouveau, dans une logique partagée.

Résumons : Centrist est un des piliers du forum AboveTopSecret (ATS), il en est même l'avocat-conseil sous l'identé de Wayne C. Jaeschke. ZepTepi, RyGuy et Shawnna, ont transité sur le forum Open Mind après la fermeture du sujet Serpo sur ATS, avant de créer leur propre forum, Reality Uncovered. Aidé de ces trois derniers, Wayne s'est créé l'identité de Tacitus Monroe - ou TM - dit Le Corbeau, pour manipuler Victor Martinez, le premier canal public des Messages postés par Anonyme.

TM a amusé la galerie en publiant une simple page sur le Web (Serpo.info), promettant des révélations reportées tous les 4 jours. Pendant ce temps, dans des correspondances privées avec Victor, il se faisait passer pour Anonyme, afin d'obtenir ses coordonnées. Il semble qu'il soit remonté jusqu'à Richard C. Doty (Rick) un ancien désinformateur recruté par l'armée américaine. Seulement Rick est retraité depuis 1988, et il a co-écrit un récent ouvrage "Exempt from Disclosure" avec le Capitaine Robert M. Collins (Bob), lequel - tout en connaissant son passé - se porte garant de son collègue.

Alors, Rick aurait-il quand même, et peut-être à l'insu de Bob, entièrement rédigé l'Affaire Serpo, et dans quel but ? On peut souhaiter, parfois, attirer l'attention de ses contemporains, ou avoir envie de leur raconter des histoires, mais je doute que ce soit au prix d'un scandale qui le rejetterait définitivement de la communauté ufologique. Par conséquent, et à ce stade du déroulement, j'en reste à penser que Rick Doty a très bien pu servir de conduit, pour véhiculer des informations émanant d'anciens agents de la DIA. Il est probable aussi qu'une partie de ces documents aient été assortis d'éléments peu crédibles, pour ménager un effet de retro-démenti.

Il reste à constater que Bill Ryan n'a rien publié sur son site Serpo.org depuis le 3 avril, et qu'il n'apporte aucun commentaire personnel sur les forums depuis cette date. Il serait de retour de vacances le 18 juin..

9 juin : Un Administrateur de OM relève un point que je n'avais pas encore évoqué, et qui a été développé il y a deux jours sur RU : Shawnna a publié une coupure de presse d'un petit journal local, en Californie, qui décrit une tentative de vol à l'étalage d'une librairie en février 2002. Arrêté peu après, l'homme aurait déclaré se nommer... Victor Martinez. Quelle affaire ! De cette histoire aussi misérable qu'un retrait de points sur un permis, la fouineuse aurait aimé faire un gros titre. Donc l'Admin de Open Mind revient sur le sujet : "En usant de procédés allusifs pour nous laisser entendre que ce Victor pourrait être le VM dont nous parlons ici, les gens de RU ont vraiment percuté le fond du panier (ce patronyme est particulièrement commun dans cette partie des USA)." Effectivement, quand bien même ce serait le même homme... Bref, c'était pour vous situer le niveau, parfois.

Retour à notre sujet. Trois membres de la "Volière" (voir Annexes) ont confirmé Serpo à leur manière. Leur nom de code est entre parenthèses :

Ernie Kellerstraus (Hawk), a déclaré : "Nous avions 12 autres humains prêts pour un programme d'échange, départ fixé au 24 Avril 1997". Notez le mot "autres".

James Jesus Angleton (Raven) a également parlé d'un programme d'échange : "Ils sont venus ici, nous y sommes allés." Il a mentionné que le contact remonte aux années 30. "Il s'est passé quelquechose à Roswell, mais pas selon ce qui a été dit - un Eben survivant est 'reparti' dans le cadre du programme de contacts de 1964 à Holloman Air Force Base (Nouveau-Mexique)."

William Moore (Sparrow) : "Apparemment, nous sommes toujours (ou jusqu'à très récemment) en contact avec une espèce, les Ebens qui ont 20-25.000 ans d'avance sur nous. Ca prend 22 jours. Ce n'est pas 11 pour l'aller et 11 pour le retour. Ca prend plus de temps pour nous d'y aller que pour eux de venir."

Le problème avec ces membres de la "Volière", ainsi surnommés par William Moore lui-même, c'est que la plupart ont un passé sulfureux dans le renseignement, et la désinformation. Il y aurait donc une sorte de concertation entre ces personnes pour diffuser la même intox...? Actuellement, je ne vois pas l'intérêt de se compromettre personnellement quand on est si peu susceptible d'atteindre le grand public. Autrement dit : avant la diffusion - finalement très confidentielle - de l'Affaire Serpo, qui aurait eu l'idée de faire un rapprochement entre ces déclarations éparses ?

Mais d'autres stratégies se développent.

Comme la diffusion de ce documentaire présenté hier aux Etats-Unis sur CNN - dans l'émission de Anderson Cooper - "360°", qui interrogeait le populaire acteur Dan Aykroyd (80 films, dont Blues Brothers - 1980, Cone Head-1983, Ghost Busters-1984) : "Dan Aykroyd, unplugged, on UFOs" : "Vous savez, 48% des Américains pensent que les Ovnis sont réels. Je pense que nous avons maintenant suffisamment de témoignages de pilotes, d'officiels, de gens qui ont eu cette expérience...

A celà s'ajoute ma propre expérience : j'ai vu quelquechose, en haute altitude, avec trois autres personnes. Ce n'était ni un hélicoptère ni un jet. Bien sûr, on peut toujours argumenter. Je ne peux pas vous affirmer à 100% que c'était un engin fabriqué par des êtres venus d'ailleurs... Je peux seulement vous raconter ce que j'ai vu et ce que j'ai ressenti. Ils sont là. Ils nous observent dans notre petite boîte de Pétri, et j'ajoute que, dans l'état actuel de notre humanité, ils ont toutes raisons d'être déçus."

- Anderson Cooper : "David Sereda, pourquoi avez-vous produit ce documentaire avec Dan Aykroyd ?"
- David Sereda : "
En 1968, à l'age de 7 ans, je revenais de l'Ecole élémentaire, je rentrais à la maison. Et il y avait tous ces gens regroupés qui montraient un endroit dans le ciel, vers cet objet qui avait l'air métallique, en forme d'assiette - comme un UFO, avec une sorte de petite protubérance au-dessus. Il faisait grand jour. Cet objet était assez bas, à environ 1.000 mètres. Si j'avais eu un camescope à l'époque, j'aurais tourné le plus fabuleux document que vous ayez jamais vu.
Imaginez, pendant 20 minutes des gens qui allaient frapper aux portes dans tout le voisinage : Venez-voir cette chose ! Quand on est face à un tel évènement, ou qu'on le repasse dans sa mémoire, c'est plus fort que toutes les videos ou les photos qu'on a pu voir. C'est tellement réel pour moi. Depuis l'age de 7 ans je suis captivé par ce phénomène."

L'Administrateur de LuciAnarchy - Open Mind - publie le 9 juin

T.C.GROUP - Les Révélations sur Seinu

"Il m'a été demandé de ne PAS divulguer le contenu du récent communiqué de 'TC', qui est arrivé hier. Toutefois, je peux vous dire qu'il expose une information extraordinaire – bien qu'il ne concerne pas la divulgation de la présence alien. Ne m'en veuillez pas si je ne vais pas plus loin, je dois respecter leur PROPRES souhaits dans l'intérêt de la divulgation sur Seinu. En constatant ce qui est arrivé pour Serpo, vous comprendrez que je dois respecter ces instructions à 100%."

"[...] Juste pour faire savoir à vos lecteurs que nous sommes toujours là, et que nous ferons le nécessaire en temps utile. [...]"

Deux jours plus tard, Open Mind publie ce nouveau communiqué, dans le fil de discussions consacré à Seinu. Je pense qu'il sera difficile de trouver pire exemple de manipulation mensongère...

11 juin - Bouclage (pour l'instant ?)

[destinataire enlevé]
"Je suis triste de vous annoncer que Serpo, Serponia, Seinu, ou quelquesoit le nom que vous voudriez lui donner, ne serait finalement qu'une sorte de test lancé par les forces obscures.

Nous avons été reçus pendant plus de deux heures par un ancien responsable de haut-rang, qui nous a expliqués l'objectif et ce qu'en a retiré ce groupe.

Comme évoqué précédemment, plus votre accréditation est élevée, plus vous avez de chances d'accéder à la vérité.

Malheureusement, les forces obscures étaient si méfiantes, ça a commencé au début des années 60, elles se sont rendu compte que quelques personnes ayant un au niveau d'accréditation élevé avaient entrepris de divulguer des secrets, soit en en parlant, ou commettant des actes de trahison en laissant filtrer des documents classifiés. Pour parer à celà, ils ont fait en sorte que des "employés" aient connaissance d'un faux projet ou d'une information top-secret erronée. Selon le secteur d'activité de cet "employé", on savait qui avait eu connaissance de tel projet ou telle information, et si une fuite se produisait, on pouvait identifier précisément l'origine des fuites.

Ils ont donc élaboré un plan d'action en deux points.

1- Comment les documents avaient fuité et qui était responsable.

2- Après que l'information ait été exposée, analyser son parcours et déterminer à qui elle était destinée. C'était pour eux une chance supplémentaire que ces projets soient diffusés sur l'Internet, ce qui leur permettait de connaître l'identité de ceux qui s'intéressaient à cette information, afin de procéder à des recoupements pour des tests ultérieurs.

Notez bien que j'ai parlé de tests ultérieurs. Ceci veut dire que d'autres opérations de ce genre sont en cours, et qu'il y en aura d'autres par la suite. Chacun contient une part de vérité, c'est ce que je vais expliquer ensuite.

Quelques membres du groupe des Oiseaux sont impliqués et sont au courant de ces tests. Veuillez considérer que les autres ne sont pas en cause et ignorent ce processus. Nous ne savons pas qui est dans quelle catégorie, et cette information ne sera pas dévoilée.

Bon Dieu, il ne faisait que sourire, et ça nous a énervés.

La raison pour laquelle nous avions souhaité le rencontrer tenait au fait que nous avions besoin de confronter une troisième histoire, qui avait toutes les chances d'être fausse. Nous avons tout examiné soigneusement et nous avons réalisé ce qui se passait, mais nous voulions contre-vérifier cette révélation et nous sommes au regret de dire que nos propres conclusions ont été confirmées.

A présent, la bonne nouvelle que vous connaissez peut-être déjà, est qu'il y a une part de vérité dans tout celà, au moins en ce qui concerne "J". Il ne nous l'a pas exprimé avec ses mots, mais nous avons compris qu'il allait afficher un "sourire" pour une réponse positive à notre question, et dans le cas contraire la réponse serait négative ou ce serait le signe d'une fausse information. Il nous a fallu une ou deux minutes pour comprendre comment cela fonctionnait, et ça nous a énervés, mais nous attendions beaucoup de ses réponses. Après environ 5 minutes de questionnement, il a fait signe que c'était terminé, nous a souhaité le meilleur, et nous a raccompagnés vers la sortie. Les questions et réponses se trouvent ci-dessous.

Q - Est-ce que "J" a été impliqué dans les activités de ces agences – ainsi qu'il est indiqué dans son journal – et selon ce que vous venez d'évoquer ?
A - Sourire.
Q - Est-ce que des engins sont stationnés dans l'espace ?
A - Sourire.
Q - Les appelle-t-on des protecteurs?
A - Pas de sourire.
Q - Leur donne-t-on un autre nom ?
A - Sourire.
Q - Est-ce que le projet/la mission s'appelle toujours Solar Warden ?
A - Pas de sourire.
Q - Est-ce que ce nom Solar Warden a correspondu à quelquechose ?
A - Pas de sourire.
Q - Est-ce qu'un de ces engins stationnés dans l'espace a été accidenté et a essayé de se poser au Livermore Lab en 1998 ?
A - Sourire.
Q - A-t-il été abattu parce qu'il a été considéré comme un engin hostile ?
A - Sourire.
Q - Etait-ce en raison de sa vitesse et de sa localisation ?
A - Il a haussé les épaules.
Q - Est-ce qu'il l'ont pris pour un missile ?
A - Pas de sourire.
Q - A-t-il été abattu par un tir laser ?
A - Sourire.
Q - Est-ce que cet engin stationné dans l'espace essayait de se poser sur la route qui se trouve sur le périmètre du Livermore Lab ?
A - Il a haussé les épaules, et il a sourit.
Q - Avons-nous été capables de rétro-ingénierer ces engins, disques, ou vaisseaux qui ne sont pas... disons, de notre planète ?
A - Sourire.
Q - Est-ce que nous sommes en mesure de faire voler certains de ces engins, disques, ou vaisseaux qui ont été récupérés ?
A - Sourire.
Q - Est-ce que nous sommes, est-ce que la planète Terre, est visitée par plusieurs races EBE ?
A - Sourire.
Q - Le chiffre est-il supérieur à 20?
A - Sourire.
Q - Quelques-uns nous sont-ils hostiles ?
A - Sourire.
Q - Est-ce que l'une de ces races EBE nous vient du système Zeta Reticuli ?

"A ce moment il a changé d'expression, et comme évoqué plus haut, il s'est levé, nous a souhaité le meilleur, et nous a raccompagnés à la porte sans ajouter un seul mot. J'ignore s'il avait pu être contrarié par la question, ou quelque chose que nous avions fait.

Nous avons toujours affirmé que nous concentrons nos efforts pour dévoiler la vérité. Dans ce cas présent, la vérité pourrait être décourageante, mais il y a un côté positif. "J" était très respecté et ce personnage a confirmé solennellement que l'information de "J" était exacte, excepté pour Seinu. Nous n'avons pu nous faire confirmer certains points dans l'entretien raconté plus haut.

Nous avons appris plusieurs choses intéressantes, que j'aborderai plus tard, sur la désinformation propagée par des sites internet et au sein des groupes ufologiques.

Ce voyage aller-retour en avion m'a fatigué, mais je pense que vous deviez connaître ces informations au plus tôt. Nous allons nous arrêter là pour le moment, et prendre les mesures nécessaires afin de nous assurer que nous n'avons pas été trompés une nouvelle fois, mais j'en serais étonné.

Je n'ai pas le coeur d'informer [peudo enlevé] sur ce point. Ce serait peut-être préférable de le laisser mourir en continuant à croire à Seinu.

[enlevé], nous sommes désolés de cette contre-information, les vérifications vont dans notre sens, et nous savons maintenant que cela provient du même endroit qui a diffusé ce faux projet. En fin de compte nous avons été amenés à connaître un peu de la vérité, et c'est toujours une victoire. Nous avons toujours à vous communiquer le reste des documents de "J" (pas sur Seinu) et d'autres informations qui nous sont parvenues, mais à la lumière de ce qui est arrivé, nous allons avoir besoin de mettre au point un nouveau système de sécurisation avant de diffuser. Nous serons à nouveau en contact, mais pas avant un moment."

[peudo enlevé]

Dans le même temps, l'équipe de Jerry Pippin nous fait savoir qu'elle s'active à convaincre un nouveau témoin de participer à une interview : il s'agirait d'un ancien membre de l'équipe de "suppléants", de ceux qui s'étaient préparés mais n'avaient pas embarqué pour Serpo. Il ne doit pas être tout jeune, puisque tous les autres embarqués seraient morts avant 2002-2003.

C'est le rôle de l'Administrateur de Open Mind de tirer cette conclusion provisoire :

11 juin - Epilogue

"Avec ce dernier envoi du groupe TC, la boucle semble bouclée. Nous avons plusieurs fois sur ce forum, évoqué le "test  de température" avec la diffusion de Serpo et de Seinu. Ce qui ressort à nouveau de cette information, c'est qu'il y a une part de vérité dans le coeur de l'histoire, mélée à des éléments de désinformation.

Nos correspondants ont fait allusion à toutes ces machinations dans les coulisses qui démontrent combien le processus de la révélation pouvait être encombré d'embûches. Je peux vous confirmer qu'un tout dernier communiqué du groupe TC révèle quelques informations extraordinaires qui concernent des évènements récents en rapport avec la diffusion de Serpo, le rôle de ATS – les opérations cointelpro et la désinformation. Dès qu'il nous donneront le feu vert, vous serez les premiers à en connaître tous les détails.

Mais je m'en tiens à leurs instructions. Ils ont eu l'occasion d'apprécier de quelle manière s'est déroulée la diffusion de Seinu sur ce forum, en leur offrant une plateforme sécurisée, et nous avons TOUS constaté que nous avons été préservés du sabotage organisé par les habituels fouineurs.

En respectant les 'règles du jeu', nous pouvons espérer recevoir toujours plus d'informations. Vous tous, contributeurs ou lecteurs, faites partie de ce processus historique, à vous de réagir comme bon vous semble. Soyez néanmoins conscients des responsabilités qui vont de pair avec tout engagement, et souhaitons de progresser hors de toute suspicion, défiance, et tromperie, vers un futur meilleur qui apportera la lumière sur toutes formes de Vie dans le Cosmos, si possible dans la Paix."

Etonnante confiance de l'Admin envers cette prétendue "source de haut-niveau" qui lui a fait titrer : "Epilogue"...! Autrement dit : "Le mot de la Fin!... Rentrez chez vous, il n'y a plus rien à voir". Mais on va s'apercevoir dans un instant que c'est une nouvelle manipulation.

J'ai exposé un peu plus haut mes premières réticences envers ces communiqués sur Seinu... Il n'y a rien de pire qu'un anonyme essayant de vous persuader qu'il serait plus crédible qu'un autre anonyme. J'écris à mon tour sur OM :

NEMO492 : "Tout ça me semble non seulement contradictoire (revoir le Communiqué numéro 2) mais le ton est généralement ce que peut attendre d'un amateur de SF ou de séries B du rayon espionnage, avec une pointe d'arrogance."

JakeReason s'affiche dans le même sens quelques minutes plus tard :

"L'interview de "l'homme qui sourit" est pour moi totalement absurde. Ils disent avoir passé deux heures sur place (et avoir même pris l'avion pour ça), alors qu'on obtiendrait mieux en restant chez soi.
Des incohérences flagrantes. J'y reviendrai bientôt. Ca prend une drôle de tournure. En fait ça pue comme un rat mort.
PS : Admin a publié tel qu'il a reçu, parce qu'il en avait fait la promesse.
"

Alors, si l'Administrateur espère ménager une possible source en lui promettant de publier in extenso n'importe quelle dérive, la porte est grande ouverte aux pervers, tel Wayne J. - lequel n'a surement pas tourné la page.

J'aurai noté un point intéressant dans l'invraisemblable texte attribué au TC Seinu : "Des services montent des histoires dans le seul but d'observer les fuites." Voilà au moins une des explications possibles de ce qui peut motiver certaines opérations qui engendrent de la désinformation - la fiabilité des employés serait parfois davantage testée que les retombées sur le public.

En attendant d'autres développements, j'aimerais vous faire partager cette réflexion de Jake Reason :

"Un élément intéressant à propos de tout ce qui se déroule actuellement, c'est le contexte. Je pense que nous assistons à un mini-conflit d'intérêts entre la DIA & la CIA sur la stratégie de la Divulgation publique des secrets OVNI/ET.

Révéler ou ne pas révéler a représenté l'enjeu pendant ces 50 dernières années. A présent la question se pose autrement : "Comment doit-on s'y prendre pour annoncer la vérité ?" Ils savent surement qu'ils n'ont pas d'autre choix que de Révéler. Pour 2 raisons.

1) Ils ne peuvent plus gérer un aussi grand nombre de retraités qui sont au courant. On peut évaluer à plus de 50.000 le nombre cumulé de personnes qui ont été témoins oculaires des relations de toutes sortes entre le Gouvernement US et les Ovni/ET au cours de ces 50 dernières années. Le chiffre doit être considérablement revu à la hausse si on prend en compte les familles et les amis. Même le faible pourcentage des plus déterminés (comme Corso), représente encore une quantité de personnes qu'on ne peut plus contrôler.

2) L'Internet. Personne sur cette Terre en 1990 (il y a seulement 16 ans), n'avait été capable d'imaginer l'extraordinaire interconnection du monde actuel et la rapidité de son développement. La connaissance engendre la connaissance, qui à son tour...

Dans les 18 derniers mois la majorité des flux s'est inversée, passant des modems téléphoniques au haut débit. Le phénomène du partage de l'information s'accélère comme une fusée et RIEN ne peut l'arrêter.

Ceux qui contrôlent les programmes secrets impliquant les Ovni/ET n'ont pas le pouvoir de fermer l'Internet.

Conclusion raisonnable . . . trop de témoins oculaires + l'internet = le monde va finir par savoir, et PERSONNE ne peut l'EMPECHER.

C'est pourquoi je pense que nous sommes entrés dans une nouvelle ère en ce qui concerne la Divulgation. Fini le temps de la dissimulation. La question est maintenant : "Comment procéder ?".

La révélation de ce que connait le Gouvernement sur les Ovnis/ET est devenue inévitable. Dans un forum comme celui-ci, ou beaucoup d'autres à travers le monde, nous sommes assis au premier rang, pour entendre racontée la plus Etonnante Histoire de l'Humanité.

Nous vivons une époque formidable."

Le Groupe TC Seinu semble vouloir que nous en restions là. Mais qui doit nous dire quand il est temps de lâcher l'"Affaire" ? Qui, d'autre qu'un désinformateur ou un personnage un peu trouble aurait intérêt à vider les forums, voir fermer les sites web sur le sujet, nous inciter à conclure sans preuve à une imposture ? Ce n'est pas que je veuille prolonger au-delà du nécessaire, mais pas plus que les autres participants je ne vois pas qu'il soit possible de refermer le dossier sur une absence de preuve, dans un sens comme dans l'autre, en particulier sans avoir identifié formellement la source des Messages.

Enfin, si des divergences se manifestent quant à l'appréciation des détails, si des incohérences doivent être laissées de côté, des ramifications tranchées, il semble que tout le monde s'accorde sur le "Coeur" de l'histoire. Alors, comment caractériser ce point central ?

D'après ce que j'ai pu comprendre ici et là, chacun s'accorde au moins :

sur l'existence du Programme d'Echange; et, comme corollaire,

sur les tractations de nos gouvernants terriens avec les EBEs.

Ensuite les mémoires sont défaillantes : "Rien que des hommes, 10 hommes et 2 femmes ? Combien sont revenus ? Les données astronomiques sont-elles correctes ? Le détail des marchandises embarquées, l'age du Capitaine"...

Au fond, si le Programme d'Echange est l'information incontournable, que le Gouvernement américain devra tôt ou tard révéler aux populations, n'est-ce pas en soit suffisamment renversant? La désinformation - qui peut servir à gagner du temps - continue de s'entretenir dans les détails et de s'alimenter des souvenirs personnels.

Parmi les détracteurs - anonymes bien sûr - de l'Affaire Serpo, j'ai eu l'occasion plusieurs fois de lire ce genre d'allusions, présentées comme des évidences : "C'est la bande annonce d'une prochaine série télé"... "Encore un auteur qui se se faire beaucoup de fric avec un prochain bouquin"... "Ca fera le sujet d'un film"... Ou plus précisément : "Ca tombe bien pour Robert Collins et la promo de son livre ("Exempt from Disclosure") paru fin 2005."

Tout d'abord, un livre ça ne s'écrit pas tout seul. C'est souvent des mois de travail et de concentration, après quelques années de murissement. Ensuite, si le but est de faire de l'argent, il y a des secteurs nettement plus profitables que l'ufologie. ('Exempt from Disclosure' occupe actuellement la 32,502 ème place chez Amazon.com...)

J'en viens maintenant à proposer un regard différent : effectivement Bob Collins est le premier auteur crédible à exposer dans un livre le Programme d'Echange avec les EBEs. Ce n'est pas un amateur d'Ovnis, un chercheur auto-proclamé, un témoin parmi tant d'autres, mais un ancien Capitaine de l'US Air Force. Son ouvrage risquait même d'intéresser fortement les grands medias. Alors il fallait que les officines obscures produisent d'urgence un contre-feu : "Les révélations de Collins vont embarrasser le Gouvernement qui n'est pas mûr (ou qui pense que le public n'est pas mûr) pour le Grand Déballage - Nous allons diffuser sur Internet un récit incroyable concernant ce Programme d'Echange, avec une foule de détails contradictoires, les ufologues auront de quoi s'amuser... Mais pour la couverture des grands médias, il sera totalement grillé".

Actuellement V. Martinez titre sa liste de diffusion : "La "Bande des Quatre" a détourné et empéché les prochains Messages de SERPO !" Il nous fait suivre le 13 juin cette lettre ouverte du Capitaine R. Collins, concernant le récent conflit sur les adresses IP :

"Ces adresses IP qui reviennent sans cesse dans le questionnement appartiennent à Qwest. Les compagnies Yahoo et MSN utilisent les mêmes Serveurs de Messagerie Qwest et ça explique que ce n'est une coïncidence si ces adresses IP sont parfois les mêmes. A la différence des petites ISPs on ne peut pas tracer l'adresse IP vers machine d'origine quand on obtient une IP fixe en se connectant. Toutes ces IPs dynamiques sont converties par le Serveur Qwest. J'ai extrait l'information des en-têtes de courriers à partir des centaines que j'ai en archives. Comme on peut le voir dans une liste jointe, ces adresses IP appartiennent à Qwest et PAS à MSN ou Yahoo.
Sincèrement,
Robert Collins
"

Pour Ufonaut, cette explication très technique de Robert Collins est parfaitement convainquante :

"Il apparait que la corrélation apparente entre les adresses IP n'avait aucun sens! Nous devons maintenant porter notre attention sur ce commentaire de Victor, évoquant la source anonyme de Bill Ryan. En réponse au courrier du 21 février de l'"Imposteur Anonyme" Victor écrit : "Après l'unique message codé, les trois (3) Messages furent envoyés sur des disques et sont en possession de Bill Ryan".

Et il conclut :

"Je pense que les manipulations sordides du 'Gang des Quatre' n'ont finalement rien produit d'intéressant."

Toutefois le Capitaine n'aura pas convaincu tout le monde. En particulier Jeddyhi :

"Avec un traceur trouvé chez Visualware, on peut remonter à la source de pratiquement tous les emails, indépendamment du prestataire ou de l'intermédiaire, jusqu'à l'émetteur original.
J'ai testé sur un courrier reçu d'une personne de mes connaissances, et j'ai facilement identitifé sa ville et jusqu'à sa machine; et c'était une IP dynamique (variable, par opposition à fixe - ou statique). Après avoir fait pas mal de recherches, et expérimenté par moi-même, je suis au regret de m'inscrire en faux contre Mr.Collins.
"

JakeReason à Victor & Bill, toujours le 13 juin :

"Comme vous le savez nous sommes destinataires d'une "Révélation" distincte émanant de l'adresse email the_clues@hotmail.com, (qui figure sur la liste de Victor), depuis le 24 Mars. Nous avions préféré ne pas la publier. Ensuite le 10 Mai, ils se sont inscrits sur notre forum, et c'est eux qui ont directement posté l'info. Nous avons donc ouvert un fil de discussions, nommé TC-Seinu. TC vient de The Clues (Les Indices), et Seinu - d'après eux - serait le vrai nom de la planète Serpo.
Toutefois Serpo est notre sujet principal, et TC-Seinu est un thème marginal.
"

Quand on lui parle de TC - Seinu, Victor répond avec mépris :

"La diffusion du Projet SERPO fait des émules ! Ce soi-disant 'témoin' nous livre sa copie, façon science-fiction, à partir d'un texte qu'il avait commencé à rédiger dans les années 60 ou 70 !"

The E-N-T-E-R-T-A-I-N-M-E-N-T-! never stops!

La presse spécialisée anglo-saxonne continue de s'interroger, sept mois et demi après la diffusion des premiers Messages. A titre d'exemple, cet article de Steve Hammons, publié le 16 juin dans "THE ALIEN SEEKER NEWS" :

TROMPERIE ET VERITE

"Certains ont cru pouvoir affirmer que le Projet SERPO est un canular, orchestré dans un but de profit personnel ou d'autres raisons qu'on ignore. Il a également été émis l'hypothèse d'une désinformation destinée à tourner en dérision la communauté des enquèteurs ufologiques.

Selon un ancien militaire formé au renseignement et spécialisé dans ce genre de projets et de programmes gouvernementaux, c'est une technique bien rodée qui consiste à mélanger le vrai et le faux dans des informations disséminées dans le cadre d'opérations psychologiques (PSYOP) et d'intoxication.

L'un des buts poursuivis dans ce cas est de perturber une audience ciblée ou d'influencer la crédibilité d'individus ou de groupes. Un autre objectif consiste à pousser cette audience ciblée à adopter un certain point de vue. Ou bien, il pourrait s'agir de diffuser une véritable information, émanant de sources crédibles (OSINT).

Cette démarche consistant à diffuser le Projet SERPO, en évoquant le contact avec des visiteurs extraterrestres, pourrait faire partie d'un programme d'acclimation amenant à reconnaître des découvertes et des programmes scientifiques inédits. Une information de cette nature serait assez complexe à manier, et serait surement dérangeante au point de surprendre, voire choquer le grand public.

C'est pourquoi une manière habile de procéder serait de diffuser cette information de manière graduée, prudente, et sécurisée. Entraîner les chercheurs et le grand public dans les méandres contradictoires de cette saga du Projet SERPO, pourrait être la forme choisie dans ce but.

Chaque fois qu'il est question d'activités secrètes du gouvernment, il y a toujours des gens ou des groupements, particulièrement dans une démocratie, qui pensent devoir faire le nécessaire pour informer le public, parce que c'est une nécessité positive et morale. D'autres préfèrent maintenir le secret, pour diverses raisons, parfois légitimes, parfois très discutables.

Cette question de l'équilibre entre le droit de savoir et le besoin de secret est particulièrement importante aujourd'hui.

Les sources et les journalistes sont au coeur du processus de divulgation de ces informations sensibles. Les agences gouvernementales renforcent la surveillance des citoyens en contrôlant les communications par téléphone et l'Internet, et dispose probablement d'autres moyens.

L'histoire du Projet SERPO, avec ses nombreuses fausses pistes, ses tromperies, peut-être mélées à quelques vérités cruciales, nous interroge, dans cette démocratie, sur le rôle des citoyens, des medias et des responsables officiels du gouvernment. Ca fait partie également de notre prise de conscience sur le progrès et les découvertes scientifiques, et notre place sur cette petite planète que nous appellons la Terre, dans le cours du développement de l'espèce humaine.

Pour cette raison, en faisant la part des faits et de la fiction dans l'histoire du Projet SERPO, nous avons quantité de vérités importantes à découvrir."

Un certain 'Daniel9223' a placé cette video le 16 juin sur le serveur public "You Tube". Aucune indication de provenance. Le film en noir et blanc de 1,30 minute est censé avoir été tourné en 1978, un gradé - seul à l'écran - félicite brièvement les Membres de l'Equipe, les désigne par leurs numéros, et les réaffecte vers différentes bases pour le processus de compte-rendu de mission. Celà concerne donc 7 personnes.

C'est bien fait, un seul problème : le son parait avoir été "collé" sur des images anciennes et sans rapport.

http://youtube.com/watch?v=SZqtzKW4hH4&search=serpo

ABOVE TOP SECRET - MAJIC EYES ONLY

H80HQD893-020 - "Initial Introduction & Overview"

"Merci à tous pour les efforts que vous avez consentis pour mener à bien cette mission essentielle. Vos découvertes vont contribuer à combattre les forces anti-démocratiques qui sont à l'oeuvre dans le monde d'aujourd'hui, et les technologies que vous avez ramenées et les connaissances des EBEs sont de la plus haute importance pour ce que nous entreprenons.

Protéger et défendre la démocratie n'a jamais été aussi crucial qu'à notre époque. Le communisme est en expansion, et la prolifération nucléaire concerne un nombre toujours plus grand de nations. Nous avons été visités par plusieurs groupes d'EBEs. Il s'est confirmé que certains nous sont hostiles, d'autres bienveillants. Le Projet Serpo a amplifié de manière significative notre capacité à comprendre plus clairement les motivations de tous les EBEs."

H80HQD893-025 - "Reassignment Briefing"

"Comme vous le savez, certains ne sont pas revenus. Vous avez enduré des chaleurs extrêmes, les phénomènes de distorsion temporelle, l'ensolleillement permanent, vous avez manqué d'une nourriture appropriée. Vous avez servi votre pays, et la civilisation pacifique et démocratique, avec honneur et courage. Vous allez continuer de le faire.

Afin de compléter la seconde phase de votre mission, vous allez être réaffectés afin de procéder aux séances de compte-rendu : 102, 203, 225 et 308 iront à SR3, 700 et 754 à Walter Reed. 420 à Montauk.

L'épanouissement d'une civilisation pacifique et démocratique dépend de votre capacité à retransmettre au mieux les connaissances que vous avez acquises. Nous serons tous très attachés à cette tâche essentielle, et au nécessaire secret qui doit l'entourer."

Premiers commentaires sur la liste de Victor Martinez :

Amara D. Angelica : "Du travail d'amateur - la synchro ne fonctionne pas. Le faussaire a rajouté une voix sur une image ancienne. Pas de gros moyens - sans rapport avec un tournage militaire. Peut-être est-ce la même personne qui nous avait déjà sorti le canular sur la fausse exploration lunaire ?"

Capt Robert Collins : "J'attendais ce genre de remarque. Pour avoir participé à de nombreuses réunions militaires, je peux vous dire que dans une circonstance comme celle-là, on ne lit pas son papier... Ce soi-disant gradé n'a pas l'air à sa place."

La question que pose VM est alors de savoir si le clip a été produit par un individu isolé, ou quelque service "psychologique" en opération... Quoiqu'il en soit, la "validité" du document aura tenu précisément 40 minutes, entre son annonce et sa réfutation, bien moins de temps qu'il aura fallut au faussaire pour le fabriquer.

L'auteur sera identifié le lendemain : Daniel "Bill" Taylor, un "créateur de contenu", en clair quelqu'un qui aime raconter des histoires. Son Blog (http://bt6310.blogspot.com/) ou le clip est affiché, lui sert de plate-forme relationnelle. Il est venu se présenter sur le forum Open Mind, assurant chacun que intention n'était pas de tromper, mais qu'il avait choisi d'illustrer à sa manière l'Affaire Serpo - qui le passionne depuis novembre dernier.

18 juin - Je ne crois pas avoir déjà mentionné, ou très brièvement, un participant du forum "Open Mind" intervenant sous le pseudo de Greatwaller, dont l'identité est en fait Isaac Ho. Il est apparu sur OM le 16 février. Considéré par tous comme l'un des plus ardents supporters de l'Affaire Serpo, il a souvent publié des messages enthousiastes et optimistes, destinés à regonfler le moral des contributeurs, parfois lassés d'attendre des informations ou des réponses de Bill Ryan à leurs questions. A l'attention de Victor, par exemple, il écrivait ceci le 2 juin :

"Victor, je suis désolé de vous importuner à l'arrivée des beaux jours, mais je vous encourage à redoubler d'efforts auprès de Anonyme & Co afin qu'ils s'engagent à publier la suite de l'affaire Serpo de manière plus régulière - ce qui aurait également pour effet de balayer une fois pour toutes ses quelques détracteurs...! Je souhaite vous convaincre de cette urgence afin que le monde entier s'éveille à cette réalité."

Serait-ce en raison de son grand âge, ou pour services rendus (mais lesquels ?), Greatwaller est l'unique participant auquel les administrateurs d'Open Mind ont accordé le titre de "Membre d'Honneur". C'était donc en soi une raison suffisante pour attirer l'attention d'un "expert-fouineur" comme ZepTepi, ainsi qu'on va le voir tout de suite.

Venons-en à l'histoire de la partie de pêche : comme il arrive fréquemment sur les forums, tel habitué pourra juger utile de faire savoir publiquement qu'il va s'absenter quelques jours... Greatwaller habite la région de Vancouver. Il annonce poliment le 11 mars une prochaine sortie en mer avec des amis. Or, malgré son prétendu éloignement, Victor reçoit de lui le lendemain un courrier émanant de la ville de Toronto, située à 4.000 kilomètres. J'ai peine à comprendre l'importance de ce détail, mais on découvre aujourd'hui sur le forum RU, sous la signature de ZepTepi, que ce serait un élément primordial, qui tent à prouver que Greatwaller et Anonyme sont en réalité très prôches.

Pourquoi ? Dans cet email, Greatwaller manifeste seulement sa surprise d'avoir été effacé de la liste de diffusion de VM. Victor, dont on connait maintenant les maladresses, après lui avoir répondu : "Je suis d'autant plus géné que vous m'avez été recommandé par un ami TRES SPECIAL!", a aussitôt fait suivre cet échange à son correspondant Anonyme, (du moins celui qu'il pensait être le véritable Sylvester McCoglin), avec ce commentaire : "J'ai fait une bourde!".

Seul bien entendu l'imposteur Wayne "Centrist" Jaescke a pu informer son complice ZepTepi de cette circulation d'emails. Les choses n'en resteront surement pas là, puisqu'à présent les administrateurs du forum Open Mind sont implicitement soupçonnés d'avoir honoré Greatwaller, en connaissant ses liens particuliers avec la véritable source de l'Affaire Serpo.

Ce ne serait d'ailleurs pas choquant si c'était le cas, et on peut comprendre qu'ils n'aient eu aucun besoin d'en informer les autres participants, afin d'éviter à Greatwaller d'être pressé de questions et finalement identifié.

Parmi les 410 messages (!) de Isaac Ho-Greatwaller publiés sur le forum OM, ZepTepi attire particulièrement notre attention sur celui-ci, dont la forme, les préoccupations, évoquent certainement pour lui quelqu'un d'autre :

"Une fois encore, je prie Anon et ses collègues de la DIA, Bill Ryan, Victor et tous les autres, embarqués dans cette incroyable histoire que nous vivons actuellement : faîtes entrer cet évènement dans les annales de l'histoire humaine, le contact avec une espèce d'un autre monde. Puisse la paix, la paix cosmique s'instaurer. Je prie Anon et Bill de poursuivre la révélation sur le site de Serpo. Le public Américain et le reste du monde méritent d'entendre cette vérité. Nous avons attendu très très longtemps. ...Ne laissez pas le négativisme l'emporter cette fois. Je vous remercie.

La vérité nous libère - du préjugé cosmique ! Qu'est-ce qui nous permettrait de penser qu'une rencontre avec une autre espèce, d'un autre monde, serait impossible ? A prèsent la divulgation est en cours, et si seulement les autorités pouvaient fermer l'oeil un instant, nous pourrions tous en bénéficier. Nous faisons preuve de maturité dans cette révélation ufologique, nous avons déjà démontré aux services concernés que cette révélation n'allait pas nous empêcher de dormir, n'allait pas perturber nos comportements sociaux, nos croyances religieuses et, par-dessus tout nous constatons que le public ne cède à aucune panique, en Amérique et dans le monde.

C'est la plus fabuleuse secousse pour la civilisation humaine, et ça devrait être sur les lèvres de chaque individu. Il faut que ce soit repris dans tous les medias, déclaré aux Nations-Unies, par les instances gouvernementales, par les parlements, diffusé dans les collèges et les écoles : "Nous ne sommes pas seuls et n'avons jamais été seuls dans cet Univers infini." Voici les preuves. C'est une évidence. Cette vérité est tellement stimulante...."

N'est-ce pas ce genre de formulation qui avait amené ZepTepi à remonter la piste du Dr. Webre et de son Institut "Paix dans l'Espace" ? A ce propos, comment va-t-il faire oublier que l'interview video de ce personnage devait être renégociée peu après le 13 juin ?

Mardi 20 juin - JakeReason sur Open Mind :

"Il est maintenant évident que Serpo a été transmis à Victor Martinez puis à Bill Ryan (Serpo.org) - pour être publié sur internet - par des gens qui ont longtemps occupé des postes avancés dans les cercles Top Secret du Gouvernement Américain.

Bien que Zeptepi ait récemment proclamé sa position d'opposant à toute forme d'activité ET/OVNI à notre époque, il a servi à prouver que des personnages de haut rang, retraités du Gouvernement des Etats-Unis, ONT ETE impliqués dans la diffusion de Serpo.

C'est maintenant indéniable.

J'ai personnellement travaillé avec des retraités du monde Industriel et Commercial, et cette expérience m'a montré que des individus responsabilisés ne s'engagent Jamais à la légère dans des activités qui supposent de s'investir pleinement - comme on poursuit un but à visée humanitaire. Ils ont quelquechose à transmettre.

Les adultes qui fonctionnent autrement sont émotionellement & intellectuellement sous-développés et par conséquent leur compréhension de la nature humaine est particulièrement restreinte. Celà se vérifie dans toutes les circonstances et concerne toutes les générations.

Déterminer si ces retraités sont sains d'esprit ou pas est La Seule question d'importance pour valider ce qu'ils avancent.

Si c'est le cas, on Doit les écouter. Rejeter leur témoignage c'est renoncer à un savoir acquit et éprouvé de longue date, quant à leur compréhension de la nature humaine.

Dans le cas contraire, alors, et alors seulement, on peut écarter leur témoignage.

Respectueusement,

Jake Reason"

Les quelques paragraphes suivants, diffusés par Brendan Burton sur la liste de VM, sont comme un appel au calme, quand on assiste - comme en ce moment - à une campagne de dénigrement systématique, toujours organisée par la Bande des Quatre. Les manoeuvres et les propos malveillants, parfois les injures, n'ont jamais fait progresser la recherche de la vérité... Brendan Burton apporte également cette précision en tant qu'administrateur du forum Open Mind :

"Le Pseudo-Scepticisme" - un court extrait du texte de Marcello Truzzi (1935-2003), Fondateur et Vice-Président du CSICOP :

"Pendant des années j'ai dénoncé le mauvais usage du mot "sceptique" quand il s'agit d'examiner des phénomènes paranormaux. Hélas on a même vu des gens se diviser en sceptiques "durs" et sceptiques "modérés"... C'est en partie pourquoi j'ai voulu remettre en avant le terme "zététique".

Puisque le "scepticisme" réfère strictement au doute et non au déni, les critiques qui adoptent une position négative et non pas agnostique, mais aiment néanmoins se qualifier de "sceptiques", sont en fait de pseudo-sceptiques qui ont acquis une fausse réputation en usurpant cette qualité.

En science, la charge de la preuve incombe au réquérant; et plus la requète est extraordinaire, plus lourde sera la charge de la preuve demandée. Le véritable sceptique adopte une position agnostique, qui consiste à dire que la requète n'est pas prouvée, plutôt que de dire qu'elle est démontrée fausse. Il déclare que le réquérant n'a pas supporté la charge de la preuve et que la science doit continuer à tracer sa carte cognitive de la réalité sans intégrer l'extraordinaire requète comme un nouveau 'fait'."

Autrement dit : le sceptique se comporte comme un être ouvert, qui s'est efforcé d'effacer en lui tous préjugés, et toute trace de militantisme - n'ayant rien à prouver, aucune chapelle à défendre, il se contente d'examiner - attendant de voir si des preuves lui sont apportées. A cause de cette frénésie manifestée par certains détracteurs comme Shawnna et Zeptepi, au nom du scepticisme, et dont il a été dit plus tôt qu'elle reposait largement sur la peur de perdre ses répères familiers, il n'est pas toujours évident d'avoir à préciser chaque fois si nous avons affaire à un "vrai" sceptique ou un "pseudo-sceptique". Les motivations de ce dernier ne sont pas toujours évidentes à première vue : recherche sincère de la vérité, ou combat d'arrière-garde, façon Broch-Charpak ?

J'ai placé en ligne L'Article traduit de Richard Doty pour UFO-Magazine (numéro de Février-Mars), le délai d'exclusivité étant passé. Il a été rédigé en fait le 13 janvier dernier, après le première vague des messages de Anonyme..

Doty vit actuellement à Grants (Nouveau-Mexique), une ville située à 82 miles de Albuquerque, où il a s'est fait engager comme Sergent dans la Police locale.

Quelqu'un qui a visiblement envie de faire parler de lui, et qui a un livre à défendre, a souhaité adresser cette lettre ouverte au Dr. Michael Salla juste après sa 1ère Conférence d'Exopolitique (Hawaï, 9 au 11 juin), c'est Art Greenfield. Il est l'éditeur du site web : "Anti-Grays" (http://antigray.tripod.com/). J'ai pensé que vous seriez intéressés de voir comment certains s'expriment parfois, sur le versant "paranoïaque" de la présence E.T. :

"Des aliens reptiliens nous considèrent comme une ressource de nourriture depuis des milliers d'années. Ils sont originaires de la Terre.

- Les aliens causent les guerres et des épidémies tous les 30 à 50 ans afin de se constituer de grandes réserves de viande,
- Le gouvernement est au courant mais préfère se taire pour éviter la panique générale.
- Les militares ont mis au point quelques parades défensives : Projet HAARP, matériels sophistiqués de guerre spatiale, satellites d'observation des confins de l'espace et aussi de surveillance globale, satellites-tueurs.
- Nous devons nous tenir sur le pied de guerre et bâtir une force de défense tous azimuts.
"

Art Greenfield a jugé bon de faire figurer en page d'accueil cette citation du Colonel Philip J. Corso ("The Day After Roswell") : "Ce contre quoi nous combattions passa au second plan, face à la menace de créatures qui nous étaient si supérieures, technologiquement, que nous étions comme des animaux de leur ferme, prêts à être sacrifiés selon leurs besoins."

Il apparait clairement que cet Art Greenfield, dans son tout petit secteur d'influence, contribue à l'argumentaire des Faucons, toujours en recherche de lourds financements auprès des hommes du Congrès : "Et d'éventuels visiteurs étaient hostiles, finalement ?"

Donc, Art Greenfield profite des retombées médiatiques de la 1ère Conférence Exoplitique pour interpeller Michael Salla; le discours est catégorique, plus que démonstratif :

"J'ai essayé de négocier avec les Reptiliens par l'intermédiaire d'un abducté qu'ils avaient fréquemment enlevé, et pour seule réponse un homme a été tué sous ses yeux. Leur message était qu'ils ne voyaient aucun intérêt à communiquer avec nous, quel que soit le sujet. Ceux d'entre eux qui établissent le contact avec des abductés sont comme des apprentis trouffions dont le boulot consiste à remplir les congélateurs des vaisseaux de passage.

Il n'ont rien de diplômates, ni d'allure ni de manières, et ne sont pas là pour nous tenir le crachoir. Ils ont des commandes de viande à livrer. Assurer les livraisons, c'est leur job.Alors, si seulement vous parveniez à attirer leur attention, vous auriez en face de vous des chasseurs de tête, pas des diplomates ou des politiques.
Le boucher n'a pas lieu de négocier avec les vaches.

Du point de vue des Reptiliens, la Terre leur appartient parce qu'ils sont originaires de cette planète, c'est leur demeure ancestrale, il la gère comme une ferme pour approvisionner leurs flotilles migratoires, et il n'y a rien à négocier. Nous sommes à eux.

Note : Vous rencontreriez d'autres problèmes en essayant d'établir le contact avec d'autres civilisations aliènes qui ne nous considèrent pas dans leur chaîne alimentaire; langage, culture, canaux de communication, etc. Vous n'avez aucun moyen de vous rendre là-bas."

L'ambiance est parfois si tendue dans les échanges d'emails que reflète en ce moment la liste de Victor Martinez, où les courriers s'échangent comme des répliques sur un "Chat-room", particulièrement entre Shawnna et le Capitaine Robert Collins, que Laura Knight Jadczyk (signs-of-the-times.org) a cru bon d'y glisser le 21 juin cette mise à jour de son précédent rapport sur ATS. Je rappelle que Shawnna est un des piliers de ce forum...

"ABOVETOPSECRET.COM - COINTELPRO - Mise à Jour 2

C'est par l'expérience que nous avons réalisé l'étendue des opérations du Programme de Contre-Intelligence (COINTELPRO). Comme toujours, si des gens ne peuvent contrecarrer une argumention, le meilleur moyen sera de s'en prendre directement à son auteur, en répandant toutes sortes de rumeurs on d'inexactitudes en relation avec son caractère, son mode de vie, n'importe quoi.

Certes, on pourrait espérer que les véritables opérations de COINTELPRO puissent être poursuivies légalement, afin de les "officialiser", mais ceux qui sont derrière ne seront pas sacrifiés. Ce serait bien trop dangereux. Gardez bien présent à l'esprit que nous avons affaire à des personnes extrêmement rusées; elles sont encadrées par des "maîtres en motivation" qui travaillent 24/7 à la manipulation du public.

Une des méthodes du COINTELPRO est maintenant connue sous le nom de "Protocole du Tiers Attaquant". Ca consiste à monter de faux groupes, pour mener des opérations sous couverture - quelquefois de manière TRES couteuse - afin de ne pas demeurer passifs mais également, si besoin, de lancer des attaques contre des groupes constitués et/ou des individus isolés, sans que personne ne puisse se douter que c'est une attaque dirigée par les forces du Pouvoir en place.

La méthode courante est, bien sur, l'attaque personnelle, la diffusion de mensonges et de rumeurs, l'envoi de lettres et d'emails en se faisant passer pour des membres du groupe attaqué, ou des individus "bien informés" qui semblent confirmer les mensonges et les rumeurs, ou encore qui sauront dépeindre les plus mauvais côté de la personne ciblée."

Le 22 juin, le Capitaine Robert Collins résume une nouvelle fois sa position, et apporte un élément complémentaire :

"SERPO est un mélange de vrai et de faux, et de mon point de vue la part de faux est plus importante. L'histoire de SERPO m'a été racontée quand je suis entré à la Division des Technologies Exotiques à Wright Paterson en 1985, comme Analyste des Recherches & Développements soviétiques sur les Lasers. Ernie Kellerstrass FTD/TQTR (dans la même branche que moi) qui avait pris sa retraite avant mon arrivée, m'avait parlé d'un type qui avait fait une dépression nerveuse en apprenant que des Aliens avaient pris des "otages" et les avaient emmenés sur l'A51 en 1965. Avant de se rendre compte que ces "otages" étaient les 12 membres d'équipage....." Rmc

Stephen Thorburn écrit à Robert Collins le 22 juin également, manifestant une sorte d'exaspération :

"Hi RMC,
La révélation d'un programme de contact avec une race extreterrestre est de la plus haute importance, historiquement. Mais le fait d'y inclure des éléments qui soient faux ou déformés, entame gravement sa crédibilité, c'est un préjudice pour chacun de nous et pour l'histoire. Ca la situe sur le plan d'une fiction, ni plus ni moins qu'une affaire de "ballon météo".

Cette excuse de l'"histoire éventuellement rétractable" ne me convient pas non plus.

Si "Anonyme" a vraiment peur que des gens se jettent par la fenêtre en étant confrontés à cette information... ALORS NE LA DIFFUSEZ PAS !

Certes, le fait de pouvoir corroborer les faits nous mène vers la "preuve", mais rien ne vaut un témoignage de première main.

Si on doit réellement divulguer quelquechose, alors que ce soit mis sur la table, afin que tout le monde en profite, à l'état brut, avec tout ce qu'il faut de preuves pour s'imposer !
... sinon, à quoi bon ?

Si l'information est "fausse pour une bonne part" ou même partiellement fausse, a-t-elle encore une certaine valeur ? J'ai le sentiment d'avoir perdu beaucoup de temps jusqu'ici..."

Meilleurs souhaits,
Stephen Thorburn

R. Collins répond, malheureusement à côté du sujet :

"Hi Stephen.

J'ai appris que Rick Doty travaille sur l'affaire SERPO avec une Société Canadienne de Production soutenue par la DIA. Le clip sur SERPO qui circule en ce moment sur le web a été extrait de ce programme canadien prévu pour Décembre. Personellement, j'ai trouvé ce clip impressionnant.....Rmc"

Il y a ce sujet de discussion laissé un peu vacant sur OM, initié par Kor01, qui nous interroge sur cette question : "Pourquoi Maintenant ?" :

"Pourquoi la révélation devrait-elle intervenir Maintenant, et pas au tournant du siècle, par exemple, il y a 6 ans ? Est-ce que ça coïncide avec le départ en retraite d'une quantité de militaires de haut-rang, lassés de porter leur secret ?"

Nous avions évoqué en décembre dernier la déclassification demandée par Bill Clinton avant son départ de la Maison Blanche... Un autre approche m'a amené le 23 juin à répondre à Kor01 par ces quelques lignes :

"Peut-être le cyber-cerveau a-t-il Maintenant suffisamment de synapses (de connections Adsl qui relient les individus), pour atteindre une forme de maturité : une divulgation de masse qui utilise les moyens de la Toile ne peut plus être controlée par les pouvoirs en place."

Ivo5000, l'un des administrateurs de OM, a du se dire comme nous tous, qu'il était temps de remettre les évènements en perspective. Sa synthèse est particulièrement intéressante, parce qu'un responsable de forum, observateur de la première heure, bénéficie d'informations complémentaires, dont il doit protéger les auteurs. Il communique en privé avec les principaux protagonistes, souvent par téléphone, et ses correspondants ne se sont jamais laissés convaincre de venir publier... Par conséquent, à travers cette "opinion personnelle", on peut aussi deviner une part informative.

Il a donc proposé ce résumé le 23 juin :

"Nous avons travaillé et mené diverses recherches dans plusieurs directions, attentifs à une quantité de sources différentes, rien que pour essayer de comprendre ce qui est en train de se passer quant au seul processus de la divulgation.

Je vous expose ici ma propre théorie, et je vous invite à commenter!

1.) On assiste à l'affrontement entre deux groupes, "La Volière" (constituée d'ex-Agents de Renseignement de l'Air Force) et l'"Aquarium" (ex-Navy). Cette lutte pour le contrôle remonte au début de la reconnaissance officielle du phénomène par le Gouvernement Fédéral Américain, quand le Président Truman a confié l'étude et la recherche des OVNIs au service Renseignement de la Navy. La situation a évolué par la suite en faveur de l'Air Force, en raison de la nature aérienne des OVNIs. Cependant, la Navy n'a jamais renoncé à ses recherches et à sa volonté de contrôler les projets.

2.) Les deux groupes ont la même motivation de faciliter la Divulgation. Ils savent que cette révélation va se produire, quelles que soient les manoeuvres du Gouvernement Américain pour tenter de l'étouffer. Trop d'anciens fonctionnaires, tant militaires que civils, savent ce qu'il en est et sont maintenant retraités. Le développement d'Internet simplifie le processus de la révélation, le rend plus accessible pour ces personnes, qu'elles cherchent ou non à préserver leur anonymat.

3.) "La Volière" est le groupe responsable de Serpo. C'est un pas dans la direction de la divulgation totale.

4.) Doty et Collins ne sont que deux des différents conduits utilisés pour faire circuler l'information sur Serpo, c'est pourquoi ils s'en tiennent à leur histoire et doivent affronter une ridicule campagne de dénigrement sur la question des adresses IP et le diplôme juridique de Doty. Ils ne font que leur boulôt. On peut regretter que pour diffuser cette information, il ait été choisi d'utiliser la méthodologie "Top Secret". Cette méthodologie utilise le moyen du récit "éventuellement rétractable", afin de brouiller les pistes et masquer les sources. C'est alors aux destinataires de l'information qu'il incombe de séparer les faits de la fiction.

5.) Chacun des deux camps a monté diverses histoires pour discréditer l'autre, ce qui multiplie les occasions de distraction. Le Forum ATS en est un exemple. Ils sont financés par les forces de l'Aquarium, et ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour dénigrer l'histoire de Serpo et discréditer ceux qui s'y trouvent impliqués. Ca pourrait nous faire "jeter le bébé avec l'eau du bain", mais il s'agit pour eux d'"effacer l'ardoise", afin d'être ceux qui, ensuite, viendront nous raconter ce qu'il s'est "réellement" passé.

6.) L'histoire Seinu a été créé par l'Aquarium dans l'idée de reprendre les commandes et contrôler le processus de divulgation. Seinu, comme Serpo, est une fabrication. Mais nous n'avons pas affaire à des canulars ordinaires; on peut voir ça comme des fables, qui sont basées sur des faits réels et sont conçues pour délivrer un message.

7.) Ron Pandolfi (nom de code "Cuttlefish/La Seiche" dans l'Aquarium) est l'un de ceux qui mènent l'initiative du Renseignement de la Navy pour parvenir à la divulgation, et j'ajoute qu'il a l'oreille de Dick Cheney.

8.) Nous avons eu plusieurs visiteurs EBE, de diverses civilisations, et ils ont collaboré avec nos militaires des deux camps.

9.) Le point si dérangeant, le "coeur de l'histoire" - dont on parle beaucoup - évoque le fait que nous sommes bien les descendants génétiques des aliens. Nous avons été "aidés" tout au long de notre évolution, tant génétiquement que technologiquement.

Ce qui précède représente mon opinion personnelle."

Ufnonaut lui répond : "Linda Howe et le Colonel Philip Corso ont déjà traité de cette guerre 'inter-agences', et il se pourrait bien que l'explication tienne la route.

Le problème apparaît de classer certains retraités : le nom de Ron Pandolfi/PELICAN figure sur plusieurs listes de "La Volière" et on doit se poser la question de situer Bruce Maccabee/SEAGULL/GOELAND dans La Volière, puisqu'il était basé au Naval Surface Warfare Center; alors, doit-il être considéré comme un membre de l'Aquarium alors qu'il est aussi sur certaines listes de "La Volière" ? "

- JakeReason : "Ron Pandolfi fait partie de La Volière sous le nom de Pélican. J'ignorais qu'il fit aussi partie de l'Aquarium. Intéressant..."

- Ivo5000 : "Il est possible qu'il ait fait partie de La Volière et qu'il ait intégré l'Aquarium. Peut-être est-ce une question politique, ou de stratégie, qui peut savoir ?"

Un destinataire de la liste de VM, du nom de Brian Parks, s'adresse publiquement à Bill Ryan le 24 juin :

Sujet : Les Sources ?
"Il m'est apparu évident que Robert Collins fut l'un des premiers à suggérer que SERPO renferme probablement pas mal de Désinformation même si le coeur de l'histoire est vrai, et à se montrer critique dès le début envers certains éléments. On ne peut donc pas s'imaginer qu'il ait eu pour but de couvrir Doty ou de monter avec lui quelque malversation."

... et le Capitaine Robert Collins, constatant qu'il est concerné, profite de l'occasion pour commenter le même jour :

"Nous devrions saluer cette chance que Rick Doty accepte de s'exprimer ouvertement sur les OVNIs tandis que certaines de mes autres sources préfèrent garder le silence. L'unique raison qui a décidé McGovern et Lakes à parler, c'est la publication du livre Exempt from Disclosure. Tom Mack et Darren Edmunson n'ont accepté de me parler qu'après avoir vu ce qui était exposé sur le site Serpo.org. Une source en entraîne une autre, et ça produit un effet domino. Mais au lieu d'être encouragées dans ce sens, ces personnes sont attaquées personnellement pour une raison quelconque, et je suis moi-même l'objet d'attaques.

Comme l'a remarqué Brian Parks, nous n'aurions rien su des manoeuvres de désinformation si ces sources avaient gardé ça pour elles. Mais qui pense à les en remercier plutôt que les critiquer ? C'est comme examiner les dents d'un cheval qu'on a reçu en cadeau. Je demande à mes sources de me répondre franchement. Je sais comment obtenir les réponses, et ça créé des problèmes. Actuellement, Ernie Kellerstrass lui-même ne veut plus m'adresser la parole. Mon contact à WP-CE ne veut se confier qu'à moi, c'est une chance que j'aie les dessins. Je pourrais vous donner bien d'autres exemples, je ne sais pas si tout le monde se rend bien compte de ce qui se passe. Il est dangereux d'en savoir trop peu, c'est pourquoi je fais attention à ce que je raconte, et à qui je le dis. Vous pensez que je me répands en commentaires ? Mais ça ne représente que 10% de ce que je sais.

J'ajoute que dans le passé, j'ai pas mal débattu avec Rick Doty au sujet de d'informations sur SERPO qui, du point de vue scientifique, étaient inacceptables, en particulier quand nous en sommes venus à évoquer les données Astrophysiques de Zeta 1 & 2. Rick s'est tellement énervé contre moi qu'il a menacé de me retirer de la liste de diffusion. Cependant, Rick a été réellement très pointu sur bien d'autres choses en rapport avec les OVNIs, que mes sources et moi-même avons authentifiées. La plupart des sources ont le profil d'hommes du Renseignement, sans bases scientifiques. Ernie Kellerstrass représentait l'une des exceptions, il a une formation d'Ingénieur en Mécanique et il a professé à l'Université de Dayton après sa retraite; ensuite ce fut SRL et c'est maintenant GE, à Wright Paterson. Ernie a également vérifié de nombreuses assertions de Rick au sujet de certains Memos de la CIA concernant Mj12-EBE2. Kit Green a confirmé que la présentation de ces Memos était conforme à ceux qu'il avait vus à la CIA. Autre exemple, Tom Mack et Darren Edmunson avaient un bagage scientifique, mais ce n'était pas le cas de Gene Lakes and Paul McGovern. Jerry Miller n'a pas de bagage scientifique. Je pourrais développer davantage mais je vais m'arrêter là, au sommet de l'iceberg, le reste est matière à un bouquin. Je ne prends pas parti quand il s'agit des sources (c'est-à-dire Rick Doty) ou des gens. Les décisions se prennent au vu des meilleures preuves......

Sincèrement,

Robert Collins"

Un coup d'oeil sur la liste des personnalités qui sont placées en copie de ces échanges aura quelque intérêt pour les plus perspicaces :

Bruce Maccabee; Carl Day; Caryn Anscomb; Dan Smith; Donald Metzger; Edgar Mitchell; Eric Davis; Frank DeMarco; George Knapp; Hal Puthoff; Janet Smith; Jeff Rense; Jerry Pippin; John Alexander; John Schuessler; Kit Green; Joe Firmage; Brian Parks; Rick Doty; Dr Bob Wood;Tim Cooper

Je cherchais depuis un moment comment rendre ce concept de "Reverse engineering", dont aucune traduction ne me semblait satisfaisante. Hier soir, le mot est apparu dans le contexte d'une manipulation de laboratoire (la série-tv canadienne "ReGenesis"), et l'auteur des sous-titres a proposé le mot "rétro-conception".

Un nouveau fil de discussion s'est ouvert sur Open Mind le 26 juin pour permettre à chacun de préciser ce qu'il ou elle considère à sa manière comme le "coeur de l'histoire Serpo". GreatWaller pour sa part nous énonce la définition basique, pratiquement conforme à celle qui ouvre le site de Bill Ryan :

"Il s'agit d'un programme top secret qui concerne l'échange de douze personnels militaires des USA (dont deux femmes), avec la planète Serpo, dans le système de Zeta Reticuli, entre les années 1965-78. C'est ce que je crois, avec Bill Ryan, l'auteur du site web sur Serpo."

J'estime que la "croyance" du fidèle GreatWaller fait tache dans ce forum de chercheurs, et je lui propose d'élaguer :

"Si nous parlons bien du "Coeur" de l'histoire, tu devrais enlever "(dont deux femmes)", parce que c'est en débat selon les sources. Le nombre même de militaires n'est pas crucial. Ensuite, on peut supposer que les dates indiquées puissent être approximatives... Passons également sur la source de l'information, qui se présente comme un collège d'anciens agents de la DIA, peut-être pour mieux brouiller les pistes... Laissons de côté le nom exact de la planète visitée. Envisageons même que - pour une raison ou une autre - la destination soit différente de Zeta Reticuli...

Qu'est-ce qu'il nous reste ? : "Il y a quelque temps, un programme d'échange a eu lieu entre le gouvernement américain et des extraterrestres en exploration pacifique". Et ça, GreatWaller, c'est une nouvelle si extraordinaire en soi, si bouleversante pour le grand public, qu'elle ne POUVAIT être présentée autrement que sous la forme d'une histoire éventuellement rétractable.

Et il n'y a rien à CROIRE, simplement attendre que d'autres sources viennent confirmer..."

GreatWaller déclare en retour s'en tenir à sa seule croyance :

"Je crois fermement que les informations publiées par Bill Ryan décrivent précisément ce qui s'est passé. Les traces de pas des valeureux membres d'équipage sont probablement encore inscrites dans la poussière de Serpo. Je soupçonne que vous ayez été influencé dans vos déductions par la campagne de dénigrement."

Le brave militant m'énerve un peu, et j'en termine avec lui par ces quelques lignes :

"Je comprends qu'un croyant "pur et dur" n'a plus besoin de cerveau, les preuves pour lui sont inutiles.
Pourtant, un homme intelligent comme Bill Ryan, a plusieurs fois déclaré qu'il serait heureux si 10% de l'affaire Serpo était vrai.
Tout le monde vous répète de prendre garde aux éléments de désinformation qui sont disséminés ici et là.

Je ne présente pas des "déductions", je cherche simplement à exprimer au mieux le plus grand dénominateur commun aux différentes sources :

"Les populations vont avoir à connaître qu'un programme d'échange a bien eu lieu entre le Gouvernement américain et un groupe d'aliens bienveillants, il y a quelque temps. D'autres infos suivront."

J'en ai assez avec ça pour entretenir mon enthousiasme ! Mais de cette façon, également, je risque peu d'être déçu."

Victor Martinez a certainement toutes les raisons de se réjouir : la fin du cycle scolaire va lui accorder davantage de temps libre, mais surtout, sa précieuse Liste de Diffusion se nourrit maintenant de contributions inédites, comme celle de Christopher "Kit" Green, laconique mais attentif, ou de Dan T. Smith (http://www.bestpossibleworld.com/), le 27 juin :

"Victor, je vous donne la primeur de mon enquète - Remous dans le monde ufologique : Le "Faucon" identifié!"

"Le Faucon est le Colonel Barry Hennessey, PAS Rick Doty! L'ex-agent secret de l'AFOSI, Rick C. Doty, a confié à tous ses amis de La Volière que John Barry Hennessey EST le "Faucon." Quand ça lui a été rapporté, Barry s'est répandu en DEMENTIS.

Des rumeurs ont circulé selon lesquelles Rick et Barry se seraient querellés, c'est pourquoi certains en sont venus à penser que Rick s'amusait à tirer sur la laisse de Barry.

Cependant, lorsque Catfish m'a parlé de Barry il y a environ deux semaines, je me suis rendu compte que c'était bien autre chose qu'une provocation. Barry est un acteur important. Il est le chef de la sécurité de TOUS les Programmes "Accès Réservé" de l'U.S. Air Force."

"Le Colonel Barry a nié toute implication avec les OVNIs, mais Catfish rapporte aujourd'hui qu'il fut à une époque le CONSERVATEUR D'ELEMENTS TOUJOURS CLASSIFIES du "Projet BLUE BOOK".

Cette façon de LAVER LE LINGE SALE EN PUBLIC peut être regardée avec scepticisme.

Assistons-nous au clash des Titans, ou bien est-ce une chorégraphie parfaitement maîtrisée ? Je penche sérieusement pour la seconde hypothèse.

Je suis persuadé que la Divulgation a été au centre de discussions idéologiques très vives, pour évaluer ses avantages, et je pense que nous assistons à la conclusion de ces échanges.

Ne nous trompons pas : le fait que Barry soit identifié comme le "Faucon" pourrait marquer l'étape irréversible dans le PROCESSUS de la DIVULGATION.

A SUIVRE : Si cette assertion est fondée, celà devrait adresser un signal fort aux autres acteurs, leur montrant que LA PARTIE EST FINIE.

Dans le cas contraire, celà viendrait considérablement perturber le traitement de problèmes en cours.

Par conséquent cette annonce n'a PAS pu être décidée à la légère."

Cette sortie de Dan Smith montre qu'avec l'Affaire Serpo pour point de départ, nous arrivons à l'heure des règlements de compte dans les hautes sphères du Renseignement militaire américain. Mais Dan Smith est aussitôt publiquement interpellé par le Capitaine Robert Collins :

"Je ne sais pas où vous êtes allé cherché tout ça, Dan Smith, mais vous êtes à côté de la plaque. Le Colonel Hennessey a été le chef du bureau de l'AFOSI/PJ au Pentagone. Le Colonel Weaver était sous ses ordres directs. Hennessey commandait Rick dans le cadre du bureau PJ qu'on appellait le Pajama Gang. PJ était le bureau du contre-espionnage de l'AFOSI. Ils ont ce genre de sécurité à WP, dans les sous-sols du Centre des Systèmes Aéronautiques (ASC). Ils protègent tous les programmes super-sensibles de l'Air Force, ce qui inclue le F-117, le B-2, et l'Aurora. L'ASC supervise tous les programmes sur A51 et ailleurs, y compris le Programme Aurora. Le Complexe ASC est immense et il est situé dans l'Aire B. Finallement, le Colonel Henessey n'était pas le Faucon, loin de là. Il a fait tout ce qu'il a pu pour nous casser après le show télé "UFO Cover-up live" en 1988. J'ai été impliqué dans tous ces évènements de 1985 à ce jour. Ce sont des choses que je ne tiens pas à évoquer, à moins que ?...

Meilleurs souhaits....Rmc"

Je précise que ces échanges ont lieu dans un temps très court - Bob Collins a répondu moins de 3 heures plus tard - et se déroulent devant plus de 300 témoins, dont une bonne partie des membres de "La Volière", tous Agents de Renseignement de différents services américains. Il y a dix à peine, aucun service bénévole n'aurait pu acheminer sous des enveloppes timbrées ni même par fax, une telle quantité d'information. Ici nous sommes en direct, et Dan Smith, qui n'en a pas terminé, réplique trente minutes plus tard :

"Robert,

Vous faites erreur. C'est Ron Pandolfi, à la CIA, qui avait essayé d'empêcher l'ancient Agent Spécial Rick Doty de diffuser des affaires d'OVNIs, et le Colonel Barry Hennessey/AFOSI a refusé de coopérer.

Les Colonels Hennessey et Weaver ont été convoqués à la CIA après le show télé de 1988 pour discuter du cas de Rick Doty. Ils ont nié être restés en rapport avec Doty, en affirmant qu'il n'était qu'un petit délinquant. Leur soi-disante preuve était que Doty n'avait pas réussi un test au détecteur de mensonges. Or Kit Green avait apporté les preuves du contraire, et il s'était entretenu avec l'opérateur. En conclusion, Doty n'avait pas menti. Hennessey and Weaver ont alors quitté la réunion. Lors de cette même réunion, Hennessey avait affirmé qu'il n'avait jamais été concerné par les OVNIs. On a découvert un peu plus tard qu'il avait été le CONSERVATEUR des archives toujours classifiées du Blue Book. Un de ceux qui ont travaillé pour Hennessey sur ces archives est maintenant au service de Ron, au MASINT du DNI, sous la responsabilité de John Negroponte.

Il est patent que le Colonel Hennessey continue de prendre ses distances avec Doty, lequel est fréquemment reçu au Pentagone. Si Hennessey n'est pas le Faucon, il a largement les moyens de l'identifier."

C'est Robert Collins qui reprend l'initative, le 28 juin. Peut-être un moyen pour lui de pousser Dan Smith à finalement déballer ses preuves ? :

"Quoique les gens ou différentes sources puissent affirmer, concernant les documents Mj12, Bob Wood les a méticuleusement expertisés et n'en a trouvé que deux pouvant poser problème.

Par ailleurs, tous ces commentaires sur Hennessey relèvent du bouche à oreilles, et ne sont appuyés par aucun fait tangible, ou très peu. Ce sont les mêmes rumeurs ressassées inlassablement. Si Rick est allé dire à Pandolfi que Hennessey était Faucon, alors il s'est moqué de lui.

Meilleurs souhaits
.....Rmc
"

Saviez-vous que l'actrice Shirley McLaine s'est ouvert de nouveaux horizons, dans le domaine de la spiritualité et de l'ufologie ? Elle s'entretient personnellement avec le Dr. Michael Salla dimanche prochain sur son propre canal en web-radio. "J'ai fait l'expérience de nombreux centres d'énergie sur Terre. Par exemple, j'ai passé une nuit dans la Chambre du Roi de la Grande Pyramide de Gizeth, une semaine sur le Machu Pichu au Peru, et j'ai effectué le pélerinage vers Saint-Jacques de Compostelle, dans le Nord de l'Espagne." (http://www.shirleymaclaine.com).

JakeReason publie ce constat le 29 juin, comme pour marquer une étape, mais signifier surtout que le record du forum ATS vient d'être dépassé :

"A présent le Forum Open Mind affiche 5,250 Messages répartis en 90 Sujets sur le thème de SERPO. Ce qui nous qualifie comme le plus vaste espace web de documentation sur cette affaire.
Merci à tous nos participants
".

Comme évoqué plus haut, Bill Ryan et Kerry Cassidy se sont associés pour lancer le Projet Camelot... C'est dans ce cadre qu'il diffusent maintenant des reportages en video, disponibles gratuitement sur le web. Le plus récent, en ligne aujourd'hui, est l'interview de l'ufologue Bill Hamilton, réalisée à Laughlin en mars dernier : "Calling Down the Craft - Adventures with the Mind".

William F. Hamilton III - auteur du livre "Project Aquarius"
Bill Hamilton est un Analyste-Programmeur confirmé qui a travaillé dans le domaine de la technologie de l'information pendant plus de trente ans. Il a étudié la psychologie, la physique, et a reçu une formation d'ingénieur. Il est diplômé du Pierce College et poursuit sa formation scientifique à l'UCLA. Il s'intéresse particulièrement aux sciences, aux mathématiques, à l'aéronautique, l'informatique, et la parapsychologie. Il étudie le phénomène OVNI depuis 1953. Il a été enquêteur de terrain pour le MUFON. Il occupe actuellement le poste de Directeur Exécutif du Réseau Astrosciences, et il est chargé de hautes responsabilités comme Analyste-Programmeur à l'UCLA. Voici ce qu'en disent Bill Ryan et Kerry Cassidy :

Bill Hamilton"Bill Hamilton est une personnalité remarquable. Je l'ai vu se manifester sur la scène OVNI/exopolitique, lors de conférences et je me suis entrenu en privé avec lui, depuis ces deux dernières années où je me trouve personnellement impliqué.

J'étais curieux de connaître son passé et il s'est avéré qu'en retraçant sa vie nous avons été amenés à évoquer tous les aspects du domaine OVNI.

C'est lors de la récente conférence de Laughlin cette année, que j'ai eu la chance de m'entretenir longuement avec lui. Il en est résulté cette interview.

Il nous a confié ses propres rencontres avec des aliens qui évoluent parmi nous, sa capacité extraordinaire de 'faire apparaître leurs vaisseaux', il nous a entrainés dans les méandres de ses propres investigations dans l'inconnu et a évoqué pour nous les principaux acteurs de ce que nous appellons maintenant l'exopolitique".

Il travaille également sur l'étonnant projet TASI (http://www.astrosciences.info/ASI.htm).

Cette interview sert d'introduction à sa prochaine intervention publique le 3 juillet. Dans cette video de 56 minutes, Bill Hamilton révèle des éléments extrêmement importants sur Dan Burisch. On se trouve face un homme apparemment ouvert et sincère, et je vous résume les grandes lignes de cet entretien, en suivant ses propres termes, sans avoir à user du conditionnel en permanence :

"Dès l'age de 14 ans, inspiré par George Adamsky, en jouant avec un ami dans le jardin, il a tenté le contact avec les êtres de l'espace. Première expérience "psychique" : un petit disque rouge se pose dans l'herbe devant lui, puis il en voit treize autres passer dans le ciel. L'expérience se répète de nombreuses fois, les objets évoluent conformément à ses pensées, par une sorte de correspondance télépathique. Cette expérience se poursuit pendant trois ans.

En 1958, il observe des objets massifs, grands comme un 747. C'est pourquoi il aurait aimé devenir ingénieur aéronautique, il ressent une vocation à étudier l'antigravité.

"Eveille-toi, tu dors profondément", lui communique mentalement un disque doré manifesté à une centaine de mètres au-dessus de sa tête, en 1959. Il s'est intéressé aux abductions, mais ça ne lui semblait pas coller avec son vécu.

Ensuite il expérimente plusieurs rencontres assez brèves avec des êtres aliens vivant dans ce monde. Bill Hamilton ne peut oublier leur perfection physique, leur "forme humaine aboutie", et des regards extrêmement profonds : "Une intensité insoutenable, comme issue du fond de l'espace".. Il note leur force physique impressionnante, et le fait que le pliage de leurs doigts peut se faire en sens inverse. Il rapporte qu'il a passé 22 jours en état modifié de conscience, spontanément, ses fonctions cérébrales s'accélérant, il est devenu tel un "ordinateur cosmique", disposant de toutes les réponses aux questions que son entourage pouvait s'amuser à lui poser..

Il entend parler pour la première fois de l'Aire 51 en 1984. A cette époque il sert pour l'Air Force. Il obtiendra une accréditation Top Secret, qui lui permettra de glaner davantage d'informations, dont certaines concernent un simulateur de pilotage de disque volant..

Début 1990, Bill Hamilton travaille sur des expériences de rétro-conception. John Lear le présente à Bob Lazar. Le personnage serait brillant, mais quelques années plus tard il sera facilement discrédité : à ce sujet, Bill soupçonne les autorités d'avoir manipulé la mémoire de Bob Lazar. Par exemple, Lazar raconte à Lear des choses dont ensuite il ne se souviendra pas lui avoir parlé.

En 2002, une intermédiaire présente Bill Hamilton à Dan Burisch. Les deux hommes vont travailler sur quelques projets scientifiques, en échange Bill obtient de nouvelles informations : c'est ce qui lui a permis de diffuser des documents concernant la rencontre de Eisenhower avec les E.T. Et en 1958 - la signature du Premier traité à Los Alamos.

A ce stade de l'interview, les déclarations de Bill Hamilton paraissent si étranges que j'opte pour le mot-à-mot : "Majestic avait d'abord sélectionné Bob Lazar.. Ensuite ils se sont tournés vers Dan Burisch, parce qu'il avait été abducté quand il était jeune, pour le charger de dire au monde la vérité.
Le Groupe Majestic s'est réuni une dernière fois l'année dernière, et a voté pour fixer à Dan un délai, jusqu'à fin 2006, afin de révéler le nécessaire au public... en vue du fameux Point Oméga de 2012.
"

Actuellement Bill Hamilton a été appellé à travailler sur un autre projet de rétro-conception, sinon, il aimerait retourner travailler avec Dan Burisch, qu'il rencontre assez fréquemment à Las Vegas. S'il devait produire un nouveau livre, ce serait dans le domaine du voyage temporel et des univers multi-dimensionnels.

Enfin, en ce qui concerne Serpo, Hamilton témoigne que l'affaire lui a été plusieurs racontée dans ses grandes lignes. Il y a quelques années, un Colonel lui a même proposé des documents originaux. Mais il pense que des éléments épars ont pu être rassemblés pour former l'histoire que l'on connait aujourd'hui, et il en dénonce les erreurs astronomiques : "Parmi les désinformateurs qui introduisent des éléments erronés, certains ne le font que pour s'amuser".

On peut en ce moment télécharger et visionner la video à partir du site de Jerry Pippin.

Le 1er juillet, sans que rien ne l'ai laissé prévoir, sans qu'il réponde à une quelconque interpellation, Bob Collins éprouve spontanément le besoin de revenir sur le thème "Rick Doty et la Désinformation" :

"Adressé à Victor : merci de transmettre aux Forums...Merci...Rmc"

"Si Rick Doty était toujours impliqué dans la Désinformation, pourquoi nous a-t-il dit de nous en méfier ? Dans quel but ?

Les gens adorent propager toutes sortes de rumeurs sauvages et folles. Pourtant, ça ne leur procure qu'un plaisir émotionnel fugitif, ensuite il faut retourner se confronter aux réalités. En ce moment la fameuse rumeur est que Rick Doty est un agent de désinformation. Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que c'était son job dans l'Air Force, ou pour protéger des programmes et des projets sensibles et classifiés relatifs aux OVNIs. Rick Doty a pris sa retraite de l'Air Force depuis 1988 et il travaille pour la Police fédérale du Nouveau-Mexique, alors quel serait son intérêt de continuer à propager de la désinformation ? Qui serait prêt à le payer pour ce boulôt ? Où trouverait-il le temps nécessaire ? Un désinformateur professionnel doit travailler à plein temps. S'il continuait de répandre de la désinformation, pourquoi irait-il confesser dans un bouquin que ça faisait partie de son job autrefois ? Pourquoi traiter de la désinformation et nous livrer le mode d'emploi, si ce garçon a toujours en tête un plan tordu à nous vendre, Pourquoi ? Pourquoi accorderait-il des interviews pour faire savoir au monde entier ce qu'il faisait dans l'Air Force? Est-ce que ça aurait le moindre sens, au plutôt, quelque bon sens ? Nous sommes notre pire ennemi.

Meilleurs souhaits
.....Rmc
"

Tandis que le réalisateur Oliver Stone défendait dans "JFK" la thèse selon laquelle le Président Président Kennedy a été assassiné parce qu'il allait annoncer le retrait des troupes américaines du Vietnam, ou que d'autres assurent que les pétroliers texans ne sont pas innocents, une autre théorie a émergé à la fin des années 90, et c'est ce que GreatWaller, le 2 juillet, nous ressort du placard avec cette histoire déjà répandue sur le web anglo-saxon en 1999 :

JFK A ETE ASSASSINE POUR L'EMPECHER DE REVELER LA VERITE SUR LES OVNIS !

"Citoyens de cette Terre, nous ne sommes pas seuls."

Par cette envolée dramatique, le Président John F. Kennedy avait eu l'intention d'informer le public américain et le monde entier que le Gouvernement U.S. avait établi le contact avec des visiteurs de l'espace.

Mais avant qu'il puisse prononcer ce discours le 22 Novembre 1963, le Président bien-aimé est tombé sous les balles d'un assassin.

Ce serait l'étonnant découverte d'un spécialiste de l'affaire, le Professeur Lawrence Merrick, auteur du livre "Tuer le Messager : La Mort de JFK".

"Nous connaissons maintenant la véritable raison pour laquelle le Président Kennedy fut assassiné", a déclaré le Professeur Merrick qui réside à Cambridge (Massachusets).

"Il apparait que divers individus au sein de notre gouvernment étaient determinés à maintenir le secret au sujet des OVNIs capturés - et ont décidé de faire taire le Président une fois pour toutes."

Le Gouverneur du Texas, Connally, était assis sur le siège avant de la voiture où fut assassiné JFK le 22 novembre 1963. Kennedy allait prononcer un discours quelques minutes plus tard. Donc la rumeur a laissé entendre que Connally a récupéré le texte du discours de Kennedy peu après l'attentat.

Le Professeur Merrick s'est alors mis en quète de ce document :

"J'ai été surpris de découvrir que Kennedy lui avait donné à lire son discours, peu avant le départ du cortège, à 12:55 p.m, parce qu'il était rédigé sur des fiches."

Le gouverneur avait été grièvement blessé lors de l'attentat. L'historien poursuit :

"Connally avait terriblement peur que sa vie soit menacée; il a sécurisé les fiches tachées de sang dans un coffre, en ordonnant à l'un de ses assistants de ne révéler le fait qu'après sa mort."

Quand le Gouverneur Connally est mort en 1993, l'assistant a récupéré les fiches et les a conservées.

L'année dernière, le Professeur Merrick est parvenu à prendre contact avec l'assistant, qui lui a remis le discours contre une promesse d'anonymat.

Le Professeur Merrick a été sidéré quand il a pris connaissance des fiches. Il les a faites analyser par cinq experts en graphologie, qui se sont accordés à dire qu'ils authentifiaient ce discours à "95% de chances positives", d'avoir été rédigé de la main de Kennedy.

Le Professeur Merrick ajoute que des recherches ont révélé que deux jours seulement avant son voyage à Dallas, JFK avait eu un entretien avec son prédécesseur le Président Dwight D. Eisenhower.

"Je pense qu'il souhaitait connaître son avis avant de rendre publique cette affaire d'OVNIs" a déclaré le Professeur Merrick. "Mais d'autres personnes au sein du gouvernement ont apparemment considéré que la vérité sur les OVNIs pourrait produire une panique générale. Et ils ont résolu de tuer pour que l'information demeura secrète.

"J'espère maintenant que le Président Clinton va tenir ce discours qui aurait du être diffusé il y a 36 ans."

[Donc cet article original remonte à 1999].

Voici ce que le Président s'apprêtait à annoncer :

"Mes compagnons Américains, peuple du monde, aujourd'hui nous entreprenons ce voyage vers une ère nouvelle.

Une époque, l'enfance de l'humanité, est à présent révolue - une autre va lui succéder.

Ce voyage dont je vous parle comporte tant de défis insoupçonnés, mais je crois que toutes nos expériences accumulées, toutes nos luttes passées, n'ont servi qu'à préparer notre génération à maîtriser la situation.

Citoyens de cette Terre, nous ne sommes pas seuls. Dieu, dans Sa sagesse infinie, a jugé bon de peupler Son univers d'autres êtres - des créatures intelligentes comme nous.

Qu'est-ce qui me permet de vous l'affirmer ?

En 1947, nos forces militaires ont récupéré dans le désert aride du Nouveau-Mexique l'épave d'un engin spatial d'origine inconnue. La science a rapidement permis de déterminer que cet astronef provenait des confins de l'espace. Depuis, le gouvernement a établi le contact avec les créateurs de ce vaisseau.

Bien que cette nouvelle puisse paraître fantastique - voire déstabilisante - je vous demande de l'accueillir sans frayeur ni pessimisme. Je vous assure, de mon autorité Présidentielle, que ces êtres ne nous veulent aucun mal.

Au contraire, ils ont promis d'aider notre nation à surmonter les plaies inhérentes au genre humain - la tyrannie, la pauvreté, la maladie, la guerre.

Nous avons la certitude qu'ils ne sont pas nos adversaires, mais qu'ils viennent en amis. Avec eux nous pouvons établir un monde meilleur. Je ne suis pas en mesure de vous garantir que la route sera exempte de tous soubresauts ni de faux-pas.

Mais je crois que nous avons découvert la véritable destinée du peuple de cette vaste contrée : De conduire le monde vers un futur plus glorieux.

Dans les prochains jours, les semaines et les mois qui viennent, vous en saurez plus au sujet de ces visiteurs, pourquoi ils sont ici et pour quelle raison nos chefs avaient gardé leur présence secrète pendant si longtemps.

Je vous demande de considérer le futur sans réserves mais avec courage. Parce que nous allons pouvoir accomplir en cette époque la prophétie d'une Terre pacifiée et établir la prospérité pour l'ensemble du genre humain.

Dieu vous bénisse."

Le commentaire de Robert Collins nous parvient dans l'heure qui suit :

"C'est triste à dire mais Clinton a souhaité prononcer ce discours et, selon mes sources, Henry Kissinger s'est rendu tout exprès à la Maison Blanche pour l'en dissuader. Le Président Reagan a voulu tenir le même discours mais ses conseillers l'en ont dissuadé.

Il y a en permanence un barrage fait de menaces et de pressions de bas en haut. Toutes ces manoeuvres d'intimations et querelles internes.......

Meilleurs souhaits....Rmc"

De mon modeste point de vue, une telle annonce ne pouvait avoir d'autre cadre que la Maison Blanche : compte-tenu de l'immense pression médiatique qui s'en serait suivie, il aurait été maladroit d'interrompre pendant quelques heures les relations avec la presse, le temps pour Kennedy de rentrer à Washington. En outre, on imagine mal que cette Révélation entre dans l'histoire comme "La Déclaration de Dallas"... Il convenait mieux pour celà que la presse internationale soit rassemblée au siège du pouvoir.

Toujours est-il que le prétendu livre du Professeur Merrick est introuvable, et qu'un tel assassinat se prépare des mois à l'avance...

Mais je n'ai pas d'autres éléments pour l'instant qui permettraient éventuellement de démontrer l'intox. Alors je viens de faire appel aux membres de notre Forum.

Bill Birnes, l'éditeur de UFO Magazine, était l'invité de « Coast 2 Coast » le 3 juillet. Vers la fin de l'émission, il a résumé ainsi ce qu'il appelle « le grand secret » de l'ufologie contemporaine :

1) Les E.T.s qui sont aux commandes des Ovnis ne sont finalement que nous-mêmes, ils sont des voyageurs temporels,

2) Nous avons le pouvoir de créer notre futur.

En ce soir du 3 juillet, nombreux sont ceux qui attendent 20h sur la côté Pacifique, quand le Jeff Rense Show (http://www.rense.com/) va recevoir Dan Burisch, accompagné sur le plateau de Bill Hamilton et de sa 'Directrice des Opérations', Marcia McDowell.

En attendant, je vous livre quelques extraits du site http://www.nationalufocenter.com/, auquel j'ai accédé depuis le site de Jeff Rense :

"Les Présidents Carter, Ford, et Clinton ont affirmé qu'une information en interne au sujet des OVNIs leur avait été refusée. A la date du 6 janvier 2005, le Président Clinton a écrit ceci dans son Journal : "J'étais au coeur même du gouvernement, par conséquent je sais bien qu'il y a autre chose que ce qu'on vous montre". Il a aussi déclaré, "Je n'ai jamais obtenu une réponse claire concernant l'Aire 51 de la part de ceux qui avaient les accréditations de sécurité". Clinton s'était intéressé à l'incident de Roswell de 1947, il avait même acheté un livre sur le sujet, et il avait chargé Webster Hubbell de mener une enquète, mais Hubbell n'avait pas pu aboutir. Par la suite, Clinton a conclut : "Il est préférable parfois de ne pas poser de questions, et d'accepter que ça fonctionne comme ça."

Il était 5h du matin, heure française - le 4 juillet - quand l'émission de Jeff Rense a commencé. Incroyable Dan Burisch! Une transcription complète sera peut-être publiée un jour, mais pour l'essentiel :

- Il s'est occupé de soigner J-Rod, sur l'Aire 51, zone S4, parce qu'il était atteint de trois maladies. C'est ainsi qu'il a eu connaissance de "l'histoire des J-Rods", venus d'Orion,

- J-Rod et sa civilisation sont situés au Temps T+52K, soit 52.000 ans plus tard. Ils aimeraient que nous puissions réaligner notre déroulement temporel afin d'éviter une Catastrophe qui doit survenir vers 2012-2017, anéantissant les deux-tiers de l'humanité.

- D'autres E.T.s appellés "Gris", venus du Temps T+45.000 n'ont pas cette prévenance à notre égard. Leur égoïsme fondamental se contenterait de nous voir pratiquement anéantis.

- Le Majestic12 a confié à Dan Burisch la tâche de révéler ces informations au public, (faire passer "la pilule amère"), "afin que nous puissions peut-être unir nos forces afin de modifier les conditions qui conduisent à cette Catastrophe."

- "E.T.s are US !" (les E.T.s, c'est Nous-mêmes, venus du futur)...

Scientifique retraité (microbiologiste), il fut employé par le Majestic 12 avec l'insigne No. H-6196-Maj-E(ret.)

Il affirme avoir travaillé sur de très importants projets comme "Preserve Destiny (Préserver le Destin)", "Aquarius", "Lotus" et "Preserve Mother (Préserver la Mère)".

Il s'est trouvé au centre d'efforts concertés pour préserver la Terre et l'humanité, face à la menace d'une Catastrophe qui se produirait "à partir de 2012".

Le Dr. Dan Burisch a déclaré en outre qu'il existe un Traité entre les autorités humaines actuelles et des espèces extra-terrestres, renouvellé tous les 9 ans, qui s'appelle la "Conférence Tau-9 pour la Préservation de l'Humanité."

Le Dr. Dan Burisch a plusieurs fois disparu. Il fut un temps réfugié au Canada. Son affaire légale est complexe. http://www.danburisch.info/b2/legal/leg_pr_fr.htm

Toutefois Gene Locowski (Lakes), ancien Chef de la Sécurité sur l'Aire 51, s'il a bien retrouvé la trace de 22 entrées de Bob Lazar sur la Zone, afirme que Dan Burisch n'y a jamais mis les pieds. Il ajoute "Aucun de nos Visiteurs ne s'est trouvé en situation qui nécessite une assistance médicale particulière."

Un participant du forum de Dan Burisch publie le 5 juillet les identités des membres supposés du Majestic 12 :

J1: JMM - Adm. John M. McConnell - Ancien Directeur de la NSA,

J2: RBC - Richard B. Cheney -Actuel Vice-Président des Etats-Unis

J3: PJG - Porter Goss - Ancien Directeur du DCI [Director, Central Intelligence, a/k/a the CIA director], surnommé "Snotface"

J4: BRI - Adm. Bobby Ray Inman - Ancien Directeur de la NSA, entre autres responsabilités dans la communauté US des opérations noires. Surnommé "Le Gardien de la Crypte".

J5: HAK - Henry (Heinz) Alfred Kissinger - Ancien Secrétaire d'Etat de l'administration Nixon et son Conseiller pour la Sécurité Nationale.

J6: ZB - Zbigniew Brzezinski - Ancien Conseiller pour la Sécurité Nationale,

J7: RBM - Richard B. Myers - Surnommé "CJCS", Président des Chefs d'Etat-Major sous l'administraion Bush jusqu'à son départ en retraite en Septembre 2005

J8: KT - Kevin Tebbit - Sous-Secrétaire Permanent au Ministère Britannique de la Défense,

J9: CT - Carol Thatcher - Fille de l'ancien Premier Ministre Britannique Maggie Thatcher,

J10: AG - Alan Greenspan - Ancien Président de la Réserve Fédérale,

J11: HEV - Harold E. Varmus - Ancien Directeurde l'Institut National de la Santé des États-Unis (National Institutes of Health) de 1993 à 1999, et Prix Nobel 1989, avec le Dr J. Michael Bishop, de physiologie et de médecine en 1989, pour la découverte de l'origine cellulaire des oncogènes rétroviraux.

J12: (anciennement E.M. Kelly) - Aucune information sur son remplaçant.

"L'Opération MJ12 a été mise en place sur ordre du Président Truman le 24 septembre 1947. Le but initial était d'envisager toutes les applications possibles qu'on put retirer en étudiant les matériels aliens retrouvés ici et là.

MJ-12/MAJISTIC/MJ peut être considéré comme une cellule de réflexion dont les objectifs étaient à la fois Scientifiques et Militaires, chargée de conduire ses enquètes sur les Visiteurs EBE/EBEN/J-ROD/ALF. En second lieu, la cellule devait déterminer si leur présence pouvait être hostile, afin de préparer éventuellement une riposte militaire adaptée.

Les 12 personnages ne forment qu'environ un tiers des ressources du Groupe Majestic. Le reste est composé de scientifiques et de chercheurs dans différentes disciplines. Plus récemment (autour de l'année 2.000) le groupe a changé de nom pour s'appeller le 'Conseil des 12'."

http://danburisch.forumup.org/about6-2460-danburisch.html

M.A.J. au 6 juillet 2006

© Didier de Plaige

serpo_at_icietmaintenant.com

SUITE 2006 >>>

FIN 2006 >>>

2007 (janvier-avril) >>>

2007 (mai -- ) >>>

Ronald Reagan : "Obsédés par les rivalités du moment, nous oublions souvent tout ce qui unit les membres de l'humanité. Peut-être avons-nous besoin de quelque menace mondiale extérieure afin de prendre conscience de ce lien. Je pense quelquefois que nos différences disparaîtraient très vite si nous devions faire face à une menace extraterrestre. Et pourtant, je vous le demande : Une force extraterrestre n'est-elle pas déjà parmi nous ?" (42ème Assemblée Générale des Nations Unies du 21 septembre 1987)

A celà d'ailleurs Michael Gorbatchev faisait écho le 4 mai 1990
"Le phénomène Ovni existe, et il faut s'en occuper sérieusement" (in "Jeunesse Soviétique").

Références en anglais :

http://lucianarchy.proboards21.com/index.cgi

http://www.realityuncovered.com/forum/ (dérivé du précédent)

Above Top Secret (le forum "ATS" des "Three Amigos")

http://laura-knight-jadczyk.blogspot.com/2006/01/is-above-top-secret-forum-cointelpro.html

Le Jerry Pippin Show

http://www.earthfiles.com/ - Linda Moulton Howe

http://alienseekernews.com/stories/project-serpo3.html

http://www.ufoconspiracy.com/
http://www.boomspeed.com/joseph2/J-Rod.htm
http://www.freemarketnews.com/Feedback.asp?nid=1636

Il est question dans les "Messages" d'un certain "Yellow book", à ne pas confondre avec le "Livre Jaune" français des éditions Félix : http://www.think-aboutit.com/aliens/the_yellow_book.htm

"Le LIVRE JAUNE" - racontre l'histoire de notre univers, rédigée par les aliens, qui précise leurs interactions et implications avec le développement/l'évolution de la Terre.
Il fut apporté sur Terre et offert par Ebe #2 au gouvernement américain lors de la fameuse rencontre sur la base AF de Holloman en Avril 1964. Ebe #2 en fut aussi la traductrice.

"Le LIVRE ROUGE" - Un ouvrage très volumineux, de couleur brun-orangé, qui rassemble les investigations très détaillée conduites à l'initiative du gouvernement U.S. sur les OVNIs, de 1947 à nos jours. Mis à jour tous les cinq ans, il expose également certains recoupements avec les informations du "Livre Jaune." Il comporterait également une section qui rassemble les révélations obtenues du 1er alien (EBE1) "capturé" dans la région de Roswell en 1949, mort le 18 juin 1952.

Cette image provient du livre de Linda Moulton Howe, "An Alien Harvest" - 1989. "Le dessin de cet 'Eben' a été effectué pendant une régression hypnotique le 5 juillet 1984, par Richard Sigismund - dans son bureau de Boulder. Avec sa femme, ils avaient été enlevés de leurs sièges de voiture par un faisceau de lumière, pendant le semaine de Thanksgiving, en 1980. L'étais sur place et j'ai pris les photos pendant la séance. Quand cet homme a vu son dessin après la séance, il a immédiatement remarqué que la chair aurait du être de couleur grise, et le menton plus étroit; il avait réalisé ce dessin avec les pastels qu'il avait sous la main." (Linda Moulton Howe)

Autres pages, en anglais - sur Ebe :

http://www.think-aboutit.com/aliens/ebe.htm
http://www.think-aboutit.com/area51/TranscriptofVL.Custer.htm

"Les images ci-dessous ne sont PAS des photographies d'un Eben, mais des images d'une sculpture réaliste d'un "Reticulien" faite par l'artiste Alan Levigne, qui a collaboré avec bon nombre des principaux studios de cinéma en Californie. Levigne a créé la tête sculptée en étroite coopération avec Bill Herrmann, un contacté et abducté dont l'expérience détaillée et graphiquement représentée est le sujet de l'excellent livre du Lieutenant-Colonel Wendelle Stevens : "UFO Contact from Reticulum". Les lecteurs jugeront par eux-mêmes si le Reticulien et l'Eben (tous deux de Zeta Reticuli, ce qui n'est apparemment pas le cas des Gris) sont de la même espèce." (Bill Ryan)